Modérateurs: Staff Jeux-Video, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Pour discuter des jeux video ( Sony, Microsoft, Nintendo, ... ), et des services en ligne ( Steam, Origin, Uplay, ... ).

Duke Nukem Forever [PC / Xbox 360 / PS3]

Message » 04 Sep 2010 13:26

Image

HAIL TO THE KING !!!!

Le plus gros vaporware de l'histoire du jeuxvideo est enfin annoncé de manière officielle, et il a même une date (bon ok c'est une idée :mdr:) de sortie : 2011

La site officiel : http://www.dukenukem.com/#

Des images : http://www.xboxygen.com/Actualite-Xbox- ... ve-en-2011
http://www.gamersmint.com/off-screen-du ... ks-awesome

Le communiqué officiel :

"Hail to the King! 2K Games Announces Duke Nukem Forever® - Seriously Flying Pigs Spotted Heading Towards Penny Arcade Expo
Legendary video game hero to finally return and kick-ass on consoles and Windows PC in 2011; playable demo at Penny Arcade Expo
New York, NY - September 3, 2010 - 2K Games and Gearbox Software announced today that forever is nearly here, as Duke Nukem Forever® will officially make its long-awaited debut for the Xbox 360® video game and entertainment system from Microsoft, PlayStation®3 computer entertainment system and Windows PC in calendar 2011. Duke Nukem, the interactive entertainment industry's most irreverent and quoted character of all time, will bring his signature brand of babe-lovin', cigar-smoking, beer-chugging and ass-kicking action as he once again saves the Earth and our babes from hordes of invading aliens. In other shocking news, Duke Nukem Forever will be playable right now for all attendees 17 and older of this year's Penny Arcade Expo at the 2K Booth (booth #3417), giving the first hands-on experience with the game that was originally announced during the tail end of the Clinton Administration.

"All great things take time... a lot of time," laughs Christoph Hartmann, president of 2K. "After a hiatus from the video game world, Duke Nukem is back and better than ever. The return of the King from the glory days of shooters will satisfy our patient, die-hard fans, as well as a new generation of bubble gum-chewing, flat top and shades-wearing bad-asses. Make no mistake about it - Duke Nukem Forever is a testament to the era of when shooters were bodacious and fun."

Put on your sunglasses and prepare to step into the boots of Duke Nukem, whose legend has reached epic proportions in the years since his last adventure. The alien hordes are back and only Duke can save the world, again. Pig cops, alien shrink rays and enormous alien bosses won't stop our hero from accomplishing his one and only goal: to save the world, save the babes and to be a bad-ass while doing it. The King of All Shooters is back with over-the-top weapons, massive aliens and unprecedented levels of interactivity. This game puts pedal to the metal and tongue firmly in cheek, among other places. Shoot hoops, lift weights, read adult magazines, draw crude messages on whiteboards or ogle one of the many beautiful women that populate Duke's life; that is if you can pull yourself away long enough from kicking ass and taking names. Duke Nukem was and will forever be immortalized in gaming history, and this is his legend.

"Hail to the king, baby! It's unbelievable, it kicks ass and it's totally going to happen!" said Randy Pitchford, president of Gearbox Software, "Gearbox has enabled die-hard key Duke Nukem franchise builders and skilled veteran game makers to stand together and deliver. All gamers deserve a happy ending and after all of us gamers feeling the full range of emotions about Duke Nukem Forever, I am thrilled to be in a position with the trust, power and means to make it happen. Am I crazy? Balls of steel, baby, balls of steel!"

Duke Nukem Forever is currently in development for Xbox 360, PlayStation 3 system and Windows PC and is not yet rated by the ESRB. 2K Games has the exclusive, long-term publishing rights to the game. To catch your first glimpse of the Duke Nukem Forever experience please visit http://www.dukenukem.com.

2K Games is a division of 2K, a publishing label of Take-Two Interactive Software, Inc. (NASDAQ: TTWO)."
La VR...C'est comme de passer du noir et blanc à la couleur, tout simplement :D
BennJ
Staff Jeux-Vidéo
Staff Jeux-Vidéo
 
Messages: 21015
Inscription: 07 Juil 2002 15:02
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Sep 2010 13:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Sep 2010 13:46

Quelques vidéos de gameplay, pas forcément de bonne qualité:
http://www.gametrailers.com/video/pax-1 ... kem/704001

Comme je lisais dans certains commentaires... ils n'ont pas intérêt de parier que sur l'aura du jeu...
Car depuis de nombreux FPS ont apporté leur lot d'innovation, de touche personnel, il va falloir que ce titre se démarque du lot :wink:
julianf
 
