Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Dracula de Coppola (éditions 2007 vs 2015)

Message » 16 Aoû 2015 14:18

Pour infos, c'est après ce film que Coppola a décidé de devenir " un amateur de cinema" et non plus un pro, et c'est bien dommage, il dit tout ça sur le générique de fin.
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4652
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Aoû 2015 14:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Aoû 2015 20:54

tout genres confondus, le dracula de coppola n'est pas pour moi un chef d'oeuvre, mais je suis d'accord que dans le genre fantastique gothique oui là c'est bel et bien un chef d'oeuvre malgré ses défauts mais qui ne nuisent pas au propos pour ce genre précis, dans le même style j'aime beaucoup le wolfman avec benicio del toro et anthony hopkins.
laurent martiarena
 
Messages: 1140
Inscription: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 17 Aoû 2015 23:51

LINK1976 a écrit:
muse92 a écrit:N'importe quoi. :roll:

Je n'aime pas me justifier, mais ton "n'importe quoi" m'a passablement agacé, donc, sur ce coup-là, tu es ridicule, et comme je le disais plus haut, pris en flagrant délit d'ignorance! Dans l'absolu ce n'est pas grave, mais dans ce cas, le profil bas s'impose, et la provocation doit être mise de coté.
Mode HS off. :wink:


Ecoute, comme tu insistes, il se trouve que je n'aime pas non plus me justifier :
çà m'a également agacé tes allusions sur la vieillesse - quand bien même je ne suis pas (encore trop) vieux- comme si tu allais échapper à la vieillesse- ou ta "critique" dithyrambique complètement injustifiée.
Qu'on "m'accuse" d'ignorer ou qu'on me prenne "en flagrant délit d'ignorance" - comme si on était au tribunal....n'importe quoi. Donc à commentaire ridicule ou lapidaire, réponse ridicule ou lapidaire. :mdr:

Je dirais plutôt que "Tel est pris qui croyait prendre en fralgrant délit d'ignorance......" :ko :

Quel hasard, non mais dites-donc quel scoop ! Stop, n'en dites pas plus, les bras m'en tombent et suis sidéré :

Bin ouais, Coppola donne de son film un commentaire passionnant, éclairé et plutôt flatteur, c'est drôle et peu commun et en plus il le trouve complétement génial...! Ce qui ne gâche rien.
Il aurait commenté son film en disant que c'est de la daube, que son fiston avait fait n'importe quoi lors de la scène d'ouverture ou que la fin avait été complètement bâclée, cela m'aurait -franchement- étonné...... :roll:. Là, bizarrement c'est juste über-fantastic le boulot qu'à réalisé le fiston avec justement peu de moyens .....! :hehe: On croit rêver vous dis-je, resservez-moi un peu de rêves s'il vous plait, d'ailleurs le cinéma n'est il pas de la machine à rêve ?

Mais si on trouve que c'est un chef d'oeuvre tant mieux, aucun problème ! Tu t'offusques quand je te réponds un "n'importe quoi" mais ne te remets pas en question un seul instant. J'ai pourtant comme qui dirait l'impression que quelqu'un est pris cette fois-ci en flagrant délit de ...naivete !
Alors comme çà il faudrait connaître l'oeuvre de Stoker et les romans gothiques en général pour apprécier le chef d'oeuvre de transposition de Coppola ? Allons donc...je suppute sans trop me tromper que tu ne dois pas les connaitre tant que çà les dites oeuvres: N'importe quel professeur de littérature un tant soit peu sérieux & amateur de cinéma ne se risquerait jamais d'affirmer avec un tel aplomb de telles âneries : Stoker est une personnalité belle et bien décédée depuis de nombreuses années, son oeuvre est une chose, et n'importe quelle adaptation cinématographique sera toujours à des années-lumières de l'oeuvre originale. D'ailleurs c'est probablement amusant mais même n'importe quel écrivain adaptant lui-même son oeuvre au scénario, à la production & à la réalisation pondera toujours une oeuvre différente. C'est bizarre mais cela s'appelle la subjectivité et la capacité de remise en question : ce truc nul là que j'ai écrit je l'améliore, le supprime ou le présente différemment.

