Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tout ce qui concerne les lecteur Blu-ray UHD

[Tweaks] Lecteurs UHD Oppo UDP-203/205

Message » 05 Sep 2017 11:04

Salut à tous,

Comment dire, oui, les vidéos de JP Horn sont pertinentes, mais pour en avoir vu quelques unes, il apparaît parfois certaine incohérence. Par exemple, d'un coté il dit que le changement de quartz n'apporte rien en terme d'amélioration du jitter sur un appareil audio (il ne tient pas le même discours pour un système de transmission de donnée numérique --> ce à quoi s'apparente un lecteur BD en liaison HDMI ...). Et d'un autre coté, il démontre dans une autre vidéo qu'un quartz de base est très facilement perturbable par son environnement extérieur (température, perturbation électromagnétique, ...), et qu'un oscillateur plus poussé (TCXO, ...) l'est beaucoup moins.

Pour avoir déjà fait l'essai dans le passé sur 2 103D. Les 2 103D étaient équipés d'alim Linéaire JHL, l'une n'avait pas les modifications d'horloges, l'autre avait les TCXO JHL.
La 103D n'est pas la platine qui bénéficie le plus du tweak, mais la différence de rendu sonore était clairement détectable entre les 2, et sans avoir des oreilles très affûtés (c'est assez flagrant, surtout sur du FLAC). Pour l'image, il suffisait de regarder un film avec des travellings important pour détecter une différence de fluidité (certes moins facilement détectable que le son --> mais je pense que c'est bien plus lié à l'architecture de la 103D qu'à autre chose).

Donc voilà mon avis. OK, ses vidéos sont très intéressante techniquement, et je trouve qu'il a un dont pour banaliser ses explications. Cela fait que c'est compréhensible pour beaucoup de personne. Mais parfois certaines incohérences existent (par exemple, l'histoire des changements de quartz).

Pour donner encore un autre exemple au sujet de ces quartz, j'ai eu l'occasion de tester chez un ami 2 DAC lowcost vendu par Audiophonics. Les 2 DACs étaient absolument identiques, mis à part que l'un avait un quartz standard, et l'autre avait un TCXO (option vendu par Audiophonics). Et la, on est en plein dans le contexte expliqué par JP Horn, c'est à dire que l'on transforme un flux numérique en Analogique (Digital Analogue Converter) --> Donc selon l'explication de JP Horn, on ne devrait entendre absolument aucune différence. Et bien, la différence de rendu entre les 2 était encore plus identifiable que lors de mes essais de 103D tweakés. Ma femme, et la femme de mon ami, qui sont très loin d'avoir les oreilles et les yeux affûtées (du moins, elles ne sont pas aussi exigeante que moi) ont également appréciés la différence de rendu entre les 2 DACs.

Voilà mon avis à ce sujet !

A+
Kaizen
kaizen
 
Messages: 768
Inscription: 16 Sep 2009 18:08
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Sep 2017 11:04

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Sep 2017 11:20

oui je partarge ton avis mais ce qui ressort de ses vidéos c'est qu'un bon quartz mal mis en oeuvre aura plus de jitter qu'un quartz banal bien mis en oeuvre, le jitter apparaît fondamentalement notamment dans la mauvaise mise en place de la PLL, et un quartz meme moyen donnera de bon résultat s'il est bien implanté (et non vice versa).

Donc ce que je retiens des vidéos :
-oui pour mettre des quartz plus performants (TCXO / OXCO) mais pas besoin de les payer cher, il faut regarder leur datasheet (et non juste le 0,3ppm)
-oui pour bien l'implenter et notamment sur le PLL

Sinon tout ca sera en vain
mortyre
 
Messages: 514
Inscription: 24 Déc 2003 15:55
  • offline

Message » 05 Sep 2017 12:00

oui, tout à fait d'accord avec toi concernant la mise en oeuvre de l'oscillateur. La qualité de la mise en oeuvre est d'une importance cruciale. Du moins, une mauvaise mise en oeuvre peut dégrader la précision du signal d'horloge émis. Donc il faut avant tout soigner l'installation d'un oscillateur de remplacement.
kaizen
 
