Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: opbilbo et 7 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Inglourious Basterds

Message » 11 Mai 2010 16:51

J'aimerais bien retrouver du grand Tarantino, peut être avec Kill Bill 3 :roll:
DAVEYBROTHERS
 
Messages: 6031
Inscription: 25 Juin 2008 13:42
Localisation: Pas loin de je ne sais où.
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Mai 2010 16:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Mai 2010 17:11

Je dois reconnaitre que même si inglorious est pas mon tarantino préféré , j'ai quand même bien apprécié le coté ultra décalé du film .
La ou je suis entièrement d'accord avec toi Maxbond , c'est sur la performance de Christopher Waltz tout bonnement hallucinant oO
Gazole
 
Messages: 517
Inscription: 28 Mar 2010 12:16
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 13 Mai 2010 10:28

Pour moi il est dans mon top, la prestation de Waltz et les dialogues aux petits oignons ainsi que quelques scénes cultes pour moi (celle du cinéma, une belle exécution), passe juste apres les Kill Bill, bon apres c'est vrai qu'il ne ce renouvelle pas beaucoup mais peu importe, j'adore
pipin59
 
Messages: 465
Inscription: 07 Sep 2007 9:50
Localisation: a droite
  • offline

Message » 26 Juin 2010 1:02

Un petit test rigolo pour faire apporter la joie et la bonne humeur en cette période de crise financière et footballistique, je ne dirai pas d'où vient le test,(gardons anonymement les sources)
Premier point d'importance, cette édition ne souffre d'aucun artefact, de bruit vidéo disgracieux ou de lissage des contours perturbants. Seuls quelques halos lumineux (repérés dans la séquence du bar) viennent gêner ce quasi sans faute sans pour autant nous faire sortir du film. Quentin Tarantino et son directeur de la photographie Robert Richardson ont travaillé sur des rouges chauds lors des scènes intérieures et sur des bleus foncés dans les séquences extérieures. La palette chromatique fait très largement honneur à leur recherche de teintes dans les deux cas et libère des textures parfaitement équilibrées qui font ressortir le rouge du drapeau nazi autant que les lèvres maquillées de Bridget Von Hammersmark (Diane Kruger). Par ailleurs, les carnations accusent un rendu léché et naturel. La gestion des niveaux de gris offre un contraste fantastique qui permet d'accentuer l'effet tridimensionnel de la haute définition et de parfaire la profondeur des noirs. Il en résulte un transfert AVC / 1080P fidèle à la direction artistique du film et qui en révèle les moindres détails.


1.
Seuls quelques halos lumineux (repérés dans la séquence du bar) viennent gêner ce quasi sans faute sans pour autant nous faire sortir du film.

Les halos lumineux ça porte un nom: des lampes. Si maintenant on ne peut plus décorer un lieu avec des lampes, comment on va faire ????? :mdr:

2.
Quentin Tarantino et son directeur de la photographie Robert Richardson ont travaillé sur des rouges chauds lors des scènes intérieures et sur des bleus foncés dans les séquences extérieures.

Des "rouges chauds" :lol: Heureusement que je suis tombé sur ce test, je vais dormir moins idiot ce soir.

3.
La gestion des niveaux de gris offre un contraste fantastique qui permet d'accentuer l'effet tridimensionnel de la haute définition

Et biensure, terminons sur cette expression (soulignée en gras) qui est devenu culte pour moi, qu'on retrouve dans tous les tests du site( dont je ne citerai pas le nom mais que vous avez reconnu). Comment échapper à cette expression, c'est impossible !!!!!!!!!!! :lol:
Dernière édition par maxbond le 26 Juin 2010 3:11, édité 1 fois.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 26 Juin 2010 2:53

(dont je ne citerai pas le nom mais que vous avez reconnu)

T'as fini de faire une fixation sur Excessif ? :o :lol:
(En même temps, les "rouges chauds", elle est bonne celle là). :mdr:
Cylon
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 7137
Inscription: 14 Mar 2008 6:23
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 26 Juin 2010 3:04

Cylon a écrit:
(dont je ne citerai pas le nom mais que vous avez reconnu)

T'as fini de faire une fixation sur Excessif ? :o :lol:
(En même temps, les "rouges chauds", elle est bonne celle là). :mdr:

C'est mon zapping télé à moi. :D
D'ailleurs ce serait bien de créer un topic des meilleurs tests du net. :mdr:
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 26 Juin 2010 8:47

DAVEYBROTHERS a écrit:J'adore Tarantino mais je reste très "amer" sur ce film qui "pour moi" est le moins bon. Autant j'ai adoré les kill bill, pulp, reservoir, autant là je suis resté sur ma faim.

