Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

COMPARATIF EYE ONE PRO VS PHOTO RESEARCH SPECTRO REFERENCE

Message » 18 Nov 2012 20:43

Bonjour à tous, comme je l'avais dit il y a quelques semaines je prendrai le temps de faire un comparatif entre l'EYE ONE PRO et un spectroradiomètre de référence le PHOTO RESEARCH PR-670.
Cette démarche n'a pas pour but de discréditer les sondes que l'on trouve dans le commerce mais simplement de montrer ce que l'on peut attendre d'une sonde (ou spectro) que possède la plupart.

Afin de rendre ce post compréhensible par tous, je suis parti de la calibration effective de mon vidéoprojecteur.

Voici le contexte :

- Salle semi dédiée dont une moitié entièrement noire (rideaux noirs, moquette noire, plafond noir, mur noir autour de l'écran), l'autre moitié n'est que partiellement traîtée (rideaux noirs au centre du mur opposé à l'écran, plafond blanc mais séparé par une poutre avec l'autre partie noire, mur latéraux avec rideaux gris).

- Ecran 2.35 de 285 cm de base gain 1 (toile Oray PVC)

- Le diffuseur est un Tritube SONY VPH-G90 modifié avec tes tubes P19LUG et des otptique HQF900. Il a été calibré avec le spectroradiomètre PHOTO RESEARCH PR-670 (REC 709, D65, gamma 2.4 avec compensation BT 1886, 48.83 cd/m2 à 100 IRE (235 sur une mire fenêtre) et calibré en 16-245 (les 48 cd/m2 sont dépassés à 245).

- La source est un simple lecteur BD SONY BDP 357 et le processeur LUMAGEN RADIANCE XS version + et 3D

- Le G90 est connecté en HDMI via sa carte d'entrée MOOME V2 HDMI


Caractéristique vidéo :

- Sortie du lecteur en mode auto 4:2:2

- Sortie du processeur vidéo en RGB

- Résolution de sortie 1920x817p en 96 Hz


Protocole de mesure

- Soft utilisé CALMAN V4 pro

- Spectroradiomètre PHOTO RESEARCH PR-670 sur trépieds avec une distance de mesure de 5.5 mètres de l'écran

Données techniques constructeur : - 256 Detector Photo Diode Array
- plage de mesure illuminant A 0.03 - 8,566,000 cd/m2
- bande passante spectral 8 nm
- ouverture automatisée 1°, 1/2°, 1/4°, 1/8°
- temps d'exposition rélable 6-30 000 ms
- précision couleur ± 0.0015 in CIE x,y
- précision spectral ± 1 nm
- résolution longueur d'onde < 2 nm
- luminance précision ± 2% illuminant A (2856K)
- muminance répétabilité ≤ 1% illuminant A
- résolution digitale 16 bits
- gamme auto synchronisation 20-1200 Hz (custom)


- Spectroradiomètre EYE ONE PRO sur trépieds avec une distance de mesure de 80 cm de l'écran

Données techniques constructeur Plage de mesure : - 0,2 - 1200 cd/m2 sur un écran LCD standard
- Répétabilité à court terme : x,y : +/- 0,002 standard (5000 K, 80 cd/m2)
- Gamme spectrale : 380 - 730 nm
- Analyseur spectral : Réseau de diffraction holographique avec barrette de diodes de 128 pixels
- Intervalle d'échantillonnage physique : 3,5 nm
- Résolution optique : 10 nm
- Géométrie de mesure : Optique circulaire 45°/0°, ISO 13655:2009
- Ouverture de mesure : Diamètre de 4,5 mm (l'ouverture de mesure réelle pendant la numérisation varie selon la taille des patchs et la vitesse de mesure)

- Mire AVCHD (avs)


L'une des parties clés et la partie la plus difficile fut le placement de l'EYE ONE PRO par rapport à l'écran !
Premièrement je n'ai jamais réussi à obtenir les 48,83 cd/m2 à 100 IRE mesuré avec le photo research. Je n'ai obtenu au mieux qu'un peu plus de 45 cd/m2 MAIS au détriment de la justesse de mesure de la température couleur.
Afin de pouvoir évaluer au mieux l'eye one pro j'ai privilégié la justesse des mesures de la température couleur plutôt que la mesure de la luminance (40.72 cd/m2 à 100 IRE D65). J'y reviendrai en conclusion.

Venons en au vif du sujet voici les résultats de mesure avec les graphs de calman

Précision pour la mesure du 0IRE j'ai pris une mire 5 IRE pour montrer la précision de mesure du photo research dans les très basses lumières.

