Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Vinyle Neuf/Quasi neuf crépitement

Message » 12 Fév 2016 1:33

Bonsoir à tous,

J'aimerais savoir il l'électricité statique pourrait causer des crépitements pendant la lecture ?

J'ai certains vinyles qu'ils n'ont aucunes rayures, des pressages japonais, voir des neufs et qui présentent quelques crépitement/craquement.. Je les ai passé dans le spin clean, brosse carbon etc

Voila merci de votre aide, bonne soirée
jakslee
 
Messages: 26
Inscription: 08 Nov 2012 5:37
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Fév 2016 1:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Fév 2016 8:31

Hello,

Il existe des bras avec une petit brosse que l'on pose sur le disque durant sa lecture, que l'on installe sur la platine et qui servent à nettoyer le disque de ses poussières et à évacuer l'électricité statique.

Mais je préfère être franc avec toi. Ces défauts - électricité statique, poussières, usure et distorsions du signal - sont inhérent au format du disque. C'est un combat perdu d'avance que de s'imaginer s'en affranchir.

Le mieux est de les accepter comme faisant partie de l'expérience auditive d'une lecture de 33T. Sinon, tu vas devenir chèvre :wink:
syber
 
Messages: 10298
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 12 Fév 2016 10:31

Malheureusement je confirme la vision de syber :-?

Dans le meilleur des cas tu peux les limiter mais les faire disparaitre... déjà pour cela, il aurait pas fallu que les disques soient en vinyle...
Mais on va pas refaire l'histoire :mdr:
tompouce01
 
Messages: 10
Inscription: 09 Fév 2006 22:54
  • offline

Message » 12 Fév 2016 10:49

Voici un sillon....impossible que ce soit immaculé...

Image
captain
 
Messages: 4822
Inscription: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Message » 12 Fév 2016 10:50

Et la, photo du diamant dans le sillon....

Image
captain
 
Messages: 4822
Inscription: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Message » 12 Fév 2016 14:56

Merci pour vos réponses,

J'ai quand même quelques exceptions de vinyle neuf relativement silencieux (analogue production entre autre).

Ensuite pour le format, j’écoute à 90% du jazz des années 60 pour la plupart, qui je pense se prête bien au format + le fait que certains disque sont introuvable en demat ou CD, ajouter à ça que les albums en FLAC sont des transfert de CD qui son souvent pas top

un exemple: Oscar peterson milt jackson very tall qui en CD, je trouve, ignoble.. Un exemple parmi d'autres

Après pour l’électricité statique j'ai vu ceci:

http://www.maplatine.com/brosses-et-pro ... r3WG-at-t8

Chère.. :roll:
jakslee
 
Messages: 26
Inscription: 08 Nov 2012 5:37
  • offline

Message » 12 Fév 2016 14:57

Pour distinguer les craquements dus à l'électricité statique de ceux dus au sillon, il suffit de lever le bras durant la lecture.
S'il y a de l'électricité statique, les craquements se poursuivent pendant une seconde après que le diamant a quitté le sillon.

Les disques neufs ont parfois des craquements, parfois non.
Dans les récentes interviews des fabricants, certains rappellent qu'à la grande époque du vinyle, les 500 premiers exemplaires servaient à roder les moules et étaient détruits. Aujourd'hui, 500 exemplaires, c'est le nombre total de disques pressés ! Cela pourrait expliquer que les disques neufs ne soient pas aussi propres que dans les années 80.

Il y a également des reportages photos dans les usines de disques actuelles. Dans l'un d'eux, je ne sais plus lequel, on pouvait voir les disques vinyles jetés en vrac par centaines sur une palette de transport. Il n'y avait pas de légende expliquant l'image, donc on se demandait bien s'il s'agissait de rebuts destinés à être recyclés, ou -horreur- des disques fraîchement pressés et destinés au conditionnement.
Pio2001
 
Messages: 5898
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 12 Fév 2016 18:26

Bonsoir,

Bien que cela me soit rarement arrivé, j'avais pu constater que des LP neufs pouvaient être inexploitables en raison d'une très importante charge en électricité statique. Cependant, une fois passés sous mon appareil EARC made in Italy, ils avaient retrouvé un silence de lecture qu'ils avaient ensuite conservé grâce à un très bon stockage.

