Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jeff51 et 20 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Aide Isolation acoustique plafond ...

Message » 30 Juil 2009 15:01

Bonjour a tous,

Voila, ayant eu pas mal d'avis sur le forum concernant mon probleme d'isolation phonique de ma salle dediee (qui se trouve en partie sous la chambre a coucher de madame ... evidemment c'est la partie frontale de ma salle qui se trouve sous la chambre ... si cela avait ete les surround cela aurait sans doute ete plus facile mais la ...). Bref, je me lance dans la refection de mon plafond.

MAIS, que me faut il faire apres avoir demonte mon plafond existant (qui n'isole pas assez car il vibre, soutenu uniquement par des suspentes standard et donc transmettant les infra-graves a la dalle da ma chambre ...) schema ci dessous:

Image


1ere hypothese: Je remplace les suspentes par des suspentes phoniques (genre Akustar L-530) avec deux plaques de BA-13 et la LDV posee sur les plaques ?

Image

2ieme hypothese: Je remplace les suspentes par des suspentes phoniques (genre Akustar L-530) avec deux plaques de BA-13 et la LDV collee au plafond -> vide d'air entre les plaques de BA-13 et la LDV ?
Sachant qu'a cause des poutrelles metalliques (deux en tout dans la salle) et de l'ancien proprio, ils ont platre les poutrelle et fait des "angles en corbeille" ... pas facile de coler la laine de roche dans l'angle arrondi des poutrelles (sur tout le plafond, j'ai deux poutrelle, une au milieu dans le sens de la longueur et une au milieu dans le sans de la largeur soutenu par pilier beton).

Image

3ieme hypothese: Je remplace les suspentes par des suspentes phoniques (genre Akustar L-530) avec une seule plaque de BA-13 et la LDV posee sur les plaques ?

Image


4ieme hypothese: remettre la meme config que l'existant mais en changeant les suspentes (1 seul plaque au plafond, et la LDV est posee sur la plaque, le vide d'air etant entre la LDV et la dalle ...) ?


Voila, quelle est la meilleure solution ? est-ce que si le vide d'air se retrouve entre la dalle et la LDV c'est mieux que si le vide d'air est entre la LDV et la plaque de doublage ????
Est-ce que je dois faire qquchose de special pour recouvrir les poutrelles ? (car je dois poser mes plaques a raz des poutrelles ne permettant pas de mettre de LDV entre la plaque et la poutrelle ...). Est-ce que je dois aussi coffrer les 4 piliers soutenant les deux poutrelles et qui sont apparent dans ma salle (afin de ne pas avoir de son transmis par les piliers jusqu'au poutrelles qui transmettent les sons jusqu'au plancher de la chambre ????


Image

Image


Tout cela pour isoler au mieux les sons transmis a la chambre du dessus !!!!


Encore merci a tous de votre aide !

Cordialement,
JDB
JDB
 
Messages: 832
Inscription: 11 Mai 2000 2:00
Localisation: 06
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Juil 2009 15:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Juil 2009 15:10

Toujours à chercher une solution :)
Les réponses sont assez simples :
- Deux plaques de BA13 seront toujours plus efficaces qu’une seul.
- Plus l’épaisseur de la LDV est importante, meilleure sera l’isolation.

De ce fait, la première hypothèse me semble bonne, en essayant cependant de disposer 16 cm de LDV au lieu de 10 cm.
Avec deux réserves toutefois:
- La présence des poutrelles constitue effectivement un point faible dans la structure isolante.
- Un gain sur l’indice d’affaiblissement qui dans les infragraves sera assez faible.
:) :o 8)
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1307
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 31 Juil 2009 15:37

Salut.

Déjà je te conseille plutôt la suspente LR-530 qui a une fréquence de résonance propre très basse. Même si elle varie en fonction de la charge cette fréquence de résonance se situe aux alentours des 15 Hz ce qui est vraiment bien pour lutter contre les infra-graves.

Ensuite la laine que l'on ajoute n'est pas là pour isoler mais pour absorber. Donc que tu la mettes en haut ou posée sur le plafond c'est la même chose. Je te conseille de simplement la poser c'est bien plus simple à mettre en œuvre. Par contre il faut que le plancher soit jointoyé proprement pour éviter les ponts phoniques. Il faut combler les trous et les fissures.

La lame d'air a son importance car la distance qui sépare les 2 parois (chape et placo) influe dans l'affaiblissement. Au plus cette distance est grande au plus l'affaiblissement sera grand. De plus l'air est un ressort naturel. Des spécialistes ont évalué qu'une lame d'air de 10cm est le minimum à respecter.