C'est beau la jeunesse, c'est beau d'y croire et d'ailleurs pour rester dans la thématique du film n'oublions pas de se (re)servir en sang humain pour ne pas vieillir et vivre bien entendu plusieurs centaines d'années dans des caveaux en attendant la résurrection de l'amour... :love: profitons tant qu'on est jeune, çà va pas durer les illusions.... de jeunesse ! :oldy:


Quelques liens tout de même qui confirmeront "mon histoire" pour ceux qui doutent encore. Pour ceux qui sont bourrés de certitudes je ne peux malheureusement rien pour eux.

http://www.tasteofcinema.com/2014/10-films-that-marked-the-decline-of-legendary-filmmakers-careers/
http://www.eyeforfilm.co.uk/review/bram-stokers-dracula-1992-film-review-by-jennie-kermode
http://www.rottentomatoes.com/m/bram_stokers_dracula/

It's shame to see such a mess made of a project with such a capable cast.


Having said all this, the film rattles along at a fair old pace and is certainly energetic. Fans of cheesy melodramas may well find it entertaining - just don't expect too much.
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 18 Aoû 2015 11:10

muse92 a écrit:
LINK1976 a écrit:Je n'aime pas me justifier, mais ton "n'importe quoi" m'a passablement agacé, donc, sur ce coup-là, tu es ridicule, et comme je le disais plus haut, pris en flagrant délit d'ignorance! Dans l'absolu ce n'est pas grave, mais dans ce cas, le profil bas s'impose, et la provocation doit être mise de coté.
Mode HS off. :wink:


Ecoute, comme tu insistes, il se trouve que je n'aime pas non plus me justifier :
çà m'a également agacé tes allusions sur la vieillesse - quand bien même je ne suis pas (encore trop) vieux- comme si tu allais échapper à la vieillesse- ou ta "critique" dithyrambique complètement injustifiée.
Qu'on "m'accuse" d'ignorer ou qu'on me prenne "en flagrant délit d'ignorance" - comme si on était au tribunal....n'importe quoi. Donc à commentaire ridicule ou lapidaire, réponse ridicule ou lapidaire. :mdr:

Je dirais plutôt que "Tel est pris qui croyait prendre en fralgrant délit d'ignorance......" :ko :

Quel hasard, non mais dites-donc quel scoop ! Stop, n'en dites pas plus, les bras m'en tombent et suis sidéré :

Bin ouais, Coppola donne de son film un commentaire passionnant, éclairé et plutôt flatteur, c'est drôle et peu commun et en plus il le trouve complétement génial...! Ce qui ne gâche rien.
Il aurait commenté son film en disant que c'est de la daube, que son fiston avait fait n'importe quoi lors de la scène d'ouverture ou que la fin avait été complètement bâclée, cela m'aurait -franchement- étonné...... :roll:. Là, bizarrement c'est juste über-fantastic le boulot qu'à réalisé le fiston avec justement peu de moyens .....! :hehe: On croit rêver vous dis-je, resservez-moi un peu de rêves s'il vous plait, d'ailleurs le cinéma n'est il pas de la machine à rêve ?

Mais si on trouve que c'est un chef d'oeuvre tant mieux, aucun problème ! Tu t'offusques quand je te réponds un "n'importe quoi" mais ne te remets pas en question un seul instant. J'ai pourtant comme qui dirait l'impression que quelqu'un est pris cette fois-ci en flagrant délit de ...naivete !
Alors comme çà il faudrait connaître l'oeuvre de Stoker et les romans gothiques en général pour apprécier le chef d'oeuvre de transposition de Coppola ? Allons donc...je suppute sans trop me tromper que tu ne dois pas les connaitre tant que çà les dites oeuvres: N'importe quel professeur de littérature un tant soit peu sérieux & amateur de cinéma ne se risquerait jamais d'affirmer avec un tel aplomb de telles âneries : Stoker est une personnalité belle et bien décédée depuis de nombreuses années, son oeuvre est une chose, et n'importe quelle adaptation cinématographique sera toujours à des années-lumières de l'oeuvre originale. D'ailleurs c'est probablement amusant mais même n'importe quel écrivain adaptant lui-même son oeuvre au scénario, à la production & à la réalisation pondera toujours une oeuvre différente. C'est bizarre mais cela s'appelle la subjectivité et la capacité de remise en question : ce truc nul là que j'ai écrit je l'améliore, le supprime ou le présente différemment.

