Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: domin et 10 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD3D & BD] Astérix - Le Domaine des Dieux

Message » 04 Avr 2015 9:41

Bonjour
Qq un a visionné le br 2d?
Je ne parle pas ici du film en lui mm mais de sa qualité image
Je m attendais a qque chose d exceptionnel(genre tintin) mais sui tres tres déçu
L image parait tres lissée , les textures, la definition bof, vraiment pas top, j ai mm l impression sur certaines scenes d un certain flou, a tel point que je pensais avoir mis le dvd...et cela ne vient pas du matos car essai d un autre br, pas de pb
Avez vous constaté la mm chose?
vanouille
 
Messages: 1482
Inscription: 13 Mar 2004 17:14
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Avr 2015 9:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Avr 2015 11:35

J'ai vu la version 3D et j'ai le même constat. En pire, puisque la 3D n'apporte quasiment rien à l'expérience. C'est plat. Absolument pas un top démo 3D.
Mais oui, le graphisme a quelque chose de grossier dans le trait. C'est effectivement lissé. Les visuels sont fidèles à la BD, l'animation est plutôt bien faite, mais le rendu global manque de détails, ça fait penser au côté vite fait de certains dessins animés genre Dino Train. En mieux toutefois.

J'avoue sinon avoir été quand même déçu du film en lui-même. ça s'adresse aux enfants en oubliant les adultes qui ont lu la bd plus jeunes. C'est très fidèle à la bd mais ils ont oublié dans l'affaire de faire une adaptation cinématographique scénaristiquement parlant. On ne s'intéresse pas aux personnages, ils n'ont aucune profondeur et rien d'attachant. Les scénaristes sont partis du principe que tout le monde connaît Astérix et n'ont fait aucun effort pour épaissir les personnages.
C'est quand même dingue que les français ratent l'adaptation d'un Astérix là où les ricains ont vraiment réussi l'adaptation d'un Tintin... (enfin à mon humble avis)
misterme
 
Messages: 1500
Inscription: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 04 Avr 2015 12:16

Entierement d accord avec toi...c est bien dommage
En tout cas je regrette l achat de ce br, pourtant bien coté par les critiques au niveau technique :wtf: :hein:
Besoin de lunettes les types! :evil:
vanouille
 
Messages: 1482
Inscription: 13 Mar 2004 17:14
  • offline

Message » 04 Avr 2015 12:25

Attention les gars de ne pas confondre les choix artistiques de l'oeuvre avec le transfert HD du Blu-ray ... ce n'est pas la même chose. Après je ne l'ai pas encore vu donc je ne peux juger pour l'instant de l'image du support HD.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4768
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 04 Avr 2015 14:41

Je n ai pas vu le film au ciné je ne peux donc comparer
Mais amha , le br n est pas top
vanouille
 
Messages: 1482
Inscription: 13 Mar 2004 17:14
  • offline

Message » 04 Avr 2015 15:07

le loup celeste a écrit:Attention les gars de ne pas confondre les choix artistiques de l'oeuvre avec le transfert HD du Blu-ray ... ce n'est pas la même chose. Après je ne l'ai pas encore vu donc je ne peux juger pour l'instant de l'image du support HD.


Tout à fait ! (note le dans le marbre quelque part celui là....)
Le Bluray est certainement fidèle à 100% à "l'oeuvre" d'origine et malheureusement, de ce côté là, l'animation "à la française" fait bien pâle figure face aux machines de guerre que sont capables de mobiliser les studios américains !

Pour les nouveaux héros (lien connexe) Disney a développé un moteur consacré à la gestion de la lumière, ils lui ont même donné un nom très évocateur : Hyperion.

Pour Dragons 2 (lien connexe) Dreamworks a carrément sorti le grand jeu et aligné une suite entièrement inédite d'outils dédiés à la restitution la plus somptueuse jamais vue à l'écran (je n'arrive pas à retrouver l'info mais il me semblait avoir lu quelque part qu'ils avaient même déposé leur système de gestion de la lumière baptisé Torch...).
Ils ont profité de l'occasion pour donner des petits noms carrément magiques à tous leurs outils de développement : Premo pour l'animation, Moonlight pour le rendu...
T'as même pas mis la galette dans le lecteur que tu te dis que vu le nom des outils qui sont alignés tu vas t'en prendre plein la poire !!... Et ce n'est pas une fausse promesse, Dragons 2 est visuellement éblouissant, à couper le souffle on s'approche du photo-realisme à certains moments. C'est carrément la vitrine technologique de ce qu'il est capable de faire à notre époque avec des ordinateurs !!!
Je n'ai pas vu les Nouveaux Héros mais il a intérêt à envoyer du lourd pour justifier son Oscar parce que Dragons 2 est techniquement irréprochable de bout en bout !


