Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 13 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Coup de gueule prix des Bluray en France

Message » 02 Mar 2014 19:02

Stream a écrit:En attendant, il faudra que tu m'expliques une chose.

Si on suit ta réflexion : pourquoi toutes les personnes - toutes - à qui j'en parle trouvent encore le prix de la nouveauté DVD trop élevé ?

Il s'agit pourtant d'un produit qui s'est "largement propagé"...

Mais aux yeux des consommateurs que j'entends (ceux de la vraie vie, pas les spécifiques comme nous :mdr: ) ce prix n'a toujours pas baissé suffisamment :wink:


Même réponse qu'au dessus : ce sont les acheteurs qui drivent les prix.
En 2008, le prix moyen d'un DVD nouveauté était de 19.40€, celui d'un titre de catalogue 10.42€. Les DVDs vendus plus de 20€ représentaient 36% des PDM valeur, ceux entre 17 et 20€ 28.8% (1er segment vendu en valeur). Globalement, les titres chers baissaient d'1 à 3% en prix moyen et en PDM valeur.
En 2013 : DVD nouveauté à 17.11€ (-11% depuis 2008), DVD catalogue à 8.26€ (-21%). Les DVDs vendus à plus de 20€ ne sont pas indiqués dans le rapport du CNC. Ceux vendus entre 17 et 20€ représentent 23.7% en PDM valeur (toujours le 1er segment vendu en valeur) (-5.1% par rapport à 2008). Par contre, en volume, c'est maintenant les DVDs entre 3 et 8€ qui sont le 1er segment vendu à 30.1% en PDM volume (chose amusante, en 2012, ils représentaient 33.8% en PDM Volume).

Visiblement, alors qu'un nombre considérable de DVDs sont achetés en 3 et 8€, un nombre tout aussi considérable de DVDs sont achetés "plein pot" (entre 17 et 20€).

Donc, comment je te l'explique ? Bah visiblement, les gens trouvent ça trop cher, mais ça ne les empêche pas d'acheter plein pot. :idee:
C'est rigolo, quand même. T'as donc des gens qui trouvent que le prix n'a pas assez baissé, et pourtant... :hehe:

D'ailleurs, un petit jeu très facile : le top des ventes Amazon. En BR, dans le top 20, seules 4 promos et 2 nouveautés à prix réduit (Rush et Les 3 frères). Tout le reste est de la nouveauté. Le 1er du top est... Gravity 3D dont les vrais consommateurs de la vraie vie réelle™ se plaignent partout du prix excessif. Etrange, non ? :mdr:
Compilé avec les DVDs, le constat est à peu près le même, la grande majorité des titres DVDs actuellement les plus vendus sur Amazon sont des nouveautés. Les prix oscillent par contre plutôt (hors séries) autour de 15€ que de 17€... ce qui voudrait dire que les prix de ventes auraient plutôt chuté de... 23%. :mdr:

Oui, mais les vrais consommateurs de la vraie vie réelle™ n'achèteraient-ils pas plutôt à la FNAC que sur Amazon ?

OK, alors jetons un oeil aux meilleures ventes BRs : prix moyen unitaire hors coffrets et séries : 19.6€. 5 promos sur les 20 1eres ventes.

En DVD, même constat : 5 promos dans le top 20. Prix moyen : 11.5€. Soit une baisse de... 40.72%.

Donc, les 20 titres les plus vendus en DVD à la FNAC posent un prix unitaire moyen inférieur de 41% à ce qui se faisait en 2008.


Au hasard, comparons aux iPhone : en 2008, un iPhone 16 Go coûtait 659€. En 2013, un iPhone 5C 16 Go coûte... 599€ soit une baisse de 9%. Et ça se vend très bien.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Annonce

Message par Google » 02 Mar 2014 19:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Mar 2014 19:58

tenia54 a écrit:
Stream a écrit:

Au hasard, comparons aux iPhone : en 2008, un iPhone 16 Go coûtait 659€. En 2013, un iPhone 5C 16 Go coûte... 599€ soit une baisse de 9%. Et ça se vend très bien.


Salut,

Va essayer de télécharger illégalement un IPhone !! :lol:

Le problème du marché de la vidéo est lié à 90% au téléchargement illégal epicetou.

