Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

[Topic dédié] L'installation des surrounds

Message » 14 Mar 2014 20:57

Pourtant JPL parle bien de plusieurs enceintes latérales pour les petites pièces et il précise que les dipôles c'est mieux. D'où mes questions. Et il parle de surfaces absorbantes dans ce cas. Attendons donc sa reponse :wink:
reidemeister philippe
 
Messages: 2900
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Mar 2014 20:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Mar 2014 21:00

tonton flingueur a écrit:[...] pour que les effets rebondissent et diffusent.


Jean-Pierre Lafont a écrit:Petites pièces
- Quand on n'a qu'une enceinte par canal: enceinte dipôle obligatoire et surfaces cibles réfléchissantes.
- Plusieurs enceintes: unipolaires à directivité large ou dipolaires (c'est mieux), réparties pour une couverture homogène du champ. Surfaces absorbantes.
- Placées le plus haut possible.


Pas facile les surrounds :ko:
KCS - ONKYO - SONY - MACMAH - CREST - Ecran DIY 3m
Kroutch Cinema Story - construction de ma salle en 7.2
Vous aimez HCFR ? Adhérez à l'Association
Avatar de l’utilisateur
Kroutch
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
 
Messages: 4463
Inscription: 30 Oct 2009 11:29
Localisation: (44)

Message » 14 Mar 2014 21:07

reidemeister philippe a écrit:On peut donc installer deux dipolaires sur chaque mur latéral quand on a deux rangées de spectateurs? Le fonctionnement d'une dipolaire n'est pas affecté par la présence proche d'une deuxième dipolaire sur le même mur? Autrement demandé, chaque rangée de spectateurs bénéficiera de l'effet de la paire de dipôles qui est dans leur axe sans effets négatifs provoqués par l'autre paire de dipôles située un peu plus loin? Merci.

Pour être encore plus précis:
Le but est d'obtenir dans la bande 400Hz à 8kHz, un écart maximum de +/-3dB entre l'enceinte centrale (façade) et les canaux d'ambiances (surround) mesurés individuellement et un écart entre les fauteuils également inférieur à +/- 3dB (couverture homogène).
Les réflexions discrètes dans la zone arrière qui arrivent dans les 10ms qui suivent le champ direct doivent rester inférieures à ce dernier d'au moins 10dB.

Les enceintes unipolaires sont utilisables pour les canaux d'ambiances à condition que leur directivité dans le haut du spectre soit suffisamment large (100° à 8kHz). Donc pas de tweeter à dôme. Elles doivent être écoutées à une certaine distance (supérieure à 2m), être hautes et jamais orientées directement vers les spectateurs.
Le choix des dipôles permet de limiter le nombre d'enceintes par canal. 2 dipôles remplaceront 3 unipolaires par exemple.
Attention: la polarité des enceintes dipôles doit être inversée à chaque nouvelle enceinte d'un même canal. D'autres précautions s'appliquent, mais ça devient complexe et dépendant de la géométrie et du volume de la pièce.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 14 Mar 2014 21:29

Jean-Pierre Lafont a écrit:Les enceintes unipolaires sont utilisables pour les canaux d'ambiances à condition que leur directivité dans le haut du spectre soit suffisamment large (100° à 8kHz). Donc pas de tweeter à dôme. Elles doivent être écoutées à une certaine distance (supérieure à 2m), être hautes et jamais orientées directement vers les spectateurs.


Je comprends bien vos recommandations, mais elles semblent difficilement applicables dans nos "petites" salles. Surtout dans le cas d'une utilisation de matériel pro :-?


Ced ! Adrien ! Beginner44 ! Et ceux que j'oubli, vous êtes demandés au parloir pour évoquer votre expérience :wink:
.........car je me sens un tout petit peu concerné avec mes 4 KCS SR12 qui trépignent d'impatience dans le bureau aujourd’hui :ane:
KCS - ONKYO - SONY - MACMAH - CREST - Ecran DIY 3m
Kroutch Cinema Story - construction de ma salle en 7.2
Vous aimez HCFR ? Adhérez à l'Association
Avatar de l’utilisateur
Kroutch
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
 
Messages: 4463
Inscription: 30 Oct 2009 11:29
Localisation: (44)

Message » 14 Mar 2014 22:01

C'est la raison pour laquelle on localise trop souvent les enceintes arrières dans de petites salles et une calibration mal faite n'arrangera rien, bien entendu...
tonton flingueur
 
Messages: 2019
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 14 Mar 2014 22:29

