Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Fusible or

Message » 07 Oct 2017 0:26

Bon je sais, je vais me faire incendier !!!

Il y a quelques années, j'avais du très bon matos
Source Wadia
Amplification Krell
Enceintes Martin Logan

Un jour, par jeu, j'ai essayé de remplacer le fusible de l'ampli Krell par un fusible en or. Et la, stupéfaction... le son devenait beaucoup plus agressif et foutait en l'air tout le Krell. Le fusible avait donc un impact sur le son, c"était évident, mais négatif. J'ai fait un test en aveugle avec un copain qui ne savait pas quel fusible je mettais, et il a immédiatement entendu le rendu peu naturel avec le fusible or. Cependant... en pensant au résultat, je me suis dit que ce côté trop agressif ou analytique pourrait peut-être apporter quelque chose sur de "petites" configurations. J'ai donc fait l'essai sur une "petite chaine hifi avec un intégré Rotel. La... miracle, tout sonnait mieux. Le son était plus précis, plus fouillé. Bref, transformation réussie.


Je sais que je vais me faire exploser, mais quelqu'un d'autre a t'il déjà fait cette expérience ? Je ne m'explique absolument pas comment un simple fusible peut avoir autant d'impact !!! Cela reste un mystère pour moi et, si je ne l'avais pas entendu, je n'y aurai pas cru moi-même. Pourtant, je suis un septique qui ne comprend toujours pas bien les différences entre câbles et qui n'a jamais n tendu le moindre changement en changeant des cordons secteurs. Le changement de fusible, lui, saute aux oreilles :o
Dernière édition par numero9 le 07 Oct 2017 0:36, édité 2 fois.
numero9
 
Messages: 80
Inscription: 02 Aoû 2002 23:19
Localisation: VAR
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Oct 2017 0:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Oct 2017 0:35

:siffle:
pm57
 
Messages: 1554
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 07 Oct 2017 0:38

Bon je savais bien que ça commencerai comme ça ! Mais je souhaite seulement savoir si quelqu'un d'autre a déjà fait l'essai et ce qu'il en a pensé. L'avis de ceux qui ne l'on jamais fait et ne le feront jamais risque de ne pas apporter grand chose au fil. En tous cas, j'ai cherché sur le web et je n'ai guère trouvé d'infos. Pourtant ils se vendent, donc d'autres doivent bien avoir une opinion ?
Dernière édition par numero9 le 07 Oct 2017 0:42, édité 1 fois.
numero9
 
Messages: 80
Inscription: 02 Aoû 2002 23:19
Localisation: VAR
  • offline

Message » 07 Oct 2017 0:40

pm57
 
Messages: 1554
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 07 Oct 2017 0:44

PM57, tu peux trouver un autre sujet à trôler ? :mdr:
numero9
 
Messages: 80
Inscription: 02 Aoû 2002 23:19
Localisation: VAR
  • offline

Message » 07 Oct 2017 6:07

On peut transférer ce fil à "pas de limite pour vendre (ou acheter) n'importe quoi".

Arriver a faire croire aux gens que l'or, symbole de la rareté et du luxe, a un effet prosaïque sur le son d'un Krell (autre symbole du luxe ésotérique,chef d'une tribu barbare corrompue)....,et DE PLUS, en sens INVERSE de ce qu'on pourrait espérer d'un métal rare et cher, c'est le comble du paradoxe..;paradoxe qui intéresse les rêveurs.

Retombons sur les valeurs simples et sur les lois basiques connues .

Un fusible est une résistance pacée en SERIE sur une des polarités du cable secteur., mais pas n'importe laquelle !
Elle varie en fonction du courant qui la traverse, jusqu'à chauffer hard et fondre quand il y en a trop.

Cette résistance SERIE peut elle avoir une influence sur le fonctionnement de l'alim d'un ampli?
Réponse= OUI, car le circuit complet comprend des inductances série et capacités //, et donc elle peut intervenir sur les réactions du circuit complet.

Que peut-il se passer? L'or n'est pour rien dans l'histoire, par contre la valeur et les variations de cette résistance série selon le fusible utilisé peuvent avoir une influence, il faut évidemment procéder a des vérifications assez complexes pour déterminer laquelle, et si elle est "significative" ou non.
maxitonic
 
Messages: 1822
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 07 Oct 2017 9:19

Et bien pas tout à fait. Le fusible valait dans les 25 euros. Il est plaqué or je pense et pas totalement en or j'imagine (vu le prix), mais je n'en sais rien en fait. Je sais juste que c'est suffisamment peu cher pour que l'on face le test. Quant au filament, je ne sais pas. En tous cas, c'est moins cher que de changer de câble ou d'acheter des pointes.

