Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Toutes les solutions à base d'ordinateur (PC, Mac, Linux...)

PC Multimedia, DAC et contrôle du volume

Message » 02 Déc 2009 15:40

Bonjour,
J'ai posé la question sur ce sujet sans réponse.

Avec une carte son interne et, je suppose avec une carte son externe, on peut régler le volume du son depuis le PC en attaquant directement un ampli de puissance (sans reglage de volume) derriere la carte son. On limite ainsi les élements de la chaine au stricte minimum.

Dans le cas ou on utilise un DAC externe et un ampli de puissance derriere le PC, comment regle t'on le niveau du son ? Peut-on le regler au niveau du PC comme avec une carte son ? Le flux audio, transmis en numérique, contient-il l'information de niveau de volume (je ne pense pas) ? Ou faut-il nécessairement un préampli ?

Je me pose cette question car je regarde du coté du DIY pour un DAC en "kit" (ou encore celui-ci). Mais je voudrais que le reglage du volume se fasse à partir du PC (idéalement avec un potard de volume sur le DAC pour "securiser" une puissance maximale).
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Déc 2009 15:40

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Déc 2009 16:22

robob a écrit:Bonjour,
J'ai posé la question sur ce sujet sans réponse.

Avec une carte son interne et, je suppose avec une carte son externe, on peut régler le volume du son depuis le PC en attaquant directement un ampli de puissance (sans reglage de volume) derriere la carte son. On limite ainsi les élements de la chaine au stricte minimum.

Dans le cas ou on utilise un DAC externe et un ampli de puissance derriere le PC, comment regle t'on le niveau du son ? Peut-on le regler au niveau du PC comme avec une carte son ? Le flux audio, transmis en numérique, contient-il l'information de niveau de volume (je ne pense pas) ? Ou faut-il nécessairement un préampli ?

Je me pose cette question car je regarde du coté du DIY pour un DAC en "kit" (ou encore celui-ci). Mais je voudrais que le reglage du volume se fasse à partir du PC (idéalement avec un potard de volume sur le DAC pour "securiser" une puissance maximale).


viewtopic.php?p=167760830#167760830

Contrôle numérique, donc possible avant le DAC. Par contre, il faut que la carte travaille sur un nombre de bits supérieur à celui du signal, pour éviter que le contrôle du volume ne soit destructeur.

Excellente explication d'Emmanuel Piat, qui remonte cette fois ci à 2003 :D Et sujet toujours listé dans le sommaire Multimédia de Patrick

Sinon, pourquoi ne pas partir directement sur une interface externe ? Connectée en USB ou Firewire ? En stéréo, tu as une TC Electronics Desktop Konnekt6 qui apparemment marche merveilleusement bien.
/noah/
 
Messages: 1336
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 02 Déc 2009 16:36

J'en profite pour poser une question à ce sujet.

Quel est l'intéret d'un DAC par rapport à une carte son de l'ordi?

Merci :wink:
john_lenfr
 
Messages: 529
Inscription: 06 Juil 2005 8:52
  • offline

Message » 02 Déc 2009 16:53

john_lenfr a écrit:J'en profite pour poser une question à ce sujet.

Quel est l'intéret d'un DAC par rapport à une carte son de l'ordi?

Merci :wink:


Un intérêt évident pour moi : ma carte (Emu 0404 PCI) gère 4 sorties, 2 analogiques, 2 numériques. L'intérêt d'un DAC, est de pouvoir disposer de 4 sorties analogiques.

