Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Une quete audiophile

Message » 29 Mai 2006 14:16

Je me suis porté acquéreur samedi d’un système de reproduction sonore (ampli et enceintes pour être précis). Ce faisant, je m’évade une bonne fois pour toutes de ce monde étrange, l’audophilie. Ma contribution à ce forum, qui est mon premier post, et sans doute mon dernier, va documenter cette aventure personnelle, afin de partager les quelques atomes de sagesse que j’ai pu récolter ça-et-là. Après tout, vous tous, les contributeurs de ce forum, vous m’avez, sans le savoir, beaucoup aidé – à mon tour maintenant.

Mon premier conseil est de vous demander pourquoi vous lisez ce post, pourquoi vous êtes audiophile. Je pense que l’audiophilie est essentiellement une quête auto-imposée. Elle en a en effet tous les ingrédients : (i) tous ici, nous recherchons un idéal impossible à atteindre (la reproduction de l’émotion musicale d’une salle de concert chez soi) ; (ii) comme dans les quêtes classiques, dans notre démarche, nous rencontrons des personnages étranges, certains qui nous aident (les membres de ce forum qui postent des CR objectifs par exemple), certains qui cherchent à nous faire reculer dans notre quête (un mauvais vendeur par ex) ; il y a, comme dans toute quête, une forte composante ésotérique (les enceintes élaborées selon le nombre d’or, par ex. En fait chaque fabricant a sa petite touche ésotérique) ; et enfin, cette quête devient rapidement obsessionnelle, et peut durer des années. Pourquoi ? Je ne peux répondre que pour moi-même : j’aime la musique. J’écoute essentiellement de la musique de chambre, la reproduction de l’expression et des timbres est essentielle ; j’aimerais que ce soit toute la réponse, mais est-ce vraiment la seule raison? Demandez-le vous pour vous-même… Pour moi, je pense que cette composante ésotérique/le sentiment d’appartenance à un club assez fermé m’attire ; je pense que j’ai un tempérament un peu obsessionnel, et que cette quête me nourrit ; et je pense que je suis un peu snob, et que un beau système, ça en jette. Je me méfie de cette dernière composante, elle mène fatalement à des mauvais choix matériels…

Mon second conseil serait de balancer toutes les revues sur la hifi, à part peut-être Stereophile. Elles rendent fou, ces revues : (i) elles créent du désir qu’il est impossible de satisfaire ; (ii) elles se concentrent davantage sur les éléments séparés que sur les systèmes, ce qui finalement ne sert à rien ; (iii) je doute de leur objectivité vis-à-vis des annonceurs ; et enfin (iv) elles décrivent avec les même mots, les mêmes métaphores et le même enthousiasme des amplis à €1,000 et des amplis à €10,000, ce qui fait perdre toute perspective.

Internet est une source beaucoup plus utile, mais il faut se méfier aussi. 6moons est un site intéressant, ce forum également, Audiogon pour le matos d’occasion, Audio Asylum etc. En général, autant un CR dans une revue n’a aucune valeur, autant 20 CR de professionnels qui ont acheté le matos pour chez eux commencent à indiquer un matériel sans doute intéressant. Un autre conseil : essayez de savoir ce que les professionnels ont chez eux, à leur bureau etc.

Voilà pour ce qui est des sources d’information externes. In fine, elles sont intéressantes à titre documentaire, pour se tenir au courant de l’actualité des produits, mais la seule source d’information importante, ce sont vos oreilles.

