Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Il était une fois en Amérique (DC et "Extended DC")

Message » 11 Oct 2014 19:23

Jusqu'aux années 80, la sonorisation dans les salles de cinéma était très largement perfectible (la piste optique d'un film a une bande passante très limitée), ce qui fait que Stanley Kubrick ne livrait que des mixages mono à l'exception de Spartacus et 2001, qui allaient être exploités dans des salles équipées de projecteurs 70 mm, où l'installation était de bien meilleure qualité. En revanche, Kubrick a été le premier réalisateur à sortir un film en Dolby (Orange mécanique)

Dans les années 80-90, le surround puis le multi-canal ont énormément changé la donne et l'équipement a été revu à la hausse. Un mixage multi-canal n'a donc rien de choquant. Eyes Wide Shut était prévu pour être en multi-canal. Revenir au multi-pistes pour un vieux film, quand ça existe, a de plus l'avantage de partir de sources avec moins de souffle et plus de dynamique. Si c'est fait correctement, ça ne me dérange pas que ça remplace un mixage mono. À ce que je sache, Leone n'avait pas non plus autorisé la sortie de ses films en DVD et en Blu-ray, non ? Il est probable qu'il aurait autorisé un mixage 5.1 de ses films, dans la mesure où il pouvait le superviser. On sait que ça a été fait maladroitement sur Le Bon, la Brute... (le bruit des balles n'est plus du tout le même), mais pour un film enregistré majoritairement en son direct comme ...en Amérique, il y a moins de chance que ça soit foireux.

La famille Leone avait jusque là fait un travail correct sur la trilogie des dollars. Il y a de quoi être plus déçu par son travail sur ...en Amérique, mais je ne crois pas qu'on puisse faire rentrer les gens dans des cases trop restrictives. Tu dis qu'ils cherchent à faire fructifier leur rente. Tu ne peux pas croire qu'ils aient aussi envie que l'œuvre de leur père soit vue dans les meilleures conditions possibles et continue à trouver un public ?
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Oct 2014 19:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Oct 2014 13:35

Sledge Hammer a écrit:Jusqu'aux années 80, la sonorisation dans les salles de cinéma était très largement perfectible (la piste optique d'un film a une bande passante très limitée), ce qui fait que Stanley Kubrick ne livrait que des mixages mono à l'exception de Spartacus et 2001, qui allaient être exploités dans des salles équipées de projecteurs 70 mm, où l'installation était de bien meilleure qualité. En revanche, Kubrick a été le premier réalisateur à sortir un film en Dolby (Orange mécanique)

Dans les années 80-90, le surround puis le multi-canal ont énormément changé la donne et l'équipement a été revu à la hausse. Un mixage multi-canal n'a donc rien de choquant. Eyes Wide Shut était prévu pour être en multi-canal. Revenir au multi-pistes pour un vieux film, quand ça existe, a de plus l'avantage de partir de sources avec moins de souffle et plus de dynamique. Si c'est fait correctement, ça ne me dérange pas que ça remplace un mixage mono. À ce que je sache, Leone n'avait pas non plus autorisé la sortie de ses films en DVD et en Blu-ray, non ? Il est probable qu'il aurait autorisé un mixage 5.1 de ses films, dans la mesure où il pouvait le superviser. On sait que ça a été fait maladroitement sur Le Bon, la Brute... (le bruit des balles n'est plus du tout le même), mais pour un film enregistré majoritairement en son direct comme ...en Amérique, il y a moins de chance que ça soit foireux.

La famille Leone avait jusque là fait un travail correct sur la trilogie des dollars. Il y a de quoi être plus déçu par son travail sur ...en Amérique, mais je ne crois pas qu'on puisse faire rentrer les gens dans des cases trop restrictives. Tu dis qu'ils cherchent à faire fructifier leur rente. Tu ne peux pas croire qu'ils aient aussi envie que l'œuvre de leur père soit vue dans les meilleures conditions possibles et continue à trouver un public ?


Sledge je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait qu' il aurait fallu une version d'origine restaurée avec les scènes retrouvées en seamless branching, c'est la solution la plus évidente qui mets tout le monde d'accord.
Par contre tu dis toi-même que le travail sur LBLBLT n'est pas top pour ce qui est de la qualité sonore.