C'est beau la jeunesse, c'est beau d'y croire et d'ailleurs pour rester dans la thématique du film n'oublions pas de se (re)servir en sang humain pour ne pas vieillir et vivre bien entendu plusieurs centaines d'années dans des caveaux en attendant la résurrection de l'amour... :love: profitons tant qu'on est jeune, çà va pas durer les illusions.... de jeunesse ! :oldy:


Quelques liens tout de même qui confirmeront "mon histoire" pour ceux qui doutent encore. Pour ceux qui sont bourrés de certitudes je ne peux malheureusement rien pour eux.

http://www.tasteofcinema.com/2014/10-films-that-marked-the-decline-of-legendary-filmmakers-careers/
http://www.eyeforfilm.co.uk/review/bram-stokers-dracula-1992-film-review-by-jennie-kermode
http://www.rottentomatoes.com/m/bram_stokers_dracula/

It's shame to see such a mess made of a project with such a capable cast.


Having said all this, the film rattles along at a fair old pace and is certainly energetic. Fans of cheesy melodramas may well find it entertaining - just don't expect too much.


N'importe quoi... :roll:
Hill-Valley
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 214
Inscription: 07 Fév 2009 10:23
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 18 Aoû 2015 18:27

Tu melanges tout, c'est sidérant; mais bien sûr que tu as le droit de ne pas aimer, personne ne dit le contraire, quant à ma connaissance des oeuvres gothiques, tu serais surpris. Pour le reste, et tes liens totalement foireux, je dirais, dommage... Comment peut-on se fourvoyer de la sorte?
Et pour infos, c'est toujours mieux d'avoir "un peu" de culture pour comprendre et avoir une vision en adéquation avec celle du realisateur, sinon qu'ils arrêtent de se casser le c.l...
Je suis desole, mais la difference entre une daube, un bon film, et un chef d'oeuvre resident souvent dans des details, les hommages subtils que rend Coppola à Cocteau entre autre, place d'emblée pour moi ce film sur le haut du panier.
Pour le reste, et au vue de ta derniere reponse, je pense que tu es un peu trop "épais" pour moi.
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4652
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 18 Aoû 2015 19:33

En quoi je mélange tout ? Et d'abord .... pour rappel je trouve que c'est un excellent film :siffle: .

Je ne pense pas qu'en se lançant des accusations l'un envers l'autre sur des thèmes comme "ignorance", "naiveté" ou "de tout mélanger" ou "totalement foireux" fasse avancer le débat. Criterion c'est totalement foireux....? Pfffff :siffle:

Tu penses que c'est un chef d'oeuvre parfait ! Je suis plus mitigé. C'est pas parce que Coppola balance des références à Cocteau, Dreyer ou Murnau que cela en fait un chef d'oeuvre.... :wtf: Justement cela serait plutôt le contraire. :siffle:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 18 Aoû 2015 19:42

D'autres références ici :siffle:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dracula_(film,_1992)#Accueil_critique

Et pour Luc Honorez, du Soir, Dracula est « interprété avec une forte conviction par Gary Oldman », le film « frappe par sa densité » et est un « excellent divertissement, riche de sens, mais ne se transforme jamais en « pièce unique » comme le sont certains films ».

