Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Interstellar (Edition Spéciale Coffret FNAC)

Message » 08 Juin 2015 19:58

on va t'appeler KFC le chiken du pauvres !!

faut arrêter de faire sa cocottes à tout va...et rester dans sa batterie au chaud. .
calme..calme..

fait dodo !! :wink:

lol
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Juin 2015 19:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Juin 2015 20:27

Je vais répondre, même si à mon avis c'est peine perdu ...

chicken run a écrit:J'ai bien précisé que lorsque je regarde un film dans les conditions de réglages habituelles le caisson ne se met pas à saturer subitement. J'ai vraiment cru que j'allais le perdre sur ce coup là...

Tu as donc un problème dans ton système car j'ai utilisé Interstellar comme film de test sur différents systèmes et jamais le caisson n'a sturé ! Et pourtant j'ai poussé à des niveaux de relevé SPL de 120dB !
D'ailleurs si les choses sont bien faite (accord caisson ampli et calibrage) un caisson ne doit pas et ne va jamais saturer.


C'est vraiment tordre la réalité pour qu'elle s'adapte à votre vision. Ce n'est pas le vin qui est mauvais, c'est le verre qui n'est pas bon.... :roll:

Lorsque qu'un individu est seul et s'insurge face à la majorité c'est soit un héro, soit une personne qui se plante sur toute la ligne. Mais qui préfère rejeter le déni sur la majorité par pur réflexe défensif. Ou c'est autre chose, mais exprimer cette troisième possibilité serait hors charte.

Donc l'idée c'est bien de regarder une première fois le film pour calibrer son installation puis le revoir une seconde fois !! Vous avez tous vraiment des vies passionnantes et une approche du cinéma fascinante !! :lol: :lol:

Lorsqu'on calibre un système on le fait sur la base de normes et non sur la base d'un film. Ces normes sont les mêmes que l'on utilise dans les salles de cinéma et si il est vrai que Dolby, DTS et THX ne disent pas tout à fait les mêmes choses un compromis judicieux permet d'avoir un système équilibré qui marchera dans TOUS LES CAS.

Je revendique le droit de découvrir un film sans devoir vérifier au préalable si sa bande son est équilibrée et me taper 1h de réglages avec une sonde dans mon salon...

C'est une étape à faire une fois dans la vie d'un système ... ne tombons pas dans le mélo :roll: et si c'est bien ce n'ai JAMAIS à refaire.

J'ai bien expliqué que mon installation "moyenne" fonctionne très bien avec la quasi totalité et que habituellement je n'ai pas à changer la position de tel ou tel potard pour en profiter.

Ca veut bien dire qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans ton système.
Le seul "potard" auquel je touche est celui du volume du son et c'est ce que nous faisons tous (je parle d'une grande majorité)


Et calibrer un projecteur c'est autre chose qu'appuyer sur le bouton de contraste de sa téloche pour faire bouger des buchettes... :roll:

Ca je te l'accorde, mais ce n'est non plus inaccessible autant d'un point de vu financier que d'un point de vu complexité.
Un calibrage fait dans les règles est la phase la plus importante dans la vie d'un projo.


C'est à faire à 150h, puis 750h, puis 1750h, puis à 2250h et toutes les 500h suivant la durée de vie de la lampe du projo (estimation théorique).
Cela fait entre 1 et 3 calibrages par an, on ne peut dire que ça soit si contraignant.


Se moquer des pauvres et de ce qu'ils n'ont pas les moyens d'aligner des installations dignes d'être à la hauteur de projeter de grand films c'est devenu le dernier chic à la mode en fait c'est ça ?..... :roll: :roll:

Tu me pardonnera, mais vu ta liste de matos j'ai un peu de mal à te plaindre.
J'ai des amis qui ont beaucoup moins bien mais qui prennent la peine de faire les calibrages.

Et je ne pense pas que ce soit la modestie (tout est relatif) de ton système qui attise le cynisme de certains d'entre nous.

