Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Les "films de gonzesses" qui nous font du bien...

Message » 17 Oct 2012 12:50

Est-ce que les vieux films Walt Disney style "La Belle et la Bête" entre dans les films de gonzesses ? Parce qu'on suit une héroine (Belle) et y a une histoire d'amour assez fleur bleue dans tout ça :roll:
Les enseignants ne sont pas formés à la comment enseigner dans le calme, mais grâce à la Méthode Bonaparte cela peut changer s'ils veulent apprendre à avoir le silence dans leurs cours. Il y a aussi un blog de citations sur l'école !
Menethil_JV.
 
Messages: 15
Inscription: 17 Oct 2012 12:40
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Oct 2012 12:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Oct 2012 16:19

Il y a un "film de gonzesses" qui m'a fait du bien dernièrement : La source des femmes un film magnifique, poignant, d'une rare poésie. Une fable tellement réaliste sur la condition des femmes au Maghreb... leur difficulté d'être, d'exister. Le genre de film que tous les hommes devraient voir et revoir... Il n'est pas anodin et je mets au défi n'importe qui de ne pas ressentir une immense émotion. Sortez vos mouchoirs car il pique là où ça fait mal. Pour moi un chef-d'oeuvre d'humanité.
Je ne sais pas si ce film a eu des récompenses mais il en mériterait, tellement d'autres à l'eau de rose en ont eu... :ohmg: :love:

Fabi, dit quelque chose, je ne peux pas penser qu'une passionnée de cinéma ait occulté ce petit bijou... encore plus fort que Le cochon de Gaza... :wink:
J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova.
 
Messages: 1166
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 12 Nov 2012 18:15

Petite trouvaille que j'ai vu il y a quelques temps et qui pourrait rentrer dans le cadre du sujet :

Garden State de Zach Braff

Image

Andrew Largeman est dans la vingtaine, mène une vie paisible à Los Angeles où il essaye, sans trop de succès, de devenir acteur. Il est complètement assommé par la quantité de médicaments qu'il prend, et semble avoir perdu le goût de la vie, vivant au jour le jour dans une attitude de désinvolture totale.

Il revient dans sa ville natale dans le New Jersey pour enterrer sa mère paraplégique l'obligeant à revivre un passé qui le ronge de l'intérieur. Il y retrouve ses anciens amis qu'il a quitté neuf ans auparavant. Il rencontre aussi Samantha, épileptique, étrange et belle, dont il va, petit à petit tomber amoureux.


La réalisation est pleine de petites subtilités et assez originale (un peu geek), les personnages font très authentiques et le film traite un large panel de sujets de société avec un regard un peu décalé mais toujours une certaine justesse.
Un bon petit film enthousiasmant avec une très bonne BO.
Panasonic 42ST60 - Pioneer BDP-450 - Denon AVR-4520 - KEF iQ70, XQ2c, iQ10 - SVS SB-1000 - Rega RP1
GeorgeCulasse.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1382
Inscription: 21 Mar 2012 14:39
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 12 Nov 2012 19:08

Vu en DVD y'a bien longtemps, je ne m'en souviens absolument pas... si ce n'est que je sais qu'il m'avait plu.
Du coup, je l'ai racheté récemment en bluray et compte bien me le refaire prochainement.
Après la Haute Définition, bientôt la Haute Animation ! Merci Cameron et Jackson !
Fafa.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 66500
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 13 Nov 2012 3:47

Natalie :love: :P

Va falloir que je chope le br aussi
Final_Goodbye.
 
Messages: 6906
Inscription: 17 Aoû 2007 21:31
  • online

Message » 14 Nov 2012 9:30

GeorgeCulasse a écrit:Petite trouvaille que j'ai vu il y a quelques temps et qui pourrait rentrer dans le cadre du sujet :

Garden State de Zach Braff

Image

Andrew Largeman est dans la vingtaine, mène une vie paisible à Los Angeles où il essaye, sans trop de succès, de devenir acteur. Il est complètement assommé par la quantité de médicaments qu'il prend, et semble avoir perdu le goût de la vie, vivant au jour le jour dans une attitude de désinvolture totale.

Il revient dans sa ville natale dans le New Jersey pour enterrer sa mère paraplégique l'obligeant à revivre un passé qui le ronge de l'intérieur. Il y retrouve ses anciens amis qu'il a quitté neuf ans auparavant. Il rencontre aussi Samantha, épileptique, étrange et belle, dont il va, petit à petit tomber amoureux.