Un dernier conseil: essayez dans votre quête de fréquenter des gens qui pensent système, pas composants. A partir d’un certain niveau, il n’y a pas d’élément intrinsèquement bon ou mauvais. Tout est synergie, mise en œuvre, compensation de défauts, compromis, tuning etc. Problème de l’approche système : aucun distributeur n’a tous les produits que vous voulez écouter. Tous font leurs choix. Résultat : les audiophiles n’achètent que rarement un système d’un coup, mais petit à petit, élément après élément. C’est très très dangereux, ça. Inévitablement, le doute s’insinue : mon système a-t-il un point faible ? Mes câbles ceci, ma source cela, mon alimentation blabla, et j’en passe. C’est comme ça qu’on se retrouve à obséder sur des revues, des CR, des tests comparatifs de supports, des FAQs sur le bi-câblage etc.
Je refuse cette approche. D’emblée, j’ai choisi d’approcher cette quête pour en finir, trouver mon graal, et passer à autre chose. Comment me mettre en condition d’avoir une écoute qui me satisfasse pleinement, étant donné le constat énoncé plus haut, que personne n’a tout ce que vous voulez écouter ? Réponse : faites venir les produits ! Vous avez un levier considérable (votre chéquier), servez-vous-en ! Voilà comment je me suis mis en situation d’entrevoir le graal : (i) j’ai écouté beaucoup d’éléments réputés pour me faire l’oreille et comprendre quels fabricants font quel type de compromis ; (ii) j’ai identifié après de longues heures sur le net, des systèmes ampli + enceintes qui remportait tous les suffrages des gens qui les avaient auditionnés ; (ii) si le système est dispo tel quel dans un auditorium, j’ai été auditionner, sinon, systématiquement, j’ai identifié l’importateur des éléments individuels, que j’ai appelés pour organiser une écoute dans tel ou tel auditorium accueillant, afin d’assembler le système en question. Tout le monde est content : l’importateur fait une démo produit dans un auditorium, devant un acheteur potentiel, augmentant ainsi ses chances de trouver distributeur à son produit ; l’auditorium va pouvoir vendre un élément qu’il distribue, plus faire une marge sur un deuxième qu’il ne distribue même pas ! Et en plus, il va profiter de l’écoute d’un système qu’un gars a mis des heures à sélectionner sur internet…

Passons maintenant aux CRs (les moins motivés auront passé cette fastidieuse introduction) des systèmes les plus marquants de ces six derniers mois. Mes CRs sont par nature rapides, et insistent également sur les forces et les faiblesses des systèmes. J’ai évidemment une approche « système » pour chaque écoute, avec un objectif bien précis en tête. J’essaie de ne faire varier qu’un élément à la fois.
Un dernier mot : en termes de budget, j’ai auditionné des combinaisons ampli + enceintes de €5.000 à €15.000. La relation entre le prix et la qualité d’écoute n’est pas linéaire, loin s’en faut…

Ecoute 1 (à New York) : ecoute de l’association Jeff Rowland (ICE Technology) et Sonus Faber. Système : source Esoteric Universal Player, Pré-ampli et blocs de puissance Jeff Rowland (blocs 201), Sonus Faber Cremona. Les plus : très beau son, beaucoup de précision, très grande pureté. Très beau système, qui en jette complètement dans un salon. Les moins : manque de chaleur, de rendu des ambiances. On n’est pas « dedans », ça reste un peu hifi.

Ecoute 2 : comparaison des nouvelles JM Reynaud : ensemble Icos + enceintes JMR Orféo et Concorde. Mes commentaires sur Icos : j’aime beaucoup les timbres, et le dynamisme. J’ai le sentiment néanmoins que l’écoute est un peu austère, janséniste, parfois même un peu crispé. La DACtablette ajoute beaucoup d’espace et d’aération à l’écoute, agrandit la scène sonore un peu contractée du Fado. Mais je pense qu’elle ajoute de la brillance, alors que je recherche avant tout la matité, beaucoup plus réaliste. Le meilleur ampli Icos de ceux que j’ai écouté (Elsberg 260, 270, Soliste et 2120) est le Soliste (rassurez-vous, il n’est pas encore officiellement sorti). En plus il est beau. La combinaison Icos + JMR marche très bien. Je pense que le dynamisme d’Icos convient bien au côté plus détendu des JMR. Les deux fabricants sont également attentifs aux timbres et à une sonorité plutôt mate.
Pour les enceintes : les Concorde sont très supérieures aux Orféo. Malgré l’apparence plus massive des Concorde, l’écoute est beaucoup plus aérée, les Orféo sonnent lourdes à côté. Dans les deux cas, les enceintes se font oublier, donc pas de sentiment de « hifi ». Je dirais que la scène sonore est malgré tout un peu contractée, et que la sonorité reste un peu austère, manquant un petit peu de naturel et de delié. Néanmoins, un des meilleurs systèmes que j’ai écouté, et dans son salon, je trouve l’esthétique Icos magnifique (je suis plus réservé sur l’esthétique JMR).

