Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: RJ-91800, TOF62780 et 14 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

BLURAY-VIP le Club cadeau Fox Pathé Europa et MGM

Message » 06 Avr 2013 12:22

tenia54 a écrit:Depuis 2008 le marché de la vidéo (en globalité) s'est contracté de 20% en valeur pour seulement une contraction de 6% en volume. Le marché du DVD a fait -16% en volume et -33% (!) en valeur. Y a de miracle, quand derrière, l'industrie est incapable de lâcher le DVD et pousser le BR (+553% en volume, +335% en valeur) malgré des chiffres pareils. C'est aussi une question d'absence de prise de risques pour sauver ses fesses. L'industrie de la vidéo est conservatrice au possible, chez les majors comme chez les indépendants (un peu moins, mais tout de même). A ce rythme là, ils se retrouveront au pied du mur d'ici peu, à se dire "mince, on aurait su, on aurait poussé un peu plus le format montant", mais ce sera trop tard.


Et donc selon ces chiffres, penses tu qu'il soit judicieux de stopper un programme de fidélisation des acheteurs de BLU RAY, ou au contraire comme moi tu penses que c'est une erreur ou une fausse excuse?
JCL83
 
Messages: 1012
Inscription: 26 Sep 2006 19:00
Localisation: Var
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Avr 2013 12:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Avr 2013 12:25

Le but d'un club pareil c'est de permettre à FPE de se constituer un fichier légal sur ses plus gros consommateurs et un ensemble de statistiques sur leurs habitudes.

L'objectif de tout ça aurait pu être à terme de créer une offre propriétaire de téléchargement légal, qui leur évitait de passer par iTunes, Google Play, Amazon ou Netflix (s'ils débarquent un jour en France) et donc de se garder toute la marge.

FPE n'a pas vraiment réussi à faire son trou, faute d'une offre pas vraiment intéressante et d'une absence de lisibilité de la "marque". Disney, je sais ce que ça représente et quels sont leurs films. Warner, je sais vaguement que c'est telle ou telle franchise, telle ou telle série. FPE, c'est un distributeur qui n'existe qu'en France, qui unit les catalogues de la Fox (les X-Men, les Alien et quelques autres), de Pathé (là, c'est tout de suite moins clair), des productions Besson (au moins, celles-ci sont bien plus identifiables) mais aussi de MGM. Bref, une simple alliance tactique entre trois boîtes qui étaient trop petites individuellement pour s'implanter sur le marché français.
Mais pour peu que Fox France ait eu des consignes comme quoi il ne fallait pas trop s'impliquer dans des initiatives locales en collaboration avec d'autres parce que Fox allait un de ces quatre proposer une offre au niveau mondial, ou des choses de ce genre, ça a pu freiner tout développement du club et du site et chacun a fini par tirer un constat d'échec de l'expérience.
Sans parler des réseaux sociaux façon Facebook, qui permettent aux studios de faire de la pub et de la promo de façon mieux intégrée, sans avoir à gérer toute l'infrastructure d'un site.

Mais de toute façon, la priorité des majors dans les années à venir, ça va être de mettre en place une offre de téléchargement légal viable. Elles ont vu ce qui est arrivé à l'industrie du disque, elles sont souvent associées aux USA aux câblo-opérateurs (qui sont les principaux FAI) et elles suivent de très près la progression du très haut débit ou du haut débit. Les supports physiques sont condamnés à disparaître à terme, qu'on ait de la nostalgie pour eux ou pas.
Sledge Hammer
 
Messages: 3048
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 06 Avr 2013 18:56

JCL83 a écrit:Et donc selon ces chiffres, penses tu qu'il soit judicieux de stopper un programme de fidélisation des acheteurs de BLU RAY, ou au contraire comme moi tu penses que c'est une erreur ou une fausse excuse?