Parmi les critiques plus mitigées, Todd McCarthy, de Variety, estime que le film est un « régal visuel », notamment pour les costumes, et qu'il bénéficie de solides interprétations (notamment celles de Tom Waits, d'Anthony Hopkins et de Winona Ryder), mais que Gary Oldman malgré son jeu d'acteur intelligent, « manque de charisme » pour porter l'histoire d'un point de vue émotionnel, et que le film est « gore sans être effrayant ».
Pour Desson Howe, du Washington Post, le film est « captivant par moments, sans intérêt à d'autres », un délice visuel sans consistance qui vaut surtout pour « l’extraordinaire interprétation de Gary Oldman ». Owen Gleiberman, d'Entertainment Weekly, donne au film la note de B-, estimant que, malgré le « génie visuel » de Coppola, la « superbe première demi-heure » et « la dynamique Sadie Frost », le film s'enfonce au bout d'un moment dans les poncifs du genre sans « apporter le choc et la passion de la soif de sang de Dracula ». Et Pierre Murat, de Télérama, évoque un « fourre-tout magnifique et décevant » à la fois ; magnifique dans le prologue et l'histoire d'amour entre Dracula et Mina et décevant dans l'épisode de la possession de Lucy par Dracula.


:zen: que vous n'acceptiez pas que d'autres pensent différemment de vous c'est autre chose... c'est un autre débat :grad:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 12:00

muse92 a écrit:D'autres références ici :siffle:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dracula_(film,_1992)#Accueil_critique

Et pour Luc Honorez, du Soir, Dracula est « interprété avec une forte conviction par Gary Oldman », le film « frappe par sa densité » et est un « excellent divertissement, riche de sens, mais ne se transforme jamais en « pièce unique » comme le sont certains films ».

Parmi les critiques plus mitigées, Todd McCarthy, de Variety, estime que le film est un « régal visuel », notamment pour les costumes, et qu'il bénéficie de solides interprétations (notamment celles de Tom Waits, d'Anthony Hopkins et de Winona Ryder), mais que Gary Oldman malgré son jeu d'acteur intelligent, « manque de charisme » pour porter l'histoire d'un point de vue émotionnel, et que le film est « gore sans être effrayant ».
Pour Desson Howe, du Washington Post, le film est « captivant par moments, sans intérêt à d'autres », un délice visuel sans consistance qui vaut surtout pour « l’extraordinaire interprétation de Gary Oldman ». Owen Gleiberman, d'Entertainment Weekly, donne au film la note de B-, estimant que, malgré le « génie visuel » de Coppola, la « superbe première demi-heure » et « la dynamique Sadie Frost », le film s'enfonce au bout d'un moment dans les poncifs du genre sans « apporter le choc et la passion de la soif de sang de Dracula ». Et Pierre Murat, de Télérama, évoque un « fourre-tout magnifique et décevant » à la fois ; magnifique dans le prologue et l'histoire d'amour entre Dracula et Mina et décevant dans l'épisode de la possession de Lucy par Dracula.


:zen: que vous n'acceptiez pas que d'autres pensent différemment de vous c'est autre chose... c'est un autre débat :grad:


Je ne suis pas persuadé que ton "n'importe quoi" confirme ta théorie de ceux qui ont le droit de penser différemment...
Quand a tes sources, c'est un peu facile, n'importe qui peut descendre un film, même un chef d'oeuvre, en piochant des reviews négatives sur le net (et tu en trouveras systématiquement). Et wikipédia pour conclure, comment dire... :roll:

Bin ouais, Coppola donne de son film un commentaire passionnant, éclairé et plutôt flatteur, c'est drôle et peu commun et en plus il le trouve complétement génial...! Ce qui ne gâche rien.
Il aurait commenté son film en disant que c'est de la daube, que son fiston avait fait n'importe quoi lors de la scène d'ouverture ou que la fin avait été complètement bâclée, cela m'aurait -franchement- étonné....


Euh, tu n'as pas l'impression d'enfoncer des portes ouvertes ? Quasiment aucun réal (peut-être Kassovitz?) ne pourrit ses films dans les commentaires audio, c'est (encore) trop facile comme argument : ils ne vont pas donner le bâton pour se faire battre non plus. En gros tu sous-entend que Coppola aurait fait preuve d'hypocrisie : pour avoir écouter ses commentaires (d'ailleurs les as-tu écoutés ?) j'ai plutôt l'impression qu'il joue la carte de l'honnêteté et de l'humilité, et non sans une petite auto dérision.

