Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD3D & BD] Piranha 3D & 3DD

Message » 16 Avr 2011 22:27

ImagePiranha 3D de Alexandre Aja:

Une énorme fête étudiante vire au carnage lorsqu'une horde de piranhas envahit le lac près duquel elle se déroule...

Ce plaisir coupable fun et décomplexé, est une comédie horrifique animalière d'une inventivité certaine dans l'humour potache et la mise en scène délirante, qui assume à 200% sont côté série B grand-guignolesque avec son érotisme et ses attaques gores qui culminent lors d'une stupéfiante boucherie de masse. Voilà donc un divertissement gore, sexy et drôle, que les spectateurs masculins sauront apprécier.

*****
Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.

Critique support:
Un Blu-ray Disc 3D active (compatible 2D) pour profiter au mieux du carnage gore et sexy offert par "Piranha 3D".
-Un master HD vraiment somptueux avec un étalonnage des couleurs aussi coloré qu'éclatant, un piqué de haut niveau, des contrastes riches et un aspect argentique bienvenu. Le film n'a pas été capté en 3D, mais a subi une conversion 2D/3D plutôt convaincante en dehors des tous premiers plans. Le résultat est une 3D exagérée (peu réaliste donc) en adéquation totale avec l'esprit parodique du long-métrage, qui accentue avant tout la profondeur, les effets gores et les mensurations des actrices (le ballet aquatique). Peu de ghosting et d'effets de jaillissement (si ce n'est le massacre réjouissant avec l'hélice), mais une belle lisibilité (même sous l'eau).
-Des pistes sonores très démonstratives, qui exploitent toutes les possibilités d'un bon système multicanal (les déplacements des piranhas, le clapotis de l'eau, les cries).
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 16 Avr 2011 22:27

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Mai 2011 10:16

Acheté pour une bouchée de pain (à la foire de Paris) mais il s'agit de l'édition belgo-néerlandaise, avec Dts MA HD en VO (anglaise) ou en français, ST en français ou en néerlandais.
Je l'ai regardé en 2D : le master est correct. Je fais des essais de comparaison entre 2 lecteurs en ce moment, mon ancien Pio LX52 et ma nouvelle Yam' S1067 : l'image est bien piquée nette avec la Yam' et plus (trop) douce avec la Pio qui pourrait faire croire à un master plus que moyen.
Côté son c'est la fête : les secousses sismiques (parfaites pour le Buttkicker) et les claquements de dents des piranhas qui nagent de gauche à droite ou de l'avant vers l'arrière!
Sinon un film sans surprise, pas pour les enfants (scènes sanglantes et sexy); certaines scènes sont visiblement pour la 3D mais de façon bête et ancienne.
Pour ma part j'ai pris le film au 2nd degré et j'ai bien ri (surtout la scène finale). :wink:
Ha-Dê
 
Messages: 5413
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 29 Juin 2011 14:53

7€18 sur Amazon.fr en 3D active édition Benelux sans bonus :wink:
yous
 
Messages: 2003
Inscription: 07 Mai 2009 8:58
Localisation: nord
  • offline

Message » 02 Juil 2011 13:30

a bon film a prendre au 4eme degrés , c'est juste ce que l'ont peux dire .

au niveau de l'image je l'ai visionné en 3d et c'est pas mal !
cr9-madrid
 
Messages: 750
Inscription: 21 Déc 2009 21:01
  • offline

Message » 02 Juil 2011 14:32

j'ai longtemps hesité (je ne l'ai toujours pas) le film est ympa sans plus ce qui m'attire le plus sur l'edition c'est son making off

A quand les making off sans le film ??? :roll:
Bender_37
 
Messages: 878
Inscription: 07 Mai 2010 15:27
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 09 Sep 2012 13:28

ImagePiranha 3DD de John Gulager :

Le synopsis :

L'attaque de Lake Victoria a beau être terminée, les piranhas préhistoriques ont survécu dans les canalisations de la ville. Ils trouvent désormais le chemin des piscines et d'un nouveau parc aquatique qui vient d'être inauguré...