Une fausse excuse. Les chiffres touchent tout le monde, mais ce n'est probablement pas le nombre de clients utilisant leurs points qui doivent plomber leurs bénéfices. :mdr:

Sledge Hammer a écrit:FPE n'a pas vraiment réussi à faire son trou, faute d'une offre pas vraiment intéressante et d'une absence de lisibilité de la "marque". Disney, je sais ce que ça représente et quels sont leurs films. Warner, je sais vaguement que c'est telle ou telle franchise, telle ou telle série. FPE, c'est un distributeur qui n'existe qu'en France, qui unit les catalogues de la Fox (les X-Men, les Alien et quelques autres), de Pathé (là, c'est tout de suite moins clair), des productions Besson (au moins, celles-ci sont bien plus identifiables) mais aussi de MGM.


Euh. Justement. Si tu sais que la Warner, c'est les Inspecteur Harry, y a pas moins de raisons de savoir que FPE, c'est James Bond.
Le statut de distributeur ou producteur n'entre certainement que peu dans la vision du consommateur parce que, soyons honnêtes, personne n'achète un titre de studio juste parce qu'il fait partie d'un studio précis, genre "Han, c'est un titre de la Warner, j'achète !" Ca marche avec les indépendants, parce qu'il y a derrière une line up, une ligne éditoriale, mais l'identité des studios, tout le monde s'en contre fout certainement.

Sledge Hammer a écrit:Mais pour peu que Fox France ait eu des consignes comme quoi il ne fallait pas trop s'impliquer dans des initiatives locales en collaboration avec d'autres parce que Fox allait un de ces quatre proposer une offre au niveau mondial, ou des choses de ce genre, ça a pu freiner tout développement du club et du site et chacun a fini par tirer un constat d'échec de l'expérience.


C'est pour ça que les titres Pathé sortent via Pathé seuls, et que les titres MGM distribués en France sous FOX ont des authorings complètement différents des titres FOX ?
Les 3 studios génèrent systématiquement des BRs très différents, alors dire que Fox France a des consignes d'en haut, tout ça, faut que t'argumentes mieux que ça. :mdr:

Sledge Hammer a écrit:Sans parler des réseaux sociaux façon Facebook, qui permettent aux studios de faire de la pub et de la promo de façon mieux intégrée, sans avoir à gérer toute l'infrastructure d'un site.


Comme pour le reste, c'est pour tout le monde pareil. Aujourd'hui, les éditeurs (studios ou non) et les réseaux sociaux, c'est pas trop ça en France. C'est même le néant, pour ainsi dire, hormis une poignée d'indépendants.

Sledge Hammer a écrit:Mais de toute façon, la priorité des majors dans les années à venir, ça va être de mettre en place une offre de téléchargement légal viable. Elles ont vu ce qui est arrivé à l'industrie du disque, elles sont souvent associées aux USA aux câblo-opérateurs (qui sont les principaux FAI) et elles suivent de très près la progression du très haut débit ou du haut débit. Les supports physiques sont condamnés à disparaître à terme, qu'on ait de la nostalgie pour eux ou pas.


Vu la différence de marché dématérialisé entre la France, les USA, l'Angleterre, et l'Asie (genre la Corée du Sud et la Japon), rien que du point de vue des débits Internet, j'ai des très gros doutes là dessus. Surtout quand, derrière, tu as la volonté de continuer la course aux K : le 4K, puis (si on suit NHK) le 8K, c'est pas avec de la fibre optique que ça va passer, et je ne suis pas sûr qu'à l'heure du 720p ou du 1080p, les gens vont apprécier un retour en arrière.
Parce qu'il faut pas oublier qu'en plus, aujourd'hui, les politiques de mises en places des infrastructures de réseaux sont souvent du "99%+", pas du 100%. Quand il n'y aura plus de marché physique, et plus que du démat', t'iras demander à tous ceux qui sont perdus dans des trous sans réseaux ce qu'ils regardent comme films, chez eux. :idee:

