Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 9 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD] Hunger Games (SAGA)

Message » 27 Aoû 2012 10:45

Topic 7ème art: viewtopic.php?f=62&t=30017553



Réalisateur : Gary Ross

Synopsis : Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n'est plus désormais qu'une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l'arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l'amour...


Source: Allociné

Éditeur du BD/DVD : Metropolitan Export

Ce bluray est une demo technique, concernant l'image et le son c'est un sans faute
Le film est tournée principalement caméra à l'épaule ce qui peut destabilisé mais heureusement la fluidité et la compression sont sans faille
Les noirs sont profonds et les couleurs éclatantes
Pour le son il est important de souligner l'effort de l'éditeur en proposant une VO et une VF en DTS HD MASTER AUDIO 7.1 :ohmg:
Les effets surrounds sont permanent (oiseaux, vent, voix....) et la dynamique et trés bonne

Concernant le film dire que c'est un battle royale pour ado résume assez bien la chose
JVC X35 - Cine-Screen Acoustique 4K Reference 240cm - Pioneer KRP-500A - Pioneer SC-LX85 - Enceintes avant Klipsch R-5800-W II - Enceintes arrière Klipsch RP-250S- VELODYNE DD15 - Zappiti 4K HDR - Synology DS2413+
Avatar de l’utilisateur
1000K
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
 
Messages: 1984
Inscription: 25 Oct 2008 14:46
Localisation: Région parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Aoû 2012 10:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Aoû 2012 14:39

Sauf que les personnages de Battle Royale sont des pantins anonymes désarticulés ridicules alors que là naît une héroïne ( et une très grande actrice) qui va mener rien de moins qu'une révolution ...

Sinon oui Blu Ray au top sauf pour certaines scènes sombres limite ...

Aux USA, le film a fait un tout petit peu moins bien que TDKR ( 30 petits millions d'écart).
Han_Shot_First
 
Messages: 731
Inscription: 24 Juin 2009 16:37
  • offline

Message » 27 Aoû 2012 22:17

Han_Shot_First a écrit:Sauf que les personnages de Battle Royale sont des pantins anonymes désarticulés ridicules alors que là naît une héroïne ( et une très grande actrice) qui va mener rien de moins qu'une révolution ...


Réponse ici.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3810
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 28 Aoû 2012 21:05

Coté technique c'est top mais concernant le film, arf, que c'est soporifique :(
Je sais que c'est une saga mais l'entrée en matière n'était pas extra, j’espère que l'épisode 2 sera de meilleure qualité.
[VulCain
 
Messages: 4661
Inscription: 13 Jan 2007 1:45
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 28 Aoû 2012 21:24

On peut toujours réver qu'un éditeur opportuniste nous sorte l'original Battle Royale en Blu ray,c'est déja sorti aux USA et Uk,meilleur copie pour la version us d’après les testes

je leur donne même l'accroche "Le film qui as inspiré Hunger games !"

En passant la romancière se défend de s'en être inspiré,soit disant qu'elle s'est inspiré des jeux du cirque, bien sur a Rome ils prenaient des ados pour ces jeux,pas crédible 2 secondes

ca deviens une mine les romans a succès pour ados,mais ca donne rarement des chef d'oeuvre au cinema qui en rajoute une couche dans l’édulcoration, vu que c'est pour un public jeune,il ne faut pas trop les traumatiser ils pourraient ne pas revenir voir la suite !

ça doit viser le même public que TWILIGHT
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8797
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 28 Aoû 2012 22:16

[VulCain a écrit:Coté technique c'est top mais concernant le film, arf, que c'est soporifique :(
Je sais que c'est une saga mais l'entrée en matière n'était pas extra, j’espère que l'épisode 2 sera de meilleure qualité.


Le 2e livre souffre, parait-il, du statut de "livre de transition avant le final de folie", donc peu de chances pour que le 2e film soit plus palpitant que le 1er.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3810
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 29 Aoû 2012 0:14

Han_Shot_First a écrit:Sauf que les personnages de Battle Royale sont des pantins anonymes désarticulés ridicules alors que là naît une héroïne ( et une très grande actrice) qui va mener rien de moins qu'une révolution ...

Y a pas photo entre ce film plus que moyen avec "l'excellent" Battle Royale. :zen:
Guts59
 
Messages: 1425
Inscription: 01 Sep 2008 23:18
  • offline

Message » 07 Oct 2012 20:59

ImageThe Hunger Games de Gary Ross:

Le synopsis :

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille concourir aux Hunger Games au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort...

