Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Domimag et 4 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Marie-Antoinette

Message » 05 Juin 2012 18:22

Marie-Antoinette(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-------------> Historique
Durée-------------> 2h02
Zone--------------> B
Editeur-----------> Pathé
Langues----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-------> Français
Encodage---------> VC1
Fréquence 24p---> 24.00 au lieu de 23.976
Images----------->Image
Son--------------->Image
Scénario--------->Image
Plaisir Ciné------>Image

Image

Réalisé par Sofia Coppola

Résumé: "L'autrichienne"
La future Reine arrive à Versailles. Elle découvre le protocole et le décorum de la monarchie française alors qu'elle est encore une adolescente. Son mariage avec Louis le Dauphin doit concrétiser l'alliance entre la France et l'Autriche. Mais son rôle le plus important, pour elle et sa famille, est d'assurer une descendance aux Bourbon en quête d'un Dauphin.

Le film: Des américains à Versailles
Sofia Coppola prend quelques libertés avec l'histoire de France. Elle a écrit le scénario en s'inspirant du livre d'Antonia Fraser "Marie-Antoinette". Kirsten Dunst est beaucoup plus glamour que la vraie Reine. Elle ne semble pas vieillir dans ce film qui couvre 23 années de sa vie. Champagne, jeux et pâtisseries agrémentent la vie insouciante de la souveraine. Coppola dépeint un couple royal apolitique et commettant des fautes à cause de leur jeunesse. Elle est bienveillante à leur égard. La réalisatrice américaine pense peut-être qu'elle a une dette vis-à-vis du couple qui aida et finança la guerre d'indépendance de son pays. Je n'adhère pas du tout à cette vision romantique des choses. En 1789, on mourait de faim. Il est vrai que la raison principale était une grande sécheresse. Mais ce fut la souffrance de trop pour un peuple qui ne se reconnaissait plus en ses monarques dirigeants.

Le BD: Un transfert HD qui date
Les éditeurs ont pas mal progressé depuis 2 ans (pas tous malheureusement). En 2012, le transfert HD n'est plus aussi convaincant qu'à sa sortie en 2011. Le piqué de l'image n'est pas optimum. Ce défaut est compensé par une bonne compression. Les couleurs sont vives. Le contraste conserve le rendu naturel. La scène du sacre dans la cathédrale est magnifique. Il y a quelques plans flous, essentiellement en extérieur. La netteté de l'image est vraiment décevante par moment.
La piste audio anglaise DTS-HD MA 5.1 fait la part belle à la musique contemporaine et classique.
Il y a une bonne dynamique. Les voix sont naturelles. Elles suivent les personnages à l'image. Ce qui est appréciable pour une projection sur grand écran. Il y a peu d'effets de spatialisation (excepté pour les passages musicaux). L'essentiel de la scène sonore se situe au niveau des enceintes "avant".

Avis ultime: Une Marie-Antoinette de rêve
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Juin 2012 18:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Juin 2012 18:44

:thks:
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42663
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 09 Juin 2012 12:39

Ce qui m'a choqué aussi ,c'est de voir que l'acteur qui joue Count Axel Fersen a le charisme d'un rat mort,alors que c'est supposé être le séducteur suprême

Et le film est d'une prétention,passant complétement a coté de son sujet comme le dit Kepassa et c'est très gênant,quand je pense que des critiques avaient trouvé audacieux de faire danser ces gens sur de la musique moderne,le film Chevalier avait déja fait cela et ca se voulait surtout décalé et humoristique,en plus elle plagie et mal en plus !

Son pére a plus de 70 piges a toujours plus d'audace qu'elle !

Ou est passé l'époque ou les films US n’ hésitaient pas a descendre toute royauté ,les héros étant la pour la combattre; tellement ils étaient fier d’être une nation républicaine !

