Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Rif hi-fi, stephblues57 et 23 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

La salle dédiée de Billbes

Message » 17 Nov 2009 15:10

Ah oui! vraiment sensible car pour se ré-activer avec les basses du caisson :o

J'ai une harmony1000 faut qd meme la secouer un peu pour la ré-animer :mdr:
jimmy197877
 
Messages: 553
Inscription: 22 Avr 2008 13:42
Localisation: Pas loin de Disneygland Paris

Annonce

Message par Google » 17 Nov 2009 15:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Nov 2009 18:04

billbes a écrit:Les questions que je me posent sont:
- raccordement tableau principal -> secondaire OK ? (disjoncteur 40A -> 10² sur 5 m -> ID 40 A). Le disjoncteur EDF est réglé sur 60A.


D'après ce tableau,
Si fil de 10mm2 entre tableau principal et tableau secondaire alors disjoncteur divisionnaire de maxi 45A dans le tableau principal
et 22m de longueur de câble maxi ( si tableau principal collé au disjoncteur EDF )
ou 11m de longueur de câble maxi ( si tableau principal pas collé au disjoncteur EDF ).

Donc avec ton disjoncteur divisionnaire de 40A dans le tableau principal, c'est bon.

A l'arrivée dans le tableau secondaire, un ou deux interrupteurs différentiel 40A 30milliAmpère.

Je vois 5 lignes en 2,5mm2 et 3 lignes en 1,5mm2.

Si tu mets un disjoncteur divisionnaire de 20A par ligne 2,5mm2 et un disjoncteur divisionnaire de 16A par ligne 1,5mm2
cela fait 5*20 + 3*16 = 148 A alors il faut 2 interrupteurs différentiel 40A 30milliAmpère.
1 interrupteur différentiel alimentant 3*20 + 1 *16 = 76A
l'autre alimentant 2*20 + 2*16 = 72 A

Si tu mets un disjoncteur divisionnaire de 16A par ligne 2,5mm2 et un disjoncteur divisionnaire de 10A par ligne 1,5mm2
cela fait 5*16 + 3*10 = 110 A alors cela passe avec 1 seul interrupteur différentiel 40A 30milliAmpère.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • offline

Message » 17 Nov 2009 19:04

Salut Sonatine,

Merci pour ta réponse. J'avais vu ton tableau sur le post de Fabrice, mais je voulais confirmation que je l'avais bien compris.

Pour les disjoncteurs, je pensais mettre 16A pour les lignes 2.5 et 10 pour les 1.5A.

Par contre, je dois rajouter 3 éléments qui n'apparaissent pas sur mon plan : lumières jardin + prises jardin + possible clim réversible
Soit 2*16+1*10=42 A

Ajouté à la salle dédiée 110 + 42 = 152 A
Donc 2 inter différentiel

Pour simplifier, n'est-il pas possible de regrouper les lignes. Par exemple mettre toutes l'éclairage sur le même disjoncteur ?
Si je mets 9 spots à disons 35W (c'est standard çà ?) + 1 applique halogène à 150W, le total ferait 465W -> environ 2A. Ca passe, non ? Mis à part la difficulté d'isoler un éventuel problème...

Malgré cela, il me faut toujours 2 ID... Je vais peut-être les séparer finalement...

Pour que je comprenne, comment détermine-t-on le courant max supporté par un ID ?
billbes
 
Messages: 1648
Inscription: 07 Avr 2003 14:22
Localisation: RP

Message » 17 Nov 2009 19:28

C'est maxi huit points d'éclairage par ligne 1,5mm2.

Donc tu peux essayer de regrouper mais c'est quand même plus propre de faire des lignes 1,5mm2 séparées.

Ce qui est cher ce sont les interrupteurs différentiels, pas les disjoncteurs divisionnaires.
Donc si tu regroupes des lumières, tu vas économiser sur le nombre de disjoncteurs divisionnaires mais ce n'est pas très intéressant car ils ne sont pas chers.
Par contre il te faudra toujours deux interrupteurs différentiels et comme c'est cela qui est cher, cela ne change pas grand chose au budget final.

Attention si tu rajoutes les lumières jardin + prises jardin sous un interrupteur différentiel qui alimente déjà l''équipement de la salle HC.
S'il pleut ou qu'il y a de l'humidité et que tes lumières ou prises jardin ne sont pas très étanches, cela va déclencher l'interrupteur différentiel donc couper aussi le courant dans la salle HC.
Pour être vraiment tranquille, il faudrait mettre un troisième interrupteur différentiel pour alimenter à part ce qui est à l'extérieur.