Sinon, le débat est ouvert, et n'aura pas de réponses simples.
/noah/
 
Messages: 1336
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 02 Déc 2009 18:02

Donc l'intérêt pour toi c'est de disposer de plus de sorties?
john_lenfr
 
Messages: 529
Inscription: 06 Juil 2005 8:52
  • offline

Message » 02 Déc 2009 18:04

Salut et merci,
Donc, si je comprends bien l'explication donnée :
Chaque bit de données audio correspond à un vulgaire niveau de tension. Si on décale les données de 1 bit vers la droite, on baisse la tension d'un pas donc on "baisse le son". Par contre on perds une partie de l'information (comme si on divisait une donnée en decimale en tronquant le chiffre apres la virgule et en ne gardant que la partie entiere :wink: ).
L'utilisation d'un systeme 24 bit permet de palier au probleme en particulier pour l'ecoute de nos CD qui sont en 16 bit et tant que l'on ne divise pas le volume par 256 (48 db, soit le passage du bruit d'une tondeuse a gazon au bruit de la foret :mdr: )... Si on utilise un support numerique 24 bit, on perd des qu'"on baisse le son" mais rien de vraiment audible tant que l'on ne baisse pas trop.
En conclusion, si on utilise un DAC 24/192 (comme ma carte son ), on peut tres bien avoir un reglage de volume sonore relativement fort et utiliser le volume de la carte son , ou du player, ou du visionneur pour la video pour baisser le son sans avoir aucune perte à l'ecoute d'un fichier 16 bit (CD, TV TNT ou SAT,etc...)
Idealement, il faut donc avoir tout de même un potard de volume analogique sur le DAC ou l'ampli (surtout si on a 2x200W :mdr: ).
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 02 Déc 2009 18:09

john_lenfr a écrit:J'en profite pour poser une question à ce sujet.
Quel est l'intéret d'un DAC par rapport à une carte son de l'ordi?
Merci :wink:


Je pensais justement que ce qui differenciait un dac d'une carte son pouvait-être un reglage logiciel (à partir du PC) du niveau de sortie de son analogique. Manifestement le reglage étant numerique, force est de constater qu'il n'y a aucune difference entre un DAC et un carte son externe.
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 04 Déc 2009 19:42

Bonsoir,

Je me permet de reposter ma demande ici:

Je n'est pas la possibilité d'utiliser le soft Console et d'appliquer les plugins pour le delay ou autres.
Pas de directwire.
Par contre ma carte son est compatible ASIO 2.0

Donc le volume passe par windows, pas le choix.

A ca sujet, au niveau de la gestion de l'audio, j'ai plusieurs paramètres pour le gerer:
(j'utilise une telecommande gyration avec le soft INTELLIREMOTE http://melloware.com/products/intelliremote/ un substitue de Girder plus simple d'utilisation)

- potard de gain sur chaque canal sur le bloc de puissance
- volume en % sur chaque canal via le panneau de configuration de ma carte son et son MIXER
- volume du playeur, en l'occurence Media Playeur Classic
- volume général de windows


Ca fait tout un tas de combinaison, sans savoir si un de ses gestionnaires de volume dégrade la dynamique ou la qualité du rendu sonore.

Je fais personnellement de la sorte:
- potard de gain sur chaque canal sur le bloc de puissance => à fond, à 100%
- volume en % sur chaque canal via le panneau de configuration de ma carte son => à 35%
- volume du playeur, en l'occurence Media Playeur Classic => à fond

- volume général de windows => c'est là dessus que je gere le volume avec ma telco, et pour avoir un son mini je dois mettre dans le mixer de la carte son à 35% au lieu de 100%, sinon même avec le son de windows au mini le son est vrai trop fort.


Cela me convient comme ca, je suis à mon 1er jour de branchement avec mon nouvel ampli, il faut que je pofine tout ca, surtout au niveau de la baisse/montée du volume, l'incrémentation du volume est trop grossier, il faut pofiner la montée/descente pour que le volume bouge plus doucement/finement.