A ce propos, je sais une chose :
Avant tout le monde mettait du fil électrique pour les enceintes et... quand on a trouvé mieux, 80% des gens disait "c'est de la connerie", c'est pas scientifique
Même chose pour les pointes de découplage
Même chose pour les câbles secteurs

Et bien moi j'affirme entendre une énorme différence avec ou sans fusible or, alors que le reste n'a qu'un impact à la marge. Différence négative sur un vieux Krell KSA 50 mk2, et positive sur un Rotel. Différence tellement visible que même en aveugle, un copain a tout de suite reconnu une nette différence de son.

Dans tous les cas, merci de ton explication que je trouve intéressante, mais je ne comprend pas comment ceux qui ne l'on jamais fait peuvent être aussi pontifiant... En tous cas, vu le prix, je compte refaire un essai, plus tard, sur mon ampli hc Pioneer d'aujourd'hui.
Dernière édition par numero9 le 07 Oct 2017 9:44, édité 1 fois.
numero9
 
Messages: 80
Inscription: 02 Aoû 2002 23:19
Localisation: VAR
  • offline

Message » 07 Oct 2017 9:42

numero9 a écrit:Et bien pas tout à fait. Le fusible valait dans les 25 euros. Il est plaqué or, pas totalement en or. Quant au filament, je ne sais pas;

Mais je sais une chose :
Avant tout le monde mettait du fil électrique pour les enceintes et... quand on a trouvé mieux, 80% des gens disait "c'est de la connerie", c'est pas scientifique
Même chose pour les pointes de découplage
Même chose pour les câbles secteurs

Et bien moi j'affirme entendre une énorme différence avec ou sans fusible or, alors que le reste n'a qu'un impact à la marge. Différence négative sur un vieux Krell KSA 50 mk2, et positive sur un Rotel.

Dans tous les cas, merci de ton explication que je trouve intéressante, mais je ne comprend pas comment ceux qui ne l'on jamais fait peuvent être aussi pontifiant... En tous cas, vu le prix, je compte refaire un essai, plus tard, sur mon ampli hc Pioneer d'aujourd'hui.

L'intérêt d'un placage or, s'il est d'épaisseur suffisante, est le comportement vis à vis de la corrosion: les oxydes métalliques, à part ceux d'argent, sont isolants,donc une mince couche d'oxyde peut vraiment créer des problèmes. L'or, lui, ne s'oxydant pas dans des conditions normales (et aussi quelques autres métaux)
Certains ont pu constater ainsi que le simple fait d'enlever et remettre le même fusible pouvait produire le même effet.
Si tu es décidé à refaire un essai, fais le en double aveugle (protocole ABX), ce qui permettra d'apporter une caution scientifique à ta manip et ne te prendra que quelques minutes de plus.
(et permettra de faire taire les médisants)
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4152
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 07 Oct 2017 9:50

Ha. Voila du constructif. Peux-tu m'expliquer ce qu'est l'ABX ? Après, pour le refaire, ça dépendra du nombre de fusibles dans le Pioneer, par exemple, si il y en a 4 cela fera quand même dans les 100 euros et je n'ai pas trop envie de lâcher 100 euros en risquant que... ce soit moins bon. Le test positif était sur un Rotel, mais je ne peux certifier que ça marchera bien sur tous les amplis. C'est aussi pourquoi j'aurai voulu avoir d'autres avis avant de reéssayer. En fait, le but de mon post initial n'est pas de dire "hé ho les gars, j'ai un nouveau produit miraculeux pour vous". C'était plutôt "qu'elle est votre expérience sur le sujet ?"
numero9
 
Messages: 80
Inscription: 02 Aoû 2002 23:19
Localisation: VAR
  • offline

Message » 07 Oct 2017 10:10

Si tu fais une recherche dans ce sous forum, tu trouveras ce qu'il te faut et bien mieux expliqué que je ne le ferais.
Pour moi, le spécialiste du sujet est pio 2001, mais ce n'est pas le seul.
A+
Dernière édition par Robert64 le 07 Oct 2017 14:47, édité 1 fois.
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4152
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 07 Oct 2017 14:44

Salut,
L'ABX, c'est exactement ce que tu as fait avec ton ami, sauf qu'on vérifie que ça le fait "à chaque fois", et pas "juste une fois".