Le film : ♥♥♥♥

Cette adaptation fidèle au premier roman de la trilogie The Hunger Games écrite par Suzanne Collins, est une quête initiatique de science-fiction (une dystopie pour être plus précis) portée par l'épatante Jennifer Lawrence et par la force de son scénario, qui mêle très habilement (excellent montage) et avec beaucoup d'intelligence action, violence (soft), tension, romance et réflexion (la rébellion contre une dictature) au sein d'un univers riche et dérangeant où les moments intimes (la psychologie des personnages n'est jamais laissée de côté) ont autant d'importance que les jeux. Une belle réussite qui laisse augurer une trilogie de grande qualité.

Le Blu-ray Disc : BBBBB

- Format vidéo : 1080p AVC [2.40].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1 et Dolby Digital 2.0; Français (VFQ) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Anglais. Anglais et Français pour malentendants.
• Image : Une image détaillée, précise et contrastée qui délivre un piqué prodigieux, une profondeur de champ envoûtante, une palette colorimétrique d'une rare richesse et un grain cinématographique exquis.
• Audio : Des pistes sonores immersives et démonstratives au possible dont la précision et la subtilité étonnantes (les ambiances de la forêt), n'ont d'égales que la puissance redoutable du mixage (l'incendie est dévastateur).

Blu-ray Disc Région A Canadien.
Éditeur : Alliance Films.


Image
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5019
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 08 Oct 2012 11:34

Guts59 a écrit:
Han_Shot_First a écrit:Sauf que les personnages de Battle Royale sont des pantins anonymes désarticulés ridicules alors que là naît une héroïne ( et une très grande actrice) qui va mener rien de moins qu'une révolution ...

Y a pas photo entre ce film plus que moyen avec "l'excellent" Battle Royale. :zen:


Battle Royale fait du spectacle vulgaire avec un sujet tragique en faisant la même erreur qu'Oliver Stone pour son Natural Norn Killers.

Je dénonce la violence en la stylisant au maximum pour la rendre sexy et tripante.

La plupart des gens qui ont vu Battle Royale ne retiennent du film que la folie, la violence et la virtuosité complètement over the top des bastons ( youpi et que je te mets mon gros extrait de musique classique grandiloquent décalé)

Pas sûr que quelqu'un soit capable de se souvenir ne serait-ce que d’un personnage.

Le film est très bien réalisé à ce niveau pas de doute, certaines scènes sont de véritables trésors de mise en scène je l'admets bien volontiers, mais Battle Royale s’adresse au cerveau reptilien du spectateur, rien de plus, comme un porno ou un Michael Bay.

Ce n'est pas sale.



P.S : L'auteuse a affirmé plusieurs fois ne pas connaître Battle Royale au moment de l'écriture des livres. Et puis bon, c'est pas comme si Battle Royale avait inventé la poudre non plus de par son sujet.
Han_Shot_First
 
Messages: 731
Inscription: 24 Juin 2009 16:37
  • offline

Message » 21 Oct 2012 10:11

Vu hier.... Que dire à part que j'aurais bien aimé dire "vite vu, vite oublié"..... Mais difficile d'encaisser le plagiat éhonté de Battle Royale....

Ca me fait penser à Eragon, ou comment mettre au niveau des américains avec leurs codes émotionnels et une construction filmique qui leur parle (début plein d'empathie, bouh les pauvres ouvriers opprimés, les méchants riches avec leurs costumes grotesques sorte de cross over entre Ridicule de Patrice Leconte et le 5ème élément, puis happy end au terme d'une succession de twist final à peine moins visible que les fils sur une marionette....
En gros on sert sur un plateau à ces chers ados américains ce qui existe déjà dans une version japonaise d'abord un peu plus complexe effectivement mais qui a surtout l'énorme inconvénient de pas parler la même langue que la leur, on vulgarise ce que leur flemme légendaire leur empêchera de creuser plus loin pour aller découvrir.

Mais si y avait que ça.... C'est mal filmé, ça donne la migraine... petite astuce pour rendre votre film accessible à tous publics, filmez les scènes violentes de façon complètement désordonnée afin de rendre ces scènes totalement illisibles tout en ayant une illustration sonore de ce qui se passe afin de faire comprendre au spectateur que quelqu'un est en train de mourir (alors que tous les autres plans sont saisis de façon stabilisée, cadrage éloigné et donc lisibles)...Ca fritte, ça larde, on entend des gens suffoquer mais on voit rien, ça vous file une migraine de tous les diables mais on a rempli le contrat... Les voies de la censure américaine sont impénétrables.

