Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Alfred Hitchcock - Coffret

Message » 12 Oct 2012 17:36

Tithom34 a écrit:Le massacre continue, Marnie vient d'écoper d'un peu glorieux 3,5/10 :

http://enthusiasm.org/post/32075550100

Trop c'est trop. J'ai annulé ma commande, j'attendrai la sortie des titres à l'unité.
Je l'ai vu sur TCM HD , c'était ni + ni moin que du DVD upscalé , le master n'est surement pas en HD , seul " Vertigo " et " Psychose " avaient passé en HD native sur le chaine ... :wink:
Urga
 
Messages: 19671
Inscription: 15 Mar 2006 14:35
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Oct 2012 17:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Oct 2012 5:41

le coffret de la désillusion :evil: ... vue les premiers retours, j'appel de tous coeur au boycott générale et l'achat des titres vraiment remastérisé :idee:
yous
 
Messages: 2003
Inscription: 07 Mai 2009 8:58
Localisation: nord
  • offline

Message » 13 Oct 2012 10:09

Même les films les moins massacrés sont touchés par du DNR :cry: . C'est vraiment dommage qu'un si beau coffret contenant de si beaux films soit traité de cette manière...
:evil: Universal allez au diable! :evil:
littlebono
 
Messages: 87
Inscription: 13 Jan 2011 2:55
  • offline

Message » 13 Oct 2012 22:08

Le DNR c'est souvent pour cacher la misère de vielles copies Hd faites du temps des DVD ,on rehausse le contraste un max (certains en abusent tellement que les blancs sont proches du cramé,et je n'ai vu aucun teste sans plaindre curieusement,on se focalise bien trop sur le DNR,oubliant le reste ) et hop on refile du vieux pour du neuf

Re scanner le négatif d'un film ca coute cher,alors certains éditeurs évitent de le faire alors que c'est la base de tout !

Certains vont jusqu'a ne pas restaurer proprement la bande son ,ils sont rares mais ca existe encore !

Sur TCM Hd certains vieux films ont le minimum,mais souvent c'est supérieurs a certains blu ray,il y a juste que le nettoyage de l'image n'est pas fait ,points blancs et autre défauts ,mais l'image a un rendu HD car visiblement c'est de nouveaux scans !

Quand on vois cela,on comprend vite que quand une copie n'a pas de piqué,ce n'est pas forcément du a du DNR,c'est la copie qui est comme cela ,car datant du siècle dernier !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8160
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 15 Oct 2012 18:07

jhudson a écrit:Le DNR c'est souvent pour cacher la misère de vielles copies Hd faites du temps des DVD ,on rehausse le contraste un max (certains en abusent tellement que les blancs sont proches du cramé,et je n'ai vu aucun teste sans plaindre curieusement,on se focalise bien trop sur le DNR,oubliant le reste ) et hop on refile du vieux pour du neuf


Oui et non.
Il y a des titres dont l'évidence du travail sur une nouvelle copie saute aux yeux, mais le transfert est complètement ruiné parce qu'un mec a appuyé sur le mauvais bouton. Pour les Hitchcock, c'est d'ailleurs ce dont tout le monde rêve, certains imaginant Universal corrigeant en 1 mois (en fait, 2 semaines, le temps ensuite d'envoyer en production) 5 films défaillant (et là, à part un problème se réglant avec un bouton...).

On peut prendre Le samourai, on peut prendre beaucoup de titres Universal, il y a nombre de BRs qui sont tout simplement tirés de choses faites par des gens qui ne savent pas ce qu'est un transfert respectueux, et y intègrent toujours leur notion subjective d'une belle image. Universal sont notamment les champions du EE, comme sur American Graffiti mais pas mal de leurs titres 100th anniversary (All quiet on the western front, notamment).
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 15 Oct 2012 18:45

tenia54 a écrit:
jhudson a écrit:Le DNR c'est souvent pour cacher la misère de vielles copies Hd faites du temps des DVD ,on rehausse le contraste un max (certains en abusent tellement que les blancs sont proches du cramé,et je n'ai vu aucun teste sans plaindre curieusement,on se focalise bien trop sur le DNR,oubliant le reste ) et hop on refile du vieux pour du neuf


Oui et non.
Il y a des titres dont l'évidence du travail sur une nouvelle copie saute aux yeux, mais le transfert est complètement ruiné parce qu'un mec a appuyé sur le mauvais bouton. Pour les Hitchcock, c'est d'ailleurs ce dont tout le monde rêve, certains imaginant Universal corrigeant en 1 mois (en fait, 2 semaines, le temps ensuite d'envoyer en production) 5 films défaillant (et là, à part un problème se réglant avec un bouton...).