J'ai vu les premières images de : "Pourquoi j'ai pas mangé mon père" de et avec la voix de Jamel Debouze... ben comment dire... on est loin de la richesse, du niveau de détail, de la fluidité dans les mouvements et de la puissance artistique qui se dégage des oeuvres des studios américains "concurrents".... Et ce n'est pas un manque de talent (la plupart des artistes qui contribuent chez Disney ou Dreamworks sont aussi français que moi...), c'est la faute à l'écart de moyens mis en oeuvre, au manque de temps et de budget pour développer avec les mêmes compétences les mêmes outils...
Il faut remettre le film dans le contexte "économique"...

Ceci étant sur la partie purement scénaristique, dommage pour vos retours sur Asterix, j'aime beaucoup le travail de Astier et ce film me bottait bien... maintenant, de ce que j'en ai lu, un peu moins....//www
chicken run
 
Messages: 2527
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • online

Message » 04 Avr 2015 15:58

Je l'ai acheté après avoir lu la critique élogieuse de LAL.
Ce que vous écrivez tous attise d'autant plus ma curiosité.
Je n'ai pas lu la BD donc je n'ai pas vraiment de référence au niveau du récit.
La technique n'est pas tout, Dragons m'endort...
On verra bien.
Ha-Dê
 
Messages: 5413
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 04 Avr 2015 16:53

chicken run a écrit:
le loup celeste a écrit:Attention les gars de ne pas confondre les choix artistiques de l'oeuvre avec le transfert HD du Blu-ray ... ce n'est pas la même chose. Après je ne l'ai pas encore vu donc je ne peux juger pour l'instant de l'image du support HD.


Tout à fait ! (note le dans le marbre quelque part celui là....)
Le Bluray est certainement fidèle à 100% à "l'oeuvre" d'origine et malheureusement, de ce côté là, l'animation "à la française" fait bien pâle figure face aux machines de guerre que sont capables de mobiliser les studios américains !

Pour les nouveaux héros (lien connexe) Disney a développé un moteur consacré à la gestion de la lumière, ils lui ont même donné un nom très évocateur : Hyperion.

Pour Dragons 2 (lien connexe) Dreamworks a carrément sorti le grand jeu et aligné une suite entièrement inédite d'outils dédiés à la restitution la plus somptueuse jamais vue à l'écran (je n'arrive pas à retrouver l'info mais il me semblait avoir lu quelque part qu'ils avaient même déposé leur système de gestion de la lumière baptisé Torch...).
Ils ont profité de l'occasion pour donner des petits noms carrément magiques à tous leurs outils de développement : Premo pour l'animation, Moonlight pour le rendu...
T'as même pas mis la galette dans le lecteur que tu te dis que vu le nom des outils qui sont alignés tu vas t'en prendre plein la poire !!... Et ce n'est pas une fausse promesse, Dragons 2 est visuellement éblouissant, à couper le souffle on s'approche du photo-realisme à certains moments. C'est carrément la vitrine technologique de ce qu'il est capable de faire à notre époque avec des ordinateurs !!!
Je n'ai pas vu les Nouveaux Héros mais il a intérêt à envoyer du lourd pour justifier son Oscar parce que Dragons 2 est techniquement irréprochable de bout en bout !


J'ai vu les premières images de : "Pourquoi j'ai pas mangé mon père" de et avec la voix de Jamel Debouze... ben comment dire... on est loin de la richesse, du niveau de détail, de la fluidité dans les mouvements et de la puissance artistique qui se dégage des oeuvres des studios américains "concurrents".... Et ce n'est pas un manque de talent (la plupart des artistes qui contribuent chez Disney ou Dreamworks sont aussi français que moi...), c'est la faute à l'écart de moyens mis en oeuvre, au manque de temps et de budget pour développer avec les mêmes compétences les mêmes outils...
Il faut remettre le film dans le contexte "économique"...

Ceci étant sur la partie purement scénaristique, dommage pour vos retours sur Asterix, j'aime beaucoup le travail de Astier et ce film me bottait bien... maintenant, de ce que j'en ai lu, un peu moins....//www


Excellente intervention chicken run. :bravo: :bravo: :bravo:
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4768
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 05 Avr 2015 19:01

Ha-Dê a écrit:La technique n'est pas tout, Dragons m'endort...
On verra bien.