Attention pour la clim.
Si tu prends un modèle normal, au démarrage cela peut tirer jusqu'à 3 fois la puissance nominale.
Alors qu'un modèle Inverter tire sa puissance nominal même au démarrage.

Un interrupteur différentiel 40A 30milliampere fonctionne normalement tant qu'il est traversé par moins de 40A.
Au dessus de 40A il peut ne pas fonctionner normalement ou être endommagé.
Donc la logique voudrait que l'on mette maximum par exemple que 02 disjoncteurs divisionnaires 20A sous un interrupteur différentiel 40A.
Mais la Norme considère que l'on ne va jamais tirer en même temps leur maxi d'ampérage à tous les disjoncteurs divisionnaires.
Donc en faisant la somme de tous les calibres des disjoncteurs divisionnaires sous un même interrupteur différentiel, on peut aller juqu'à 100 A à 110A.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • offline

Message » 17 Nov 2009 19:54

sonatine a écrit:C'est maxi huit points d'éclairage par ligne 1,5mm2.
Donc tu peux essayer de regrouper mais c'est quand même plus propre de faire des lignes 1,5mm2 séparées.


Chaque groupe d'éclairage (donc 4 et non pas 3 comme sur mon plan) sera cablé indépendamment jusqu'au tableau. Par contre je regroupe tout sous le même disjoncteur. Cela dit je comprends ce que tu dis juste en dessous, donc je vais probablement séparer aussi au tableau.

sonatine a écrit:Ce qui est cher ce sont les interrupteurs différentiels, pas les disjoncteurs divisionnaires.
Donc si tu regroupes des lumières, tu vas économiser sur le nombre de disjoncteurs divisionnaires mais ce n'est pas très intéressant car ils ne sont pas chers.
Par contre il te faudra toujours deux interrupteurs différentiels et comme c'est cela qui est cher, cela ne change pas grand chose au budget final.


sonatine a écrit:Attention si tu rajoutes les lumières jardin + prises jardin sous un interrupteur différentiel qui alimente déjà l''équipement de la salle HC.
S'il pleut ou qu'il y a de l'humidité et que tes lumières ou prises jardin ne sont pas très étanches, cela va déclencher l'interrupteur différentiel donc couper aussi le courant dans la salle HC.
Pour être vraiment tranquille, il faudrait mettre un troisième interrupteur différentiel pour alimenter à part ce qui est à l'extérieur.


Compris. Mais 3 ID ça commence à faire grand luxe :lol: . Je vais rester sur 2, soigner l'installation dehors (pas encore fait), et mettre le projo sur l'autre ID pour ne pas avoir de problème en cas d'éventuelle coupure pendant un film.

sonatine a écrit:Attention pour la clim.
Si tu prends un modèle normal, au démarrage cela peut tirer jusqu'à 3 fois la puissance nominale.
Alors qu'un modèle Inverter tire sa puissance nominal même au démarrage.


OK, je garde cette info de coté pour le jour ou je décide de sauter le pas...

sonatine a écrit:Un interrupteur différentiel 40A 30milliampere fonctionne normalement tant qu'il est traversé par moins de 40A.
Au dessus de 40A il peut ne pas fonctionner normalement ou être endommagé.
Donc la logique voudrait que l'on mette maximum par exemple que 02 disjoncteurs divisionnaires 20A sous un interrupteur différentiel 40A.
Mais la Norme considère que l'on ne va jamais tirer en même temps leur maxi d'ampérage à tous les disjoncteurs divisionnaires.
Donc en faisant la somme de tous les calibres des disjoncteurs divisionnaires sous un même interrupteur différentiel, on peut aller juqu'à 100 A à 110A.


Compris, merci pour les explications.