C'est assez drôle de lire dans tes posts que certains font preuve de naïveté, alors que tu t'appuies toi même sur des analyses prises à droite à gauche pour etayer tes propos... :roll:
Hill-Valley
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 214
Inscription: 07 Fév 2009 10:23
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 12:32

Hill-Valley a écrit:
muse92 a écrit:D'autres références ici :siffle:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dracula_(film,_1992)#Accueil_critique



:zen: que vous n'acceptiez pas que d'autres pensent différemment de vous c'est autre chose... c'est un autre débat :grad:


Je ne suis pas persuadé que ton "n'importe quoi" confirme ta théorie de ceux qui ont le droit de penser différemment...
Quand a tes sources, c'est un peu facile, n'importe qui peut descendre un film, même un chef d'oeuvre, en piochant des reviews négatives sur le net (et tu en trouveras systématiquement). Et wikipédia pour conclure, comment dire... :roll:

Bin ouais, Coppola donne de son film un commentaire passionnant, éclairé et plutôt flatteur, c'est drôle et peu commun et en plus il le trouve complétement génial...! Ce qui ne gâche rien.
Il aurait commenté son film en disant que c'est de la daube, que son fiston avait fait n'importe quoi lors de la scène d'ouverture ou que la fin avait été complètement bâclée, cela m'aurait -franchement- étonné....


Euh, tu n'as pas l'impression d'enfoncer des portes ouvertes ? Quasiment aucun réal (peut-être Kassovitz?) ne pourrit ses films dans les commentaires audio, c'est (encore) trop facile comme argument : ils ne vont pas donner le bâton pour se faire battre non plus. En gros tu sous-entend que Coppola aurait fait preuve d'hypocrisie : pour avoir écouter ses commentaires (d'ailleurs les as-tu écoutés ?) j'ai plutôt l'impression qu'il joue la carte de l'honnêteté et de l'humilité, et non sans une petite auto dérision.

C'est assez drôle de lire dans tes posts que certains font preuve de naïveté, alors que tu t'appuies toi même sur des analyses prises à droite à gauche pour etayer tes propos... :roll:


Encore une fois... si toi ou d'autres trouvent que c'est un chef d'oeuvre..... :bravo:

je propose qu'on leve tous les yeux aux ciels dans un :roll: dans un mouvement d'auto-dérision, de projection vers autrui- et satisfaction: comme personne n'a envie de comprendre ce qu'à envie de dire l'autre... c'est mieux comme çà. les forums internet sont assez forts pour cela... : soit commencer par affirmer des trucs peremptoires completement subjectifs soit denigrer l'autre.... entre les 2 pas beaucoup de mesures...


Je ne cite que des sources pour essayer de faire avancer... si personne a envie d'avancer... bin on peut continuer longtemps ce petit jeu.


Vous avez raison "Le seul defaut de ce film réside dans le fait que Coppola n'avait plus d'argent, et comme souvent avec ce realisateur, lorsqu'il est dos au mur, il sort un chef d'oeuvre."

allez :zen:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 16:03

Et bien tu vois, détrompe toi, car je ne trouve pas que Dracula de Coppola soit un chef d'oeuvre : c'est un film que je trouve très réussi, notamment esthetiquement , mais avec quelques longueurs et une fin un peu bâclée. Mais après je ne n'impose à personne d'avoir le même avis que moi, ou les mêmes remarques.

Le hic est un peu parti du "n'importe quoi" : si tu avais développé à la suite je ne pense pas qu'il y aurait eu ces petites "explications"...
Effectivement, on a souvent du mal à débattre correctement sur les forums et sur internet en général, mais comment le faire derrière ce "n'importe quoi", qui donne l'impression de couper court à toutes formes de débat.

Je finis là dessus, mais je pense qu'il est possible qu'on reprenne ce débat sur de bonnes et saines bases, car vois-tu je suis quand même d'accord avec toi sur certains points, notamment sur le fait que ce film n'est pas un chef d'oeuvre, mais je ne vais snobber ceux qui pensent que c'en est un (récemment je me suis fait des ennemis en disant que "It Follows" était un chef d'oeuvre 8) ).