Niveau de gris mesuré avec le photo research pr-670

Image
Image

Niveau de gris mesuré avec le eye one pro

Image
Image

balance RVB mesuré avec le photo research pr-670

Image

balance RVB mesuré avec l'eye one pro

Image

Coordonnées et luminances des primaires et secondaires mesurées avec le photo research pr-670

Image

Coordonnées et luminances des primaires et secondaires mesurées avec l'eye one pro (petite erreur dans le tableau il y a marqué 75% mais les mesures ont bien été faites à 100% de sat)

Image


Analyse

Voici les écarts constatés entre les résultats des mesure de x, y et Y entre l'eye one pro et le photo research pr 670

Sur le point blanc D65 à 100 IRE

Y = -16.5%
x = +0.16%
y = -0.73%

Sur la primaire rouge à 100% de sat

Y = -13.95%
x = -1.01%
y = -1.15%

Sur la primaire verte à 100% de sat

Y = -17.21%
x = +2.5%
y = -2.05%

Sur la primaire bleue à 100% de sat

Y = -8.65%
x = 0%
y = +6.93%

Sur la secondaire cyan à 100% de sat

Y = -16.5%
x = +1.07%
y = -2.95%

Sur la secondaire magenta à 100% de sat

Y = -15%
x = -1.81%
y = -1.5%

Sur la secondaire jaune à 100% de sat

Y = -17.12%
x = +1.43%
y = -1.09%



Conclusion :

On peut constater qu'il est difficile d'obtenir la vrai valeur de la luminance mesurée avec l'eye one pro pour une image projetée. Cela va obligatoirement poser problème pour la mesure du gamma. On constate également de la non linéarité dans les résultats issus de la mesure de la luminance à 70, 80 et 90 IRE par rapport au photo research.
Difficile donc d'avoir des mesures précises et objectives sur la luminance et le gamma.

Pour la température couleur l'eye one pro est relativement précise jusqu'à environ 20 IRE, en dessous il lui est impossible de mesurer correctement à 10 IRE et en dessous c'est impossible. Cela est convenable pour obtenir une image homogène. En dessous de 20 IRE ça se fera à l'oeil si vous n'avez rien d'autre.

Pour la mesure des coordonées des primaires et des secondaires, l'eye one pro reste assez bonne à 100% de sat et à luminance élevée. Toutefois elle ne parvient pas à mesurer la luminance (gros écart avec la réalité).

Je tiens à repréciser que je n'ai obtenu ces résultats acceptables de l'eye one pro qu'en partant d'une calibration effective, c'est à dire en connaissant les résultats que je devais trouver. Il m'a fallu passer beaucoup de temps pour pouvoir trouver la bonne position physique de l'eye one pro par rapport à l'écran de projection pour trouver un D65.
Le placement est très important mais impossible à trouver sans référence...
Il est dit que pour obtenir des mesures fiables avec l'eye one pro il faut la placer de telle façon qu'il faut obtenir la plus haute valeur de luminance à 100 IRE. En appliquant cette méthode je n'ai pas obtenu le D65 calibrer avec le photo research. La balance RVB n'est vraiment pas bonne donc on n'obtient pas la bonne température couleur réelle de l'image projetée. De plus je n'ai jamais réussi à obtenir une mesure juste de la luminance.
L'ouverture d'angle de mesure est trop large pour être précis, dans mon contexte j'ai le tritube au sol (pour le moment) ce qui n'arrange pas le placement du trépieds et de l'eye on pro (leurs ombres sont portés sur l'écran).
Il me parait évident que l'usage premier de l'eye one pro est en mode contact sur un écran (LCD ou autre). C'est dans ce mode qu'elle devrait être la plus précise. Je tenterai d'autres mesures par la suite.

Donc au final calibrer avec une eye one pro sans point de repère est long et compliqué pour obtenir des mesure justes, et objectives .
Elle permet toutefois d'obtenir une image homogène même si l'on est dans le faux. Il est évident qu'une calibration avec cet outil sera toujours meilleur que d'essayer de le faire à l'oeil.

Cordialement

Cédric
Dernière édition par contemplationaveugle le 03 Déc 2012 20:09, édité 12 fois.
contemplationaveugle
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1478
Inscription: 19 Mar 2008 13:26
Localisation: France (66)

Annonce

Message par Google » 18 Nov 2012 20:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Nov 2012 21:38

Merci cedric pour ce comparo, une i1d3 profilé sur le pr670 aurait pu donné de meilleurs résultats que l'eye one pro ?

Merci à toi :thks: :wink:
realzven
 
Messages: 10436
Inscription: 13 Mar 2010 15:19
  • offline

Message » 19 Nov 2012 8:47

Merci pour ce comparatif.