C'est simple, rapide et très efficace.

Quant aux manifestations très désagréables provoquées par l'électricité statique et celles consécutives à un mauvais état du disque, un utilisateur expérimenté va tout de suite faire la différence entre les deux.

Puis, comme je l'ai déjà signalé, lorsqu'on dispose des deux versions, seule une personne expérimentée est vraisemblablement capable de différencier un CD de son homologue 33T si celui-ci est en excellent état (j'ai effectué plusieurs tests en aveugle avec différentes jeunes personnes à partir de ma Rega3, du lecteur CD Jupiter sur colonnes Dynaudio Contour 3.0).

Enfin, je dois encore disposer d'articles techniques dont les reproductions montraient que la bande de fréquence des 33t subissait un très important affaiblissement de niveau, exprimé en décibel, sur les fréquences graves et aigües. Ce qui provoquait en conséquence une bande de fréquence dont la forme ressemble à une cloche. De la même manière que d'autres photos en provenance d'un microscope permettaient de constater l'état du sillon neuf, puis, les fréquence aigües étant les premières et les plus touchées, de son usure à chacune des étapes retenues par les rédacteurs de l'article technique sur ce sujet.

Aussi, si je trouve très sympathique l'engouement des jeunes* pour le vinyle et le grand intérêt artistique et financier qu'il peut y avoir lorsqu'il s'agit de "réveiller" la discothèque d'un proche dont on a récupéré le matériel en bon état.

Je ne regrette vraiment pas la période durant laquelle j'étais contraint à toutes les obligations qui nous étaient imposées par les vinyles. Dont, plus particulièrement, celle qui consistait à devoir retourner le disque pendant l'écoute d'une symphonie.


Bonne soirée.


http://www.on-mag.fr/index.php/topaudio ... -Mag.fr%29

http://www.on-mag.fr/index.php/topaudio ... -Mag.fr%29

* je fais évidemment partie de la tranche des 13%. :oldy: :wink:
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19817
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 12 Fév 2016 18:50

Merci pour les liens,

Une des énormes différence (à titre personnel) que j'ai constaté entre CD/vinyle est les silences ou les moments calme.

Sur le vinyle sur 5 secondes il va y avoir un craquement (ou pas), mais sur le CD si il n'est pas silencieux il y aura 5 secondes de bruit blanc, plus ou moins fort selon les CD, la prise son etc..

quel est l'appareil EARC ?

bonne soirée
jakslee
 
Messages: 26
Inscription: 08 Nov 2012 5:37
  • offline

Message » 13 Fév 2016 10:51

Bonjour,

Je ne pense pas que ce "pistolet" EARC anti électricité statique également doté d'une brosse ovale et d'une autre pour le diamant soit encore fabriqué. Cependant, comme il fonctionne comme les anciens allumes gaz, le fonctionnement de ceux vendus aujourd'hui qui utilisent aussi ce principe, doit être équivalent en performance à celui que j'utilise.

La seule chose qu'il risque d'arriver, doit être que les modèles actuels soient plus chers en raison de l'engouement actuel pour ce support, que lorsque le vinyle n'avait pas encore été remplacé par le CD.

Quant au bruit qui peut être perceptible, par exemple, au moment du passage d'un mouvement au suivant d'une œuvre musicale, il n'est pas systématique et quasiment audible si le sillon est en excellent état.