Ecoute 3 : Ecoute des ProAc D15. Icos Fado, Lavardin IS Ref, ProAc D15. Le son paraît complètement contracté, et en même temps, présente un très grand désordre. Ce système ne communique pas la musique de façon intelligible. Cette écoute m’a complètement stressé. Exit après 10 minutes. D’après l’importateur des ProAc, avec qui j’en ai parlé par la suite (ne soyez pas timides et décrochez vos téléphones : les importateurs sont compétents, sympas, pros, connaissent bien leur matos, et ne sont pas liés à un vendeur particulier – bref, une des meilleures sources d’information…), l’IS Ref n’est pas adapté aux D15. Il faut un ampli plus musclé pour contrôler tout ça.

Comparatif d’enceintes sur la base du Lavardin IT : je suis très curieux du Lavardin, ampli mythique dans le monde anglo-saxon. J’ai d’abord comparé l’IS Ref et l’IT, et j’en ai rapidement conclu que l’IT était très supérieur sur des enceintes à rendement moyen. Sur des enceintes à rendement plus élevé, la différence s’estompe.
Source : CD player AVI. Ampli : Lavardin IT (!) – Enceintes successives : Mulidine Allegretto : beaux timbres, enceinte bien sous tous rapports, mais son un peu maigre, pas complètement enveloppant. B&W 804 : précis, rapide, mais pas du tout musical. AudioPhysics Scorpio : très rapide, belle présence, mais sonorité finalement assez artificielle à mon goût. Mulidine Cadence : la mieux des quatre. Elles se font oublier, développent une belle scène sonore, bien stable, réaliste. L’ampli est clairement extraordinaire : transparence, justesse, musicalité, matité, sobriété : bref, le type d’ampli que je cherche. Une étape dans ma quête est peut-être atteinte : j’accentue alors mes recherches sur les meilleures enceintes possibles sur Lavardin, tout en continuant d’auditionner d’autres systèmes.

Ecoute des amplis à lampes Leben + Mulidine Cadence. Je ne suis pas un spécialiste du tube, mais je voulais écouter les Leben (voir le CR sur 6moons, ainsi que les recommandations de l’importateur) pour comparer avec le Lavardin (qui est censé « sonner comme du tube » comme disent les américains). A l’écoute, le son est plus pataud qu’avec Lavardin. La musique est moins limpide, tout paraît un peu moins organisé. Exit après 10 minutes : le Lavardin va mieux avec les Mulidine (j’ai cru comprendre que le Leben allait mieux que Lavardin avec des Tannoy par exemple, mais je n’ai pas écouté).

Ecoute des enceintes Antony Gallo: Icos Fado, Elsberg 270, enceintes Antony Gallo Reference 3. Encore une fois, le CR sur 6moons des Gallo m’ont fait désirer une écoute. Ecoute intéressante, enceintes peu directionnelles, bien timbrées. Pas mal de présence, mais son un peu brillant finalement (personnellement, je pense que la brillance est la plaie de la hifi. Au concert, le son n’est pas brillant. Il est mat.).

Comparatifs d’amplis autour des Totem Forest : Source Fado. Amplis : Jeff Rowland Concerto intégré ; Icos Elsberg 270 et 2120 ; Lavardin IT. J’ai bien aimé les Totem Forest, une de mes meilleures écoutes. Du coup, j’ai écouté 4 amplis différents dessus. Ce que j’ai aimé avec les Totems Forest, c’est avant tout la gigantesque scène sonore, surtout en largeur, beau grain, beaucoup de présence. Enceinte très juste, bien timbrée, musicale, assez mate. Une critique : les basses sont un peu baveuses. Ce léger manque de contrôle fait parfois se réveiller l’auditeur qui sinon pourrait se croire au concert.
Côté amplis : Le Jeff Rowland est une catastrophe avec les Totems. Pourtant, mon écoute à New York sur les Sonus Faber m’avait plu. Aucune tenue, aucune intelligibilité. Très très mauvaise combinaison.
Icos : le 2120 est très supérieur au 270. Plus de présence, plus d’aération, l’écoute perd (un peu) de son austérité. Justesse des timbres. Dynamisme, les attaques et les extinctions de note sont parfaites. La musique est intelligible, à part les basses un peu traînantes. Bref, le système est assez prenant.
Lavardin IT : une écoute assez proche du 2120 Icos. Mêmes qualités. Pour comparer les deux : le Lavardin est plus léger, un peu plus musical, mais a moins de présence. C’est une écoute plus « relax » que sur Icos. Finalement, après de multiples allez-retours, je préfère l’écoute Icos. Plus de présence et de relief. Au final, l’association Totem Forest + Icos 2120 est superbe. Je n’ai pas auditionné les Forest sur le Soliste, mais à mon avis, ce serait un de mes systèmes préférés, moins cher et bien meilleur que presque tout ce que j’ai entendu.