Tu mélanges tout dans ton commentaire. Je n'ai pas dit que la technique était une fin en soi.
Si j'ai évoqué l'époustouflant pedigree technologique de Dragons, à mes yeux référence absolue en la matière en attendant que je découvre Les Nouveaux héros (il est loin le temps ou Pixar établissait le mètre étalon du standard artistique), ce n'est pas pour appuyer le postulat, absolument creux et qui ne tiendrait pas deux secondes (la preuve avec ta réaction), selon lequel c'est un bon film parce qu'il est beau.
Si j'ai parlé de tout ce déballage technologique c'est pour expliquer l'écart entre ce que les gens visualisent à l'écran lorsqu'ils regardent un Pixar, un Dreamworks et lorsqu'ils découvrent ce Asterix.

Non, le support ou plutôt l'authoring en fait (je ne sais pas si le terme est bien choisi), la transposition sur le support n'est pas en cause, ce qui est en cause c'est le niveau d'exigence visuel auquel on est habitué avec les "ricains" !
J'aime beaucoup à ce titre la comparaison avec les dessins animés genre Dino Train :lol: (y a des tous petits dans la famille.... je connais) : il faut une puissance de calcul absolument étourdissante pour générer les mètres cubes de textures qui confèrent aux longs métrages 3D qu'on connait désormais le réalisme, la rugosité des matières, les aspérités dans le matériau, la variété de tonalité des paysages (put*** mais les ciels dans Dragons 2 sont juste à se taper le cul par terre !!! :o). Donc soit tu disposes de la bécane qui le fera, soit tu disposes du temps pour permettre au seul matos que tu as sous la main de calculer la même chose... les studios français et leur budget n'ont, hélas, ni l'un ni l'autre.... Et c'est bien dommage. S'ils jouaient avec les mêmes armes ils feraient aussi bien.

Et heureusement le très bien né Dragons, que ses créateurs ont eu la délicatesse de doter des outils les plus aboutis et les plus perfectionnés qui soient à ce jour, ne se contente pas d'en foutre plein la gueule à chaque seconde qui passe (quand on connait le "prix" que coûte à générer 1 seule minute d'animation en 3D on se dit instant après instant que le miracle visuel auquel on assiste ne va pas durer 1h30, et pourtant si ! :o), il délivre en plus de ça un message profondément humaniste en se permettant d'aborder des thématiques complexes et riches : la découverte, la connaissance et l'acceptation de l'autre, réapprendre le quotidien avec un handicap (lorsque le dragon se penche avec curiosité sur le nouvel aspect de son maitre à la fin du 1er épisode, t'as intérêt à avoir les yeux bien étanches pour pas tacher le canapé), la fuite des responsabilités et l'entrée brutale dans le monde des adultes... etc.
Tout ça contribue avec l'irréprochable facture technique du film à en faire un incontournable de ce que le cinéma de divertissement peut proposer aujourd'hui.
La richesse des niveaux de lecture, le ton grave et sérieux dans la narration avec des événements violents (et meme confrontants pour un enfant) subitement mis en image livrent un récit palpitant à suivre d'une histoire qui ne tombe pas dans la facilité de contourner certaines situations inévitables tout en tirant profit de l'enseignement qu'elles peuvent apporter.
Apres le très pauvre La Reine des Neiges, catastrophe à tous points de vue, tant narratif (que c'est couill***... ces 2 cruches bien représentatives de la bêtise de notre époque qui passent 2h à hurler des chansons abrutissantes pour les oreilles) qu'artistique (un rendu pauvre et vilain alors qu'on nous annonçait un résultat sans précédent) c'est à un véritable voyage dans l'émotion auquel nous invitent les "Artistes" de Dreamworks qui ont écrit ce récit, un voyage auquel seul le cinéma peut nous convier, être indifférent à ça c'est peut être une forme d'ennui face au cinéma !
Mais bon, les goûts et les couleurs.... :roll:

Retour au sujet....

Le loup celeste a écrit: Excellente intervention chicken run. :bravo: :bravo: :bravo:


:o
Fuckin' A man !!! :bravo:
Vous pouvez faire la photo les gars ! ;)
chicken run
 
Messages: 2527
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • online

Message » 06 Avr 2015 5:14

Tu as le droit de porter au pinacle ce film d'animation comme je peux avoir mon avis qui sera différent du tien.
Comme tu dis tous les goûts sont dans la nature, mais stp je ne te permets pas de dire que mes propos sont incohérents.
Pour moi la technique est sublimée quand on l'oublie.
Il y a longtemps de toute façon que j'ai pas vu un film d'animations qui réponde à mes attentes.
Et quand je revois un ancien qui m'avait plu, je reconnais que la technique a tellement évolué qu'il valait mieux en garder un bon souvenir sans le revoir.
Par contre je pense à certains dessins animés japonais que je trouve "magiques" et qui à mon avis vieillissent mieux.

