Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Ma salle "hybride" HiFi & HC (4K, (9.3.6))

Message » 17 Oct 2016 11:38

Je vois très bien ce que tu veux dire, on ne recréera pas l'information et la qualité de la source est essentielle.
As-tu bien comparé les 2 DAC en désactivant les corrections sur le Trinnov ? La correction, c'est bien mais on a vite fait de dégrader aussi et le nombre de possibilités fait que l'on peut vite cocher la petite option qui dégrade tout.

Tu as quand même des Dacs Sabre sur le Trinnov et au niveau techno, le Dac M1 Bricasti utilise lui aussi un Dac intégré suivi d'un AOP. Enfin, très belle machine et d'après les mesures, on est proche de ce qui se fait de mieux en la matière.
Sinon, je pense que tu auras aucuns mal à chaîner les 2 puisque tu peux sortir en AES (numérique) du Trinnov et attaquer ton DAC :wink:
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4709
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Annonce

Message par Google » 17 Oct 2016 11:38

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Oct 2016 12:13

Un gros +1 avec apy, la meilleure correction ne remplacera pas la richesse des timbres et les micros détail.

De plus il me semble qu'il ai fait l'essai dans sa piece, ça vaut mieux que toute thérotie : :wink:

Gil
Je fais comme la majorité : je ne devoile pas mon materiel c'est mieux d'agir en sous marin …………
Avatar de l’utilisateur
gil2b
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 17272
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 17 Oct 2016 12:24

apy a écrit:
tonton flingueur a écrit:Bonsoir,

Merci pour ces explications.
Je ne suis vraiment pas sûr que des DAC , quel qu'ils soient puissent remplacer une correction active telle que Trinnov la conçoit en gommant les quelques bosses restantes et en choisissant la bonne courbe cible. Mais seule une écoute pourrait m'en persuader :wink:
Etant moi même utilisateur d'une salle mixte bien traitée passivement et activement, l'apport du complément des 2 traitements reste à mon avis indissociable d'une bonne écoute équilibrée en stéréo...et avec caissons.

Pour le traitement vidéo, l'apport d'un Lumagen en 1080p sublime largement ce que peut proposer le traitement interne d'un VP(quel qu'il soit).
Cependant, aujourd'hui il est raisonnable d'investir sur le long terme avec l’avènement de l'UHD: Un Lumagen PRO apparait alors comme un bon choix!

Les compromis sont forcément évidents dans une telle installation (quoi que!)mais se priver de solutions qualitatives serait dommage!
l'intérêt (et la passion!) réside dans l'évolution calculée et je ne doute pas pas que tu agisses ainsi! :zen:


Dans le cas de la musique dématérialisée (comme dans le cas de tous support musical numérique), tu le sais bien, c'est le DAC qui fait la musique. Le problème ici c'est qu'entre les DACs du Trinnov (il y en a 24 dans le mien) et les 2 du Bricasti (qui selon VUMETRE de Juillet fait partie des meilleurs mondiaux) il y a un écart tel sur le signal analogique fabriqué (richesse des détails, micro-détails, tessiture des voix et des instruments) que plus rien ne peut remettre les signaux au même niveau de qualité, même pas la correction active de la salle. On ne peut pas restituer des informations qui n'existent plus. De plus quand la salle à une bonne correction passive cela joue encore moins car les pertes sur le signal non traité sont plus faibles.
L'idéal serait de pouvoir associer les deux équipements pour au moins les voies L & R, ou que Trinnov propose en option de meilleurs DACs pour ces voies là (par exemple ceux du ST2...qui, du moins je l'espère, doivent être meilleurs ?). En fait il faudrait un Altitude 32 hybride... lui aussi !


Bonjour,
Pour ce qui est des sorties Digitales, il n'y a pas de problèmes;
Vous devriez vous rapprocher de votre vendeur qui vous dira comment procéder.

Ceci posé, c'est une erreur communément admise que de croire que le DAC fait la musique. Ou alors vous devez admettre qu'il la colore et dans ce cas vous êtes sur une pente glissante (vers le côté obscur de la Haute Fidélité).

Un DAC doit être neutre.