Et maintenant : le graal… Vous êtes prêts ?
Source Audionet VIP G2. Ampli Lavardin IT, enceintes Living Voice OBX-R2 (koi sa ?). Cette combinaison, dénichée sur internet, est mythique en Angleterre (pays d’origine des Living Voice), et dans le reste de l’Europe, mais difficile à trouver en France. J’organise mon écoute à travers l’importateur des Living Voice. Ensuite, une fois les enceintes livrées et mises en œuvre, j’appelle l’auditorium avant de venir les écouter, et j’apprends que c’est un système extraordinaire, et qu’un client, complètement bluffé par l’écoute, a annulé sa commande de Tannoy Kensington au profit des Living Voice, pourtant 50% moins chères. Mes recherches sur le net ont semble-t-il été fructueuses. L’auditorium en question conclut notre conversation initiale en me disant qu’ils vont certainement importer l’enceinte, car ils trouvent – me disent-ils – l’écoute renversante. Bref, les choses se présentent bien, le rendez-vous est pris pour le lendemain.
A l’écoute : déception initiale. Je trouve que le son manque de corps, la scène sonore n’est pas bien formée. C’est joli, mais certainement pas remarquable. Le préparateur indique que l’écoute était meilleure la veille, et modifie la position des enceintes (ce qui sera fait 3 fois au cours de l’écoute, avec un gain à chaque fois). Et là, tout se met en place : le son paraît plus fort, plus ferme, plus tenu. L’enceinte est très élégante, très naturelle, aucune fatigue auditive. Mais surtout, pas du tout brillante, pas du tout spectaculaire. Totalement transparente, elle s’efface pour laisser la place aux musiciens. Un défaut ? La scène sonore n’est pas aussi large que celle des Totem Forest, mais elle est stable et bien formée, et surtout assez profonde. Le plus frappant, c’est le rendu des ambiances, absolument extraordinaire. Je ne savais pas que ça existait: chaque CD a bien son caractère d’enregistrement, on se sent physiquement présent dans la salle, on entend la distance avec le micro. Mais en même temps, on n’est pas abasourdi, renversé, retourné ni bouleversé : c’est juste, c’est évident, c’est comme ça, tout simple, tout naturel, la vérité musicale nue.
On a tout passé : musique chambre, concertos, jazz, pop : l’enceinte est très polyvalente. Il est inutile d’analyser le spectre bas/medium/aigu : c’est simplement extraordinairement juste et naturel. On ferme les yeux, et les musiciens sont là, devant vous. Croyez-moi si vous voulez : j’ai hésité à l’acheter, tellement le rendu est réaliste, je me suis sérieusement demandé si ça ne serait pas un peu gênant d’avoir des musiciens dans son salon tous les soirs. « A la limite, ça fout la trouille… » disait l’humoriste. Les Living Voice, à la limite, elles foutent la trouille.
Par acquis de conscience, et sur recommandation de l’importateur, on a essayé de mettre un ampli à tubes Leben, mais la magie disparaît un peu. Le Lavardin est décidemment l’ampli qu’il faut aux Living Voice. On pourrait essayer d’autres combinaisons d’amplis avec cette enceinte, en particulier du tube, ce que le concepteur Kevin Scott fait (elles ont un rendement élevé : 94dB). Mais personnellement, j’ai trouvé mon graal, ma quête s’achève, ainsi que ce très (trop) long post.

Bye bye bye.

Christophe Mallard
Paris
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Mai 2006 14:16

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Mai 2006 14:38

sanfrancisco a écrit: tous ici, nous recherchons un idéal impossible à atteindre (la reproduction de l’émotion musicale d’une salle de concert chez soi) ;
Bye bye bye.

Christophe Mallard
Paris



Pas tous, pas tous !!

En tout cas pas moi !! les concerts : ok !! mais à la maison : ça va pas non, j'ai une famille et des oreilles délicates , proximité et douceur !! 8)

Systéme de reproduction sonore !! Tu veux dire un "bouzin", pas de vinyl ??
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 29 Mai 2006 14:48

salut;

et bien pour un premier post c'est du tout bon!Régales-toi avec ta chaîne :wink:

A+ :wink:


ps:t'aurais pas une petit photo de l'ensemble des fois?
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 29 Mai 2006 14:53

+1 pour la photo

et bravo pour 1er cr ! :wink:
Issak
 
Messages: 170
Inscription: 28 Fév 2006 16:17
  • offline

Message » 29 Mai 2006 14:57

Photo a la reception de l'ensemble...
J'ai hate!