On peut prendre Le samourai, on peut prendre beaucoup de titres Universal, il y a nombre de BRs qui sont tout simplement tirés de choses faites par des gens qui ne savent pas ce qu'est un transfert respectueux, et y intègrent toujours leur notion subjective d'une belle image. Universal sont notamment les champions du EE, comme sur American Graffiti mais pas mal de leurs titres 100th anniversary (All quiet on the western front, notamment).


Mais est on sur que tout ces films a probléme viennent de copies neuves?

je viens de voir qu'un autre coffret sort édité par Warner

La Collection Alfred Hitchcock - La mort aux trousses + L'inconnnu du Nord-Express + Le crime était presque parfait [Blu-ray]

Ce dernier film a une image désastreuse,ca passe d'un plan potable a un plan digne d'un vieux DVD,je l'avais vu sur Paris premiére HD en zappant par hasard ,j’hésitais vraiment de savoir si c'était une copie Hd ou non, j'avais vu juste surement ce qui est sorti de pire en blu ray , même Warner ressort les vielles copies

http://www.blu-ray.com/movies/Dial-M-fo ... ray/10453/

Image
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8160
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 15 Oct 2012 19:24

jhudson a écrit:
tenia54 a écrit:
jhudson a écrit:Le DNR c'est souvent pour cacher la misère de vielles copies Hd faites du temps des DVD ,on rehausse le contraste un max (certains en abusent tellement que les blancs sont proches du cramé,et je n'ai vu aucun teste sans plaindre curieusement,on se focalise bien trop sur le DNR,oubliant le reste ) et hop on refile du vieux pour du neuf


Oui et non.
Il y a des titres dont l'évidence du travail sur une nouvelle copie saute aux yeux, mais le transfert est complètement ruiné parce qu'un mec a appuyé sur le mauvais bouton. Pour les Hitchcock, c'est d'ailleurs ce dont tout le monde rêve, certains imaginant Universal corrigeant en 1 mois (en fait, 2 semaines, le temps ensuite d'envoyer en production) 5 films défaillant (et là, à part un problème se réglant avec un bouton...).

On peut prendre Le samourai, on peut prendre beaucoup de titres Universal, il y a nombre de BRs qui sont tout simplement tirés de choses faites par des gens qui ne savent pas ce qu'est un transfert respectueux, et y intègrent toujours leur notion subjective d'une belle image. Universal sont notamment les champions du EE, comme sur American Graffiti mais pas mal de leurs titres 100th anniversary (All quiet on the western front, notamment).


Mais est on sur que tout ces films a probléme viennent de copies neuves?

je viens de voir qu'un autre coffret sort édité par Warner

La Collection Alfred Hitchcock - La mort aux trousses + L'inconnnu du Nord-Express + Le crime était presque parfait [Blu-ray]

Ce dernier film a une image désastreuse,ca passe d'un plan potable a un plan digne d'un vieux DVD,je l'avais vu sur Paris premiére HD en zappant par hasard ,j’hésitais vraiment de savoir si c'était une copie Hd ou non, j'avais vu juste surement ce qui est sorti de pire en blu ray , même Warner ressort les vielles copies

http://www.blu-ray.com/movies/Dial-M-fo ... ray/10453/

Image


OUCH, MAZETTE !!! :o

La deuxième capture de Dial M for Murder sur le site Blu-ray.com est impressionnante !

A ce niveau là, c'est pas du EE, ça va bien au delà.

On dirait qu'un enfant débile a pris un feutre fluo et s'est amusé à dessiner au hasard autour du Mossieu !

C'est vraiment une honte de vendre aux gens une mer.de pareille en collant un sticker HD sur la boîte.