Messages: 768
Inscription: 16 Sep 2009 18:08
  • offline

Message » 05 Sep 2017 13:20

La mise en oeuvre de l'oscillateur est effectivement primordiale et pas seulement le PLL.
Il faut aussi faire attention à JP Horn qui cherche à démystifier les exagérations audiophiles. Démarche louable mais non dénué d'un effet pervers inverse : voir le mal partout.
Comme par exemple les mesures des AOP Burson. Mesuré avec 1v maxi d'alimentation alors que le constructeur indique un besoin de 3,5v. Forcément le résultat n'était pas bon comparé à un AOP intégré qui nécessite beaucoup moins. D'ailleurs il faut bien s'attendre à une consommation électrique supérieure sur un circuit à composants discrets. Le vrai problème n'était pas la qualité des AOP mais l'alimentation que fournissent les appareils et qui n'est pas toujours compatible.

Il a aussi fait une vidéo qui explique que le jitter n'est plus un problème. ... sans tenir compte des échelles et des bandes passantes accrues. La théorie et les anciennes formules ne sont pas toujours valables.
Il a d'excellentes connaissances (plus que nous tous sans doutes) mais il est trop motivé par le scepticisme et semble fermé aux évolutions. Car l'électronique à beaucoup évolué. ..
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 29068
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 05 Sep 2017 17:54

C'est l'approche de Coris d'utiliser un pont diviseur. De là à dire que c'est la meilleure solution technique théorique, il faudrait pouvoir tester 3 platines tweakées différentes pour l'affirmer ou pas...
HPS:DAVIS Cezanne+Premium+Matisse+Yamaha NS-IC600-SOURCES:OPPO105 et 203 Coris
HC:ARCAM AVR390+Accuphase E260-ALIMS:ISOTEK Titan+ PS AUDIO Powerplant P3
DIFFUSEURS:PIONNER 5090H+JVC X7500 mCable cinéma LPM JCGB-SUB:PARADIGM SUB1
ektor
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1981
Inscription: 20 Aoû 2007 20:19
  • offline

Message » 05 Sep 2017 18:28

Je crois que c'est plutôt à l'intérieur des PLL que les ponts diviseurs sont utilisés. Après, oui, il me semble également que Coris utilise un système proche de ce que l'on peut trouver dans une PLL.

Je suis cependant tout à fait d'accord avec toi concernant le fait qu'il faudrait comparer différentes platines tweakés (Coris, JHL, Audiocom, ...) pour les comparer réellement !

A+
Kaizen
kaizen
 
Messages: 768
Inscription: 16 Sep 2009 18:08
  • offline

Message » 05 Sep 2017 20:10

Le signal d'horloge principal est toujours traité en quelque sorte dans l`intérieur du puce processeur (aligné, synchronisé, divisé, multiplié) en fonction des exigences du traitement des données, de l'architecture du processeur, de ses fonctions et de sa conception. Cela se produit après le générateur d'horloge interne (un circuit PLL), ou après du point d'insertion de l'horloge pour un signal d'horloge externe.
L'approche de mon système d'horloge (base en principal sur un oscillateur SAW) n'a rien à voir avec un circuit PLL. C'est un circuit très simple qui comprendre un oscillateurs SAW et un TXCO autonome, alimentés par une batterie. Au moins, ce c'était mon idée principale: une approche d`horloge très simple, alimentée par une source assez propre comme une batterie.
Dernière édition par coris000 le 05 Sep 2017 22:59, édité 1 fois.
coris000
 
Messages: 209
Inscription: 22 Mai 2014 23:33
Localisation: Norway
  • offline

Message » 05 Sep 2017 20:13

La source d'alimentation étant le point clé, l'usage d'une batterie est certainement la meilleure des solutions.
Des marques comme SOtM proposent d'ailleurs des alim sur batterie pour certains de leurs appareils ou cartes.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 29068
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 06 Sep 2017 7:39

Hi! kaizen

sorry for late responce.

OSCON I used is 100uF~220uF/16V for Front and sub woofer.
other channels are 10uF/16V .
Jaehong
 
Messages: 10
Inscription: 20 Aoû 2017 15:39
  • offline

Message » 09 Sep 2017 13:26

Beaucoup de personnes s'intéressent au câble d'interconnexion et au câble d'alimentation. Ce sont parfois des coûts supérieurs à 1000 $.
Mais la plupart des gens oublient le fusible.

