Modérateurs: Staff Son, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: GG14, itofa, le touriste et 8 invités

Pour les matériels dédiés à la reproduction musicale.

objecto vs subjecto.....Qui a raison, qui a tort ????

Message » 27 Jan 2012 15:58

Heu ... je me gratte la tête, je vous avoue.

Je ne suis vraiment spécialiste de la chose acoustique, mais il me semble que pour le peu que j'ai compris, ce que je vois là n'est pas un résonnateur de Heimlotz, c'est un absorbeur ... :-?

A mon avis, c'est un produit destiné à diminuer la réverbération globale sur la bande de spectre qui concerne principalement la voix, et non pas à traiter spécifiquement une tonique bien marquée.

Non ?

Bachi ?


EDIT : le lien vers la doc : http://www.gyproc.be/webobjbpb/PDF/Gypt ... s%20FR.pdf
Dernière édition par syber le 27 Jan 2012 16:05, édité 1 fois.
« Quand j’étais en Afrique, j’ai tué un éléphant en pyjama. Comment un éléphant a-t-il fait pour mettre un pyjama... Je ne saurai jamais ! »" - Groucho Marx
syber.
 
Messages: 9162
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
Localisation: (92)
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Jan 2012 15:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Jan 2012 16:02

maxitonic a écrit:Gyproc.be dalles perforees gyptone info produit test officiel certifie:

Coefficient d'absorption CONSTANT entre 125 hz et 4khz et egal a 0,6 a parti d'un plenum de 60 mm contenant 50 mm de laine de verre.

Faites en bon usage.


Que se passe-t-il en-dessous de 125Hz avec votre plafond à trous? Parce que 125Hz et au-dessus, c'est assez facile et le mobilier sera également très efficace mais c'est dans le grave que les modes de résonances sont tout de même les plus difficiles à régler. Je ne dis pas que votre plafond n'est pas bénéfique mais pour le moment, nous n'avons pas la preuve qu'il absorbe tout et je n'y crois pas. C'est bien pour un bureau ou un réfectoire. Ce n'est tout de même pas très sexy.

Ce qu'il y a de comique avec vous, c'est que vous nous dites qu'en changeant de pièce d'écoute, si vous éloignez les enceintes des murs pour être en champ direct et soignez l'écartement pour le couplage, seul le grave est modifié. Parce que selon vous, qu'est-ce qui pourrait changer autrement ?
Quand on meuble copieusement une pièce, même les basses en profitent tandis qu'avec votre plafond, on ne sait pas. Le plafond est de toutes les façons une surface bien gênante, personne ne dit le contraire, mais il n'y a pas que lui et si les autres surfaces sont très amorties, ne pas le traiter peut donc contribuer à conserver un certain équilibre général. Dans ce cas, un volume diffusant sera préférable à une surface absorbante; vous pourrez tenter la chose avec un gros lustre piqué à l'Elysée. C'est moins industriel mais plus risqué.
Preneur de son - Créateur du Studio Acoustique à Passavant et du Label Passavant Music (Codaex) - Collaborateur Cabasse de 1982 à 1996 - Collaborateur B&W de 1996 à 2009 - Prix Haute-Fidélité 1993 - Orphée d'Or Prix Thomas Edison 2010...
Philippe Muller.
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 27 Jan 2012 16:40

Bonjour à tous,

J’interviens dans cette discussion que je n’ai même pas lu en entier pour suggérer un point quand même (désolé si ça tombe comme un cheveu sur la soupe) :oops:.

Sans vouloir me faire l’avocat du diable (puisqu’il semble bien que le diable en l’occurrence s’appelle maxitonic... :wink:), est-ce qu’il n’est pas quand même raisonnable de penser qu’un minimum de traitement acoustique, même simplifié et non optimisé, peut être mis en œuvre sans gros risque et avec de bonnes chances d’amélioration (*)?

Je prends un exemple caricatural (et encore c’est mon exemple vécu). Mon système est installé dans mon séjour: une pièce d’un immeuble hausmannien, 3m de plafond, 140m3 à la louche, parquet, murs peints, peu de meubles. A peu près ce qu’on peut faire de pire en comportement acoustique passif (je l’entends moi-même, la pièce résonne épouvantablement :().