Justement, c'est là que j'avais lu qu'il fallait "éclater" le son des surrounds pour le rendre le plus diffus possible...mais les dernières recommandations de JPL préconisant de l'absorbant à l'arrière, vont à l'encontre de cette approche. En effet impossible d'"éclater" un son en l'absorbant :(
KCS - ONKYO - SONY - MACMAH - CREST - Ecran DIY 3m
Kroutch Cinema Story - construction de ma salle en 7.2
Vous aimez HCFR ? Adhérez à l'Association
Avatar de l’utilisateur
Kroutch
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Rencontres
 
Messages: 4463
Inscription: 30 Oct 2009 11:29
Localisation: (44)

Message » 14 Mar 2014 23:43

C'est pourquoi il faut absorber et diffuser à des endroits précis en fonction de l'étude acoustique initiale, sinon ça marche moins bien :cry:
il existe des éléments acoustiques pour cela à placer facilement.
tonton flingueur
 
Messages: 2019
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 15 Mar 2014 10:30

Jean-Pierre Lafont a écrit:
reidemeister philippe a écrit:On peut donc installer deux dipolaires sur chaque mur latéral quand on a deux rangées de spectateurs? Le fonctionnement d'une dipolaire n'est pas affecté par la présence proche d'une deuxième dipolaire sur le même mur? Autrement demandé, chaque rangée de spectateurs bénéficiera de l'effet de la paire de dipôles qui est dans leur axe sans effets négatifs provoqués par l'autre paire de dipôles située un peu plus loin? Merci.


Le choix des dipôles permet de limiter le nombre d'enceintes par canal. 2 dipôles remplaceront 3 unipolaires par exemple.
Attention: la polarité des enceintes dipôles doit être inversée à chaque nouvelle enceinte d'un même canal. D'autres précautions s'appliquent, mais ça devient complexe et dépendant de la géométrie et du volume de la pièce.


Même si ça devient complexe, pouvez-vous un peu développer les précautions à prendre? On est quand même en plein dans le sujet de ce topic et pour une fois qu'on a quelqu'un qui sait de quoi il parle. Merci!
reidemeister philippe
 
Messages: 2900
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 15 Mar 2014 11:45

Kroutch a écrit:Justement, c'est là que j'avais lu qu'il fallait "éclater" le son des surrounds pour le rendre le plus diffus possible...mais les dernières recommandations de JPL préconisant de l'absorbant à l'arrière, vont à l'encontre de cette approche. En effet impossible d'"éclater" un son en l'absorbant :(

Il y a 2 façons de produire un champ surround uniforme et diffus:
1- En multipliant les sources.
2- En utilisant les réflexions sur les surfaces environnantes.

La première méthode est la plus saine, mais elle s'adresse aux salles d'un certain volume. (dimensions de la salle finie: 50m² au sol et 3 m de hauteur mini). On la retrouve chez Dolby qui précise: les surfaces environnantes doivent être le plus absorbantes possible et ce, sur un large spectre. En fait, l'absorption de ces surfaces n'a rien à voir avec le champ surround. C'est juste pour éviter que les réflexions du son de la façade ne viennent interférer avec les canaux surround.
Dans ce schéma, il faut respecter 5 conditions:
- La méthode nécessite une correction acoustique adaptée aux caractéristiques architecturales de la salle.
- Les enceintes doivent posséder une directivité horizontale très large, y compris dans l'aigu. Deux solutions: pavillon ou enceinte BIpolaire.
- Leur densité doit être suffisante pour éviter les "trous" de pression entre deux enceintes.
- Elle doivent êtres éloignées des spectateurs
- Elles ne doivent pas être dirigées vers les spectateurs.
La distance et l'inclinaison sont déterminées par le calcul. Les paramètres varient avec la géométrie de la salle, sa largeur, la hauteur de l'enceinte, sa directivité verticale. Cette partie s'adresse aux salles professionnelles. (La méthode de calcul est protégée par THX et par Dolby).
L'amateur peut appliquer cette méthode à des volumes plus petits à condition de multiplier le nombre de haut-parleurs pour compenser l'effet de proximité.

La seconde méthode s'adresse aux pièces à vivre avec peu ou pas de traitement acoustique. Elle utilise les surfaces environnantes pour diffuser les réflexions d'une enceinte non directive (DIpole). Cette enceinte offre deux champs latéraux de phase opposée qui seront relayés par les surfaces diffusantes. La réponse de l'enceinte présente le défaut d'être tout sauf droite, associée à une directivité bizarre et variable, ce qui rend l'homogénéité du champ délicate à obtenir. Les panneaux diffuseurs peuvent aider. De nombreux détracteurs dont Floyd Toole s'opposent à cette méthode inventée par THX.
Malgré mon appartenance à THX, j'essaie d'être objectif en disant que l'enceinte DIpole, aussi imparfaite doit-elle est un moindre mal car elle évite assez bien l'effet "spot" d'une source unidirectionnelle unique. Plusieurs DIpoles, améliorent l'uniformité et l'homogéneité du champ.
Associée à la décorellation adaptative et à l'équivalence du timbre (Timber Matching) cette méthode donne un résultat très acceptable, en tout cas bien mieux que la méthode précédente avec des enceintes en nombre insuffisant ou dans un environnement inadapté.
Il n'y a pas vraiment de calcul, mais le choix de l'enceinte vis à vis des caractéristiques de la pièce demande de connaître les produits. Le placement nécessite une solide habitude ou beaucoup de tâtonnements et de nombreuses mesures, mais il reste accessible à l'amateur.
L'inconvénient majeur réside dans la réverbération excessive liée à la présence de surfaces réfléchissantes qui nuit à l'intelligibilité des détails. Les salles professionnelles THX n'utilisent pas d'enceintes dipôles. Elles suivent la méthode Dolby.

Quelque soit la méthode choisie, les enceintes doivent toujours être dissimulées dans le décor pour éviter que le spectateur associe la position de la source à la position de l'enceinte qu'il a vu et mémorisé. Le son surround soit sortir de nulle part et de partout à la fois.

Il existe des alternatives à la première méthode comme celle proposée par Auro (avec ou sans canaux virtuels) et que l'on retrouve en option dans les kits de correction "Cinéma Privé". Cette configuration n'apporte pas grand chose de plus qu'un système 5.1 bien étudié et bien réglé. Mais, la plupart des consommateurs croit encore que le 5.1 désigne le nombre d'enceintes et les installations utilisant 24 ou 32 enceintes dans ce format sont rarissimes. Alors, pour enfoncer le clou et ouvrir ce marché on invente le 11.1 ou le 13.1 quitte à ajouter des canaux virtuels simulés qui n'ont plus rien à voir avec la bande originale.

Image
Exemple: correction "Cinema Privé" avec système Auro intégré.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 17 Mar 2014 11:50

Jean-Pierre Lafont a écrit:...Quelque soit la méthode choisie, les enceintes doivent toujours être dissimulées dans le décor pour éviter que le spectateur associe la position de la source à la position de l'enceinte qu'il a vu et mémorisé...
En dehors des aspects purement technique, je note cet aspect psychologique qui donne bien toute la difficulté de la chose. Même si le son est parfaitement diffus, nous aurons tendance à "entendre" le son venir de ce que nous avons vu comme source émissive ! :ko:
Oppo BDP-105EU - JVC DLA-X55 - Ciné-Screen 4K - Emotiva XMC-1 - 3 x Focal Twin6 Be / 2 x SR 1000 Be (HPA D604) / 2 x Solo6 Be / 2 x Subs DIY (Beyma 18LX60 v1 - HPA A5000) / EarthQuake Q10B (HPA D500) - Câbles DIY et Tweaks divers
Le P'Tit Rex de SYLEX
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 19288
Inscription: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 24 Avr 2014 15:40

Kroutch a écrit:
Jean-Pierre Lafont a écrit:Les enceintes unipolaires sont utilisables pour les canaux d'ambiances à condition que leur directivité dans le haut du spectre soit suffisamment large (100° à 8kHz). Donc pas de tweeter à dôme. Elles doivent être écoutées à une certaine distance (supérieure à 2m), être hautes et jamais orientées directement vers les spectateurs.


Je comprends bien vos recommandations, mais elles semblent difficilement applicables dans nos "petites" salles. Surtout dans le cas d'une utilisation de matériel pro :-?


Ced ! Adrien ! Beginner44 ! Et ceux que j'oubli, vous êtes demandés au parloir pour évoquer votre expérience :wink:
.........car je me sens un tout petit peu concerné avec mes 4 KCS SR12 qui trépignent d'impatience dans le bureau aujourd’hui :ane:

On me demande ? Désolé je tombe à peine dessus :oops:

Je vais commencer par ma salle :
Les murs latéraux et arrières sont traité de la même manière : BA13 + ouate + velours tendu, plafond Rockfon et moquette au sol, résultats les aigus sont parfaitement absorbés, les médium peut être moins mais assez pour avoir un message auditif correct.

Placement des enceintes KCS SR-15 :
A cause de la descente d'escalier, les enceintes sont toutes à la même hauteur (esthétique) et 20cm environ sous le faux plafond. Les enceintes étant assez grosses, le bas de celles-ci est à 1,70m du sol environ.