Les fusibles sont des composants essentiels qui doivent être insérés pour protéger le périphérique. le fil intérieur du fusible est plus mince que les cheveux. Si le courant dépasse le courant nominal, il fond et se casse.

C'est le plus grand point mort sur le côté audio. Même si vous avez un câble d'alimentation très épais qui dépasse 1000 $, l'électricité doit passer à travers le fusible.

Ce pourrait être comme une voiture qui fonctionnait sur une route à 36 voies, qui se dirige vers une allée étroite.

Les fusibles audio sont vendus à des prix élevés. ces fusibles dorés. des fusibles cryogéniques, etc., il fait certainement un meilleur son que les fusibles normaux.


Cependant, l'utilisation des disjoncteurs ici a un effet positif certain.
Un disjoncteur est constitué d'une plaque métallique large qui est en contact avec l'extérieur de la ville, de sorte que la conductivité électrique est différente du fusible. Quand il est anormal, il bloque le flux.

Le temps de coupure est assez rapide pour faire correspondre le fusible, donc vous ne devez pas vous soucier de protéger votre appareil.

Dans le passé, il était fréquent d'utiliser de grands ampoules pour l'utilisation à la maison, mais il y a quelques années, il y a également un disjoncteur de 1 à 3 A disponible pour l'utilisation audio. Puisque je l'ai appliqué à l'alimentation linéaire des joueurs OPPO BDP, pour un effet évident, j'ai retiré le fusible de tous mes appareils audio et l'ai changé en disjoncteur.

Vous pouvez voir un effet positif avec un coût raisonnable.

https://www.digikey.kr/product-detail/f ... -ND/286131

Il est disponible pour l'achat ici. Pour les périphériques source et préamplificateurs, achetez un disjoncteur 1.8 A à 2 A.
Utilisez un disjoncteur de classe 3 A pour un ampli de puissance.
Image

Image
Jaehong
 
Messages: 10
Inscription: 20 Aoû 2017 15:39
  • offline

Message » 10 Sep 2017 19:35

C'est marrant, je suis en pleine investigation sur les fusibles et je me demandais si un disjoncteur se serait pas plus adéquat. En effet la résistance interne d'un disjoncteur est bien plus faible que celle d'un fusible, en tout les cas en analysant les caractéristiques techniques...

De plus ils sont bien moins chères, il faut compter environ 10 euros pièce. J'avais noté trois marques facilement trouvables en Suisse, Schurter, Cliff et ETA. Ces derniers semblent être les plus performants en terme de conductivité. Je pense en acheter pour voir, bon ils ont quand même un très gros inconvénient, c'est qu'ils ne sont pas vraiment simple à installer sur un appareil... :roll:
Oppo UDP-203 Coris, Préampli Goldmund Mimesis 16HD, Ampli Goldmund, 2x Telos 350,1x Telos 250+ et 2x Telos 153, Enceintes JM-LAB Utopia III, Caisson Definitive Technology, Scaler Lumen Pro 4240, Sim2 C3X Lumis, Toile 330cm de base.
Avatar de l’utilisateur
hamster
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1404
Inscription: 21 Avr 2007 19:27
Localisation: Collombey (suisse)
  • offline

Message » 10 Sep 2017 22:07

Avec votre permission, un peu de (ma) note sur les fusibles.
La résistivité interne d'un fusible est en effet importante, mais seulement quand le fusible est placé dans une ligne d`alimentation à courant continu (ancienne approche de conception). Dans ce cas, un disjoncteur de puissance, il fera un meilleur travail qu'un fusible classique. Aujourd'hui, presque aucun designer ne fait ce défaut de conception pour placer un fusible dans un chemin d'alimentation CC ...
Lorsque`un installe le fusible dans le ligne de 230 / 115V CA, la résistivité interne de ce fusible est absolument très insignifiante. Il suffit de penser à quel impact il aura si un fusible qui montre 0,002 Ohm, ou une de 0,02 Ohm, qu`il est placé dans le chemin de 230v AC, où il fait circuler des courants de 2 à 3 centaines de mA (comme dans ce lecteur Oppo ou appareils similaires).
Quel est la sagesse d`utilise une fusible a plus faible résistivité ici (fusibles coûteux) ? Pour ne pas en parle de plus sur l'idée d'utiliser un disjoncteur avec une résistivité encore plus faible sur ses contacts (mais de grandes dimensions)...
Et la dernière question décisive : qu'est-ce que le bénéfice d`un tel approche sur la qualité des signaux audio / vidéo d`un appareil, en bénéficient de ces fusibles très coûteux (ou même un disjoncteur), placés dans le chemin de courant alternatif secteur ?