Tu dis qu'il faut ne faut pas faire rentrer les gens dans des cases trop restrictives. OK pas de soucis, cela dit on ne peut pas dire jusqu'ici, du point de vue du consommateur lambda qui n'a que faire de la politique, du marketing et du capital....çà sonne marxiste non ? :hehe:, que les choix ont été des plus fédérateurs et ont mis tout le monde d'accord. Je rappelle à toute fin utile la dernière polémique en date sur la dernière (re)restauration 4K de «Pour une poignée de dollars» et sa présentation à Cannes en mai dernier pour les 50 ans du film. Le laboratoire qui avait déjà fait tout ce qu'il fallait n'a pas vraiment apprécié c'est le moins qu'on puisse dire.... :ko:

Donc bon... tout çà pour dire qu'il y aurait bien une histoire de gros sous, une guerre entre les éditeurs US et IT derrière toutes ces éditions VHS, DVD & BR, (re)remasterisation de l'oeuvre du défunt Leone :siffle: . Leone a durant sa vie été à cheval entre les US et l'Italie et cela se ressent aujourd'hui.
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online

Message » 12 Oct 2014 17:34

Le problème fondamental, c'est que les studios américains ne savent pas vraiment quoi faire des films européens qu'ils (co-)produisent, à part peut-être les films anglais. Tout le processus de décision et de restauration est généralement centralisé en Californie. Du coup, quand il y a un films où tous les éléments ne sont pas en leur possession, ça a tendance à patauger ou à foirer. Ils n'ont pas envie de se plonger dans les subtilités du droit d'un pays, ou à faire les démarches pour ce qui représente une simple fraction de leur catalogue.

Dans le cas de quatre des Leone (la trilogie des dollars et Il était une fois la Révolution), les droits internationaux appartiennent à la MGM depuis qu'elle a fusionné avec United Artists, en dehors de quelques pays qui devaient être co-producteurs (Italie, Espagne, Allemagne). La MGM ne fait plus que gérer les droits sur son catalogue et sa propriété intellectuelle et ne fait pratiquement plus rien en son nom (les James Bond sont financés par Sony, Le Hobbit a été produit par Warner, les remakes de L'Aube rouge ou de RoboCop ont été menés à bien par d'autres studios). Elle appartient maintenant à ses créanciers, qui essayent de récupérer les milliards de dettes sans réinvestir pour autant dans la prod.
La première édition de la Trilogie des dollars reposait sur des masters vidéo HD déjà assez datés (à part celui de Et pour quelques..., qui était honorable) que la MGM a fournie à la Fox, qui s'occupe pour le studio de toutes les sorties vidéo. La Fox aurait pu signaler que ça marcherait mieux avec de nouveaux transferts, mais ce n'est pas non plus ce pour quoi la MGM la paye. Et ils ne vont pas non plus regarder du côté des sources en Italie, parce que ça n'est pas dans leur culture.
LBLBLT a été enfin restauré (avec des erreurs sur le mix audio mono anglais...) mais l'édition Blu-ray qui doit sortir de Il était une fois la Révolution repose une nouvelle fois sur un montage avec des coupes pour le marché vidéo US, et les gens gueulent déjà à ce propos...

Il était une fois dans l'Ouest, c'est Paramount, la version Blu-ray a été faite avec l'apport de The Film Foundation, et si certains trouvent que le travail de restauration n'est pas allé assez loin, au moins personne ne gueule sur le montage ou d'autres points du film, ce qui est en soi une victoire...

Il était une fois en Amérique, c'est une production Arnon Milchan (qui a plutôt été un supporter de Leone) pour The Ladd Company (qui a procédé au remontage américain) qui a fait distribuer le film aux USA par Warner. Apparemment, le négatif est stocké dans les archives de la Fox (peut-être à cause du fait qu'Alan Ladd Jr était patron de la Fox avant de lancer The Ladd Company), et les droits de distribution italiens ont été cédés par Milchan à la famille Leone pour qu'elle puisse démarrer cette version intégrale. Scorsese a quant à lui fourni sa copie perso du film qui a servi de référence pour la correction couleur.
A priori, il n'y a donc pas eu d'intervention extérieure, de type qui intervient pour tout faire capoter (en dehors d'allusions à des problèmes de droits pour les 18 minutes qui manquent toujours), c'est L'Immagine Ritrovata qui a procédé à la restauration du film... et pourtant il y a eu une série d'erreurs selon quelques spécialistes, outre évidemment le fait que les sources des scènes rajoutées sont de très mauvaise qualité.