Le film : *****

Même s'il s'inscrit dans la même veine que son prédécesseur (qui je le rappelle est une série B bien fendard), Piranha 3DD n'est qu'une série Z vulgos (les nombreux plans de nudité intégrale sont d'une rare gratuité) mal interprétées (en dehors des guests Christopher Lloyd, David Hasselhoff et Ving Rhames qui s'amusent comme des petits fous), déséquilibrées (les attaques sont finalement peu nombreuses) et jamais gore (ou si peu) qui patauge dans la médiocrité (la mise en scène est hasardeuse et les trucages bâclés) et qui repousse les limites du mauvais goût avec une cascade d'idées profondément débiles qui épuisent rapidement, même si certaines sont quand même savoureuses comme la scène de sexe et la parodie d'Alerte à Malibu. En gros, Piranha 3DD est une Daube Débile certainement volontaire mais trop indigeste.

Le Blu-ray Disc : BBBBB

-Format vidéo : 1080p AVC (2D) MVC (3D) [1.78:1].
-Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFQ) Dolby Digital 5.1.
-Sous-titres : (Blu-ray 2D seulement) Anglais pour malentendants et espagnol.
-Image : Un master HD magnifique que l'on doit à un tournage capté à l'aide de la RED Epic. Le transfert est d'une grande clarté même lors des scènes sombres, la définition est extraordinaire et flatte chaque surface/texture, les couleurs sont chaleureuses et le niveau des noirs élevé.
-Audio : Des pistes sonores dynamiques et bien équilibrées aux basses puissantes, aux canaux surround sur-exploités (les hurlements lors du carnage final) et aux dialogues clairs.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Une 3D native de qualité dont les couleurs, la luminosité et les détails n'ont rien à envier au transfert 2D. La profondeur de champ est constante et marquée quelque soit l'éclairage, les personnages et objets ont un volume naturel, plusieurs scènes s'amusent avec la multiplication des couches (la publicité du parc aquatique) et les effets de jaillissement comico-gores (volée de gerbe et moignon sanglant d'une victime) ou surprenants (les piranhas qui s'élancent vers le spectateur) font leur petit effet, mais quelques plans souffrent d'une diaphonie excessive.

Blu-ray Disc Région A Canadien.
Éditeur : Alliance Vivafilm.


Image
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 09 Sep 2012 14:00

Image

-Titre : Piranha 3DD blu-ray 3D
-Audio : English: DTS-HD Master Audio 5.1
-Version : Import UK / Région Free B
-Sous titre : UK SDH
-Format : 1.78:1
Appréciation globale 3D : MOYEN


Image

Image & Profondeur : ImageImageImageImageImage
La 1ère bonne surprise provient donc de l'utilisation d'une 3D native dans ce film. Dès l'ouverture du film, on nous propose un rapide résumé des événements à Victoria Lake avec des images du 1er opus, avec notamment la scène vue de dessus centrée sur la baie, les bateaux, et les fêtards debout dans l'eau, et on nous rappelle contre notre gré combien le rendu était faux et truqué, avec l'impression que les gens et les bateaux lévitaient et flottaient au dessus de l'eau. Et puis comme par enchantement, on bascule sur les nouvelles images de cette suite et on se rassure rapidement. Tout d'abord la luminosité est superbe aussi bien de jour que de nuit, les couleurs chatoyantes avec une mention spéciale pour le bleu turquoise de l'eau du parc aquatique qui est éblouissant. Ensuite concernant la profondeur, elle est globalement bonne et très agréable sur de nombreuses séquences du film, assez proche d'un Destination Finale 4 3D par exemple, mais est frappée du même mal que la majorité de tous les films 'live action', l'utilisation du flou sur les arrières-plans lorsque le réalisateur réalise un gros plan sur des visages par exemple, technique qui a la particularité de détruire momentanément le travail effectué sur la profondeur. On pouvait reprocher aussi parU exemple ce même défaut dans la 1ère partie de Avengers 3D pour information, film qui pourtant est infiniment plus beau à tout point de vue au niveau de sa technique 3D. Dans Piranha 3DD, non seulement on retrouve un peu plus cet abus de flou sur les arrières plans que dans Destination Finale 4, mais John Gulager se permet même d'innover en floutant souvent des éléments de 1er plan, car il aime souvent placer ses héros à mi distance de la caméra, donc en effet de profondeur intermédiaire, et donc le 1er plan devient pour lui superflu. Côté 3D, ces quelques plans sont dramatiques car avoir les éléments de proximité moins net que ceux en arrières plans, nous replonge un peu dans l'aspect faux du 1er opus. Néanmoins, sur toutes les scènes de jour, dans l'eau, ou à la fin dans le parc aquatique, on visionne une majorité de scènes nettes avec vue d'ensemble sur les événements et une belle perspective. Mentions spéciales pour toutes les scènes réelles filmées sous l'eau qui sont très réussies niveau profondeur et immersion, alors que celles 100 % en CGI sont sombres et saccadées, en manque de réalisme. On remarquera aussi quelques bugs de synchronisations droite / gauche à de rares moments, ainsi que quelques plans bien plats, et d'autres qui sonnent faux.