Si tu en as le temps et le courage pourrais-tu faire une calibration avec la eye one pro (afin de travailler dans son périmètre) puis la vérifier avec le pr670.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10280
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 19 Nov 2012 13:42

Merci pour ce test fort instructif.

Il va de soit qu'un spectrophotomètre comme le Photo Research est l'outil idéal pour tout calibreur perfectionniste néanmoins compte tenu des différences de budget (1 250$ contre 19 990$), je trouve que le Eye One Pro ne démérite pas.

Le point qui m'interpelle avec la X-Rite concerne les différences de mesures selon le choix de privilégier la précision de la colorimétrie ou de la luminance.
J'aurais aimé que tu publies aussi les résultats obtenus dans le cas le plus favorable à la luminance (45 cd/m2).
Ainsi on aurait pu évaluer les différences de performances entre sondes dans un contexte pratique, puisque les possesseurs de E1pro règlent le positionnement de la sonde selon la luminance la plus élevée.

Perso, je place ma sonde à environ 20-30 cm de l'écran car plus elle est éloignée de l'écran, plus la luminance diminue. Peut être que dans ton contexte, cela n'est peut être pas possible à cause de la position au sol de ton projecteur ...
boonjik
 
Messages: 3291
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Ile de France

Message » 19 Nov 2012 13:46

Simple et intéressant, merci pour ce petit comparo ! :wink:
Cinémotion, un magasin de passionnés pour passionnés :) Richard Czapla

5e Salon de la Hifi & du Home-Cinéma du Luxembourg - Samedi 18 Novembre 2017
Avatar de l’utilisateur
moudugnou
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 8277
Inscription: 21 Sep 2003 20:43
Localisation: Metz - Luxembourg

Message » 19 Nov 2012 14:34

Bonjour, je ferai les mesures que vous me demandez et je vous posterai les graphs :wink:

Notez que vous avez un aperçu avec les écarts sur x, y et Y (publié dans mon post)
contemplationaveugle
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1478
Inscription: 19 Mar 2008 13:26
Localisation: France (66)

Message » 19 Nov 2012 14:43

realzven a écrit:Merci cedric pour ce comparo, une i1d3 profilé sur le pr670 aurait pu donné de meilleurs résultats que l'eye one pro ?

Merci à toi :thks: :wink:


Bonjour, je ne connais pas i1d3.
Il faudrait faire le test pour observer les résultats.
contemplationaveugle
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1478
Inscription: 19 Mar 2008 13:26
Localisation: France (66)

Message » 19 Nov 2012 18:08

contemplationaveugle a écrit:
realzven a écrit:Merci cedric pour ce comparo, une i1d3 profilé sur le pr670 aurait pu donné de meilleurs résultats que l'eye one pro ?

Merci à toi :thks: :wink:


Bonjour, je ne connais pas i1d3.
Il faudrait faire le test pour observer les résultats.

J'ai posté cette question car la i1 display 3 serait meilleur sous 30 ire par rapport à la eye one pro, donc si la i1d3 est profilé sur un spectro comme le pr les résultats devraient être bon... Enfin seul un test pourrait confirmer ou pas cette hypothèse.

En tout cas merci pour toutes ces infos :thks: :wink:
realzven
 
Messages: 10436
Inscription: 13 Mar 2010 15:19
  • offline

Message » 26 Nov 2012 19:23

Bonjour, désolé de pas avoir posté avant mais travail oblige, j'ai installé et calibré un G90 sur un écran 2.35 de 4m de base, c'est un peu trop pour lui (à peine 10 Fl mesuré sur la mire fenetre 100 IRE) mais l'immersion est saisissante.

Donc comme demandé j'ai effectué une nouvelle série de mesure avec l'eye one pro mais cette fois en la positionnant de telle façon à obtenir la plus forte valeur de luminance mesuré à l'écran (44.82 cd/m2 à environ 20 cm de l'écran)

Les conditions de mesures sont exactement les mêmes que celle citées plus haut.

voici les courbes obtenues :

Niveau de gris mesuré avec le eye one pro

Image
Image

balance RVB mesuré avec l'eye one pro

Image

Coordonnées et luminances des primaires et secondaires mesurées avec l'eye one pro (petite erreur dans le tableau il y a marqué 75% mais les mesures ont bien été faites à 100% de sat)

Image


Analyse

Voici les écarts constatés entre les résultats des mesure de x, y et Y entre l'eye one pro et le photo research pr 670