Allez, passons à autre chose, ou tout du moins sur une autre forme de débat... :zen:
Hill-Valley
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 214
Inscription: 07 Fév 2009 10:23
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 17:25

En fait j'ai rebondi là dessus : "Le seul defaut de ce film réside dans le fait que Coppola n'avait plus d'argent, et comme souvent avec ce realisateur, lorsqu'il est dos au mur, il sort un chef d'oeuvre."

Donc oui j'ai fait très court mais bon, faut dire qu'à la base ce n'était pas très développé non plus....Le "n'importe quoi" au lieu de couper court aurait pu donner lieu à plus d'explications de la part de LINK1976 plutôt que de voir çà comme un agacement....C'est çà le truc. J'essayais qu'un consensus se dégage "objectif" plutôt que des avis personnels subjectifs pas très développés.

Que Coppola ait fait beaucoup avec peu de moyens c'est une évidence....Qu'il cite de grands réalisateurs (Abel Gance.... :wink: ) bien entendu, mais là n'était (n'est) pas mon propos. C'est que je trouve le film (avis subjectif) très fort au début mais le final est décevant. J'attendais plus. L'argent n'a rien à voir là dedans de même que les références aux grands réalisateurs qui ont précédé Coppola.

On peut mettre tout est n'importe quoi dans le "gothique" cela n'explique rien c'est juste un mot balancé. Mais alors justement pour les spécialistes du "gothique", de Bram Stoker & donc de Dracula, LINK1976 prétend que c'est THE adaptation de la mort qui tue réalisée par Coppola. J'aimerais bien qu'il développe cette partie là plutôt que s'en tenir à de vagues allusions.

.... en mettant les égos cette fois-ci de côté, on échange on partage :zen: autant que faire se peut.
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 19:59

muse92 a écrit:En fait j'ai rebondi là dessus : "Le seul defaut de ce film réside dans le fait que Coppola n'avait plus d'argent, et comme souvent avec ce realisateur, lorsqu'il est dos au mur, il sort un chef d'oeuvre."

Donc oui j'ai fait très court mais bon, faut dire qu'à la base ce n'était pas très développé non plus....Le "n'importe quoi" au lieu de couper court aurait pu donner lieu à plus d'explications de la part de LINK1976 plutôt que de voir çà comme un agacement....C'est çà le truc. J'essayais qu'un consensus se dégage "objectif" plutôt que des avis personnels subjectifs pas très développés.

Que Coppola ait fait beaucoup avec peu de moyens c'est une évidence....Qu'il cite de grands réalisateurs (Abel Gance.... :wink: ) bien entendu, mais là n'était (n'est) pas mon propos. C'est que je trouve le film (avis subjectif) très fort au début mais le final est décevant. J'attendais plus. L'argent n'a rien à voir là dedans de même que les références aux grands réalisateurs qui ont précédé Coppola.

On peut mettre tout est n'importe quoi dans le "gothique" cela n'explique rien c'est juste un mot balancé. Mais alors justement pour les spécialistes du "gothique", de Bram Stoker & donc de Dracula, LINK1976 prétend que c'est THE adaptation de la mort qui tue réalisée par Coppola. J'aimerais bien qu'il développe cette partie là plutôt que s'en tenir à de vagues allusions.

.... en mettant les égos cette fois-ci de côté, on échange on partage :zen: autant que faire se peut.

Salut! Pour faire simple, pour moi, ce Dracula est un pure chef d'oeuvre, esthétiquement, scenaristiquement, de par sa mise en scène et par le jeu de ses acteurs. Coppola déclare clairement son amour du cinema de genre d'avant 50, je trouve déjà sa démarche pour aborder ce Dracula, assez originale, il faut remettre les choses dans leur contexte; nous sommes au debut des annees 90 et le CGI commence à percer, il aurait pu en mettre plein la vue et nous pondre un film sans saveur esthétique, avec des effets speciaux douteux. Par "chance" il n'en n'avait pas les moyens, donc, il s'est tourné sur un style plus classique, mais pas classique des annees 80 ou 90, classique des annees 20/30/40/50! En 1992, il est dos au mur; s'il se plante, sa carrière est fini. Par la force des choses, il nous sort ce film.
Ce film me prendrait 20 pages et je n'ai pas specialement le temps et l'envie de développer plus en avant, mais ton intervention m'a agacé.
Pour Criterion je ne vois pas ce que ça vient faire la dedans mais pour te repondre aussi simplement, non, certaines de leurs editions ne sont pas des references absolues, Le Guepard, La Nuit Du Chasseur, Les Sept Samouraï, les sentiers de la gloire, The Killing, La Porte Du Paradis... Sont des titres qui comportent trop de grain à mon gout, les editions Wild Side, Carlotta sont pour moi meilleurs car légèrement degrainées.
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4652
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 20:11

