Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD3D & BD] Shark 3D

Message » 20 Fév 2012 12:26

ImageShark 3D de David R. Ellis:

Des amis qui passent le week-end sur une petite île privée d’un immense lac salé de Louisiane s’aperçoivent que le lac est infesté de requins ultra agressifs prêts à tout pour qu’aucune proie ne leur échappe. C'est le début du cauchemar...

Cette série B luxueuse qui s'adresse à un public assez large (pas de gore et de nichons comme dans "Piranha 3D"), est un divertissement efficace au scénario simpliste mais surprenant (l'origine de la présence des prédateurs marins) qui évite le second degré pour se la jouer slasher avec des requins et cela fonctionne plutôt bien car les attaques (réalistes ou pas du tout) sont aussi nombreuses que spectaculaires et mettent en scène un requin différent à chaque fois (requin marteau, squalelet féroce, requin blanc, requin mako, requin taureau et requin bouledogue). Pas vraiment inoubliable ni même effrayant mais suffisamment distrayant pour les fans de squales.

*****
Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Metropolitan.


- Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres: Français.


Critique support: BBBBB
-Image: Un transfert HD très lumineux de jour comme de nuit (un peu too much en 2D mais bien pensé pour la 3D) avec une définition et un piqué poussés (volontairement moins lors des plans à effets digitaux), une palette colorimétrique riche aux couleurs vives et un taux de contraste élevé.
-Audio: Des pistes sonores bien bourrines avec une dynamique qui sharkle sévère et des effets immersifs en-veux-tu-en-voilà sur l'ensemble des canaux.


Qualité de la 3D: ImageImageImageImageImage
Comme son précédent film déjà tourné en 3D ("Destination Finale 4"), David R. Ellis nous sert une 3D jouissive et spectaculaire au relief vraiment travaillé. La profondeur est impeccable de jour comme de nuit grâce à un transfert toujours lumineux, les éléments se détachent toujours avec une très grande précision et possèdent du volume, les effets de jaillissement "paf dans ta gueule" sont omniprésents lors des scènes d'actions (l'explosion et la scène avec les squalelets féroces) et le plus remarquable reste les passages filmés sous l'eau au jaillissement permanent en haut de l'écran (l'eau semble clairement sortir du cadre de l'écran et que dire des algues et des bulles d'air qui s'installent dans le salon) pour une immersion sous-marine optimale.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 20 Fév 2012 12:45

Alex322 a écrit:Image
Test express de Shark 3D blu-ray 3D :

Visionné hier soir, le lendemain de Transformers blu ray 3D ;)
Donc ce ne sera pas une surprise mon appréciation globale le positionnera mécaniquement bien derrière T3 ;)
Comme Transformers 3D n'a pas besoin de soutien pour trouver preneur auprès des fans, je vais œuvrer pour ce petit film de Metropolitan aujourd'hui ;)

mon Verdict Shark 3D : le transfert propose des couleurs magnifiques, une luminosité au top (blanc par contre un peu too much sur vidéoprojecteur par moment), et une 3D native super naturelle avec des volumes de profondeurs souvent énormes. Le rendu me fait immédiatement penser à Destination Finale 4 (et 5 aussi), et bien c'est normal après vérification puisque c'est David R. Ellis qui a réalisé les 2, et je suppose que le matériel est identique, confirmant mon intuition.

Le scénario est un bon film de requin de série B, mais qui se dote de superbes moyens pour sa réalisation 3D. Aussi bien pendant les scènes nocturnes que de jour, la profondeur brille et cerise énorme sur le gâteau, le film est très généreux en jaillissement pendant les scènes d'action, souvent sous-marines et parfaitement intégrées et exploitées : et justement, j'avoue que le travail effectué pour la gestion de la 3D sous l'eau est impressionnant, certaines scènes (voir la scène finale) propose un relief hallucinant, un détachement précis des objets et sont pour ma part incroyables (j'ai eu l'impression de prendre le meilleur des reportages imax deep sea + under the sea au service enfin d'un film ! Sans spoiler, les effets 3D qu'ils ont intégrés lors des scrollings à grande vitesse sous l'eau intègre un jaillissement quasi permanent du plus bel effet, et relativement ingénieux qui m'en ont mis plein les yeux (j'ai repassé souvent 2 à 3 fois les scènes en live pour le plaisir)

Je vous laisse vous faire votre opinion et polémiquer ou non après mon éloge du matin, mais en langage familier, j'ai pris mon pied, surtout sur un film dont personne n'attendait rien, un genre de film souvent baclé. Honnêtement j'ai passé presque un moment aussi excellent que lors du visionnage de TF3 ;) :mdr:
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 21 Fév 2012 7:08

Je prend note de cette section bien intéressante :wink:
sirus17
 
Messages: 1889
Inscription: 28 Nov 2009 21:53
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message