Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: opbilbo et 11 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Il était une fois en Amérique (DC et "Extended DC")

Message » 29 Oct 2014 21:03

Merci pour toutes ces infos Sledge, elles sont précieuses.
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Oct 2014 21:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

[BD] Il était une fois en Amérique (DC et "Extended DC")

Message » 02 Nov 2014 18:30

Sur le bouquet canal sat, une chaine diffuse une version de plus de 4 h : C'est probablement celle qui vient de sortir : Je n'ai pas tout regardé, mais les scènes ajoutées ne sont pas d'une grande qualité et de plus, elles n'apportent rien au film : Il me semble qu'elle dénaturent le film, plus qu'elles n'apportent un quelconque intérêt...

Je recommande d'en rester à la version 229 minutes (DC) : Dommage qu'elle ne soit pas proposée en version remasterisée avec la version "Extended" (trop longue !)...

Image
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42681
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 03 Nov 2014 3:32

opbilbo a écrit:Sur le bouquet canal sat, une chaine diffuse une version de plus de 4 h : C'est probablement celle qui vient de sortir : Je n'ai pas tout regardé, mais les scènes ajoutées ne sont pas d'une grande qualité et de plus, elles n'apportent rien au film : Il me semble qu'elle dénaturent le film, plus qu'elles n'apportent un quelconque intérêt...

Je recommande d'en rester à la version 229 minutes (DC) : Dommage qu'elle ne soit pas proposée en version remasterisée avec la version "Extended" (trop longue !)...



J'en parlais un peu plus haut , c'est sur OCS géant .
Dernière édition par jhudson le 03 Nov 2014 14:02, édité 1 fois.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8154
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • online

Message » 03 Nov 2014 9:25

opbilbo a écrit:
Je recommande d'en rester à la version 229 minutes (DC) : Dommage qu'elle ne soit pas proposée en version remasterisée avec la version "Extended" (trop longue !)...

Si ce n'est que çà on peut toujours se faire une édition perso de la version remasterisée... suffit de couper au bon endroit :mdr:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 03 Nov 2014 20:08

Tithom34 a écrit:Je viens de craquer pour la version Steelbook vendue par amazon.uk et disponible depuis aujourd'hui.

http://www.amazon.co.uk/America-Limited ... ok+blu+ray

On trouve la même chose chez amazon.de mais pour une quarantaine d'euros (et il faut supporter le titre en allemand sur le boitier :ko: ).

Quant au contenu exact de ces éditions, c'est le flou total.

Les commentaires sur amazon.uk confirment qu'il s'agit bien de la version Extended et assurent qu'elle sera accompagnée de la version originale sortie en Europe (2 disques donc, j'en doute mais bon on verra bien).

Pour les sous-titres, aucune information en revanche et là je serre les fesses car s'ils sont absents je vais avoir du mal avec les nouvelles scènes.


J'ai reçu mon exemplaire UK et je confirme un point : l'édition comporte bien, en plus du nouveau montage, la version classique de 229 minutes mais issue de l'ancien master.

VF et STF pour les 2 versions (mais je suppose que les scènes ajoutées de la version extended sont d'office en VOSTF).

Visionnage le WE prochain si tout va bien.
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Nov 2014 10:30

Sledge Hammer a écrit:Mais il paraît que dans les copies américaines intégrales, l'entr'acte intervient après le viol. Certains projectionnistes attendent de leur côté la scène où Deborah part en train.

http://www.fistful-of-leone.com/forums/ ... pic=6856.0


Dans la version extended que je viens de voir, l'entr'acte intervient juste après le départ en train de Déborah.
Tithom34
 
Messages: 1440
Inscription: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 16 Nov 2014 0:02

Et donc après ton visionnage, ce blu-ray UK vaut le coup ou non? Je parle des scènes ajoutées mais aussi de la qualité du nouveau master... Par ailleurs est-ce un vrai 1.85 ou encore un 1.78 qui tronque une partie de l'image??
buffet
 
Messages: 205
Inscription: 01 Avr 2006 20:46
  • offline

Message » 16 Nov 2014 0:15

Les scènes ajoutées sont de très mauvaise qualité et rendent le film trop long.
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42681
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 16 Nov 2014 0:41

ok pour les scènes ajoutées mais pour le reste, gagne-t-'on beaucoup sur le master, la colorimétrie?
buffet
 