L'autre point à prendre en compte est le poids de l'ensemble.

Le plafond que je compte faire à une superficie de 26m². Je comptais mettre en œuvre les recommandations d'akustar donc : 2 BA13 + masse lourde élastique. Seulement volià, le tout fait environ 900 kg !
placo = 10 kg/m²
masse lourde : 13 kg/m²
plafond cinema environ : 2.5 kg/m²

Après analyse de mon plancher qui est en bois, je pense ne pas pouvoir suspendre un tel poids ( section des solives et entre axe non adapté). Du coup j'ai opté pour la solution suivante :

- 20 cm d'air
- ouate de cellulose de 30 mm pour absorber
- fermacell de 12.5mm : 15 kg/m² + structure classique stil + LR-530
- 10 cm d'air
- plafond cinema de type rockfond ( traitement acoustique absorbant )

Au total mon plafond fera : 26 *15 = 390 kg + 26 * 2.5 = 451 kg environ.

Le fermacell a un meilleur rendement en isolation phonique que le BA13. Les plaques devront être jointoyés très proprement.

L'autre point à ne pas négliger et la périphérie du plafond. Il faut qu'elle permette au plafond de se déplacer verticalement donc de vibrer. Pour se faire le plafond ne doit pas être jointoyé avec les murs de la salle. Il faut donc mettre une bande de caoutchouc sur toute la périphérie afin de supprimer le pont phonique et permettre le déplacement vertical du plafond.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10224
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 31 Juil 2009 19:45

La lame d'air a son importance car la distance qui sépare les 2 parois (chape et placo) influe dans l'affaiblissement. Au plus cette distance est grande au plus l'affaiblissement sera grand. De plus l'air est un ressort naturel. Des spécialistes ont évalué qu'une lame d'air de 10cm est le minimum à respecter.


Huummm, il est assez curieux qu’une lame d’air puisse apporter plus d’affaiblissement qu’une laine minérale. J’aimerais bien connaître le nom des spécialistes qui recommandent un vide minimum de 10 cm :roll: Je pense que vous faites une confusion avec l’absorption des panneaux sur plénum.

En isolation thermique, on recommande plutôt une lame d’air d’un ou deux centimètres uniquement pour ventiler un peu et réduire les phénomènes de condensation.
En acoustique, il me paraît assez évident que plus l’épaisseur de la laine est épaisse, plus l’affaiblissement est important, à moins ...qu'il y ait du nouveau :wink:
:) :o 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1307
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 31 Juil 2009 21:49

Je pense qu'il y a assez de publications sur le net qui vulgarisent le phénomène et même l'expliquent en détail.

En voici deux plutôt bien faits :

- théorique : http://pagespro-orange.fr/patacou/isol/ ... oubles.htm
- pratique : http://www.akustar.com/dossiers/414_isolmince.htm

Je laisse le soin à celui qui fera l'effort de les lire de se forger sa propre opinion sur ce qu'est l'isolation et l'absorption acoustique ainsi que de l'influence de l'épaisseur de la lame d'air et de la laine sur ces 2 principes.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10224
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 31 Juil 2009 22:34

Bonsoir Alex, je crois que vous auriez besoin d’une seconde lecture, plus attentive, des deux liens cités.

Par exemple, Patacou donne la formule de l’affaiblissement:

Relation 3) L1-L2=R1 + R2 + 10log(AiA2/S^2)

Le terme Ai représente l’aire d’absorption équivalente de la lame d’aire. Pour que L1 - L2 soit grand, il est préférable que Ai le soit également (car log(AiA2/s^2) le sera aussi, la fonction log x étant strictement croissante :wink: )
Pour cela, il faut disposer dans la lame d’air un matériau absorbant de façon à ce que Ai tende idéalement vers 2S.

D’ailleurs plus loin Patacou dit, je cite:
On voit dans la relation 3) que l’absorption Ai augmente l’isolement entre les locaux, d’où l’intéret de l’absorbant dans la lame d’air.
D’autre part, Patacou dit que son modèle est valide si d est grand, ce qui ne signifie pas pour autant, quand pratique il faille laisser un vide dans la lame d’aire de façon à augmenter d, surtout si l’on souhaite absorber les basses fréquences.


JP Lafond annonce:
Cette seconde paroi, appelée doublage, na pas besoin d'être aussi lourde que le mur, mais plus l'espace d'air (le plénum) est important, meilleure est l'isolation, notamment aux basses fréquences.
C’est sous-entendu que le plénum est convenablement amorti.