Pour un avis qui apporte quelques précisions techniques mais procède à des affirmations grotesques (la nouvelle version qui ferait oublier tout ce qui existait jusque là...) :

http://www.latimes.com/entertainment/mo ... story.html

Pour la réaction de l'expert en restauration Robert Harris (qui n'a pas encore eu de retours sur ses observations concernant la colorimétrie) :

http://www.hometheaterforum.com/topic/3 ... ords-about™-once-upon-a-time-in-america-extended-directors-cut-in-blu-ray/

Enfin...
- je n'étais pas au courant de la polémique autour de la présentation de la version restaurée de Pour une poignée de dollars. Que s'est-il passé ?
- je n'ai aucune idée sur le niveau de compétence ou d'avidité des enfants Leone. Je répondais à une affirmation de jhudson que je trouvais à l'emporte-pièce pour la nuancer, ou en tout cas lui présenter en retour une thèse différente à considérer. Il semble bien que ça ait foiré à un niveau ou à un autre pour cette nouvelle version, du moins sur les éditions vidéo, mais bien malin (ou présomptueux) celui qui identifierait la personne qui serait coupable.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 12 Oct 2014 18:31

Sledge Hammer a écrit:- je n'ai aucune idée sur le niveau de compétence ou d'avidité des enfants Leone. Je répondais à une affirmation de jhudson que je trouvais à l'emporte-pièce pour la nuancer, ou en tout cas lui présenter en retour une thèse différente à considérer. Il semble bien que ça ait foiré à un niveau ou à un autre pour cette nouvelle version, du moins sur les éditions vidéo, mais bien malin (ou présomptueux) celui qui identifierait la personne qui serait coupable.

Je te rassure moi non plus ....Et c'est clair, on en sait rien pour le pauvre consommateur lambda et c'est ce que je voulais (te) dire. On est donc bien sur la même longueur d'onde.


Sledge Hammer a écrit:- je n'étais pas au courant de la polémique autour de la présentation de la version restaurée de Pour une poignée de dollars. Que s'est-il passé ?


Tout est parti de ce communiqué de presse de Ripley's Home Video :
https://www.facebook.com/notes/10152425272305056/
Visiblement c'est très clair : ils trouvent un peu con de dépenser de la thune pour re-restaurer un truc qui a déjà été fait....

Sledge Hammer a écrit:Pour la réaction de l'expert en restauration Robert Harris (qui n'a pas encore eu de retours sur ses observations concernant la colorimétrie) :

http://www.hometheaterforum.com/topic/3 ... ords-about™-once-upon-a-time-in-america-extended-directors-cut-in-blu-ray/



Merci pour le lien par contre il conclue "Highly Recommended" donc du coup... me voilà légèrement confus :wtf:
Dernière édition par muse92 le 12 Oct 2014 18:56, édité 1 fois.
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online

Message » 12 Oct 2014 19:01

Si tu veux un exemple encore plus comique de restauration, il y a l'Othello d'Orson Welles.
Une fille de Welles, Beatrice, est un cas emblématique de personne qui profite de l'œuvre de son père pour s'assurer un gagne-pain. Elle s'est débrouillé pour vendre l'Oscar d'Orson aux enchères, elle est une des personnes qui empêche l'achèvement de The Other Side of the Wind (parce qu'elle n'aurait pas de droit dessus en l'état), etc.
Dans les années 90, Beatrice a financé la restauration d'Othello, qui était jugé mal en point. Il a fallu réenregistrer la musique et rajouter des scènes, et elle en a profité pour assurer son copyright sur la version et retirer toutes les éditions précédentes. Le problème, c'est que l'équipe de restauration était partie du montage américain du film, remanié par le distributeur, alors que le montage exploité en Europe était une director's cut, avec une bande son impeccable. Ça aurait nécessité beaucoup moins de travail, mais l'équipe américaine n'était pas au courant...
Du coup, le Blu-ray Carlotta va reposer sur cette seule version désormais disponible, qui est pourtant inférieure.

En corollaire, le dernier long métrage d'Orson Welles, un documentaire sur le tournage d'Othello, Filming Othello, est aujourd'hui invisible, parce que les extraits d'Othello provenaient de ce montage européen, et que Beatrice Welles bloque l'ensemble pour cette raison.
Dernière édition par Sledge Hammer le 12 Oct 2014 19:30, édité 1 fois.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 12 Oct 2014 19:18

C'est typiquement américain tu veux dire.... ? Là pour le coup on a un bel exemple de famille qui pense aux gros sous... (Même si à mon avis il y a de meilleurs plans financiers que de s'exciter sur Othello....:hehe: ?
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online

Message » 19 Oct 2014 23:25

OCS géants passe cette version :o

Vu que j'ai le blu ray de la premiére version (15Mbps de moyenne c'est vraiment limite en passant) j'ai juste jeté un oeuil , les plans rajoutés se voient très bien vu leur qualité très moyenne , les couleurs sont désaturées (peut être voulu) avec des noirs bouchés !