Ah, oui, j'ai oublié la VMC dans tout çà :mdr:
Et 1 disjoncteur en plus dans ma liste de course :roll:
billbes
 
Messages: 1648
Inscription: 07 Avr 2003 14:22
Localisation: RP

Message » 17 Nov 2009 20:17

La protection de la VMC c'est un disjoncteur divisionnaire 02 Ampères.
Sauf si la notice de la VMC dit de mettre une autre valeur.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • offline

Message » 19 Nov 2009 1:20

corane a écrit:Salut
+1 pour le 2.35 !!!! :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
@++
Stef



Je c'est pas pourkoi j'etait sur que tu allé commenter.. :mdr:
mes install dans LAL 134 & 176 Onkyo tx-nr5008/sony 65X8505C/ps4/toshEP35/klipsch RF-82 MK2/ RC-64/R115-SW/dipole HT-2/Cube/HTPC Dell prodesk /pana bd50/harmony ultimate one/ 1 frigo/ 1 four/1 micro-onde et des casseroles. .
wesker
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Juin 2003 14:28
Localisation: Au Soleil (09)
  • offline

Message » 19 Nov 2009 2:04

Salut Billbes,

Je relisais tes échanges avec Fabrice au sujet des pilotages de zones.

AMHA..... je ne vois pas quel est l'intérêt, en dehors d'une rénovation ou l'on ne peut pas passer de câble... de choisir du In-One en RF d'autant que c'est une radio-fréquence "spécifique Legrand".

En effet, de toutes les façons il te faudra un inter-variateur (émetteur/récepteur) par zone. Et si tu souhaites pouvoir choisir une ambiance 'au choix' à l'entrée de la salle il te faudra ausi donc l'inter-scénario.

D'une fois que tu as décidé de l'acquisition de ces deux types de matériels, la question qui peut se pose c'est comment souhaites-tu les piloter ? RF ou IR

Personnellement, dans ta configuration, je disposerai un inter-variateur ou (l'inter-scénario) à portée de télécommande IR car peu importe quel émetteur recoit l'ordre, il l'acheminera via le courant porteur vers le module concerné.

Ainsi, tu pourrais... en plus de la téléco Legrand, avoir le luxe du pilotage avec une seule télécommande universelle et par simple appui sur une touche... piloter tes éclairages ou créer des scénarios (des séquences) et dimmer à souhait sans devoir chercher une deuxième télécommande.

Je ne vois pas trop l'intérêt de "planquer" un inter variateur pour plusieures raisons :

- 1 : ils sont pas donnés... donc pourquoi les planquer
- 2 : ils sont beaux.... donc pourquoi les cacher
- 3 : les cacher... c'est se priver d'une utilisation en IR

Autre remarque, un inter-scénario communique toujours avec un inter/variateur où qu'il soit (c'est le but primaire) car

- soit il achemine par le câblage l'ordre aux inter/variateurs via le courant porteur CPL (en IR)
- soit il achemine l'ordre par radio fréquences aux inter/variateurs (RF)

Bien entendu... on ne choisira pas un IR/CPL que l'on ne câblerait pas du 3éme fil.... :)

Autre précision, un inter-scénario peut mémoriser n'importe quel niveau d'éclairage d'un inter/var éventuellement avec n'importe quel autre niveau d'éclairage d'un autre inter/var.....etc... le tout regroupé ou non sur un seul des 4 boutons dispos.

Exple: tu peux affecter sur l'inter-scénario

- bouton I : zone 1 50%, zone 2 80% et zone 3 éteinte
- bouton II : zone 1 100%, zone 2 33% et zone 3 80 %
- bouton III : zone 1 éteinte, zone 2 80 % et zone 3 100%
- bouton IIII : extinction générale zones 1, 2 et 3.

En revanche, tu peux pas programmer d'effet de variation sur l'inter-scénario... bien que... pour monter à 80% par exemple c'est un progressif "rapide" comme pour l'extinction : c'est une exctinction "dimmée" rapide.


Ensuite pour tes zonages...

A la suite de mes multiples "plans sur la moquettes" et finalement de l'usage des éclairages en Live.... je te conseille les dispositions suivantes :

- 1 prévoir une zone périphérique d'éclairage (pour l'ambiance générale)

- 2 prévoir une zone sup pour l'éclairage total de la salle (nettoyage, travaux, lecture...) de préférence via des spots dans la zone (si ce n'est centrale) au moins aux deux tiers de la surface de la salle (par exemple 4 ou 6 spots diposés en carré ou rectangle)

Perso... je suis dubitatif sur l'efficacité d'une seule applique pour éclairer la salle... :-?


- prévoir si besoin une autre zone pour la spécificité et l'usage de ta salle (ambiance particulière ou comme toi... zone bureau)



Les spots de l'écran par exple, peuvent être intégrés soit à la zone périphérique soit à la zone centrale.

