Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Salle HC de Francis dans les combles (porte isophonique)

Message » 24 Juil 2014 15:23

Da !
drosera38
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2051
Inscription: 01 Fév 2009 14:56
Localisation: plein de montagnes autour

Annonce

Message par Google » 24 Juil 2014 15:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Juil 2014 19:49

josk1 a écrit:par contre, côté interne de la salle tu laisse le placo "nu" ou tu recouvre par endroit de LDV à nouveau?

phildefer69 a écrit:par contre bonne question josk1 pour moi je mettrai de la laine de roche et tissu tendu ???

Houla, on n'en est pas encore là ! :hehe:
Mais, oui, ce sera certainement tissu sombre et moquette rouge, avec le traitement acoustique qui va bien.


moonloop a écrit:Sur Cinetips, JPL proposait deux alternatives:
- Soit utiliser BA13 + BA18 (par exemple) SANS green glue.
- Soit utiliser BA13 + GG + BA13.

Il expliquait, avec ses termes à lui, qu'il ne servait à rien d'utiliser 2 épaisseurs de BA13 différentes avec de la GG entre les 2.
Autrement dit, si utilisation de GG, utiliser que du BA13 sera suffisant.

C'est ici que ça se passe.
On y lit que :
- en terme d'isolation acoustique, il vaut mieux BA13+GG+BA13 que BA13+BA18,
- l'utilisation de 2 plaques de plâtre d'épaisseur différente - et donc de masse différente - permet (je cite JPL) de "gommer l'effet de coïncidence entre les deux plaques", chacune ayant une fréquence de résonance différente.

Si mélanger les épaisseurs est bénéfique sans GG, ça ne peut pas nuire avec ! :wink:
Donc, s'il n'est pas question pour moi d'utiliser le BA10 (plus léger et plus cher que le BA13) ni le BA18 (trop lourd et trop cher), le BA13 phonique en revanche m'intéresse car il est encore bon marché, facile à trouver en GSB et équivalent au BA15 en terme de masse/m². :)
Francis
 
Messages: 886
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 24 Juil 2014 21:56

adjugé vendu ! :ane:
un cinéma dans les vignes:
VP: JVC X500 | ampli: Yamaha RX-A2040 + GKF ASW2400 (SUBs) | source: PCHC | écran: cadre alu DIY + toile cine-screen Référence 4K
LCR: 3x GKF-SVP1000 mkIII | surrounds: 4x GKF-SVP100 | SUBs: 4x GKF-SW310
Avatar de l’utilisateur
josk1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3825
Inscription: 16 Aoû 2013 14:35
Localisation: haut-rhin
  • online

Message » 24 Juil 2014 21:58

Salut,

Dans le cas d'un mur porteur en parpaing ou en brique la première étape a réaliser, et qui permet de gagner 3db pour quasi rien, est de mettre 1 cm de plâtre sur les murs a isoler.

http://www.akustar.com/dossiers/416_briques.htm

Perso c'est ce que j'ai fait. Cela ne coûte quasi rien et ça été quasi la seule mesure d'insonorisation que j'ai réalisé pour ma salle.

Eric
tropodator
 
Messages: 2044
Inscription: 07 Juil 2004 11:02
Localisation: 79 Niort
  • offline

Message » 24 Juil 2014 22:10

Autre remarque, le placo phonique est quasi aussi chére que le fermacell.
Il me semble que le fermacell est aussi efficace que le BA18 voir meilleure. Une plaque de Fermacell c'est 45 kg (pour 25€ la plaque de 120x250), soit plus du double du poids d'un BA13 standard.
Un BA13 phonic c'est 27kg pour 21€ la plaque ...

A mon avis le meilleur choix c'est 2xFermacell + GG ...
tropodator
 
Messages: 2044
Inscription: 07 Juil 2004 11:02
Localisation: 79 Niort
  • offline

Message » 24 Juil 2014 22:36

:bravo: + 1 pour tropodator
phildefer69
 
Messages: 871
Inscription: 11 Avr 2013 21:19
Localisation: 54
  • offline

Message » 25 Juil 2014 0:51

tropodator a écrit:Dans le cas d'un mur porteur en parpaing ou en brique la première étape a réaliser, et qui permet de gagner 3db pour quasi rien, est de mettre 1 cm de plâtre sur les murs a isoler.

