Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] (La) Route / The road

Message » 16 Mai 2010 14:46

Ha oui, ça me fait penser que la "superbe musique de Nick Cave" ben moi je l'avais trouvé lourdissime dans le genre mélo. J'attendais mieux de ce mec!
lag@uffre
 
Messages: 3188
Inscription: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Mai 2010 14:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Mai 2010 12:38

J'ai beaucoup aimé, et le jeu de Viggo est sublime. Mais vaut mieux être de bonne humeur pour le voir.
clicmaster
 
Messages: 400
Inscription: 05 Jan 2009 23:47
  • offline

Message » 17 Mai 2010 13:17

Resetto a écrit:
pitistef a écrit:
lag@uffre a écrit:Ha ben vous êtes les deux premiers pinioufs à penser comme moi! C'est vraiment cette non évolution qui m'a ennuyé. Tout est posé dès le début, les enjeux, la relation père/fils. Toutes les scènes veulent dire les mêmes choses, c'est redondant, aucune surprise...
Direction artistique impeccable cela dit.


bin je me joins à vous sur ce coup.
Je bien aimé ce film. Très bien interprété.
Mais une fois le film finit je me dis "et alors ?"

perso je ne vois pas ou l'on a voulu en venir. L'histoire est poignante (pas si insupportable que ça quand on a quelques films d'horreur à son actif) mais en fin de compte quel est le message ?

C'est la fin du monde, la barbarie s'installe, les espoirs de survie de l'humanité (au propre comme au figuré) sont minces.
Ouaip, et donc .... ?


Un film n'est pas tenu d'avoir un message à tout prix, tu crois qu'il y a un message dans Transformers?!!!


De mon point de vue, un film comme celui là se doit d'en avoir un.
La comparaison avec Transformers n'a aucun sens
pitistef
 
Messages: 553
Inscription: 16 Mar 2009 12:35
  • offline

Message » 17 Mai 2010 13:40

La route est une ode à la lutte pour la survie, où il ne faut jamais désespérer même si l'humanité s'éteint. Le message est clair à la fin quand le gosse demande à l'étranger "tu portes la flamme ?". L'enfant essaye de porter la flamme de l'humanité, ce que la fin nous dit c'est que même si tout s'écroule, il faut continuer de perpétuer cette flamme qui est en nous, garder l'espoir et essayer d'encore y croire pour ne pas qu'elle s'éteigne.
Voilà le message
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 17 Mai 2010 14:08

Pourquoi pas, le message peut être celui là.
Je n'ai pas vu la scène dont tu parles de la même manière. Plutôt comme un test, le gamin étant forcement devenu méfiant.
pitistef
 
Messages: 553
Inscription: 16 Mar 2009 12:35
  • offline

Message » 17 Mai 2010 18:19

:oops:
Dernière édition par gaston 117 le 31 Jan 2011 13:23, édité 1 fois.
gaston 117
 
Messages: 534
Inscription: 27 Mai 2008 21:45
  • offline

Message » 17 Mai 2010 18:23

Combien ti en veux, avec le port ?
chef2
 
Messages: 246
Inscription: 23 Jan 2010 17:13
Localisation: 62 lens
  • offline

Message » 18 Mai 2010 11:33

:oops:
Dernière édition par gaston 117 le 31 Jan 2011 13:22, édité 1 fois.
gaston 117
 
Messages: 534
Inscription: 27 Mai 2008 21:45
  • offline

Message » 18 Mai 2010 11:40

gaston 117 a écrit:
chef2 a écrit:Combien ti en veux, avec le port ?

