Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: artefact777, Jpcha, Sorhann, spheroballe et 26 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

[Topic dédié] L'installation des surrounds

Message » 19 Mai 2014 10:08

Je viens de tomber sur ce Topic, très intéressant... :bravo: (comme beaucoup sur ce forum :D )
J'ai presque terminé ma pièce et je vais recevoir mes surrounds dipôles dans la semaine (DS3 de B&W).
J'ai lu qu'il fallait une cible réfléchissantes :o
( - Quand on n'a qu'une enceinte par canal: enceinte dipôle obligatoire et surfaces cibles réfléchissantes.)
Mon mur arrière est recouvert de moquette.... :hein: ça commence mal...et le mur avant molleton sous tissu tendu re :hein:
Est ce que des biblios ou étagères sur l'arrière peuvent palier, plus ou moins, se manque de réfléchissant :wtf:
Sinon que faudrait il installer par dessus la moquette pour retrouver ce côté réfléchissant?
Et qu'il fallait les placer le plus haut possible...
(- Placées le plus haut possible.)
Au raz du plafond? mon plafond est à 2m07 environs...
Merci à vous pour vos conseils... :ohmg:
RICO73
 
Messages: 330
Inscription: 24 Jan 2013 23:16
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Mai 2014 10:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Déc 2017 16:23

Bonjour,

j'ai acquis deux surround Klipsch RP-240s. J'aimerais savoir à quelle hauteur de dois les positionner ?

Merci pour vos retour.
famousboy78120
 
Messages: 80
Inscription: 11 Fév 2015 11:40
  • offline

Message » 04 Déc 2017 17:15

Salut ,

Difficile de te répondre sans connaitre un minima , la configuration de la ta pièce , dimension , etc..
stephblues57
 
Messages: 2617
Inscription: 25 Nov 2011 17:01
Localisation: Verdun
  • offline

Message » 04 Déc 2017 22:00

famousboy78120 a écrit:Bonjour,

j'ai acquis deux surround Klipsch RP-240s. J'aimerais savoir à quelle hauteur de dois les positionner ?

Merci pour vos retour.


Alors, tu as un certain nombre des consignes ici:

sur HCFR, le 28 Novembre à 20:08, Hugo S a écrit:Bonsoir,

Trouvé ici (et inséré ci-dessous dans ce post) :

...

un document d'origine Trinnov, que toute personne souhaitant bâtir ou faire évoluer son install HC du type audio 3D devrait prendre le temps de consulter.

Et merci à Arnaud L. de Trinnov pour cette exceptionnelle synthèse. :thks:

Hugo

------- Addenda Hugo le 08 Décembre ------------

Suite à un échange aujourd'hui avec Antonine G. de Trinnov et afin de ne pas créer de polémiques qui ne sont pas nécessaires, l'adresse de cet article est désormais retirée d'ici.

Hugo


J'ai traduit des consignes en français, il faut voir dans mon poste au fin de page 3 si tu le veux le lire.

C'est pour un son 3D, mais avec les RP-240s c'est bien de les mettre pas trop hauts. :D
Rooky2
 
Messages: 1206
Inscription: 26 Jan 2016 12:01
Localisation: IDF
  • offline

Message » 05 Déc 2017 9:10

Rooky2 a écrit:http://cedia.co.uk/cda_/images/Course_Notes/Immersive%20Audio%20for%20Multiple%20Listeners.pdf
J'ai traduit des consignes en français, il faut voir dans mon poste au fin de page 3 si tu le veux le lire.
C'est pour un son 3D, mais avec les RP-240s c'est bien de les mettre pas trop hauts. :D

Attention, cette présentation s'adresse exclusivement au systèmes immersifs disposant d'au moins 16 sorties objets distinctes.
La disposition et l'orientation des enceintes sont incompatibles avec une écoute domestique classique 5.1 ou 7.1.