Je te conseille vivement de prendre ton mal en patience, et de regarder Bram'Stoker's Dracula avec les commentaires audio de ce très grand cinéaste.
Ceci étant, j'achèterai ce nouveau blu ray 4K!
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4652
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 20:28

LINK1976 a écrit:
muse92 a écrit:En fait j'ai rebondi là dessus : "Le seul defaut de ce film réside dans le fait que Coppola n'avait plus d'argent, et comme souvent avec ce realisateur, lorsqu'il est dos au mur, il sort un chef d'oeuvre."

Donc oui j'ai fait très court mais bon, faut dire qu'à la base ce n'était pas très développé non plus....Le "n'importe quoi" au lieu de couper court aurait pu donner lieu à plus d'explications de la part de LINK1976 plutôt que de voir çà comme un agacement....C'est çà le truc. J'essayais qu'un consensus se dégage "objectif" plutôt que des avis personnels subjectifs pas très développés.

Que Coppola ait fait beaucoup avec peu de moyens c'est une évidence....Qu'il cite de grands réalisateurs (Abel Gance.... :wink: ) bien entendu, mais là n'était (n'est) pas mon propos. C'est que je trouve le film (avis subjectif) très fort au début mais le final est décevant. J'attendais plus. L'argent n'a rien à voir là dedans de même que les références aux grands réalisateurs qui ont précédé Coppola.

On peut mettre tout est n'importe quoi dans le "gothique" cela n'explique rien c'est juste un mot balancé. Mais alors justement pour les spécialistes du "gothique", de Bram Stoker & donc de Dracula, LINK1976 prétend que c'est THE adaptation de la mort qui tue réalisée par Coppola. J'aimerais bien qu'il développe cette partie là plutôt que s'en tenir à de vagues allusions.

.... en mettant les égos cette fois-ci de côté, on échange on partage :zen: autant que faire se peut.

Salut! Pour faire simple, pour moi, ce Dracula est un pure chef d'oeuvre, esthétiquement, scenaristiquement, de par sa mise en scène et par le jeu de ses acteurs. Coppola déclare clairement son amour du cinema de genre d'avant 50, je trouve déjà sa démarche pour aborder ce Dracula, assez originale, il faut remettre les choses dans leur contexte; nous sommes au debut des annees 90 et le CGI commence à percer, il aurait pu en mettre plein la vue et nous pondre un film sans saveur esthétique, avec des effets speciaux douteux. Par "chance" il n'en n'avait pas les moyens, donc, il s'est tourné sur un style plus classique, mais pas classique des annees 80 ou 90, classique des annees 20/30/40/50! En 1992, il est dos au mur; s'il se plante, sa carrière est fini. Par la force des choses, il nous sort ce film.
Ce film me prendrait 20 pages et je n'ai pas specialement le temps et l'envie de développer plus en avant, mais ton intervention m'a agacé.
Pour Criterion je ne vois pas ce que ça vient faire la dedans mais pour te repondre aussi simplement, non, certaines de leurs editions ne sont pas des references absolues, Le Guepard, La Nuit Du Chasseur, Les Sept Samouraï, les sentiers de la gloire, The Killing, La Porte Du Paradis... Sont des titres qui comportent trop de grain à mon gout, les editions Wild Side, Carlotta sont pour moi meilleurs car légèrement degrainées.


bin tes interventions également donc (....) Dommage
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 19 Aoû 2015 21:15

Non de Zeus! C'est pas le pied...
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4652
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message