Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Construction salle Tron 100% dédiée HC

Message » 22 Fév 2011 20:20

Steph Home Theater a écrit:Moi c'est la partie matos que j'attends :mdr:

Salut Steph,
Ca vient, ça vient, laisse-moi juste un peu de temps. :wink:
Dernière édition par Tron le 23 Fév 2011 0:20, édité 1 fois.
Tron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1748
Inscription: 02 Déc 2002 18:39
Localisation: 44
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Fév 2011 20:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Fév 2011 20:31

warrior a écrit:pour eviter d'etre entendu dehors dans la rue et dans la maison car les basses et infra sont tres difficilement contrôlable :wink: et toujours synonyme de conflit et de regard extérieur (malveillant)



je veux bien mais bon, j'ai arreter le hc il y a un moment deja, mais pour entendre des basse dehors faut quand meme bien pousser le volume non ? ou alors avoir un (des?) sub qui descendent super bas.

en lisant le topic je me rend compte que chez moi avec rien mes futur locataire vont s'en prendre plein les oreilles (a vous lire)
Ataru
 
Messages: 142
Inscription: 11 Fév 2011 22:07
Localisation: Suisse
  • offline

Message » 22 Fév 2011 21:02

Ataru a écrit: j'ai hate de voir le resultat final :mdr:
un ecran qui fait presque la taille du mur ca fait pas "trop"

Alors, voici plusieurs éléments de réponse dans le désordre :
- L'opportunité d'achat d'un écran Screen Research X-mask 2.35 de 4m de base courbé en finition supreme (velour + black backing) avec 4 masques motorisés autour des 7% du prix du neuf fait quand même réfléchir sur taille de l'écran initialement désirée. :wink:
(Au départ de 3m à 3,50m en 2.35). Du coup, la largeur de la salle a été déterminée par celle de l'écran lui-même.
- Un écran au format 2.35 de 4m correspond exactement à la hauteur d'un écran de 3m de base au format 16/9, ce qui ne me parait finalement pas si hors norme que cela.
- L'écran disposant de 4 masques motorisés (2 horizontaux + 2 verticaux), je bénéficie donc d'une grande souplesse d'utilisation et pourrai réduire la taille de l'image projetée comme bon me semble en jouant sur les masques si besoin est.
- J'ai récemment eu l'occasion d'assister à des démos sur un écran 2.35 de 3,5m de base pour 6m de recul (forumeur bien connu d'HCFR) et sur un écran 2.35 de 2,80m de base pour 3,5m de recul seulement (magasin parisien bien connu) et je dois dire que l'effet d' immersion dans les films est absolument fabuleux. Ceci implique toutefois de disposer du matos vidéo qui tienne la route (source, scaler, lentille anamorphique, projo..) afin d'obtenir la meilleure qualité d'image projetée possible.

warrior a écrit:
Ataru a écrit:visiblement tu n'est pas en appartement, pourquoi autant d'isolation phonique ? autant le traitement sonor de la piece je comprend facilement autant le reste j'ai de la peine.

pour eviter d'etre entendu dehors dans la rue et dans la maison car les basses et infra sont tres difficilement contrôlable :wink: et toujours synonyme de conflit et de regard extérieur (malveillant)

Je n'ai pas véritablement de problème de voisinage car il n'y a personne autour de chez moi à moins de 200m. :wink:
En revanche, les chambres se situant à l'étage de la partie existante avec le mur du pignon en commun, il me parait donc important de ne pas sous estimer l'isolation phonique en particulier vis-à-vis du WAF.
D'autre part, la puissance totale de l'installation que l'on pourrait qualifier de "sismique" (voir mon profil mais j'y reviendrai plus tard), mon niveau d'écoute moyen et la complexité de traitement du grave nécessitent de prendre très au sérieux cet aspect des choses afin d' éviter un tremblement de toute la maison. :oops:
Dernière édition par Tron le 25 Fév 2011 11:18, édité 5 fois.
Tron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1748
Inscription: 02 Déc 2002 18:39
Localisation: 44
  • offline