Merci :wink:

La configuration dans mon profil


Ecran: 3m 2.35 transonore Reference 4K+WB / VP: HC6000 / Préamp: Nakamichi 7.1 / Amplis: Yamaha 2*P2500S-P5000S-P7000S/ Source: PCHC
/ Egaliseur: Behringer DCX2496 / Enceintes: 7 GKF Eva-Sat avec surrounds doublées/ Caissons: 2*JBL 4645C
Avatar de l’utilisateur
kbil69
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 38032
Inscription: 09 Nov 2003 1:52
Localisation: 69
  • offline

Message » 23 Déc 2010 0:17

robob a écrit:Salut et merci,
Donc, si je comprends bien l'explication donnée :
Chaque bit de données audio correspond à un vulgaire niveau de tension. Si on décale les données de 1 bit vers la droite, on baisse la tension d'un pas donc on "baisse le son". Par contre on perds une partie de l'information (comme si on divisait une donnée en decimale en tronquant le chiffre apres la virgule et en ne gardant que la partie entiere :wink: ).
L'utilisation d'un systeme 24 bit permet de palier au probleme en particulier pour l'ecoute de nos CD qui sont en 16 bit et tant que l'on ne divise pas le volume par 256 (48 db, soit le passage du bruit d'une tondeuse a gazon au bruit de la foret :mdr: )... Si on utilise un support numerique 24 bit, on perd des qu'"on baisse le son" mais rien de vraiment audible tant que l'on ne baisse pas trop.
En conclusion, si on utilise un DAC 24/192 (comme ma carte son ), on peut tres bien avoir un reglage de volume sonore relativement fort et utiliser le volume de la carte son , ou du player, ou du visionneur pour la video pour baisser le son sans avoir aucune perte à l'ecoute d'un fichier 16 bit (CD, TV TNT ou SAT,etc...)
Idealement, il faut donc avoir tout de même un potard de volume analogique sur le DAC ou l'ampli (surtout si on a 2x200W :mdr: ).


Je deterre...Alors au final peut-on completemement se passer d'un potard analogique et tout gerer dans le domaine numerique sans risque de degradation audible du son?
jj77
 
Messages: 2550
Inscription: 06 Fév 2007 17:13
Localisation: Au bord du Loir
  • offline

Message » 23 Déc 2010 9:52

Si la carte son ou le DAC est configuré en 24 bits et que tu lis un fichier 16 bits (comme un CD rippé), tu peux baisser le son en numérique jusqu'à 48 db sans aucune perte de donnée numérique. Cela dépends donc aussi de la puissance de l'ampli : plus tu parts de haut, plus tu es haut apres une baisse de 48db. Mais même si tu baisse un peu plus le son, tu vas perdre des bit de données non significative dans les hauts fréquences : ces pertes sont-elle audibles d'autant plus que le son est faible et donc que ton oreille les percevra moins facilement : la réponse est non.

Maintenant il y a un autre probleme soulevé sur un autre poste par AlexScan, qui trouve que la dynamique est moins bonne en baissant le volume en numérique plutôt qu'en analogique. Je fait l'hypothèse suivante : cela dépend où est placé le potard de volume (en fait je n'en sais rien, je ne suis pas electronicien). Si le potard est placé en sortie d'ampli, on à une différence entre baisse du volume numérique et analogique : dans le cas d'une baisse numérique, c'est au niveau du DAC que le son est baissé. La donnée numérique traitée "indique" un son moins fort, donc l'étage de sortie analogique du DAC "sort" un son moins fort vers l'ampli qui l'amplifie plein pot. Dans le cas du volume analogique, l'étage de sortie du DAC sort plein pot, l'ampli amplifie puis le potard baisse le niveau analogique en sortie. On voit bien que dans les deux cas l'amplification globale n'est pas faite de la même maniere, ce qui peut impliquer un changement, particulierement au niveau de la dynamique qui dépend de l'amplification de puissance.

Maintenant si le potard est en entrée de l'ampli, je ne vois pas bien la différence. Mais c'est dans ce sens qu'il faut chercher, je pense.
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 23 Déc 2010 11:52

Mais si justement le potar est en entrée de l'ampli , le DAC travail plein pot et c'est la toute la différence lorsque le DAC fonctionne au max il donne toute ça dynamique contrairement à une gestion de volume numérique ou il travaille a plus faible courant (ou tension suivant les modèles).

J'ai fait des essai avec le contrôle numérique de foobar, celui de mon -feu- Matrix et un ampli Virtue One avec potar simple et mon T2 avec potar à résistance commutées.

