Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Une réfléxion sur les HP BR ou HR

Message » 11 Juin 2007 12:40

Bonjour

Bien pour en avoir l’esprit et les oreilles nets, éviter les légendes urbaines et enfin savoir pourquoi il peut-être intéressant d’utiliser des enceintes de basses ou de haute sensibilité (sensibilité est un terme plus correct pour rendement) je propose qu’on fasse le point sur les caractéristiques des hauts parleurs haut rendement et bas rendement.

L’idée n’est pas de dire qu’une solution est meilleure qu’un autre, ni de juger de la satisfaction éprouvée avec nos systèmes, ni même d’aborder le réalisme d’un type de reproducteur, mais de comprendre de manière factuelle les caractéristiques d’un haut parleur HR ou BR, leurs avantages ou limites, les raisons de choisir tel ou telle HP pour construire des enceintes.

Un débat dépassionné pour comprendre et je me propose de réaliser une synthèse des interventions en première page.

Cordialement :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Juin 2007 12:40

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Juin 2007 12:40

Réservé synthèse HP HR
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 11 Juin 2007 12:41

Réervé synthèse HP BR
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 11 Juin 2007 12:41

Rservé synthèse générale
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 11 Juin 2007 22:20

C'est un sujet à essayer sur diy également, ça manque de techniciens ici. :wink:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Juin 2007 23:46

angus2 a écrit:C'est un sujet à essayer sur diy également, ça manque de techniciens ici. :wink:


En diy, je les comprends pas toujours et je voudrais éviter, aussi, un débat de technicien purs et durs que je n'arriverais pas à suivre... Plutôt envisager qu'avec un HP de 21 cm en haut rendement on sera avantagé sur ceci ou cela et en bas rendement sur ceci ou cela...

Ensuite, on peut minimiser les désavantages de ceci en faisant cela au niveau de la caisse, du filtre...

Bref, savoir pourquoi utiliser tel ou tel hp ? Quel seront les résultats à attendre en prenant telle solution... Comprendre c'eest aussi mieux choisir

Enfin, on verra...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 11 Juin 2007 23:57

C'est pas faux. :lol:
Il faudrait que je trouve le temps de lire les quelques bouquins techniques que je possède, j'y trouverai surement des infos utiles.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Juin 2007 6:35

angus2 a écrit:C'est pas faux. :lol:
Il faudrait que je trouve le temps de lire les quelques bouquins techniques que je possède, j'y trouverai surement des infos utiles.


Dès que j'ai un peu de temps, ce soir, je mets les quelques éléments en ma possession

:wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 12 Juin 2007 23:23

Question introductive: un haut-parleur est-il intrinsequement HR ou BR, ou bien le filtre/la configuration/autre peuvent etre modifies pour augmenter le rendement? Si oui, dans quelle mesure?
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Juin 2007 7:27

sanfrancisco a écrit:Question introductive: un haut-parleur est-il intrinsequement HR ou BR, ou bien le filtre/la configuration/autre peuvent etre modifies pour augmenter le rendement? Si oui, dans quelle mesure?


Excellente question, quelqu'un sait ce qui fait qu'un haut parleur a une sensibilité de 97 ou de 88 db ?

Quels sont les paramètres d'un haut parleur qui influent sur le rendement ?

Comment on modifie cette sensibilité avec un flitre, la forme et/ou le volume d'une caisse, le type de charge ?

Si quelqu'un sait...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 13 Juin 2007 8:41

Déjà le rendement c'est quoi ? Bien un terme impropre, le rendement est plutôt un pourcentage de performance énergétique, c'est-à-dire la capacité d’un système à convertir de l’énergie électrique en chaleur, par exemple pour le chauffage… Plus un système de chauffage électrique convertira l’électricité en chaleur et plus il meilleur son rendement sera

Dans notre cas, l’idée de rendement serait la conversion de l’énergie électrique en énergie sonore par le biais d’un haut parleur… Ce chiffre s’exprime en pourcentage de l’énergie électrique fournie par rapport à l’énergie sonore créée et comme une bobine de haut parleur chauffe, transforme l’énergie électrique en chaleur en premier, ce rendement va de 0, XX % à 5 %. On peut dire qu’un haut parleur n’est pas un excellent vecteur de conversion d’énergie…

Enfin, ce qu’on entend par rendement quand on parle d’un HP, c’est plutôt sa sensibilité ou sa capacité à reproduire un niveau sonore en fonction d’une énergie électrique fixe qui lui est appliquée. Imaginons que nous appliquons une tension de 2.83 v à un HP et que nous mesurons la pression sonore qui en résulte à 1 mètre du HP on aura X décibel de pression sonore pour 2.83 v à 1 mètre… Donc voila la sensibilité d’un HP est de, par exemple, 90db/2.83v/1 m…

Plus un haut parleur sera sensible et plus il fournira une énergie (pression) sonore importante pour les 2.83 Volts qui lui seront appliqué. Voila les fameux indices qui nous permettent de dire, improprement qu’une enceinte est de bas, moyen haut rendement. En fait il faut comprendre qu’il s’agit de basse, moyenne ou haute sensibilité et que pour une puissance donnée ces enceintes vont reproduire un niveau sonore plus ou moins important…

A retenir, le rendement d’un HP ou d’une enceinte s’appelle plutôt sensibilité et traduit sa capacité à produire un niveau sonore mesuré en décibel pour une tension de 2.83 volts qui lui est appliqué et à 1 mètre de distance

Je n’ai pas trouvé cela tout seul, cet excellent site m’aide beaucoup à comprendre : http://petoindominique.fr/

Merci M Pétoin

Cdt
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 13 Juin 2007 10:36

Et pour ceux qui comme moi, savent à peine ce qu'est un fil électrique et se demandent pourquoi on leur parle de Volt alors qu'on leur a dit que leur ampli produisait des Watts il y a la petite formule suivante qui permet de s'y retrouver un peu.

P=U²/R soit avec l'exemple donné ci dessus et en prenant une résistance de calcul de 8 ohm
2.83²/8 qui donne environ 1W.
Dans cet exemple il faut donc 1W pour produire 90 db à 1 mètre.

Il faut multiplier la puissance par 10 pour obtenir 10db de plus

1W-->90db
10W-->100db
100W-->110db
1000W-->120db

Tout ceci est bien sûr simplifié à l'extrème, les techniciens vous expliqueront pourquoi en pratique on n'obtient pas ces chiffres là mais comme je le disais ça donne tout de même une idée du truc. :wink:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Juin 2007 10:48

On avance !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 13 Juin 2007 12:17

A noter que chez moi, mesuré avec un sonomètre, je n'ai jamais vu l'aiguille dépasser le 80db alors que je trouvais que c'était trop fort !

A relativiser par l'expérience de Bassi rapporté par Haskil sur des pointes extrémement brèves à 50W avec une sensibilité de 104db ! (avec un matériel de mesure surement plus performant :lol: ).
haskil a écrit:Et pourtant en régime musical, dans une pièce normale, Rinaldo Bassi avait mesuré sur des enceintes faisant 104 dB d'efficacité des pointes très fugitives, mais justement..., de 50 watts... en enregistrant, bonjour les oreilles, le tout avec un oscillo...
.../...
Il y a le volume sonore et les attaques : ces dernières durent une fraction de fraction de seconde... mais elles sont là, et les raboter change la nature du son de l'instrument.


Cela semblerait vouloir dire que sur des écoutes avec un volume en pointes mettons de 90 db (c'est énorme dans un salon si on prend la peine de le vérifier sonométre en main) il y a des micropointes (attaques dixit haskil) qui monteraient dans les 110 db ! (104 db à 50 W moins une bonne dizaine de db nécessaires à la stéréo et à la pièce, on n'écoute pas à 1m du hp).

En trouvant des disques ou elles n'ont pas été compressées bien sûr.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Juin 2007 13:45

Une question, quels sont les paramètres mécaniques, électrique ou magnétique qui font qu'un haut parleur auquel on applique 2.83 V va nous donner 86,89,97,102 DB ?

La puissance du champs magnétique ?

La nature et le poids de l'équipage mobile (suspensions menbrane et spider)

La taille du HP (déjà non puisque pour des tailles identiques on trouve plein de sensibilités variés)

La "fermeté" des suspensions...

En fait je ne sais pas mais si quelq'un sait, il est le bienvenu...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message