Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Ma première salle HC dans une cave en pierre

Message » 24 Aoû 2012 12:36

Bonjour et merci à tous pour vos encouragements.

Malheureusement je suis obligé de mettre mon projet en standby quelques semaines car ce qui devait arriver arriva, lors d'une coupe malencontreuse ma main est allée voir la scie circulaire d'un peu trop près, pour un résultat dont je vous passe les détail mais qui m'a valu 2 jours d'hospitalisation dont 1/2 journée de bloc. Au final je m'en tire pas trop mal (avec mes 10 doigts) mais je vais devoir mettre mes travaux entre parenthèses le temps que tout ça se tasse.

J'espère retrouver vos commentaires à la reprise dans quelques temps, et faites bien gaffe à la scie circulaire les gars, on ne la voit vraiment pas arriver.

A bientôt

Fred
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2012 12:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2012 13:12

Mince... bon rétablissement...
Perso, c'est plus la scie sauteuse dont je me méfie même s'il ne m'est jamais rien arrivé pour l'instant avec des appareils électriques (je touche du bois, de la peau de singe, tout ce que vous voulez... :)).
r2lorme
 
Messages: 6467
Inscription: 11 Déc 2002 9:59
Localisation: Rouen

Message » 24 Aoû 2012 13:19

Bon courage et bon rétablissement. C'est vrai que lorsqu'on bricole seul, l'accident n'est jamais loin :(
NiKoPoP
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2417
Inscription: 16 Juin 2004 15:25
Localisation: CCS n° 79

Message » 24 Aoû 2012 13:43

Purée merde alors... bon rétablissement à toi...
fredbi
 
Messages: 3516
Inscription: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: Entre Chambery et Grenoble...

Message » 24 Aoû 2012 21:20

:( :( :(
Bon rétablissement à toi.
KCS - ONKYO - SONY - MACMAH - CREST - Ecran DIY 3m
Kroutch Cinema Story - construction de ma salle en 7.2
Vous aimez HCFR ? Adhérez à l'Association
Avatar de l’utilisateur
Kroutch
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
 
Messages: 4465
Inscription: 30 Oct 2009 11:29
Localisation: (44)

Message » 13 Sep 2012 9:45

Sacré Pollux, pour avoir vu l'état de ses doigts je confirme qu'il ne s'est pas loupé ! Mais vu l'avancement de cette future superbe salle nul doute qu'il va finir par reprendre cette scie sauteuse rapidement 8)
greggus
 
Messages: 2
Inscription: 22 Fév 2011 16:42
  • offline

Message » 21 Oct 2012 23:09

Salut à tous !

En avant pour une petite MAJ ! Tout d'abord merci à tous pour vos messages de soutien !

Bon remis des petits "désagréments" de la dernière fois, avec à peine quelques séquelles de rien du tout, de quoi en rigoler autour d'une bière.

Nous disions, après avoir bouclé la partie "scénique" on va continuer l'atelier menuiserie en coffrant la partie pressoir, la future zone technique. A priori pas de grosse difficulté technique, sous réserve de ne pas trop faire le guignol avec la scie circulaire :-? .

Pour mémoire, voilà la bête :
Image

il va s'agir de coffrer tout ça, avec évidemment quelques subtilités pour garder la main :
- Rien n'est droit avec ce truc, il va falloir compenser dans tous les sens
- C'est la zone technique, il va me falloir une rampe de prises
- En bossant sur le reste, Wafette qui commence à prendre au jeu m'a proposé de décaler la partie bar, avec fatalement tout l'éclairage qui va avec. Ca m'oblige à retirer quelques lignes et vu que toutes les plaques sont posées, Ce pressoir est le dernier truc qui puisse m'amener des lignes jusqu'au bar .

Allez, alons-y gaiement.

Pour faire passer les câbles ET mettre des prises, j'ai eu l'idée de mettre une goulotte un peu particulière, avec pas mal de place dedans et dont le design se prête pas trop mal avec celui que je veux donner à ma pièce :

Image

Autant vous le dire tout de suite, je sens d'ici arriver le truc typique du genre "Concept qui Répond à des Exigences Tartes avec (souvent) des Imprévus Nombreux", très connu des bricoleurs amateurs (d'ailleurs tout le monde connait le genre C.R.E.T.I.N.). Seulement cette idée présente quand même un avantage intéressant par rapport aux autres, c'est qu'en fait, les autres, j'en ai pas des masses.