En tôle, l'éditeur ! :evil:
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 15 Oct 2012 20:48

Je sais ,sur certains plans les personnages ont un halo blanc autour d'eux,c'est typique des vielles copies qu'on voyait il y a plus de 10 ans ,pas étonnant qu'avec une "réstauration" pareil que l'effet 3D ne soit pas convaincant,car a l'époque on tournait avec 2 cameras ,pas de conversion comme maintenant

On dirait que Warner a essayé de faire une copie potable en prenant des plans un peu partout !

je crois que Warner est bien parti pour remporter le prix ! :ko:
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8160
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 15 Oct 2012 23:08

tenia54 a écrit:Il y a des titres dont l'évidence du travail sur une nouvelle copie saute aux yeux, mais le transfert est complètement ruiné parce qu'un mec a appuyé sur le mauvais bouton. Pour les Hitchcock, c'est d'ailleurs ce dont tout le monde rêve, certains imaginant Universal corrigeant en 1 mois (en fait, 2 semaines, le temps ensuite d'envoyer en production) 5 films défaillant (et là, à part un problème se réglant avec un bouton...).

On peut prendre Le samourai, on peut prendre beaucoup de titres Universal, il y a nombre de BRs qui sont tout simplement tirés de choses faites par des gens qui ne savent pas ce qu'est un transfert respectueux, et y intègrent toujours leur notion subjective d'une belle image. Universal sont notamment les champions du EE, comme sur American Graffiti mais pas mal de leurs titres 100th anniversary (All quiet on the western front, notamment).


Quelques raccourcis contestables, je dirais...

Le problème principal pour les studios avec un gros catalogue, c'est les frais à engager si on veut faire un nouveau télé-cinéma plutôt que de reprendre un master HD existant et le retravailler. Autant Sony, qui sort cinq ou six classiques par an grand maximum en Blu-ray peut se le permettre, autant ça pose problème à des boîtes comme Universal ou Warner.

Ensuite, il y a l'état de conservation des éléments (négatif, etc.). L'éco-cinéphilos modernis (le home cinéphile contemporain, si vous préférez) a tendance à regarder des "qualités de transfert", des "absences de DNR" ou des "éditions Criterion" plutôt que des films, avec l'aspect de l'image qui a depuis longtemps pris le pas sur la qualité du scénario, de l'interprétation et le reste, et il réduit de ce fait le film à la fidélité de la photo par rapport à la projection d'origine à la sortie. Il se distingue de l'éco-cinéphilos vulgaris, qui lui aime bien les "images qui pètent" avec du contraste tout plein et pas de bruit mais le rejoint dans le sens où il ne regarde souvent même plus un film mais un support abstrait.
Notre home-cinéphile serait bien embêté s'il savait dans quelles conditions les négatifs originaux ont été traités durant des décennies, parce que l'on ne soupçonnait simplement aucun potentiel commercial à un négatif qui avait été usé à force de servir pour des copies à l'époque de sa sortie. Les studios n'y croyaient pas (d'où Paramount qui revend dans les années 50 son vieux catalogue pour une bouchée de pain). Et, plus drôle, la plupart des réalisateurs ou des acteurs ne se doutaient pas que le truc qu'ils faisaient pour avoir de quoi payer leurs maîtres-chanteurs intéresserait encore des gens trente ou quarante ans après. Ça n'est dans les années 70 ou 80 que l'on a commencé à préserver sérieusement tout ça, sans parvenir pour autant à rattraper les dégâts.
Auparavant, près de 90 % des films muets étaient partis en fumée, plein de négatifs ont été mis au rebut, etc. Et un film comme "À l'ouest rien de nouveau" a, comme on dit, sacrément morflé entre sa sortie et aujourd'hui.

Si les studios veulent que leur catalogue continue à leur rapporter de l'argent, ils sont contraints d'avoir des masters HD pour tout ce qui existe. Pas pour le Blu-ray, hein... D'abord pour tout ce qui est diffusions télé (avec le passage inéluctable des chaînes à la HD), et aussi pour des raisons d'archivage, surtout que les pellicules se dégradent avec le temps et que, bon, le nitrate, c'est pas vraiment ce qu'il y a de plus stable au monde. Le Blu-ray et la paluche des home-cinéphiles, ça n'est pas l'obsession d'un gros studio. Ce qui compte, c'est que leurs films connus aient un master HD et puissent dans cinq ou dix ans continuer à leur rapporter de l'argent d'une façon ou d'une autre. Il suffit que ça soit HD, ensuite la qualité du master est une question secondaire qui intéresse surtout les gens qui payent un film 20 euros ou dollars.

