Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Utilisez vous les réglages de tonalité ou le loundess ?

Message » 16 Juil 2002 13:20

Scytales



Ben, oui?!?!?

Où est le problème?


mdr :lol: :lol: :lol:

Ouf, moi qui possède pas tous ces réglages, et n'ayant pas de voisins je suis sauvé :D

Archi
:wink: :wink:
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Juil 2002 13:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Juil 2002 14:09

Vous le connaissez sans doute, mais voici un lien très intéressant qui touche un peu le sujet de la discussion:

http://www.thf.fr/TheorieHtBas01.htm

Comme quoi, les correcteurs de tonalité ne sont pas forcément nécessaires avec quelques catégories de matériel...
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 27 Juil 2002 17:27

jbcauchy a écrit:Pour remonter le grave, j'ai modifé ma 723,


Qu'a tu modifié exactement ?
CD Hartley S100 - Kora 150 CSC - Enceintes DIY François H.
Avatar de l’utilisateur
echoes
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4939
Inscription: 27 Mai 2002 21:38
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 27 Juil 2002 18:55

ALBO a écrit:Le loudness et le correcteur physiologique c est effectivement la même chose.

J avais toujours pensé qu il ne fallait pas l utiliser au risque de dénaturer le son.

Mais en faisant du rangement, je suis tombé sur un ancien n° de Hi-fi Vidéo qui donne les courbes de sensibilité de l’oreille en fonction du niveau sonore.
Il y est dit que le niveau sonore en concert (classique) est de 100 dB,
c est donc à ce niveau que la perception du son reproduit chez soi sera la plus proche de la réalité.
Et d après les courbes, avec un niveau de 80 dB (à 1000 Hz), l écart sera de 6 dB à 30 Hz et à 15 kHz
Le loudness ne sert donc pas à « améliorer » un ampli anémique ou un vieux disque mais à rendre les reproductions à bas niveau les plus fidèles possible.

Seuls les fabricants d amplis réellement audiophiles comme Yamaha :D :D :D ont pris le soin de doter leurs appareils d un tel dispositif.

Avec les appareils dépourvus, il vous faut écouter à 100 dB.

Alain


Pout tout vous dire, ce genre d'affirmation m'énerve prodigieusement! Qui a défini que le niveau normal, standard, normalisé ISO ASA DIN d'écoute est de 100dB????

Toujours 100 dB, qu'on soit dans l'orchestre, à la place du chef d'orchestre, ou au dernier rang? Qu'il s'agisse d'un quatuor de musique de chambre ou d'un grand orchestre symphonique intéprétant le hollandais volant???

Quand Mounir Bachir, le grand maître de l'Ud Iranien, joue sans amplification, où sont les 100dB? Il faut mettre la tête dans la caisse de résonnance, sinon on a pas le niveau sonore qui permet de profiter pleinement de la musique???

Ce genre d'attitude est typique de gens qui croient qu'on peut tout mettre en chiffres et en équations sommaires, des gens qui choisissent leur matériel en fonction des caractéristiques techniques mais ne vont pas l'écouter. Les gens qui croient qu'il est indispensable d'avoir au moins 100 dB de rapport signal/bruit pour qu'un appareil soit musical...

C'est une grosse connerie : le niveau de la musique est très variable d'une oeuvre à l'autre, d'un ensemble à l'autre, d'un lieu d'écoute à un autre.
Et même d'une personne à une autre. Et je crois tout simplement que chacun sait régler le niveau qui lui convient, à condition d'écouter ses sensations physiques et auditives.
On a d'ailleurs tous tendance à régler le volume selon l'"émergence" sonore, c'est à dire la différence de volume entre la musique et le bruit ambiant, et non pas selon le volume de la musique seule. C'est pourquoi on écoute sa chaîne la nuit moins fort que dans la journée, tout à la trouvant plus musicale; c'est aussi pour ça que si on écoute un baladeur dans les transports en commun, on a tendance à monter le volume très fort pour retrouver la même émergence que d'habitude.