3 dB, ça me parait un peu optimiste ... mais qu'importe, ça reste une bonne idée dans le sens où le poids du plâtre sera supporté par le mur en parpaings et non par le plancher bois : un bon point quand on est limité au niveau charge avec un plancher bois comme moi !
J'envisageais uniquement d'enduire du MAP aux endroits où les parpaings n'étaient pas parfaitement jointés (pour "étanchéifier"), mais pourquoi pas...
Merci pour l'idée en tous cas. :wink:


tropodator a écrit:Autre remarque, le placo phonique est quasi aussi chére que le fermacell.
Il me semble que le fermacell est aussi efficace que le BA18 voir meilleure. Une plaque de Fermacell c'est 45 kg (pour 25€ la plaque de 120x250), soit plus du double du poids d'un BA13 standard.
Un BA13 phonic c'est 27kg pour 21€ la plaque ...

Le BA13 standard, c'est 10.2kg/m² (soit 30.6kg la plaque de 2.50x1.20m) : à partir de 2.30€/m² en GSB, soit 0.23€/kg.
Le BA13 acoustique, c'est 11.8kg/m² (soit 35.4kg la plaque de 2.50x1.20m) : à partir de 4€/m² en GSB, soit 0.34€/kg.
Le Fermacell 12.5mm, c'est 15kg/m² (soit 45kg la plaque de 2.50x1.20m) : à partir de 8€/m² en GSB, soit 0.53€/kg.
Un peu plus cher quand même le Fermacell... :hein:


tropodator a écrit:A mon avis le meilleur choix c'est 2xFermacell + GG ...

Dans l'absolu, certainement ... mais peut-être pas chez moi, en raison de mon plancher bois et de la limitation de charge que cela impose.

BA13 + BA13 acoustique : 30.6+35.4kg pour 1.20m linéaire, ça fait 25.5+29.5kg pour 1m linéaire. Total = 55kg/m.
2x Fermacell : 2x45kg pour 1.20m linéaire, ça fait 2x37.5kg pour 1m linéaire. Total = 75kg/m.
Ça fait quand même 20kg de plus par mètre linéaire.

Ma charpente était initialement dimensionnée pour 150kg/m² dont 20% permanents, soit seulement 30kg/m².
En doublant le nombre de solives, j'ai logiquement doublé la charge admissible (soit 60kg/m² permanents).
Je ne confonds pas les mètres linéaires et les m², mais je ne voudrais pas abuser de la charpente, surtout qu'il y a aussi le poids du plancher, des ossatures, de l'isolation... et même du plafond (s'il repose sur les cloisons).
Francis
 
Messages: 886
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 25 Juil 2014 2:03

Je comprend ton raisonnement. J'ai le même problème que toi.

Ma salle repose sur des Solives + Plancher bois (mezzanine du garage)
Après avoir fait une étude investissement VS gain potentiel, je me suis rendu compte que le jeu n'en valait pas la chandelle.
Mon plancher ne pouvait pas supporter le poids d'une structure complète permettant d'avoir un gain vraiment significatif.
Du coup bye bye insonorisation car ma structure porteuse de la maison me donnait déjà un affaiblissement de plus de 50db.
La salle est entourée par deux murs porteur mitoyens avec la maison.
En testant un système a 90 db dans la salle, je mesure 33 db dans la chambre la plus proche (à 10m environ).
tropodator
 
Messages: 2044
Inscription: 07 Juil 2004 11:02
Localisation: 79 Niort
  • offline

Message » 26 Juil 2014 16:10

Francis a écrit:
moonloop a écrit:
Francis a écrit:- l'orientation de la pièce entre les 2 sous-pentes

3- Ah... là.... je suis farouchement convaincu de l'orientation que j'ai choisi :siffle:

Tu as choisi une disposition plutôt "non-conformiste" qui n'est pas pour me déplaire ... mais j'aimerais connaître les raisons qui t'y ont amené, ainsi que ton ressenti aujourd'hui.
Bon, tu as aussi le droit de me répondre que je n'ai qu'à lire les 80 pages de ton sujet ... :D


Rha la la j'ai loupé cette question.
Depuis le début du projet j'imaginais cette orientation.
On pourra dire que c'était gonflé mais non... juste le côté pratique de ne pas condamner l'autre porte qui, depuis ma salle, mène au grenier!
En orientant l'écran sur le mur-pignon où se trouve cette porte, j'étais contraint de me contenter:
- d'un écran déroulant
- d'une taille de base plus petite.