Messages: 13258
Inscription: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 04 Sep 2010 18:05

Ben il va se démarquer par son style à lui (le cul, le rock, les vannes, etc...) et son ambiance :) Faut pas rêver il ne révolutionnera en rien son monde comme l'avait fait son prédécesseur... Mais si c'est de la bonne déconnade je le prendrai juste pour le fun :D Le seul truc qui me fait peur justement c'est le fait qu'il soit devenu trop conventionnel avec l'Amérique puritaine qu'on connait ca me m'étonnerait pas.
La VR...C'est comme de passer du noir et blanc à la couleur, tout simplement :D
BennJ
Staff Jeux-Vidéo
Staff Jeux-Vidéo
 
Messages: 21015
Inscription: 07 Juil 2002 15:02
  • offline

Message » 05 Sep 2010 13:43

avec les papas de borderlands aux commandes ont peu quand meme en esperer beaucoup , en tout cas certain qu'il gardera son charme
COME GET SOME !!!!!
Henry Morgan
 
Messages: 1255
Inscription: 14 Mar 2005 13:09
Localisation: Plateau Ardèchois (07)
  • offline

Message » 05 Sep 2010 14:57

L'histoire du développement de DNK4Ever : http://kotaku.com/5630192/how-duke-nuke ... ck-to-life

Un bon gros bordel quand même :lol:
La VR...C'est comme de passer du noir et blanc à la couleur, tout simplement :D
BennJ
Staff Jeux-Vidéo
Staff Jeux-Vidéo
 
Messages: 21015
Inscription: 07 Juil 2002 15:02
  • offline

Message » 23 Jan 2011 22:51

Dans l'esprit de celui d'il y a... 12 ans :o

http://www.gamespot.com/pc/action/dukenukemforever/video/6286745?tag=topslot;img;1

J'adore... J'avais adoré et j'ai pu y jouer des heures et des nuits en LAN (quand le LAN existait et on ne vivait que pour ça... C'était il y a si longtemps ! On ammené nos PCs chez nos potes et on se faisait un reseau à 4 ou 5... Bouhouhouh il est loin ce temps... J'suis trop vieux sniff).

Je suis assez content, il reprend l'esprit de Duke Nukem. Ca va être du bon.
AMPLI: ONKYO TX-SR608 (en remplacement de mon tendre YAMAHA RX-V750) - BLU-RAY: SONY PS3 SLIM 320Go (en remplacement de ma tendre 60Go qui m'a fait 3 ans et demi) - ENCEINTES:5x B&W DM 303 - SUBWOOFER: MAGNAT Omega 300 - ECRAN: SHARP LC-42XD1E.
Meven
 
Messages: 5304
Inscription: 04 Déc 2006 12:26
  • offline

Message » 10 Fév 2011 10:13

preview :wink:

http://www.jvn.com/jeux/previews/previe ... ver-4.html


Et quoi de mieux pour illustrer toute la démesure de Duke que de nous donner rendez-vous au Titty City de Las Vegas, club de striptease à l’ambiance très « dukienne». Un havre de paix où, naviguant entre nymphettes peu farouches et décolletés pigeonnants, nous avons pu déboiter du sanglier alien sur fond de répliques cultes. Une heure trente de Duke Nukem Forever –et quelques mojitos- plus tard, le constat s’impose. Malgré de vrais défauts et pour peu qu’on soit vraiment fan, l’attente en valait la peine.




« C’est l’heure de botter des culs et d’mâcher du chewing-gum. Et j’ai plus de chewing-gum »

Peinard. Vraiment peinard, le Duke ! Des années après avoir endigué une première invasion alien, le sieur Nukem profite de sa retraite tranquilou, une blondasse à gauche, une blondasse à droite, une bière au milieu. Blonde aussi, forcément. Vous l’avez compris, perché tout en haut de son casino de Las Vegas, Duke jouit de son statut de star et vit dans un monde taillé à sa démesure. L’argent coule à flots, les filles lui sautent dessus, les gamins l’idolâtrent. Une certaine idée du paradis, en plus crasse et plus clinquant. Hélas ! Après avoir embobiné le gouvernement, les vilains remettent le couvert et enlèvent toutes les bombes anatomiques de la planète. Une monumentale erreur qui va bien sûr pousser Duke à reprendre du service dans l’intérêt général.