Je viens de changer de système et mon nouveau système sonnait admirablement dans l’audito traité où je l’ai écouté (petite salle 25m², amortie sur les murs, moquette, mur du fond avec diffuseurs). Je savais (et j’assume) que ça sonnerait très différemment dans mon séjour. Et ça n’a pas loupé: je perds beaucoup en précision de la scène sonore, et l’écoute est beaucoup plus fatigante.

Pour en avoir le cœur net, j’ai fait une expérience rigolote: j’ai tapissé les murs de mon séjour de tous les matelas de la maison, aux endroits des réflexions primaires sur les murs latéraux, en cloisonnant la pièce pour recréer un mini-audito au centre, en étalant des couettes par terre… Evidemment anarchique sur le plan acoustique, mais très spectaculaire (même mes enfants trouvaient que c’était plus reposant de jouer en criant… :wink:). Et le résultat sur mon système est très impressionnant: j’ai retrouvé une sensation proche de l’écoute de référence.

Bien sûr, il n’y a rien de scientifique là-dedans, mais si je pouvais traiter très grossièrement ma pièce comme ça, je considérerais que c’est un progrès par rapport à sans traitement.

Tout ça pour dire que finalement, traiter sommairement une pièce, sans mesure préalable, à l’oreille, c’est certes moins bien qu’avec un acousticien qui fera ça de manière objective et appuyée, mais est-ce que ce n’est pas la même chose que de chercher, à l’oreille encore, à associer au mieux des maillons d’une chaîne ? Pas parfait, mais mieux que rien, non ? Sachant que c’est comme l’association des maillons, si ça marche mal, on revient en arrière.

Dit autrement, pour faire le lien avec la discussion: on peut être objectif (ou objectiviste... :roll:), sans être jusqu'au-boutiste ou même perfectionniste. La vie est faite de compromis non?

PS. Je me place en dehors des querelles de clochers, sans chercher à comprendre le bien-fondé des positions de chacun… et l’historique des rapports entre protagonistes sur ce forum (dont je comprends qu’il constitue quand même un passif non négligeable… :wink: :) ).

(*) Pour simplifier (je suis totalement profane en la matière): absorption générale de la pièce pour réduire des temps de réverbération trop importants, absorption des réflexions primaires, diffusion en fond de pièce, positionnement des enceintes pour se rapprocher d'une écoute en champ direct.
Fr-Lem.
 
Messages: 399
Inscription: 07 Nov 2009 16:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2012 16:55

Bonjour Fr-Lem

Merci pour l'expérience relatée, qui prouve une fois encore, l'importance de l'acoustique de la pièce.
J'ai 2 questions :

  1. Lors de l'achat de votre nouveau système, que vous a conseillé votre vendeur ? Avez-vous testé votre nouveau système chez vous avant d'en faire l'acquisition ?
  2. Que comptez-vous faire maintenant concernant l'acoustique de votre pièce ?
Dernière édition par nonocnonoc le 27 Jan 2012 16:56, édité 1 fois.
nonocnonoc.
Membre HCFR contributeur
Membre HCFR contributeur
 
Messages: 1361
Inscription: 30 Nov 2003 13:20
Localisation: Poitiers
  • offline

Message » 27 Jan 2012 16:56

- doublon
nonocnonoc.
Membre HCFR contributeur
Membre HCFR contributeur
 
Messages: 1361
Inscription: 30 Nov 2003 13:20
Localisation: Poitiers
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:07

Rebonjour Philippe,

merci de reconnaitre que je suis comique, j'en suis flatte: c'est mieux que d'etre ennuyeux.

Je constate que vous passez plus de temps a essayer d'anihiler mon apport personnel qu'a faire des propositions concretes, simples et applicables par le (pauvre ) audiophile qui lit et qui pense a resoudre son cas pratique de sejour qui resonne.

Comme je vois que ca semble vous occuper et vous motiver, je n'y vois pas d'inconvenient.