Seul bon point l'actrice principale qui excelle dans la retranscription des émotions, j'aurais osé espérer que son brillant parcours (incroyable Winter bones) la destinerait à jouer dans autre chose que ce film pour ados élevés à la télé réalité....




Finalement la clé du film c'est ma copine qui me l'a donné à la fin :

Spoiler : cliquer pour lire

Mais tu comprends en fait le gros noeud du film c'est qu'elle est obligé de rentrer chez elle en prétendant qu'elle est avec le Peeta alors qu'en fait elle est amoureuse de son copain avec qui elle chasse, son vrai amour d'enfance quoi.... :love: :love: :love: :love:



:o :o :o :o
Oh M***$$%%!! Mais elle a raison... et c'est là que j'ai compris, Hunger Games est à Battle Royale ce que Twilight est à Entretien avec un vampire !!!!!

:-? :-? :-?
Ecoeurant.... Et l'auteur de déclarer "je n'ai pas eu connaissance de ce Battle Royale... Comment vous dites ?"

Mais où le cynisme s'arrêtera-t-il... C'est comme si l'auteur de Eragon prétendait ne pas s'être "inspiré" du seigneur des anneaux pour pondre sa bouze.... :roll:
En même temps lui c'était un ado de 16 ans... Elle, quelle est son excuse ???
chicken run
 
Messages: 2722
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Test : Hunger Games

Message » 24 Juil 2017 9:56

Image

• Provenance : USA
• Éditeur : LIONSGATE
• Date de sortie : Non disponible en France. Achat en Australie
• Format vidéo : 2:40/1
• Luminance HDR : Pas trouvé
• Pistes sonores : English : Dolby Atmos , French 5.1 Dolby Digital, Spanish 5.1 Dolby Digital
• Sous-titres : English SDH, French, Spanish


Qualité vidéo :
Image

J’ai revu un bon tiers, voire plus du BD avant de tester l’UHD. L’image est déjà très belle sur le BD.
Première claque, l’arrivée à la gare et la soirée de présentation (le Tribute), les couleurs pètent, tous les détails sont présents (le sceau sur la pilier). Bon je le dis une fois et je ne le répéterai pas, les visages sont exceptionnels, comme tous les UHD. Amis, amies comédiens, comédiennes Hollywoodiennes, faites attention à votre peau, la 4K ne rate rien (et le 8K, il fera quoi ????) Très bel exemple à 54 mn au moment de l’interview.
J’adore Donald Sutherland (Ahhhh MASH) et le passage à 1h 45, une merveille de détails

Qualité audio :
Image

Bon je connais la dispute sur les VF / VO. J’ai mon avis là-dessus, mais ce n’est pas l’endroit. Sachez que pour profiter de l’Atmos, j’ai regardé le film en VO sans sous-titres, pas pour faire mon malin, juste il n’y en a pas, contrairement à ce qu’indique la jaquette. Par contre il y a un English non CC.
Même si le film se prête moins qu’un blockbuster action ou sci-fi a une démonstration de l’Atmos (d’où un b de moins), celui-ci participe grandement à l’ambiance bien glauque et pressante qu’a voulue le réalisateur.
L’Atmos, enfin se révèle à 1h15 (je ne vous dis pas pourquoi bien sûr). Sinon il est toujours présent dans les musiques et cette ambiance pesante… Et le tir de canon passe bien par les enceintes hautes comme s’il était tiré du haut d’un bâtiment.
Si le 2 secoue un peu plus, cela devrait être du pur bonheur.

Apport HDR :
Image

A 1h04 brève apparition de la salle de contrôle ou les uniformes sont d’un blanc immaculé. Tous les passages ensuite de la salle sont nickel.
Le HDR fait merveille dans la forêt et toutes les scènes sombre de la grotte sont d’un détail impressionnant sur les rochers. A tel point qu’on pourrait voir que c’est du polystyrène (j’affabule à peine).

A 1h22.40 bref aperçu d’un mur où l’UHD et le le HDR font merveille dans les détails de la structure.
1h36 du gros, beau UHD HDR, c’est juste magnifique.