Petite présentation du protocole ABX :

On appelle A le premier fusible, B le second, et quand on ne sait pas, c'est "X". Cela permet à l'auditeur d'écouter ce qu'il veut. On ne lui impose pas "c'est quoi ça ??... Ha! Ha ! T'as faux !".
Il peut répondre "ben attends, je sais pas, remets A et je te dirai... remet B maintenant... et puis X... et puis encore A..."

La deuxième caractéristique, c'est la répétition : à partir de combien de fois on peut conclure que ça marche "à tous les coups" ? 2 fois ? 10 fois ? 50 fois ?
On admet que 4 fois, c'est insuffisant. 5, c'est à peine convaincant. Pour un fusible, personne y croira. Même 8 fois, il resterait des doutes, du genre "deviner 8 fois par pure chance, je veux bien l'admettre, mais que le fusible change le son, je n'y crois pas".
Evidemment, c'est très différent pour l'auditeur, parce que lui il entend ce qui se passe. Il n'a pas besoin de beaucoup d'essais pour se convaincre. Un lecteur du forum qui n'a jamais fait l'expérience sera bien plus incrédule, et ne sera convaincu que par un nombre d'essais plus élevé. Minimum 10, et sans la moindre faute. Ou 13 avec une seule faute, par exemple.

Certes, 10 fois sans faute, c'est une chance sur mille. Ca peut paraître ridiculement bas. Le problème est qu'à force d'utiliser les tests ABX pour vérifier pas mal de choses, on s'attend de plus en plus à voir apparaître ici où là des "faux positifs". On en est à un point où on a déjà enregistré un succès à une chance sur 500... qui était de toute évidence faux, puisque le testeur ne faisait que jouer avec un logiciel de tirage au sort, sans rien tester.

Enfin, pour que le test soit convaincant, il faut un vrai tirage au sort pour choisir X (dé, tirage à pile ou face, etc), plutôt qu'une liste faite à la main, et il faut réussir du premier coup, quitte à s'exercer avant. Si on recommence pendant des jours à chaque fois que le score n'est pas bon, on finit forcément par y arriver à un moment ou à un autre, même s'il n'y a rien à entendre.


Bon, ceci dit, faire un ABX de fusible, cela me paraît difficile, parce qu'il faut éteindre et rallumer l'ampli à chaque fois. J'ai fait ce genre d'expérience dans le passé (par exemple, en changeant une nappe de fils à l'intérieur de l'ampli), et j'ai toujours eu l'impression qu'allumer et éteindre l'ampli sans arrêt brouillait le son.
Aujourd'hui, je ne fais plus la différence entre ces accessoires, et je pense plutôt que c'est l'écoute en aveugle qui a anihilé l'impression de différence, qui était fausse dès le départ. Dès lors, si l'ABX échoue (ce qui est souvent le cas), comment conclure ? Pas de différence ? Ou alors une différence, mais masquée par les allumages répétés de l'appareil ?

Pour faire efficacement un ABX de fusible, je pense qu'il vaudrait mieux avoir deux amplis identiques, avec chacun un fusible différent. On branche les enceintes alternativement sur l'un ou l'autre. Attention, pas d'ampli à lampes dans ce cas là : ils ne supportent pas qu'on débranche les enceintes sans les éteindre.
Pio2001
 
Messages: 5907
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 07 Oct 2017 14:55

Robert64 a écrit:L'intérêt d'un placage or, s'il est d'épaisseur suffisante, est le comportement vis à vis de la corrosion: les oxydes métalliques, à part ceux d'argent, sont isolants,donc une mince couche d'oxyde peut vraiment créer des problèmes. L'or, lui, ne s'oxydant pas dans des conditions normales (et aussi quelques autres métaux)


Oui, mais les fusibles ordinaires ont déjà un placage en nickel, qui est tout aussi inoxydable que l'or.
Ce n'est pas pas parce que l'or est inoxydable que les fusibles en or fonctionnent mieux que les autres.

On utilise beaucoup le placage en or pour les contacts électroniques : cartes d'ordinateur, puces, prises casques etc. Bizarrement, cela ne se fait pas pour les prises électriques secteur, qui ont toutes un placage en nickel.
J'ignore si c'est juste pour faire joli, ou si c'est une question de meilleur adhérence sur le laiton ou le cuivre qui est en-dessous. En principe, l'or adhère mal sur le laiton : Un ami qui travaillait dans une usine s'était fait des petits objets en laiton plaqué or, et il m'a expliqué qu'il avait d'abord fait un bain de nickel sur le laiton, puis d'or sur le nickel, pour que cela soit plus durable.