Sur le point blanc D65 à 100 IRE

Y = -8.5%
x = +0.38%
y = -0.06%

Sur la primaire rouge à 100% de sat

Y = -6.53%
x = -0.94%
y = -0.76%

Sur la primaire verte à 100% de sat

Y = -9.6%
x = +2.53%
y = -1.78%

Sur la primaire bleue à 100% de sat

Y = -5.86%
x = -0.8%
y = +5.73%

Sur la secondaire cyan à 100% de sat

Y = -8.91%
x = +1.69%
y = -2.1%

Sur la secondaire magenta à 100% de sat

Y = -8.37%
x = -2%
y = -2.53%

Sur la secondaire jaune à 100% de sat

Y = -9.46%
x = +0.93%
y = -0.79%


Conclusion

Comme je l'avais évoqué, en fonction du placement de l'eye one pro par rapport à l'écran on constate des variations de résultat pour la température couleur et la balance RGB.
Dernière édition par contemplationaveugle le 04 Déc 2012 10:07, édité 1 fois.
contemplationaveugle
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1478
Inscription: 19 Mar 2008 13:26
Localisation: France (66)

Message » 26 Nov 2012 23:22

Les différences sont importantes surtout sur la luminance Y, 8/9 % de différences sur WRGBCMY...
Encore merci cedric pour ce retour :wink:
realzven
 
Messages: 10436
Inscription: 13 Mar 2010 15:19
  • offline

Message » 28 Nov 2012 10:36

Merci d'avoir pris le temps de faire ces mesures complémentaires. :ohmg:

Avec cette mise en oeuvre de la E1pro, la baisse de précision des mesures est effectivement plus représentative.
Par contre la mesure de gamma reste bonne. :P
Pour finir, par rapport aux premières mesures, la luminance semble identique au Photo Research.

Pourrais tu indiquer aux possesseurs de Eye One Pro, comment placer au mieux leur sondes pour accroitre la précision des mesures de balance RVB ?
boonjik
 
Messages: 3291
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Ile de France

Message » 07 Déc 2012 12:31

Merci pour ce comparatif :wink:

Ca fait un moment que je me pose la question, si tout le monde peut calibrer avec HCFR et une sonde de 100 a 300 euros (spyder3, spyder 4, eye one display3). On voit bien que malheureusement pour calibrer nos projo il faut:
-un logiciel compétant. Hcfr n'est bon qu'a régler le gamma et la température de couleur. Pour le gamut, c'est zéro.
Donc pour faire du très bon boulot, il faut partir sur Calman... Mais là, ce n'est plus gratuit :mdr:
-le plus important: une vrai sonde spectrophotometre qui coute très cher pour avoir des résultats impeccables.

On peut voir que l'eye one pro est bonne pour le gamma et positionner la saturation et la teinte des 6 couleurs a 100% de luminosité. Mais le reste, c'est à la rue complet.
Niveau RVB, la eye one a beaucoup de mal surtout en dessous des 20ire. Sachant que les films, on a énormément de scènes compris entre 0-30 ire.

La luminance a 100% des couleurs est a l'ouest complet. Et sachant que la luminosité joue un role très important sur le rendu des couleurs...

De plus, un certain THXRD alias Roland avait fait quelques remarques sur le sondes dont voici quelques exemples:
-"Caiman ( Calmann) que je possede en version "pro" est un excellent soft mais une usine à gaz .. ( grosse usine !!!)
Chromapur est beaucoup plus simple et peu cher ..

simplement le "bon" reste quand meme Colorfact 7 ,5 .. qui est celui utilisé par l'ensemble des professionnels.. (et que j'utilise aussi ..)

la vraie question n'est pas réellement de savoir quel soft utiliser ...( les opérations mathématiques faites par les softs sont les memes chez tout le monde ..) mais quel capteur ..
c'est là ou tout se joue ..
et Chromapur n'est compatible qu'avec des "sondes" de type "tri stimulus" ou basique
hors les mesures faites par ces sondes si elles peuvent etres considérée comme "passable" en terme de sensibilité ( contraste ) sont completement "irrecevables" en termes de précisions spectrale .. et difficilement interprétable avec précison par un soft d'ou des "différences" ( mesurer un espace couleur avec ce genre de sonde ou avec un procédé de type étalon de référence fait avec une autre sonde conduit à des aberrations ..completes .. ( et mesurer un ratio de contraste est peut etre amusant mais comme on ne pourra pas "changer" la techno du projo pour augmenter ce ratio c'est juste informatif ..
par contre la mesure des blancs et du gamut elles sont importantes car on peut agir dessus ( enfin sur assez peu de projos quand meme de maniere sérieuse )

c'est exactement comme d'éssayer d'égaliser une réponse d'enceintes en salle à partir de mesure faites avec un sonometre!!!!cela donne n'importe quoi ..