Dernière édition par jacko le 10 Juin 2015 21:09, édité 2 fois.
jacko
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 28902
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • online

Message » 08 Juin 2015 21:08

le bougre !!!

et en plus il est pourtant bien informé (au vu de certain de ses post) et conscient que le jugement que l'on porte sur le rendu sonore d'une installation...doit ce faire d'abord sur la propre salle qui porte notre système et ensuite vienne obligatoirement les réglages et le prix de l'électronique en dernier.
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline

Message » 08 Juin 2015 22:49

c'est bien ce que je disais dès le départ, pas crédible et caricatural ce CR !
laurent martiarena
 
Messages: 1139
Inscription: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 09 Juin 2015 13:32

manuxs a écrit:...Mais dans ce cas, c'est pas le volume des basses sur lequel il faut jouer,...

Malheureusement si pour tous ceux (et ils sont hélas nombreux) qui adorent les basses au point de régler leur caisson trop haut. Avec une bande son aussi exceptionnellement dynamique, cela donne un rendu catastrophique dans un local non traité acoustiquement.
L'éditeur a manifestement oublié de compresser et/ou d'égaliser la bande sonore, opération cruelle mais hélas nécessaire afin qu'elle puisse passer "sans casse" sur les mauvaises installations, c'est à dire en fait la majorité !

Quant à ceux qui se plaignent du rendu de l'image du Blu-ray, c'est celui que Nolan voulait. Un choix artistique fera toujours des mécontents !
HC : JVC X3 - Oppo 203 - DVDO Edge - Arcam AVR400+P7 - B&W (av:3xHTM4D2 arr:2x685 sub:ASW10CM).
Salon HiFi : LG 50PK950 - Oppo 105D - B&W 804D2 - Advance Acoustic (X-PREAMP + X-A160 + X-CD1000) - Cocktail Audio X40.
mirak
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1438
Inscription: 25 Déc 2006 0:09
Localisation: Alsace
  • online

Message » 09 Juin 2015 15:43

oui la bande son ne présente pas de compression à priori.
elle est très dynamique !!
a tel point que même dans une installation bien réglé, la centrale peu devenir étouffé par les autres canaux multicanal.
j'imagine même pas dans une installation non réglé.
mixage et dynamique sont la cause.
notamment une partie grave infra par moment incroyable.

je l'ai vue dans différente salle cinéma également
et sur les 3 salles ..une seule à retenu ma préférence en terme d'écoutes supportable et subtilitées.
le niveau était la, tout était en place et aucun débordement
très très supportable malgres le niveau db élevé de cette salle.

donc oui la calibration à une très grande importance
pour ressentir toute l'émotion d'un film à sa pleine puissance.

mais je pense aussi que sur une petite télé l'émotion peux être la mais différente c'est tout.
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline

Message » 09 Juin 2015 16:24

mirak a écrit:
manuxs a écrit:...Mais dans ce cas, c'est pas le volume des basses sur lequel il faut jouer,...

Malheureusement si pour tous ceux (et ils sont hélas nombreux) qui adorent les basses au point de régler leur caisson trop haut. Avec une bande son aussi exceptionnellement dynamique, cela donne un rendu catastrophique dans un local non traité acoustiquement.
L'éditeur a manifestement oublié de compresser et/ou d'égaliser la bande sonore, opération cruelle mais hélas nécessaire afin qu'elle puisse passer "sans casse" sur les mauvaises installations, c'est à dire en fait la majorité !

Quant à ceux qui se plaignent du rendu de l'image du Blu-ray, c'est celui que Nolan voulait. Un choix artistique fera toujours des mécontents !



un test auditivement intéressant à faire :

regarder un film (déjà vu ci possible ) à niveau d'écoute confortable.
..tres bien..1h ce passe et un extrait du film vient de retenir votre attention,
tant sa dynamique et son écoute était puissante et agréable.

