Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Robocop mastering 4K

Message » 23 Mar 2014 1:12

tenia54 a écrit:
muse92 a écrit:Et il y a l'énorme différence entre la VO et la VF.


J'ai longtemps vu le film en VF, et je pense que celle ci fonctionne bien. Evidemment, il faut accepter un décalage avec la VO d'origine, mais je trouve qu'elle a réussi à s'approprier les dialogues et surtout les punchlines.

muse92 a écrit:Néanmoins Il y a différents façons de voir les choses bien sûr et pourquoi pas sémillante et emportée. Mais pour ce qui est de la modernité du découpage ultra dynamique fonctionnant parfaitement & violence stylisée, Arthur Penn ou Sam Peckimpah font franchement mieux ... 20 ans plus tôt :wink:.


Oui, enfin, Arthur Penn, j'ai jamais pu encadrer Bonnie & Clyde (et c'est pas faute d'avoir essayé).
Et Peckinpah, on va dire que c'est différent parce que c'est son style, mais le découpage de RoboCop n'est pas forcément moins efficace que celui de La horde sauvage, il est juste profondément différent. Et puis, après, je peux aussi te citer The Killer Elite et White Dog pour rappeler que Peckinpah le moderne au sens large ne veut pas forcément dire grand chose. :mdr:


Bonnie & Clyde est un film profondément marqué par son époque, et surtout par la guerre du Viet nam, ce film est un ode a insurrection contre un gouvernement qui trahit ses concitoyens ,et la horde sauvage tout autant, c'est des films aussi politique que Robocop ,des films contre le systéme mis en place, difficile de trouver plus anarchiste que Peckinpah !

Les 2 premiers montraient pour la premiére fois a l'écran le résultat de violence comme elle était, car on voyait a la méme époque des reportages sur la guerre a la TV et sans filtre comme maintenant et il était hypocrite d'édulcorer la violence comme Hollywood l'avait fait avant !

De nos jours les images de le guerre sont censurés pour la rendre plus acceptable, et les films recommencent a édulcorer le résultat de la violence,on a un cinema complétement irresponsable qui fait croire que faire la guerre est anodin limite normal et surtout ne dénoncent rien , conséquence les jeunes vont allez plus facilement se faire enrôler ...

Quand il y a eu la guerre en IRAK dans les années 2000 ,c'est limite si on mentionne cette guerre dans les différentes séries et film de l'époque, peu de films sont sortis pour parler d'autre guerre histoire de pallier a cette autocensure comme dans les années 70,en temps de guerre être contre la guerre est considéré comme étant un traite a la nation ,on est donc de nos jours moins libre qu'avant ,les nouveaux médias font croire qu'on est libre, mais tout est fait pour que tout soit le plus contrôlé possible .

Enfin bref ,les films doivent vu parfois remis dans le contexte de leur époque !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8173
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Mar 2014 1:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Mar 2014 19:20

jhudson a écrit:
tenia54 a écrit:
muse92 a écrit:Et il y a l'énorme différence entre la VO et la VF.


J'ai longtemps vu le film en VF, et je pense que celle ci fonctionne bien. Evidemment, il faut accepter un décalage avec la VO d'origine, mais je trouve qu'elle a réussi à s'approprier les dialogues et surtout les punchlines.

muse92 a écrit:Néanmoins Il y a différents façons de voir les choses bien sûr et pourquoi pas sémillante et emportée. Mais pour ce qui est de la modernité du découpage ultra dynamique fonctionnant parfaitement & violence stylisée, Arthur Penn ou Sam Peckimpah font franchement mieux ... 20 ans plus tôt :wink:.