La réalisation est pleine de petites subtilités et assez originale (un peu geek), les personnages font très authentiques et le film traite un large panel de sujets de société avec un regard un peu décalé mais toujours une certaine justesse.
Un bon petit film enthousiasmant avec une très bonne BO.


Je n'ai jamais entendu parler de ce film. Dès lors je suis intriguée et intéressée et je le note sur ma liste d'envies. :thks:
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3769
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 14 Nov 2012 10:43

J'en garde un bon souvenir donc je le conseillerais aussi.
led balloon.
 
Messages: 1282
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 20 Nov 2012 10:27

papinova a écrit:Il y a un "film de gonzesses" qui m'a fait du bien dernièrement : La source des femmes un film magnifique, poignant, d'une rare poésie. Une fable tellement réaliste sur la condition des femmes au Maghreb... leur difficulté d'être, d'exister. Le genre de film que tous les hommes devraient voir et revoir... Il n'est pas anodin et je mets au défi n'importe qui de ne pas ressentir une immense émotion. Sortez vos mouchoirs car il pique là où ça fait mal. Pour moi un chef-d'oeuvre d'humanité.
Je ne sais pas si ce film a eu des récompenses mais il en mériterait, tellement d'autres à l'eau de rose en ont eu... :ohmg: :love:

Fabi, dit quelque chose, je ne peux pas penser qu'une passionnée de cinéma ait occulté ce petit bijou... encore plus fort que Le cochon de Gaza... :wink:


Oui Trés bon film la source des femmes,la Vo est en arabe,car a l'époque de la sortie il n'y avait que des bandes annonces et extraits qu' en français,il faut dire qu'il y a quelques actrices française et une francophone (la géniale Biyouna ) dans le casting !

Le réalisateur est un français venu de roumanie Radu Mihaileanu,son " Train de vie "(un film d'une audace rare sur un sujet pareil ) a été éclipsé par le très moyen et contestable "la vie est belle " de Benigni qui a justement repris le concept a Radu,car ce dernier lui avait envoyé le scénario pour qu'il tourne dans son film,c'est tout les 2 des comédies sur la Shoah !

Mais l'un fait dans le sentimentalisme facile, l'autre pas !

Rien ne se perd dans le milieu du cinema !
- Pioneer PDP-LX5080D - Cube G4 & Dual S Canal + / Canal Sat par ASTRA -
- Toshiba HD DVD - PC Toshiba Satellite avec Lecteur BD - PS3 Ntsc -
- Pioneer SE-DRS3000C - Yamaha RX-V673 - Sony MDR DS 7500
jhudson.
 
Messages: 4510
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 20 Nov 2012 20:11

idem, j'ai garden state en DVD mais j'attends de le récupérer en loc en BR pour le regarder. J'ai juste jeté un oeil sur le début et ça m'a bien plu. Le commentaire du réal semble aussi intéressant.
Emmanuel Piat.
 
Messages: 9256
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 27 Nov 2012 23:59

papinova a écrit:Il y a un "film de gonzesses" qui m'a fait du bien dernièrement : La source des femmes un film magnifique, poignant, d'une rare poésie. Une fable tellement réaliste sur la condition des femmes au Maghreb... leur difficulté d'être, d'exister. Le genre de film que tous les hommes devraient voir et revoir... Il n'est pas anodin et je mets au défi n'importe qui de ne pas ressentir une immense émotion. Sortez vos mouchoirs car il pique là où ça fait mal. Pour moi un chef-d'oeuvre d'humanité.
Je ne sais pas si ce film a eu des récompenses mais il en mériterait, tellement d'autres à l'eau de rose en ont eu... :ohmg: :love:

Fabi, dit quelque chose, je ne peux pas penser qu'une passionnée de cinéma ait occulté ce petit bijou... encore plus fort que Le cochon de Gaza... :wink:

Papiiiiiiiiiiiiiii, ça y est, je l'ai vu!!!! :D

Terrible effectivement. :love:
Demain je te donnerai mon avis. Je laisse toujours "reposer" pendant une nuit. :wink:
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3769
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 02 Déc 2012 14:19

Emmanuel Piat a écrit:idem, j'ai garden state en DVD mais j'attends de le récupérer en loc en BR pour le regarder. J'ai juste jeté un oeil sur le début et ça m'a bien plu. Le commentaire du réal semble aussi intéressant.