le seul moyen de faire de vraies mesure est d'utiliser un vrai spectrophotometre ..dont la précision en terme d'analyse de spectre est sans aucun rapport avec une sonde .. ( Photo résearch ou à la rigueur un CS200 minolta ..) et donc celà entraine que le soft sache gérer ce genre de machine ( Calmann :oui / Colorfact : oui )
un spectro est un appareil tres cher ( 15 000 à 50 K euros voire jusqu'à 240Keuros ..... suivant ce que l'on veut faire avec ..) mais c'est le seul et unique moyen utiliser en vidéo et en cinéma ..
le reste ; avec les sondes à 300 ou 400 euros c'est du "pipo" ( au pire collée sur un écran de pC pour un vague étalonnage ..) les étalonnages fait avec des sondes à 2 balles et des softs un peu amùateurs conduisent dans presque tout les cas à beaucoup moins bien que pas de réglage et préset "standard ou naturel d'usine"

comme pour le son la mesure demande des outils de mesures .. et en mesure colorimétrique cela coute cher ( tres cher ...)
le soft de HCFR est excellent malheureusement leur principe de sonde + fichier étalon fait avec une autre sonde relui est nul ..
et hélas je ne pense pas qu'il prévoient un jour de le rendre compatible avec de vrais outils de mesures ..

de toutes maniere tres peu de projo ont de vrais menu concernant l'espace couleurs ( primaires /complémentaires / point blanc /point noir / en valeur mathématique que l'on "entre" apres mesure au spectro .. et que le processeur interne du projo rectifie par rapport à l'espace idéal choisi ( SMPTE ou EBU ou HD ..ou "étendu" ou DCI ou autre ..)

tout autre approche est "amusante" mais sans valeur ...

de plus toute les technos de projecteur ne peuvent avoir une courbe de gamma parfaite et et un espace parfait ..+ un blanc parfait ..
seul les tri DLP ( et quasiment un seul en mono ) y arrivent ..( d'ou leurs usage en cinéma ou en mastéring )
alors ne vous prenez pas trop la tete .. mesurer avec des sondes fausses .. ( sauf y mettre beaucoup de $ ) pour découvrir que en plus le projo ne pourra jamais vraiment etre" dans les clous " peut etre décourageant ...
de plus beaucoup de bons projecteur sont maintenant livrés avec des calibrations usine excellente ( les bons constructeurs sont équipés de spectro à + de 200K euros .. de laboratoire .. espérez faire mieux des capteurs à 3 diodes à 1euros et un bout de soft .. avec en plus souvent une absence de connaissances sur ce qu'est la lumière /le spectre / le triangle 2D ou 3D .. et le comportement de l'oeil .. suivant la quantité de lumière ... ect ect ..

un bon bouquin scientifique et une bonne formation avant sera completement indispensable .. enfin il me semble ...

cordialement

thxrd"

-"..la spider est reconnue mauvaise par tout les forums spécialisés photo ..
ce sont toutes des "sondes" ..pas des spectros ...
apres mauvaises ..mauvaises en quoi ??? sans références externes fiables on ne peut réellement dire mauvais ou faux ... ce sont toutes des sondes que je qualifie "à deux sous" ce aqui change est surtout la "marge" sur certaines .;
si la sonde est fausse elle peut donner des résultats tres "satisfaisants" ..mais faux ...
le probleme des sondes de ce principe est la précision d'analyse du spectre ..( on parle en nonometre ) hors ces sondes sont de par nature completement imprécises sur ce point et comme toute l'analyse des softs part de l'info fournie par la sonde ....
un spectro ne travaille pas du tout comme ces sondes et est capable de fournir des infos tres fiables non faussées par le bruit et totalement "vraies" en tres hautes comme en tres basse lumière ..
mesurer une courbe de blanc ou un gamma avec une sonde dont l'info ( par le principe meme) n'est en rien linéaire dynamiquement /non stable dans le temps / et avec une précision en nanometre est ridicule ne conduit à ..pas grand chose ..
pour le gamut là on oublie totalement ..