Après cet extrait auditivement surprenant, arrêter le film en cour de route tout de suite,
attendez 5 min dans le silence absolue de votre salle homecinema
relancer le film et l'extrait en question.

maintenant..noter la différence de qualité d'ecoute sur ce même extrait.
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline

Message » 10 Juin 2015 20:06

paradisie a écrit:
mirak a écrit:Malheureusement si pour tous ceux (et ils sont hélas nombreux) qui adorent les basses au point de régler leur caisson trop haut. Avec une bande son aussi exceptionnellement dynamique, cela donne un rendu catastrophique dans un local non traité acoustiquement.
L'éditeur a manifestement oublié de compresser et/ou d'égaliser la bande sonore, opération cruelle mais hélas nécessaire afin qu'elle puisse passer "sans casse" sur les mauvaises installations, c'est à dire en fait la majorité !

Quant à ceux qui se plaignent du rendu de l'image du Blu-ray, c'est celui que Nolan voulait. Un choix artistique fera toujours des mécontents !



un test auditivement intéressant à faire :

regarder un film (déjà vu ci possible ) à niveau d'écoute confortable.
..tres bien..1h ce passe et un extrait du film vient de retenir votre attention,
tant sa dynamique et son écoute était puissante et agréable.

Après cet extrait auditivement surprenant, arrêter le film en cour de route tout de suite,
attendez 5 min dans le silence absolue de votre salle homecinema
relancer le film et l'extrait en question.

maintenant..noter la différence de qualité d'ecoute sur ce même extrait.


Ça doit être une expérience étonnante de suivre un film chez toi... :ko:
:wink: :wink:

Non mais en fait que la bande son de ce film prévue pour bien faire bouger la barre de son et le téléviseur du clampin vous plaise, moi ça m'empêchera pas de dormir ce soir... Mais si on n'avait pas pris la précaution de baisser le volume au début du film chez mon ami on se retrouvait avec une membrane de caisson retournée comme une culotte sur des cuisses !!! C'est juste pour éviter que cela se produise chez quelqu'un que je me permets d'émettre cette mise en garde, mais là on dirait que je m'en suis pris à votre cousin.... :lol: :lol:
Je n'ai rien contre Nolan, j'ai beaucoup aimé Inception et je n'ai pas souvenir que la bande son soit aussi déséquilibrée dessus (quand mon caisson de 50Kg bouge sur place j'appelle ça déséquilibré...)
Que ça sonne bien chez vous m'invite cependant à penser que sur les autres films ça doit être bien mou et transparent... mais je reconnais que mon caisson est d'avantage une enceinte de grave conçue pour la musique qu'un caisson de basse construit et pensé comme tel.

Alors en fait j'entends par "calibrer" lancer une analyse correctrice avec le boitier Antimode selon la procédure décrite dans la notice puis avec une correction d'écoute pour une zone d'écoute large pour finir parce que je suis tatillon et je veux éviter l'effet de trou d'un côté avec une bosse dans le grave de l'autre côté du canapé....
Bref la calibration en elle même doit bien me prendre 15mn environ, ça parait peu... Le boitier lance une série de 8 ondes trainantes et c'est chiant à entendre.. Donc en fait c'est super long d'autant que pour ne pas fausser trop le résultat final je reste dans la pièce immobile à mon point d'écoute.... c'est pénible, vraiment... Et c'est précisément ce que j'ai fait pour ce Interbidule (surtout après l'écoute très désagréable chez mon ami)... et c'est le réglage qui fonctionne sur les films que je vois habituellement. Je vais me faire une séance ce week-end et je pense que le réglage confirmera que mon caisson est bien réglé....
Donc quand je baisse le son je n'entends plus les dialogues, quand je monte le son, le caisson craque.
Ce petit boitier a fait des miracles chez moi, depuis que je l'ai je ne me suis plus jamais plains des basses chez moi alors que j'étais pourtant à deux doigts de me séparer de mon caisson... Regarder ce film m'a rappelé à quoi ressemblait le grave chez moi quand je n'avais pas de boitier de correction Antimode.