Duke , homme à tout faire

La mise en bouche d’octobre nous avait distillé des passages de différents points de la campagne, cette première vraie preview nous a permis de parcourir la première heure et demi du jeu. On pourrait vous la raconter de bout en bout, mais à vrai dire, ce ne serait pas forcément passionnant à lire. Car là où un Killzone se nourrit de superlatifs pour transcrire le gigantisme de ses scènes, Duke Nukem Forever ne rentre pas dans la catégorie des blockbusters ultra-graphiques. Le titre mise davantage sur la diversité des phases de jeu. Le temps de la preview, nous avons par exemple du stopper la chute folle d’un ascenseur pour en sauver une affriolante passagère, abattre un vaisseau spatial à l’aide d’une tourelle de combat ou encore ramper dans des couloirs façon Alien avec des jumelles de vision nocturne (des JVN donc).

La partie la plus fun ? Une séquence où un Duke miniaturisé arpente les couloirs du casino au volant d’un buggy téléguidé. Entre deux grossièretés proférées d’une voix suraigüe, le blondin doit alors éviter de se faire écraser, franchir des murs de flammes, j’en passe et des meilleures. A certains passages, une porte fermée ou un obstacle empêchent de progresser davantage. Au joueur de sortir alors du véhicule et, lilliputien, de sautiller de fauteuil en table de poker pour déclencher l’interrupteur qui va bien et débloquer la voiturette. Des phases de plate-forme au milieu d’une séquence de course ? Vous avez bien compris. On le répète encore une fois, sous ses airs de FPS assez classique, Duke Nukem Forever multiplie les approches.




Bovin, vulgos et misogyne

Il y a une quinzaine d’années, Duke Nukem 3D faisait déjà figure de pionnier en matière d’interaction avec le décor. Rappelez-vous. Alors que les aliens n’étaient que de simples sprites, le joueur pouvait déjà faire un billard et se payer un striptease minute bien pixellisé. Dans Duke Forever, les actes d’incivilité sont toujours légion. On peut par exemple dessiner des insanités sur les murs, ramasser un étron dans les WC pour le balancer à la tête d’un ennemi, jouer -et gagner- aux machines à sous, et bien d‘autres. Mais ce qui change, c’est qu’un certain nombre de ces interactions vont maintenant servir à augmenter la taille de l’égo de Duke, autrement dit sa barre de vie. Ca parait bête à dire, mais le meilleur et a priori seul moyen de gagner en résistance est donc de lire des magazines pornos, de signer des autographes à des morveux, de soulever des poids, j’en passe et des meilleurs. Bref, d’être bovin, vulgos et misogyne à souhait. D’être Duke, dans toute sa splendeur. Une idée sympathique qui devrait pousser le joueur à partir à la découverte des environnements au lieu de simplement foncer vers l’objectif comme dans d’autres titres.




Une nuit au musée

La grande question est de savoir si on jouerait à Duke Nukem Forever s’il ne s’appelait pas Duke Nukem Forever. Et la réponse est évidemment non. Plus que pour son gameplay, au demeurant sympathique, le Duke cuvée 2011 s’apprécie pour tous les petits détails qui le relient à son illustre ancêtre. A commencer par l’humour adolescent qui émaille les niveaux. Une vitrine qui abrite un fusil à pompe porte par exemple la mention « Briser en cas d’invasion alien ». Plus loin, à la manière du Get a Life de GTA IV, le Bellagio de Las Vegas se voit subtilement renommé en Fellatio. Amusant. Pas classe pour deux sous, mais amusant. Et partout, des posters sexy et sexistes, des petites phrases écrites sur les murs, des trophées suggestifs. Il faut en avoir conscience, Duke Nukem Forever est un hymne au machisme, un mausolée dédié à la testostérone.

Cet aspect musée trouve d’ailleurs une mise en abîme intéressante et ce, dès le début du jeu. Le premier niveau impose en effet de traverser l’attraction vedette du casino, une exposition qui relate les exploits de Duke à travers les âges. Des captures d’écran de Duke Nukem I et II y sont présentées sous cadre. Le mythique rayon rétrécisseur de Duke 3D trône dans une vitrine. Exemples choisis parmi d’autres. De quoi faire verser une larme aux nostalgiques de la première heure. Ceux qui ont raté le train des années 90 risquent par contre de rester de marbre devant cette surenchère de références.