J'avoue avoir pris les propos de JPL sur "la multiplication" au pied de la lettre et ai mis 2 enceintes sur chaque mur, toutes espacés de 1,20m entre axe.
Je crois même que ce sont les enceintes qui me servent de diffacteurs.
adrien13
 
Messages: 3114
Inscription: 17 Oct 2008 9:51
Localisation: 34

Message » 02 Mai 2014 18:44

Je rencontre une difficulté avec mes latérales dipôles : Lorsque je mesure les niveaux au sonomètre, avec un fonctionnement en dipôle, le niveau mesuré est plus faible que le niveau ressenti, si je coupe la face arrière (celle qui est en inversion de phase) le niveau mesuré grimpe sérieusement et me semble du coup plus élevé que le niveau ressenti ! :o

Qui a de l'expérience sur le sujet ?
Oppo BDP-105EU - JVC DLA-X55 - Ciné-Screen 4K - Emotiva XMC-1 - 3 x Focal Twin6 Be / 2 x SR 1000 Be (HPA D604) / 2 x Solo6 Be / 2 x Subs DIY (Beyma 18LX60 v1 - HPA A5000) / EarthQuake Q10B (HPA D500) - Câbles DIY et Tweaks divers
Le P'Tit Rex de SYLEX
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 19288
Inscription: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 02 Mai 2014 20:07

C'est normal.
Quand l'enceinte est en mode dipôle vous mesurez la somme de deux signaux en opposition de phase. Le niveau de pression dépend de la position du sonomètre et, si la pièce est très amortie vous pouvez trouver un point où la pression est très faible. Mais cela ne signifie pas qu'il n'y a pas d'énergie dissipée. Vous entendez les réflexions des deux HP sur les surfaces de la pièce, y compris le mur opposé.
Quand vous coupez un des 2 HP, vous supprimez l'opposition de phase et vous récupérez de la pression sur le sonomètre. Par contre vous perdez une partie des réflexions et le ressenti est moins fort.

Pourquoi cette contradiction entre le sonomètre et le ressenti ?
Parce que l'oreille et le sonomètre n'entendent pas de la même manière. Notre oreille n'entend pas le même niveau suivant le décalage qui existe entre le premier front d'onde et les réflexions. C'est l'effet de précédence. Le sonomètre ne fait pas cette différence. Selon que l'écart d'amplitude relative entre le son direct (avec ou sans opposition de phase) et les réflexions varie l'oreille et le micro peuvent avoir des réactions opposées.
Ecoutez l'enregistrement de ce que le micro a capté et comparez avec ce que vous avez entendu en live et vous constaterez une énorme différence.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Mai 2014 11:40

OK, mais alors quelle méthode faut-il adopter pour caler le niveau des dipôles avec les autres enceintes ? SVP :thks:
Oppo BDP-105EU - JVC DLA-X55 - Ciné-Screen 4K - Emotiva XMC-1 - 3 x Focal Twin6 Be / 2 x SR 1000 Be (HPA D604) / 2 x Solo6 Be / 2 x Subs DIY (Beyma 18LX60 v1 - HPA A5000) / EarthQuake Q10B (HPA D500) - Câbles DIY et Tweaks divers
Le P'Tit Rex de SYLEX
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 19288
Inscription: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 06 Mai 2014 7:17

SYLEX a écrit:OK, mais alors quelle méthode faut-il adopter pour caler le niveau des dipôles avec les autres enceintes ? SVP :thks:

Il ne faut pas raisonner en termes d'enceintes mais de champ sonore.
Le champ surround doit être uniforme sur l'ensemble des fauteuils.
Cela suppose une certaine distance entre les sources et les fauteuils et une acoustique qui ne favorise pas les réflexions d'une enceinte plus qu'une autre.
J'écoute les transitions avant-arrière en m'assurant qu'il n'y a pas de trou quand le son est à 50-50. Sinon, il faut revoir le placement des enceintes surrounds.

Une fois ces questions réglées, j'ajuste l'équilibre des canaux. Ensuite je règle le niveau global du champ surround complet avec un bruit rose (+3dB par rapport à la référence en 5.1, ou +6dB en 7.1.
Je vérifie une 2e fois que l'équilibre entre les canaux surround n'a pas bougé.
J'ajuste plus finement la balance avant-arrière, toujours avec un bruit rose, et je peaufine à l'oreille si nécessaire.

La procédure peut varier suivant le nombre d'enceintes, le modèle (dipole - multipole) la densité, l'éloignement, le nombre de fauteuils, la hauteur de la salle. Mais globalement, je me base toujours sur le champ plutôt que sur l'enceinte.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline



Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message