A chaque fois la dynamique était grandement amélioré avec les potar analogique, morceaux test le "Stimela" de Masekela (j'ai jamais entendu autant d'écart entre le son le plus faible et le plus fort , le son est rendu tel qu'il a était enregistré dans la salle).

La configuration dans mon profil


Source HC: PCHC GTX1060 / Auzentech X-Fi Prelude Source Hifi: Asus Essence ST -> DSPiy
Ampli HC/Hifi: Ampli DIY 7x250w IRAUDAMP7S TV: SAMSUNG 65Q9F (en calibration...)
Enceintes: JAMO THX ONE (en prêt en attendant le 5.1 Full DIY)
Avatar de l’utilisateur
AlexScan
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9654
Inscription: 27 Déc 2005 20:57
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 23 Déc 2010 13:35

robob a écrit:Si la carte son ou le DAC est configuré en 24 bits et que tu lis un fichier 16 bits (comme un CD rippé), tu peux baisser le son en numérique jusqu'à 48 db sans aucune perte de donnée numérique. Cela dépends donc aussi de la puissance de l'ampli : plus tu parts de haut, plus tu es haut apres une baisse de 48db. Mais même si tu baisse un peu plus le son, tu vas perdre des bit de données non significative dans les hauts fréquences : ces pertes sont-elle audibles d'autant plus que le son est faible et donc que ton oreille les percevra moins facilement : la réponse est non.

Maintenant il y a un autre probleme soulevé sur un autre poste par AlexScan, qui trouve que la dynamique est moins bonne en baissant le volume en numérique plutôt qu'en analogique. Je fait l'hypothèse suivante : cela dépend où est placé le potard de volume (en fait je n'en sais rien, je ne suis pas electronicien). Si le potard est placé en sortie d'ampli, on à une différence entre baisse du volume numérique et analogique : dans le cas d'une baisse numérique, c'est au niveau du DAC que le son est baissé. La donnée numérique traitée "indique" un son moins fort, donc l'étage de sortie analogique du DAC "sort" un son moins fort vers l'ampli qui l'amplifie plein pot. Dans le cas du volume analogique, l'étage de sortie du DAC sort plein pot, l'ampli amplifie puis le potard baisse le niveau analogique en sortie. On voit bien que dans les deux cas l'amplification globale n'est pas faite de la même maniere, ce qui peut impliquer un changement, particulierement au niveau de la dynamique qui dépend de l'amplification de puissance.

Maintenant si le potard est en entrée de l'ampli, je ne vois pas bien la différence. Mais c'est dans ce sens qu'il faut chercher, je pense.


Tu penses sérieusement que les caracteristiques du DAC sont les mêmes éléctriquement à 0 comme à -48 db ?
mulciber
 
Messages: 742
Inscription: 24 Juin 2001 2:00
Localisation: Du coté de Versailles
  • offline

Message » 23 Déc 2010 15:09

mulciber a écrit:Tu penses sérieusement que les caracteristiques du DAC sont les mêmes éléctriquement à 0 comme à -48 db ?


non mais sont-elle plus ou moins bonnes et/ou importantes que celle de l'ampli, c'est ça la bonne question.

Je veux juste clarifier les choses et recentrer le débat : il est un fait certain qu'il n'y a aucune perte de données si le son numérique est baissé de moins de 48db avec un DAC 24 bits sur un fichier audio en 16 bits. C'est mathématique.

Les différences sonores que l'on peut avoir dépendent donc de la facon dont le signal reçu est traité par l'étage de sortie du DAC puis par l'amplificateur.
Si le DAC fonctionne de facon optimale plein pot, il vaudrait mieux baisser le volume en analogique apres le DAC. Mais je suppose qu'un DAC est prévu pour fonctionner sur une plage de volume et que son niveau optimal n'est pas "plein pot". Je suppose que le DAC sera plus ou moins performant sur le haut ou sur le bas du spectre de fréquence en fonction de ce volume. Idem pour l'ampli, je suppose qu'il est prévu pour fonctionner avec une entrée d'un certain niveau pour avoir une amplification optimale, et qu'il fonctionne sans doute mieux sur certaines parties du spectre en fonction du volume (et en fonction des enceintes). Bref, dans un monde idéal, il faut que le DAC sorte autour de son niveau optimal et l'ampli aussi : où est ce niveau et est-ce un niveau acceptable pour l'ecoute, comment le régler ?