Je place donc la goulotte le long du pressoir, elle va d'après mes mesures se trouver pile sur l'arrière des amplis, tables de mixage et tout, là ou on en a besoin, en fait.

Image

J'ai collé la goulotte au pressoir, d'où les pierres pour bien plaquer le temps que ça sèche. j'ai posé aussi 2cms de styrodur (il m'en restait) histoire d'isoler un peu du sol.

Et là, grand moment : on rattaque la menuiserie :
Image

Alors oui, ca manque un peu d'intérêt comme photo, seulement voyez-vous mes compréhensifs lecteurs, moi sur CETTE scie avec CETTE plaque, j'ai bien failli laisser plusieurs phalanges. C'est vraiment passé à 2 doigts (oui je sais, mais celle-là, autant que ce soit moi qui la sorte). Autant vous dire que pour refaire tourner la scie, j'ai galéré.

Image

Petit détail : Vous voyez l'extrémité de la goulotte la plus proche de l'objectif ? Elle est assez proche du trou qui permettait au jus de s'écouler au temps où le pressoir servait encore de pressoir. C'est en fait toute l'idée, ce trou va me permettre de passer toutes les lignes dont j'ai besoin pour alimenter le bar (entre autres).

Et on fait avancer le plaquage, maintenant qu'on est chauds :
Image

Je crée un second passage de câbles de l'autre côté du trou, histoire que mes câbles puissent continuer leur petit chemin...
Image
Je fais passer :
- 1 ligne prises (2,5mm)
- 1 ligne éclairage (1,5mm)
- 1 câble du caisson de basse (je sais pas mais on s'en fout)
- 1 câble en réserve pour une enceinte 7.1, pour une évolution future


Pour les dernières plaques, la petite "miette" qui trouvait que ça trainait un peu est venue superviser la pose
Image

Autre chose, vous vous souvenez peut-être de l'étape précédente ; la scène contient un chemin de câble qui doit finir dans la zone technique, autrement dit celle dont je m’occupe maintenant. Donc j'ai prévu une petite porte avec derrière la prolongation du chemin de câbles, jusqu'à l’aplomb de la table de mixage.

Image

J'ai fait une petite ouverture côté intérieur en face de la porte ci-dessus. Je devrais pouvoir tirer et retirer des lignes sans trop de problèmes.


Et voilou !
Image

J'espère que ça vous plait, désolé pour le modeste CR après tout ce temps passé mais voyez vous, C'est toujours dur les reprises !

@+ Fred
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline

Message » 04 Nov 2012 23:58

Salut jeunes gens, avec un long week end bien mérité, quoi de plus jouissif et rédempteur que d'aller s'amuser dans ma grotte, avec quelques rieuses petites activités toutes plus désopilantes les unes que les autres.

Après avoir bouclé la partie menuiserie, il me reste 2 choses un peu velues à solder avant d'ouvrir le chapitre "finitions" tant attendu.

A savoir :

- Changement de la porte principale
- Coffrage de la poutre et des piliers centraux

Commençons par la porte, une bonne salle HC qui se respecte ca mérite autre chose qu'une porte pourrave des années 30, avec un gros trou au milieu pour le ventilateur (et oui, dans le temps, c'était un truc vaguement viticole* )
* enfin personnellement, quand j'ai racheté la maison en 2006, j'avais surtout l'impression que cette zone servait de couverture à un laboratoire clandestin destiné à la recherche d'une substance capable de repousser les putois. Lors de l'évacuation, j'ai bien failli me faire griller de la plupart des déchetteries de la région. Mais je m'écarte du sujet.

Heureusement mon père avait pu me faire faire par un ami menuisier une superbe porte sur mesure balèze de 6cm de bois plein, renforcée de partout, si celle là elle tombe, c'est que c'est au moins la fin du monde.
Étape assez merdique (mais ça on a l'habitude), par contre difficile de se rendre compte à quel point en voyant les photos car elles ne montrent pas les protagonistes (mon père et moi) en train de faire les multiples essais infructueux à mettre en place, enlever, remettre, retailler etc une porte de 90 kgs sur des murs pas droits...