Oldies but goodies

Il fallait s’en douter, nos impressions restent globalement identiques à celles griffonnées l’automne dernier. Esthétiquement, Duke Forever subit les aléas de son développement et se montre tantôt agréable sans plus, tantôt dépassé. Certaines textures sont floues, quelques contours sont parfois carrés. Et l’ensemble de se hisser grosso modo au niveau d’un Prey, excellent shooter sorti en 2006. Des aspects comme la manière d'enchaîner les niveaux, l’arrivée abrupte de scripts ou le comportement basique des ennemis possèdent ce côté « vieillot » qui ne pourra que gêner les fans de shooters fluides et nerveux. Malgré ces maladresses, Duke Nukem Forever dégage un charme « 90's» incroyable et repose habilement sur des mécaniques qui cartonnent toujours autant. Un héros badass, le Duke. Juste impérial pour qui adhère au personnage. Mais aussi un gameplay violent et funky, avec son lot de situations cocasses et d’armes improbables. Et il y a cet humour, potache, vulgaire, omniprésent. Et tellement bon. Alors évidemment, Duke Nukem Forever ne parlera pas à tout le monde. Bien sûr, les joueurs qui veulent faire couiner leur carte graphique à cinq cents euros iront voir ailleurs. Mais en dépit de défauts techniques évidents, ce Duke Nukem là possède quelque chose qui manque à d’autres FPS à grand spectacle : une réelle interactivité avec l'univers qu'on veut nous faire gober, aussi utile qu’indispensable. On ne navigue pas dans un simple décor en carton-pâte.

Là où un Black Ops (au hasard) nous pousse à rester dans les sentiers battus, Duke Forever est une invitation à la nostalgie et à l’exploration. Un bar ? Tiens, essayons ce flipper. Une salle de muscu ? Ho oui ! Allons faire des haltères ! Des WC ? Et si on balançait une grenade dans ces toilettes occupées ? De ces détails aux phrases couillues du Duke, des mines laser à l'ambiance sexy/gore ultra revendiquée, Duke Nukem Forever applique les codes de son ancêtre, les respecte et en abuse. Véritable jeu-musée déjà culte, le titre de Gearbox rebutera sûrement autant qu’il séduira. Les vrais fans eux, risquent bien d’adorer.
Samsung 65UH8500, Yam Rx-A2040, b&w 683, b&w 685, b&w htm62, svs pb12nsd, Oppo BDP103EU, Yam CDC 697, harmony one, module Neotion HD fransat.
xolooth
 
Messages: 5022
Inscription: 04 Déc 2007 21:40
Localisation: 42 loire, proche Roanne
  • offline

Message » 10 Fév 2011 10:17

cellle de Gameblog

leur conclusions :

Duke Nukem Forever sort le 6 mai. C'est, pour les fans, un événement en soi, mais après avoir joué plus longuement à cette version, je dois bien avouer que ma fibre nostalgique fut parfaitement titillée par une formule adéquate. L'ensemble joue la carte du bourrinage et du fun, sans s'encombrer de mécaniques complexes d'assistance à la visée et autres subtilités ballistiques d'aujourd'hui. Pour certains, cela risque d'en faire un FPS médiocre, loin de pouvoir soutenir la comparaison avec les Killzone 3 et autres Call of Duty d'aujourd'hui, mais pour les autres, ce DNFs'annonce comme le digne successeur du précédent, bourré d'humour, ultra varié, et sans
équivalent d'ambiance dans le genre... En ce qui me concerne, je suis prêt à lui pardonner beaucoup pour ne pas passer à côté des authentiques sourires qu'il m'a fait décrocher. Et puis c'était quand, déjà, la dernière fois que nous nous sommes poilés devant un shooter ? So, who wants to dance ?


http://www.gameblog.fr/news_20694_duke- ... ns-burnees

ça vas étre bon ( pour ceux qui ont connut le 1er surtout, non je suis pas çi vieux 8) )
Samsung 65UH8500, Yam Rx-A2040, b&w 683, b&w 685, b&w htm62, svs pb12nsd, Oppo BDP103EU, Yam CDC 697, harmony one, module Neotion HD fransat.
xolooth
 
Messages: 5022
Inscription: 04 Déc 2007 21:40
Localisation: 42 loire, proche Roanne
  • offline

Message » 10 Fév 2011 10:42

'tain, j'en ai déjà une demi molle... "Your face, your ass, what's the difference ???

Vous n'imaginez pas le nombre de fois en multijoueurs où j'ai gobé des stéroïdes (ce qui augmentait le pouls du personnage), chaussé les lunettes de vision nocturne (alors qu'il n'y en avait pas besoin), pris mon fusil à pompe et exterminé un à un mes opposants en hurlant "Come get some"...
Je me souviens encore du sourire de mon frangin, regardant par dessus mon épaule quand j'y jouais, me traitant de pure psychopathe... :lol:
Un grand moment de jeu vidéoludique...
JVC X30 / écran DIY 16/9 210cm de base / PCHC by Kaz + HDElite / TV Sony 46 HX850 / Dune HDTV 101+HDElite / Xbox One / PS4 /Pioneer VSX 2011 /Amplis de puissance Arcana 82 à tubes /Enceintes Fostex FE 166E DIY DBR
Dirty Vincent
 