A propos du loudness :
Nous sommes bien évidemment habitués à entendre des sons plus ou moins forts. Lorsqu'on entend le même son plus ou moins près, plus ou moins fort, l'quilibre entre grave/aigu/médium est modifié, et cela nous est habituel, normal.
Par exemple, lorsqu'on entend un orchestre lointain (ex: le cas où on est à quelque distance d'un orchestre qui joue sous un kiosque en été), on entend moins les graves et les aigus. Cela fait partie de notre audition normale et naturelle; notre cerveau "sait" que ce recul des graves et des aigus est normal.
Dans des conditions où on écoute moins fort, remonter artificiellement le niveau de grave et d'aigus par un système de loudness, cela peut augmenter artificiellement notre impression de qualité sonore, de musique "présente", mais cela ne correspond pas à notre écoute normale et naturelle. Cela peut donc créer une impression d'étrangeté, d'artifice, de musique déformée, trafiquée.
D'autre part il faudrait bien évidemment pouvoir adapter le niveau de correction au système utilisé (source-ampli-enceintes) selon qu'il a déjà tendance à renforcer les extrémités ou au contraire à les atténuer.

Enfin, je voudrais rappeller que tout son est dangereux au-delà de 90dB. Pour écouter à 100dB il faudrait donc se munir d'un casque anti-bruit.
Sans doute beaucoup de personnes peuvent-elles écouter à ce niveau sans avoir l'oreille abîmée, mais il peut suffire d'une écoute pour quelqu'un avec des oreilles un peu fragiles; pour les autres, bien qu'il n'y ait pas de traumatisme remarquable à chaque écoute, ces écoutes répétées peuvent provoquer une surdité progressive.

Pour ceux qui en douteraient encore :
http://perso.wanadoo.fr/apta/sommaire.html
http://www.france-acouphenes.org/

Et pour répondre à la question initiale :
je n'écoute jamais avec le loudness. Je trouve que sur mon ampli, cet effet est beaucoup trop fort, la correction n'a rien de naturel. Si cela peut à la rigueur être plaisant sur du rock ou du reggae, la musique acoustique ne supporte pas ce réglage.
J'utilise les correcteurs de tonalité lorsque la source est défaillante sur les registres graves et/ou aigu : c'est à dire uniquement quand j'écoute une cassette.
Sur mon ampli la qualité sonore est meilleure en source directe, ce qui est une raison de plus de restreindre l'utilisation du correcteur aux rares fois où c'est vraiment nécéssaire.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Juil 2002 19:53

echoes a écrit:
jbcauchy a écrit:Pour remonter le grave, j'ai modifé ma 723,


Qu'a tu modifié exactement ?
Ben ,pas mal de choses...
Ce qui permet d'améliorer le rendu de la 723 à peu de frais, c'est changer l'AOP double et les capas de sortie.
Fais une recherche sur le forum, y'a déja eu pas mal de discussion au sujet des modifs de 723.
Y'a eu 2 N° de la NRDS qui proposent des choses: le 248 et 251.
Evidement, il faut savoir se servir d'un fer à souder...

un lien intéressant aussi: http://perso.wanadoo.fr/pol.bct/exemples/721-723.htm

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 27 Juil 2002 20:14

Je ne répondrais pas aux allusions de Burndav :roll:

Ben moi je m'en sers pas du correcteur pour la simple est bonne raison que j'en ai pas, j'utilise juste un truc que m'a donné jerome un coup de produit à vitre sur mon Brinkman améliore nettement la transparence :wink:
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Juil 2002 21:15

Moi j'étais persuadé qu'il me fallait des correcteurs pour "corriger" des enregistrement défaillant. Je ne pouvais concevoir de m'en passer. Et puis j'ai eu un préamp Quad 34 généreusement fourni en filtres et règlages. Et là, c'est vraiment con, je ne m'en suis JAMAIS servi! :lol:
Le rendu sonore était très bon sans avoir à corriger quoi que ce soit. Depuis je m'en br...... des correcteurs. C'est la qualité de l'appareil qui compte. D'ailleurs, plus on monte en gamme, moins ya de filtres ou correcteurs. Un préamp Conrad Johnson PV10 est tellement musical que l'on oublie tout :P



Pinpin67 (contre l'acné en hifi)
pinpin67
 
Messages: 509
Inscription: 29 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 27 Juil 2002 21:16

jbcauchy a écrit:
echoes a écrit:
jbcauchy a écrit:Pour remonter le grave, j'ai modifé ma 723,


