Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD3D & BD] Transcendance

Message » 05 Nov 2014 20:35

"Transcendance" 347500104973 (+lenticulaire magnétique)
2 disques (3D et 2D)

Un film de Wally Pfister, (2014)

Image

Avec :

Johnny Depp
Morgan Freeman
Rebecca Hall
Cillian Murphy
Paul Bettany


Durée :Version longue 2D 118min (1h58min) | Version cinéma 3D 114 min (1h54min)

M6 (origine du disque Française)

Synopsis jaquette: Dans un futur proche, un groupe de scientifiques tente de concevoir le premier ordinateur doté d'une conscience et capable de réfléchir de manière autonome. Ils doivent faire face aux attaques de terroristes anti-technologies qui voient dans ce projet une menace pour l'espèce humaine. Lorsque Will Caster, le scientifique à la tête du projet est assassiné, sa femme se sert de l'avancée de ses travaux pour "transcender" l'esprit de son mari dans le premier super ordinateur del'histoire. Pouvant désormais contrôler tous les réseaux liés à Internet, il devient ainsi quasi-omnipotent.


Caractèristiques techniques : Format 1.85, couleur, 1080P/24, Anglais/Français DTSHDMA 7.1 (et non Dolby Digital 7.1 comme indiqué)/ ST FR

Suppléments :"Dans les arcanes de transcendance" +Wally pfister : une vision singulière+Qu'est-ce que la transcendance?+5 featurettes+ba

Du coté de l'image 2D : Décevant.... Image trop douce, certains plans sont bouchés, une dominante rougeâtre sur les teintes de peau m'a également géné. Un peu de compression visible également. Tout ça manque de solidité. J'attends d'avoir confirmation par d'autres...

ImageImage/ 5

Coté son (volume d'écoute -14dB),VO qui se révèlera excellente principalement à la fin du film... Sinon la voix OFF de Caster sur tous les canaux est également appréciable. On aurait aimé un peu plus de dynamique dans les dialogues.

ImageImageImageImage/5

le film : Ca semblait bien s'annoncer, et pourtant c'est décevant et voir ennuyant... encore plus quand la technique (image) n'est pas de la partie...

ImageImageImage/5

Spéc. tech (matériel et zone d'écoute) : le matériel est mentionné dans ma signature. 7.1, La centrale est offsetée volontairement de + 3dB. Le surface sonorisée est de 7m². Mes réglages: quand la piste sonore est présentée en DTSHDMA 1.0 le format de sortie reste le même, DTSHDMA 2.0 (mono ou stéréo) le format de sortie est en 'DTS NEOX : Cinema' (parfois je laisse G et D,ça dépend), quand la piste est en DTS 5.1 le format de sortie est en DTS 7.1, quand la piste est en DTSHDMA 5.1 le format de sortie est en DTSHDMA 7.1, DTSHRA 5.1 sortie en DTSHRA 7.1, quand la piste est en DD5.1 ou DolbyTrueHD le format de sortie est en DDEx
xav83
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 2072
Inscription: 04 Aoû 2009 9:18
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Nov 2014 20:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Nov 2014 21:01

film qui ne m'emballait pas à la base, mais vu ta critique Xav, je vais passer mon tour :siffle:
neo4
 
Messages: 1384
Inscription: 14 Aoû 2010 16:59
  • offline

Message » 25 Nov 2014 12:39

xav83 a écrit:Du coté de l'image 2D : Décevant.... Image trop douce, certains plans sont bouchés, une dominante rougeâtre sur les teintes de peau m'a également géné. Un peu de compression visible également. Tout ça manque de solidité. J'attends d'avoir confirmation par d'autres...

ImageImage/ 5


Je confirme tes impressions et je l'ai pourtant visionné en 3D (une conversion inutile réalisée pour le marché chinois). Le film a été tourné en 35mm mais cela ne se voit malheureusement pas car le grain a été abusivement gommé (utilisation massive de DNR), ce qui donne à l'image un aspect numérique au rendu trop doux. Les contours ont du coup été artificiellement renforcés (edge enhancement) sur les plans larges pour tenter de pallier à cette douceur mais c'est bien évidemment grossier. Les contrastes ont également été trafiqués en post-prod et sont beaucoup trop violents (des blancs écrêtés et des noirs oppressants ou délavés), ce qui a pour conséquence de faire disparaître de nombreux détails dans la pénombre; de plus, les teintes de peaux parfois mal saturées n'aident pas. Dernier point négatif, des traces de compression (colour banding) sont visibles sur plusieurs séquences. Heureusement tout n'est pas à jeter, les textures sont bien détaillées et naturelles, la définition est décente et la richesse des couleurs est remarquable avec de superbes primaires.