Pour peu qu'on arrête un peu avec le "plus puriste que moi tu meurs", je reconnais qu'Universal a fait un boulot magnifique sur le Dracula de Tod Browning que j'ai vu hier soir. Bien sûr, l'image a été bidouillée, le contraste modifié numérique sur des parties de l'image comme c'est expliqué sur un supplément. Mais l'image, après ce nettoyage, n'a probablement jamais été aussi proche de ce qu'elle avait été en 1931. Il pourrait certes y avoir plus de grain, on aurait pu ne pas modifier le contraste et le résultat aurait comporté la "patine" à laquelle certains semblent tenir. Mais on aurait eu aussi un résultat terne, dénué de l'expressivité que la photo de Karl Freund retrouve après cette restauration. Et c'était exactement le même genre de boulot tenté (avec peut-être un peu moins de ressources) sur À l'ouest rien de nouveau.

Pour en revenir à Hitchcock, ce qui semble manifeste, c'est qu'Universal comptait au départ sortir quelques uns des titres phares un par un et que ceux-ci étaient déjà avancés dans leur restauration pour les 100 ans du studio. À un moment le service marketing a considéré que ça serait plus rentable (ou qu'on rentrerait plus vite dans les frais) si on proposait un coffret intégral comme celui qui existait du temps du DVD et qu'on le sortait pour la fin 2012. Et du coup, on a repris à la va-vite des transferts anciens pour les autres titres (et des masters pas forcément extra), on les a passés à l'Ajax DNR et on a donc le résultat déjà abondamment commenté sur les titres années 60 et 70.

La question c'est de savoir si on hurle à la mort et à la trahison parce qu'on a osé toucher à Sir Alfred ou bien si on considère que ce qui est proposé c'est un coffret de huit ou neuf "grands" Hitchcock avec une image apparemment de très bonne qualité, et en complément six ou sept DVD plus ou moins bien upscalés. Si les films que je préfère sont bel et bien restaurés de façon correcte, et que je trouve le coffret à un prix raisonnable, j'arriverai à survivre en sachant que j'ai du DNR sur quelques disques de ma collection, même un film que j'aime bien. On a tous à faire des compromis à un moment ou à un autre. Je l'ai déjà dit, mon critère avant de racheter un film c'est de savoir si l'amélioration de la qualité d'image par rapport au DVD que j'ai va vraiment m'apporter un plaisir supplémentaire justifiant la dépense de x ou y euros. Pas de me décerner un badge de cinéphile parce que je poste 15 variations de "Universal sucks" sur un forum HC.

En tout cas, "tout le monde" ne rêve pas de films de Hitchcock sans DNR. La plupart des gens ne feront d'ailleurs pas attention et même si je cherchais à les inciter à leur faire rejoindre la cause du "le DNR, c'est mal", je garderais en mémoire qu'on n'aurait de toute façon pas été près de si tôt à voir une édition Blu-ray satisfaisante du "Rideau déchiré" ou de "Pas de printemps pour Marnie".
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 16 Oct 2012 22:10

Sledge Hammer a écrit:Ensuite, il y a l'état de conservation des éléments (négatif, etc.). L'éco-cinéphilos modernis (le home cinéphile contemporain, si vous préférez) a tendance à regarder des "qualités de transfert", des "absences de DNR" ou des "éditions Criterion" plutôt que des films, avec l'aspect de l'image qui a depuis longtemps pris le pas sur la qualité du scénario, de l'interprétation et le reste, et il réduit de ce fait le film à la fidélité de la photo par rapport à la projection d'origine à la sortie. Il se distingue de l'éco-cinéphilos vulgaris, qui lui aime bien les "images qui pètent" avec du contraste tout plein et pas de bruit mais le rejoint dans le sens où il ne regarde souvent même plus un film mais un support abstrait.

[...]

Auparavant, près de 90 % des films muets étaient partis en fumée, plein de négatifs ont été mis au rebut, etc. Et un film comme "À l'ouest rien de nouveau" a, comme on dit, sacrément morflé entre sa sortie et aujourd'hui.


Je serais tout à fait d'accord avec toi si on n'avait pas déjà vu en BR des films invisibles jusqu'à présent sortir dans des conditions exceptionnelles.
Notamment parce que, quoiqu'on en dise, il est extrêmement fréquent de réussir à retrouver un négatif en bonne état, une copie 35mm qui traînait dans une collection perso ou autre.