Messages: 205
Inscription: 01 Avr 2006 20:46
  • offline

Message » 16 Nov 2014 0:43

Il se dit que l'image est un peu mieux définie...
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42681
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 16 Nov 2014 3:03

bon ben après tout un tas de lectures ( il est tard...) je viens de me commander l'edition fnac. On verra bien... Je crois que la nouvelle colo va bien me plaire car je trouvais la précédente trop rougeâtre... je me plais à imaginer celle-ci plus fidèle... Review après réception et revisionnage.
buffet
 
Messages: 205
Inscription: 01 Avr 2006 20:46
  • offline

Message » 16 Nov 2014 9:33

Il est bien précisé sur le coffret FNAC ( y a une remise adhèrent dessus de 5€) , "Les nouvelles 22min de scènes nous rapprochent de la vision originale du film de Leone, mais en raison de la disponibilité limitée de copies, 35mm de travail imprimé, les nouvelles plaquettes n'ont pas pu petre restaurée avec la même qualité que le reste du film"

Acquis dès sa sortie pas encore testé
xav83
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 2072
Inscription: 04 Aoû 2009 9:18
  • offline

Message » 16 Nov 2014 17:10

buffet a écrit:Et donc après ton visionnage, ce blu-ray UK vaut le coup ou non? Je parle des scènes ajoutées mais aussi de la qualité du nouveau master... Par ailleurs est-ce un vrai 1.85 ou encore un 1.78 qui tronque une partie de l'image??


Dans pratiquement tous les cas, du moins pour les films américains, le 1.78 ouvre une partie supplémentaire de l'image.

Les films tournés en 1.85 avaient des caméras réglées exactement de la même façon que pour les anciens films en 1.33:1 ou 1.37:1, avec une image exposée sur toute sa hauteur, en 1.37:1. Dans le viseur, il y a toutefois des rectangles indiquant le cadre pour composer un plan en 1.85:1. (Il n'occupe d'ailleurs pas la totalité de la largeur de l'image, il y a toujours une petite distance de sécurité (tous les projecteurs ne sont pas forcément alignés pareil). Il y avait aussi un cadre supplémentaire, en 1.33:1, correspondant à une zone où il ne fallait pas que l'on puisse voir des câbles et des marques par terre ou des perches de micro en haut.
Les rushs étaient tout de même exposés plein cadre et ils étaient toujours dupliqués en plein cadre jusqu'au négatif original, à l'interpositif et aux copies projetées dans les salles. À chaque fois, c'est au monteur ou au projectionniste de mettre un cadre. C'était simplement la norme héritée des débuts du cinéma : quatre perforations par image, et on ne va pas s'embêter à basculer sur trois quand tous les projecteurs ne permettent pas ça.

Du coup, tous ces films pouvaient sortir en plein écran 4/3 du temps des écrans cathodiques, de la VHS et des débuts du DVD, avec une perte d'image minime à gauche et à droite (1.33:1 contre 1.37:1) et exposant en haut et en bas de l'image des zones qui n'étaient pas montrées dans les salles de cinéma (d'où le cadre 1.33:1 sur la caméra, pour protéger cette zone, dont j'ai parlé plus haut). Ça n'était donc pas vraiment du "pan and scan", contrairement à ce que la brochure de la Fnac pouvait dire à l'époque, mais plutôt du "full frame".

Ce n'était pas en revanche la même chose pour :
- les films en format panoramique (Scope ou Panavision) ou 70 mm, dont le négatif après anamorphose est en 2.55:1, 2.35:1, 2.39:1, etc. Là, on coupait des portions de l'image, avec un recadrage ou un pan and scan.
- les films européens toujours tournés en sphérique (avec une préférence d'ailleurs pour le 1.66:1 par rapport au 1.85:1), parce que les directeurs photo avaient pris l'habitude de mettre des caches dans l'objectif de la caméra (hard matte vs soft matte), sans s'inquiéter du recadrage que ça entraînerait pour les diffusions télé. Les téléspectateurs européens toléraient d'ailleurs mieux les bandes noires (éducation et meilleure définition du PAL par rapport au NTSC).

Du temps du DVD, Warner et Paramount ouvraient systématiquement leurs films composés en 1.85:1 pour qu'ils soient du 16/9ème plein écran sur le disque.
Sur le Blu-ray, Paramount respecte désormais le format 1.85:1, et Warner continue d'ouvrir l'image systématiquement.

Sur les éditions Criterion, certains réalisateurs demandent à ce que le master vidéo soit en 1.78:1, d'autres préfèrent rester fidèles au 1.85:1 ciné. Dans le même coffret consacré aux productions BBS, Bob Rafelson a d'ailleurs demandé à ce que Head soit en 1.78, alors que Cinq pièces faciles et The King of Marvin Gardens restent en 1.85. Sur une télévision de 45-55 pouces, les différences restent de toute façon minimes, du style une mince barre de 1,5 cm en haut et en bas que l'on voit en plus, des choses qui restent de toute façon dans le cadre (jeu de mots involontaire) de ce qui était toléré lors de la projection. En tout cas, ça ne dénature pas le cadrage cinéma.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 17 Nov 2014 20:57

affirmation fausse pour ce film: il a été tourné en 1.85 et on perd de l'image lorsqu'on le voit en 1.78. Il suffit de se référer à l'image de la version italienne précédemment sortie qui ajoute des éléments sur les côtés. Warner passe son temps à "zoomer" artificiellement les films en 1.85 pour qu'ils rentrent dans le cadre d'un télé. Et pour cela ils coupent purement et simplement des 2 côtés latéraux! Débat vieux comme HCFR.....
Et quand on projette, on apprécie encore plus tous les détails..
Par ailleurs Paramount n' a pas cessé de "zoomer" elle non plus: j'ai regardé marathon Man hier soir et il est honteusement raboté sur les côtés. Tellement aberrant que le format redevient le bon au cours des génériques de début et de fin. Non, le 1.78 n'est décidément pas un format cinéma mais télé.
buffet
 
Messages: 205
Inscription: 01 Avr 2006 20:46
  • offline

Message » 17 Nov 2014 23:57

Ça n'est pas forcément une affirmation fausse. Il est possible qu'Il était une fois en Amérique ait été tourné en hard matte, à l'européenne, il est possible que ça soit un choix lors du mastering. Comme je l'ai dit au début de mon message, le cadre qui sert pour la composition de l'image ne correspond pas à celui de la pellicule qui est impressionnée. On conserve une distance de sécurité par rapport aux bords.

Par exemple, tu peux comparer ici la version Criterion des Temps modernes à celle de MK2, qui provient du même transfert et de la même restauration. MK2 a en fait utilisé toute la surface disponible, avec donc des coins noirs arrondis ou des impuretés dans le cache mis dans le viseur (comme des poussières). Ça, c'est typiquement une zone de l'image que le projectionniste n'est pas censé montrer lors de la projection. Il zoomait toujours un peu. Et c'est ce que Criterion a fait de son côté.

http://www.dvdbeaver.com/film/dvdcompar ... ntimes.htm

Autre exemple un peu différent, les DVD et le Blu-ray d'Un crime dans la tête :

http://www.dvdbeaver.com/film/DVDCompar ... hurian.htm

Tu peux voir que le Blu-ray est recadré sur la droite pour certaines scènes. Est-ce une erreur du Blu-ray ou est-ce l'ancienne édition qui était trop à gauche ? Je n'en sais foutre rien, mais dans aucun des deux cas on ne perdait d'ailleurs une partie essentielle de l'image.
Concrètement, tu pourrais avoir le Blu-ray italien ET le Blu-ray américain qui ont chacun élargi le cadre par rapport à la zone qui était censée être projetée au cinéma. Warner élargit un peu (ou pas du tout) à gauche et à droite et en profite pour passer en 1.78:1, d'où de l'image "en plus" en haut et en bas, les Italiens ont peut-être fait ça à un poil de la limite de la pellicule scannée, et ça se voit sur tous les côtés, y compris la gauche et la droite.
Dans ce cas, personne n'aurait vraiment tort, le zoom arrière opéré par rapport à l'image telle qu'elle était censée projetée au cinéma étant d'ailleurs compensé chez la majorité des gens par l'overscan encore activé sur la télé...

Pour en avoir le cœur net, il faudrait jeter un œil au négatif original ou à une copie ciné.
Mais vu les gaffes possibles qui ont été relevées sur cette nouvelle édition, s'il n'y avait que le recadrage, on serait relativement peinards...
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message