D'ailleurs, comme la plupart des 33t que j'ai conservés avaient été copiés sur magnéto à bande et minicassette TEAC pour permettre que les nombreuses premières écoutes ne les altèrent pas définitivement. Lorsqu'il m'arrive d'en sortir un de sa pochette de rangement, la seule chose qui pourrait permettre de les différencier* de leurs homologues CD, est la pose du diamant avant qu'il ne débute la lecture du sillon.

Enfin, comme j'avais acheté quelques-uns des 33t 180gr de la collection Jazz qui avait été vendues, il y a trois ou quatre ans, dans certains points presse par Altaya* et que je disposais déjà de la version CD. Quelques-uns avaient donc pu me servir pour effectuer les tests comparatifs déjà signalés.


Bon week-end.


* post177852824.html?hilit=Altaya#p177852824
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19817
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 13 Fév 2016 11:29

Bonjour jackslee ,


sauf à investir dans une machine à laver -sécher les 33T entièrement automatique ( l' " Audiodesk vinyl cleaner " , allemande , me semble un modèle de référence ) ce qui ne se justifie , vu le prix élevé , que si on a une collection vraiment importante ....

la bonne vieille méthode du passage dans un un bac d' eau froide + quelques gouttes de liquide vaisselle " bio " , avec nettoyage au kleenex et séchage soigneux et immédiat au kleenex donne satisfaction , en tout cas , c'est radical pour les craquements et ça rajeunit même les vinyles fatigués ( achats en lots ) , dans une certaine mesure : sensation d'un certain recul du bruit de fond et donc amélioration de la dynamique perçue ...c'est fastidieux mais j'utilise ce bricolage sans aucun effet secondaire négatif ...

Après , beaucoup de pressages actuels , surfant sur la vague du retour au vinyle , ne sont pas satisfaisants :evil: , ni en pressage ni en gravure , et j'ai rapidement cessé d'acheter les éditions vinyle des cd qu'on nous remet sur le marché : ex : un médiocre 33T de Melody Gardot " My one and only thrill " , inférieur au cd , idem pour Armstrong et son magnifique " Good book " !

En outre , pour les nouveautés , je ne vois pas bien comment la copie vinyle pourrait être supérieure à l'édition cd d'un enregistrement lui-même numérique de A à Z :wtf: !

Le fameux son vinyle des années 50 à 70 , chaleureux et vivant , est analogique de A à Z ...

Les pressages dits audiophiles , considérant leur prix exhorbitant , n'en donnent pas toujours pour leur argent ...

L 'achat de lots peut être intéressant ( cf lbc et autres sites ) : le prix à l'unité peut tomber très très bas ( 1 € voire moins ) mais c'est la loterie / état réel et je compte 50 % de déchet :oldy: ...

Je continue à écouter ma collection de 33T et achète de temps en temps un lot mais le retour au 33 T peut sembler curieux alors que les cd n'ont jamais été aussi peu chers en neuf et nouveauté ( sans parler des rééditions bradées sans parler des sacd sur des petits labels ) et alors que les ingés du son maîtrisent complétement le standard : mes derniers achats jazz ou world ont des prises de son somptueuses de définition , de présence et de " fruité " :love: :love: : Eric BIBB / JJ MILTEAU , Céline McLorin Salvant , Christine SALEM , Matthieu BORE , Rokia TRAORE ...
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1460
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline

Message » 13 Fév 2016 14:52

Trouver les vinyles originaux des années 50/70 en très bonne état reste difficile et super chère..

Pour exemple bag's groove de M Davis acheté en grade NM qui sonne pour moi comme un VG, un bruit de fond énorme et pourtant aucune rayure, juste un sillon labouré .. :-?

Donc maintenant j'achète

-les pressage japonais (Thoshiba, King) qui son la plus part du temps en excellent état
-Neuf, mais chez les labels Analogue production, Music Matters, Mobile Fidelity
-Certains OJC aussi

Comme machine il y a l'okki nokki et projet à moins de 500e, mais un investissement tout de même. Je dois avoir 100/120 disques, je ne sais si cela justifierai cette achat.