Sur le reste du film la colorimétrie n'est pas la même c'est bien plus jaunâtre que sur la Version DC ou la couleur de la peau était plus rosâtre , mais on gagne pas mal en piqué , car il y a moins de réducteur de bruit , c'est vraiment le jour et la nuit .

Sur le blu ray DC il n'y a pas de variation de colorimétrie, toutes les époques ont la même , pas de Sépia pour les scénes de l'enfance , je viens de vérifier.

Franchement je vais revendre mon blu ray pour la nouvelle version , même sur une diffusion par Satellite HD (les chaines ont tendance a rajouter une couche de réducteur de bruit) le gain se voit ...
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8171
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Oct 2014 22:06

Je viens de craquer pour la version Steelbook vendue par amazon.uk et disponible depuis aujourd'hui.

http://www.amazon.co.uk/America-Limited ... ok+blu+ray

On trouve la même chose chez amazon.de mais pour une quarantaine d'euros (et il faut supporter le titre en allemand sur le boitier :ko: ).

Quant au contenu exact de ces éditions, c'est le flou total.

Les commentaires sur amazon.uk confirment qu'il s'agit bien de la version Extended et assurent qu'elle sera accompagnée de la version originale sortie en Europe (2 disques donc, j'en doute mais bon on verra bien).

Pour les sous-titres, aucune information en revanche et là je serre les fesses car s'ils sont absents je vais avoir du mal avec les nouvelles scènes.
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 28 Oct 2014 8:53

Apparemment il y aura une édition 1 BD

http://www.blu-ray.com/movies/Once-Upon ... ay/109813/

Et 2 BD avec les 2 versions du film.

http://www.blu-ray.com/movies/Once-Upon ... ay/112732/

Il y aura des sous titres Français et une VF
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8171
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 28 Oct 2014 11:28

jhudson a écrit:Apparemment il y aura une édition 1 BD

http://www.blu-ray.com/movies/Once-Upon ... ay/109813/

Et 2 BD avec les 2 versions du film.

http://www.blu-ray.com/movies/Once-Upon ... ay/112732/

Il y aura des sous titres Français et une VF


Merci pour les liens qui confirment les commentaires sur Amazon.

La version Steelbook comporte donc deux BR avec les 2 versions du film.

Et il y a une VF (pour les amateurs) et des STF.

Très bonne nouvelle. Réception en fin de semaine normalement.
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 28 Oct 2014 11:37

Merci, commandé aussi :p
Final_Goodbye
 
Messages: 7857
Inscription: 17 Aoû 2007 21:31
  • offline

Message » 28 Oct 2014 15:07

La version 229 minute est la même que j'ai déjà testé, et qui est assez moyenne : post174617175.html#p174617175

Image

La version 251 minute, c'est à priori le nouveau master avec l'histoire "complète"...

Image
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42689
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 28 Oct 2014 16:46

opbilbo a écrit:La version 229 minute est la même que j'ai déjà testé, et qui est assez moyenne : post174617175.html#p174617175

Image

La version 251 minute, c'est à priori le nouveau master avec l'histoire "complète"...

Image


Reste à savoir si, dans l'édition Steelbook qui propose les 2 versions, c'est le nouveau master ou l'ancien qui sert de support au montage original de 229 minutes ?

Ce serait vraiment chouette d'avoir l'ancien montage avec le nouveau master.
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 28 Oct 2014 17:51

Je vois mal Warner refaire un disc, je suis presque sur que la director's cut sera exactement le même disc que la premiére édition .

Quand on pense qu'avec le seamless branching on peux proposer plusieurs versions sur un seul disc , apparemment peu d'éditeurs savent l'utiliser.

Sans parler que 251 minutes sur un disc de 50 go c'est plus que limite !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8171
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 28 Oct 2014 17:59

Ici un test positif 3.5 'MUST OWN', la note chute à cause de la pauvreté des suppléments :

http://bluray.highdefdigest.com/12422/o ... rscut.html
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message