Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tout ce qui concerne les logiciels lié au HC sur ordinateur (PC, Mac, Linux...)
Règles du forum
Avant de poster, merci de prendre connaissance des règles du forum : à lire avant de poster

cPLAY et cMP => Très haute fidélité musicale

Message » 08 Juil 2008 17:07

Lansing a écrit:Je ne discuterai pas des histoires de upsampling

et pourquoi donc pas ? :mdr:
d'apres les jolis diagrammes de son PDF, et mes oreilles en tete de choux-fleur......il semblerait qu'un surechantillonnage 24/96(oversampling donc) permette de "recreer"(avec plus ou moins de brio :mdr: ) les informations qui n'ont pas ete enregistrees a cause de la reso reduite 16/44.1.

Image

il suffit de comparer les 2 modes de qualite les plus hauts de SRC pour entendre que le plus haut "lisse" les formes d'onde, les rend moins metalliques, plus naturelles que les autres ?!
a la maniere d'un sharpen intelligent pour la video..

SRC_SINC_BEST_QUALITY - This is a bandlimited interpolator derived from the mathematical sinc function and this is the highest quality sinc based converter, providing a worst case Signal-to-Noise Ratio (SNR) of 97 decibels (dB) at a bandwidth of 97%. All three SRC_SINC_* converters are based on the techniques of Julius O. Smith although this code was developed independantly.
SRC_SINC_MEDIUM_QUALITY - This is another bandlimited interpolator much like the previous one. It has an SNR of 97dB and a bandwidth of 90%. The speed of the conversion is much faster than the previous one.
SRC_SINC_FASTEST - This is the fastest bandlimited interpolator and has an SNR of 97dB and a bandwidth of 80%.
SRC_ZERO_ORDER_HOLD - A Zero Order Hold converter (interpolated value is equal to the last value). The quality is poor but the conversion speed is blindlingly fast.
SRC_LINEAR - A linear converter. Again the quality is poor, but the conversion speed is blindingly fast.

apres j'ignore pourquoi il refuse de le faire en temps reel et veut absolument enregistrer du 24/192 surechantillone sur son DD ?! :roll:

et reste a s'entendre sur la diff. oversampling/upsampling :
http://www.audioholics.com/education/au ... ital-audio
Dernière édition par leeperry le 08 Juil 2008 18:05, édité 1 fois.
leeperry
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 19:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Juil 2008 17:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Juil 2008 17:40

leeperry a écrit:il semblerait qu'un surechantillonnage 24/96(oversampling donc) permette de "recreer"(avec plus ou moins de brio :mdr: ) les informations qui n'ont pas ete enregistrees a cause de la reso reduite 16/44.1.

Si le logiciel réinvente des trucs on est plus dans la haute "fidélité" là, non?
Dernière édition par Slacky le 08 Juil 2008 18:32, édité 1 fois.
Slacky
 
Messages: 263
Inscription: 26 Déc 2007 19:32
  • offline

Message » 08 Juil 2008 18:04

bein on est dans la ultra-haute-fidelite plutot ouais, on upscale intelligemment les pov'CD :mdr:

on augmente leur bande passante et on lisse les courbes, a la facon d'un sharpen video :)
leeperry
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 19:44
  • offline

Message » 08 Juil 2008 19:36

Cette comparaison au niveau numérique est complêtement bidon. Le 16/44 est lissé de toutes façons par l'étage de sortie qui comporte un passe-bas analogique.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 08 Juil 2008 20:12

et puis de toute façon le mouvement de la membrane de l'enceinte est pas vraiment numérique :D
nasdak
 
Messages: 195
Inscription: 02 Mar 2004 20:53
  • offline

Message » 08 Juil 2008 21:12

Bonsoir tout le monde,

@leeperry : je pense que Patrick veut dire que l'upsampling s'apparentant dans ce cas précis à un effet son utilisation ne se discute pas, on a le droit d'écouter comme on aime c'est le minimum .
On peut aussi appeler ça de la ultra haute fidélité si on veut , c'est comme le nouvel omo :D

Cela dit, quand on upsample en pro c'est pas pour améliorer la qualité ou le jitter... :mdr: c'est juste pour faire correspondre la freq d'échantillonage au support de diffusion, par ex un enregistrement en 44.1 pour un dvd
Quoique maintenant qqs ingés son de mastering ont peut être cédé au chant des sirènes, faut dire que certains sont limite audiofilants .
alpacou
 
Messages: 2263
Inscription: 14 Avr 2006 8:31
Localisation: Riante cité du val d'oise
  • offline

Message » 08 Juil 2008 21:34

Lansing a écrit:Bonjour,
En ASIO ou en Kernel streaming l'OS n'a absolument aucune influence. Quand au lecteur, aucun n'est meilleur qu'un autre, il n'y a qu'une seule et unique façon de lire un fichier audio. Je ne discuterais pas des histoires de upsampling et autres bricolages, chacun sa façon de voir les choses.
Que la source soit un cd, un flac, un ape, un wav ou n'importe quel lossless, que le transport se fasse par bus PCI, Wifi ou firewire à l'arrivée c'est du bit perfect. La seule chose qui peut améliorer les choses c'est une meilleure carte son, un meilleur ampli ou de meilleures HP.
Le reste est une perte de temps, surtout en tripatouillant à la base de registre. Pour ne parler que informatique, on doit soigner l'alim du PC et la carte mère si on utilise une carte son interne.

Patrick


Bon alors je suis définitivement psÿko et tout est dans ma tête.
Amen.