10e


Alors, ça, si c'est pas du very good price :)
LeBougre
 
Messages: 1796
Inscription: 22 Sep 2007 20:19
  • offline

Message » 18 Mai 2010 12:04

Bonjour,
Je crois qu'il faut effectivement être 'en forme' pour regarder ce film.
Mais si vous pouviez éviter de trop dévoiler la fin ... (je n'ai pas lu le livre) :-?
chrisrp
 
Messages: 51
Inscription: 25 Aoû 2009 10:25
  • offline

Message » 20 Mai 2010 13:31

chrisrp a écrit:Bonjour,
Je crois qu'il faut effectivement être 'en forme' pour regarder ce film.
Mais si vous pouviez éviter de trop dévoiler la fin ... (je n'ai pas lu le livre) :-?


moi j'ai passé ma cde ce matin à gaston117, le chèque est parti ce matin, je pense le recevoir début
semaine prochaine et visionnage dans la foulée, je prépare les antidépresseurs par la même occasion !
chef2
 
Messages: 246
Inscription: 23 Jan 2010 17:13
Localisation: 62 lens
  • offline

Message » 26 Mai 2010 17:27

Attention car je dévoile une partie de l'histoire (celà dit, le suspens n'est pas vraiment le sujet du film)

D'abord, avant d'aller voir un film comme celui-ci, on se renseigne (bien qu'effectivement la bande annonce soit très mensongère). Le sujet est très sombre (la fin de l'humanité), le propos est très dépouillé, le rythme lent, lancinant, telle la quette du père et de son fils.

Ensuite, il faut supporter de rester, tels les personnages principaux, sans réponse aucune : pas d'explication sur ce qu'il s'est passé (on ne sait même pas si c'est une cause humaine ou naturelle), pas de réponse sur le futur, pas d'espoir clair, la route n'apporte pas d'élément mais se contente de se dérouler dans un monde uniforme.

La thèse du suicide, et donc de la survie, est largement développée : doit on tenter la survie dans un monde redevenu vierge et brutal ? et pourquoi faire. La femme a choisit, l'homme aussi, mais leur avis divergent. C'est peut être le sujet du film. On ne sait pas ou on va, mais il faut "porter le feu" et le transmettre pour ne pas s'eteindre tout à fait.

La réussite du film tient en sa transcription rigoureuse du livre, sans tomber dans les pièges du manicheisme ou de l'heroisme (le père reste ambigue et faillible, ce qui est tout à fait dans le type de personnage que joue Viggo Mortenseern). le rendu de l'atmosphère du livre et particulièrement réussit, avec cette opposition gris / jaune entre les scènes courantes et les flashs back, Ces paysages de désolations très dépouillés, qui appuient sur le fait que la situation que vivent nos 2 héros dure depuis des années (l'enfant est né dans ce monde là) et que depuis, le monde a été pillé et repillé par les quelques survivants.


Donc, si le sujet peut parraitre un peu bateau, son traitement est finalement assez original et fait de la Route un film (un livre) à part, qui vaut le coup
brice1805
 
Messages: 923
Inscription: 24 Déc 2006 17:30
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 26 Mai 2010 17:39

tout à fait d'accord avec cette analyse, je rajouterais juste, et c'est très personnel, qu'en plus ce film a tendance à marquer un peu, mais a posteriori, on se reprend à y réfléchir 1 jour ou deux après... vraiment très bon pour ma part.
laurentdelyon
 
Messages: 4077
Inscription: 30 Juil 2008 13:26
Localisation: ben lyon!
  • offline

Message » 26 Mai 2010 17:57

Farpaitement d'accord. :)
Cylon
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 7137
Inscription: 14 Mar 2008 6:23
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 26 Mai 2010 18:30

>Mais si vous pouviez éviter de trop dévoiler la fin ... (je n'ai pas lu le livre) :-?

Sans rien dévoiler, un des nombreux reproches qui a été fait sur la transposition du livre au film est que selon certains la scène finale du livre n'a rien de réelle et ne se passe que dans la tête du gamin. Dans le film, elle semble bien réelle.

Perso j'ai vu le film sans avoir lu le livre et je le trouve acceptable même si le découpage scénaristique (flash back) me semble bien conventionnel. J'ai aussi trouvé que la dérive de la mère dans un désespoir fatal était très touchant (apparemment ça a été rajouté par rapport au livre ?).

@+
Emmanuel
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10013
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • online


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message