on ne peut franchement pas parler de plus value .. tout court apportée par ce genre de mesure ..
le fait qu'une sonde tri stimulus coute 1000 euros .. ( voir nettement plus ..) ne la transformera jamais en spectro ..
il y a des sonometres qui coutent jusqu'à 9000 euros ... ça ne les transforment jamais en réel analyseur audio .. il reste en gros des sonometres avec un peu de logiciel simplifié qui accompagne .. ( meme sur un BK haut de gamme )
la c'est pariel .. mais en bien pire ... pour de la mesusre et calibration cinéma ou vdo ça reste des jouets (hélas pour le portefeuille )

les "pros" qui calibrent réellement usent en général de PR 655 / de CS 200 .. voir de PR 670 ou 680L .. ou CS 2000 ( perso j'use du 680 .) mais si je suis si affirmatif ec'est que comme beaucoup je me suis amusé avec colorfact ( j'ai pris le bon des le départ ) et les Grétag / les one eye et autres Spider pendant ssez longtemps ..ceci sans jamais etre satisfait de ce que je voyais ensuite ..
je faisais beaucoup mieux " à l'oeil " et à l'expérience .. ce qui m'à fait me poser des questions ....
et un jour j 'ai utilisé un PR 655 .. et là j'ai compris ..
apres je me suis bien équipé en littérature sur le sujet .. colorimétrique .. et apres seulement j'ai investi .. et depuis je satisfais des mesures et des réglages basés sur celles ci ..

cdt

Roland"

-"la "précision " sur une échelle de gamma sera "tolérable " sauf aux deux extrémités .. mais là un bon disc test sera capable de vous montrer une saturation sur les derniers niveaux de blanc ( 235 - 255 ) ou un niveau de noirs trop enfoncé ou trop décalé ..bien mieux que le fera votre mesure ..
d'autre part certaines technos ne peuvent jamais offrir un Gamma parfait ni surtout stable dans le temps ..
encore une fois le DMD n'a pas d'action propres sur le gamma ..c'est un miroir ..
si la courbe de correction dans l'électronique est bien faites elle sera inchangée par le miroir .. et totalement stable
alors que les ILA/SXRD ou les LCD influent ( par eux memes ) et de manière non stable dans le temps sur le gamma
ceci étant une petite parenthese ..

un spectro réel use de généralement de 256 à 512 cellules de captage ..et travaille en bande de spectre
il y a une raison .. c'est l'augmentation énorme de la précison et donc de la répétabilité de la mesure ..
le comportement d'une ou 2 diodes n'est pas stable dynamiquement c'est ce qui fait que les mesures ne sont pas stable .de l'une à l'autre ( + le bruit )
et on parle de quelque chose de simple .. une échelle de gris ..
que dire d'un Gamut !!! ou là on parle de précision avoisinant le nanometre .. en terme de longueur d'onde .

pour avoir "remesuré" des projo "calibrés" sur la base d'une sonde du genre cité .. avec un vrai spectro et comparé avec le préset constructeur "idéal" sur qqs machines "bien connues" et réputées j'ai vu des choses "ahurissantes "..
je n'ai jamais rencontrés de "bonnes" calibrations faites avec des sondes "à deux sous .. " ( les extremes blanc et noirs n'étaient jamais corrects .. et les espaces couleurs ... "exotiques ..tres exotiques et celà vient systématiquement des diodes qui ont dérivés ou qui sont tres loin de leur bande de spectre théorique ..( et quand en plus on passe par un "étalon" externe comme "référence "là c'est souvent encore + exotique ..

je suis dur sans doute mais moi c'est ce que j'ai vu ( mais je n'ai pas vu tout ..bien sur .. )
en tout cas au risque de surprendre je dirai que je ne peut affirmer que ça permet réellement de se rapprocher de l'idéal que d'utiliser de mauvais outils ..
d'abord une tres bonne formation sur la question et prendre un calibreur réellement équipé d'un spectro ( tres peu en france et pas chez les revendeurs ..) louer un spectro ??? je ne pense pas ... tres peu de gens possedent un spectro .. ( tres tres tres peu .. )
je précise que je ne fait pas de calibration à la demande .. ( meme payante et meme tres chere ..) .. c'est juste un usage personnel ou de type "pro "sur les grosses machines ..

cdt

thxrd"

De plus contemplationaveugle, tu as donné les résultats a 100%.

J'aurai bien aimé voir les résultats a 25% de sat, 50% et 75% voir si la eye one est aussi précise au niveau des teintes et saturations.

Franchement, je pense que la calibration se doit d'être fait par des personnes compétents qui ont les sondes adéquates.

Malheureusement sur les forums, beaucoup de personnes pensent qu'avec une sonde d'entrée de gamme et HCFR, on peut calibrer. On fait plus de mal a l'image et on ne se rapproche de la norme mais on s'en éloigne.

