Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD Thèque] Kubrick : 2001, Shining...

Message » 22 Juin 2011 11:32

Le laïus de Vitali est encore plus intéressant en V.O. : ce qu'il reconnaît c'est qu'il était acteur et qu'il a bluffé Kubrick qui supposait que les acteurs ne s'intéressaient jamais au côté technique du cinéma.

On a d'ailleurs des témoignages intéressants sur ce qu'il pensait au fond des acteurs, en particulier durant le tournage de Full Metal Jacket : des jeunes cons qui ne pensent qu'à aller en boîte le soir et qui arrivent sur le plateau le lendemain matin avec une gueule de bois monumentale sans connaître leurs répliques. Comme sa façon de préparer les plans et de multiplier les prises à cette époque était à la limite du sadisme, pas mal de types qui jouaient les marines de l'unité de Parris Island (pas les rôles principaux, ceux qu'on voyait surtout en arrière-plan) ont commencé à en avoir marre et à contester cette façon très lente et éprouvante de travailler. Kubrick leur a offert un "rameau d'olivier" et il leur a demandé lesquels voulaient mourir en premier dans la partie au Viet-nam. Trois ou quatre ont levé la main. Kubrick a tenu sa promesse : leurs personnages sont bien morts tôt dans l'histoire. Sauf qu'il les a ensuite fait jouer des cadavres dans la boue pendant trois semaines en arrière-plan.
Voilà ce qui arrive quand on ne vérifie pas toutes les clauses de son contrat.

Il y a aussi le making of de Shining, où Kubrick est furieux de l'attitude de Shelley Duvall (qui carburait certes à l'époque à la coke, mais de même qu'une bonne partie de cette industrie). Ou le départ en trombe d'Harvey Keitel du tournage d'Eyes Wide Shut (il a été remplacé par Sidney Pollack) officiellement parce qu'il devait partir jouer dans un autre film, officieusement parce qu'au bout d'un mois sur le plateau il n'avait pas tourné la moindre scène.

À l'inverse, Kubrick respectait ceux qui ne voulaient pas qu'être acteurs, qui s'intéressaient aux aspects techniques du film ou qui jouaient aux échecs (ses deux grandes marottes). Sa relation avec Jack Nicholson (qui avait réalisé deux films) est restée excellente et il a rencontré sa femme, Christiane Kubrick, sur le tournage des Sentiers de la gloire (c'est la chanteuse dans la dernière scène). Quand elle lui a dit qu'elle voulait devenir peintre et qu'être actrice lui permettait juste de gagner sa vie, ça a été le coup de foudre.
Sledge Hammer
 
Messages: 3076
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Juin 2011 11:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juin 2011 11:48

A quand une nouvelle sortie blu-ray de " Barry Lyndon " sous titrée : "director's original ratio : 1.66" ?
CHARLY09
 
Messages: 404
Inscription: 01 Nov 2004 10:19
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 22 Juin 2011 15:21

CHARLY09 a écrit:Désolé mais je ne comprends pas ce " à moins de 1-1:75" ! dans la mesure où, plus on va vers un format rectangulaire, s'éloignant donc du 1.66, et plus on couvre la surface de l'écran cinéma ! Kubrick aurait dû écrire : "pas au delà de 1-1:75" non ? Si il veut dire, par contre," pas en dessous de 1:75", cela devrait commencer par du 1:75 et aller vers du 1:78 etc... ce qui n'aurait pas de sens !.

Sledge Hammer a écrit:Kubrick n'utilisait pas la terminologie standard de 1.66:1, 1.75:1 mais une notation un peu incorrecte avec du "1-1:66". La chose à retenir, c'est qu'au lieu de faire largeur:hauteur, il raisonnait en hauteur:largeur (ou plus exactement hauteur-lar:geur), donc "en aucun cas à moins de 1-1:75", c'est de façon plus standard "jamais plus large que 1.75:1"


Ce n'est pas la réponse technique que j'ai lue sur les forums anglais...Le "pas à moins de 1.75" correspond simplement au résultat obtenu par "l'équation" du ratio.
Ex :
1/1.66 = 0,602
1/1.75 = 0,571
1/1.77 = 0,564

Donc, plus le chiffre obtenu est bas, plus on obtient un format panoramique. C'est en ce sens, je pense, qu'il faut comprendre l'interdiction de descendre en dessous du 1.75.
sebcaz
 