Oui, enfin, Arthur Penn, j'ai jamais pu encadrer Bonnie & Clyde (et c'est pas faute d'avoir essayé).
Et Peckinpah, on va dire que c'est différent parce que c'est son style, mais le découpage de RoboCop n'est pas forcément moins efficace que celui de La horde sauvage, il est juste profondément différent. Et puis, après, je peux aussi te citer The Killer Elite et White Dog pour rappeler que Peckinpah le moderne au sens large ne veut pas forcément dire grand chose. :mdr:


Bonnie & Clyde est un film profondément marqué par son époque, et surtout par la guerre du Viet nam, ce film est un ode a insurrection contre un gouvernement qui trahit ses concitoyens ,et la horde sauvage tout autant, c'est des films aussi politique que Robocop ,des films contre le systéme mis en place, difficile de trouver plus anarchiste que Peckinpah !

Les 2 premiers montraient pour la premiére fois a l'écran le résultat de violence comme elle était, car on voyait a la méme époque des reportages sur la guerre a la TV et sans filtre comme maintenant et il était hypocrite d'édulcorer la violence comme Hollywood l'avait fait avant !

De nos jours les images de le guerre sont censurés pour la rendre plus acceptable, et les films recommencent a édulcorer le résultat de la violence,on a un cinema complétement irresponsable qui fait croire que faire la guerre est anodin limite normal et surtout ne dénoncent rien , conséquence les jeunes vont allez plus facilement se faire enrôler ...

Quand il y a eu la guerre en IRAK dans les années 2000 ,c'est limite si on mentionne cette guerre dans les différentes séries et film de l'époque, peu de films sont sortis pour parler d'autre guerre histoire de pallier a cette autocensure comme dans les années 70,en temps de guerre être contre la guerre est considéré comme étant un traite a la nation ,on est donc de nos jours moins libre qu'avant ,les nouveaux médias font croire qu'on est libre, mais tout est fait pour que tout soit le plus contrôlé possible .

Enfin bref ,les films doivent vu parfois remis dans le contexte de leur époque !


Dans Bonnie and Clyde la violence naît de la grande dépression de 1929, c'est assez clair. La loi, la justice injuste écrase et broie le couple glamour et quelque peu enfantin. Le film innove car représente la violence de façon viscérale et crue avec un montage assez moderne, ce qui n'était vraiment pas courant à l'époque (censure, filtre, etc). Le film souffre d'un manichéisme un peu trop marqué entre les «gentils» et les «méchants» (la loi, l'ordre, les banques, etc).

Pour revenir à Robocop: Le film est extrêment moderne mais pas vis à vis de la représentation de la violence, il y avait déjà eu des précédents. Dans le film la violence naitrait plus de la société industrio-technocrate-capitaliste qui pulvérise la personnalité et menace à chaque instant de prendre la place de l'humain, sa conscience en tant qu'individu est constamment écartelée entre sa mécanisation et sa libération,le film montre suffisamment de plan dans les usines, de carcasses métalliques ou ne serais-ce l'évolution de Murphy tout au long du film pour s'en convaincre.

Et... à propos, classé 31ieme dans les 100 plus grands films de science-fiction de tous les temps tout de même :D
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_plus_grands_films_de_science_fiction_de_tous_les_temps
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 26 Mar 2014 21:45

Bonnie and Clyde sous cette forme (la représentions de la violence et ce couple qui se révolte) résulte de la guerre de vietnam ,c'est comme le Soldat bleu qui montre le massacre des indiens mais c'est en faite un parallèle sur le massacre des Vietnamiens ,comme Mash se passant pendant la guerre de Corée, presque tout les films de cette époque avait un sous contexte contre cette guerre ,après est venu une pléiade de film paranoïaque a cause du Watergate !

De l'or pour les braves ,ou un personnage est visiblement hippie alors que ça n'existait pendant la 2iéme guerre mondiale !

Le seule film officiel sur la guerre (pendant cette guerre) c'est le grotesque ,raciste et réac Les bérets verts !

Verhoeven a grandi pendant la 2éieme mondial, il dit que la violence de ses films viens de la !