Et pour éviter des regrets... l'astuce que j'ai trouvé, c'est de faire plusieurs groupes de spots (écran, périphérie G et D, bureau....) avec chacun leur ligne.... puis de regrouper l'arrivée de ces lignes vers ton tableau. Tableau vers lequel arriveront aussi... les lignes de tes 3 inter-variateurs ... et là....

tu auras tous loisirs de tester différents regroupements (voir de changer dans quelques mois) selon finalement l'usage préférable.

A l'inverse, si tu fais une seule ligne... avec des spots de plusieurs zones.... tu seras condamné à les gérer toujours ensembles.


J'espère t'avoir "un peu" éclairé...


:wink:
Pour une petite visite de la BlackBox... sommaire, photos & récit de la construction : CLIQUEZ ICI
Avatar de l’utilisateur
lolo63
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3549
Inscription: 30 Mai 2005 21:55
Localisation: Cournon d'Auvergne
  • offline

Message » 19 Nov 2009 11:04

lolo63 a écrit:AMHA..... je ne vois pas quel est l'intérêt, en dehors d'une rénovation ou l'on ne peut pas passer de câble... de choisir du In-One en RF d'autant que c'est une radio-fréquence "spécifique Legrand".

Quand je lis ton post en entier, je comprends que tu ne vois pas l'interêt ! :mdr:
Vous êtes la plupart archi focalisés sur les effets de lumières, guirlandes, spots, pleins de zones pilotables et tout...
Moi c'est un sujet qui me gave car j'ai du mal à comprendre toutes ces mécanismes, le RF, le IR, les reports, untel marche pas avec untel, enfin bref, ça me prend la tête ! :mdr:
Si tu relis mes réflexions lors de la construction de ma salle, tu verras que cela m'a pas mal préoccupé et je me souviens même que j'en rêvais la nuit ! :o
Cauchemardais plutôt !
Rien que de voir ça, j'ai des boutons : :oops:
lolo63 a écrit:- bouton I : zone 1 50%, zone 2 80% et zone 3 éteinte
- bouton II : zone 1 100%, zone 2 33% et zone 3 80 %
- bouton III : zone 1 éteinte, zone 2 80 % et zone 3 100%
- bouton IIII : extinction générale zones 1, 2 et 3.

Bref, ma solution me convient parfaitement, j'ai 3 zones mais n'en utilise que 2 : quand je rentre dans ma salle, j'allume tout, lorsque je lance le film, j'éteins tout, lorsque le film est fini, je rallume tout, enfin tu vois, je suis basique ! :mdr:
Parfois, j'allume juste la zone arrière ou se trouve le rack pour avoir une image bien visible à l'écran pendant que je fait quelques réglages sur les éléments.
Mais c'est tout !
J'ai une troisième zone avec une guirlande lumineuse, je l'allume jamais donc je pense que je vais carrément la retirer...
Donc pour un péquin moyen comme moi qui veut pas se prendre la tête, j'ai été très content de trouver le In One de Legrand et le RF m'a permis de planquer au moins un inter (deux avec celui de la guirlande aussi mais si je l'enlève...) car même si on peut les trouver beau d'aspect, je ne trouve pas ça joli visuellement d'avoir une rangée d'inter visibles à l'entrée de la salle...
Il existe plusieurs voies, plusieurs choix en fonction de ce que l'on veut, je ne sais pas si le mien est pertinent mais au moins j'ai compris comment le mettre en oeuvre et j'en ai retrouvé le sommeil ! :mdr:
fabrice91
 
Messages: 2770
Inscription: 17 Déc 2002 15:05
Localisation: Essonne, limite 77

Message » 19 Nov 2009 11:16

Salut Lolo63,

lolo63 a écrit:Personnellement, dans ta configuration, je disposerai un inter-variateur ou (l'inter-scénario) à portée de télécommande IR car peu importe quel émetteur recoit l'ordre, il l'acheminera via le courant porteur vers le module concerné.

Ainsi, tu pourrais... en plus de la téléco Legrand, avoir le luxe du pilotage avec une seule télécommande universelle et par simple appui sur une touche... piloter tes éclairages ou créer des scénarios (des séquences) et dimmer à souhait sans devoir chercher une deuxième télécommande.


D'après ce que j'ai compris de Fabrice et de mes diverses lectures sur le sujet, l'interscenario ne transmets pas les ordres dimmer en CPL. Si ?