Le champ surround classique est:
1-uniforme: intensité sonore égale en niveau et en fréquence pour tous les fauteuils.
2-diffus: les sources ne sont pas localisables

Dans la présentation que vous citez, le son est centré sur un seul fauteuil avec des enceintes directives très localisables. Cela convient pour des objets sonores ponctuels mais pas pour des ambiances (beds) sauf si ces dernières sont réparties sur un réseau de plusieurs enceintes par canal surround, ce qui n'est actuellement pas possible avec le codec Atmos grand public.
En outre, la distribution des sources est centrée sur un fauteuil placé dans l'axe de la pièce, c'est à dire le pire endroit car il concentre les interférences de phase et les noeuds stationnaires. Le nombre de fauteuils par rangée doit toujours être un nombre pair, ou bien l'installation complète (écran, enceintes et fauteuils), doit être décalée par rapport aux axes de la pièce. C'est le b.a ba d'une installation cohérente.-

Pour votre installation:
S'agissant de dipôles, placez les enceintes le plus haut possible, face à face dans l'axe transversal de la rangée de fauteuils (si vous n'en n'avez qu'une).
Créez un univers diffus en alternant des colonnes réfléchissantes appliquées sur la moquette murale. De simples panneaux en MDF rigide peints (épaisseur mini16mm, largeur 30 ou 40cm sur toute la hauteur) conviennent très bien.
Il faut savoir que la ligne de rupture entre une surface réfléchissante et une surface absorbante produit de la diffusion.
Pour le plafond, créez un damier de surfaces absorbantes (dalles en laine, mousse) et réfléchissantes (Placo ou MDF). Le tout en noir mat, on ne remarque rien.
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 05 Déc 2017 11:09, édité 1 fois.
L'acoustique du home-cinéma: http://www.lafont.audio/doc/brochure-jpl.pdf
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2378
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Déc 2017 10:46

Je rejoins Jean Pierre à 100% ..
Cette presentation est lourde et integre des aspects multiples et theorique qui eloigne de la réalité ( meme si elle est interessante )
1) l'Auro n'existe virtuellement plus et donc cet aspect de placement si il est " discutable" sur le plan theorique ne correspond pas à la realité de ce qui est fait sur les BD
2 ) le DTSX " theorique" avec 30 HP et 2 LFE ( ?? ) reste theorique et n'existe que sur le papier ,.. le placement retenu en pratique avec le dtsx "reel " est le meme que Dolby ..
3) beaucoup des placements montrés me semble etranges pour ce qui est des n° d'enceintes par rapport aux placement Atmos Dolby originaux ( à nombre de HP egaux ..) / je parle bien sur des placements retenus en cinema ( pas ceux de l'atmos grand public où on est dans le tout et n'importe quoi )
Une des configs montre en atmos 2 LS et 2 RS .. ce qui est une hetesie dans une config Atmos ..

Comme JP je remarque que les configs montrées tendent à fabriquer un " focus " sur le fauteuil central .. ce qui est une vision " objet" ( trop simpliste de mon opinion forgée avec des centaines d'essais de placement dans une config 32)
Mais pas du tout adaptée à la notion de " surround " .. qui est tout sauf focusèe .. .

La difficulté avec une installation Atmos est qu'il faut etre diffus avec le Bed surround et " precis " sur les objets ..
ce qui au passage n'est pas realisable avec une config " domestique " et l'equipement domestique
Ce dossier est interressant mais de mon humble avis .. vient compliquer les choses qui le sont deja beaucoup sur ce sujet ..

Dans la pratique , ce qui existe sur le support contenant de l'Atmos ( les BD ) ou du 5.1 classique 'est à 99,99 % du Dolby .. et avec du DTSX le placement est idem Dolby
en studio , c'est la disposition Atmos de Dolby ( ou 5/7.1 Dolby ) qui est retenue pour travailler ( car elle est directement compatibles avec le 5/7.1 historique )
Donc de mon humble avis .. le bon sens tendrait à refaire chez soit la disposition Dolby originale .. non .. ?
Et â ne pas tenter de faire des dispositions multiples et variées ... voir exotiques

Par contre certains points de la publication sont interressants et pourtant pas nettement soulignés
Par exemple l'ecartement variable plus on va vers l'avant de la salle montrée sur un des schema ( JP se rappellera que j'avais mis en avant la necessité de ce point dans une conversation privée il y a plus de 2 ans ,.. ) sauf ..sauf que je constate exactement le contraire du shema montré dans la réalité !!
En effet , la precision de la perception angulaire augmentant vers l'avant chez l'humain et devenant proche de nulle vers l'arriere .... c'est le contraire de ce schema qui devrait exister dans la réalité .. ( des tests auditifs de localisation le demontre )
L'orientaion V/ H des HP extremes ( plafond et side ) qui m'a conduit à realiser des encientes specifiques pour couvrir correctement l'ensemble
des fauteuils ( mais non pour focuser sur le fauteuil central
l'orientation ultra precise de tout les HP vers un point de focus est de mon humble avis une erreur :
Pour couvrir correctement l'ensemble des spectateurs ( la publication dit clairement : multiple spectateurs ) il ne faut pas user d'enceintes qui seraient ultra directive et en plus les focuser !! )
Là on est sur de ne pas etre homogene
Il faut user d'enceintes à large angle de couverture ( 100x 80 ou plus ) .. et dans ce cas on ne focuse pas ..
On etudie la position et l'orientation de chacune afin de couvrir le plus large auditoire possible ..
Ca conduit bien sur à une certaine orientation des enceintes , mais pas à ce qui est montrė qui là ne vise que le fauteuil central ..

