Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

La dame en noir...

Message » 20 Sep 2012 13:42

viewtopic.php?p=177155460#p177155460

A propos du lien ci-dessus : j'attends une réponse au sujet de la version des grabs, sachant qu'il y a trois éditions différentes, donc potentiellement trois masters traités différemment, jusqu’à preuve du contraire. :thks:
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37414
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Annonce

Message par Google » 20 Sep 2012 13:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Fantômes contre fantômes (US)

Message » 20 Sep 2012 23:09

Image
The Frighteners (Fantômes contre fantômes) - Peter Jackson
Director's Cut


Universal, 2011
BD-50, Zone Free
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 22.21 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4393 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STF, STA, amovibles

Pour une fois, Universal n'a (presque) pas salopé l'édition BR d'un disque de catalogue.

Cependant, en guise d'introduction, il faut rappeler que la France est la dernière roue du carrosse car aujourd'hui, nous restons un des seuls pays dont l'édition BR du film de Jackson ne possède que le montage cinéma du film et omet la Director's Cut. Déjà en DVD, il aura fallu attendre 3 éditions pour voir débarquer ce montage (la 1ere ne contenait que le montage cinéma sans bonus, puis l'édition 3 DVD omettait le 4e disque contenant la DC, et enfin, la 3e édition était complète).

Quoiqu'il en soit, le résultat visuel est plutôt probant. Si quelques effets spéciaux ont clairement fait leur temps (notamment les attaques dans la maison des Bradley), force est de constater que la HD ne fait ressortir que peu de défauts, et le film reste visuellement un tour de force assez impressionnant. Les SFX sont très bien intégrés, et le rendu global de l'image détaillé et précis, avec un contraste bien géré, profitant notamment aux nombreuses scènes en basse luminosité. Quelques passages sont impressionnants de naturel et de qualité, comme les scènes avec Jeffrey Combs.

Cependant, on pourra noter plusieurs séquences avec un affreux rendu vidéo, probablement signe d'un post processing pas très joli. Fort heureusement, cela ne représente qu'une poignée de plans sur les 2h de film, mais leur rendu tranche fortement avec le reste de la présentation.

Pas parfait, donc, mais bien au dessus des nombreux ratages d'Universal.

NB : le montage cinéma est proposé ici en steamless branching, permettant de caser les 2 montages sur un seul disque, sans problème de compression.

Côté son, par contre, ça dépote sec. La piste 5.1 est très agressive, avec une spatialisation très nette et très précise, et un caisson extrêmement actif. Je conseille de pousser le volume d'un cran pour profiter pleinement de la piste. La scène de l'attaque dans la cellule du commissariat est particulièrement efficace.

Image : 8.5/10
Son (VO 5.1) : 9/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:11, édité 1 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

The Game (US)

Message » 20 Sep 2012 23:32

Image
The Game - David Fincher


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
2.40, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 28.80 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4312 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4140 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

L'image n'est pas parfaite, mais n'en est vraiment pas loin.
Le niveau de détails et surtout la gestion du contraste donne un look très impressionnant au film, et élimine surtout les nombreux problèmes qu'avait le précédent disque Universal (en vrac : problèmes de compression, Edge Enhancement, banding, la totale habituelle). L'ensemble est robuste, et typique de la haute tenue des disques Criterion pour des titres récents (hormis une ou deux exceptions). Tout juste pourra-t'on trouver quelques plans clairement moins précis, mais ils se comptent sur les doigts des mains.

La partie sonore a elle aussi été gâtée, un nouveau mixage ayant été spécialement créé pour l'édition BR. Ce nouveau mixage (appelé Near Field, car prévu pour un visionnage en HC, et donc dans un volume sonore restreint) a été créé avec comme but d'avoir une dynamique plus grande, et une meilleure séparation des canaux. Ces 2 points sont assez facilement audibles lorsqu'on passe d'une piste à l'autre.

Ayant privilégié le visionnage avec le nouveau mixage, le rendu est là aussi très efficace, la piste étant très active. Que ce soit au niveau des bruits d'environnements, de la musique ou des scènes plus mouvementées, la piste rend bien tout cela sans jamais être brouillonne.