à ajr: J'avais lu je ne sais plus où - pour revenir sur l'allumes gaz - que certains utilisé les allumes gaz vide et que ça fonctionnait. Se serait moins chère que le zerostat 3 à 80/90e
jakslee
 
Messages: 26
Inscription: 08 Nov 2012 5:37
  • offline

Message » 13 Fév 2016 18:34

Bonsoir,

Vu le prix ou si on peut récupérer un allume gaz, pourquoi ne pas tenter l'expérience ? Même s'il faudra prendre beaucoup de précautions pour ne pas rayer la surface du disque. Parce que si la brosse EARC que j'utilise fonctionnerait sur le même principe, comme la partie qui est posée sur le vinyle au moment de son traitement est en velours et que la pointe qui propage le phénomène physique qui permet d'éliminer l'électricité statique ne peut rayer la surface du disque, sinon celle d'appuyer sur le grand bouton noir, il n'y a aucune précaution à prendre.

Sinon, il existait aussi des brosses dont les brins étaient me semble-t-il chargés en carbone, ce qui permettait d'éliminer la poussière et également l'électricité statique.

D'ailleurs, une des plus réputées brosses à avoir été commercialisées était de marque DECCA.


Bonne soirée.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A9z ... icit%C3%A9
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19817
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 13 Fév 2016 18:41

jakslee a écrit:Trouver les vinyles originaux des années 50/70 en très bonne état reste difficile et super chère..

Pour exemple bag's groove de M Davis acheté en grade NM qui sonne pour moi comme un VG, un bruit de fond énorme et pourtant aucune rayure, juste un sillon labouré .. :-?

Donc maintenant j'achète

-les pressage japonais (Thoshiba, King) qui son la plus part du temps en excellent état
-Neuf, mais chez les labels Analogue production, Music Matters, Mobile Fidelity
-Certains OJC aussi

Comme machine il y a l'okki nokki et projet à moins de 500e, mais un investissement tout de même. Je dois avoir 100/120 disques, je ne sais si cela justifierai cette achat.

à ajr: J'avais lu je ne sais plus où - pour revenir sur l'allumes gaz - que certains utilisé les allumes gaz vide et que ça fonctionnait. Se serait moins chère que le zerostat 3 à 80/90e


hello,
as-tu essayé la colle à bois.
mon Gainsbourg plein de traces de brosse ne fait plus de bruits bizarres.

l'allume gaz fonctionne vraiment très bien, la poussière ne collant plus, un coup de poire soufflette et c'est bon, mais c'est temporaire.

souvent des disques qui se montrent comme neufs craquent parce-que conservé dans endroit humide, alors comme une espèce de couche de moisissure au fond du sillon.
colle à bois a super fonctionnée pour eux. mais c'est loooonnnnggggggg, et surtout faire attention pas trop laisser sécher, et étendre avec le doigt.
surtout pas laisser de bulle ou trou, sinon il y a risque de résidu, quand ton diamant les rencontreras, aie.
exerce-toi avec des vieux.
didius_63
 
Messages: 558
Inscription: 28 Nov 2009 23:55
Localisation: dans la pièce du fond
  • offline

Message » 14 Fév 2016 2:13

Je n'ai jamais essayé la colle à bois mais j'avais vu des vidéos.

N'importe laquelle fonctionne ?

Dans le même style il y a ça que j'ai déjà test, ça a des fois très bien marché, d'autres non..

http://www.planetedisque.com/fr/entreti ... nyles.html

Mais depuis que j'ai abimé un disque avec (je sais pas trop comment, mais un petit morceau était rester dessus et a visiblement abimé le sillon en profondeur.. ça fait "chrik" à chaque fois que le diamant passe sur la tache que c'est devenu), je ne l'utilise plus et c'est plus chère que la colle à bois.

C'est combien de temps de séchage avec la colle à bois ?
jakslee
 
Messages: 26
Inscription: 08 Nov 2012 5:37
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message