En résumé :

On fait sauter la porte en place :
Image

Et hop on remet la nouvelle, sans avoir galéré le moins du monde ni y avoir passé la journée. C'est la magie du spectacle. :

Image


Sur ces entrefaits je me suis également attelé au coffrage de la poutre centrale et des piliers afin de passer tous les câbles nécessaires et de poser des limites propres au dalles de faux plafond.

Tâche finalement assez classique sur le plan technique, par contre côté waf c'est pas la même. Ben ouais, la belle poutre en chêne, comment oses tu, sacrilège, tout ça. (oui parceque, du point de vue "WAF", voyez-vous, la contrainte technique est une considération futile et superficielle inventée par l'Homme dans l'unique but de la contredire).

Pour passer outre j'ai eu recours à la redoutable technique consistant à bosser en cachette (comme au tout début de la création de la salle). A ne pas faire trop souvent, le célibat nous guette.

Nous disions : On commence stratégiquement par cacher le pilier le plus moche, celui en béton entouré de PVC. 4 petits liteaux pour l'entourer....
Image

On rajoute dans les interstices un peu d mousse expansive. Ben oui, tant qu'à ne plus revoir ce pilier, autant couper les ponts thermiques :
Image

Et on se plaque tout ça :
Image

Ensuite on s'attaque à la poutre elle-même. à mi-chemin entre la menuiserie et le placo, je me suis creusé la tête un moment pour savoir comment rattraper de telles irrégularités (cette partie n'étant pas la pire):
Image

J'ai finalement opté pour une série de cales bois d'épaisseurs ajustées pour pouvoir me reprendre dessus et obtenir un rendu à peu près droit :
Image

Pour la largeur, coupée pile poil en me basant sur le trait de laser, une combine que j'avais déjà utilisée pour les murs (voire première page, pour ceux qui se souviennent)
Image

Pour les plaques latérales j'ai failli partir sur du placo, mais j'avais une plaque d'osb de rab et j'aurais certainement besoin de la rigidité de l'OSB pour aller visser des trucs dedans (corniches du faux plaf, par exemple)
Image


Détail anecdotique : Voilà pourquoi je suis obligé de coffrer, trop de câbles de partout ! Voilà ce qui arrive quand on a un réseau électrique de dingue. C'est un détail me direz-vous. Oui, mais il est anecdotique.
Image

Et on se fait comme ça toute la poutre. Je laisse le dessous en placo, pour le dessous je n'ai pas besoin d'une résistance exceptionnelle par contre je veux que ce soit bien lisse.
Image
NOTA : la partie de gauche à tendance à remonter, je ne peux pas tout compenser, la poutre d'origine est vraiment trop cintrée ! Mais ca ne me dérange pas outre mesure, cette partie sera cachée par le bar.

Enfin on s'attaque au pilier central, même combat, sauf que celui-là on se le fait en douce (voir plus haut)
Image

Et voilou !
Image

Et enfin, 2 passes d'enduits plus loin :
Image

Et c'est plié ! maintenant je vais ENFIN pouvoir attaquer la partie finitions ! Enfin des trucs qui vont vraiment se voir. Joie.

Ciao Fred
Dernière édition par Pollux1 le 20 Fév 2013 15:13, édité 1 fois.
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline

Message » 06 Nov 2012 12:10

Au fait jeunes gens, oserais-je vous demander un petit conseil, maintenant que les travaux commencent à prendre tournure je commence à envisager l'achat du matos HC mais je dois avouer qu'en la matière mes connaissances sont très limitées :oops: (je sais ça peut paraître paradoxal vu les efforts que je déploie ci-dessus, mais moi voyez vous, je viens plutôt du monde de la musique instrumentale que de ceux qui bricolent les magnétoscopes VHS depuis qu'ils sont mômes...)