++
karimdauphins
 
Messages: 180
Inscription: 25 Aoû 2006 17:59
  • offline

Message » 02 Mar 2014 20:22

karimdauphins a écrit:Le problème du marché de la vidéo est lié à 90% au téléchargement illégal epicetou.


C'est un raccourci-cliché qui a été réfuté de nombreuses fois, notamment par les études qui pointent que les gros consommateurs de films en format illégaux sont souvent des gros consommateurs de films tout court, dotés de gros budgets pour des achats vidéo.

Par exemple, j'achète 20-25 films par mois, ça ne m'empêche pas de tipiaker ci et là. Pour autant, même si je tipiake, j'achète 25 films par mois de plus que chacun des membres de ma famille... qui eux ne tipiakent pas. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 02 Mar 2014 20:58

Et pour rebondir sur le dernier paragraphe, moi par exemple, j'ai jamais autant acheté de films ou de séries que depuis que je télécharge. Ça me permet souvent de découvrir quelque chose que je ne souhaite pas forcément voir au cinéma, mais que je découvre en ligne. Ça me plait et j'achète. Alors que si je pouvais pas voir en ligne, je n'achèterai pas quelque chose que je n'ai pas vu. Je n'ai jamais fait de "blind buy" car j'ai peur de dépenser de l'argent pour quelque chose que je risque de ne pas aimer.
Dalsk
 
Messages: 802
Inscription: 01 Juin 2010 12:21
Localisation: Paris, France

Message » 02 Mar 2014 21:26

On est ici sur un forum de passionnés qui n'est pas représentatif du marché global de la vidéo.

Autour de moi pas mal de monde téléchargent et font profiter autour d'eux (réseaux professionnels / amis / familles) les divers films et séries qu'ils téléchargent dans des qualités qui aujourd'hui conviennent à tous le monde.

Aujourd'hui même avec un débit internet de 2 Méga, on peut télécharger un MKV HD 720P de 4/5 Go en 6/7 Heures alors avec tous les programmes de montée en débit qui arrive un peu partout, cela va être la fête un MKV HD en 60 minutes.

Pour information le dernier presseur français indépendant QOL vient d'être placé en redressement judiciaire.
Il avait tablé sur 2013 pour une augmentation de 15 % en volume de BR et a terminé avec une baisse de 8 %

Certe le prix de vente public d'un BR est trop cher mais sorti d'usine on est à environ 0,70 € HT

Je crois que la fin du support physique arrive à grand pas.

++
karimdauphins
 
Messages: 180
Inscription: 25 Aoû 2006 17:59
  • offline

Message » 03 Mar 2014 0:53

karimdauphins a écrit:Certes le prix de vente public d'un BR est trop cher mais sorti d'usine on est à environ 0,70 € HT.


Ouh là malheureux, n'écrit surtout pas ça !

Blague à part, même le patron de QOL a souligné qu'un prix trop élevé était un facteur important...
http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 651510.php

Mais bon, avec son expérience reconnue, il doit probablement lui aussi se tromper dans son analyse.
Heureusement en lisant ce thread, avec moult statistiques, il verra la lumière j'en suis sûr :mdr:.
Stream
 
Messages: 57
Inscription: 11 Nov 2011 12:33
  • offline

Message » 03 Mar 2014 8:35

Tu vois, c'est formidable, j'écris avec moult exemples chiffrés, j'argumente, je reste courtois et on me répond à coups de sophisme. Ca fait plaisir, à n'en pas douter. :thks:

Stream a écrit:Blague à part, même le patron de QOL a souligné qu'un prix trop élevé était un facteur important...
http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 651510.php

Mais bon, avec son expérience reconnue, il doit probablement lui aussi se tromper dans son analyse.
Heureusement en lisant ce thread, avec moult statistiques, il verra la lumière j'en suis sûr :mdr:.


Ou ai-je écrit que le prix n'était pas un facteur ?
Evidemment, que le prix est un facteur. Sauf que l'élasticité des prix, elle, n'est pas extensible à l'infini. De nombreux éditeurs français ayant essayé d'y jouer n'ont pas réussi à compenser la baisse des prix pour une hausse des ventes équivalente ou supérieur.

Elasticité des prix, ça va, j'utilise des concepts pas trop café du commerce ?