Mon problème est le suivant: J'ai plusieurs zone, ainsi qu'un inter pour éteindre le reste du sous sol, et un interscenario. Tout çà à mettre à l'entrée de la pièce. Soit 5 boutons :roll: . C'est moche et ca prends de la place, donc je veux mettre les intervariateurs dans le tableau électrique et laisser juste l'interscenario et le bouton du sous sol à l'entrée.

Avec l'interscenario à l'entrée, je peux tout allumer, tout éteindre, et allumer 2 programmes (si 4 scenarii).

Après la question est : si je veux faire varier la lumière. Les intervariateurs sont cachés, donc pas accessible par IR. Est-ce que l'intersccenario peut transmettre un ordre IR ?

lolo63 a écrit:Je ne vois pas trop l'intérêt de "planquer" un inter variateur pour plusieures raisons :

- 1 : ils sont pas donnés... donc pourquoi les planquer
- 2 : ils sont beaux.... donc pourquoi les cacher
- 3 : les cacher... c'est se priver d'une utilisation en IR


Beau ou pas, çà reste des interupteurs, et 5 à l'entrée d'une porte, çà fait beaucoup (à mon gout).

lolo63 a écrit:Autre précision, un inter-scénario peut mémoriser n'importe quel niveau d'éclairage d'un inter/var éventuellement avec n'importe quel autre niveau d'éclairage d'un autre inter/var.....etc... le tout regroupé ou non sur un seul des 4 boutons dispos.

Exple: tu peux affecter sur l'inter-scénario

- bouton I : zone 1 50%, zone 2 80% et zone 3 éteinte
- bouton II : zone 1 100%, zone 2 33% et zone 3 80 %
- bouton III : zone 1 éteinte, zone 2 80 % et zone 3 100%
- bouton IIII : extinction générale zones 1, 2 et 3.

En revanche, tu peux pas programmer d'effet de variation sur l'inter-scénario... bien que... pour monter à 80% par exemple c'est un progressif "rapide" comme pour l'extinction : c'est une exctinction "dimmée" rapide.


Si je peux transmettre un ordre de variation depuis un telco de table (legrand ou universelle) à un interscenario en IR qui lui-même le transmets à l'intervariateur par CPL, çà me suffit largement. Mais c'est sur ce point que j'ai un doute. Et c'est pour cela que j'ai envisagé de mettre du RF. La telco de table Legrand (RF) permets de faire varier la lumière avec des intervariateurs cachés.

lolo63 a écrit:Ensuite pour tes zonages...

A la suite de mes multiples "plans sur la moquettes" et finalement de l'usage des éclairages en Live.... je te conseille les dispositions suivantes :

- 1 prévoir une zone périphérique d'éclairage (pour l'ambiance générale)

- 2 prévoir une zone sup pour l'éclairage total de la salle (nettoyage, travaux, lecture...) de préférence via des spots dans la zone (si ce n'est centrale) au moins aux deux tiers de la surface de la salle (par exemple 4 ou 6 spots diposés en carré ou rectangle)

Perso... je suis dubitatif sur l'efficacité d'une seule applique pour éclairer la salle... :-?


- prévoir si besoin une autre zone pour la spécificité et l'usage de ta salle (ambiance particulière ou comme toi... zone bureau)



Les spots de l'écran par exple, peuvent être intégrés soit à la zone périphérique soit à la zone centrale.

Et pour éviter des regrets... l'astuce que j'ai trouvé, c'est de faire plusieurs groupes de spots (écran, périphérie G et D, bureau....) avec chacun leur ligne.... puis de regrouper l'arrivée de ces lignes vers ton tableau. Tableau vers lequel arriveront aussi... les lignes de tes 3 inter-variateurs ... et là....

tu auras tous loisirs de tester différents regroupements (voir de changer dans quelques mois) selon finalement l'usage préférable.

A l'inverse, si tu fais une seule ligne... avec des spots de plusieurs zones.... tu seras condamné à les gérer toujours ensembles.


Cablage jusqu'au tableau de chaque groupe de luminaire -> oui. J'en étais arrivé à cette conclusion pour les mêmes raisons que tu évoque. Je pourrais facilement modifier les zones par la suite. D'autant plus si je mets les intervariateurs dans le tableau électrique, ce sera très facile de changer.