Maintenant, vu que tu à l'air beaucoup plus compétent que moi sur le sujet, tes explications sont les bien venues. Mes modestes compétences s'arretent là où le numérique se transforme en analogique. :wink:
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 23 Déc 2010 20:00

je comprends mieux ma confusion: le debat fait toujours rage...

Merci robob pour tes explications. J'imagine que le niveau de fonctionnment optimal d'un dac n'est jamais specifie dans la doc...donc, comment choisir le dac qui fera le moins de degats suite a une gestion numerique du volume?

Si l'on reste dans la theorie, je comprends que sur un signal de 16 bits qui passe dans un dac 24 bits, on peut baisser jusqu'a 48db sans pertes (j'ecoute en general autour de -20/-30 donc tout va bien)

Mais j'ai tout de meme qques questions supplementaires:

1- Dac 24 bits: cela veut-il dire que le signal traite sera toujours passe en 24 bits par le dac ou cela veut il dire que le dac peut accepter des signaux jusqu'a 24 bits?. Autrement dit faut-il s'assurer que le signal 16 bits soit bien transforme en 24 bits par le dac (via a logiciel en amont du dac?)

2- je lit que la gestion du volume par foobar se fait sur 32 bits et donc cela evite des degradation. Cela veut-il dire que foobar passe le signal en 32 bits avant d'appliquer la correction? Dans ce cas la, toujours en theorie, j'imagine que le son ne peut en aucun cas etre degrade et s'il l'est, comme dit robop, de toute facon le niveau sera suffisement faible pour que l'audition humaine soit le fcteur limitant et donc la degradation resterait inaudible.


Merci bcp pour vos clarifications!
jj77
 
Messages: 2550
Inscription: 06 Fév 2007 17:13
Localisation: Au bord du Loir
  • offline

Message » 23 Déc 2010 21:11

Je sais que les ampli sont prévu pour avoir un certain niveau en entrée : je suppose donc que les DAC sont prévu pour sortir à ce niveau. Mais cela doit aussi dépendre du niveau d'enregistrement des fichiers audios : ceux-ci sont sans doute aussi enregistrés en moyennes à un certain niveau. Mais que dire alors d'un enregistrement symphonique ou les niveaux varient sans cesse ? Pour moi cela veut dire que les DAC doivent être prévu pour fonctionner sur "une plage de volume"...

1- il ya 24 bits dont 20 de données. Si le stream audio est en 16 bits, les bits restants sont remplis par des 0. C'est en tout cas comme cela que fonctionne le protocole SPDIF et l'AES/EBU.
2- Foobar fait comme le SPDIF, il rempli les 16 premier bits de données et mets le reste à 0. quand tu baisses le volume, les données sont décalées vers la droite. Quand foobar (ou n'importe quel autre logiciel décalle au delà du 20em bit, ces données seront perdues lors d'un transfert SPDIF en "24 bits". Mais de toute manière, elles sont en dehors du spectre audible.

Ce qui compte c'est la qualité du traitement qu'en fait le DAC : comment lisse t'il "l'escalier numérique" en "courbe analogique". C'est pourquoi je pense que l'importance de ces pertes numériques est toute relative par rapport à la qualité de traitement de l'étage de sortie du DAC.

Bref si tu peux à la fois faire varier le volume numérique et le volume analogique, il faut trouver le niveau d'équilibre auquel ton materiel fonctionne le mieux avec un niveau de volume moyen. Puis ensuite on peut jouer sur le volume numérique qui est en générale plus accessible, pour modifier le niveau d'écoute.
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline


Retourner vers Matériel PC Home-cinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message