Ce qui fera l'esthétique sonore de votre pièce, c'est la Courbe Cible. Si vous n'aviez pas de gestion de courbe cible, ce serait votre pièce et sa correction acoustique qui serait prépondérante (à ce sujet, il serait intéressant d'avoir une signature acoustique de votre pièce toutes corrections désactivées. C'est d'autant plus important qu'on ne sait pas comment est corrigée votre pièce.
Ensuite c'est le travail de votre courbe cible qui fera le résultat final. C'est un travail qui prend au minimum 6 mois en procédant par petites retouches et en créant plusieurs en fonction de ce que vous écoutez (musique ou cinéma - en musique classique, vous pourrez même mettre au point un calibrage et une courbe cible spécifique) et surtout à quel niveau.

Vous ne pouvez pas utiliser un Altitude comme un simple gestionnaire d'entrées/sorties et un décodeur de formats.
Son module acoustique est un outil fantastique. Il faut que vous vous l'appropriez pour en obtenir le meilleur.
HAA (niveau 1 et 2), la certification pour tirer le meilleur de votre système de reproduction audio.
THX (niveau 1 et 2), la certification qui vous assure d'une conception cohérente de votre salle de Cinéma privé.
Avatar de l’utilisateur
DIGITAL-HIFI
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 272
Inscription: 09 Juil 2004 9:16
Localisation: Hyères (83)

Message » 17 Oct 2016 13:09

8) tout est dit!
L'Altitude reste l'usine à gaz la plus perfectionnée à ce jour et il est vraiment difficile de s'en sortir sans de bonnes connaissances en acoustique en sachant là où on veut aller! Les options à cocher ou pas, ne serait-ce que le mode d'entrée...Bref:
Un pro sérieux doit s'occuper de la mise en oeuvre pour atteindre le nirvana :ohmg:

Moi même, j'ai mis énormément de temps à configurer mon préampli (déjà compliqué)pour obtenir 2 configurations homogènes mais maintenant c'est bon!

Cependant je suis d'accord que dans une telle chaîne, la qualité de la source (et du reste d'ailleurs) demeurera primordiale.
tonton flingueur
 
Messages: 2021
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 17 Oct 2016 17:50

DIGITAL-HIFI a écrit:
apy a écrit:
Dans le cas de la musique dématérialisée (comme dans le cas de tous support musical numérique), tu le sais bien, c'est le DAC qui fait la musique. Le problème ici c'est qu'entre les DACs du Trinnov (il y en a 24 dans le mien) et les 2 du Bricasti (qui selon VUMETRE de Juillet fait partie des meilleurs mondiaux) il y a un écart tel sur le signal analogique fabriqué (richesse des détails, micro-détails, tessiture des voix et des instruments) que plus rien ne peut remettre les signaux au même niveau de qualité, même pas la correction active de la salle. On ne peut pas restituer des informations qui n'existent plus. De plus quand la salle à une bonne correction passive cela joue encore moins car les pertes sur le signal non traité sont plus faibles.
L'idéal serait de pouvoir associer les deux équipements pour au moins les voies L & R, ou que Trinnov propose en option de meilleurs DACs pour ces voies là (par exemple ceux du ST2...qui, du moins je l'espère, doivent être meilleurs ?). En fait il faudrait un Altitude 32 hybride... lui aussi !


Bonjour,
Pour ce qui est des sorties Digitales, il n'y a pas de problèmes;
Vous devriez vous rapprocher de votre vendeur qui vous dira comment procéder.

Ceci posé, c'est une erreur communément admise que de croire que le DAC fait la musique. Ou alors vous devez admettre qu'il la colore et dans ce cas vous êtes sur une pente glissante (vers le côté obscur de la Haute Fidélité).

Un DAC doit être neutre.

Ce qui fera l'esthétique sonore de votre pièce, c'est la Courbe Cible. Si vous n'aviez pas de gestion de courbe cible, ce serait votre pièce et sa correction acoustique qui serait prépondérante (à ce sujet, il serait intéressant d'avoir une signature acoustique de votre pièce toutes corrections désactivées. C'est d'autant plus important qu'on ne sait pas comment est corrigée votre pièce.
Ensuite c'est le travail de votre courbe cible qui fera le résultat final. C'est un travail qui prend au minimum 6 mois en procédant par petites retouches et en créant plusieurs en fonction de ce que vous écoutez (musique ou cinéma - en musique classique, vous pourrez même mettre au point un calibrage et une courbe cible spécifique) et surtout à quel niveau.