Dos de la jaquette :
Image
TV : Samsung UE55-KS8000 / Ampli : Yamaha RX-A2060 / BD UHD : Panasonic DMP-UB900 / Son : Focal dome 7.1
Avatar de l’utilisateur
BrunoBibou
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 157
Inscription: 16 Mar 2017 11:05
Localisation: 92
  • offline

Test : Hunger Games : L'embrasement

Message » 31 Juil 2017 10:32

Bonjour,
Voici donc ma seconde proposition de test de Hunger Games.
Je vous souhaite à toutes et à tous un bon dimanche et pour ceux qui partent ou viennent de partir de bonnes vacances.

Image


• Provenance : USA
• Éditeur : LIONSGATE
• Date de sortie : Non disponible en France. Achat en Australie
• Format vidéo : 2:40/1
• Luminance HDR : Pas trouvé
• Pistes sonores : English : Dolby Atmos , French 5.1 Dolby Digital, Spanish 5.1 Dolby Digital
• Sous-titres : English SDH, French, Spanish

Qualité vidéo :
Image

Allez, j’attends les discussions des spécialistes sur le master ce dont je n’ai aucune idée. Le UHD fait merveille dans la première demi heure. Que ce soit les scènes du train ou autres, tout est magnifiques, un vrai bel exemple de l’UHD.
Plus tard, le visage de Donald Sutherland (bon d’accord je suis un fan, un peu plus jeune que lui, mais j’essaye de rester objectif), suivi du feu d’artifice sont un bonheur
La profondeur de champ à 1h30 est impressionnante.
Quant à la (presque) fin les lumières dans la forêt sont superbes et bien découpées

Qualité audio :
Image

Ca y est le film s’emballe un peu. Le train est un bonheur pour les oreilles.
L’Atmos diffuse toutes les nuances de tech qui apparaissent dans ce deuxième numéro. Comme dans le premier épisode, le son est enveloppant, même dans des moments plutôt calmes. Les dialogues sont bien présents. Et comme le premier pas de sous-titres français, mais bon on n’est pas dans un Woody Allen.
A 55 minutes belle annonce dans les enceintes du haut qui enchaînent sur plusieurs minutes de pulse. Et l’archerie est superbe
A 1h19, ça y est ca bouge, vraiment ce n°2 utilise l’Atmos.
J’ai légèrement baissé ( pas le volume, la position) mes dômes du haut et le canon est encore plus impressionnant.
La (presque) fin envoie dans tous les sens, ce qui tombe du ciel tombe bien du ciel.


Apport HDR :
Image

Beaucoup de mal à comprendre ce qui se passe dans ce 2eme volume, alors qu’il y a des tenues de soldat blanches (a quand des Stormtroopers en UHD HDR…) de la neige, des uniformes d’entraînement noirs… rien ne se détache, je comprends pas, l’ampli m’a bien indiqué que la plage dynamique était présente mais je ne la vois pas. Ca avance… mais toujours aucune amélioration, bon je conclus, ben non j’en conclus rien.

Ce numéro 2 est un peu plus emballant que le 1, on va voir avec le 3. Comme dirait Claude Rich (mes idoles partent) l’audio a gagné ce que le HDR a perdu. Bizarre Bizzare (et oui autre génies Jouvet et Simon..)

Dos de la jaquette :
Image
Dernière édition par BrunoBibou le 08 Aoû 2017 14:11, édité 1 fois.
TV : Samsung UE55-KS8000 / Ampli : Yamaha RX-A2060 / BD UHD : Panasonic DMP-UB900 / Son : Focal dome 7.1
Avatar de l’utilisateur
BrunoBibou
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 157
Inscription: 16 Mar 2017 11:05
Localisation: 92
  • offline

Test : Hunger Games : La révolte 1/2

Message » 06 Aoû 2017 20:11

Voici le test du 3ème volet :

• Provenance : USA
• Éditeur : LIONSGATE
• Date de sortie : Non disponible en France. Achat en Australie
• Format vidéo : 2:40/1
• Luminance HDR : Pas trouvé
• Pistes sonores : English : Dolby Atmos , French 5.1 Dolby Digital, Spanish 5.1 Dolby Digital
• Sous-titres : English SDH, French, Spanish