Bonne lecture :-?
:) :o 8)
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1307
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 01 Aoû 2009 22:48

Déjà soit tu fais une isolation phonique complète ( sol, murs, plafond ) soit tu ne fais rien du tout.

Cela ne sert à rien de faire que le plafond et pas les murs et pas le sol ( ou vice versa ).


Par exemple si tu ne fais que le plafond et les murs et pas le sol :
les sons ayant le plus d'énergie ( les graves ) vont passer dans le sol de la salle HC.
Les sons vont passer du sol aux murs porteurs entourant la salle HC ( puisque le sol est ancré de manière rigide dans les murs porteurs )
Puis les sons vont passer de ces murs porteurs au plancher de la chambre du dessus.

Du moment qu'une structure A est fixée de manière rigide à une structure B alors le bruit solidien passera de A vers B.
Du moment que l'air peut passer alors le bruit aérien peut lui aussi passer.

Pour les différents types d'isolation phonique, regardes ce post et surtout
les 2 fichiers en pièces jointes :
viewtopic.php?p=172937912#p172937912


Pour le sol, par exemple pose de laine de roche haute densité spécial sol.
par dessus plaque de bois genre OSB ou triply ou contreplaqué.
Eventuellement 02 couches de plaques en décalant les joints.

Sur le pourtour des plaques de bois, pose d'une bande élastique isolante spécialement prévu pour cet usage.
Dessus la bande élastique, montage de la cloison rail métallique, laine de roche, 2 plaques de platre décalé,
éventuellement isolant élastique entre les 2 couches de plaques de platre.

Pour appuyer les rails métalliques verticaux contres les murs porteurs , utiliser des suspentes acoustiques.


Au plafond idem, suspente acoustique, 2 plaques de platre décalé, laine de roche posé sur les plaques.
La plaque de platre du plafond appuyant sur les 2 plaques de platre des murs via une bande élastique.

Bien faire les joint de tous les plaques avec bande à jointoyer + enduit
( perso j'utilise du platre colle pour faire tous les joints ).

Faire attention aux entrées où le bruit peut se faufiler : aération VMC ( mettre chicane acoustique ),
prises électriques ( boucher au mastic les interstices, ne pas faire passer le cable par 2 trous face à face ),
joints sur la porte d'entrée ( faire un doublage sur la porte.. ) , mettre deux portes l'une après l'autre.


Dans ton option 1, je suppose qu'enlever les plaques de BA13 c'est pour faire du traitement acoustique derrière les enceintes
( et pas de l'isolation acoustique )
Dans ce cas laisser le BA13 et remettre devant de la laine de roche + molleton + tissu
On perd de la place habitable mais on n'a rien sans rien.


Le plafond en dalle Rockfon c'est pour du traitement acoustique et pas de l'isolation phonique.

Il faut essayer de mettre un isolant acoustique sur le dessous de tes poutrelles ( voire même entourant tes poutrelles, c'est mieux ).
Si tu n'as vraiment que peu d'espace, on peut mettre une feuille de plomb ( car matériau le plus dense ) ou un complexe élastique assez dense.

Reste le problème de tes piliers.
si les piliers sont à l'air libre dans ta salle, ils vont récupérer du bruit solidien puis transmission du bruit au sol porteur et aux poutrelles et
donc de proche en proche à la chambre au dessus.
Il faudrait coffrer tes piliers ( 2 plaques de platres, complexe bitumeux ...), coffrage ne touchant pas les piliers.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • offline

Message » 01 Aoû 2009 23:46

Merci sonatine.

C'est en substance ce que j'ai déjà expliqué à notre ami JDB par MP depuis quelques jours maintenant.

Ci-joint 3 PDF vraiment intéressant à lire, ce sont des schémas qui donne la direction à suivre :

Mur : http://www.colsound.fr/pdf/inso_M1_2008.pdf
Sol : http://www.colsound.fr/pdf/inso_S2_2008.pdf
Plafond : http://www.colsound.fr/pdf/inso_P1_2008.pdf

C'est un très bon site, les gens que j'ai eu par email sont courtois et compétents. J'ai malgré tout une préférence pour la suspente ressort vendue par akustar.
Le découplage des murs qui est proposé est un peu light à mon gout mais c'est déjà pas mal.

a+
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10224
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 02 Aoû 2009 0:05

Merci a vous tous de m'avoir repondu. J'ai donc bien saisi. Ou je fais tout, ou je ne touche a rien !!!!

Encore merci de votre temps, c'est tres sympa de votre part !