Vous ne pouvez pas utiliser un Altitude comme un simple gestionnaire d'entrées/sorties et un décodeur de formats.
Son module acoustique est un outil fantastique. Il faut que vous vous l'appropriez pour en obtenir le meilleur.


Bonjour, j'ai encore dû mal m'exprimer ! Bien sûr, qu'en numérique, c'est le dac qui fait la musique ! (au sens propre du terme et non pas au sens péjoratif)
Tout le monde sait que la musique, à l'origine, c'est des signaux analogiques complexes (des instruments, des voix etc.) que l'on capte puis, qu'aujourd'hui, on numérise pour les traiter, les stocker et les transporter plus facilement et avec le moins de perte possible. Et en bout de chaîne, à partir des ces données quantifiées on cherche à reconstituer les signaux analogiques d'origine, pour pouvoir ensuite les amplifier et les restituer. Quand on dit que c'est le DAC qui fait la musique, on dit simplement qu'il a la lourde tâche de reconstituer les signaux musicaux d'origine le plus fidèlement possible, sans omettre les détails les plus subtils s' ils ont été enregistrés, mais bien sûr sans rien rajouter. D'où l'importance du DAC toute chose égale par ailleurs.
Il n'y avait pas dans mon propos de coté obscur de la musique ! du moins me semblait-il.
apy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 58
Inscription: 27 Nov 2012 7:38
  • offline

Message » 17 Oct 2016 19:50

Bonjour,

Juste pour te dire que ta salle est magnifique.

Bravo, sacré boulot et surtout je trouve tes choix esthétiques vraiment excellents ! :love:
igor696
 
Messages: 797
Inscription: 22 Déc 2010 19:09
  • offline

Message » 17 Oct 2016 22:25

Dans le cas de une correction active type trinov c est bel et bien.la courbe cible qui donnera un rendu musical ..j ai pu l expérimenté dans ma salle ..correction passive plus active trinov..j utilise un anthem d2v pour le decodage ..je peux vous garantir que depuis l installation du trinov je n ai jamais eu un rendu aussi musical dans ma.pièce et sur mes enceintes type cinéma !des gkf svp 1500 pas très réputés pour la musique ..et pourtant la courbe cible du trinov a su magnifier à son paroxysme les svp 1500....incroyable...le rendu de mon d2v seul était loin de atteindre ce resultat sans le trinov...pourtant le d2v est déjà très bon en hiffi...mais le système arc n est pas comparable à la courbe cible de un trinov...
alvador
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5160
Inscription: 01 Oct 2006 17:37
  • offline

Message » 17 Oct 2016 23:24

igor696 a écrit:Bonjour,

Juste pour te dire que ta salle est magnifique.

Bravo, sacré boulot et surtout je trouve tes choix esthétiques vraiment excellents ! :love:


Je te remercie;
En fait je me suis largement inspiré:
Pour les lames horizontales: du sous-sol du show-room d'une société italienne d'édition de meubles modernes située rue du Bac à Paris
Pour les murs du fond de la salle: du traitement de certaines salles de répétitions de la Philharmonie de Paris.
Pour le plafond: d'un auditorium de la South University de Los-Angeles
Pour les sièges: du cinéma Odéon à Milan
etc..
apy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 58
Inscription: 27 Nov 2012 7:38
  • offline

Message » 17 Oct 2016 23:24

C'est dur de vouloir comparer un pre hc a un pre hifi, aussi bon soit il en HC!!!
Je fais comme la majorité : je ne devoile pas mon materiel c'est mieux d'agir en sous marin …………
Avatar de l’utilisateur
gil2b
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 17272
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 18 Oct 2016 0:00

apy a écrit:En fait je me suis largement inspiré:


C'est ce qu'il faut.
Prendre le meilleur des choses qui nous plaisent et les compiler à nos goûts et besoins.
L'inspiration vient de ce qui nous entoure, ce qui nous plaît ou pas (pour savoir ce que l'on ne veut surtout pas).
En tant que musicien c'est exactement pareil. Je m'inspire et c'est comme cela que je créé.
Tu as fait pareil pour ta salle.