Messages: 77
Inscription: 06 Sep 2010 0:06
  • offline

Message » 22 Juin 2011 18:25

Oui, le ratio est inversé par rapport à la normale. Je crois que c'est ce que je disais.
Sledge Hammer
 
Messages: 3076
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 22 Juin 2011 18:58

Alors là je comprends mieux, mais la tête à l'envers.
CHARLY09
 
Messages: 404
Inscription: 01 Nov 2004 10:19
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 23 Juin 2011 15:02

Also today, you may recall the recent controversy over Warner's Barry Lyndon Blu-ray Disc. If not, to recap: There's some debate over what the proper aspect ratio for the film should be on Blu-ray. Warner and the Kubrick estate's Leon Vitali (who was Kubrick's assistant in later years) insists that 1.78 is the ratio Kubrick would have wanted the film to appear in on Blu-ray. And that is in fact the ratio that the Blu-ray offers. Yet many fans believe that it should be 1.66......

source
yous
 
Messages: 2003
Inscription: 07 Mai 2009 8:58
Localisation: nord
  • offline

Message » 23 Juin 2011 16:20

Merci, Yous ! Les affirmations de Vitali, qui ont en plus eu gain de cause auprès de la Warner pour la sortie de "Barry Lyndon " en blu-ray sont d'autant plus risibles que le 1.78 n'est rien d'autre que du 16/9 dit autrement, et que le 16/9 n'existait pas à l'époque où le film a été diffusé en salle, et n'a même j'amais existé au cinéma ! C'est un rapport de taille d'image choisi arbitrairement par les fabricants de télévision - après la mort de Kubrick - en forme de compromis, pour y faire rentrer à peu près tous les formats d'image cinéma ! Comment la Warner peut-elle valider un truc pareil !
CHARLY09
 
Messages: 404
Inscription: 01 Nov 2004 10:19
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 23 Juin 2011 16:45

Le format 16/9ème a existé du vivant de Kubrick, mais effectivement pour de la vidéo.

Dans l'article de Bill Hunt (avec qui j'ai été contact), ce qui me déçoit c'est surtout ça :

We're not going to weigh in on the debate except to say that it's absolutely fascinating in our opinion. Everyone on both sides of the argument obviously cares passionately about the film and its proper presentation. One wishes some of this energy were applied to curing cancer or solving the energy crisis, but still.


Voilà ce que je vais lui répondre :

Écoute Bill, si j'avais une solution pour guérir le cancer ou résoudre la crise énergétique, je m'y consacrerais. Mais un tel sarcasme est-il justifié de la part d'un mec qui tient quotidiennement depuis plus d'une décennie un #@!& de site web sur les DVD ?
Sledge Hammer
 
Messages: 3076
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 23 Juin 2011 20:20

Tout à fait d'accord avec toi, Siedge ! On assiste de la part des responsables, à un festival de mauvaise foi, d'hypocrisie, de minimisation du préjudice, car si Kubrick était vivant, (d'ailleurs qu'en pense sa femme ?) il serait sans doute furieux !
Si l'affaire devait passer devant un juge, celui-ci s'appuierait uniquement sur la lettre de Kubrick, qui est une PREUVE, qui est LA PREUVE INDISCUTABLE ! Il en déduirait que Vitali est un menteur, ou du moins un affabulateur. Maintenant que la gaffe a été faite par la Warner, il est trop tard pour corriger le tir autrement dit le format, et l'on assiste tout simplement à un comportement typique en politique, afin de pas perdre trop de "clients", au lieu de reconnaître simplement son erreur et de présenter ses excuses.
A moins que la Warner ait eu connaissance de cette lettre de Kubrick, et malgré cela, ait tout de même décidé de sortir le blu-ray en 1.78 ! Je n'ose l'imaginer ...
CHARLY09
 
Messages: 404
Inscription: 01 Nov 2004 10:19
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 23 Juin 2011 22:04

N'oublie pas que le marché n° 1 du film reste les États-Unis. Barry Lyndon n'est sorti là-bas que de deux façons : dans le coffret pseudo-intégral et en exclu Amazon. Ça n'est pas une sortie "prioritaire", il n'y a pas de vrai enjeu commercial, rien qui justifierait une nouvelle version au bon cadrage. C'est à prendre ou à laisser.