Revenons effectivement au sujet, il faut que je trouve le temps de voir cet Astérix.
Ha-Dê
 
Messages: 5413
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 07 Avr 2015 13:43

@ Chicken Run : Les nouveaux Héros est un long métrage Disney et non Pixar.
Assez d'accord sur ta vision de Dragon 2, même si je garde une préférence pour le premier.
Concernant Astérix, non seulement les budgets ne sont pas comparable avec les Disney, Pixar et autres DreamWorks, mais en plus, il a fallu créer un studio pour le film !
Pour comparaison des budgets :

Dragons 2 : 145 millions de $
Astérix : 30 millions d'€

Clichy et Astier peuvent réellement se féliciter du résultat au vu du budget alloué. Le film est une réussite et sûrement la meilleure adaptation d'un Astérix depuis les versions animés !
lvri
 
Messages: 68
Inscription: 13 Déc 2009 12:58
  • offline

Message » 07 Avr 2015 18:36

S'il faut remettre le film dans son contexte de création, et notamment budgétaire, pour l'apprécier, c'est qu'il y a un souci quelque part. Je l'ai abordé sans aucune considération de ce genre et j'ai été déçu. Savoir qu'il a fallu créer un studio pour le réaliser ne me fera pas l'apprécier davantage. Pas plus que de de savoir qu'il a couté 4,5 fois moins que Dragons 2 (qui ma déçu aussi d'ailleurs, alors que j'avais aimé le premier).
La qualité d'un film d'animation n'est pas à chercher en premier lieu dans son budget. Heureusement d'ailleurs...
misterme
 
Messages: 1500
Inscription: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 07 Avr 2015 22:03

Je parle de budget simplement par rapport au côté technique. Comparer Dragon et Astérix d'un point de vue technique alors que le premier cité à un budget 4 fois supérieur n'a pas vraiment de sens. Aucun rapport avec l'appréciation globale du film, qui elle, reste subjective et personelle.
De fait, je suis d'accord avec toi, un film ne doit pas être apprécier en fonction de son budget. Cela n'empêche pas de saluer le travail technique au vu des contraintes rencontrées.
lvri
 
Messages: 68
Inscription: 13 Déc 2009 12:58
  • offline

Message » 08 Avr 2015 14:18

Image

♦ Nationalité : Français, Belge
♦ Genre : Animation, Aventure, Comédie
♦ Année : 2014
♦ Durée : 85 min
♦ Réalisateurs : Louis Clichy, Alexandre Astier
♦ Doubleurs : Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Elie Semoun, Géraldine Nakache, Florence Foresti

► Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.85]
- Pistes sonores : Français DTS-HD Master Audio 5.1, Français Dolby Digital 2.0
- Sous-titres : Français pour malentendants

• Qualité vidéo : Image
Une netteté irréprochable, un souci du détail permanent (les fibres des vêtements), une définition délectable, des couleurs resplendissantes et des contrastes généreux. Alors pourquoi ne pas mettre la note maximale me direz-vous ? Parce que la compression n'est pas parfaite et laisse poindre (rarement mais quand même) du colour banding.
• Qualité audio : Image
Équilibrée et encodée à un bon niveau d'écoute (il y a du progrès du côté de M6 Vidéo), cette piste sonore HD multicanale à la dynamique enjouée, aux voix intelligibles (le doublage est excellent) et à la musique de Philippe Rombi ventilée comme il se doit sur toutes les enceintes, reste néanmoins avare en effets multidirectionnels et n'exploite que trop rarement la scène arrière.
• Qualité relief : Image
Un peu trop discrète et douce pour un film d'animation, cette 3D native déçoit un peu même si elle apporte un vrai plus aux tribulations de notre petit Gaulois préféré. La fenêtre de profondeur est donc peu démonstrative si ce n'est lors des plans larges ou panoramiques, les détachements ne sont pas toujours assez marqués, les débordements sont quasi-inexistants (même la pluie reste derrière l'écran) sauf pour deux ou trois végétations et les jaillissements (des bras, un glaive, une part de gâteau et quelques feuilles) sont trop peu présents sur la durée.

- Région : B (France)
- Éditeur : M6 Vidéo
- Date de sortie : 31 mars 2015

>>> Critique complète <<<
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4768
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 08 Avr 2015 16:30

Que doit-on conclure de ta critique par rapport aux remarques faites en début de topic ? Pour toi l'image n'est donc aucunement lissée, molle, pâteuse ?
misterme
 
Messages: 1500
Inscription: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message