Me prendre de haut, parler de "calibration" quand on utilise un ampli avec un gros bouton de volume à bouger pour baisser le son sur un caisson Cub, euh ça me fait doucement rire !!! :lol: :lol:

La notice de l'antimode précise bien que après calibration le niveau de sortie du caisson doit être réhaussé :
"Après la calibration, il se peut que le Subwoofer soit plus discret qu’avant. C’est parceque les résonnances de la pièce sont supprimées. En général, le niveau du Subwoofer doit être légèrement remonté après calibration"
Je ne le fais jamais car le niveau correspond à mon bon confort d'écoute.
Donc j'en déduits que mon caisson est d'ores et déjà plus bas que le niveau classique, qu'en serait il sur cette bande son si je le remontais comme dit dans la notice. :o

Faut juste arrêter d'utiliser des termes techniques quand il s'agit juste de bouger un bouton sur une télécommande pour augmenter le niveau de la centrale (ce que je suis aussi capable de faire et qui est fait sur mon Oppo d'ailleurs, niveau de la centrale réhaussé en raison de la taille assez importante de ma pièce et du fait qu'elle n'est pas traité, j'ai une partie du message de la centrale qui manque de portée).

Bref quand on veut pas avoir tort, on trouve toutes les raisons possibles à me reprocher.... :roll: :roll:

PS : J'essaye ton test de la vision avec un temps de pause sur un bluray que je connais bien dès ce week-end... ça m'intrigue, j'aime bien les choses qui m'intriguent ! :D

Hé... vous savez quoi ?.... si ça vous plait comme ça, c'est l'essentiel non ?...
chicken run
 
Messages: 2525
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 11 Juin 2015 8:56

chicken run a écrit:
paradisie a écrit:

un test auditivement intéressant à faire :

regarder un film (déjà vu ci possible ) à niveau d'écoute confortable.
..tres bien..1h ce passe et un extrait du film vient de retenir votre attention,
tant sa dynamique et son écoute était puissante et agréable.

Après cet extrait auditivement surprenant, arrêter le film en cour de route tout de suite,
attendez 5 min dans le silence absolue de votre salle homecinema
relancer le film et l'extrait en question.

maintenant..noter la différence de qualité d'ecoute sur ce même extrait.


Ça doit être une expérience étonnante de suivre un film chez toi... :ko:
:wink: :wink:

Non mais en fait que la bande son de ce film prévue pour bien faire bouger la barre de son et le téléviseur du clampin vous plaise, moi ça m'empêchera pas de dormir ce soir... Mais si on n'avait pas pris la précaution de baisser le volume au début du film chez mon ami on se retrouvait avec une membrane de caisson retournée comme une culotte sur des cuisses !!! C'est juste pour éviter que cela se produise chez quelqu'un que je me permets d'émettre cette mise en garde, mais là on dirait que je m'en suis pris à votre cousin.... :lol: :lol:
Je n'ai rien contre Nolan, j'ai beaucoup aimé Inception et je n'ai pas souvenir que la bande son soit aussi déséquilibrée dessus (quand mon caisson de 50Kg bouge sur place j'appelle ça déséquilibré...)
Que ça sonne bien chez vous m'invite cependant à penser que sur les autres films ça doit être bien mou et transparent... mais je reconnais que mon caisson est d'avantage une enceinte de grave conçue pour la musique qu'un caisson de basse construit et pensé comme tel.