Même la musique de Basil Poledouris utilise des thèmes qui font pensser a des bruits d'usine en marche
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8173
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 26 Mar 2014 22:32

jhudson a écrit:Bonnie and Clyde sous cette forme (la représentions de la violence et ce couple qui se révolte) résulte de la guerre de vietnam ,c'est comme le Soldat bleu qui montre le massacre des indiens mais c'est en faite un parallèle sur le massacre des Vietnamiens ,comme Mash se passant pendant la guerre de Corée, presque tout les films de cette époque avait un sous contexte contre cette guerre ,après est venu une pléiade de film paranoïaque a cause du Watergate !

De l'or pour les braves ,ou un personnage est visiblement hippie alors que ça n'existait pendant la 2iéme guerre mondiale !

:o Cela ne colle pas. Officiellement l'enlisement dans la guerre du Vietnam commence en 68. Bonnie and Clyde c'est aussi un hommage à la nouvelle vague française, Les films que tu cites sont bien plus tard dès 1970.
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 26 Mar 2014 22:34

J'ai lu une interview de Sergio Leone où il ironisait sur le changement de style de Sam Peckinpah entre Coup de feu dans la Sierra et La Horde sauvage et suggérait que Peckinpah lui devait plus qu'il n'aimait à le dire.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 27 Mar 2014 7:10

muse92 a écrit:
jhudson a écrit:Bonnie and Clyde sous cette forme (la représentions de la violence et ce couple qui se révolte) résulte de la guerre de vietnam ,c'est comme le Soldat bleu qui montre le massacre des indiens mais c'est en faite un parallèle sur le massacre des Vietnamiens ,comme Mash se passant pendant la guerre de Corée, presque tout les films de cette époque avait un sous contexte contre cette guerre ,après est venu une pléiade de film paranoïaque a cause du Watergate !

De l'or pour les braves ,ou un personnage est visiblement hippie alors que ça n'existait pendant la 2iéme guerre mondiale !

:o Cela ne colle pas. Officiellement l'enlisement dans la guerre du Vietnam commence en 68. Bonnie and Clyde c'est aussi un hommage à la nouvelle vague française, Les films que tu cites sont bien plus tard dès 1970.



Justement entre 1968 a 1975 (la fin de la guerre du Viet nam) est la période ou nombre de ces films ont été produits, je n'invente rien ce parallèle est assez connu ,c'était un moyen de contourner la censure !

Tape sur Google "bonnie and clyde vietnam war" et tu va être surpris du résultat

Tant que la guerre n'était pas fini les studios ne pouvaient pas faire des films qui en parlaient négativement, on les aurait accusé de défaitisme !

Johnny s'en vend en guerre 1971,film ouvertement antimilitarisme sur la 1ére guerre mondiale ,et il doit y avoir plein d'autres films .

The Deer Hunter qui date de 1978 est un des premiers films a l'aborder directement !

Apocalypse Now n'est sorti qu'en 1979 mais le tournage a débuté 1976

Les dates parlent d'elle même, dés que la guerre a été fini ,beaucoup se sont attaqués a des scripts sur le sujet !
Dernière édition par jhudson le 27 Mar 2014 7:31, édité 1 fois.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8173
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Mar 2014 7:27

Sledge Hammer a écrit:J'ai lu une interview de Sergio Leone où il ironisait sur le changement de style de Sam Peckinpah entre Coup de feu dans la Sierra et La Horde sauvage et suggérait que Peckinpah lui devait plus qu'il n'aimait à le dire.


Ses réalisateurs aimaient bien se tirer dans les pattes, je crois que Hawks disait que le temps qu'un personnage de Peckinpah tombe a l'écran ,lui avait le temps de l'enterrer ! :mdr:

Leone s'était servi de l'image de héros de Henry Fonda dans ses précédents westerns ,pour en faire une belle Ordure dans un de ses films

On sait que Léone s'est surtout inspiré de Kurosawa, Pour une poignée de dollars est le remake de Yojimbo, et les ralentis de Peckinpah viens aussi de lui
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8173
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Mar 2014 13:14

jhudson a écrit:Tant que la guerre n'était pas fini les studios ne pouvaient pas faire des films qui en parlaient négativement, on les aurait accusé de défaitisme !