Je ne l'ai vu que deux fois, une fois au ciné et une fois en BD. Peut-être qu'un 3ème visionnage modifierai ma vision :-?


Pour moi, Tarantino est un des réalisateurs les plus surestimés qui soient, incapable d'une oeuvre originale, se contentant de faire des références... Mais Inglourious Basterds est un film qui l'a complètement réhabilité à mes yeux.
Nathan03
 
Messages: 1464
Inscription: 10 Déc 2003 23:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 26 Juin 2010 8:49

vonsasvan a écrit:Lecteur sony s360 tout neuf.
Non je parlais par rapport a inglorious ca empeche que d'autres films soient superbes avec ce meme materiel.


J'avais une sony 360 et l'image de ce BR était splendide. je pencherai sur un réglage de ton diffuseur.
Nathan03
 
Messages: 1464
Inscription: 10 Déc 2003 23:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 26 Juin 2010 10:57

Nathan03 a écrit:
DAVEYBROTHERS a écrit:J'adore Tarantino mais je reste très "amer" sur ce film qui "pour moi" est le moins bon. Autant j'ai adoré les kill bill, pulp, reservoir, autant là je suis resté sur ma faim.

Je ne l'ai vu que deux fois, une fois au ciné et une fois en BD. Peut-être qu'un 3ème visionnage modifierai ma vision :-?


Pour moi, Tarantino est un des réalisateurs les plus surestimés qui soient, incapable d'une oeuvre originale, se contentant de faire des références... Mais Inglourious Basterds est un film qui l'a complètement réhabilité à mes yeux.


Au contraire il se sert justement de ses références pour accoucher d'oeuvres personnelles avec des univers qui lui sont propres. Tous ces films ont une personnalité bien marqué qu'on aime ou pas.
L'argument du "il refait toutes les scènes de ses films préférés" est absurde. Chaque film de Tarantino est unique et parfaitement reconnaissable.
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 26 Juin 2010 11:38

Tarantino est un des derniers grands cinéastes pour qui cinéma rime avec plaisir.
Arsenic
 
Messages: 4500
Inscription: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 26 Juin 2010 12:00

Quentin is a god ! 8)
Guts59
 
Messages: 1425
Inscription: 01 Sep 2008 23:18
  • offline

Message » 26 Juin 2010 16:21

Tarantino est comme John Woo; à force qu'on l'élève au rang de Dieu, il finit par reposer sur ses lauriers.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 27 Juin 2010 10:31

Question de goût, étant donné que je trouve ses dernières prods (Kill Bill et Inglorious Basterds) bien meilleures que ses premières (Pulp Fiction, Jackie Brown..)
Alors que pour Woo, clairement il a dit tout ce qu'il avait à dire sur ses premiers films, et avant sa période US.
Arsenic
 
Messages: 4500
Inscription: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 27 Juin 2010 10:51

Ah non, Pulp Fiction reste son meilleur film à mes yeux.
Bien au delà de Kill Bill et d'Inglorious. (que j'apprécie également beaucoup mais un ton en dessous)
Je suis d'accord pour John Woo, ces meilleurs films furent lors de sa période hongkongaise.
Bien que Volte Face soit plutôt très bon et reste selon moi, son meilleur film US.
Guts59
 
Messages: 1425
Inscription: 01 Sep 2008 23:18
  • offline

Message » 27 Juin 2010 12:23

Arsenic a écrit:Question de goût, étant donné que je trouve ses dernières prods (Kill Bill et Inglorious Basterds) bien meilleures que ses premières (Pulp Fiction, Jackie Brown..)
Alors que pour Woo, clairement il a dit tout ce qu'il avait à dire sur ses premiers films, et avant sa période US.

Surement parce que Kill Bill et Inglorious sont plus "divertissant" et "moins bavard", ils ont un plus fort potentiel d'attirer le plus grand nombre de gens que "Pulp fiction" ou "jackie brown"
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message