Messages: 8000
Inscription: 24 Juil 2000 2:00
Localisation: Mystic Falls...
  • offline

Message » 10 Fév 2011 11:31

J'ai vraiment hâte de l'avoir lui. Un achat les yeux fermés. Comme je l'avais dit, je suis vraiment heureux qu'ils aient gardé l'ambiance. Des heures et des heures passé sur ce jeu quand j'étais plus jeune (et toujours pas jeune :o ) ... 12 ans... Que ça passe vite :mdr:
AMPLI: ONKYO TX-SR608 (en remplacement de mon tendre YAMAHA RX-V750) - BLU-RAY: SONY PS3 SLIM 320Go (en remplacement de ma tendre 60Go qui m'a fait 3 ans et demi) - ENCEINTES:5x B&W DM 303 - SUBWOOFER: MAGNAT Omega 300 - ECRAN: SHARP LC-42XD1E.
Meven
 
Messages: 5304
Inscription: 04 Déc 2006 12:26
  • offline

Message » 10 Fév 2011 12:39

Il y a un mode multi sur ce DNF au fait ou c'est juste du solo ?

Day One pour moi aussi, on rigole pas avec le King 8) Ah la la ils ont quand meme bien fait de le sortir car on va etre beaucoup a l'acheter juste a cause de la nostalgie qu'il apporte. J'espere qu'il fera la une de la FOX aux US, je vois deja toutes ses meres indignées essayant de faire interdire un jeu qui va (de nouveau) corrompre notre jeunesse :mdr:
La VR...C'est comme de passer du noir et blanc à la couleur, tout simplement :D
BennJ
Staff Jeux-Vidéo
Staff Jeux-Vidéo
 
Messages: 21015
Inscription: 07 Juil 2002 15:02
  • offline

Message » 10 Fév 2011 12:47

Le nombre de vente la 1ère semaine risque tout simplement d'être monstrueux :mdr:
Hop hop hop... day one pour moi aussi.
Et comme tu le dis BennJ, on ne rigole pas avec le King :wink:
Samsung UE55F6500 / Denon AVR-1912 / Panasonic DMP-160 / Klipsch RF82 + RB61 + RC52 / PS3 ; PS4 ; Vita ; WiiU
ID PSN : nasday
team24H
 
Messages: 2405
Inscription: 31 Mar 2009 10:25
Localisation: 45
  • offline

Message » 10 Fév 2011 12:55

Tous les vieux de notre génération ne peuvent pas passer à côté de ça :mdr:
AMPLI: ONKYO TX-SR608 (en remplacement de mon tendre YAMAHA RX-V750) - BLU-RAY: SONY PS3 SLIM 320Go (en remplacement de ma tendre 60Go qui m'a fait 3 ans et demi) - ENCEINTES:5x B&W DM 303 - SUBWOOFER: MAGNAT Omega 300 - ECRAN: SHARP LC-42XD1E.
Meven
 
Messages: 5304
Inscription: 04 Déc 2006 12:26
  • offline

Message » 10 Fév 2011 13:08

Meven a écrit:Tous les vieux de notre génération ne peuvent pas passer à côté de ça :mdr:


C'est qu'on a nos repères :mdr:
Samsung UE55F6500 / Denon AVR-1912 / Panasonic DMP-160 / Klipsch RF82 + RB61 + RC52 / PS3 ; PS4 ; Vita ; WiiU
ID PSN : nasday
team24H
 
Messages: 2405
Inscription: 31 Mar 2009 10:25
Localisation: 45
  • offline

Message » 10 Fév 2011 13:16

Autant Duke nukem m'avait amusé il y a bien longtemps que là, passer de fps à course en voiture et à jeu de plateforme...
Je ne suis pas sur que ça m'amuse plus que ça, déjà que les parties solo de jeux comme cod ou bfbc2 voir moh me gonfle avec les courses de véhicules en tout genre, si en plus Duke propose de la plateforme à la Lara Croft ce sera sans moi.
Pour exemple dans bfbc2 si j'ai envi de prendre un char je fais du live :)
Tv : Led sharp aquos, Xbox 360, ampli hc jvc
Hi-FI :Ampli : Pathos TT RR, Enceintes : Klipsh RF7, Source : Sony XE 800, câblage : argent et modulation :galileo 238+ by Piqachu
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription: 04 Nov 2010 19:35
  • offline


Retourner vers Jeux multi-plateforme

 
  • Articles en relation
    Dernier message