Quant à son expérience reconnue qui lui permet une bonne analyse, tu parles d'un studio d'authoring qui avait misé sur le BR Pure Audio. Excuse-moi de rire doucement. :mdr:

Stream a écrit:
karimdauphins a écrit:Certes le prix de vente public d'un BR est trop cher mais sorti d'usine on est à environ 0,70 € HT.


Ouh là malheureux, n'écrit surtout pas ça !


Oui, il vaut mieux.
Ou alors, non, restez dans les clichés de discussions de café du commerce, faisant fi des marges des distributeurs, des surfaces de vente, des coûts de production des films, etc etc.
"Nan, mais tu comprends, ce bout de plastique ne coûte rien, en fait !"
Oui oui, voilà voilà...
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 03 Mar 2014 10:35

Tenia,

Sans polémique aucune, je trouve que tu joues sur les mots. Je parle bien évidemment de prix "trop élevé" (ma phrase quotée) comme facteur, donc pas de prix tout court :idee: . C'est surtout là où nos avis divergent.

J'ai tenté d'avancer que beaucoup de monde, consommateurs comme professionnels reconnus, soulignent qu'un prix trop élevé de Blu-ray explique en partie la situation de notre marché local aujourd'hui.

Tu as un point de vue différent, c'est très bien et ce qui fait la richesse d'un forum/de ses échanges.

Mais les statistiques c'est une chose, quand la perception/analyse de la rue et du secteur (ceux qui y travaillent comme QOL) est au moins aussi importante à mes yeux et... Bien plus éclairante que tu veux le faire croire.

Une dernière précision, qui viendra compléter tes connaissances (aucune ironie, je précise si besoin) : QOL n'est pas un studio d'authoring, mais une usine de pressage - entre autres, cf lien de l'article.

Tu peux "rire doucement", mais en attendant : arriver en quelques années à dupliquer 40% du volume éditeurs BD d'un marché local (et essayer d'innover en tant qu'entrepreneur, ses actions ne se limitant pas au BD audio - cf encore lien de l'article)... J'ai du mal à saisir le côté humoristique, pour ma part.
Stream
 
Messages: 57
Inscription: 11 Nov 2011 12:33
  • offline

Message » 03 Mar 2014 15:22

Stream a écrit:Tenia,

Sans polémique aucune, je trouve que tu joues sur les mots. Je parle bien évidemment de prix "trop élevé" (ma phrase quotée) comme facteur, donc pas de prix tout court :idee: . C'est surtout là où nos avis divergent.

J'ai tenté d'avancer que beaucoup de monde, consommateurs comme professionnels reconnus, soulignent qu'un prix trop élevé de Blu-ray explique en partie la situation de notre marché local aujourd'hui.

Tu as un point de vue différent, c'est très bien et ce qui fait la richesse d'un forum/de ses échanges.

Mais les statistiques c'est une chose, quand la perception/analyse de la rue et du secteur (ceux qui y travaillent comme QOL) est au moins aussi importante à mes yeux et... Bien plus éclairante que tu veux le faire croire.


Ca, je le comprends tout à fait. Ce qui m'embête, c'est qu'on commence discrètement à écrire que je me prends pour Raël tout puissant et qu'il y a des choses qu'il ne faut pas écrire (sous peine de quoi ?).
C'est rigolo 5 minutes, mais quand on essaie d'élargir le débat et le compléter avec les chiffres officiels du marché, ça devient lassant et franchement démotivant.

La perception et l'analyse de la rue sont importantes, oui, mais tu les recueilles comment ? Quelle est leur représentativité à l'échelle d'un pays ? C'est précisément à ça que servent ces stats. Parce que moi aussi je peux faire un sondage auprès de mes grands parents et en conclure que 100% des gens ne connaissent même pas l'existence du Blu Ray.

On me dit "c'est trop cher". Je réponds "alors comment ça se fait que ça se vende majoritairement à ce prix ?" C'est pas plus compliqué que ça, et il ne faut pas non plus y voir plus de malice que ça.

Parce qu'au final, ce sont tout de même des statistiques nationaux, compilés de manière plutôt factuelle et précise. Pour moi, ça prévaudra toujours sur les avis d'un entourage ou 2.