Sur ce point je serais severe , car un surround correct est un surround diffus et couvrant les places de maniere homogene ..
Donc publication interressante , mais entachées de qqs erreurs ( pardon Arnault ) et de choix discutables ..
thxrd
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 819
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 05 Déc 2017 12:03

stephblues57 a écrit:Salut ,

Difficile de te répondre sans connaitre un minima , la configuration de la ta pièce , dimension , etc..


Voilà mon salon, ça donne une bonne idée de l'espace. J'ai déjà placé les RP-240s comme je les imagine être "positionnables".

Quel est votre avis :oldy: ?

Image

Image
famousboy78120
 
Messages: 80
Inscription: 11 Fév 2015 11:40
  • offline

Message » 05 Déc 2017 15:53

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Rooky2 a écrit:http://cedia.co.uk/cda_/images/Course_Notes/Immersive%20Audio%20for%20Multiple%20Listeners.pdf
J'ai traduit des consignes en français, il faut voir dans mon poste au fin de page 3 si tu le veux le lire.
C'est pour un son 3D, mais avec les RP-240s c'est bien de les mettre pas trop hauts. :D

Attention, cette présentation s'adresse exclusivement au systèmes immersifs disposant d'au moins 16 sorties objets distinctes.
La disposition et l'orientation des enceintes sont incompatibles avec une écoute domestique classique 5.1 ou 7.1.

Le champ surround classique est:
1-uniforme: intensité sonore égale en niveau et en fréquence pour tous les fauteuils.
2-diffus: les sources ne sont pas localisables

Dans la présentation que vous citez, le son est centré sur un seul fauteuil avec des enceintes directives très localisables. Cela convient pour des objets sonores ponctuels mais pas pour des ambiances (beds) sauf si ces dernières sont réparties sur un réseau de plusieurs enceintes par canal surround, ce qui n'est actuellement pas possible avec le codec Atmos grand public.
En outre, la distribution des sources est centrée sur un fauteuil placé dans l'axe de la pièce, c'est à dire le pire endroit car il concentre les interférences de phase et les noeuds stationnaires. Le nombre de fauteuils par rangée doit toujours être un nombre pair, ou bien l'installation complète (écran, enceintes et fauteuils), doit être décalée par rapport aux axes de la pièce. C'est le b.a ba d'une installation cohérente.-

Pour votre installation:
S'agissant de dipôles, placez les enceintes le plus haut possible, face à face dans l'axe transversal de la rangée de fauteuils (si vous n'en n'avez qu'une).
Créez un univers diffus en alternant des colonnes réfléchissantes appliquées sur la moquette murale. De simples panneaux en MDF rigide peints (épaisseur mini16mm, largeur 30 ou 40cm sur toute la hauteur) conviennent très bien.
Il faut savoir que la ligne de rupture entre une surface réfléchissante et une surface absorbante produit de la diffusion.
Pour le plafond, créez un damier de surfaces absorbantes (dalles en laine, mousse) et réfléchissantes (Placo ou MDF). Le tout en noir mat, on ne remarque rien.


Bonjour JPL,

C'est vrai le PDF n'est qu'une présentation Powerpoint, et sans le discours on est obligé de lire entre les lignes, qui est très dangereux.

J'ai bien noté la distinction entre les deux logiques d'une champs surround classique 5.1 ou 7.1 et les sorties objets multiples. Aussi la limitation de codex Dolby Atmos grande public est bien noté, mais je n'ai trouvé aucun explication par Dolby Atmos ou DTS:X concernant les schémas qu'ils proposent? On peut dire que j'ai très soif de connaitre plus. Par exemple, avec un 7.1.4 quelle hauteur pour les surrounds quand les murs latéraux sont relativement proches de la zone d'écoute (<2m), qui semble d'être typiquement le cas de nos HC? :D
Rooky2
 
Messages: 1206
Inscription: 26 Jan 2016 12:01
Localisation: IDF
  • offline

Message » 05 Déc 2017 16:30

Officiellement ( venant de DTS eux memes ) en studio la disposition est celle du 5/7.1 ..Dolby
Certains' des schema proposés correspondent au placement officiel atmos cinema
D'autres semblent etre une " interpretation" ...
Perso je ne sait positionner que pour 16/26/32 /48 .. ( qui correspondent ã des placements Dolby du CP850 )
Les extrapolations , je ne sais que repondre .. , ou les positions respectent celle voulues au mix ., ou alors ce n'est pas correct ..