Regardez plutôt la série animé LADY OSCAR c'est mille fois mieux et plus profond ,il y a des libertés mais l'esprit de la révolte est présente ,c'est tout sauf tiède comme ce film !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8144
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 09 Juin 2012 13:16

Je ne suis pas certain que vous ayez compris la volonté de Sofia Coppola qui s'attache depuis des années à observer l'ennui, la solitude qu'elle soit liée à l'expatriation ( Lost in translation), à la célébrité ( Somewhere) ou même à une place de reine émigrée et délaissée par son époux de roi ( Marie-Antoinette). Certains jugent les films eux-même ennuyeux, ce n'est pas mon cas. Pour Marie-Antoinette, il ne faut pas y rechercher une quelconque vérité historique ( "l'adieu à la reine" sorti récemment était plus vraisemblable, mais pas complètement fidèle historiquement non plus) mais je me répète, une parabole sur l'ennui, l'esseulement qui touche même ( et peut-être surtout) les classes aisées.
Moi, j'apprécie le style, l'élégance de la réalisation, les musiques bien choisies et par-dessus tout l'émotion du non-dit, des regards et des chuchotements. Bref, nous n'avons sans doute pas vu ce film ( et ses films en général) sous le même angle. Je précise que j'adore les films de son père, mais dans un tout autre genre.
buffet
 
Messages: 205
Inscription: 01 Avr 2006 20:46
  • offline

Message » 09 Juin 2012 17:50

buffet a écrit:Je ne suis pas certain que vous ayez compris la volonté de Sofia Coppola qui s'attache depuis des années à observer l'ennui, la solitude qu'elle soit liée à l'expatriation ( Lost in translation), à la célébrité ( Somewhere) ou même à une place de reine émigrée et délaissée par son époux de roi ( Marie-Antoinette). Certains jugent les films eux-même ennuyeux, ce n'est pas mon cas. Pour Marie-Antoinette, il ne faut pas y rechercher une quelconque vérité historique ( "l'adieu à la reine" sorti récemment était plus vraisemblable, mais pas complètement fidèle historiquement non plus) mais je me répète, une parabole sur l'ennui, l'esseulement qui touche même ( et peut-être surtout) les classes aisées.
Moi, j'apprécie le style, l'élégance de la réalisation, les musiques bien choisies et par-dessus tout l'émotion du non-dit, des regards et des chuchotements. Bref, nous n'avons sans doute pas vu ce film ( et ses films en général) sous le même angle. Je précise que j'adore les films de son père, mais dans un tout autre genre.


???
tu plaisantes là, non?
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 10 Juin 2012 14:46

kepassa a écrit:
buffet a écrit:Je ne suis pas certain que vous ayez compris la volonté de Sofia Coppola qui s'attache depuis des années à observer l'ennui, la solitude qu'elle soit liée à l'expatriation ( Lost in translation), à la célébrité ( Somewhere) ou même à une place de reine émigrée et délaissée par son époux de roi ( Marie-Antoinette). Certains jugent les films eux-même ennuyeux, ce n'est pas mon cas. Pour Marie-Antoinette, il ne faut pas y rechercher une quelconque vérité historique ( "l'adieu à la reine" sorti récemment était plus vraisemblable, mais pas complètement fidèle historiquement non plus) mais je me répète, une parabole sur l'ennui, l'esseulement qui touche même ( et peut-être surtout) les classes aisées.
Moi, j'apprécie le style, l'élégance de la réalisation, les musiques bien choisies et par-dessus tout l'émotion du non-dit, des regards et des chuchotements. Bref, nous n'avons sans doute pas vu ce film ( et ses films en général) sous le même angle. Je précise que j'adore les films de son père, mais dans un tout autre genre.


???
tu plaisantes là, non?

pas pour tout ce que j'ai dit mais pour ce que tu as surligné, effectivement je regrette l'emploi de ma parenthèse.
buffet
 
Messages: 205
Inscription: 01 Avr 2006 20:46
  • offline

Message » 10 Juin 2012 19:38

Ah, tu me rassures. Sinon j'ai bien compris comme toi les obsessions de Sofia.
Mais crois-tu vraiment qu'une Reine souffre de solitude et d'isolement?
Je penserais plutôt le contraire: la cour, les amants, les réceptions,...

Tout ceci est d'un point de vue extérieur bien sûr...
kepassa
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message