J'aimerais pour quelques k€ pouvoir me trouver un pack de départ entrée/milieu de gamme honorable, je pensais investir dans projo un Eh-TW6100, et j'avais trouvé sur ldlc un pak d'enceintes/ampli qui paraissaient plutôt sympas à cette adresse : http://www.ldlc.com/fiche/PB00132034.html

Quelqu'un aurait il la délicatesse de me dire si ca lui parait judicieux et s'il connait des sites intéressant où on peut s'approvisionner ? Sur ce Forum ca pourrait intéresser d'autres débutants comme moi, mais par MP si quelque chose de tout ça est confidentiel, je prends aussi !
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline

Message » 06 Nov 2012 12:21

C'est un peu dommage de caché les poutres, sinon beau boulot
JD49
 
Messages: 240
Inscription: 25 Jan 2012 11:21
Localisation: Cholet (49)
  • offline

Message » 06 Nov 2012 13:10

tu as ce genre de packs qui marchebien aussi:

http://www.son-video.com/Rayons/Home-Cinema/Onkyo-TX-NR616_Highland-Audio-Oran-45HC.html

comme toujours, tout depend du budget que tu peux y allouer...
ainsi que tes preferences. pour ca, rien de mieux que tenter une ecoute dans une boutique.
hiddukel
 
Messages: 2043
Inscription: 14 Déc 2010 10:32
Localisation: 71 - Mâcon
  • offline

Message » 07 Nov 2012 10:17

@ JD 49 : Nous sommes d'accord ! Ca a été un crève cœur pour moi de me résoudre à cette solution mais en plus des problèmes de câbles à cacher, elle était vraiment trop irrégulière et cintrée pour pouvoir amener contre les futures dalles de faux plafs. ca aurait fait une quantité astronomique de chutes pour un résultat pas forcément top. Là normalement les dalles devraient s'arrêter de manière nette et pouvoir se reprendre sur la structure... Inch allah !

@ Hiddukel : Merci ! Compo très intéressante, ca se tente ! Je suis allé voir ta salle, félicitations et bon courage pour ton placo !
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline

Message » 04 Jan 2013 9:47

Alors Fred, tu en es ou?
Tu as avance sur le choix de ton matos?
fredbi
 
Messages: 3516
Inscription: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: Entre Chambery et Grenoble...

Message » 04 Jan 2013 17:19

Salut, bonne année et meilleurs voeux à tous !

@ Fredbi : Merci bcp pour la visite de ta superbe salle ! Pour ma part après une petite pause pour raisons professionnelles je suis en train de finir le plafond étoilé, je posterai bientôt un CR complet à ce sujet... Ca aura été un peu long comme d'hab, mais franchement sur les premiers essais on peut dire que les résultats sont... :love:

Pour le Matos je vais essayer de trouver un ensemble "de base" honorable pendant les soldes... Je pensais à l'Epson EH TW 6100 avec une des compos en liens ci-dessus, mais j'avoue que je n'ai pas encore tout bien défini, pour l'instant c'est plutôt bricolage à fond...

A bientôt

Fred
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline

Message » 22 Jan 2013 0:24

Salut tout la compagnie, après une éternité de vadrouille, obligations professionnelles, fêtes et tout ça, je rougis du point auquel je suis à la bourre pour vous présenter l'étape la plus marquante des finitions tant sur le plan esthétique qu'acoustique, j'ai nommé, LE PLAFOND.

Assez rapide à décrire mais comme d'hab, Ô combien longue à mettre en œuvre.

Pour mémoire, la pièce à cette tête :

Image

1ère étape : la zone technique, un peu basse de plafond à cause du pressoir, ne recevra pas de faux plaf => coup de peinture noire mat histoire de pas trop choquer. J'en profite tant qu'à faire pour me faire la poutre et les piliers centraux (Oui OK c'est pas tout à fait sec au moment ou je prend la photo, désolé !):

Image

Ensuite, il faut savoir que le faux plaf va aller se reposer sur les corniches. Du coup, les corniches doivent être recouvertes de moquette. Pour ne pas créer de choc visuel avec le plafond, j'ai aussi pris du noir pour cette zone :

La moquette n'ayant plus vraiment le vent en poupe en 2013, je n'ai pas trouvé mon bonheur dans les magasins de revêtements habituels. Heureusement, Internet à ce point commun avec la paperasse : il différencie l'homme de la bête. Et hop, quelques clics plus loin, j'avais fait livré chez moi environ 40 m2 de moquette sur le site mondialmoquette.com, très satisfait du service au demeurant.