Pour la hauteur des surrounds plafond , la encore , honnetement , je ne sais appliquer que les regles prevues dans l'atmos cinema ..
Donc une distance rarement rencontrées en domestique ..
Le bon sens veut que la hauteur soit au moins 2/2.50'm'au dessus'de la tete "assis " au minimum'
Rassurez vous .... ou pas ...( joke ) , des explications claires , detaillées sur les emplacements suivant la quantité de surround , venant de Dolby
Vous n'en trouverez pas .. restons surtout le plus obscur possible ...c'est tellement mieux de ne rien expliquer .. pense dolby
vous trouverez des schemas pour des dispositions atmos grand public sur le site dolby ..
Simplement quand on sait ce qui est present dans le mix atmos , et le principe de l'atmos .. ca n'a plus grand sens ( surtout quand on lit la partie postant sur les sides qui contiennent un HP qui vise le plafont !! Et c'est Dolby l'auteur ...

Perso , je ne fait jamais d'installation atmos sur base config "grand public " .. ca n'éngage que moi, mais je considere que Dolby s'est moquė du monde avec cette approche ..
il fallait convaincre les Majors compagnies du cinema que mr tout le monde etait equiqpé en atmos .. pour " tuer" les systemes concurrents
Que ca marche , que ce soit réellement de l'Atmos chez mr tout le monde , je pense que Dolby s'en moque eperdument ..
ce qui compte c'est d'avoir convaicu les majors et les prods ..
Dernière édition par thxrd le 05 Déc 2017 16:34, édité 1 fois.
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 819
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 05 Déc 2017 16:34

thxrd a écrit:Je rejoins Jean Pierre à 100% ..

Dans la pratique , ce qui existe sur le support contenant de l'Atmos ( les BD ) ou du 5.1 classique 'est à 99,99 % du Dolby .. et avec du DTSX le placement est idem Dolby
en studio , c'est la disposition Atmos de Dolby ( ou 5/7.1 Dolby ) qui est retenue pour travailler ( car elle est directement compatibles avec le 5/7.1 historique )


Je comprends pour les pros, l'Atmos ou DTS:X grande public n'est qu'une hérésie, il ne faut pas faire les illusions et donc faire la conception de la HC comme un 5.1 ou 7.1 classique.

Mais moi j’aime bien les objets dans les films, par exemple dans « Girl on the Train » d’écouter le train qui passe. Certes c’est bien modeste en relation qu’on peut reproduit avec un Trinnov et une source cinéma, mais de simplement nier l’existence des objets et éventuellement les supprimer, avec les surrounds très hauts, me semble d’orienter la conception d’un HC au plaisir de l’expert qui fait la conception. En autre mots, comment tirer le mieux possible avec un codex modeste est un HC modeste, pour mettre en valeur le son de diffusion … mais aussi les objets ? :D
Rooky2
 
Messages: 1206
Inscription: 26 Jan 2016 12:01
Localisation: IDF
  • offline

Message » 05 Déc 2017 17:04

Ma reponse n'est pas une reponse d'expert"
En fait je ne sais pas repondre ..
Si on me donne un'plan de batiments ou un'plan electrique ou un'plan d'electronique pour realiser un'projet , mais qu'au final
On me dit , il n'y a pas de terrain pour placer le batiment ou alors il y a un terrain de 300 m2 pour un batiment de 800 m2
Ou il n'y a pas de condensateur , ni d'AOP'dispo mais'je veut quand meme le circuit electronique ..ou il n'y aura pas de disjoncteur et on ne mettra pas de spot ni de lampe au plafond ..
Moi je ne sais pas faire ..