Mill m'avait équivalemment dit la même chose. Régler le gamma et possible mais pour le reste, il m'a dit clairement qu'une spyder 3 ou une eye one n'est pas faite pour régler le gamut et m'a fortement conseiller de laisser les réglages d'origine.
jeanraconte
 
Messages: 1403
Inscription: 16 Aoû 2009 8:14
  • offline

Message » 07 Déc 2012 13:49

je voudrais juste préciser 2 ou 3 choses :

- définition de "être calibré" : si pour vraiment calibrer faut avoir des spectro à plus de 15.000 euros et un logiciel qui coute cher il y a pas grand monde sur cette terre qui est calibré...

- 95 % des personnes "calibré" l'on fait en DIY avec color HCFR ou calman/chromapure, avec un i1d3, une spyder ou autre sonde à moins de 300 euros, les 5 % restant sont les PRO avec du vrai matos qui peuvent calibrer...

Quel particulier va acheter une sonde qui coute plus cher que son écran...

Personne a dit que l'on est calibrer sur la norme exacte avec une spyder ou un i1d3 mais on devrait se "rapprocher" de cette norme (sauf les sondes qui ont driftés :mdr: )

Quelques exemples lu sur avs Forum sur des retours de pro qui avoue eux même que'ils peuvent se tromper et pourtant ils ont du matos pro, un logiciel PRO et des vrais connaissances....

Dire que color HCFR est à l'ouest pour le gamut alors que certains ont eu l'occasion de la comparer colorHCFR V3 à chrompure et calman n'ont pas trouver de différence visible est un peu surprenant.

Tout est question de réglages, de connaissances si tout est bien paramétré les seules différences seront plus dû aux variations de la sonde que du logiciel...

Il faut lire les retours de PRO sur AVS forum, Barsotti et dereck j smith de Calman, Tom Huffman de Chromapure, les Calibrateurs PRO qui calibrent toute la journée avec des vrais spectro et qui comparent la i1d3 au champion du "low-light readings" le KLEIN K10 :

http://www.avsforum.com/t/1174468/the-o ... t_22667111

wouldn't take color readings below 0.1 cd/m2 very seriously, but luminance is another matter. Not sure what is considered acceptable, but here is a comparison between the Display 3 and the $7,000 Klein K10-A, the current champ at low-light readings.



This is from a Samsung LED flat panel. Below 0.1 cd/m2 the D3's luminance readings deviate from the Klein by an average of 0.004 cd/m2 and a maximum of 0.009 cd/m2. There are grounds on which to criticize the D3--which I am happy to discuss if anyone is interested--but low-light performance is not one of them. For the price, its low-light performance is stunningly good.


Avant de parler de calibration il faudrait déjà connaitre les normes, les différentes technologies, les teminologies, et passer des heure, des jours et des années pour acquérir assez d'experience pour calibrer sauf que ce n'est pas à la porté de tout le monde (le temps, l'argent...)

Et si personne est calibré on peux donc fermer toute cette section de forum car elle ne sert à rien en réalité : personne n'a de vrais spectro, de vrais logiciel, la seule chose que l'on pourrait avoir c'est la connaissance mais c'est par ce que c'est gratuit (enfin pour celui qui veut bien chercher) :wink:

Je ne remet pas en cause les professionnels reconnus et émérite que sont THXRD, Cedric qui ont des années d'experiences du matos pro, des vrais connaissances mais faut un peu relativiser et remettre les choses un peu dans un contexte plus réel :wink:
realzven
 
Messages: 10436
Inscription: 13 Mar 2010 15:19
  • offline

Message » 07 Déc 2012 17:44

Oh oui, il faut relativiser car les propos tenus sont hyper exagérés. :roll:
D'ailleurs si l'on suit le raisonnement extrémiste de thxrd, seul les tri-DLP (et un seul mono DLP) permettent une calibration parfaite.
A partir de là, les calibreurs pro avec leurs sondes à X milliers d'euros n'auront pour ainsi dire plus de clients dans l'entertainment (le divertissement grand public). :wink:

Si l'on s'en tient au discours de thxrd, cela mène à penser que tout ce qui n'est pas pro est de la merd_e sauf qu'il ne publie aucune mesures comparatives pour étayer ses dires.
Contemplationaveugle, avec son comparatif démontre qu'une sonde haut de gamme permet d'avantages de précision qu'une Eye One Pro mais sans pour autant rendre inexploitable les résultats obtenus avec cette dernière.
Même au contraire ... si l'on analyse plus en profondeur les mesures faites par les 2 sondes par rapport aux valeurs de références (les normes), et non la Eye One Pro par rapport au PR-670, on se rends compte que la Eye One Pro a des valeurs de DeltaE suffisamment basses (presque toujours <3) pour ne pas permettre de voir de différences à l'image par rapport à la Photo Research !
Alors certes, la E1pro a ses limites dans les basses lumières mais tout bon calibreur qui a étudié le sujet le sait et n'exploite pas ces mesures.
N'oublions pas que la E1pro est restée pendant longtemps la sonde la plus utilisée par les "pros" (Julien Berry y compris) et à cette époque, elle n'était pas considérée comme un sous produit.
Il faut dire qu'elle restait 4 fois plus chères que les sondes entrée de gamme (qui était peu précises et faibles) mais ces dernières ont considérablement évolué (E1pro Display 3 ou Spectro Colormunki) au point de la titiller voir de la dépasser dans les mesures en basse lumière.