Edit : je pense que les prises électriques sont en nickel parce que le nickel est un métal de plus grande dureté. Il résiste mieux à des branchements répétés.
Pio2001
 
Messages: 5907
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 07 Oct 2017 15:13

C'est tout à fait exact! D'un point de vue purement technique, l'or ne se justifie pas, d'autant plus que sa tenue à l'usure n'est pas très bonne. De même sa conductivité électrique et thermique sont juste moyennes. Mais il ne faut pas négliger l'aspect esthétique.

Edit: quand on craint des risques de corrosion, il faut éviter de mettre en présence des métaux de potentiels d'électrode trop différents. On considère qu'il y a risque au delà de 150 mV. Or l'or par rapport au cuivre, c'est +440mV, alors que le nickel c'est + 140 mV, le meilleur étant l'étain, avec + 20mV, mais l'étain a d'autres problèmes ("peste" de l'étain)

Ne pas oublier aussi que le nickel, si ce n'est déjà fait, finira par être interdit à cause de sa toxicité (allergène, en fait) Idem pour le rhodium.
Après, il y a d'autres alliages de contact avec d'autres propriétés: tenue à 'arc électrique, non collage, auto nettoyage, et...pour relais & contacteurs. (autre sujet)
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4152
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 07 Oct 2017 15:45

Bonjour n°9.

J'ai connu un même constat en ayant, autrefois, modifié la connectique de mes Triangle Antal.
À l'aide de bornes à serrage mécanique, j'avais mis en contact direct le câble venant de l'ampli avec celui du filtre passif de l'enceinte. Je ne sais plus combien de temps j'ai laissé cette configuration mais le rendu est toujours dans ma mémoire : agressif, détimbré même à bas volume. Retour à l'ancienne...
J'avais fais cette opération car le bornier de cette enceinte étant en laiton, il y a mieux pour réduire la valeur résistive. Je m'étais dis que le branchement direct enlèverait un filtre et "ouvrirait" le message sonore (en mieux évidemment). Mais il y a fort à parier que l'enceinte à été écouté avec son bornier d'origine et "équilibrée" comme ça lors de sa conception.

Un gars qui avait entièrement changé les connectiques secteurs basiques de son installation (barrettes, fiches, câbles) par du rhodium (Furutech) avait fait le même constat que toi. Il a été obligé de revendre tout ce qu'il avait acheté. Dans son cas, il est allé trop loin et radical comme je l'ai été.
Ce témoignage se trouve sur un autre forum, je ne sais même plus lequel, mais il date de plusieurs années et pour le retrouver... En tout cas, édifiant.

Tout ça pour dire que les connectiques ont une influence bien réelle plus ou moins audible selon les systèmes.
CHRISTOPHE DESJARDINS
Avatar de l’utilisateur
CHRIS.D
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 101
Inscription: 17 Nov 2015 15:02
Localisation: Yvelines 78

Message » 07 Oct 2017 15:54

Robert64 a écrit:C'est tout à fait exact! D'un point de vue purement technique, l'or ne se justifie pas, d'autant plus que sa tenue à l'usure n'est pas très bonne. De même sa conductivité électrique et thermique sont juste moyennes. Mais il ne faut pas négliger l'aspect esthétique.

Edit: quand on craint des risques de corrosion, il faut éviter de mettre en présence des métaux de potentiels d'électrode trop différents. On considère qu'il y a risque au delà de 150 mV. Or l'or par rapport au cuivre, c'est +440mV, alors que le nickel c'est + 140 mV, le meilleur étant l'étain, avec + 20mV, mais l'étain a d'autres problèmes ("peste" de l'étain)

Ne pas oublier aussi que le nickel, si ce n'est déjà fait, finira par être interdit à cause de sa toxicité (allergène, en fait) Idem pour le rhodium.
Après, il y a d'autres alliages de contact avec d'autres propriétés: tenue à 'arc électrique, non collage, auto nettoyage, et...pour relais & contacteurs. (autre sujet)
A+

Bonjour Robert.
Ce que tu décris ressemble au phénomène d'électrolyse en plomberie.
Si j'ai bien saisi ton propos, il vaut mieux éviter les "mélanges". Quelles sont les valeurs sures et durable dans le temps : cuivre et argent ?...quoi d'autre ?
Merci.
CHRISTOPHE DESJARDINS
Avatar de l’utilisateur
CHRIS.D
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 101
Inscription: 17 Nov 2015 15:02
Localisation: Yvelines 78


Retourner vers Meubles et Accessoires