Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tout ce qui touche au Vinyle.

Explication simplifiée des composants d'une platine vinyle

Message » 25 Mar 2016 11:58

Je reporte dans ce topic un très bon post rédigé par "ONIX Addict" le 07/05/2009.

Il y explique de façon vulgarisatrice les différents éléments composants une platine vinyle.
Facile à lire pour ceux qui souhaiterait comprendre avant de démarrer

Ici un très bon site sur le monde des vinyles : http://www.vinylengine.com/news.shtml" onclick="window.open(this.href);return false; ... mais tout en Anglais... faut maitriser la langue ;)

Effectivement, chaque élément de la platine a son importance, et va "caractériser" le son de ton système... Certains vont même jusqu'à trouver que le "mat" (le tapis qui est sur le plateau) fait "sonner" différemment une platine... c'est pas impossible... mais quand tu en es là c'est vraiment du fine tuning...


Ici deux très belles platines, à gauche une TERES255, à droite une Thorens TD124 MKII légèrement "customisées" par leur heureux propriétaire...
Image


Dans l'ordre:

Le diamant : il "lit" les infos gravées sur le disque... Il est de différentes natures, formes, tailles (tout a son importance, surtout sur des diamants dont les prix se montent parfois à plusieurs... milliers d'euros)... Il est monté sur un tube qui fait la jonction entre le diamant et ce que l'on appelle "l'équipage mobile", qui est en fait la partie qui va transformer les oscillations du diamant, transmises via le tube, en courant électrique, puis, à travers ton (pré)ampli et tes enceintes, en musique!

l'équipage mobile : en fait la "cellule", est soit à aimant mobile (moving magnet - MM) ou bobine mobile (Moving Coil - MC). en pratique, les mouvements du tube génèrent un courant électrique du fait des déplacements relatifs d'un aimant et d'un bobinage de fil conducteur (c'est le principe du Haut parleur mais à l'envers, dans un haut parleur c'est le courant qui génère le mouvement relatif entre une bobine et un aimant), - cf tes cours de physique de, allez, seconde?!? ...
Dans une cellule à aimant mobile, (les plus répandues et les moins onéreuses, quoiqu'il y en ait de très chères également) l'aimant est fixé sur le tube qui porte le diamant et se déplace en fonction des signaux du disques, la bobine est fixe... Dans une cellule à bobine mobile, c'est le contraire, c'est l'aimant qui est fixe... la "technologie" employée est plus coûteuse, car beaucoup plus "délicate"... Et ça s'entend!!!

Les cellules à bobines mobiles délivrent généralement un courant plus faible que les cellules à aimant mobile (quoique depuis quelques années, certaines marques proposent des cellules MC à haut niveau de sortie, équivalent aux MM), elle nécessitent donc un "pré-ampli" (un pré-pré-ampli pour être exact ;) ) pour relever le niveau de courant... Certain préampli de bon aloi proposent d'origine un "étage MC" de bonne facture (mon ONIX OA24 par exemple, a deux entrées phono : une MC et une MM, complètement "paramétrables" en fonction du type de cellule)

Ici une ORTOFON Jubilée (env. 2500/3000€ :o )
Image

Le bras : il porte la cellule... son importance est "capitale"... Il ne doit pas "résonner" (mets un disque sur ta platine et coupe le son : tu entends la musique!!! ce sont les vibrations du diamant)... Ses déplacements doivent être les plus fluides possibles et le réglage du poids au diamant le plus précis possible, puisque la force d'appui du diamant se mesure parfois au 1/100ème de gramme!!!
De même, puisque c'est le diamant qui entraine le déplacement du bras, il doit y avoir le moins de frottements possible sur l'axe du bras.
Il y a donc des bras très "simples" et d'autres fort complexes

Ici un SME série III
Image

Ensuite, bien sûr, le "bâti", le moteur, le type d'entrainement (à courroie, à galet, direct), le type de plateau et le matériau employé (bois, MDF, métal, verre, minéral, etc...), tout a son importance... et, bien évidemment tu auras un son différent d'une cellule à l'autre, d'un bras à l'autre, etc...

MICRO SEIKI est (était?) un fabricant Japonnais de platine dite "high-end" (haut de gamme), et a conçu quelques platines très réputées, et parfois "délirantes" comme cette SX-8000 de .... 63 kilos!!!

Image

Quoiqu'il en soit, tu tiens là un joli joujou, et qui devrait te combler pour de longues heures d'écoute... En fouillant un peu sur le net, tu vas pouvoir trouver toutes les infos que tu veux sur ton nouveau jouet...

Quant à ce qui est de changer de bras par exemple, renseigne toi (je ne connais pas en détails ce modèle de MS) c'est parfois possible, parfois pas... Et le résultat n'est pas nécessairement au rendez-vous... Tu gagneras surement plus, à moindre frais et à moindre risques, en changeant la cellule... Idéalement, fait le faire chez un pro, en amenant ta platine : le montage de la cellule (angle/tangente aux différents rayons du disque) a une importance primordiale sur le son rendu...
Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir dans la rubrique "Installations Haute Fidélité"
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7386
Inscription: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline


Retourner vers Le monde du Vinyle

 
  • Articles en relation
    Dernier message