Jaillissements : ImageImageImageImageImage
La 2e bonne surprise vient des jaillissements. Tout d'abord le film est assez avare en débordements dans les séquences intermédiaires hors action. Par contre vu le positionnement parodique exacerbé de cette suite, John Gulager va enchainer les situations pour mettre à profit son goût pour les jaillissements et projections prononcés. De nombreuses séquences de piranhas qui volent et viennent essayer de vous mordre, une excellente séquence de "jaillissement arrière" avec un piranha qui vient de derrière le canapé pour traverser votre pièce en plein milieu puis continuer son chemin à travers le mur tout en profondeur. La 3e scène d'attaque sur le ponton est certainement la meilleure du film et presque culte : elle reprend le meilleur des effets 3D de Shark 3D, mais avec encore un peu plus d'intensité : votre pièce se retrouve littéralement plongée sous l'eau pendant 2 bonnes minutes, les effets d'éclaboussures et bulles d'air sous l'eau se retrouvent pendant 2 secondes en plein milieu de votre pièce, les effets de caméras sont excellents, alternant rapidement les plans en surface et les plans en plongées, les vues des piranhas et celles des 2 actrices, les pieds jaillissent aussi dans la panique : cette séquence aquatique d'action sous l'eau est une des meilleures avec celles de Shark 3D dans la catégorie 'live action'. La séquence finale est elle moins réussie pour les effets de jaillissements sous l'eau, mais se rattrape notamment avec une excellente scène de harpon projeté dans les airs, et qui finira par retomber au sol via la loi de la gravité, occasionnant un superbe jaillissement et 'planté final' surprise. Une autre scène dans le film montrera un piranha en jaillissement permanent hors de l'écran pendant 5 secondes, en train de mordre quelqu'un, un autre en pleine attaque dans une baignoire...On aura aussi droit à un beau moignon qui traverse le mur, mais malheureusement légèrement flouté. Une autre scène surréaliste dans une chambre, saura vous achever.
On notera que la qualité des effets spéciaux laisse toujours à désirer, (pire sur ce 2e opus en raison du faible budget de production), et on appréciera que le réalisateur se rattrape en les orchestrant au mieux avec une 3D bien servie, et généreuse en quantité : de nombreux jaillissements gadgets qui accentuent le ridicule extrême de chaque situation, bien intégrés, mais souvent un peu floutés ou peu réalistes.

Bilan 3D : ImageImageImageImageImage
Film marginal à petit budget qui obtient les honneurs pour sa 3D satisfaisante avec une belle profondeur en général doublée de nombreux effets de jaillissements, petit nanar assumé qui ne se prend jamais au sérieux, des acteurs qui prennent plaisir à surjouer dans des situations surréalistes, grotesques et vulgaires, voilà la réalité de Piranha 3DD. Le film tente de vous divertir en permanence par le biais de tirades complétement déconnectées, de gags 3D gores, parodiques et farfelus techniquement appréciables. Une 3D très agréable dans l'ensemble (bien que perfectible) qui permet de se laisser porter par cette parodie grasse et stupide, pour public averti.

>LE TEST COMPLET :

http://parodiesaffichesfilms.blogspot.f ... eview.html
Dernière édition par Alex322 le 12 Sep 2012 15:20, édité 7 fois.
Alex322
 
Messages: 446
Inscription: 23 Aoû 2011 15:16

Message » 09 Sep 2012 14:43

Quelles sont les actrices porno présentes à l'affiche pour ce numéro 2 ??? :ko:
[VulCain
 
Messages: 4661
Inscription: 13 Jan 2007 1:45
Localisation: Normandie
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message