Après coup, avec le recul.
Aucun regret, et même mieux que çà... Esthétiquement je préfère largement cette orientation.
L'écran a de la place.... On n'a pas cette impression, comme dans l'autre solution, qu'il est cloisonné entre les deux rampants.
On a toute la largeur que l'on veut.
La seule limite, et elle est par contre de taille, c'est le recul et l'emplacement du VP. Là c'est compliqué :wtf:
J'avoue même que çà ma bien pris la soupière.
moonloop
 
Messages: 1408
Inscription: 05 Mai 2006 11:44
Localisation: Saône et Loire
  • offline

Message » 26 Juil 2014 22:55

rendu de la solution que j'ai retenu: (cela donnera peut etre une idée du rendu au niveau isolation):
partie existante de l'extérieure de la salle vers l'intérieur. je pars donc de la pièce mitoyenne (une salle de bain)
- carrelage
- ba13 (montage sur rail métallique)
- 10 cm de ldv (gamme standard)
- 20 cm de parpaing creux
sur les quel j'ai rajouté:
- 10 cm de ldr HD (70 kg)
- vide d'air de 48 mm (l'épaisseur de mon rail métallique)
- 2 plaques de ba13 (joints enduits et croisés)
ces derniers rails sont montés sur passes fils caoutchouc

le résultat est un affaiblissement supérieure a 60 db .
quant au sol: dalle béton sur poutrelle hourdis (reliée phoniquement parlant au reste de la maison) sur lequel j'ai pose 1 cm de caoutchouc agglomère (sous couche) puis parquet flottant

mon isolation est limitée par la porte (la mesure ci dessus étant faite en fermant toue les portes disponible pour tenter de ressortir la véritable isolation du mur)

A l'usage je peut regarder un film à un niveau raisonnable (environ 80/85 db au point d'écoute) sans réveiller le reste de ma petite famille qui dort à 4m de ma petite piece hc

si cela peut t'aider à "quantifier" ton besoin d'isolation et le rendu d'une solution donnée c'et un plaisir......

bon courage
pascal 95
 
Messages: 2101
Inscription: 24 Mar 2007 22:50
Localisation: luzarches 95
  • offline

Message » 10 Aoû 2014 17:27

Hello tout le monde, et merci pour vos témoignages, toujours sources d'infos intéressantes. ;)

Des nouvelles des travaux : le plancher avance ! :)
- des bandes de 70mm de Phaltex collées sur les lambourdes,
- 100mm de laine de roche entre les lambourdes (posée sur un filet agrafé pour éviter qu'elle bouge),
- un film pare-vapeur par dessus tout ça,
- des dalles d'OSB3 22mm (uniquement collées entre elles pour l'instant, le vissage viendra plus tard après "stabilisation").

Image



Et quand je n'ai pas les yeux rivés au sol, je regarde en l'air ... et je pense aux suspentes.
Initialement, j'avais prévu d'utiliser des suspentes à ressort (genre LR530, LX530, SCH.01 ...) mais :
1) ce type de suspentes n'est pas adapté aux sous-pentes,
2) aucun intérêt d'en utiliser pour le plafond si les sous-pentes sont fixées "en dur" à la charpente,
3) je n'ai pas le budget ! (à 12.50€ pièce, j'arriverais alors à presque 2'000€ !). :-?

Image

Alors, je me suis penché sur les suspentes à plot élastomère du marché (L530, RCH1.01 ...), mais le tarif ne chute que de moitié. :-?

Image

Donc je me suis creusé un peu les neurones et j'envisage maintenant de les fabriquer moi-même (!) avec :
- des cavaliers Placo Stil F530,
- du caoutchouc en dalle aggloméré (type Makson_Ecorubber, comme entre mes lambourdes et mes solives !),
- des rondelles larges M6 en acier,
- des rondelles fines M6 en nylon,
- des écrous M6 freinés,
- des passe-fils diamètre 6mm en caoutchouc.

Image

Un coup de forêt de 8mm dans le trou taraudé du cavalier et on glisse le passe-fil (pour éviter tout contact entre la tige filetée et le cavalier).
Un coup de mini-fer à souder (diamètre 6mm) pour percer proprement la cale en caoutchouc, et y'a plus qu'à monter le kit.
On d'oublie pas la petite rondelle en nylon (pour éviter tout risque de bruit "métal sur métal" si jamais la rondelle venait à vibrer sur l'écrou Nylstop).