Voilà qui est fait :)

Garden state - BR loc - Vu en VOSTFR

J'avoue que j'aime bien ce genre de petit film légèrement décalé avec ses persos un peu paumés mais inoffensifs. Les dialogues sont jolis, plus travaillés qu'à l'habitude, le ton est doux-amer et parfois nostalgique. C'est lent mais on se laisse bercer sans difficulté. Certaines situations sont délicieusement absurdes ou improbables. Evidemment c'est voulu et on les savoure. Ce n'est pas du grand cinéma mais c'est assurément à voir si on aime le cinéma alternatif, contemplatif et introspectif.

Emmanuel
Emmanuel Piat.
 
Messages: 9256
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 03 Jan 2013 21:14

Mauvaise pioche aujourd'hui avec 3 films un peu lourds, un peu "bof". En bref, beaucoup de temps gâché avec ce trio navrant :

Image

"Trois histoires d'amour à différents âges : la jeunesse, la maturité, l'âge de raison.
La jeunesse : Roberto est un jeune avocat ambitieux ; il doit épouser Sara. Tout semble planifié dans sa vie. Au cours d'une expropriation dont il est chargée, il rencontre Micol, magnifique et provocante jeune femme d'un petit village Toscan. Tout se complique alors.
La maturité : Fabio, présentateur vedette du journal télévisé, est un mari irréprochable depuis 25 ans. Lors d'une soirée, il rencontre Eliana, une femme fatale pleine d'imprévus. Lorsque celle-ci ne veut plus le quitter, cette histoire qui devait être sans lendemain s'avère plus difficile à maîtriser.
L'âge de raison : Adrian est un professeur américain d'histoire de l'art. Depuis son divorce, il a décidé de vivre à Rome. Il est ami avec Augusto, le concierge de l'immeuble. Sa fille, la fulminante viola, vient bouleverser la tranquille existence d'Adrian, qui va ressentir des émotions jusque-là éteintes..."
(Allociné)

Image

"Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article de presse que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses Ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour…
Elle fait le serment de ne pas dépasser "son chiffre" (19), et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’Ex de sa vie… "
(Allociné)

Image

"Jeanne est la doubleuse française d’une actrice américaine qui joue dans une série télé à succès.
Mais le jour où l’actrice américaine pète les plombs et annonce la fin de sa carrière, la vie de Jeanne bascule à son tour… Plus de travail, plus de revenu, plus rien… A moins que… A moins qu’elle ne prenne son destin en mains et ne tente a priori l’impossible : partir à Los Angeles, rencontrer la star américaine et la convaincre de reprendre la direction des plateaux de tournage…
Sur place, après quelques galères, elle croise la route d’un certain Farres qui va lui ouvrir les portes du monde merveilleux mais un peu compliqué de Hollywood."
(Allociné)
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3769
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 09 Jan 2013 12:52

Vu hier soir : Toutes nos envies. Un film très émouvant avec Vincent Lindon, un habitué de ce genre de films de "gonzesse" qui ne laisse pas indifférent mais qui forcément confine à la sensiblerie à défaut de sensibilité... A voir...
J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova.
 
Messages: 1166
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 09 Jan 2013 15:43

Fabi a écrit:Mauvaise pioche aujourd'hui avec 3 films un peu lourds, un peu "bof". En bref, beaucoup de temps gâché avec ce trio navrant :


Image

"Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article de presse que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses Ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour…
Elle fait le serment de ne pas dépasser "son chiffre" (19), et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’Ex de sa vie… "
(Allociné)


Celui la je l'ai vu... Et c'est effectivement navrant...
Mais bon, ma fille, qui est en pleine période films girly aime bien que je les regarde avec elle... :hehe:
Hifi1 PC Win7 /Nuforce dda 100/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Hifi2 Dac matrix / Nad c315bee / Nordost 4flat / Mission MX 1.
ampli casque: dac mytek 192
autrichon gris.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4854
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 11 Jan 2013 15:02

papinova a écrit:Vu hier soir : Toutes nos envies. Un film très émouvant avec Vincent Lindon, un habitué de ce genre de films de "gonzesse" qui ne laisse pas indifférent mais qui forcément confine à la sensiblerie à défaut de sensibilité... A voir...

Explique-moi ton "forcément", papi.
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3769
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline


Retourner vers 7ème Art