Après dans la pratique, il ne faut pas oublier que l'usure de la lampe modifie substantiellement l'image donc aller chercher des valeurs hyper précises n'apporte un plus qu'un temps limité. Et puis il y a les limites des réglages des vidéoprojecteurs qui permettent rarement d'atteindre la perfection. Dans ce cas, une sonde high end ne se substituera pas aux limitations des vidéoprojecteurs.

PS: ColorFacts, je l'ai utilisé jadis et ce fût une référence car il n'y avait pas d'autres alternatives mais il n'a pas évolué et est resté archaïque. Aujourd'hui, il fait parti du passé.
ColorHCFR permet de tout faire bien que je reconnais que le travail du gammut sous forme de valeurs x,y,Y est peu pratique par rapport à des graphes ; Pour cela j'utilise Calman.
boonjik
 
Messages: 3291
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Ile de France

Message » 07 Déc 2012 17:59

boonjik a écrit:Oh oui, il faut relativiser car les propos tenus sont hyper exagérés. :roll:
D'ailleurs si l'on suit le raisonnement extrémiste de thxrd, seul les tri-DLP (et un seul mono DLP) permettent une calibration parfaite.
A partir de là, les calibreurs pro avec leurs sondes à X milliers d'euros n'auront pour ainsi dire plus de clients dans l'entertainment (le divertissement grand public). :wink:

Si l'on s'en tient au discours de thxrd, cela mène à penser que tout ce qui n'est pas pro est de la merd_e sauf qu'il ne publie aucune mesures comparatives pour étayer ses dires.
Contemplationaveugle, avec son comparatif démontre qu'une sonde haut de gamme permet d'avantages de précision qu'une Eye One Pro mais sans pour autant rendre inexploitable les résultats obtenus avec cette dernière.
Même au contraire ... si l'on analyse plus en profondeur les mesures faites par les 2 sondes par rapport aux valeurs de références (les normes), et non la Eye One Pro par rapport au PR-670, on se rends compte que la Eye One Pro a des valeurs de DeltaE suffisamment basses (presque toujours <3) pour ne pas permettre de voir de différences à l'image par rapport à la Photo Research !
Alors certes, la E1pro a ses limites dans les basses lumières mais tout bon calibreur qui a étudié le sujet le sait et n'exploite pas ces mesures.
N'oublions pas que la E1pro est restée pendant longtemps la sonde la plus utilisée par les "pros" (Julien Berry y compris) et à cette époque, elle n'était pas considérée comme un sous produit.
Il faut dire qu'elle restait 4 fois plus chères que les sondes entrée de gamme (qui était peu précises et faibles) mais ces dernières ont considérablement évolué (E1pro Display 3 ou Spectro Colormunki) au point de la titiller voir de la dépasser dans les mesures en basse lumière.

Après dans la pratique, il ne faut pas oublier que l'usure de la lampe modifie substantiellement l'image donc aller chercher des valeurs hyper précises n'apporte un plus qu'un temps limité. Et puis il y a les limites des réglages des vidéoprojecteurs qui permettent rarement d'atteindre la perfection. Dans ce cas, une sonde high end ne se substituera pas aux limitations des vidéoprojecteurs.

PS: ColorFacts, je l'ai utilisé jadis et ce fût une référence car il n'y avait pas d'autres alternatives mais il n'a pas évolué et est resté archaïque. Aujourd'hui, il fait parti du passé.
ColorHCFR permet de tout faire bien que je reconnais que le travail du gammut sous forme de valeurs x,y,Y est peu pratique par rapport à des graphes ; Pour cela j'utilise Calman.


Peu pratique mais si tout est bien paramétré et que la sonde n'est pas à l'ouest on peut arriver à des résultats plus que corrects :wink:
realzven
 
Messages: 10436
Inscription: 13 Mar 2010 15:19
  • offline



Retourner vers Les sondes de calibration

 
  • Articles en relation
    Dernier message