Je maintiens que mes propositions sont oragmatiques et fonctionnent bien car j'ai fait plusieurs pieces d'ecoute et que le plafond en caisson avec dalles trouees ameliore deja de 80% la situation (pourcentage symbolique approximatif) en laissant a l'interesse toutes initiatives astucieuses pour les 20% restants,initiatives qui peuvent affecter la forme d'objets diffusants ou de panneaux en v ,en pyramide,de fonds d'emballages d'oeufs si la piece n'est oas affectee de WAF mais utilitaire,ou encore ce qu'a fait fr-lem ce qui est evidemmebt simple et intelligent,ou encore acheter des zaloeils aux chiffoniers d'emmaus et poser tous ces attrappe -poussiere partout ou le waf le permet pour diffuser les ondes au gre des sculptures baroques Art Deco recuperees dans les poubelles.

J'essaie d'aider par des solutions qui marchent, je suis desole que ca semble vous deranger?
Je serai, comme a mon habitude, tres heureux de constater que je me suis trompe sur ce point
Cordialement :mdr:
Duntech Prince/Ayon Triton II-Primaluna prologue4-Classdaudio SDS470/Tascam CDRW2000-Bryston BCD1-Marantz PMD340/WEISS DAC2-TC Elec BMC2-Horloge MUTEC MC3-ASRC Z-SYS Z3src/Technics SL1200mk2-DL103R-PS AudioGCPH-TC Elec DB MAX/Magnum Dyn./Siltech&Litz
maxitonic.
 
Messages: 835
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:13

Fr-Lem a écrit:
Je prends un exemple caricatural (et encore c’est mon exemple vécu). Mon système est installé dans mon séjour: une pièce d’un immeuble hausmannien, 3m de plafond, 140m3 à la louche, parquet, murs peints, peu de meubles. A peu près ce qu’on peut faire de pire en comportement acoustique passif (je l’entends moi-même, la pièce résonne épouvantablement :().



Bonjour,

3 métres sous plafond seraient un minimum pour la hifi.

J'ai commencé comme vous, et puis l'appétit, l'apprentissage de l'écoute, la hausse du niveau d'exigence à mesure que l'on mesure le gain positif fait que l'on veut plus et toujours plus.

En se creusant un peu la tête, on peut mélanger traiement + meubles pour que cela reste esthétique.

Francois :wink:
frgirard.
 
Messages: 7584
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:20

J'ai aussi 3 mètre sous plafond.

Mais petite pièce et meublée stratégiquement. En outre, forme non parallélépipédique.

C'est cool :wink:

David :D
"Quand on tient le faux pour le vrai, le vrai à son tour est faux" Cao Xueqin / Hong lou meng
DaveStarWalker.
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:20

si l'audiophile wafiste avait un grain de bon sens, il négocierait avec le waforaptore meubles, bibelots, rideaux... contres panneaux, diffuseurs et non des cables ou de la dorure électronique.

Francois :wink:
frgirard.
 
Messages: 7584
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:25

nonocnonoc a écrit:Bonjour Fr-Lem

Merci pour l'expérience relatée, qui prouve une fois encore, l'importance de l'acoustique de la pièce.
J'ai 2 questions :

  1. Lors de l'achat de votre nouveau système, que vous a conseillé votre vendeur ? Avez-vous testé votre nouveau système chez vous avant d'en faire l'acquisition ?
  2. Que comptez-vous faire maintenant concernant l'acoustique de votre pièce ?

Sur la 1ère question, j'ai discuté en connaissance de cause avec mon vendeur (pro mais c'était du matériel d'occasion). Nous étions tous les 2 conscients de ce que les enceintes sonneraient différemment dans ma pièce. Pour être concret, il s'agissait d'acheter des Dynaudio Air 25 alors que je venais d'un système à base de Dynaudio Confidence. Je voulais garder une identité sonore que j'aime et que j'apprécie tout en simplifiant les problématiques d'association de maillons justement. Le concept Air me plaît justement parce qu'il simplifie (et pour cause, tout est intégré) les questions sur l'optimisation des associations et ouvre la porte en même question à un filtrage actif dans les enceintes.