JDB
JDB
 
Messages: 832
Inscription: 11 Mai 2000 2:00
Localisation: 06
  • offline

Message » 09 Aoû 2009 22:43

Il me parait pertinent, pour protéger la chambre du dessous, de commencer par isoler le plafond. À la seule condition que l’isolation des murs existante viennent «taper» sous le faux plafond et non l’inverse pour éviter un pont acoustique.
Ensuite, si l’isolation du plafond n’est pas suffisante, il sera toujours tant de renforcer l’isolation des murs et ci besoin, traiter le plancher. Les travaux, comme souvent, peuvent être partitionnés.
Mais auparavant, il serait préférable d’évaluer les besoins en affaiblissement pour savoir si le jeu en vaut la chandelle. Pour cela, il suffit d’utiliser l’ampli A/V et de réduire le niveau de celui-ci, en partant du niveau d’écoute usuel, jusqu’à ce que le son perçus dans la chambre soit tolérable. Cela donnera de suite un ordre de grandeur de l’affaiblissement supplémentaire que devra apporter la nouvelle structure et par conséquent une idée de la faisabilité du projet. :wink:
:) :o 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1307
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 09 Aoû 2009 22:50

Bachibousouk a écrit:Il me parait pertinent, pour protéger la chambre du dessous, de commencer par isoler le plafond. À la seule condition que l’isolation des murs existante viennent «taper» sous le faux plafond et non l’inverse pour éviter un pont acoustique.
Ensuite, si l’isolation du plafond n’est pas suffisante, il sera toujours tant de renforcer l’isolation des murs et ci besoin, traiter le plancher. Les travaux, comme souvent, peuvent être partitionnés.
Mais auparavant, il serait préférable d’évaluer les besoins en affaiblissement pour savoir si le jeu en vaut la chandelle. Pour cela, il suffit d’utiliser l’ampli A/V et de réduire le niveau de celui-ci, en partant du niveau d’écoute usuel, jusqu’à ce que le son perçus dans la chambre soit tolérable. Cela donnera de suite un ordre de grandeur de l’affaiblissement supplémentaire que devra apporter la nouvelle structure et par conséquent une idée de la faisabilité du projet. :wink:
:) :o 8)
Bachi


Salut Bachi :)

J'ai envoyé un email à notre ami commun Patacou qui m'a fait une lecture assistée de ses écrits ;)

Tu me sembles bien connaître les pb d'isolation et je viens te demander conseil. Que penses-tu de la ouate de cellulose en lieu et place de la laine de verre que l'on ajoute dans la lame d'air ?

J'ai regardé les données techniques de la ouate de cellulose et ce matériau me parait vraiment très bon pour l'acoustique (et aussi très très bon en thermique)

Au plaisir de te lire
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10224
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 10 Aoû 2009 10:58

Bachibousouk a écrit:Il me parait pertinent, pour protéger la chambre du dessous, de commencer par isoler le plafond. À la seule condition que l’isolation des murs existante viennent «taper» sous le faux plafond et non l’inverse pour éviter un pont acoustique.
Ensuite, si l’isolation du plafond n’est pas suffisante, il sera toujours tant de renforcer l’isolation des murs et ci besoin, traiter le plancher. Les travaux, comme souvent, peuvent être partitionnés.
Mais auparavant, il serait préférable d’évaluer les besoins en affaiblissement pour savoir si le jeu en vaut la chandelle. Pour cela, il suffit d’utiliser l’ampli A/V et de réduire le niveau de celui-ci, en partant du niveau d’écoute usuel, jusqu’à ce que le son perçus dans la chambre soit tolérable. Cela donnera de suite un ordre de grandeur de l’affaiblissement supplémentaire que devra apporter la nouvelle structure et par conséquent une idée de la faisabilité du projet. :wink:
:) :o 8)
Bachi



Alors ... au risque de me faire "crier" dessus ... :D il me semble que l'affaiblissement doit etre de ... 20db !!!!!!!!!!!!!!!!! En effet, si je regarde un film a volume normal, je suis a -10db sur mon prampli .... (on l'entend bien depuis la chambre :mdr: surtout les infra grave .... faut dire que deux caissons ca aide pas ...). Pour que l'on entende rien (ou que ce soit "dormable" depuis la chambre), il me faut baisser le preampli a -30db .... -> donc je presume, sans doute a tord car cela ne doit pas etre lineaire ..., qu'il me faut un affaiblissement de 20db supplementaire (par rapport a ce que j'ai deja ...).