Image

NOTA : je ne détaille pas la pose de la moquette car lolo63 à déjà tout expliqué dans le détail sur son blog. Quand j'y pense, heureusement que ce gars s'est lancé dans le home cinéma et non pas dans la conquête de l'univers, il aurait été foutu d'y arriver.

Photo prise juste avant la pose, pendant les 15 minutes syndicales de séchage de la colle (au demeurant bien pratiques pour rincer les outils vite fait)

Image

Et quelques heures plus loin, j'avais remis les spots repassés en noir (passés à la bombe haute température).
Image

Certains on été galères à remettre, c'est les joies de la réno...

Image

Et c'est plié ! (pour cette partie du moins).

Attention pour ceux qui en sont à cette étape : ne JAMAIS croire les surfaces indiquées sur les pots de colle à moquette. On ne fait pas de la moquette au sol, de la colle il en faut partout de manière homogène.Il faut prévoir très large ! Comme ÉVIDEMMENT le jour où j'ai réalisé cette étape j'avais convoqué la famille, la belle famille, et tout et tout, et qu'ÉVIDEMMENT c''était un DIMANCHE, l'instant où je suis tombé à court de colle en plein boulot à été comment dire, un de mes pires moments de solitude. VDM. Désolé cher public de te saouler avec ça, mais je peux pas garder ça pour moi, faut que j'extériorise. Vraiment je l'aurais méritée, cette salle.


Ensuite, on s'attaque à la structure porteuse, en commençant par les corniches. A la Samse du coin j'ai réussi à trouver (sur commande) des porteurs noirs, des dalles Rockfon noires, des entretoises de 120 et de 60 noires, bref tout ca promet d'être jovial. Mais bizarrement, les cornières noires, jamais trouvé. Qu'à cela ne tienne, on en a vu d'autres, un coup de bombe noire :

Image

NB : Quand on fait ça, bien savoir dès le début dans quel sens la cornière va èetre posée car la peinture à la bombe peut laisser des arrêtes blanches disgracieuses si on a pas repassé aux endroits visibles.

Ensuite on fixe les cornières au mur, en intercalant de petites rondelles pour qu'elles ne se tordent pas en s'enfonçant dans la moquette (ca parait un peu étrange quand on le lit, mais quand on essaie, on pige tout de suite). De toute façons au final la pose ne sera pas sans de très légères torsions aux niveau des vis. Mais une fois l'ensemble fini, ce sera quasi imperceptible.

Image

Ensuite on pose les porteurs. Etape facile en apparence MAIS attention à ne pas faire l'erreur que j'ai faite au début, il ne suffit pas de les couper bêtement à la longueur de la pièce (moins 1cm de jeu) !! Car les trous DANS les porteurs sont très importants et doivent se retrouver les uns en face des autres pour pouvoir encliqueter les entretoises et faire des largeurs droites.

Alors NON A ce stade on est d'accord, il est encore totalement inutile de mettre les dalles de faux plafs. Mais inutile d'essayer, vous ne résisterez pas à l'envie de voir la gueule que ça aura.

Image

Et puis bon va bien falloir s'habituer à les mettre non ??

A ce stade, plus le droit à l'erreur sur le plan des boitiers électriques, tout ce qui sera dans le faux plafs deviendra par la suite très difficile d'accès en cas de problème.

Par exemple, mes boitiers "lumières d'ambiance" :

Image

Bien sûr testés auparavant, tout marchait nickel du premier coup. Ouf ! Vous pouvez remarquer qu'entre les 2 boitiers certaines gaines arrivent et restent en attente... Et oui, en tout premier lieu je n'avais pas une ide précise de ce que je voulais tirer et ou alors j'ai tiré un peu partout.., et parfois à tord, ces gaines ne seront finalement jamais raccordées . Erreurs de jeunesse....