Ca m'amène au 2ème point. Pas de traitement acoustique lourd car c'est du provisoire, mais je serais attentif à "charger" un peu ma pièce (rideaux, tapis). Et dans un 2ème temps, je vais me pencher de manière plus approfondie sur les possibilités de filtrage actif interne aux enceintes.

Je n'ai pas été surpris du tout par ces constatations et j'en avais discuté très ouvertement avec mon vendeur qui avait lui aussi attiré mon attention sur ce point de l'acoustique. Mon opinion (au sens ma conclusion après expérimentation, puisqu'on est dans une discussion objectif/subjectif) est qu'à partir d'un certain niveau de matériel, on entend plus la pièce que le matériel. Mes Air 25 dans ma pièce sont plus proches de mon ancien système (Dynaudio Confidence 5 + ampli NAD S300) que les Air 25 dans l'audito où je les écoutées la 1ère fois.
Fr-Lem.
 
Messages: 399
Inscription: 07 Nov 2009 16:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:26

Le mieux est d'être célibataire :wink:

On ne peut pas tout avoir :cry:

Sinon le bonheur absolu ? Bonne et belle pièce dédiée, beau et bon système... et une belle femme ou un bel homme (pour nos amies qui aiment la hifi :love: )

David :wink:
"Quand on tient le faux pour le vrai, le vrai à son tour est faux" Cao Xueqin / Hong lou meng
DaveStarWalker.
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:29

Fr-Lem a écrit: Pour simplifier (je suis totalement profane en la matière): absorption générale de la pièce pour réduire des temps de réverbération trop importants, absorption des réflexions primaires, diffusion en fond de pièce, positionnement des enceintes pour se rapprocher d'une écoute en champ direct.


C'est déjà pas mal et c'est la démarche que j'ai adopté dans un premier temps ne sachant pas quoi faire. Mais aprés, vient le pb du flutter echo, la tentative d'estimer la qualité de la diffusion, l'aménagement qui casse tout, le traitement des modes.

J'avous j'ai traité à l'oreille et ne me suis mis à la mesure que pour conforter mes sensations. Ca tombe bien auditions et mesures concordes.

Francois :wink:
frgirard.
 
Messages: 7584
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:31

Edité....voir le point 5.3 de la charte.

Etant donné que cela fait le 2eme post avec un sous entendu du plus mauvais gout.
Cela te vaut donc un CJ.

LBTRMA
Staff Son
Duntech Prince/Ayon Triton II-Primaluna prologue4-Classdaudio SDS470/Tascam CDRW2000-Bryston BCD1-Marantz PMD340/WEISS DAC2-TC Elec BMC2-Horloge MUTEC MC3-ASRC Z-SYS Z3src/Technics SL1200mk2-DL103R-PS AudioGCPH-TC Elec DB MAX/Magnum Dyn./Siltech&Litz
maxitonic.
 
Messages: 835
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:33

Fr-Lem a écrit:....est qu'à partir d'un certain niveau de matériel, on entend plus la pièce que le matériel.


Oh que non, le niveau qualitatif n'a directement rien à voir la dedans.
J'ai des K+HO300, ces enceintes ont une directivité controlée et assez prononcé en hauteur. Autrement dit, ça n'arrose pas partout. Des enceintes de "qualité" mais ayant une faible directivité risque de poser des problémes plus important.

Francois :wink:
frgirard.
 
Messages: 7584
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Jan 2012 17:38

Apparemment, les préjugés homophobes perdurent encore ... en 2012.
J’ignore si cette blague peut être apparentée à de l’homophobie, mais je la trouve d’assez mauvais goût ... et hors sujet. C'est bien plus drole lorsque tu causes acoustique :wink:
:wtf:
Bouzouk

Edité par LBTRMA....suppression de la citation apres modération du passage en question
Vds panneaux stéréos Texaa à suspendre verticalement
Bachibousouk.
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 1024
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon


Retourner vers Matériel Haute-Fidélité