Message » 22 Fév 2011 21:13

Ataru a écrit:
warrior a écrit:pour eviter d'etre entendu dehors dans la rue et dans la maison car les basses et infra sont tres difficilement contrôlable :wink: et toujours synonyme de conflit et de regard extérieur (malveillant)


je veux bien mais bon, j'ai arreter le hc il y a un moment deja, mais pour entendre des basse dehors faut quand meme bien pousser le volume non ? ou alors avoir un (des?) sub qui descendent super bas.
en lisant le topic je me rend compte que chez moi avec rien mes futur locataire vont s'en prendre plein les oreilles (a vous lire)



T'as pas encore vu les caissons de basses !!! :mdr: :mdr: :mdr:
Et le reste... :wink:
Steph Home Theater
 
Messages: 1157
Inscription: 15 Jan 2006 19:02
Localisation: 63 - Puy de Dôme
  • offline

Message » 22 Fév 2011 21:30

re,

comme convenu par MP, je vais donc poster ici.

je n'ai pas approfondit :oops: , votre présentation et notamment la partie concernant l'isolation phonique, mais j'y reviendrais surement.



sinon "de but en blanc" ... .


concernant la clim gainable, j'avais écrit sur un autre post, cela pourra peut être vous aidez :

A partir de ce constat, pour obtenir un très faible niveaux sonore dans la salle, il convient d’adapter les vitesses de circulation dans les réseaux, de proscrire les registres ou organes de réglage trop proche des diffuseurs terminaux (l’équilibrage est le mot clé dans l’alimentation de ces derniers tout comme leurs directivités (plus élevé lorsque la section augmente et principalement dans les hautes fréquences, elle est constante et prépondérante entre 0 et 45°) et leurs placements, (on prend le plus souvent +3dB/Q=2 pour une demi-sphère, +6 dB/Q=4 pour ¼ de sphère, et +9dB/Q=8 pour 1/8 de sphère ) ainsi que toute régénération (vitesse et turbulence génèrent ce bruit d’air, qui vient s’ajouter a celui de la centrale).
Le niveau sonore initiale doit être traité a la source, dés la centrale. Les bouches devront conservées une perte de charge minimum de 15 a 20 Pa pour assurer une bonne répartition (auto-équilibrage) et ainsi éviter quelles soient trop alimentées et donc trop « bruyantes ». Les réseaux de soufflage et de reprise doivent être acoustiquement traités (découplage des éléments, manchettes tendues et conduits alignés). Les vitesses doivent rester faibles (NR20/soufflage/1,5m/s, reprise/1,8m/s). Le niveau sonore de la centrale doit être piégé (PAS) avant la sortie du local technique contenant également tout le matériel (lecteurs/serveurs/amplis/VP..). Attention également a la sortie du ventilateur lorsqu’il est collé à la trémie, a un coude ou a un obstacle (distance inferieur à 2 ou 3D), il se produit un effet système du aux turbulences du régime non établi, qui augmente nettement la perte charge et le niveau sonore …


des pistes a creuser en vrac, en regard (je vais me répéter :oops:), de ce que j'ai pu survoler du post de présentation:

-renversement des têtes/haut de l'écran
-renversement des têtes/centre de l'écran
-pas d'implantation en sol continu
-pas d'implantation en sol gradiné
-angle de vison latérale
-plan des dossiers/plans de l'écran
-dégagement des têtes
-hauteur libre sous faisceau de projection
-a l'isolation mécanique des enceintes
-a leurs placement, en fonction de la pièce, de l'écran ... , des sub et des surrounds
-la dynamique
-la diaphonie
-la localisation
-la distorsion harmonique
-le niveau d'émission
-le niveau de réception
-le niveau de bruit de fond
-les critères de bruit NC et indices NR d'évaluation de bruit
-l'isolement brut
-le temps de réverbération adéquat
-le STI ou RASTI (version simplifiée)
-l'EDT
-rapport signal/bruit
-le passage des câbles d'un local a l'autre sans pont phonique
-au câblage audio qui doit être organisé en étoile
-a la gestion des masses donc .. et leur séparation, signal et châssis ..
-a tout ce qui touche l'image et la projection comme la pixelisation
-respect des dimensions des champs d'image
-décentrage du champ d'image projetée
-distorsion de proportion
-distorsion géométrique
-luminance et son manque d'uniformité par exemple
-lumière parasite


bon je vais m'arrêter la car il y a déjà de quoi faire et creuser ...
certains points sont "rattrapables" par une calibration audio ou vidéo (pour peu que le matériel le permette), mais dans une très large majorité de ces derniers, il n'est pas possible d'y remédier par la suite.