Concernant l'éclairage en lui même :
La zone (ou les zones) d'ambiance sont l'éclairage de l'écran, du canapé et du bureau (3 groupes de 3 spots).
L'éclairage principal de la pièce par une applique qui serait en complément de l'éclairage d'ambiance (applique halogène 150 W par exemple). En prenant 9 spots halogène à 35W et une applique à 150W, cela fait 465 W pour 15 m². Est-ce insuffisant ? Mal répartis (voir mon plan) ?
Je ne me rends pas compte et je prends tous les avis sur le sujet :D

lolo63 a écrit:J'espère t'avoir "un peu" éclairé...


Oui, mais j'ai toujours autant de question :mdr:
Mais c'est constructif, et il est encore temps de changer mes plans, alors merci pour ton aide.
billbes
 
Messages: 1648
Inscription: 07 Avr 2003 14:22
Localisation: RP

Message » 19 Nov 2009 11:21

Je viens de voir le poste de Fabrice :mdr:
Je me situe entre lui et Lolo63. Je veux faie simple, mais j'ai besoin d'un minimum de zonage et de variation. Dans mon utilisation, j'ai besoin fréquemment d'avoir un lumière d'ambiance en fond de salle qui me permette de lire, discuter avec des amis, surfer sur internet... tout en regardant un concert, ou en jouant à la PS3.
Donc :
-> interscenario à l'entrée pour accéder rapidement à on/off/programme d'ambiance
-> variation possible des ambiances pour les moduler au besoin.
billbes
 
Messages: 1648
Inscription: 07 Avr 2003 14:22
Localisation: RP

Message » 19 Nov 2009 13:27

billbes a écrit:Je viens de voir le poste de Fabrice :mdr:
Je me situe entre lui et Lolo63. Je veux faie simple, mais j'ai besoin d'un minimum de zonage et de variation. Dans mon utilisation, j'ai besoin fréquemment d'avoir un lumière d'ambiance en fond de salle qui me permette de lire, discuter avec des amis, surfer sur internet... tout en regardant un concert, ou en jouant à la PS3.
Donc :
-> interscenario à l'entrée pour accéder rapidement à on/off/programme d'ambiance
-> variation possible des ambiances pour les moduler au besoin.


ça doit pas etre evident tout ça :mdr:
nahkmos
 
Messages: 6147
Inscription: 20 Oct 2007 22:55
Localisation: Paris
  • offline

Message » 19 Nov 2009 15:25

:mdr: çà demande de l'entrainement
billbes
 
Messages: 1648
Inscription: 07 Avr 2003 14:22
Localisation: RP

Message » 19 Nov 2009 22:21

billbes a écrit:
D'après ce que j'ai compris de Fabrice et de mes diverses lectures sur le sujet, l'interscenario ne transmets pas les ordres dimmer en CPL. Si ?

Non ni en CPL IR ni en RF

Mon problème est le suivant: J'ai plusieurs zone, ainsi qu'un inter pour éteindre le reste du sous sol, et un interscenario. Tout çà à mettre à l'entrée de la pièce. Soit 5 boutons :roll: . C'est moche et ca prends de la place, donc je veux mettre les intervariateurs dans le tableau électrique et laisser juste l'interscenario et le bouton du sous sol à l'entrée.

Avec l'interscenario à l'entrée, je peux tout allumer, tout éteindre, et allumer 2 programmes (si 4 scenarii).

Après la question est : si je veux faire varier la lumière. Les intervariateurs sont cachés, donc pas accessible par IR. Est-ce que l'intersccenario peut transmettre un ordre IR ?

Comme répondu plus haut NON un inter scénario ne dimme pas, ni en IR ni en RF

lolo63 a écrit:Je ne vois pas trop l'intérêt de "planquer" un inter variateur pour plusieures raisons :

- 1 : ils sont pas donnés... donc pourquoi les planquer
- 2 : ils sont beaux.... donc pourquoi les cacher
- 3 : les cacher... c'est se priver d'une utilisation en IR


Beau ou pas, çà reste des interupteurs, et 5 à l'entrée d'une porte, çà fait beaucoup (à mon gout).

C'est bien pour cette raison que je t'ai conseillé d'en mettre au moins un "à portée de télécommande (dans un mur) pas bien loin de l'assise par exemple. Ainsi, par son intermédiaire, tu pourras transmettre tous les ordres que tu veux à n'importe lequel des autres via le CPL (courant porteur 3éme fil) et là... tu pourras dimmer à souhait avec soit la téléco Legrand soit une téléco universelle. C'est bien là l'intérêt principal...!!!