Vitali a répété cette histoire, fausse de 1.77 depuis des années et il doit en être sincèrement convaincu en dépit du bon sens. Comme je l'ai dit, ma théorie c'est que Kubrick l'a rendu chèvre avec cette histoire de format sur laquelle il insistait en boucle à chaque fois que le film était mentionné. C'est comme dans ce chef d'oeuvre immortel du cinéma français "On a retrouvé la 7ème compagnie" avec le coup du fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert. Un magnifique acte manqué au sens freudien, qui doit lui permettre de compenser inconsciemment les décennies d'humiliation et de tâches ingrates auxquelles Kubrick l'avait contraint. Comme Vitali a fait par ailleurs un boulot correct sur le reste, la famille lui fait toute confiance et ils n'ont de toute façon pas les compétences techniques pour le démentir.

C'est triste de voir Bill Hunt (je lui ai bien posté la réponse que j'indiquais), Robert Harris et d'autres jouer les carpettes dans le cas présent, refuser de se mouiller et d'admettre l'évidence, à savoir qu'il y a eu erreur sur le format retenu pour l'édition Blu-ray. Je doute que ça soit un forcing de Warner, ils doivent avoir la même relation avec Criterion (cf. la façon dont on a enterré toute discussion sur la qualité d'image du Guépard), Sony et quelques autres studios. Quelques attachés de presse sympas, des disques de test fournis en avant première, un peu de copinage et on est tout de suite plus complaisant. Personne n'a envie de se fâcher avec le studio pour ce qui semble un truc mineur.

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il ne faut jamais faire confiance à un gourou et qu'on est dans un domaine où règnent l'approximation et l'erreur. Des types qui peuvent faire à côté de ça un boulot intéressant sont tout sauf infaillibles.
Sledge Hammer
 
Messages: 3076
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 30 Juin 2011 12:20

Enfin pu voir au cinéma à Paris certains films de Kubrick dans des copies neuves, c'est le bonheur....Les éditions Blu rays ne sont vraiment pas à la hauteur... :cry: Surtout "Orange mécanique" et "Shining"
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 30 Juin 2011 16:10

maxbond a écrit:Enfin pu voir au cinéma à Paris certains films de Kubrick dans des copies neuves, c'est le bonheur....Les éditions Blu rays ne sont vraiment pas à la hauteur... :cry: Surtout "Orange mécanique" et "Shining"

"Barry Lyndon" est-il en 1.66:1 ? :mdr:
Cedricman
 
Messages: 234
Inscription: 19 Nov 2010 18:16
  • offline

Message » 24 Juil 2011 20:54

Cedricman a écrit:
maxbond a écrit:Enfin pu voir au cinéma à Paris certains films de Kubrick dans des copies neuves, c'est le bonheur....Les éditions Blu rays ne sont vraiment pas à la hauteur... :cry: Surtout "Orange mécanique" et "Shining"

"Barry Lyndon" est-il en 1.66:1 ? :mdr:

Avec un peu de retard, oui "Barry Lyndon" ressortie au ciné est bien au format 1.66:1.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 25 Juil 2011 23:16

maxbond a écrit:
Cedricman a écrit:
maxbond a écrit:Enfin pu voir au cinéma à Paris certains films de Kubrick dans des copies neuves, c'est le bonheur....Les éditions Blu rays ne sont vraiment pas à la hauteur... :cry: Surtout "Orange mécanique" et "Shining"

"Barry Lyndon" est-il en 1.66:1 ? :mdr:

Avec un peu de retard, oui "Barry Lyndon" ressortie au ciné est bien au format 1.66:1.

Bonne nouvelle, merci. :)
Punaise, c'est mon préféré, il faut vraiment que je me libère 3h un week-end pour aller le revoir. :(
Cedricman
 
Messages: 234
Inscription: 19 Nov 2010 18:16
  • offline

Message » 26 Juil 2011 14:43

Quand on parle du loup : le coffret blu-ray de ""l'intégrale"" Kubrick paru à la Fnac vient d'être testé sur EcranLarge.

http://www.ecranlarge.com/article-details-20800.php

ça pourrait être intéressant, sauf que le texte de Francis Moury est farci d'approximations et de contre-vérités (tous les films seraient soi-disant au format respecté, l'image de la nouvelle édition d'Orange Mécanique serait remasterisée alors que nous savons qu'il n'en est rien, le transfert de Spartacus est complimenté... :hein: )
D'habitude j'aime bien ses articles, et il y a encore de beaux restes dans ce test, mais là... Bon.
Cedricman
 
Messages: 234
Inscription: 19 Nov 2010 18:16
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message