Ca me refait penser à une discussion sur DVD Classik où un mec disait "nan mais attends, le Blu Ray, faut pas déconner. Déjà, je vois autour de moi qu'un paquet de gens ont même pas de TV tout court".
Sauf qu'au niveau national, "un paquet" représente moins de 5%. La TV est le 1er bien de consommation possédé par les foyers français d'après l'INSEE.

Donc voilà, c'est ce genre de choses qui me font dire que rien ne vaut une bonne grosse machine à statistiques comme ça.

Après, effectivement, on l'interprète de manière différente. Ca, c'est autre chose.

Stream a écrit:Une dernière précision, qui viendra compléter tes connaissances (aucune ironie, je précise si besoin) : QOL n'est pas un studio d'authoring, mais une usine de pressage - entre autres, cf lien de l'article.


Oui, my bad, j'étais persuadé qu'ils proposaient aussi des solutions d'authoring en plus du pressage.

Stream a écrit:Tu peux "rire doucement", mais en attendant : arriver en quelques années à dupliquer 40% du volume éditeurs BD d'un marché local (et essayer d'innover en tant qu'entrepreneur, ses actions ne se limitant pas au BD audio - cf encore lien de l'article)... J'ai du mal à saisir le côté humoristique, pour ma part.


Trouver comme exemple d'analyse précise celle d'une boîte qui met la clé sous la porte pour avoir misé sur le mauvais cheval, j'avoue que mon humour cynique a repris dessus et a trouvé ça rigolo. :mdr:
Un peu comme si on me disait aujourd'hui de faire confiance à un mec qui a tout misé sur la rouble russe.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 03 Mar 2014 16:17

À propos de La Reine des neiges, je signale que le film ne sortira pas en 3D aux USA, certainement pour des raisons de rentabilité.
Alors que Disney était jusqu'à présent en position de pointe en matière de Blu-ray 3D et que le film est le plus gros succès de leur histoire sous leur propre nom.
Il n'y a pas que le coût de fabrication à prendre en compte, ou bien l'authoring. Si le grand public "persiste" à préférer la version 2D des films d'animation en Blu-ray malgré des bonus exclusifs sur le disque 3D, ça fait des exemplaires qui restent sur les présentoirs alors que les éditions "simples" s'écoulent. Et ça, les revendeurs n'apprécient pas trop, ça fait des retours chez les grossistes, des provisions à faire dans les comptes au bout de x semestres, etc. Donc il semblerait que le marché du Blu-ray 3D s'essouffle, ce qui n'est pas au fond surprenant vu que les fabricants d'écrans ont arrêté de communiquer là-dessus pour se concentrer sur l'Ultra HD et que personne n'est trop excité à l'idée de voir coexister DVD, Blu-ray, Blu-ray 3D, Blu-ray "4K" (l'appellation marketing de Sony), et futur Blu-ray UHD.
Sledge Hammer
 
Messages: 3063
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 03 Mar 2014 19:49

tenia54 a écrit:On me dit "c'est trop cher". Je réponds "alors comment ça se fait que ça se vende majoritairement à ce prix ?"


Décidément, nous ne serons pas d'accord sur ce point :D

Sur la vie totale d'un produit Blu-ray que ce soit en en retail ou en VPC, je ne suis pas vraiment convaincu que le titre sera vendu "majoritairement à ce prix".

Si l'on additionne toutes les opérations Multibuy, où un même titre peut sévir sur plusieurs années, il semble concevable (mais je me trompe peut-être) que son volume majoritaire ne sera pas vendu... Au prix fort :wink:

tenia54 a écrit:Trouver comme exemple d'analyse précise celle d'une boîte qui met la clé sous la porte pour avoir misé sur le mauvais cheval, j'avoue que mon humour cynique a repris dessus et a trouvé ça rigolo. :mdr:


Tu me permettras de trouver ton raccourci un peu rapide.

D'une part, juridiquement ce n'est pas encore le moment pour QOL de mettre "la clé sous la porte" même si leur situation est dorénavant compliquée. N'allons pas trop vite en jugement.

D'autre part, le BD audio n'est pas un des deux facteurs déclencheurs de leur situation. Si tu relis bien l'article.