C'est ca ? Mais je suis pas sur que ce soit possible sans travaux pharaoniques ! je me demande si ca vaut vraiment la peine, et s'il ne me faudrait pas envisager une ecoute nocturne au casque ..........

JDB
JDB
 
Messages: 832
Inscription: 11 Mai 2000 2:00
Localisation: 06
  • offline

Message » 10 Aoû 2009 11:13

JDB a écrit:
Bachibousouk a écrit:Il me parait pertinent, pour protéger la chambre du dessous, de commencer par isoler le plafond. À la seule condition que l’isolation des murs existante viennent «taper» sous le faux plafond et non l’inverse pour éviter un pont acoustique.
Ensuite, si l’isolation du plafond n’est pas suffisante, il sera toujours tant de renforcer l’isolation des murs et ci besoin, traiter le plancher. Les travaux, comme souvent, peuvent être partitionnés.
Mais auparavant, il serait préférable d’évaluer les besoins en affaiblissement pour savoir si le jeu en vaut la chandelle. Pour cela, il suffit d’utiliser l’ampli A/V et de réduire le niveau de celui-ci, en partant du niveau d’écoute usuel, jusqu’à ce que le son perçus dans la chambre soit tolérable. Cela donnera de suite un ordre de grandeur de l’affaiblissement supplémentaire que devra apporter la nouvelle structure et par conséquent une idée de la faisabilité du projet. :wink:
:) :o 8)
Bachi



Alors ... au risque de me faire "crier" dessus ... :D il me semble que l'affaiblissement doit etre de ... 20db !!!!!!!!!!!!!!!!! En effet, si je regarde un film a volume normal, je suis a -10db sur mon prampli .... (on l'entend bien depuis la chambre :mdr: surtout les infra grave .... faut dire que deux caissons ca aide pas ...). Pour que l'on entende rien (ou que ce soit "dormable" depuis la chambre), il me faut baisser le preampli a -30db .... -> donc je presume, sans doute a tord car cela ne doit pas etre lineaire ..., qu'il me faut un affaiblissement de 20db supplementaire (par rapport a ce que j'ai deja ...).

C'est ca ? Mais je suis pas sur que ce soit possible sans travaux pharaoniques ! je me demande si ca vaut vraiment la peine, et s'il ne me faudrait pa s envisager une ecoute nocturne au casque ..........

JDB


Salut JDB.

Voici comment procéder : il te faut un sonomètre. Tu vas dans ta chambre et tu demandes à ta femme de mettre l'ampli à -10dB, tu relèves le bruit dans la chambre au sonomètre. Puis tu demandes à ta femme de mettre l'ampli au niveau acceptable soit -30 dB au préampli, tu relèves le niveau donné par le sonomètre. La différence des 2 niveaux devrait te donner un idée de l'affaiblissement à atteindre.

Le sonomètre mesure vraiment le ressenti. Les graduations de l'ampli ne sont valables que si à la base il est très respectueux de la norme et si sa calibration l'est aussi donc les graduations de l'ampli ne peuvent pas vraiment nous servir ici par contre le sonomètre oui.

Une chose est sure : tu peux gagner quelques dB d'affaiblissement en refaisant ton plafond sans nécessairement dépenser trop d'argent. Déjà le fait de le démonter va te permettre de voir s'il n'y a pas des trous, des joints mal fait au niveau du plancher de l'étage ou autre pont phonique. Ensuite tu pourras traiter les 2 IPN en métal qui sont assurément des gros vecteurs de sons en les isolants comme le préconise sonatine.

Pour finir et sans sortir l'artillerie lourde en refaisant entièrement ta salle, tu peux refaire un plafond classique avec une simple double peau. Néanmoins je te recommande de faire un plafond acoustique en suivant les recommandations de akustar.

Par exemple pour ma salle : j'ai prévu de découpler les 4 murs et le plafond. Je verrais ce que ça donne et si nécessaire plus tard je découplerai aussi le plancher.

Comme l'as dit Bouchi tu peux commencer déjà par le plafond.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10224
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 10 Aoû 2009 12:25

Sans femme ça marche aussi, faut juste faire + d'allers/retours... :mdr:
fabrice91
 
Messages: 2770
Inscription: 17 Déc 2002 15:05
Localisation: Essonne, limite 77

Message » 10 Aoû 2009 12:37

fabrice91 a écrit:Sans femme ça marche aussi, faut juste faire + d'allers/retours... :mdr:


Oui sauf que sans sa femme JDB ne se poserait pas toutes ces questions et surtout n'éprouverait pas le besoin de refaire l'isolation de sa salle ;) :mdr:
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10224
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77


Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message