Johnny s'en vend en guerre 1971,film ouvertement antimilitarisme sur la 1ére guerre mondiale ,et il doit y avoir plein d'autres films .

The Deer Hunter qui date de 1978 est un des premiers films a l'aborder directement !

Apocalypse Now n'est sorti qu'en 1979 mais le tournage a débuté 1976

Les dates parlent d'elle même, dés que la guerre a été fini ,beaucoup se sont attaqués a des scripts sur le sujet !


Mais on est d'accord c'est pas la question

jhudson a écrit:Justement entre 1968 a 1975 (la fin de la guerre du Viet nam) est la période ou nombre de ces films ont été produits, je n'invente rien ce parallèle est assez connu ,c'était un moyen de contourner la censure !

Tape sur Google "bonnie and clyde vietnam war" et tu va être surpris du résultat

Mouai, que Bonnie & Clyde s'inspire des images atroces de la guerre du Vietnam, bien entendu, d'ailleurs Arthur Penn le dit lui-même :wink: . Que le film soit né dans un contexte de violences sociales - on est juste avant 68 ou droit civique des noirs - et de contestation de la guerre du Vietnam, bien entendu, de là à en faire un film anti-militariste ou avec une censure déguisée... :hein:

Sledge Hammer parlait justement de Samuel Fuller : Il fait beaucoup plus de choses contre la guerre 4 ans plus tôt avec Shock Corridor, c'est on ne peut plus clair.... :wink:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 27 Mar 2014 13:19

Sledge Hammer a écrit:J'ai lu une interview de Sergio Leone où il ironisait sur le changement de style de Sam Peckinpah entre Coup de feu dans la Sierra et La Horde sauvage et suggérait que Peckinpah lui devait plus qu'il n'aimait à le dire.


Mais justement: Arthur Penn prétend que cette violence graphique au ralenti vient au contraire de lui et qu'il a ouvert la voie pour tous les autres réalisateurs :

God knows we've been imitated thousands and thousands of times now. Every time you see somebody attempting violence, they go into that basic slow motion. Well, in American films at least, we did it first.


Je ne m'en souvenais plus de cette particularité, mais dans «Mon nom est personne» il y aurait bien une tombe au nom de Sam Peckimpah :hehe:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 27 Mar 2014 14:14

Je rappelle qu'ici, le sujet c'est Robocop 4K.

:thks:
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42692
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 19 Juin 2014 15:49

La version 4K devrait être dans ce coffret des 3 films pour 20 € !

http://www.amazon.fr/gp/product/B00IZO4 ... FK5RDHNB96
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8173
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 20 Juin 2014 13:36

Je vous confirme qu'il s’agit bien la version 4K dans le coffret des 3 films! Acheter il y a 2 semaines! :)
ThePortos27
 
Messages: 54
Inscription: 31 Déc 2011 0:58
Localisation: Vernon
  • offline

Message » 22 Juin 2014 18:43

Est-ce que le coffret des trois films contient le livret qui était vendu avec le steelbook de Robocop? :)
Cedricman
 
Messages: 234
Inscription: 19 Nov 2010 18:16
  • offline

Message » 23 Juin 2014 9:22

Non aucun livret dans le coffret!
ThePortos27
 
Messages: 54
Inscription: 31 Déc 2011 0:58
Localisation: Vernon
  • offline

Message » 23 Juin 2014 10:20

ThePortos27 a écrit:Non aucun livret dans le coffret!

Dommage, merci. :-?
Cedricman
 
Messages: 234
Inscription: 19 Nov 2010 18:16
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message