PS : enfin, si tu as mal pris mon ironie ce n'était pas mon but. Je n'ai jamais voulu être méprisant. Seulement comme toi concernant QOL, il m'arrive aussi d'être ironique/cynique/etc... J'ai envie de te dire que c'est le jeu, quelque part :wink:. Aller, sans rancune.

Et n'oublions pas : ce n'est que du plastique.
Stream
 
Messages: 57
Inscription: 11 Nov 2011 12:33
  • offline

Message » 03 Mar 2014 20:29

Stream a écrit:
tenia54 a écrit:On me dit "c'est trop cher". Je réponds "alors comment ça se fait que ça se vende majoritairement à ce prix ?"


Décidément, nous ne serons pas d'accord sur ce point :D

Sur la vie totale d'un produit Blu-ray que ce soit en en retail ou en VPC, je ne suis pas vraiment convaincu que le titre sera vendu "majoritairement à ce prix".

Si l'on additionne toutes les opérations Multibuy, où un même titre peut sévir sur plusieurs années, il semble concevable (mais je me trompe peut-être) que son volume majoritaire ne sera pas vendu... Au prix fort :wink:


A nouveau, toute est une question de lecture des chiffres.
En PDM valeur, le CNC montre que le pognon est obtenu sur des titres plein pot, donc j'aurais plutôt raison en disant que les gens achètent pas mal à 20€. Pourquoi alors se plaindre que c'est trop cher si on ne fait rien contre ?
En PDM volume, par contre, tu as raison, le 1er segment est les DVDs vendus entre 3 et 8€, donc oui, les promos vident les rayons.

Mais l'un dans l'autre, ça indique quand même que les 2 phénomènes sont conjoints, et donc qu'autant les promos fonctionnent, autant un paquet de monde continue à payer cher son DVD.

Stream a écrit:Tu me permettras de trouver ton raccourci un peu rapide.

D'une part, juridiquement ce n'est pas encore le moment pour QOL de mettre "la clé sous la porte" même si leur situation est dorénavant compliquée. N'allons pas trop vite en jugement.

D'autre part, le BD audio n'est pas un des deux facteurs déclencheurs de leur situation. Si tu relis bien l'article.


J'assume tout à fait le raccourci. Et globalement, ce que tu dis rejoint ce que je disais : on parle bien de gens qui ont parié sur le mauvais cheval.
Mais bref.

Stream a écrit:PS : enfin, si tu as mal pris mon ironie ce n'était pas mon but. Je n'ai jamais voulu être méprisant. Seulement comme toi concernant QOL, il m'arrive aussi d'être ironique/cynique/etc... J'ai envie de te dire que c'est le jeu, quelque part :wink:. Aller, sans rancune.

Et n'oublions pas : ce n'est que du plastique.


La fatigue, la lassitude de se répéter avant de se faire tout juste pointer du doigt comme suppôt du diable, ça n'aide pas.
Pas de rancune, ne t'inquiète pas, disons juste que je vais probablement m'arrêter là sur ce sujet. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 03 Mar 2014 21:47

tenia54 a écrit:Et globalement, ce que tu dis rejoint ce que je disais : on parle bien de gens qui ont parié sur le mauvais cheval.
Mais bref.


Euh non, je n'ai pas franchement la même analyse.

Parier sur le mauvais cheval, non (cf nos voisins, DE + UK).
Etre sur le mauvais territoire en comparaison, là oui.

C'est donc très différent.

Mais comme tu dis... Bref :D
Stream
 
Messages: 57
Inscription: 11 Nov 2011 12:33
  • offline

Message » 03 Mar 2014 22:41

Bien sur que les BR sont trop chers : ça ne donne pas envie de s'en acheter. Par contre quand tu en offres un, tu ne choisis pas un film sorti, il y a un an.
Tu prends le dernier sorti, même si c'est 5 euros plus cher.
mitch11111
 
Messages: 207
Inscription: 16 Oct 2003 10:11
  • offline

Message » 04 Mar 2014 1:35

Je suis allé à la FNAC pour me procurer gravity 3D... Et là j'ai vu le prix et j'ai tourné les talons moi qui suis plutôt du genre acheteur compulsif. 35 euros ça dépasse mon seuil psychologique d'acceptation.

Ca attendra.
ysneaa
 
Messages: 679
Inscription: 12 Jan 2010 16:10
Localisation: finsitérien exilé
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message