Image

@+,
Xavier.
tobal
 
Messages: 6118
Inscription: 13 Sep 2001 2:00
Localisation: Niort
  • offline

Message » 08 Juil 2008 21:51

slackytube a écrit:
leeperry a écrit:il semblerait qu'un surechantillonnage 24/96(oversampling donc) permette de "recreer"(avec plus ou moins de brio :mdr: ) les informations qui n'ont pas ete enregistrees a cause de la reso reduite 16/44.1.

Si le logiciel réinvente des trucs on est plus dans la haute "fidélité" là, non?


Il ne réinvente pas d'informations manquantes... et son effet est donc nettement moins spectaculaire que l'Upscale vidéo...

il permet juste d'augmenter la bande passante de façon à pouvoir filtrer plus haut en fréquence qu'en 16/44.1.

Ainsi, on peut filtrer plus facilement dans l'étage de sortie, en 24/96 ou 24/192 qu'en 16/44. Le format du CD exige un filtrage performant pour que le haut du spectre soit restituté de façon impeccable !

car les effets "négatifs" du filtrage en upsample 24/96 ou 24/192 sont alors situés si hauts en f'réquence qu'ils ont moins de chance de perturber ce qui se situe plus bas dans la bande... audible.

Le suréchantillonnage, quand il est correctement réalisé, apporte donc plus de bénéfice que de défauts. Un signal suréchantillonné est alors meilleur que le 16/44.1 mais reste inférieur qualitativement à un enregsitrement natif en 24/96 (au delà le bénéfice à l'écoute n'est pas probant).

ceci n'est pas discuté dans le domaine de la prise de son musicale. fut un temps, ou la SRC ne se faisait pas très bien, mais maintenant... Et puis on peut toujours, si on le souhaite, suréchantillonner en 99 Khz ou 176...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 08 Juil 2008 22:07

...surtout quand tu fais du noise shaping "heavy" pour bouger les saturations possibles dans le domaine de l'inaudible :D
leeperry
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 19:44
  • offline

Message » 08 Juil 2008 23:42

leeperry a écrit:
Lansing a écrit:Je ne discuterai pas des histoires de upsampling

et pourquoi donc pas ? :mdr:
...

Parce que c'est comme le suaire de Turin, soit tu y crois et tu vois le Messie, mais non, mais si !
Soit tu n'y crois pas et tu vois un Tshirt de Che Gevara.
Bon blague à part, j'en ai déjà fait part ici, j'ai fait chez moi un blind test sur mon système avec trois amis entre du 16/44 et du 24/96 ( je n'avais pas encore la Maxio). Résultat nib ! moi y compris, j'ai renouvelé l'opération à plusieurs reprises tout seul et à chaque fois, aucune différence.
J'avais renouvelé l'opération avec la Maxio et cette fois en 24/192 en automatisant la tache avec girder et un randomize, je ne savais pas quel était la définition de sortie, même chose, aucun résultat probant.
Je reconnais que j'ai beaucoup perdu en audition dans les aigus, merci la moto et la plongée, mais j'ai toujours l'ouïe aussi fine pour le reste du spectre.

Patrick
Lansing
 
Messages: 5411
Inscription: 23 Mai 2005 21:01
  • offline

Message » 09 Juil 2008 9:30

Hier, je discutais mastering avec un ami musicien. Il me raconte que, quand il va en séance de mastering, la première chose que l'ingénieur fait, c'est ré-échantillonner son mix (à la base en 16/44.1) en 24/192 et booster les fréquences au dessus de 33kHz. Aussi étonnant que ça puisse paraitre (ces fréquences ne sont pas dans l'enregistrement initial, forcément), cela rajoute de l' "air" à l'enregistrement, impression qui perdure quand on remet le tout en 16/44.1...
ZR
 
Messages: 3236
Inscription: 05 Oct 2003 0:27
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2008 9:52

Ca fait une bonne louche de n'importe quoi, non ?
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 09 Juil 2008 11:14

Denis31 a écrit:Ca fait une bonne louche de n'importe quoi, non ?

Oui, mais là, ça vient d'un professionnel (l'ingénieur de mastering) reconnu dans le milieu... J'ai donc tendance à le croire. Le passage en 24/192 crée peut-être des harmoniques parasites dans les hautes fréquences (car non filtrées), harmoniques inaudibles mais perceptibles tout de même !
ZR
 
Messages: 3236
Inscription: 05 Oct 2003 0:27
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2008 11:36

Ruppert Neve a tjs dit que meme si on entend que 20Hz-20KHz theoriquement, les freqs au dessus et en dessous jouent sur le resultat final.
leeperry
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 19:44
  • offline

Message » 09 Juil 2008 11:39

Bien sûr, mais utiliser un soft qui "invente" des données n'apporte pas grand-chose... voire rien...

Petite expérience personnelle : j'ai essayé de comparer une version CD d'une version DVD-Audio (piste stereo PCM) d'un même morceau, après égalisation du volume de sortie... La version DVD-Audio me paraît meilleure, mais ce n'est pas le même mastering, et le morceau présent sur le CD est probablement issu d'une numérisation effectuée vers la fin des années 1980. Du coup difficile d'émettre un jugement objectif sur la gain réel apporté, qui se situe probalement plus au niveau des équipements utilisés pour la numérisation que du côté de la fréquence d'échantillonnage, même si mes souvenirs de cours de traitement du signal m'induisent à penser que la version DVD est plus proche de la HiFi que la version CD. Et là je parle bien d'une comparaison 44,1 kHz 16 bits versus du 96 kHz 24 bits, sans invention de données par extrapolation matéhmatique...
depanneur chef
 
Messages: 235
Inscription: 16 Avr 2005 22:33
Localisation: Paris


Retourner vers Logiciel PC Home-cinéma