C
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Mai 2006 15:24

Interessant comme parcours ! :D

La partie concernant l'approche globale ou systémique est effectivement trop souvent zappée et il est du devoir d'un professionnel de le rappeler.

L'essentiel est d'avoir trouvé son Graal, profites en bien :wink:
Philoman - Firodil
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1871
Inscription: 01 Aoû 2002 0:17
Localisation: region parisienne

Message » 29 Mai 2006 15:41

Salut Christophe,
magnifique CR! Il faudrait le bloquer en en-tête de l'index "Matériel Haute-Fidélité"...Ca me rappellerait ainsi d'écrire moins de bêtises et d'être un peu plus réfléchi concernant mes remarques souvent inintéressantes. Encore merci pour ta leçon d'humilité, merci de nous avoir éclairé et fait partager tes réflexions et ton approche sur la mise en oeuvre des systèmes testés.
Encore un petit mot à propos des enceintes mises en lumière dans ton CR: André Devillers -et oui encore lui, je suis insatiable- nous a confié à siezien et moi-même que les Totem sont déjà d'excellentes enceintes sans ressentir le besoin d'en faire la retouche... Ton CR est un indice supplémentaire sur le fait qu'on doit s'y attarder...Mais apparemment, tes recherches nous transportent encore plus loin avec celles que tu as retenues, moyennant un minimum d'effort sur leur placement adéquat... :wink:
Bon vent alors... 8)
teiki arii
 
Messages: 5124
Inscription: 19 Aoû 2004 19:24
Localisation: jamais loin
  • offline

Message » 29 Mai 2006 17:22

Teiki arii,

Merci de tes commentaires. En relisant mon post avant de le mettre en ligne, je me suis dit « quelle prétention, clairement tous ces audiophiles chevronnés vont trouver tout ça bien tarte à la crème, rien de bon ou d’original à espérer d’un débutant comme moi ». Et puis, zut, je me suis lancé, après tout je ne fais que partager crûment mon expérience, à chacun d’en penser ce qu’il veut… et je suis content que tu l’aies pris comme ça.
Une question : qui est André Devillers ?
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Mai 2006 17:46

Belle analyse, bravo ! Je suis en tout point d'accord avec tes conseils, bons à rappeler encore et encore. Je me permets à mon tour de t'en donner un.

L'analyse de ta pièce. J'espère que tu n'auras pas de surprises à ce niveau et que le système que tu as choisi avec soin dans un auditorium aura les mêmes qualités une fois installé chez toi. Malheureusement à un certain niveau d'équipement et d'exigence le résultat final peut être spectaculairement modifié selon la pièce d'écoute. Absence de détails, image sonore floue sans parler des basses, trop, mal maîtrisées ou au contraire aux abonnés absents. Au final je me rappelle d'un ami qui me disait à l'écoute de son système, tu entends ma pièce, rien d'autre. Peut-être est-ce un peu caricatural mais peut-être pas. Selon ma propre expérience - avec le petit micro de mesure de mon velodyne DD je note des trous ou des pics à 60hz selon l'emplacement de l'auditeur et cela s'entends vraiment ! Ailleurs ce sera la réponse dans l'aigu ou le médium... Voici un paramètre qui n'est rarement voire jamais pris en compte dans la presse et pour cause, pourtant quand on se pame sur des basses puissantes, profondes et articulées vers 35hz et que chez soi il n'y a rien en dessous de 50hz malgré la débauche de moyens, il y a de quoi être décu, frustré. J'espère là encore que cela ne sera pas le cas chez toi.

