Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

► Le topic des films en Ultra HD Blu-ray

Message » 25 Sep 2017 11:19

jhudson a écrit:Je n'ai pas de lecteur Xbox One, mais une PS3

Mon autre lecteur Blu ray n'est pas compatible Atmos donc ces pistes n’apparaissent pas , seule les pistes donc je parlais apparaissent !

Si ton lecteur n'est pas compatible Atmos mais DD+ et DD TrueHD, tu ne verras pas plus le flux AC-3.
Ton lecteur ne fait qu'ignorer le sub-stream "Atmos" du flux DD+ ou TrueHD.
MarcMAME
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 4440
Inscription: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Sep 2017 11:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Sep 2017 13:59

Je crois qu'il y a un malentendu sur ce qu'on cherchait à vérifier.

MarcMAME a écrit:On a donc bien un dédoublement volontaire car obligatoire lors de l'utilisation de flux HD.
Je ne comprend pas pourquoi tu dis qu'il n'y a pas de pistes DD sur "Mad Max", ni de piste DTS sur "On peut toujours rêver" EN PLUS puisqu'elles sont bien là ?

MarcMAME a écrit:Si l'éditeur souhaite proposer une piste VO ou VF en Dolby TrueHD Atmos, il doit impérativement fournir également son équivalent en Dolby Digital AC-3.
Si l'éditeur souhaite proposer une piste VO ou VF en DTS-HD MA, il doit impérativement fournir également son équivalent en DTS Digital Surround.


Ce qu'on cherchait (et la façon dont tu l'écris va dans cette possibilité de compréhension) est une configuration sonore de ce type :
English / Dolby TrueHD Audio / 7.1 / 48 kHz / 5692 kbps / 24-bit (AC3 Embedded: 5.1-EX / 48 kHz / 384 kbps / DN -4dB)
English / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz / 640 kbps / DN -4dB
Ou
French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 908 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
French / DTS Audio / 2.0 / 48 kHz / 448 kbps / 24-bit

On voit bien qu'il n'y a pas ce dédoublement là, parce qu'effectivement, le nécessaire est techniquement inclus ailleurs (dans les pistes lossless) - tu as raison là dessus. C'est de ça dont je parlais quand je disais "EN PLUS" (parce que certains disques contiennent bel et bien ce type de configuration dédoublée).
Dans le cas du DTS HD MA, c'est donc le Core qui fait office de piste DTS, tandis que pour une piste DTHD, elle masque en fait une piste DD qui servira de refuge le cas échéant.
Mais tout cela tient de la façon dont ont été pensées les pistes lossless, pas d'un dédoublement à l'authoring des pistes sons. :idee:

MarcMAME a écrit:On a donc bien une obligation de support de ces 3 formats audios non seulement pour les lecteurs mais également pour les disques.


Visiblement, la norme est à sens unique et l'obligation n'est que sur le décodage, c'est à dire uniquement au niveau de l'obligation pour les lecteurs de pouvoir décoder ces 3 formats. On peut supposer que les éditeurs / authoreurs ne font qu'ensuite se conformer à ce qui garantira la meilleure compatibilité, et que la façon dont les flux lossless sont pensés se chargent du reste.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3779
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

La La Land

Message » 25 Sep 2017 14:08

Image

• Provenance : France
• Éditeur : M6 Vidéo
• Date de sortie : 25 mai 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.55 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Pistes sonores : Anglais et Français DTS:X (DTS-HD MA 7.1), Anglais et Français DTS Headphone:X, Français Audiodescription
• Sous-titres : Français, Français pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un grain argentique un peu plus présent, une définition qui gagne en précision (même si les plans doux du Blu-ray le restent), des couleurs flamboyantes et des contrastes toujours convaincants, pour une image au charme fou.
Qualité audio : Image
Des pistes sonores rondes, dynamiques et équilibrées, où la musique envahit l'espace à 360° (l'apport aérien se trouve là) et les petites ambiances sont distillées de l'avant à l'arrière avec parcimonie. Si la VF est plus pêchue que la VO, ses dialogues sont un peu trop mis en avant alors qu'ils sont parfois un peu sourds en VO.
Apport HDR : Image
Une colorimétrie plus naturelle (la peau des visages est moins chaude), nuancée (les teintes violettes) et énergique (la robe jaune de Mia), des sources de lumière plus vives (les guirlandes de Noël lors de la séquence du piano-bar ou les projecteurs braqués sur les personnages) et des noirs bien mieux gradués.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4961
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Conan (2011)