Eh bien, il y a un indice dans toute cette approche de fusible : il y a toujours encore des importantes réserves de fusibles coûteux chez les vendeurs. Étant donné que de tels dispositifs ne sont plus utilisés (la conception des alimentations ou d`autre dispositif a évolué dans l'intervalle), ceux (les vendeurs) qui ont investi ou peuvent encore avoir des stocks si importants, il faut le vendre. Leur intérêt est seulement de maintenir la légende d'un fusible coûteux, qui a un impact de qualité sur les signaux audio / vidéo, lorsqu'il est utilisé dans n'importe quel appareil audio / vidéo ...
Lorsqu'on parle d'un grand disjoncteur placé dans le chemin d'alimentation en courant alternatif secteur, puis, prétendant que cette approche il améliorera la qualité des signaux audio et vidéo, a la sorties de l`appareil, cela ne me paraît que très hilarant.
coris000
 
Messages: 209
Inscription: 22 Mai 2014 23:33
Localisation: Norway
  • offline

Message » 10 Sep 2017 22:22

AMHA un fusible n'a réellement d'influence que lorsqu'il se place là ou transite le signal, cas des sécurités des rails d'amplification.

Sur une alimentation le fusible peut éventuellement avoir une incidence, mais cela doit dépendre de la conception globale de cette alim.
Je suppose qu'une alim bien conçue n'aura pas d'incidence liée au fusible.

Dans tous les cas changer le fusible, si cela est inutile, ne va pas pénaliser le bon fonctionnement de l'appareil et dans le doute on élimine un maillon faible.
La question la plus importante, sans considération de prix, est de savoir si le fusible "audiophile" est réellement capable d'apporter un plus.
Les constructeurs sont relativement peu transparent quant aux amélioration techniques et méthodes employées.
Certains annoncent des contactes au Rhodium, mais le fil interne reste un conducteur de qualité médiocre ...
La majorité des fusibles ne dispose pas de blindage efficace ni d'amortissement ....
Il est donc assez difficile d'anticiper la pertinence d'un fusible dit audiophile, les marques sont d'ailleurs assez peu nombreuses.

A ma connaissance, les fusibles les plus performant suivant leur usage sont les Audio Magic, mais à condition de les placer aux bons endroits et sur un appareil dont la conception le justifie.
J'ai suivi les conseils de Dan Wright de Modwright pour remplacer les fusibles des sécurités des rails d'amplification de ses amplis KWA150SE.
Le signal passe par ces fusibles.
Il m'a bien précisé qu'il n'était pas nécessaire de changer le fusible de l'alimentation.
J'ai noté un gain à l'écoute.

A contrario, j'ai changé des fusibles sur des alim linéaires externes et mes OPPO sans identifier de gain particulier. Cela ne veut pas dire que le fusible n'apporte absolument rien, mais si gain il y a il est d'une valeur minime que je qualifierai de négligeable.

Lorsque c'est justifié, changer un fusible par un disjoncteur comme le conseil JL a des avantages : on peut le réamorcer, la sécurité se déclenche théoriquement plus vite : meilleure protection.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 29068
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 10 Sep 2017 22:27