Qu'a tu modifié exactement ?
Ben ,pas mal de choses...
Ce qui permet d'améliorer le rendu de la 723 à peu de frais, c'est changer l'AOP double et les capas de sortie.
Fais une recherche sur le forum, y'a déja eu pas mal de discussion au sujet des modifs de 723.
Y'a eu 2 N° de la NRDS qui proposent des choses: le 248 et 251.
Evidement, il faut savoir se servir d'un fer à souder...

un lien intéressant aussi: http://perso.wanadoo.fr/pol.bct/exemples/721-723.htm

a+

jb


Merci pour l'info.
Dit ,c'est ton site ?!
CD Hartley S100 - Kora 150 CSC - Enceintes DIY François H.
Avatar de l’utilisateur
echoes
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4939
Inscription: 27 Mai 2002 21:38
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 29 Juil 2002 19:18

>echoes

Non, non, c'est pas mon site, c'est celui de POL, un membre "assez" actif sur le forum Haute-Fidélité de Delphi.

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 30 Juil 2002 9:59

Le loudness est un réglage très utile quand il est bien conçu et, à ma connaissance, seul Yamaha s'est sérieusement penché sur le problème en permettant de lier la courbe de réponse au niveau sonore par deux réglages indépendants.
Tous les autres loudness sont des versions simplifiées qui ne fonctionnent correctement qu'à un seul niveau sonore.
Le loudness dérive des études de Fletcher-Henderson sur la sensibilité de l'oreille humaine aux fréquences en fonction du niveau sonore.

Sur un Yamaha le loudness est si bien conçu qu'il ne s'entend pas quand il est bien réglé et que l'on n'a donc pas d'effets boomies et d'aigus outrageusement relevés sur bon nombre de loudness qui transforment en disco le premier quatuor à cordes venus..;

Idem des correcteurs de grave et d'aigus. Les seuls qui fonctionnent bien sont ceux qui font basculer en plateau toute une portion du spectre sonore. Généralement ils ont même une fréquence charnière qui te permets de choisir la fréquence à partie de laquelle bascule la portion de spectre qui sera atténuée ou relevée. Typiquement les Quad fonctionnent (aient?) ainsi et bien utilisés leurs correcteurs de tonalités n'abimaient pas le son...
Le problème est qu'il n'est pas à la portée du premier producteur d'électronique venue de mettre au point un bon loudness ou un bon correcteur de tonalité que cela coûte assez cher en composants quand ils sont bons...
Alors du coup, l'idiophilie a réussi à les dénigrer. Ce qui est tout bénéf pour les constructeurs de hi-fi audiophile qui vendent ainsi très cher des produits qui en offrent moins. Pire on a réussi à faire accroire l'idée que ça abimait grandement le son... or, il suffit d'un petit poussoir pour éliminier tout correcteur du trajet du signal... comme sur les Yamaha du reste.
Cela dit, le correcteur de tonalité n'est pas si souvent utile en conditions normales... mais notre ami qui a son enceinte en encoignure aurait un préampli quad qu'il pourrait remédier à son problème en atténuant sous 125 ou 250 hz tout un plateau de fréquences qui le libéreraient de son problème. Ce qu'un correcteur ordinaire ne saurait faire qui atténue en pente douce et non toute une portion de spectre.

Donc oui au loudness mais réglable à la Yamaha et oui au correcteur de tonalité mais à la Quad... et un poussoir pour débrayer le tout si l'on n'en a pas besoin!

:D Alain, de retour
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juil 2002 15:07

Salut pinpin 67
Un Conrad Johnson à un niveau d’écoute de 100 dB c est certainement musical mais en écoute domestique à 75 ou 80 dB c est sûrement plat comme les autres.
Les correcteurs ne doivent pas être utilisés si l on écoute au même niveau qu au concert mais uniquement pour une écoute à faible volume.
Et c est la que le loudness du Yamaha est intelligent puisqu il est neutralisé à fort niveau et qu il n intervient (progressivement) qu avec une baisse du volume.
Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 12 Mar 2006 1:51

je vouldra juste confirmer ce que dit haskil .... il y a correcteur et correcteur ..
je cite mr muller , les correcteur cela sert aussi a cela ..