Message » 25 Sep 2017 14:13

Image

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Lionsgate Films
• Date de sortie : 19 septembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
• Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un spectacle visuel de premier choix à la compression parfaite (les fourmillements du transfert HD ont disparu), à la stabilité accrue (moins de tremblements que sur le BD), à la fluidité réjouissante, à la définition intouchable, aux détails plus subtils (les cheveux, les fourrures), aux couleurs terreuses et aux contrastes impeccables. L'hommage graphique aux peintures de Frazetta n'aura jamais été aussi flagrant que sur ce magnifique transfert UHD.
Qualité audio : Image
Par Crom, voilà une VO Atmos grandiose avec des surrounds en mode « immersion totale », une directivité des effets précise et virevoltante, une frontale qui a beaucoup de punch, des basses bien barbares et un score ultra-ample. Et si les enceintes de hauteur ne diffusent pas en continu, les bruitages aériens qui sont balancés (la voie flottante du narrateur, les chutes abondantes de débris) sont toujours raccords avec l'action. La VF est certes moins riche mais reste très combative.
Apport HDR : Image
Si le spectre colorimétrique est amélioré (le gris anthracite) avec un aspect légèrement plus chaud, et que les ombres ont gagné en profondeur sans perte d'informations, les sources lumineuses quant à elles ne sont pas beaucoup plus brillantes malgré des passages extérieurs plus ensoleillés et intérieurs mieux découpés.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4961
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur

Message » 25 Sep 2017 14:16

Image

• Provenance : France
• Éditeur : Warner Bros.
• Date de sortie : 20 septembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Pistes sonores : Anglais et Français Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Anglais Audiodescription
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Plus nettes et détaillées (toutes les scènes de foule) que le transfert HD mais aussi mieux découpées (les passages sous-éclairés), ces images UHD à la définition stable, au piqué approprié, à la palette colorimétrique magnifique, aux contrastes solides et à la luminosité maîtrisée (c'est sombre mais pas trop), ne souffre que de petites traces de compression (de la postérisation et du fourmillement) visibles dans moins de cinq plans.
Qualité audio : Image
Un mixage clair et immersif (en VO comme en VF) au design sonore pleinement étudié. De la dynamique savamment dosée à la BO frénético-contemporaine de Daniel Pemberton qui emplie avec beaucoup de largeur l'espace, en passant par une spatialisation convaincante des effets/ambiances qui animent sans discontinuer la scène arrière et des dialogues toujours audibles, force est de constater que le plaisir acoustique est bel et bien présent. Dans le cas où vous seriez parés pour l'Atmos, les canaux alloués à la verticalité du son n'hésiteront pas à donner de la hauteur à la musique et à de nombreux bruitages (flèches, débris, bruissement des arbres) pour un enveloppement accru. Enfin, si les basses apportent de la profondeur à l'ensemble, nous aurions préféré qu'elles descendent encore plus bas.
Apport HDR : Image
Des couleurs plus nuancées (les tons terreux et/ou gris), profondes (les tonalités violettes de la cour de Vortigern) et intenses (les teintes bleues et rouges), des flammes naturelles ou mystiques qui brûlent avec bien plus d'ardeurs, des éclairages nettement plus brillants (l'éblouissement du soleil sur les visages) et des scènes sombres plus lisibles (les rencontres entre Vortigern et les sorcières aquatiques).
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4961
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 25 Sep 2017 14:49

tenia54 a écrit:On voit bien qu'il n'y a pas ce dédoublement là, parce qu'effectivement, le nécessaire est techniquement inclus ailleurs (dans les pistes lossless) - tu as raison là dessus. C'est de ça dont je parlais quand je disais "EN PLUS" (parce que certains disques contiennent bel et bien ce type de configuration dédoublée).
Dans le cas du DTS HD MA, c'est donc le Core qui fait office de piste DTS, tandis que pour une piste DTHD, elle masque en fait une piste DD qui servira de refuge le cas échéant.
Mais tout cela tient de la façon dont ont été pensées les pistes lossless, pas d'un dédoublement à l'authoring des pistes sons. :idee:

C'est de la sémantique mais au final c'est bien la même chose pour le même résultat.

Les pistes lossless ont tout d'abord été pensé pour être autonome.
Elles sont toutes capables de bien plus que ne l'autorise le format BD vidéo, ne serait-ce qu'en terme de canaux audio que le format BD limite strictement à 8 ainsi que le débit max. (d'où l'impossibilité d'avoir le flux Atmos original avec son Bed 9.1 et le full sub-stream objets)

Les formats DD TrueHD et DTS HD MA que l'on trouve sur ces disques sont donc des variantes spécifiques et bridées en quelque sorte à laquelle on ajoute l'AC-3 companion pour le Dolby TrueHD et le core DTS pour le DTS HD MA.
Il est tout à fait possible d'encoder dans ces formats sans AC-3 companion ni core DTS.


tenia54 a écrit:Visiblement, la norme est à sens unique et l'obligation n'est que sur le décodage, c'est à dire uniquement au niveau de l'obligation pour les lecteurs de pouvoir décoder ces 3 formats. On peut supposer que les éditeurs / authoreurs ne font qu'ensuite se conformer à ce qui garantira la meilleure compatibilité, et que la façon dont les flux lossless sont pensés se chargent du reste.