Je prévois aussi le système qui va recevoir la lampe du ciel étoilé (Merci lolo63 ainsi qu'un autre forumer dont j'ai oublié le nom) :

1 lampe blanche Leds 3 W + 1 manchon PVC de 50mm :

Image

Et son emplacement :
Image

Autre point, comme évidemment je tombe toujours sur LE truc pas comme les autres, j'ai du faire un bricolage car le faux plaf ne fait pas toute la surface, à un moment donné il s'interromp (voir au début de ce post). J'y ai remédié en fermant la partie rabaissée via une planche de contreplaquée ajustée pile poil, fixée sur un chevron préalablement vissé dans le plafond,judicieusement mis du côté où il sera planqué par le plafond :

Image

Le même de l'autre côté; avant lissage et peinture :

Image


Autre chose : Les points d'appuis des porteurs. J'en ai mis un par porteur, au centre à peu près. Je me suis creusé la tête un moment car je n'ai que quelques cms pour faire rentrer tout le système. Après avoir bien galéré, j'ai trouvé l'ordre de mise en place des pièces pour que ca repose bien et que ca ne prenne pas plus de place que disponible :

Image

On peut ajuster la hauteur en rajoutant ou enlevant des rondelles.

Montés, ça donne ça :

Image


Ensuite, chemin faisant, on peut commencer à tirer les fibres optiques ! Pour ce faire j'avais pensé à une petite inovation par rapport à mes prédécesseurs, pourquoi pas sortir une carte simplifiée des constellations et essayer d'en reproduire quelques unes, en traçant dessus le plan de calpinage à l'échelle :

Image

Dans la pratique, la fidélité sera relative car une fibre plantée d'un côté de la dalle ne ressort jamais pile poil où on l'attend de l'autre côté, elle suit une sorte de courbe... Mais ca peut toujours être sympa.

Autre chose : Dérouler des centaines de mètres de fibres, les bobines ont vite tendance à s'emmêler, et on passe des heures rien que pour retrouver les extrémités. du coup j'ai improvisé un petit dévidoir maison avec une pince à bec long :

Image

Et aller on attaque les 8 bobines de 100m de fibres... Quand j'ai passé la commande, je pnsais avoir été d'une somptueuse largesse, mais au final, il a du me rester moins de 20m sur la dernière bobine (pour 60 dalles approx) :o ...

Image

De l'autre côté des fibres, elle convergent vers la zone d'éclairage, qui sera bien évidemment la dernière à être recouverte.

Image

Les torons de fibres rassemblés, prêts pour le branchement final (émotion)
Image

Avec une petite coupe au carré pour les mettre au pli :
Image

NOTA : J'ai été relativement méthodique pour faire passer mes torons de fibre, mais au final, des fibres par centaines qui arrivent de toutes les directions, difficile de ne pas donner une impression légèrement bordélique. Mais bon, "à part toi, public, personne ne le verra..."


J'ai aussi planqué dans un coin un système de déport infrarouge Hot Link Pro, pas alimenté pour l'instant, mais devrait marcher nickel sans avoir à rouvrir lorsque j'enverrais le courant dans les lignes. Un dernier regard à lui avant de refermer...

Image

La dalle sur laquelle le système repose est coupée un peu plus courte et peut s'enlever facilement si besoin d'accéder. De plus la diode de confirmation de réception de signal arrive au plafond en bord de pièce et devrait se confondre avec la luminosité des étoiles.... :wink:

Et enfin, vient l'heure de la pose de la dernière dalle (de cette partie du moins) et de l'essai tant attendu...

Image

NOTA : vous serez bien aimables de ne pas remarquer qu'entre temps, profitant d'une main d’œuvre charitable, inattendue et pas chère (beau papa qui passait par là pour prendre des nouvelles... :mdr: ) on en a profité pour attaquer la pose de la moquette murale ! Mais on parlera de ca dans le prochain post !

D'ici là, j'espère que ca vous plait !

Ciao Fred
Dernière édition par Pollux1 le 22 Jan 2013 10:00, édité 3 fois.
Pollux1
 
Messages: 54
Inscription: 09 Jan 2011 23:44
  • offline


Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message