Seconde remarque en passant. Nous avons tous les deux une certaine considération pour les CR de 6moons et puisque tu as écouté les très remarquées et plus qu'encensées Gallo ref3.1 (d'ailleurs as-tu écouté les 3 ou les récentes 3.1 ?) n'as-tu pas eu envie d'auditionner la seconde révélation de Srajan, les Zu Druid (4ème version, 101db de rendement) ? Avec les gallo tu auras remarqué, qu'en 3 ans, ce sont les 2 seules enceintes à avoir reçu le Lunar Eclipse Award et clairement les reviews de ces 2 enceintes donnent envie d'écouter...
Dernière édition par Damned le 29 Mai 2006 19:18, édité 1 fois.
On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux. SE
Damned
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2236
Inscription: 03 Nov 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Mai 2006 19:18

Heureux homme qui a trouvé son installation idéale, car c'est bien connu qu'un audiophile satisfait cela n'existe pas :wink:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 29 Mai 2006 22:50

Damned:

Concernant l’acoustique de la pièce: tu as absolument raison, l’acoustique joue un rôle considérable. Trois considérations m’ont obligé laisser de côté ce facteur primordial : (i) je vais déménager dans quelques mois. Certes, j’aurais pu attendre d’être fixé, mais la combinaison d’un deal attractif sur mon nouveau matériel, avec le fait inévitable que, dans mon esprit, avec ce nouveau système, j’en prends pour 10 ans alors que en moyenne je déménage tous les ans (j’ai beaucoup vécu à l’étranger) m’a poussé à investir ici et maintenant ; (ii) l’acoustique se traite et peut s’améliorer. Un mauvais système dans un bon auditorium est irrémédiablement pénalisant, tandis qu’un excellent système peut s’accommoder d’une pièce résonante (type : une petite salle de bain en marbre haute de plafond) traitée acoustiquement avec des matériaux absorbants ; (iii) arf ! quitte à déménager souvent, autant promouvoir l’acoustique de la pièce principale au rang de facteur dans le choix d’une demeure… pas très wife-friendly comme attitude, mais les Living Voice avec leurs filtres dans des boîtes séparées ne sont pas exactement une immortelle réussite esthétique.

Sur les ZuDruid : ta remarque est d’autant plus juste que quatre contributeurs de 6moons en ont acheté une paire pour leur usage personnel ! J’ai essayé de monter une écoute à New York le mois dernier, mais sans succès… N’étant pas distribuées en France, ni en Allemagne, ni à Londres (seulement près de Cambridge), la tâche se complique singulièrement. Disons que c’est une écoute que je ferai volontiers, cela constituera sans peut-être la base d’un prochain post…
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Mai 2006 23:00

je confirme ,pour l'ecoute numero 3,PROAc et LAVARDIN cela ne fonctionne pas du moins a mes oreilles,et cela ne fonctionne pas non plus avec SIM audio ,qui est la marque de l'importateur, qui pour moi est sympathique, honnête ..............mais qui ne fait pas toujours de bons choix d'associations.
cordialement arnaud.
arnaud12
 
Messages: 1150
Inscription: 21 Avr 2006 20:08
Localisation: geneve
  • offline

Message » 29 Mai 2006 23:56

A partir d’un certain niveau, il n’y a pas d’élément intrinsèquement bon ou mauvais.

Je suis trés en phase avec ça, plus je découvre du matériel de haut de gamme plus je me dis que ça devient une histoire de goûts plutôt que de carcatéristiques techniques perceptibles.

Juste un petit complément, tu as le droit de citer le nom des auditoriums où tu as fait tes écoutes, ça n'est pas interdit.
C'est une info qui peut être aussi intéressante que tu en ais été satisfait ou pas. :wink:

Félicitations pour ta nouvelle installation et bienvenue au club des LavardinIsTe. :mdr:
Dernière édition par angus2 le 30 Mai 2006 0:04, édité 1 fois.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Mai 2006 0:01

sanfrancisco a écrit:Une question : qui est André Devillers ?
Un génie à part venu du plat-pays de la frite, qui a fait ses débuts d'électronicien/concepteur il y a 38 ans dans la Hi-Fi, qui modifie les schema d'origine qu'il ne trouve pas bons -sic-...Mais quand on a écouté avant puis après, force est de constater qu'il avait raison... :o
Par ailleurs, il monte ses propres preamp/ampli/enceintes mais pour des commandes privées très confidentielles... :wink:
teiki arii
 
Messages: 5124
Inscription: 19 Aoû 2004 19:24
Localisation: jamais loin
  • offline

Message » 30 Mai 2006 0:07

Ma contribution à ce forum, qui est mon premier post, et sans doute mon dernier, va documenter cette aventure personnelle, afin de partager les quelques atomes de sagesse que j’ai pu récolter ça-et-là


Aprés une telle entrée en matière, il serait vraiment dommage que tu nous quittes si vite :wink: .
teahupoo
 
Messages: 6066
Inscription: 03 Oct 2005 13:59
Localisation: Un jour au Pays Basque :o)
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message