A l'heure actuelle, de ce que j'ai pu voir sur près de 450 BRs, la grande majorité du temps, quand un BR est foireux, c'est parce que le studio qui l'a édité a 2 mains gauches.
L'Edge Enhancement d'American Graffiti, il est par dessus une copie splendide.
Le DNR de Predator, il est sur une copie d'une propreté fabuleuse (et avec un contraste autrement plus convaincant que celui de la 1ere édition).

Pour moi, non : on peut être HD-phile (voire phage / vore) sans y perdre sa cinéphilie. Mais quand j'achète un BR, j'ai en tête d'avoir un produit respectueux du film, notamment parce qu'il existe sur le support des films qui prouvent qu'on peut être respectueux, même pour des films de 80 ans. City Girl et Sunrise, en BR, ça enterre pas mal de choses autrement plus récentes. Et ça, pour moi, ça pointe un très gros problème de fond. Pas forcément une question de temps ou d'argent, mais une question de compétences.

Sledge Hammer a écrit:Il suffit que ça soit HD, ensuite la qualité du master est une question secondaire qui intéresse surtout les gens qui payent un film 20 euros ou dollars.


Gladiator. :idee:
CQFD.
La preuve qu'un master HD seul ne suffit pas.

Sledge Hammer a écrit:La question c'est de savoir si on hurle à la mort et à la trahison parce qu'on a osé toucher à Sir Alfred ou bien si on considère que ce qui est proposé c'est un coffret de huit ou neuf "grands" Hitchcock avec une image apparemment de très bonne qualité, et en complément six ou sept DVD plus ou moins bien upscalés. Si les films que je préfère sont bel et bien restaurés de façon correcte, et que je trouve le coffret à un prix raisonnable, j'arriverai à survivre en sachant que j'ai du DNR sur quelques disques de ma collection, même un film que j'aime bien. On a tous à faire des compromis à un moment ou à un autre. Je l'ai déjà dit, mon critère avant de racheter un film c'est de savoir si l'amélioration de la qualité d'image par rapport au DVD que j'ai va vraiment m'apporter un plaisir supplémentaire justifiant la dépense de x ou y euros. Pas de me décerner un badge de cinéphile parce que je poste 15 variations de "Universal sucks" sur un forum HC.


Quand j'achète 13 inédits en HD, j'espère avoir autre chose qu'un DVD upscalé pour 40% des films concernés. Sinon, ça m'intéresse pas, tout simple. Je trouve ça aberrant en 2012, quand on voit ce qui est possible, d'accepter un traitement pareil pour des films. Déjà parce que ça signifie qu'Universal pond des trucs pas finis, mais ça c'est pas nouveau, mais aussi parce qu'il parait évident que si le retour négatif est suffisant, ils vont nous refaire le coup de Gladiator avec une édition corrigée dans 2 ans.

Evidemment, pourquoi se gêner, quand les pigeons affluent (le coffret UK est parait-il épuisé sur Amazon) pour acheter un coffret BR dont 40% du contenu est tout simplement indigne du format.
Payer 120€ pour un coffret dont 40% est indigne du support, ma 1er réaction, c'est de dire "OK, alors ce qui m'intéresse, c'est de ne payer que 60% du prix, mais uniquement les 8 titres qui tiennent la route".

Je ne compte pas repasser à la caisse tous les 2 ans parce que les mecs aux commandes de projet chez Universal sont une bande de singes manchots qui foutent leur pognon en l'air.

Ca n'a rien à voir avec la cinéphilie, pour le coup. C'est juste une question de morale, de politique d'achat, de rapport qualité / prix.

- Tenez mon bon m'sieur, voilà un sachet de 10 citrons pour 10€, ça fait 1€ pièce, alors qu'à l'unité, ce serait 1.3€ ! Quelle économie ! Bon, par contre, y en a 4 qui sont en train de moisir, faudra pas traîner pour les manger, hein.
- Ca tombe bien, il m'en fallait 8 ! Quelle économie !

...

Attention, hein, je dis pas que ce que tu fais n'est pas valable. Chacun trouve midi à sa porte, tout ça, et ce que tu dis a son sens (et je suis partiellement d'accord avec toi), mais je suis profondément en désaccord avec l'idée de valider le coffret Hitchcock parce qu'il faut "faire des compromis".