Image

Image

Et voici la variante à laquelle je pense pour les sous-pentes, avec un 2nd plot de caoutchouc pour maintenir le cavalier bien perpendiculaire à la tige filetée :

Image

Coût de revient unitaire : de l'ordre de l'Euro ! :D
Francis
 
Messages: 886
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 10 Aoû 2014 17:56

1 € ièce ! Il n’y a plus qu’à passer la suspente en laboratoire pour en déterminer au moins la fréquence de résonance et ensuite déposer un brevet avant de ce lancer dans une aventure commerciale :wink:

Cela dit, je ne comprends pas trop l’intérêt d’utiliser des suspentes antivibratiles sous toitures. Il n’y a pas de pièce habitable au dessus. Et même à vouloir réduire un chemin de transmission possible, le véritable point faible dans l’isolement restera toujours le plancher.

On peut vouloir légitiment protéger ces voisins du dehors, mais comme la fréquence de coupure de la suspente «maison» est inconnue, le risque de «détruire» l’isolement est réel :o

Image

Pour cela, il suffit que des fréquences audibles soient dans la zone de gain :(
Au préalable il serait sage de déterminer la raideur de la suspende, c'est assez facile à faire.

:) :-? 8)

Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 10 Aoû 2014 18:32

Bachibousouk a écrit:Cela dit, je ne comprends pas trop l’intérêt d’utiliser des suspentes antivibratiles sous toitures. Il n’y a pas de pièce habitable au dessus. Et même à vouloir réduire un chemin de transmission possible, le véritable point faible dans l’isolement restera toujours le plancher.

Dans une charpente industrielle à plancher bois, tous les éléments des "triangles" ne font qu'un (solives, chevrons) car ils sont solidement assemblés.
Moins les vibrations atteindront la partie supérieur de la charpente, moins elles se répercuteront sur le plancher (qui reste le point faible de ce type de construction, je suis d'accord).

Bachibousouk a écrit:On peut vouloir légitiment protéger ces voisins du dehors, mais comme la fréquence de coupure de la suspente «maison» est inconnue, le risque de «détruire» l’isolement est réel :o

C'est un risque, j'en ai conscience.
Mais je ne peux pas me résoudre à monter l'ossature métallique "en dur" sur la charpente. :-?

Bachibousouk a écrit:Pour cela, il suffit que des fréquences audibles soient dans la zone de gain :(
Au préalable il serait sage de déterminer la raideur de la suspende, c'est assez facile à faire.

Ça m'intéresse : que faut-il comme info ?
La densité est de 933 kg/m³ (3.5kg pour une plaque de 625x600x10mm).
Pour l'écrasement, il faudrait que je fasse des essais. Je peux juste donner la surface de la rondelle large M6 : 2,22 cm².
Francis
 
Messages: 886
Inscription: 24 Fév 2001 2:00
Localisation: Picardie
  • offline

Message » 10 Aoû 2014 19:43

En fait, il s’agit de déterminer le déplacement ou l’écrasement de la suspente soumis à une charge.

L'idée repose sur le principe de la force de rappel d’un ressort F=k.∆x

Par exemple, on suspend une masse m à la suspente et on mesure son déplacement ∆x. La raideur de la suspension est alors donnée par k=mg/∆x
avec g=9,8 N/kg, m la masse en kg et ∆x le déplacement en m.

Note que tu peux également chercher à écraser la suspente (ou à défaut le matériau Makson ou ecorrubber).

Une fois la raideur déterminée, la fréquence propre de la suspente est donnée par f0=(1/ 2∏)√(k/m). Il faut qu’elle soit la plus petite possible.

Maintenant l’ecorubber étant un matériau semi-rigide destiné à découpler des murs lourds, il est très probable qu’il soit insuffisamment souple et que la charge nécessaire pour mesurer un déplacement soit trop importante. Dans ce cas, il serait impropre à l’usage envisagé avec une raideur beaucoup trop importante.
Cependant, si l’ecorubber est très rigide, ta suspente se comportera comme une tige filetée ce qui est un moindre mal, car elle ne donnera pas de gain sur l’isolement vibratoire.

Il n'y a plus qu'à :wink:

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 10 Aoû 2014 20:54

Si ça peut t'aider, j'ai fait cette mesure de compression avec une perceuse colonne et une balance pour caractériser la raideur de la laine de roche rockplus et alpharock..
La perceuse est calé sans pression au niveau 0.
Puis, avec l'indication de profondeur, tu fais un tableau écrasement/poids.

On peut ainsi déterminer la fréquence de résonance en fonction du poids qu'il y aura dessus.
http://www.cinetips.com/viewtopic.php?f=62&t=536

C'est ce qui m'a permis de faire ma dalle flottante censée avoir une fréquence de résonance très basse.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4790
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse


Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message