Ma copine habite à 5 km du terminus du RER C, elle tourne en 512 kbps depuis des années, elle paie ça en plus 30 ou 40€ / mois, parce que le maire de la commune a dit Niet à la fibre optique. Si un jour, tout passe en démat', je lui en souhaite.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 07 Avr 2013 1:24

tenia54 a écrit:
Euh. Justement. Si tu sais que la Warner, c'est les Inspecteur Harry, y a pas moins de raisons de savoir que FPE, c'est James Bond.
Le statut de distributeur ou producteur n'entre certainement que peu dans la vision du consommateur parce que, soyons honnêtes, personne n'achète un titre de studio juste parce qu'il fait partie d'un studio précis, genre "Han, c'est un titre de la Warner, j'achète !" Ca marche avec les indépendants, parce qu'il y a derrière une line up, une ligne éditoriale, mais l'identité des studios, tout le monde s'en contre fout certainement.


Ça n'est pas ce que je voulais dire.
Tu es fan d'Eastwood, des Harry Potter, ou de films de l'âge d'or d'Hollywood -> tu te retrouves avec plein de feuilles fournies avec tes DVD, et du coup, tu as tendance à te dire que si tu allais sur le site et que tu saisissais les points, et puis Warner, c'est un nom que tu connais, tu vois le logo avant les films.
Tu es fan des James Bond, d'Alien ou des productions Luc Besson, tu as des feuillets correspondant à un truc appelé Club Blu-VIP puis Cinéma-VIP, ça ne te dit pas grand chose, FPE ne te dit pas non plus grand chose, du coup, tu es moins incité à t'inscrire.

tenia54 a écrit:C'est pour ça que les titres Pathé sortent via Pathé seuls, et que les titres MGM distribués en France sous FOX ont des authorings complètement différents des titres FOX ?
Les 3 studios génèrent systématiquement des BRs très différents, alors dire que Fox France a des consignes d'en haut, tout ça, faut que t'argumentes mieux que ça. :mdr:


Euh, tu as réfléchi deux secondes, sur la différence entre la technique, l'authoring et tout ce que ça implique, géré en interne ou sous-traité à un labo indépendant selon un cahier des charges existant (Technicolor, DeLuxe, etc.), et de l'autre côté tout ce qui relève de la promo, de la distribution, qui est parfois mutualisé ou sous-traité avec des "concurrents" désormais "partenaires" ?

Warner et Paramount sont deux sociétés indépendantes. Paramount a décidé de confier aux USA la distribution de son catalogue à Warner. Du coup, African Queen va être proposé en bundle avec Casablanca, ce genre de choses. Mais la réédition de Zodiac avec le sticker Warner n'utilise pas du tout le master européen du film sorti en Europe par Warner il y a quelques années, mais celui fait par Paramount un peu plus tard. Quand le deal arrivera à expiration, chacun conservera son stock respectif et ses outils techniques respectifs. Il y a aura peut-être un jingle qui ne sera pas d'actualité en ouverture du disque, mais rien de plus.

C'est pareil pour FPE en France. C'est un consortium, une alliance tactique au niveau national qui a été très certainement validée par Fox aux USA avant que ça soit signé, mais où il n'y a pas l'idée de tout fusionner. La distribution c'est ce qu'il y a de plus coûteux et de moins valorisant pour la marque, c'est là où on s'allie ou on délègue. C'est le truc qui parle aux vendeurs qui doivent du réassort.

Dis-toi que ça fonctionne façon Union Européenne : il y a une direction qui s'occupe des affaires courantes, mais les associés discutent entre eux des opportunités et des stratégies, sans avoir forcément les mêmes intérêts.

tenia54 a écrit:Comme pour le reste, c'est pour tout le monde pareil. Aujourd'hui, les éditeurs (studios ou non) et les réseaux sociaux, c'est pas trop ça en France. C'est même le néant, pour ainsi dire, hormis une poignée d'indépendants.


C'est beaucoup plus simple que ça.
Tu "likes" la page française de Shrek ? Tu verras sans doute sur ta page d'accueil des actus concernant les autres sorties Dreamworks, mais aussi L'Âge de glace ou Arthur et les Minimoys. Mais pas sur The Tree of Life.
Le marketing ciblé (et indolore), c'est ce qui compte pour ces boîtes.