Cabasse met au point ses enceintes en posant le point suivant: l'écoute est linéaire lorsqu'elle est faite au niveau réel des instruments. En cas d'ecoute à niveau + faible, l'oreille etant moins sensible aux graves qu'aux medium, les timbres ne sont plus respectés et le grave s'atténue (ainsi que l'extreme aigu mais dans une moindre mesure). Ce n'est pas la faute des enceintes, qui restent linéaires quelque soit le niveau, mais de notre oreille. Cette démarche est exigente, mais correspond bien à ce qu'on entend par "haute fidélité". Le corrolaire de cela, c'est qu'une enceinte conçue pour etre subjectivement linéaire à bas niveau (ce qui va souvent de paire avec un rendement faible), aura de fortes chances de gonfler le grave lorsqu'on tentera d'écouter à niveau réel une guitare, une voix ou tout autre instrument.
On peut bien sur écouter une guitare seche ou un violoncelle à niveau réel, mais pas forcement tout le temps et personne n'écoute un orchestre symphonique a niveau réel dans son salon. Dans ce cas de figure, Cabasse préconisait d'utiliser les correcteurs de tanalité de l'ampli, en argumentant de la façon suivante:
l'enceinte doit etre linéaire quelque soient les circonstances, elles est un point de référence dans la chaine. Elle doit respecter le timbre et la dynamique de l'instrument joué à son niveau réel. Il est plus facile de changer la courbe subjective à partir de l'electronique que de changer d'enceintes en fonction du niveau d'ecoute souhaité. Ainsi, si l'on souhaite écouter la musique à bas volume, il faut rééquilibrer la courbe de réponse en augmentant les graves et les aigues; Bien sur, l'ampli doit etre costaud car même à faible niveau, la demande en courant est importante si l'on booste les graves.

C'est une démarche de puriste, mais il faut bien la comprendre si l'on veut utiliser les Cabasse comme il faut. Cabasse déconseillait fortement l'achat d'ampli dépourvus de réglages de tonalité et des marques comme Yamaha faisaient d'excellents préampli avec des réglages de tonalité tres évolues qui adaptaient la correction des graves et des aigus en continue en fonction du volume....

tib tib
 
Messages: 688
Inscription: 16 Fév 2005 21:37
Localisation: val de marne
  • offline

Message » 12 Mar 2006 13:24

Exact, et c'est dejà bien quand la pièce permet d'écouter à niveau normal sans aucune correction, parfois un égaliseur correctement utilisé peut rendre de grands services.
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 09 Juil 2007 0:55

haskil a écrit:Le loudness est un réglage très utile quand il est bien conçu et, à ma connaissance, seul Yamaha s'est sérieusement penché sur le problème en permettant de lier la courbe de réponse au niveau sonore par deux réglages indépendants.

tib tib a écrit:je vouldra juste confirmer ce que dit haskil .... il y a correcteur et correcteur ..
je cite mr muller , les correcteur cela sert aussi a cela ..
...Cabasse déconseillait fortement l'achat d'ampli dépourvus de réglages de tonalité et des marques comme Yamaha faisaient d'excellents préampli avec des réglages de tonalité tres évolues qui adaptaient la correction des graves et des aigus en continue en fonction du volume....


Ils font toujours de bons pré amplis Yamaha ?

Qui reste t-il dans le hdg à offrir des réglages sur les pré (tonalité,graves/aigus,droite/gauche) ?

Apparement Accuphase occupe seul le terrain, on peut aussi arriver à certaines choses avec les correcteurs acoustiques de type Tact et consort.

Toute piste sur des pré amplis offrant un peu plus qu'un bouton de volume est la bienvenue, merci d'avance aux connaisseurs. :wink:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2007 8:06

JE me pose meme pas la question n'ayant sur mon sysytem ni loudness ni reglge de tonalité ni meme de reglage de ma balance...
c'est completement inutile sur un system coherent et equilibré !
sur du bas de gamme pourquoi pas ? pour rattraper des manques ou au contraire calmer certaines fequences....
non franchement tout ça me semble de plus avoir plus de coté negatif qque positif (comme une legere degradation du son).
philordi
 
Messages: 1936
Inscription: 04 Oct 2006 19:13
Localisation: Chartres
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message