A+
bss
 
Messages: 1718
Inscription: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 22 Fév 2011 21:50

Ataru a écrit:un ecran qui fait presque la taille du mur ca fait pas "trop"


ce paramètre qu'est l'immersion, n'est pas uniquement lié au format d'image ou au recul que l'on a vis a vis de l'écran, mais elle est également fonction de la place occupée par ce dernier en regard des dimensions du mur le supportant. il est préconisé que la base de l'écran doit idéalement couvrir 85% de la largeur du mur de façade, on n'est donc pas trop mal en ce qui concerne Tron2.

visiblement tu n'est pas en appartement, pourquoi autant d'isolation phonique ? autant le traitement sonor de la piece je comprend facilement autant le reste j'ai de la peine.


d'un point de vu de l'installation, le but est de ne pas "tronquer" la dynamique "reproductible" en salle, et donc de bénéficier du plein potentiel que peut fournir le support (sa capacité théorique concernant ce point, étant déjà bien supérieur a ce qu'il est possible de réaliser, même sans concession. la mesure montre que l'on tourne autour de 70dB pour les meilleurs.)
bss
 
Messages: 1718
Inscription: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 22 Fév 2011 22:52

Mon 1er conseil car je pense que ça sera le meilleur de -je l'espère- une longue série. Contacte rapidement Jean-Pierre Lafont via son site LAFONT AUDIO (email) et demande lui une prestation pour qu'il te guide.

Il faut vraiment faire attention aux pièges de l'isolation phonique. Parfois on pense faire dans le bon sens et c'est tout le contraire.

Un morceau choisi dans HCFR, intervention de JPL pour le choix des matériaux destinés à l'isolation : Sujet: L'acoustique du home-cinéma pour les néophytes

Maintenant je vais décortiquer ton 1er message et essayer de te donner quelques retours de mon expérience ;)

a++
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10217
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 22 Fév 2011 23:42

Merci Alex pour ton aide et pour cette sensibilisation.
A vrai dire, j'avais la ferme intention de contacter directement JPL afin qu'il m'oriente vers le meilleur choix de matériaux destinés à l'isolation phonique. D'autre part, je connais très bien l' intervention que tu cites pour l'avoir relue maintes fois telle une bible :wink: et notamment ces points :
- Le différence de traitement phonique entre les bruits solidiens et les bruits aériens. (j'ai récemment évité le piège)
- La compréhension correcte des différentes valeurs d'affaiblissement acoustique.
- La juste appréciation des données techniques communiquées par les fabricants de matériaux d'isolation (souvent folkloriques ou incomplètes).
- L' importance primordiale de la valeur d'affaiblissement Ctr pour l'isolation phonique des salles Home cinema au niveau des basses fréquences.

Malgré cela, il est souvent compliqué de s'y retrouver car les fabricants de matériaux d'isolation testent leurs produits en association avec des supports primaires et ces derniers sont de nature différente (type, épaisseur). Dans le cas présent, la seule publication de mesures normalisées en Rw (C;Ctr) ne permet donc pas de connaître la performance acoustique propre à chaque isolant ni de les comparer objectivement entre eux. C'est plus simple dans le cas de matériaux primaires car ceux-ci sont mesurés seuls. De même, il est souvent compliqué voire impossible d'obtenir les courbes de réponse acoustique de ces mêmes matériaux (plage de 100 Hz à 4000 Hz) et je ne parle même pas d'obtenir des données relatives aux basses fréquences ! (< à 100 Hz)
Dernière édition par Tron le 25 Fév 2011 11:21, édité 1 fois.
Tron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1748
Inscription: 02 Déc 2002 18:39
Localisation: 44
  • offline

Message » 23 Fév 2011 23:56

Salut Tron,

ça y est j'y arrive de chez moi (au taf, pas moyen :evil: ). Post que je vais suivre aussi avec intérêt :wink: . Par contre, une question me turlupine : tu es sûr pour l'écran courbe ?

En fait, il risque d'y avoir du flou aux extrémités, à moins que tu n'uses d'un stratagème qui m'est inconnu :wink: . Du coup je m'interroge :roll: ...