Alors en fait j'entends par "calibrer" lancer une analyse correctrice avec le boitier Antimode selon la procédure décrite dans la notice puis avec une correction d'écoute pour une zone d'écoute large pour finir parce que je suis tatillon et je veux éviter l'effet de trou d'un côté avec une bosse dans le grave de l'autre côté du canapé....
Bref la calibration en elle même doit bien me prendre 15mn environ, ça parait peu... Le boitier lance une série de 8 ondes trainantes et c'est chiant à entendre.. Donc en fait c'est super long d'autant que pour ne pas fausser trop le résultat final je reste dans la pièce immobile à mon point d'écoute.... c'est pénible, vraiment... Et c'est précisément ce que j'ai fait pour ce Interbidule (surtout après l'écoute très désagréable chez mon ami)... et c'est le réglage qui fonctionne sur les films que je vois habituellement. Je vais me faire une séance ce week-end et je pense que le réglage confirmera que mon caisson est bien réglé....
Donc quand je baisse le son je n'entends plus les dialogues, quand je monte le son, le caisson craque.
Ce petit boitier a fait des miracles chez moi, depuis que je l'ai je ne me suis plus jamais plains des basses chez moi alors que j'étais pourtant à deux doigts de me séparer de mon caisson... Regarder ce film m'a rappelé à quoi ressemblait le grave chez moi quand je n'avais pas de boitier de correction Antimode.

Me prendre de haut, parler de "calibration" quand on utilise un ampli avec un gros bouton de volume à bouger pour baisser le son sur un caisson Cub, euh ça me fait doucement rire !!! :lol: :lol:

La notice de l'antimode précise bien que après calibration le niveau de sortie du caisson doit être réhaussé :
"Après la calibration, il se peut que le Subwoofer soit plus discret qu’avant. C’est parceque les résonnances de la pièce sont supprimées. En général, le niveau du Subwoofer doit être légèrement remonté après calibration"
Je ne le fais jamais car le niveau correspond à mon bon confort d'écoute.
Donc j'en déduits que mon caisson est d'ores et déjà plus bas que le niveau classique, qu'en serait il sur cette bande son si je le remontais comme dit dans la notice. :o

Faut juste arrêter d'utiliser des termes techniques quand il s'agit juste de bouger un bouton sur une télécommande pour augmenter le niveau de la centrale (ce que je suis aussi capable de faire et qui est fait sur mon Oppo d'ailleurs, niveau de la centrale réhaussé en raison de la taille assez importante de ma pièce et du fait qu'elle n'est pas traité, j'ai une partie du message de la centrale qui manque de portée).

Bref quand on veut pas avoir tort, on trouve toutes les raisons possibles à me reprocher.... :roll: :roll:

PS : J'essaye ton test de la vision avec un temps de pause sur un bluray que je connais bien dès ce week-end... ça m'intrigue, j'aime bien les choses qui m'intriguent ! :D

Hé... vous savez quoi ?.... si ça vous plait comme ça, c'est l'essentiel non ?...



pour simplifier :
c'est une accoutumance auditive à l'oreille,
des que l'on s'habitue à un niveau sonore pendant la durée d'un film,
on encaisse très facilement de très forte pointes auditive dans un film.
mais des que l'oreille ce repose au calme 5min de silence absolue,
après un temps de pause, elle deviendra très sensible si l'on lui fait entendre,
ce même passage, extrait. *volume équivalent*


exemple :

rester dans le silence 30min
un réveil sonne fort et vous dérange auditivement

regarder la télé pendant 30min
un réveil sonne fort mais ne vous dérange pas auditivement


la dynamique s'apparente quelque peu à cet exemple,
dans un même moment donné, une écoute à très bas niveau (seuil 1d)
et de très haut niveau (+100db)

notre salle homecinema à une pollution résiduel sonore (ventilateur, pc,bruit extérieur,tuyauterie)
cette pollution recouvre la vrai dynamique du film.
car la pollution résiduel (20db ou 30db) empêchera d'entendre correctement les fins détails en dessous de20 db
qui nous permettrai de ressentir l'essence d'une dynamique à son véritable potentiel.
d'où le traitement acoustique isolation etc...pour la ressentir véritablement !

très souvent nous devont baisser le niveau sonore d'un film (dialogue. ..action)
car notre oreille n'a pas pu s'habituer à entendre correctement sous la barre des 20db(fin détail) ...d'où le gêne auditif ressentie par beaucoup d'entre nous.( non accoutumance auditive sur toute les niveaux et fréquence du film..)

mais c'est aussi "principalement" un manque de correction acoustique et correction électronique enceinte et logiciel calibration.