Image : 9/10
Son (VO 5.1 Near Field) : 9/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:11, édité 1 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 21 Sep 2012 10:47

opbilbo a écrit:viewtopic.php?p=177155460#p177155460

A propos du lien ci-dessus : j'attends une réponse au sujet de la version des grabs, sachant qu'il y a trois éditions différentes, donc potentiellement trois masters traités différemment, jusqu’à preuve du contraire. :thks:

Concernant la remarque de frg sur l'évolution des puces de décodage, est-ce que ça concerne aussi les lecteurs d'entrée de gamme de Sony et Panasonic ? Parce qu'on n'a plus trop le choix, je crois qu'il ne font plus que de l'entrée de gamme (minuscules, pesant moins d'1 kilo, et à moins de 150 €, donc j'ai peur pour la qualité).
Il était temps que je change de signature.
arnuche.
 
Messages: 23059
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 21 Sep 2012 10:49

A propos de The Frighteners (Fantômes contre fantômes), je crois que l'édition UK (que j'ai) est pareille que l'US et on la trouve pour pas cher (sur un célèbre site à nom de rivière sud-américaine :mdr: ).
Outre le director's cut, elle contient aussi des bonus absents de l'édition française.
Il était temps que je change de signature.
arnuche.
 
Messages: 23059
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 21 Sep 2012 15:00

arnuche a écrit:Concernant la remarque de frg sur l'évolution des puces de décodage, est-ce que ça concerne aussi les lecteurs d'entrée de gamme de Sony et Panasonic ? Parce qu'on n'a plus trop le choix, je crois qu'il ne font plus que de l'entrée de gamme (minuscules, pesant moins d'1 kilo, et à moins de 150 €, donc j'ai peur pour la qualité).

Tout à fait : à l'heure actuelle, c'est la même puce qui est utilisée sur toute une gamme.
Elle est simplement plus ou moins bridée au niveaux des options de réglages, pour créer une hiérarchie entre les modèles, et les composants placés autour peuvent varier en nombre (sorties analogiques en plus par ex.) et en qualité (alim. plus performante par ex.).
Ce qui produira les très légères améliorations en qualité vidéo et sonores quand on monte en gamme.

Mais au niveau de la stricte puissance, c'est absolument kif-kif.
Pour une fois, les économies d'échelle ont du bon ! 8)

Et le poids plus élevé pour un modèle sommet de gamme est aujourd'hui plus souvent dû à un chassis à tôle plus épaisse, ou tout simplement métallique (au lieu de plastique), qu'aux des composants internes utilisés ! :wink:
François (Ma config)
L'union fait la force, rejoignez l'Association !
frg.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4038
Inscription: 06 Jan 2001 2:00
Localisation: Bruxelles, Belgique
  • offline

Message » 21 Sep 2012 20:27

arnuche a écrit:A propos de The Frighteners (Fantômes contre fantômes), je crois que l'édition UK (que j'ai) est pareille que l'US et on la trouve pour pas cher (sur un célèbre site à nom de rivière sud-américaine :mdr: ).
Outre le director's cut, elle contient aussi des bonus absents de l'édition française.


L'édition US est actuellement à $10. Dans mon cas, comme je l'ai pris au sein d'une très grosse commande, les fdp sont facilement amortis, et ça ne revient pas beaucoup plus cher (voire moins cher) que l'édition UK, mais oui, il y a aussi la DC et l'ensemble des bonus sur l'édition UK.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 21 Sep 2012 22:32

ImageBad Cop (Sinners & Saints) de William Kaufman :

Le Blu-ray Disc : BBBBB

-Format vidéo : 1080p AVC [2.35].
-Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
-Sous-titres : Français imposés sur la VO.
-Image : Ce transfert HD solide mais pas pour autant flatteur, reproduit la photographie un peu particulière du film avec une granulosité permanente, des contrastes hyper poussés et des couleurs brûlantes explosives, mais les noirs souvent très profonds faiblissent parfois comme la finesse des détails qui peut varier d'un plan à l'autre.
-Audio : Malgré un score bien aéré sur la frontale et des dialogues clairs, le mixage déçoit car pour un film construit autour de l'action il est regrettable de constater que les coups de feu comme les explosions n'ont aucun punch, sans parler des effets directionnels presque inexistants. La VF (au doublage caricaturale et bâclé) plus élevée en terme de volume est encore pire car elle perd toute dynamique en mixant les effets explosifs au même niveau que les dialogues mais aussi au même niveau que les basses qui deviennent du coup trop omniprésentes et donc fatigantes. La VO est donc à privilégier sans se poser de questions.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : Seven7.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-bad-cop-110402087.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Test Captain America (DE) en VFF