On demarre avec des objets sensés se deplacer sur de mutiples enceintes side / rear / plafond et avec une config normalisée et au final on a en fait 2 sides .. / 2 rears et 2 ou 4 plafonds ( avec des plafonds objets seulement )
on est sensé avoir un'bed surround en 9.1 ( 7.1 + les 2 canaux plafond ) et on a en fait du trueHD comme support qui ne fait que 7.1,!!
Donc pas les plafonds du bed !
Perso je me garderais bien de donner un conseil de disposition
Comme Jean Pierre , je ne sais'faire qu'un'truc : respecter ce qui a ete voulu au mix ..et la conception originale du systeme
Reinventer un mix perso , je sais pas et je refuse ..
l'atmos vision grand public avec du matos qui ne peut le faire / une disposition d'enceinte ne correspondant pas à la realité et une salle forcement inadaptée ( l'atmos par conception à ete "inventé " pour une ecoute en grand et tres grand volume est de mon'avis juste un coup marketing de Dolby ..

Il y a qqs annėes je me suis evertué à expliquer que la 3 D ne marchait pas pour du grand public ..
Tout le monde des forums et les vendeurs disant le contraire
Actuellement ca n'interresse plus personne ( suffit le regarder les forums sur le sujet ) et les constructeurs s'en desinterresse .( les memes disant maintenant que c'est nul )
Pourquoi ?? Parce que ce n'est pas fait pour etre regardė sur 2 ou 3 m ..
La 3 D ca commence avec 5/6 m et avec 5/6000 lumens ( calibré ) autant dire jamais le HC ..
l'Atmos est destiné aux grandes dimensions .. c'est pareil ..
rein n'empeche par contre de mettre des HP à sa guise , mais dans ce cas autant aller jusqu'au bout ..
Ajputons du DSP , une reverb , etc ... quitte à " inventer " autant le faire vraiment ..
thxrd
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 819
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 06 Déc 2017 2:45

Jean-Pierre Lafont a écrit:Pour le plafond, créez un damier de surfaces absorbantes (dalles en laine, mousse) et réfléchissantes (Placo ou MDF). Le tout en noir mat, on ne remarque rien.


Bonjour Jean-Pierre,

Je passe (ma compagne dirait perd !) beaucoup de temps sur ce forum pour préparer au mieux ma future installation, et ton commentaire mérite une question de ma part !

J'ai pu voir dans beaucoup d'installations que la plupart des faux-plafonds sont faits intégralement de dalles acoustiques, mais toi tu préconiserais d'alterner avec des "dalles" MDF ?
Le but serait de faire comme les murs une laternance absorbant/réfléchissant mieux que le 1/3 - 2/3 ?

Merci !
Carthman
 
Messages: 101
Inscription: 08 Nov 2017 23:18
Localisation: Troyes
  • offline

Message » 06 Déc 2017 11:59

Rooky2 a écrit:je n'ai trouvé aucun explication par Dolby Atmos ou DTS:X concernant les schémas qu'ils proposent? On peut dire que j'ai très soif de connaitre plus. Par exemple, avec un 7.1.4 quelle hauteur pour les surrounds quand les murs latéraux sont relativement proches de la zone d'écoute (<2m), qui semble d'être typiquement le cas de nos HC? :D

Il est difficile de reproduire dans un petit volume ce qui été élaboré pour être écouté dans un grand volume.
Je vais essayer d'être clair:
Le niveau sonore s'atténue quand on s'éloigne de la source d'émission. Tout le monde le comprend.
L'intensité sonore est la puissance (acoustique) par m² de surface d'une sphère virtuelle à une distance donnée de la source sonore. Quand on s'éloigne de la source la surface de la sphère croît avec le carré de la distance. En champ libre, l'intensité sonore est donc divisée par 4 à chaque doublement de la distance, soit une perte de pression de 6dB.
Dans un volume clos, la perte est très légèrement inférieure dans la zone dite de champ direct. Gardons 6dB pour simplifier l'exposé.

Deux spectateurs sont assis côte à côte à 1,90m de distance dans une salle de cinéma de 12m de large. Le premier est à 5,05m de l'enceinte surround gauche, l'autre est à 6,95m. L'enceinte produit une intensité de 82dB au milieu de la salle. La pression à 1m de l'enceinte est donc: 82+20log(6)= 97,6dB
Le premier spectateur reçoit une pression de 97,6-20log(5.05)=83,5dB et le second 80,7dB. L'écart de niveau sonore à retenir est 2,8 décibels.
En réalité cet écart sera moins important dans une salle de cinéma (<1dB), car on n'a pas qu'une enceinte de chaque côté mais un réseau d'enceintes.