Après il ne faut pas en vouloir à M6 Vidéo car il s'agit d'un master international fourni par Warner Bros., toutes les éditions (US, DE...) souffrent donc de ces défauts. Il suffit d'ailleurs de lire les nombreux tests disponibles sur le net pour s'en rendre très vite compte.

Pour finir remercions tout de même M6 Vidéo pour nous avoir livré la meilleure édition mondiale (steelbook lenticulaire, montage inédit en 2D, version 3D) c'est tellement rare qu'il est bon de le noter. :bravo:

Mon test complet suivra sous peu. :wink:
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 25 Nov 2014 12:47

Merci pour cette confirmation. Ce film en terme d'image est bien une catastrophe. (selon moi) :bravo:
xav83
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 2072
Inscription: 04 Aoû 2009 9:18
  • offline

Message » 25 Nov 2014 12:48

Pour l'ancien directeur de la photographie de Nolan, avoir une image indigne à ce point est tout de même navrant, en sus du film qui est globalement raté.
Secrétaire Général de l'Association - Staff Œuvres & Relations Pro
Ecoutez les émissions d'HCFR en Podcast !
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8669
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Alès (Gard)

Message » 25 Nov 2014 12:59

SnipizZ a écrit:Pour l'ancien directeur de la photographie de Nolan, avoir une image indigne à ce point est tout de même navrant, en sus du film qui est globalement raté.


Ma femme et moi l'avons beaucoup apprécié (oui nous sommes plutôt bons publics), mais là n'est pas le sujet.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 25 Nov 2014 22:03

L'image m'a tellement "dégouté" (le terme est peut être un peu fort) que j'ai décroché totalement de l'histoire, j'ai pas réussi à me détacher de la technique. Dommage.
xav83
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 2072
Inscription: 04 Aoû 2009 9:18
  • offline

Message » 26 Nov 2014 2:01

Moi qui l'ai d'abord découvert sur mon ordinateur, j'avoue que j'ai été très déçu par la qualité de l'image du Blu-Ray. Un peu comme tout le monde à ce que je vois. J'ai même cru que c'était ma copie à un moment.
Très étonnant à notre époque...
Dalsk
 
Messages: 802
Inscription: 01 Juin 2010 12:21
Localisation: Paris, France

Message » 26 Nov 2014 20:39

le loup celeste a écrit:
SnipizZ a écrit:Pour l'ancien directeur de la photographie de Nolan, avoir une image indigne à ce point est tout de même navrant, en sus du film qui est globalement raté.


Ma femme et moi l'avons beaucoup apprécié (oui nous sommes plutôt bons publics), mais là n'est pas le sujet.


Merci de continuer la discussion sur le topic dédié 7 ème art :grad:
chicken run
 
Messages: 2525
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 05 Déc 2014 15:02

Image

♦ Titre original : "Transcendence"
♦ Nationalité : Britannique, Chinois, Américain
♦ Genre : Science-fiction, Thriller, Drame
♦ Année : 2014
♦ Durée : 112 min (version cinéma) / 119 min (version longue)
♦ Réalisateur : Wally Pfister
♦ Acteurs : Johnny Depp, Rebecca Hall, Paul Bettany, Morgan Freeman, Cillian Murphy, Kate Mara

► Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1, Français (VFF) DTS-HD Master Audio 7.1
- Sous-titres : Français, Français pour malentendants