Petite question concernant les écoutes hi-fi... Pas du tout adepte du vinyle ?
Tu es uniquement sur du dématérialisé ?
Mon installation 5.2.2
AV: YAMAHA RX-A3060 - HP: KLIPSCH RP-280F - RP-450C - RP-250S - RP-140SA - SUB: MAGNAT SUB 300-THX - KLIPSCH R-115SW - DSPEAKER 8033 S²
TV: PANASONIC TX-65DX750E - UBD: OPPO UDP-203 EU - CÂBLES: MONSTER - MOGAMI - OEHLBACH - REAL CABLE
Sebass
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5673
Inscription: 01 Déc 2005 14:37
Localisation: Strasbourg (ALSACE)
  • offline

Message » 18 Oct 2016 11:44

apy a écrit:Le traitement acoustique de la salle

Pour cela j'ai fait appel à un acousticien qui a définit les principes de traitement de cette salle.
...
une alternance régulière de trames d'environ 60 cm, toute hauteur, alternant absorption (laine de roche) et diffraction (panneaux diffractant).
Que c'est difficile de faire une salle hybride ou mixte... Celle de tonton flingueur ne satisfera jamais les HiFistes purs et durs. Celle-ci ne satisferait pas le passionné de HC que je suis. Elle est, pour moi, avant tout orientée HiFi.

Des couleurs trop claires ; beaucoup trop d'éléments visibles qui distraient de l'image ; une centrale différente des principales, placée derrière l'écran quand les autres ne le sont pas...

A quel acousticien as-tu fais appel ? Camille H. => Camille Hamel ?

Mon acousticien a également opté, en fond salle, pour une série de lames de bois devant la LdR. Mais les lames de bois et les espaces qui les séparent sont de largeurs différentes et suivent une séquence précise (comme pour un panneau de Schroeder), ce qui me semble nécessaire à une bonne diffraction. :roll:
P1010606.JPG
P1010606.JPG (61.5 Kio) Vu 1064 fois
Oppo BDP-105EU - JVC DLA-X55 - Ciné-Screen 4K - Emotiva XMC-1 - 3 x Focal Twin6 Be / 2 x SR 1000 Be (HPA D604) / 2 x Solo6 Be / 2 x Subs DIY (Beyma 18LX60 v1 - HPA A5000) / EarthQuake Q10B (HPA D500) - Câbles DIY et Tweaks divers
Le P'Tit Rex de SYLEX
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 19338
Inscription: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 18 Oct 2016 19:08

SYLEX a écrit:
apy a écrit:Le traitement acoustique de la salle

Pour cela j'ai fait appel à un acousticien qui a définit les principes de traitement de cette salle.
...
une alternance régulière de trames d'environ 60 cm, toute hauteur, alternant absorption (laine de roche) et diffraction (panneaux diffractant).
Que c'est difficile de faire une salle hybride ou mixte... Celle de tonton flingueur ne satisfera jamais les HiFistes purs et durs. Celle-ci ne satisferait pas le passionné de HC que je suis. Elle est, pour moi, avant tout orientée HiFi.

Des couleurs trop claires ; beaucoup trop d'éléments visibles qui distraient de l'image ; une centrale différente des principales, placée derrière l'écran quand les autres ne le sont pas...

A quel acousticien as-tu fais appel ? Camille H. => Camille Hamel ?

Mon acousticien a également opté, en fond salle, pour une série de lames de bois devant la LdR. Mais les lames de bois et les espaces qui les séparent sont de largeurs différentes et suivent une séquence précise (comme pour un panneau de Schroeder), ce qui me semble nécessaire à une bonne diffraction. :roll:
P1010606.JPG


Dans ce panneau de RPG appelé Diffractal, contraction de "diffraction" et de "fractal" (un motif qui se répète à l'infini), ce sont les profondeurs qui sont différentes et dont les fonds eux-mêmes répètent un motif. Mais ce n'est pas facile à voir sur la photo.
De plus des éléments appelés "flutterfree" sont intercalés entre chaque module.
apy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 58
Inscription: 27 Nov 2012 7:38
  • offline

Message » 18 Oct 2016 20:01

Sebass a écrit:
apy a écrit:En fait je me suis largement inspiré:


C'est ce qu'il faut.
Prendre le meilleur des choses qui nous plaisent et les compiler à nos goûts et besoins.
L'inspiration vient de ce qui nous entoure, ce qui nous plaît ou pas (pour savoir ce que l'on ne veut surtout pas).
En tant que musicien c'est exactement pareil. Je m'inspire et c'est comme cela que je créé.
Tu as fait pareil pour ta salle.