Dans un home cinéma de 4 mètres de large, deux spectateurs sont assis à chaque extrémité d'un canapé à la même distance que précédemment, soit 1,90m. L'enceinte surround produit toujours 82dB au milieu de la pièce et compte tenu des dimensions, la pression à 1m n'est plus que 82+20log(2)= 88dB.
Le spectateur à gauche reçoit 87,6dB et celui de droite 78,6dB. L'écart de niveau est 9 décibels.

J'ai reproduit cette expérience en vraie grandeur dans une pièce traitée de 4,40m de large.
Sur le graphe, vous voyez la réponse impulsionnelle de la pression (en pascals) des signaux mesurés à l'emplacement des spectateurs A, B et C pour une émission depuis l'enceinte surround gauche. Convertis en décibels, l'écart entre A et C est de 8 dB, ce qui est cohérent avec le calcul pour cette largeur.

Image

Que doit-on en conclure?
L'écart de niveau sonore latéral ou oblique perçu par deux spectateurs séparés par une même distance est beaucoup plus important dans une petite pièce que dans une grande.
On peut se rapprocher d'un niveau uniforme dans une grande salle grâce aux distances et à la diffusivité produite par la mise en réseau. C'est impossible avec des enceintes unidirectionnelles dans le volume d'une pièce d'habitation.

Mais moi j’aime bien les objets dans les films, par exemple dans « Girl on the Train » d’écouter le train qui passe.

C'est tout à fait légitime.
L'ennui, c'est que si les sons objets sont ciblés, les ambiances supposées diffuses le sont aussi par le fait de n'avoir qu'une seule source, directive de surcroit, de chaque côté et éventuellement derrière. Or, les films qui présentent des sons objets représentent une infime minorité de la production cinématographique occidentale et les objets en regard des ambiances représentent une petite fraction du contenu surround.
La question que je pose depuis 3 ans est: faut-il se priver d'une audition cohérente de 99,9% du contenu sonore des films pour privilégier 0,01% ? C'est un choix personnel que je respecte sans le comprendre.

Carthman a écrit:J'ai pu voir dans beaucoup d'installations que la plupart des faux-plafonds sont faits intégralement de dalles acoustiques, mais toi tu préconiserais d'alterner avec des "dalles" MDF ?

Oui et c'est une grave erreur.
Ce type de plafond absorbe prioritairement les sons mediums aigus. Et comme le plénum qui les surplombe est toujours insuffisant ils n'absorbent que les fréquences supérieures à 500Hz.
De plus, les objets disposés dans la pièce, rideaux, coussins, moquette, vêtements, n'absorbent aussi que les aigus.
A cela, il faut ajouter que les enceintes sont plus directives dans l'aigu que dans le grave. Les murs sont moins arrosés dans l'aigu, le traitement des surfaces à ces fréquences est moins nécessaire.
Or, les graves ne sont quasiment jamais traités car c'est plus difficile et souvent volumineux. Il s'en suit un déséquilibre important avec un RT moyen inférieur à 0,1s dans l'aigu, proche de 2 secondes dans le grave pouvant atteindre 4 à 6 secondes pour les résonances stationnaires.
Il est essentiel de traiter en priorité les basses fréquences. L'aigu se fait tout seul avec les objets et les personnes dans la pièce.
L'acoustique du home-cinéma: http://www.lafont.audio/doc/brochure-jpl.pdf
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2378
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 06 Déc 2017 12:32

Jean-Pierre Lafont, ça fait plaisir de vous lire à nouveau sur ce forum :ohmg:
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4964
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 06 Déc 2017 13:21

Les propos de JP confirment ce que je disais sur un autre fil ..
la tendance et ce que je rencontre souvent est une " sur absorption " de medium aigu avec de la laine partout sur les murs / devant / derriere et un petit plenum (petite surface et faible profondeur )
Ce qui conduit à une ecoute " etouffée " type chambre sourde , sauf dans le grave ou le Rt ( et les modes ) est toujours là et ou le grave "tourne " ..

Pour les ecarts de niveau entre enceintes surround LS ou RS ou avec les plafonds .. je plussoie ..
tres difficile dans une petite salle ( et les plafond en "pseudo atmos " c'est encore pire ' si en plus la calage des delais de celle ci est mal fait )

Seul la solution'de "diffusion " grace à un array d'enceinte ( reseau ) et une salle avec une certaine dimension permet d'avoir un resultat p-us correct sur ce point..
thxrd
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 819
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline



Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message