Il parait évident que les éditeurs ne vont pas prendre le risque d'avoir des retours produits pour des raisons d'incompatibilité avec le parc.
J'essayerai de retrouver le document de la BDA qui fait mention de cette obligation pour l'authoring.
Dernière édition par MarcMAME le 25 Sep 2017 14:51, édité 2 fois.
MarcMAME
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 4440
Inscription: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Sep 2017 14:49

Les UHD "Alien" n'agitent pas trop les foules ... :o :o :o
N3°
 
Messages: 13487
Inscription: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Message » 25 Sep 2017 14:54

N3° a écrit:Les UHD "Alien" n'agitent pas trop les foules ... :o :o :o


Je me passe "Prometheus" ce soir et "Covenant" demain.

Pour ce qu'en ai vu, Alien covenant a une image magnifique.
films UHD/4K
BenQ w1070, Lumene 200C, LG oled 65C7V, Oppo 203, Xbox One X, Denon AVR-4300H, Klipsch RP-250F x 2, RP-440C, RP-150M x 2, RP-140SA x 4, B&W PV1D x 2 (config. 5.2.4 - Dolby Atmos, DTS-X, Auro-3D)
Avatar de l’utilisateur
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3112
Inscription: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 25 Sep 2017 15:13

Alien Covenant et prometheus acheté mais pas presser de les revoir en uhd j'ai moyennement aimer

Par contre les anciens films je suis impatient .
hdcorp
 
Messages: 32
Inscription: 25 Oct 2013 14:49
  • offline

Message » 25 Sep 2017 15:20

Domimag a écrit:
N3° a écrit:Les UHD "Alien" n'agitent pas trop les foules ... :o :o :o


Je me passe "Prometheus" ce soir et "Covenant" demain.

Pour ce qu'en ai vu, Alien covenant a une image magnifique.


J'ai les deux mais ce ne sont pas des priorités car j'ai vu le premier au ciné, puis en BD3D puis en BD, et le second au ciné il y a quelques mois à peine. Mais des extraits que je me suis passé, je peux dire qu'il s'agit de deux excellents transferts UHD où la techno HDR fait des merveilles. :wink:
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4961
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 25 Sep 2017 15:59

J'ai vu convenant ce weekend, je confirme, excellente qualité dans tous les domaines. Malgré une ambiance sombre, le 4k hdr fait des merveilles. J'ai d'ailleurs plus apprécié le film à la maison qu'au cinéma à sa sortie.
pibib42
 
Messages: 40
Inscription: 13 Avr 2012 16:56
  • offline

Message » 25 Sep 2017 16:28

Je ne troll pas, mais pour les 1ers aliens, j'ai racheté le coffret avec les nouvelles remastérisations, et sincèrement, l'image est superbe surtout sur le 1 et le 2.

Je ne sais pas ce que va apporter l'UHD, mais si c'est comme Le 5ème Elément et tout récemment Starship Trooper, ben je vais pas me jeter dessus.

Pour l'instant, c'est des supputations, mais à quasi chaque réédition UHD HDR des films que j'aime bien, ben c'est la douche froide...

Sur les films récents, pas (trop) de soucis, mais sur les anciens films, j'en reviens...

Tex :wink:
TEXAVERY
 
Messages: 4830
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

Message » 25 Sep 2017 17:00

Bonjour à tous, peuple de l'Ultra HD

Je ne sais si je suis sur le bon créneau, le bon chemin, la bonne section, pour évoqué quelques retour d'expériences concernant certaines galettes comme Les Affranchis ou autres déjà évoqué sur ce topic ...?

En bref, comment faire part de mes retours sans vouloir paraître "obsolète" ou hors sujet, alors que je me met à parler de films cité 200 pages auparavant ? merci :thks:
smiths
 
Messages: 205
Inscription: 30 Oct 2012 2:12
  • offline

Message » 25 Sep 2017 17:03

hdcorp a écrit:Alien Covenant et prometheus acheté mais pas presser de les revoir en uhd j'ai moyennement aimer

Par contre les anciens films je suis impatient .


avec un tel comportement, ils vont continuer à nous faire des nouveaux films aussi "réussi" que ce Covenant ...
wookie
 
Messages: 5363
Inscription: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 25 Sep 2017 17:05

wookie a écrit:
hdcorp a écrit:Alien Covenant et prometheus acheté mais pas presser de les revoir en uhd j'ai moyennement aimer

Par contre les anciens films je suis impatient .


avec un tel comportement, ils vont continuer à nous faire des nouveaux films aussi "réussi" que ce Covenant ...


No comprendo...

Tex :wink:
TEXAVERY
 
Messages: 4830
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message