Petite question concernant les écoutes hi-fi... Pas du tout adepte du vinyle ?
Tu es uniquement sur du dématérialisé ?


Non, je ne suis pas revenu au vinyle.
Le numérique a des inconvénients dont le plus grave, à mon sens, est la difficulté à reproduire le signal analogique d'origine ! (On en parlait justement au chapitre "C'est le DAC qui fait la musique")
Mais d'année en année cela progresse. N'oublions pas que le CD (sorti en 80) est basé sur un échantillonnage "préhistorique" correspondant aux technologies accessibles dans les années 70, période où le standard a été défini.
Evidemment, on fait mieux, aujourd'hui, avec les format haute résolution, même si ce n'est pas toujours probant. Mais ca évolue, lentement, dans la bonne direction !
Par contre le numérique a tellement d'avantages par ailleurs et notamment dans l'usage et la consommation de la musique. Picorer dans sa discothèque disponible sur un serveur avec sa tablette ou son smartphone, c'est aussi un plaisir. Tout comme mettre un vinyl sur une belle platine peut en être un autre!
Mais j'ai passé toute ma carrière (45 ans) a numériser les activités humaines dont la télé et les télécom (mais pas que...) et j'ai pris l'habitude de m'appliquer d'abord ce que je propose ensuite aux autres...
Mais en dehors de toute "religion", la musique dématérialisée c'est quand même génial. Du smartphone au Lumin, en passant par le Sonos, le téléchargement, le streaming ...! C'est extraordinaire non ? La musique à la disposition de tous et dans toutes les situations !
Dernière édition par apy le 11 Nov 2016 17:40, édité 1 fois.
apy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 58
Inscription: 27 Nov 2012 7:38
  • offline

Message » 18 Oct 2016 20:53

apy a écrit:
Sebass a écrit:
C'est ce qu'il faut.
Prendre le meilleur des choses qui nous plaisent et les compiler à nos goûts et besoins.
L'inspiration vient de ce qui nous entoure, ce qui nous plaît ou pas (pour savoir ce que l'on ne veut surtout pas).
En tant que musicien c'est exactement pareil. Je m'inspire et c'est comme cela que je créé.
Tu as fait pareil pour ta salle.

Petite question concernant les écoutes hi-fi... Pas du tout adepte du vinyle ?
Tu es uniquement sur du dématérialisé ?


Non, je ne suis pas revenu au vinyle.
Le numérique a des inconvénients dont le plus grave, à mon sens, est la difficulté à reproduire le signal analogique d'origine ! (On en parlait justement au chapitre "C'est le DAC qui fait la musique")
Mais d'année en année cela progresse. N'oublions pas que le CD (sorti en 80) est basé sur un échantillonnage correspondant aux technologies accessibles dans les années 70, date à laquelle il a été défini.
On fait mieux, bien sur, aujourd'hui (avec les format haute résolution). Mais ce n'est pas toujours probant, je trouve. Mais ca évolue, lentement, dans la bonne direction !
Par contre le numérique a tellement d'avantages par ailleurs et notamment dans l'usage et la consommation de la musique. Picorer dans sa discothèque disponible sur un serveur avec sa tablette ou son smartphone; c'est aussi un autre plaisir. Tout comme mettre a vinyl sur une belle platine en est un autre!
Mais j'ai passé toute ma carrière (45 ans) a numériser les activités humaines dont la télé et les télécom (mais pas que...) et j'ai pris l'habitude de m'appliquer d'abord ce que je propose ensuite aux autres...
Mais en dehors de toute "religion", la musique dématérialisée c'est quand même génial. Du smartphone au Lumin, en passant par le Sonos. Et le téléchargement, et le streaming ! C'est extraordinaire non ? La musique à la disposition de tous et dans toutes les situations !