Image

Qualité vidéo :
Image

En regardant le début du film, je me suis dit que soit le directeur photo avait fait un stage accéléré en colorimétrie à UCLA, soit il avait changé.
En vérifiant sur IMDB, ce n’est pas le même et cela se voit. Pour ceux qui, comme moi, ont eu la chance de voir 2001 : A space Odyssee, le début du film va leur rappeler la même ambiance (petit aparté, le film date de 1968, soit 10 ans avant Star Wars, et Kubrick a réalisé des merveilles avec la technologie de l’époque, un génie).
Le décor, qui donne un peu un air de science-fiction, enfin (?), aide mais toutes les profondeurs de champs sont précises, les scènes de foules sont d’un détail parfait. L’entrepôt d’armes est une démo.
Bizarrement à 38:00 il y a comme un voile, voulu (la lumière indirecte), mais un peu gênant.

Qualité audio :
Image

Comme d’habitude malgré ce qui est indiqué sur la jaquette, pas de ST Français.
Si vous voulez frimer auprès de vos copains ou copines mettez-vous à 10:00, poussez le son à fond et voyez ; quand ça décolle, ça décolle… Et c’est comme cela partout dans le film avec les engins volants. Et des scènes d’engins volants, il y en quelques-uns.
Et tout ce qui tombe d’en haut tombe bien d’en haut. Pas de précisions pour ne pas spoiler.
Globalement, l’Atmos est toujours présent, comme dans les 2 premiers pour l’ambiance dans des décors souvent en hauteur.


Apport HDR :
Image

Indéniable, les profondeurs de champs sont extrêmement bien découpées dans l’obscurité, les blancs sont parfaits (15:00). A partir de 16:15 tout est clair, parfaitement lisible sous une pluie battante. A partir de 1:30 les scènes de nuit sont nettes et tout est visible.

Bon, soyons honnête, je commence à prendre du plaisir à regarder ces films, même si cela reste un peu lent pour moi. Je comprends mes filles qui avaient lu les livres. Je trouve Jennifer Lawrence plus « tout », crédible, jolie, professionnelle…

Dos de la jaquette :
Image
TV : Samsung UE55-KS8000 / Ampli : Yamaha RX-A2060 / BD UHD : Panasonic DMP-UB900 / Son : Focal dome 7.1
Avatar de l’utilisateur
BrunoBibou
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 157
Inscription: 16 Mar 2017 11:05
Localisation: 92
  • offline

[UBD & BD] Hunger Games (SAGA)

Message » 06 Aoû 2017 20:20

:bravo:

Topic dédié mis à jour.

Récapitulatif des tests UBD UHD 4K :
Classement par ordre alphabétique des films :
0.....,A,B,C,D,E,F,G,H,I,J,K,L,M,N,O,P,Q,R,S,T,U,V,W,X,Y,Z,Les films d'animation
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 43281
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Hunger Games

Message » 07 Sep 2017 8:08

Image

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Lionsgate Films
• Date de sortie : 08 novembre 2016
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
• Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Une image détaillée (le gap est évident sur les gros plans des visages), fine et contrastée (c'était plus variable sur le Blu-ray) qui délivre une profondeur de champ envoûtante, une palette colorimétrique d'une rare richesse et un grain 35mm exquis (plus visible qu'en HD).
Qualité audio : Image
Une piste sonore Atmos immersive au possible (l'activité surround est très prononcée) dont la précision de la spatialisation (les ambiances palpables de la forêt) et la subtilité étonnante du mixage (la vie en salle de contrôle), n'ont d'égales que la puissance redoutable de la dynamique et des basses (le souffle de l'incendie est dévastateur). Les effets de hauteur y sont également légions (effet dôme garanti dans l'arène) avec les applaudissements de la foule, les coups de canon, le chant des geais moqueurs, le bruissement des arbres, l'agitation de la faune et les musiques commémoratives. La petite VF reste vaillante, le mixage étant naturellement démonstratif, mais ne peut lutter par manque de vie.
Apport HDR : Image
Des couleurs plus nuancées avec des primaires plus vives (un ciel bleu plus réaliste) et des secondaires mieux saturées (des feuillages plus verts), des blancs plus intenses (la tenue des Pacificateurs, les nuages), des reflets sur les objets métalliques plus brillants (l'arc de Katniss), des éclairages nettement boostées avec des néons n'ayant pas peur de consommer (la salle de contrôle des jeux en est même éblouissante) et une lumière solaire rayonnante, des flammes plus ardentes et des scènes sombres aux ombres mieux délimitées.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5019
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message