Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Domimag et 4 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD3D & BD] Hidden 3D

Message » 24 Fév 2012 22:01

ImageHidden 3D ("Dans l'Ombre 3D") de Antoine Thomas et Jack Frost:

Au décès de sa mère, Bryan Karter apprend qu'il vient d'hériter d'un vieux monastère reconverti en un centre de traitement contre les addictions où sa mère effectuait des expériences sur les patients. Il se rend dans le bâtiment en compagnie de 5 amis...

Avec ses mauvais acteurs, ses dialogues téléphonés, son scénario attrayant mais mal exploité et qui s'étire en longueur (80' pourtant), ses apparitions jamais efficaces ou même effrayantes, ses meurtres hors-champ et ses effets spéciaux d'un autre âge, cette petite série B horrifique est un véritable échec malgré son ambiance visuelle et musicale malsaine. À éviter.

*****
Blu-ray Disc Région B Anglais.
Éditeur: G2 Pictures.


- Piste sonore: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres: Aucun.


Critique support:
BBBBB
-Image: Un très bon transfert HD propre, précis, détaillé et sans artefact de compression avec un léger grain appréciable qui propose une palette colorimétrique bien restituée et des noirs profonds qui ne masquent jamais les détails dans les ombres.
-Audio: Une piste sonore HD efficace et dynamique qui sollicite soigneusement les canaux surround avec moults effets directionnels et s'appuie sur les basses fréquences avec brio.


Qualité de la 3D: ImageImageImageImageImage
Cette 3D native est parfaitement exploitée et propose des cadrages pensés en permanence pour la 3D (les tunnels sombres et étroits). La profondeur en impose et offre divers plans qui se détachent remarquablement bien entre eux, de plus des éléments s'invitent régulièrement au premier plan (des grilles et des vitres) pour un rendu très immersif et étudié. Les personnages du premier plan et surtout les visages des acteurs sortent à plus d'une reprise du cadre (des débordements très agréables). Les effets de jaillissement ne sont pas oubliés et s'avèrent même impressionnants et très prononcés, il n'y a qu'a voir ces nombreux insectes qui traversent le cadre et viennent nous chatouiller le nez. Petit revers de la médaille, quelques images souffrent d'un léger dédoublement, mais cela semble obligatoire vu la profondeur et les jaillissements prononcés que le film présente en permanence.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message