Le nom de l'éditeur, c'est très secondaire. Dans la vraie vie (autrement dit Facebook...), les gens ne vont pas liker un studio ou un éditeur.
J'ai entendu deux fois le nom de Criterion dans des fictions US. Dans les deux cas, le personnage qui en parlait était un crétin grotesque ("Jon" dans l'épisode "Mole" de Delocated, Kenny Powers à plusieurs reprises dans Eastbound & Down. Le mec a même son étagère Criterion distincte des autres, remplies essentiellement de porno, et son rival plus jeune dans son club de baseball a lui aussi sa collection et il fait des sets dans des clubs sous le nom de "DJ Blu-ray")

http://www.hbo.com/eastbound-and-down/e ... rdisc.html

tenia54 a écrit:Vu la différence de marché dématérialisé entre la France, les USA, l'Angleterre, et l'Asie (genre la Corée du Sud et la Japon), rien que du point de vue des débits Internet, j'ai des très gros doutes là dessus. Surtout quand, derrière, tu as la volonté de continuer la course aux K : le 4K, puis (si on suit NHK) le 8K, c'est pas avec de la fibre optique que ça va passer, et je ne suis pas sûr qu'à l'heure du 720p ou du 1080p, les gens vont apprécier un retour en arrière.
Parce qu'il faut pas oublier qu'en plus, aujourd'hui, les politiques de mises en places des infrastructures de réseaux sont souvent du "99%+", pas du 100%. Quand il n'y aura plus de marché physique, et plus que du démat', t'iras demander à tous ceux qui sont perdus dans des trous sans réseaux ce qu'ils regardent comme films, chez eux. :idee:


Ça n'est pas une question de "si" mais de "quand".
Ce qui coûte le plus cher aux éditeurs, c'est la promotion et la distribution. La raison pour laquelle les éditeurs ne privilégient pas la vente directe et au téléchargement (en dehors des questions d'abus de position dominante), c'est parce que les magasins physiques représentent encore une part majeure de leurs chiffres de vente et qu'on ne peut pas se les aliéner. Mais le jour où Virgin mettra la clé sous la porte, où la Fnac réduira la taille du rayon vidéo (because concurrence Internet, VPC ou téléchargement), tu peux être sûr qu'ils vont s'engouffrer à fond dans des stratégies streaming et téléchargement.
Si tout le monde n'est pas équipé haut débit à ce moment, ils conserveront sans doute une offre physique réduite sur les grosses sorties mais ils inciteront surtout les FAI et les collectivités locales à se plier à ce que le consommateur a "choisi".
Sledge Hammer
 
Messages: 3048
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 21 Avr 2013 13:18

plein de nouveaux cadeaux dans la boutique : cadenas,le kway " trop stylé" de Dany Boon, un Tshirt 20thCentury Fox, un sac , la peluche Mr Popper, des cartes postales James Bond.
Surement le moment de dépenser les derniers points avant fermeture !
wouich
 
Messages: 203
Inscription: 30 Nov 2003 15:53
Localisation: chateauroux
  • offline

Message » 06 Juin 2013 10:53

Je viens de découvrir le nouveau club de Universal / Studio Canal : http://www.universbluray.com

Le site est joli, rentrer ses codes est simplifié (juste le code, pas de titre, de date d'achat, etc.) et ......SURTOUT, SURTOUT : une sélection de 37 BLU-RAY disponibles en cadeaux, des titres variés et pas que des fonds de tiroirs ! 6 BD sont nécessaires pour en obtenir 1 gratuit, je trouve que c'est très intéressant.

Enfin un club qui a compris ce que souhaitaient ses abonnés ! :ohmg:

C'est ici que ça se passe dorénavant : --> TOPIC du club Universbluray.com
.
Fabricant d'écrans, toiles et vente d'équipement pour salle Home-Cinéma (fauteuils, tissu, molleton, baguettes Swal, etc.)
chris.24
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 16068
Inscription: 13 Jan 2004 3:44
Localisation: Dordogne (24)


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD