Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: damien110, wookie et 6 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

► Le topic des films en Ultra HD Blu-ray

Message » 14 Déc 2017 23:33

Merci hdcorp pour cette réponse rapide et rassurante.
bastien54
 
Messages: 405
Inscription: 03 Nov 2006 21:09
Localisation: Au pays de la Mirabelle
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Déc 2017 23:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Déc 2017 10:55

J'ai testé le 4 et il n'y a bien que la langue Anglaise de dispo.

Dts1
dts1
 
Messages: 244
Inscription: 13 Jan 2003 12:35
  • offline

Alien : Covenant

Message » 15 Déc 2017 16:35

Image

• Provenance : France
• Éditeur : 20th Century Fox
• Date de sortie : 13 septembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français DTS 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Intégralement captées en numérique, les magnifiques images lugubres de l’œuvre trouvent dans ce transfert UHD un allié de poids. Stables et sans aucune trace de compression, elle permettent de profiter d'une définition au taquet (la netteté incroyable des paysages), d'un piqué ultra-affûté (la plus grande finesse des visages, des informations sur les moniteurs et des sculptures), de couleurs dé-saturées glaçantes, de contrastes supérieurs et de noirs intenses.
Qualité audio : Image
Basses musclées, score oppressant, ambiances environnementales subtiles (les épis de blé qui bougent au gré du vent), bruitages inquiétants se faufilant d'une enceinte à l'autre (le déplacement des Aliens), scène arrière omniprésente, silences sous tension, effets de hauteur pertinents (la voix de Mother, les ruissellements de l'eau dans le Dérélict, les intempéries, l'arrivée du vaisseau de sauvetage, etc.) et dynamique énergique, sont les éléments-clés de ce mixage Atmos aussi subtil que démonstratif (dans la dernière partie notamment). La VF ne démérite pas mais reste moins détaillée et puissante que la VO.
Apport HDR : Image
Une palette colorimétrique plus froide (des blancs plus éclatants et des bleus ne tirant plus sur le vert) qui délivre pourtant des primaires à la saturation améliorée et des secondaires plus vibrantes (la végétation verdoyante des montagnes), des éclairages naturels (dans le repaire de David) ou non (les écrans holographies et les voyants de contrôle dans le Covenant) largement plus lumineux (la brillance des étoiles), et des scènes sombres à la tridimensionnalité décuplée.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5059
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 15 Déc 2017 16:40

:o

Va falloir que je le sorte du blister, surtout qu’on est toujours sur la même longueur d’onde pour les test. Mais tellement d’administratif en ce moment... :zzzz:
sokh1985
 
Messages: 3390
Inscription: 30 Sep 2004 17:38
Localisation: Angers, France

Message » 15 Déc 2017 19:47

edit
Dernière édition par N3° le 19 Déc 2017 16:22, édité 1 fois.
N3°
 
Messages: 14106
Inscription: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Message » 15 Déc 2017 20:10

j'adore la saga également , mais dans ce film il, y a vraiment une erreur de casting !

Cette actrice K. waterston est vraiment pathétique ! je comprend pas comment Ridley Scott à pu tomber sous le charme de cette actrice qu'il qualifie de très talentueuse (dans les bonus)

Avec sa coupe au bol je la trouve ridicule .

Sur le coup quand j'ai vu le film au cinéma je me suis dit , elle est mal doublé et son jeu d'actrice n'est pas mis en valeur, mais meme en VO c'est nul .

Bref heureusement qu'il y a M. Fassebender et c'est très dommage que J.Franco n'est pas un role plus important.

A voir pour la qualité des effets spéciaux et le beau rendu du blu ray UHD.

Je sais pas vous, mais j'ai largement préféré PROMETHEUS.
mikanna74
 
Messages: 756
Inscription: 23 Déc 2003 20:14
Localisation: VAR
  • offline

Message » 15 Déc 2017 20:14

sokh1985 a écrit::o

Va falloir que je le sorte du blister, surtout qu’on est toujours sur la même longueur d’onde pour les test. Mais tellement d’administratif en ce moment... :zzzz:


Je confirme : Un bluray de haute facture.
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 43346
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 15 Déc 2017 20:19

chicken run a écrit:
LePousson a écrit:Tout juste sorti au cinéma, et déjà précommandable ... En Steelbook 2D/3D ainsi qu’en Steelbook 2D/UHD ...
Image
Image


LePousson


Le jour de sa sortie cinéma... :lol:
Bientôt on va précommander les films avant qu'ils sortent au cinéma, avant même qu'ils soient tournés... Des fois qu'il en manque le jour de la sortie... :lol:


J'avais écrit un peu prés la méme chose avant de lire ton message (donc j'ai effacé le mien) !!! :mdr:
Dernière édition par jhudson le 15 Déc 2017 20:30, édité 1 fois.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8980
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • online

Message » 15 Déc 2017 20:26

mikanna74 a écrit:j'adore la saga également , mais dans ce film il, y a vraiment une erreur de casting !

Cette actrice K. waterston est vraiment pathétique ! je comprend pas comment Ridley Scott à pu tomber sous le charme de cette actrice qu'il qualifie de très talentueuse (dans les bonus)

Avec sa coupe au bol je la trouve ridicule .

Sur le coup quand j'ai vu le film au cinéma je me suis dit , elle est mal doublé et son jeu d'actrice n'est pas mis en valeur, mais meme en VO c'est nul .

Bref heureusement qu'il y a M. Fassebender et c'est très dommage que J.Franco n'est pas un role plus important.

A voir pour la qualité des effets spéciaux et le beau rendu du blu ray UHD.

Je sais pas vous, mais j'ai largement préféré PROMETHEUS.


Je n'ai pas vu Alien : Covenant mais dans Inherent Vice (c'est le film qui l'a fait découvert) et Steve Jobs, K. Waterston était très bien !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 8980
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • online

Message » 15 Déc 2017 23:52

http://www.avcesar.com/actu/id-23466/chiffres-ventes-4k-ultra-hd-blu-ray-france-270-000-fin-septembre-2017-projection-600-000-en-2018.html

"Côté software, toujours selon les données GFK, fin octobre, 270 000 disques 4K Ultra HD Blu‑Ray avaient déjà trouvé preneur en France"
evangelion77
 
Messages: 2755
Inscription: 19 Oct 2010 23:15
Localisation: Lacanau beach
  • offline

Message » 16 Déc 2017 0:21

Dunkerque est disponible . Je l'ai acheté à la Fnac des champs Élysées aujourd'hui en steelbox , 4 disques .

L'image est magnifique ... :love:

Un test : http://www.avsforum.com/dunkirk-ultra-hd-review/
Callahan
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 523
Inscription: 26 Nov 2005 11:15
  • offline

Message » 16 Déc 2017 10:31

edit
Dernière édition par N3° le 19 Déc 2017 16:23, édité 1 fois.
N3°
 
Messages: 14106
Inscription: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Message » 16 Déc 2017 10:33

edit
Dernière édition par N3° le 19 Déc 2017 16:23, édité 1 fois.
N3°
 
Messages: 14106
Inscription: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Valérian et la Cité des mille planètes

Message » 16 Déc 2017 11:52

Image

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Lionsgate Films
• Date de sortie : 21 novembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR DV / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1
• Sous-titres : Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Clarté de tous les instants, définition exemplaire, détails revus à la hausse (les motifs sur les uniformes militaires), profondeur de champ infinie qui s'étend encore plus que sur le Blu-ray, couleurs somptueuses, contrastes plus vifs et noirs mieux gérés (ils sont bien trop clairs sur le transfert HD). Un petit mot maintenant sur l'UBD français qui faute de temps (selon le studio) n'est pas pourvu de HDR. Si la résolution ne montre naturellement aucun changement, l'édition américaine s'impose évidemment par K.O. technique; l'encodage Dolby Vision faisant toute la différence côté brillance et dimensionnalité des images. Mais vis-à-vis du Blu-ray, il faut tout de même reconnaître que le rendu est plus dynamique avec une palette colorimétrique un peu plus riche. Donc dans les deux cas, il est difficile de ne pas en prendre plein les yeux.
Qualité audio : Image
Un mixage Dolby Atmos bruyant comme il faut où les ambiances, les effets et la musique passent par toutes les enceintes à l'aide d'une spatialisation optimale. Les voix sont cristallines, les détails sonores ultra-nombreux, l'activité surround très riche (la course‑poursuite de Valérian dans la Cité des mille planètes), les effets de hauteur mémorables (la chute des vaisseaux sur la planète Mül, la voix de l'Intruder, les annonces au Big Market, les passages d'engins spatiaux, les débris des explosions, etc.) même si pas sur-exploités, et les basses profondes. La VF n'est pas aussi enveloppante mais reste engageante et fortement dynamique. En passant par le disque français, la VO reste inchangée alors que la VF passe au format Atmos. Et si les dialogues sont un peu trop mis en avant, elle fait jeu égal avec la VO.
Apport HDR : Image
Des teintes plus richement saturées (les nuages multicolores sur Mül, le vert des uniformes des soldats, les rideaux rouges dans l'antre du plaisir de Jolly The Pimp, le bleu translucide de Bubble) qui donnent un aspect plus réaliste aux CGI, des blancs incroyablement plus intenses, des sources lumineuses (pas un plan sans) bien plus rayonnantes et étincelantes (les papillons « néons » et les enseignes à Paradise Alley en sont le meilleur exemple) qui ne cessent d'éblouir l'écran, et des scènes sombres mieux découpées (les noirs sont plus profonds) aux détails plus lisibles.
Le cinéma du loup
Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5059
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 16 Déc 2017 11:57

le loup celeste a écrit:Image

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Lionsgate Films
• Date de sortie : 21 novembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR DV / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1
• Sous-titres : Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Clarté de tous les instants, définition exemplaire, détails revus à la hausse (les motifs sur les uniformes militaires), profondeur de champ infinie qui s'étend encore plus que sur le Blu-ray, couleurs somptueuses, contrastes plus vifs et noirs mieux gérés (ils sont bien trop clairs sur le transfert HD). Un petit mot maintenant sur l'UBD français qui faute de temps (selon le studio) n'est pas pourvu de HDR. Si la résolution ne montre naturellement aucun changement, l'édition américaine s'impose évidemment par K.O. technique; l'encodage Dolby Vision faisant toute la différence côté brillance et dimensionnalité des images. Mais vis-à-vis du Blu-ray, il faut tout de même reconnaître que le rendu est plus dynamique avec une palette colorimétrique un peu plus riche. Donc dans les deux cas, il est difficile de ne pas en prendre plein les yeux.
Qualité audio : Image
Un mixage Dolby Atmos bruyant comme il faut où les ambiances, les effets et la musique passent par toutes les enceintes à l'aide d'une spatialisation optimale. Les voix sont cristallines, les détails sonores ultra-nombreux, l'activité surround très riche (la course‑poursuite de Valérian dans la Cité des mille planètes), les effets de hauteur mémorables (la chute des vaisseaux sur la planète Mül, la voix de l'Intruder, les annonces au Big Market, les passages d'engins spatiaux, les débris des explosions, etc.) même si pas sur-exploités, et les basses profondes. La VF n'est pas aussi enveloppante mais reste engageante et fortement dynamique. En passant par le disque français, la VO reste inchangée alors que la VF passe au format Atmos. Et si les dialogues sont un peu trop mis en avant, elle fait jeu égal avec la VO.
Apport HDR : Image
Des teintes plus richement saturées (les nuages multicolores sur Mül, le vert des uniformes des soldats, les rideaux rouges dans l'antre du plaisir de Jolly The Pimp, le bleu translucide de Bubble) qui donnent un aspect plus réaliste aux CGI, des blancs incroyablement plus intenses, des sources lumineuses (pas un plan sans) bien plus rayonnantes et étincelantes (les papillons « néons » et les enseignes à Paradise Alley en sont le meilleur exemple) qui ne cessent d'éblouir l'écran, et des scènes sombres mieux découpées (les noirs sont plus profonds) aux détails plus lisibles.

Merci pour ce test !

As tu pu comparer la version HDR et la version française non HDR?
HC 7.2.4: OPPO UDP-203+ DENON AVR-X6300H+ KLIPSCH RB81II/RC64II/RS62II+ SUB CANTON 12.2+ LG 65EF950V
HIFI: MANO Music Streamer+ DAC AUDIO-GD R2R1+ PRE AUDIO-GD HE1+ BLOCS MONO AUDIO-GD 2H+ KLIPSCH RF7 MKII tweakées
wincoach
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6276
Inscription: 10 Avr 2002 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message