un traitement acoustique au top (bruit pollution inexistant = dynamique à son plein potentiel )
ne sera pas efficace si l'électronique n'est pas corrigé derrière.
l'exemple même concerne beaucoup de salles cinéma,
fort investissement acoustique mais peu de réglage electronique.
qui en résulte une trop forte dynamique gênante et toute sorte d imperfection auditive sur l'ensemble des fréquences.
sans compter la fatigue auditive qui entre en jeu !!
(je vous passe les détails)

je pense schématiser un peu mon explication car manque d'expérience pour vous faire comprendre la dynamique et accoutumance auditive...
en vérité c'est plus complexes ..et je n'ai pas suffisamment les compétences pour rentrer plus profondément dans ce sujet.
..et ce n'est pas le sujet ici.

fin du HS
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline

Message » 12 Juin 2015 22:42

chicken run a écrit:Image

Vous en êtes à la phase 3, la négociation ou le marchandage... "oui mais en fait c'est pas la faute du film c'est la faute à ton installation pourrie !" :lol:
C'est toujours aussi dur de faire face à la réalité hein ?...

J'ai bien précisé que lorsque je regarde un film dans les conditions de réglages habituelles le caisson ne se met pas à saturer subitement. J'ai vraiment cru que j'allais le perdre sur ce coup là...
C'est vraiment tordre la réalité pour qu'elle s'adapte à votre vision. Ce n'est pas le vin qui est mauvais, c'est le verre qui n'est pas bon.... :roll:
Donc l'idée c'est bien de regarder une première fois le film pour calibrer son installation puis le revoir une seconde fois !! Vous avez tous vraiment des vies passionnantes et une approche du cinéma fascinante !! :lol: :lol:
Je revendique le droit de découvrir un film sans devoir vérifier au préalable si sa bande son est équilibrée et me taper 1h de réglages avec une sonde dans mon salon...
J'ai bien expliqué que mon installation "moyenne" fonctionne très bien avec la quasi totalité et que habituellement je n'ai pas à changer la position de tel ou tel potard pour en profiter.
Et calibrer un projecteur c'est autre chose qu'appuyer sur le bouton de contraste de sa téloche pour faire bouger des buchettes... :roll:

Se moquer des pauvres et de ce qu'ils n'ont pas les moyens d'aligner des installations dignes d'être à la hauteur de projeter de grand films c'est devenu le dernier chic à la mode en fait c'est ça ?..... :roll: :roll:

Je crois juste qu'ils essaient de te dire que ton matos a besoin d'etre un "peu" calibré. Tu ne peux pas affirmer, sur ce film, que l'image et le son soient catastrophiques, tu ne peux juste pas. Si tu remets toute ton installation en configuration d'usine avec le mode standard, tu auras un meilleur resultat que ce que tu as eu.
Après, sur le fond, je crois que tu es passé à coté du film, autant Gravity est un "bon" divertissement que je ne reverrai pas de sitôt, autant j'ai trouvé Interstellar absolument fantastique, et pour le coup, c'est un film qui demande à être vu et revu. :wink:
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4651
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • online

Message » 14 Juin 2015 15:47

Merci Link 1234 pour ton inestimable contribution....
Je suis un idiot, à peu près une demi douzaine avant toi l'ont déjà écrit d'une manière ou d'une autre. Non je ne suis pas digne de ce film... Je n'ai effectivement pas la chance d'avoir fait des études de sciences physique qui me permettraient de comprendre le charabiat de ce film.
Et aussi mon installation est pourrie car même réglée et calibrée elle n'est pas à la mesure de l'excellente qualité sonore de ce film impossible à prendre en défaut. Ca aussi ça a déjà été dit. Reste la possibilité de couper le caisson, tout mettre à zéro, regarder le film sur ma télé !!!... Merci pour le tuyau :lol:
Voir et revoir Interstellar ?... pourquoi pas, c'est moins mauvais pour mon corps qu'un Zolpidem.... :roll:

J'ai le droit de pas être d'accord avec la pensée commune ? pas aimer les barres de son ? pas être obligé de m'y connaitre en vin ? pas trouver que les Ôdi sont les meilleures voitures du monde ? et éventuellement trouver ce Interstellar interminable...
Ou je vais avoir droit à 10 pages d'arguments fallacieux ??!!...