Faire des compromis, c'est vaguement faire avec GoldenEye DNRisé dans le coffret Bond. Parce qu'un film sur 22, c'est autre chose que 4-5 sur 13 inédits. Encore plus quand les 22 films coûtent autant que les 14 Hitchcock (pour 13 inédits et 1 doublon, donc).
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 17 Oct 2012 9:40

Entièrement d'accord avec Tenia, à 130 e j'attend aussi autre chose que du upscallé
yous
 
Messages: 2003
Inscription: 07 Mai 2009 8:58
Localisation: nord
  • offline

Message » 17 Oct 2012 17:13

Faites comme moi attendez l'intégrale Hitch sur TCM HD,ou alors que le coffret soit soldé ! :lol:

Ils vont aussi passer l'intégrale David Lean,avec des films qu'on n'est pas prés de voir en france en blu ray,surtout ses premiers films en N/B !

Il risque d'y avoir de mauvaises surprises,mais on n'aura pas acheté les blu ray ....
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8160
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 17 Oct 2012 17:27

Sledge Hammer a écrit:
Ensuite, il y a l'état de conservation des éléments (négatif, etc.). L'éco-cinéphilos modernis (le home cinéphile contemporain, si vous préférez) a tendance à regarder des "qualités de transfert", des "absences de DNR" ou des "éditions Criterion" plutôt que des films, avec l'aspect de l'image qui a depuis longtemps pris le pas sur la qualité du scénario, de l'interprétation et le reste, et il réduit de ce fait le film à la fidélité de la photo par rapport à la projection d'origine à la sortie. Il se distingue de l'éco-cinéphilos vulgaris, qui lui aime bien les "images qui pètent" avec du contraste tout plein et pas de bruit mais le rejoint dans le sens où il ne regarde souvent même plus un film mais un support abstrait.



je ne pense pas trop qu'on préféré un film pour sa qualité d'image uniquement,car quand un film est moyen ou carrément mauvais,on se moque que l'image soit net ou pas!

Surtout qu'avec les tournages en numérique actuellement,n'importe quel série Z a une belle image!

Pour moi je probléme,c'est que les anciens films intéressent peu de monde et de spectateurs jeunes!

Bien sur ce n'est pas le cas de personnes qui lisent ce topic,mais les autres préfèrent voir un remake récent (souvent ils le savent même pas) bien naze que l'original en N/B bien meilleur,même les cinéphile parfois ne savent pas qu'un vieux film qu'ils aiment est quand même un remake,comme le prisonnier de Zenda 1952 de Richard Thorpe,qui est un remake inodore en technicolor et plan par plan de la version du génial John Cromwell,qui a été dépouillé de son œuvres par moulte remake en couleur toujours inférieurs

Les "cinéphiles" qui se gargarisent avec d’honnête faiseur comme Thorpe (peu de ses films m'ont marqué autant que ceux de Cromwell) en oubliant ce dernier ,ne méritent que mépris,car lui était un vrai auteur ,assez rare a l'époque vu le système des studios

Enfin tout cela est un autre débat!
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8160
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 17 Oct 2012 21:13

jhudson a écrit:Ils vont aussi passer l'intégrale David Lean,avec des films qu'on n'est pas prés de voir en france en blu ray,surtout ses premiers films en N/B !


C'est clair. Bien content d'être équipé Zone A pour des sorties pareilles, en tout cas.

En tout cas, je tiens juste à préciser que je ne rejette pas complètement ce qu'écrit Sledge. Je trouve juste dommage de devoir faire des compromis mais payer le prix fort quand même. C'est quelque chose qui, pour moi, revient à accepter de se faire pigeonner ouvertement.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 18 Oct 2012 23:01

Surtout faire des compromis pour un cineaste aussi majeur qu'hitchcock. Ça a déjà été le cas avec Kubrick ( A clockwork orange, Spartacus... ) les studios pensent pognon, ce ne sont pas des directeurs de musées. La solution, boycotter... Mais visiblement, certains s'accomodent des compromis. On en fait un, puis deux, puis...
Moi par exemple j'ai catégoriquement refusé d'acheter cette arnaque de Prédator dégrainé à donf et ripoliné comme pas permis.
zino 93
 
Messages: 177
Inscription: 25 Oct 2008 13:00
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message