+1 pour la musique en streaming, j'ai découvert quobuz depuis quelques semaines et c'est vraiment génial en déplacement comme à la maison les m^mes albums sont disponibles 8)
HIFI : Accuphase DP500/C2110/A45, Focal Diablo Utopia III, Dual Velodyne DD12, Viard audio (HD 20, silver HD)
HC : Oppo bdp 103eu, JVC X5000, Yamaha CXA 5100/MXA 5000, Jamo D600, Kef CI 160, Dual Velodyne DD12, Viard audio HD Line.
SEB7
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3889
Inscription: 20 Déc 2002 21:17
Localisation: Morbihan près de la mer
  • offline

Message » 20 Oct 2016 23:14

Le confort de la salle

Pour qu'une salle soit confortable, on ne peut pas se contenter de ne traiter que l'image et le son, plusieurs autres facteurs participent également au confort:
. La qualité de l'air,
. les lumières,
. l'ambiance générale,
. les sièges,
. et enfin la facilité d'usage des équipements.

La qualité de l'air

Pour être à l'aise, l'endroit ne doit pas être confiné.
Si possible l'air doit être contrôlé (renouvellement, température et hygrométrie).
L'idéal est de disposer de deux équipements: une VMC et un système de chauffage ou mieux d'une climatisation réversible.

. VMC

L'air de la salle est renouvelé régulièrement par à une VMC double flux.
L'air neuf arrive par une grille située en haut et à gauche de l'écran.
L'air est extrait par une grille située au fond de la salle, située au dessus de la porte d'entrée.
Cette disposition permet un balayage complet de la salle et évite la formation de zone humide.

. Climatisation

Une climatisation réversible permet le contrôle de l'air en température et en hygrométrie.
L'air tourne en circuit fermé. Il est injecté dans la salle par des grilles en haut et de part et d'autre de l'écran.
Il est repris par des "lumières" situées sous la scène

Image
Quelques unes des boites de clim situées derrière l'écran

Image
Passage de gaines dans le plafond du sas. On devine les pièges à son.

(Une deuxième climatisation contrôle la température des équipements actifs: rack et videoprojecteur)

Les éclairages

Tous les éclairages de la salle sont à base de led. Ils sont graduables et tous gérables séparément.
Les scénarios sont pilotés par Contrôle 4.

Image

Autant il est préférable de regarder un film dans l'obscurité, autant il est agréable d'écouter (et regarder) un concert dans une ambiance lumineuse adaptée.

L'ambiance générale

Pour obtenir une ambiance chaleureuse, on a joué sur les matériaux et sur les couleurs.

Pour les matériaux: il a été fait appel à une utilisation intensive de bois, seul le plafond est en placo peint, pour une question de poids.

Pour les couleurs: on a joué sur des dégradés:
. le noir pour les habillages autour de l'écran (tissu Texaa noir).
. des teintes foncées dans la partie avant: plancher en moabi et mur en sipo ciré.
. des teintes beaucoup plus claires en partie arrière (plancher et murs en frêne) et plafond peint.

Les sièges

Dès le départ le choix de "Poltrona Frau" faisait partie de mon cahier des charges, pour le design (italien), la qualité des cuirs et la réputation de sérieux de ce fabricant.
Le canapé avant a été choisi dans le catalogue courant.
Les trois fauteuils arrières ont fait l'objet d'une fabrication spéciales par une autre division de Poltrona.

Image

Image

Image

Mais les difficultés ont été nombreuses:
. Pas facile d'obtenir un canapé bicolore !
. Pas facile d'obtenir que les deux divisions utilisent le même cuir pour assurer l'unité de l'ensemble.
. Pas facile de se faire comprendre. Par exemple la 2ème rangée de fauteuils a été livrée dans la mauvaise couleur, bien que le bon de commande (heureusement rédigé par Poltrona) soit explicite et sans ambiguïté ! A l'exception des 3 coussins de la chauffeuse, tout devait être "rouge" !
Image

Finalement, la rangée de fauteuils arrière doit être refaite par Poltrona selon le projet ci-dessus. Délais 7 à 9 mois !
Vive l'Italie !
Dernière édition par apy le 03 Avr 2017 18:12, édité 13 fois.
apy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 58
Inscription: 27 Nov 2012 7:38
  • offline



Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message