Techniquement j'ai vu mieux cette année... disons que si le Bluray ressemblait à ça en 2015 alors je n'aurais pas investi dans un projecteur, j'utiliserais une simple télé pour regarder les films.
Artistiquement pour un film de divertissement c'est chiant, les scènes qui pourraient être le prétexte à un beau spectacle sont expédiées, d'autres qui sont visuellement accrocheuses ne servent à rien (la poursuite du drone, on a l'impression qu'ils courent après un steak en période de disette... pour quoi au final ??!!!...) et pour un film sérieux c'est tantôt totalement farfelu (repeupler une planète avec un uterus et une valise d'embryons congelés ??!!!...) tantôt absolument assomant....

Dans l'espace personne ne vous entends dormir.... :roll:
chicken run
 
Messages: 2525
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 14 Juin 2015 22:28

Mon cher Chiken, aucun désir de dénigrement de ma part, d'ailleurs, je ne vois pas où tu en a trouvé une quelconque "trace" dans mes propos; ceci étant, si la copie d'Interstellar n'est pas parfaite, elle est loin de ce que tu dépeint.
En ce qui concerne la nature artistique du film, je peux juste te dire que mêler science fiction et émotion n'est pas chose aisé, Nolan s'en tire plutôt bien, la relation père fille est d'une puissance fantastique. Que tu n'es pas accroché est concevable, je pense juste que tu es passé à coté de ce film.
J'ai pour le coup trouvé l'effet hypnotique de ce film, digne du Zolpidem.
Dans l'espace, personne n'entend rien...
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4651
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • online

Message » 15 Juin 2015 12:41

oh oui..ce film à une puissance et force tranquille que j'apprécie énormément .

la scène de la poursuite du drone est évocatrice de beaucoup d idées et d'émotions .
tout dépend le vécu et ressentie de chacun lorsque l'on analyse cette scène.

pour ma part elle respire la contemplation même de la science-fiction.
l'étonnement des ses enfants face à ce drone survolant les champs de maïs.
ce père désirant à tout prix offrir/découvrir/ donner envie à ses enfants en partageant ce moment de science.
on sens que le père prend un plaisir immense à leurs offrir cet apprentissage.
quitte à tapisser plusieurs centaine de mètre d'epis de maïs..ils s'engouffrent presque à l'aveugle avec comme simple guide, cette machine volante au dessus de leur tête.
la musique accompagnant cette poursuite est envoûtante et cette osmose, mariage IMAGE/ SON, respire la perfection.
la joie des enfants et l'émerveillement dans leurs yeux, suivie de leur père observant, l'oeil fier, le savoir à porter de doigt....
il manipule cet objet volant grâce à l'écran de contrôle portatif.


ce passage est une simplicité mais pourtant enivrant ..et bourré d'indices, codes de science-fiction.

pour ma part bien sûr.
Dernière édition par paradisie le 15 Juin 2015 13:48, édité 2 fois.
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline

[BD] Interstellar (Edition Spéciale Coffret FNAC)

Message » 15 Juin 2015 13:03

Demain je teste la version Braille pour notre poulet qui court ! :hehe:
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42677
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 15 Juin 2015 14:04

la bibliothèque...première image du film,
tout est expliqué.

on aperçoit sur ce plan de bibliothèque plusieurs symboles :
.livres ( savoir et réflexion humaine )
.maquette navette spaciale ( folie humaine de toujours ce dépasser)
.poussière ( notre naissance puis notre perte/ finalité )

on peux les interpréter un peu différemment ...tout dépend.
paradisie
 
Messages: 984
Inscription: 12 Sep 2010 20:25
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message