Maintenant si comme Fabrice, une utilisation basique te convient avec deux télécommandes séparées... c'est totalement OK aussi !!! simplement la différence est là... le pilotage par télécommande... et la possibilité de faire des séquences programmées sur une seule est unique téléco.
Le tout c'est de comprendre les différences, limites et contraintes d'utilisation pour ne pas regretter plus tard



Si je peux transmettre un ordre de variation depuis un telco de table (legrand ou universelle) à un interscenario en IR qui lui-même le transmets à l'intervariateur par CPL, çà me suffit largement. Mais c'est sur ce point que j'ai un doute. Et c'est pour cela que j'ai envisagé de mettre du RF. La telco de table Legrand (RF) permets de faire varier la lumière avec des intervariateurs cachés.

NON, l'inter scénario est émetteur uniquement alors que les inter/variateurs sont eux.... "émetteurs et récepteurs" il ne transmettra pas ni ne relaira d'ordre IR ou RF pour dimmer



Cablage jusqu'au tableau de chaque groupe de luminaire -> oui. J'en étais arrivé à cette conclusion pour les mêmes raisons que tu évoque. Je pourrais facilement modifier les zones par la suite. D'autant plus si je mets les intervariateurs dans le tableau électrique, ce sera très facile de changer.

Pourquoi mettre tes intervariateurs dans le tableau... ? c'est pas fait pour.

Tu peux aussi les répartir à deux ou trois endroits dans ta salle ou les regrouper dans un coin et seulement amener leur cablage au tableau.

Ainsi tu auras la possibilité des les utiliser manuellement pour dimmer (vers ton bureau par exemple).


Concernant l'éclairage en lui même :

La zone (ou les zones) d'ambiance sont l'éclairage de l'écran, du canapé et du bureau (3 groupes de 3 spots).
L'éclairage principal de la pièce par une applique qui serait en complément de l'éclairage d'ambiance (applique halogène 150 W par exemple). En prenant 9 spots halogène à 35W et une applique à 150W, cela fait 465 W pour 15 m². Est-ce insuffisant ? Mal répartis (voir mon plan) ?
Je ne me rends pas compte et je prends tous les avis sur le sujet :D


OK pour les zones et les spots en revanche... l'halogène unique en applique... :-? ca va te faire un vilain éclairage des années 80...mal réparti car concentré sur un angle du plafond et qui va faire ressortir les moindres défauts de ton plafond...
[quote]
Pour une petite visite de la BlackBox... sommaire, photos & récit de la construction : CLIQUEZ ICI
Avatar de l’utilisateur
lolo63
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3549
Inscription: 30 Mai 2005 21:55
Localisation: Cournon d'Auvergne
  • offline

Message » 19 Nov 2009 23:09

Bonjour à tous

Je me permet d'intervenir dans cette discussion car je suis dans la même configuration que billbes, et je voudrais apporter mon éclairage sur le sujet ...
J'ai choisit de faire du 4 zones (non dimmable pour le moment) en All-in one de legrand en version IR car je vais utiliser ma telco harmony pour cela.
J'ai commencé à tout brancher et c'est vraiment très cool :
Les 2 inter doubles un peu au dessus de mon pack hifi (comme cela la telco trouvera au moins un inter
De l'autre côté de la salle, à côté de la salle l'interscénario que tu utilise basiquement quand tu rentres / sorts dans la salle.
Et avec la telco centrale, je compte me faire des scénarii de pilotages..

Je confirme que la proposition de Lolo est pas mal
Une grande zone périphériques, une zone centrales, j'ai rajouté 2 options avec 2 spot Bleus Led à l'arrière pilotable et 2 spots Bleus à l'avant .
Comme cela je peux gérer différentes ambiances
Tout allumer (salle de jeu)
Périphériques pour rentrer / sortir dans la salle
Zone centrales puissantes (pour la future table de poker avec les 4 coins de la salle allumée pour l'ambiance ...
Les 2 spot Bleux allumés tous seuls àl'arrière pour gérer l'ambiance pendant les futures phase de jeux Wii /PS3

Cette config est par ailleurs certifié WAF Compliant ce qui n'est pas une mince affaire pour mon cas ...
Lancelot94
 
Messages: 122
Inscription: 04 Aoû 2009 13:33
Localisation: Au Sud de Lutece à la frontière du neuf quatre et du neuf un
  • offline


Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message