coris000 a écrit:Avec votre permission, un peu de (ma) note sur les fusibles.
La résistivité interne d'un fusible est en effet importante, mais seulement quand le fusible est placé dans une ligne d`alimentation à courant continu (ancienne approche de conception). Dans ce cas, un disjoncteur de puissance, il fera un meilleur travail qu'un fusible classique. Aujourd'hui, presque aucun designer ne fait ce défaut de conception pour placer un fusible dans un chemin d'alimentation CC ...
Lorsque`un installe le fusible dans le ligne de 230 / 115V CA, la résistivité interne de ce fusible est absolument très insignifiante. Il suffit de penser à quel impact il aura si un fusible qui montre 0,002 Ohm, ou une de 0,02 Ohm, qu`il est placé dans le chemin de 230v AC, où il fait circuler des courants de 2 à 3 centaines de mA (comme dans ce lecteur Oppo ou appareils similaires).
Quel est la sagesse d`utilise une fusible a plus faible résistivité ici (fusibles coûteux) ? Pour ne pas en parle de plus sur l'idée d'utiliser un disjoncteur avec une résistivité encore plus faible sur ses contacts (mais de grandes dimensions)...
Et la dernière question décisive : qu'est-ce que le bénéfice d`un tel approche sur la qualité des signaux audio / vidéo d`un appareil, en bénéficient de ces fusibles très coûteux (ou même un disjoncteur), placés dans le chemin de courant alternatif secteur ?

Eh bien, il y a un indice dans toute cette approche de fusible : il y a toujours encore des importantes réserves de fusibles coûteux chez les vendeurs. Étant donné que de tels dispositifs ne sont plus utilisés (la conception des alimentations ou d`autre dispositif a évolué dans l'intervalle), ceux (les vendeurs) qui ont investi ou peuvent encore avoir des stocks si importants, il faut le vendre. Leur intérêt est seulement de maintenir la légende d'un fusible coûteux, qui a un impact de qualité sur les signaux audio / vidéo, lorsqu'il est utilisé dans n'importe quel appareil audio / vidéo ...
Lorsqu'on parle d'un grand disjoncteur placé dans le chemin d'alimentation en courant alternatif secteur, puis, prétendant que cette approche il améliorera la qualité des signaux audio et vidéo, a la sorties de l`appareil, cela ne me paraît que très hilarant.


Coris, on arrive maintenant à une bataille entre deux commerciaux, qui devient plus que pénible et ou les forumeurs ne vont plus s'y reconnaitre.
Pour ma part, je trouve l'approche de JL concernant le disjoncteur relativement cohérente, et franchement, je suis heureux que ça te fasse rire. :evil:
Maintenant je pense qu'il serait agréable pour tout le monde que Jl et toi arrêtiez votre "combat de coq", afin que ce post retrouve le calme et la sérénité. Il n'y a pas TA TECHNIQUE qui est la bonne et la seule, il y en a d'autres et heureusement.....sans vouloir défendre l'un ou l'autre.....
Dans le cas ou ce combat continuerait, je serais obligé de remonter le problème et je pense que cela ne serait pas forcément bon pour votre commerce à tous les deux.......il y a de la place pour vous deux ou d'autres.......
Avatar de l’utilisateur
minirama90
Staff Home-Cinema & Contributeur HCFR
Staff Home-Cinema & Contributeur HCFR
 
Messages: 2381
Inscription: 13 Aoû 2010 20:39
Localisation: Territoire de Belfort
  • online

Message » 10 Sep 2017 23:25

Le fusible et sa qualité sont très importants s'il est placé sur les lignes électriques d'un amplificateur, sur un chemin DC. Il s'agit d'une ancienne approche de conception pour les amplificateurs de puissance, et il peut être encore de nombreux amplificateurs de ce type en fonction, ou peut-être quelques-uns d'entre eux ils sont encore produits. Bien, pour ces amplificateurs, le fusible et sa qualité sont importants. Peut-être une discussion sur le disjoncteur de puissance peut-être pertinent dans ce domaine. En ce qui concerne les appareils modernes et l'utilisation de fusibles sophistiqués et coûteux dans le chemin de courant alternatif principal, c'est un non-sens. Il n'y a aucune explication logique pour l'impact d'un fusible de qualité coûteux ou bon marché utilisé, et la qualité des signaux hors de ces appareils. Pure et simple, la qualité des signaux ne peut pas être affectée par un fusible dans le chemin d'alimentation secteur, mais par des facteurs plus importants et plutôt complexes ...
Oui, la qualité du signal délivrée par un amplificateur, qui comporte des fusibles sur ses rails de courant continu, est affectée si les fusibles ne sont pas de bonne qualité.
coris000
 
Messages: 209
Inscription: 22 Mai 2014 23:33
Localisation: Norway
  • offline


Retourner vers Lecteurs UHD Blu-Ray