@+ et bon courage...
Must@ng
 
Messages: 2604
Inscription: 28 Fév 2010 1:31
Localisation: Dans le 59 , près de Maubeuge et son Clair de Lune ;)
  • offline

Message » 24 Fév 2011 9:13

Le flou ne devrait pas être trop prononcé non ? (existe t il des lentilles prévues à cet effet ?)
Mais comment gérer la géométrie ? (il y a des scalers pour ça ... mais serait ce bien nécessaire ?)
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 28993
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 24 Fév 2011 9:21

Salut jacko :wink:
D'apres Roland ,il n'est pas souhaitable d'avoir un écran courbé ..
J'essaye de retrouvé le post qui en parle :wink:
warrior
 
Messages: 4153
Inscription: 20 Déc 2003 23:34
Localisation: ISERE
  • offline

Message » 24 Fév 2011 9:24

Roland n'est pas parole d'évangile ....
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 28993
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 24 Fév 2011 9:27

warrior
 
Messages: 4153
Inscription: 20 Déc 2003 23:34
Localisation: ISERE
  • offline

Message » 24 Fév 2011 9:32

jacko a écrit:Roland n'est pas parole d'évangile ....


tout a fait masi dans ce ca précis (ecran courbé) je ne vois aucun avantage ,que des inconveniant
A moins d'avoir une install comme au futuroscope ..
warrior
 
Messages: 4153
Inscription: 20 Déc 2003 23:34
Localisation: ISERE
  • offline

Message » 24 Fév 2011 9:35

A vrai dire, lors de l' acquisition de l' écran, cette option n'a pas été vraiment un choix délibéré de ma part mais plutôt une question d'opportunité. :wink: D'autre part, il me parait important de préciser que chez Screen Research, la courbure de l'écran est assez faible et que je suis aujourd'hui plutôt confiant sur la question.

Un écran courbe prend tout son intérêt dans les cas suivants et plus particulièrement lorsque ces 3 conditions sont réunies :
- Base d'écran supérieure à 3m
- Format d'écran 2.35
- Utilisation d'une lentille anamorphique.

Afin d' étayer mes propos, voici un petit rappel de certaines lois physiques établies :

- L'angle incident est toujours égal à l'angle de réflexion. (voir schéma 1)
Autrement dit, la lumière diffusée par un videoprojecteur sur le bord d'un écran plan cherchera son chemin vers un endroit où ne se situe aucun spectateur, à savoir les murs. Cela se traduit par une perte de réflexion de luminosité au niveau de la zone des spectateurs (voir schéma 2). Dans le cas d'un écran courbe avec un radius correctement calculé, la lumière revient bien mieux sur la zone d'émission et donc des spectateurs.
Sur les modèles Theatercurved de chez Screen Research, la courbure est optimisée pour chaque dimension d'écran.

- Plus un faisceau lumineux a un angle élevé, plus sont trajet est long et plus il perd de son intensité.
Autrement dit, la lumière diffusée par un vidéoprojecteur sur le bord de l'écran a tendance à être moins élevée qu'en son centre, d' où la difficulté d'obtenir une uniformité de luminosité parfaite sur la toile. Dans le cas d'un écran courbe, sa courbure permet de compenser les différences de longueurs de faisceaux par rapport au point d'émission de lumière (vidéoprojecteur) et améliore ainsi l'uniformité de la luminance.

D'autre part, l'utilisation d'une lentille anamorphique sur un écran 2.35 a tendance à générer une légère distorsion optique également appelée effet de coussinet, "pin cushion" en anglais, plus ou moins visible selon la qualité de la lentille et selon la taille de l'écran. L'utilisation d'un écran courbe permet de réduire voire supprimer ce phénomène.

Voici un lien correspondant à un article complet de Dennis ERSKINE au sujet des écrans courbes et reprenant l'ensemble de ces points : http://www.stewartfilmscreen.com/white_ ... ine_wp.pdf

En cas de doutes sur le sérieux de la personne, je vous laisse découvrir son pedigré plutôt éloquent : :wink:
http://www.erskine-group.com/awards.php

Schéma 1.png
SCHEMA 1
Schéma 1.png (425.61 Kio) Vu 3207 fois


Schéma 2.jpg
SCHEMA 2
Schéma 2.jpg (120.68 Kio) Vu 3207 fois
Dernière édition par Tron le 25 Fév 2011 11:26, édité 4 fois.
Tron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1748
Inscription: 02 Déc 2002 18:39
Localisation: 44
  • offline


Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message