• Qualité vidéo : Image
Le film a été tourné en 35mm mais cela ne se voit malheureusement pas car le grain a été abusivement gommé (utilisation massive de DNR), ce qui donne à l'image un aspect numérique au rendu trop doux. Les contours ont du coup été artificiellement renforcés (edge enhancement) sur les plans larges pour tenter de pallier à cette douceur mais c'est bien évidemment grossier. Les contrastes ont également été trafiqués en post-prod et sont beaucoup trop violents (des blancs écrêtés et des noirs oppressants ou délavés), ce qui a pour conséquence de faire disparaître de nombreux détails dans la pénombre. De plus, les teintes de peaux sont parfois mal saturées et des traces de compression (colour banding) sont visibles sur plusieurs séquences. Après il ne faut pas en vouloir à M6 Vidéo (qui nous livre tout de même la meilleur édition mondiale avec steelbook lenticulaire, version longue inédite 2D et version cinéma 3D) car il s'agit d'un master international fourni par Warner Bros. et toutes les éditions (US, DE...) souffrent donc de ces défauts. Tout n'est heureusement pas à jeter car les textures sont bien détaillées et naturelles, la définition est décente et la richesse des couleurs est remarquable avec de superbes primaires. Le résultat est au final loin d'être affreux et une majorité des spectateurs ne s'apercevront même pas des défauts précités (l'absence de grain étant pour beaucoup source de qualité), mais une production de cette envergure méritait mieux que ce master bidouillé.
• Qualité audio : Image
Malgré un mixage original globalement peu expressif (il faut dire aussi que les scènes d'action se font rares jusqu'à l'explosif dernier acte) et plutôt sobre, ces deux pistes sonores proposées en DTS-HD MA 7.1 sont beaucoup plus probantes que les images avec un champ acoustique immersif. Les dialogues sont soigneusement intégrés à la centrale, la dynamique s'envole dans la dernière ligne droite, les ambiances naturelles (pluie) ou non (bourdonnement électrique) s'épanouissent sur tous les canaux comme les effets directionnels (coups de feu) et la voix non situable du Caster dématérialisé (l'expérience Dolby Atmos proposée lors de son exploitation en salle se ressent ici), la scène arrière dresse avec subtilité de nombreux petits bruits, le score de Mychael Danna submerge à plusieurs reprises l'espace sonore et le canal LFE, discret la première heure, se réveille avec force lors de l'attaque final.
• Qualité relief : Image
Une conversion inutile réalisée à la va-vite pour le marché chinois par StereoD (pourtant à l'origine des meilleures 3D converties) à la demande du studio pékinois DMG. Les jaillissements sont inexistants, les débordements se comptent sur les doigts d'une main (un buste, des nanites et un tournesol), les détachements sont insuffisants et la fenêtre de profondeur est dans 70 % des cas bien insuffisante, si ce n'est lors des plans larges ou panoramiques, surtout que tous les arrière-plans sont floutés lors des plans rapprochés.

- Région : B (France)
- Éditeur : M6 Vidéo
- Date de sortie : 05 novembre 2014

>>> Critique complète <<<
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 06 Déc 2014 23:24

le loup celeste a écrit:>>> Critique complète <<<


:o :o

Si tu trouves ça intellectualisant je comprends mieux comment tu peux t'amuser devant Transformers....
Ce Transcendance c'est un film grand public, pas de quoi se retourner la cervelle... :roll:

L'image est splendide ceci dit, une merveille. Voilà au moins une chose sur laquelle nous sommes d'accord ;)
chicken run
 
Messages: 2525
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 07 Déc 2014 0:37

chicken run a écrit:
le loup celeste a écrit:>>> Critique complète <<<


:o :o

Si tu trouves ça intellectualisant je comprends mieux comment tu peux t'amuser devant Transformers....
Ce Transcendance c'est un film grand public, pas de quoi se retourner la cervelle... :roll:

L'image est splendide ceci dit, une merveille. Voilà au moins une chose sur laquelle nous sommes d'accord ;)


Pourtant le scénariste essaye tout le temps d'intellectualiser le propos qui est simpliste et c'est justement un défaut car le traitement aurait pu/dû être plus léger et donc moins pompeux. Si tu as mal compris le sens de ma critique j'en suis profondément désolé pour toi. :siffle:

Et concernant la qualité de l'image, j'aime ton ironie. :roll:
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Sources : Panasonic DMP-UB900 / Oppo UDP-203EU MRZ
Amplification : Pioneer SC-LX901 Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4765
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message