Message » 22 Sep 2012 3:07

Captain America (viewtopic.php?f=1382&t=30019132)

Image

Audio : Anglais : DTS-HD Master Audio 7.1, Anglais : Dolby Digital 5.1, Allemand : Dolby Digital 5.1, Français : Dolby Digital 5.1, Italien : Dolby Digital 5.1, Espagnol : Dolby Digital 5.1

Sous-titres : Anglais, Anglais SDH, Allemand, Français, Espagnol, Italien, Danois, Néerlandais, Finois, Norvégien, Suédois.

Visionné l'édition DE en VF.

Une très jolie image dans l'ensemble, dans la lignée des derniers Blu-Ray de chez Paramount. Peu importe l'époque dans laquelle l'action de situe, la colorimétrie est adaptée et d'excellente manière ! Le tout avec un rendu très lissé qui certes enlève un peu de piqué la plupart du temps. Les années 40 sont marquées par une jolie couleur aux tons sepia, qui renforcera l'effet vintage de l'époque, pendant que les scènes de nos jours sont très lumineuses, très bien contrastées. Une profondeur de champ appréciable, des effets spéciaux bien faits et plutôt bien incorporés (seule la scène de l'arrivée sur le train dans les Alpes est un ton en-dessous avec cette tyrolienne). Du bon travail de manière générale, pas au summum de ce qui peut se faire actuellement, mais au-dessus de nombreux films sur le support.
VO en DTS-HD Master Audio 7.1 mais malheureusement la maladie de Paramount continue à frapper, avec une bande-son française en simple Dolby Digital 5.1 encore une fois... Toutefois il faut être honnête, même si elle ne possède pas de mix HD, elle s'en sort convenablement ! Le film voulant un mixage riche de part son scénario, nous sommes plutôt bien servis. Certes le tout m'a paru assez étouffé il est vrai, avec une voix centrale prenant le dessus pour les dialogues, mais nous avons malgré tout de jolis passages mettant en valeur un système 5.1 avec satisfaction. Tous les tirs des armes du Crâne Rouge notamment sont redoutables, avec une bonne spatialisation et des effets de basses qui montent et descendent à souhait. Le bouclier de notre héros du soir s'est aussi agiter les surrounds lorsqu'il se met en mode boomerang. Le rendu global est plutôt agréable.

Image pour l'image.

Image pour le son.


Un super héros de chez Marvel en pleine Seconde Guerre Mondiale, c'est assez particulier ! Cela change, nous avons plutôt affaire ici à un homme "surdimensionné" qu'à un super-héros aux pouvoirs dantesques. On nous présente d'avantage une leçon de vie, évidemment ponctuée par des "pouvoirs" spécifiques mais non dénués de tout sens ou presque. Le personnage est drôle, fragile et fort à la fois, et représente dignement ce dont les américains raffolent à nous présenter, un super soldat au courage et au patriotisme hors-norme. Une fois cette remarque faite (on en a l'habitude avec certains films américains...), on se met nettement du côté de Captain America afin d'affronter la vague des nazis. De plus, il est confronté à un adversaire que l'on pourrait qualifier comme étant son sosie maléfique : Crâne Rouge. Lui aussi ayant bénéficié de ce fameux traitement spécifique, mais qui n'aura pas eu la chance de pouvoir ne subir que les effets positifs. Le tout est plutôt bien mis en scène et réalisé, sans temps mort, avec un casting plutôt efficace. Chris Evans est bon, meilleur que dans Les 4 Fantastiques notamment. A l'inverse, notre Agent Smith dans Matrix est nettement en-dessous ici je trouve... Passant des années 40 aux années 2010, tout y est bien retranscrit, costumes et véhicules d'époques, look des protagonistes, mentalité des hommes. Un agréable moment avec ce Marvel qui, une fois de plus, se détache des autres de part son scénario mais surtout son héros au bouclier.

Image pour le film.
Dernière édition par TitiAien le 25 Sep 2012 16:02, édité 1 fois.
Téléviseur : LED Samsung UE40B6000
Lecteurs : PS3 Slim 240 Go - DVD Toshiba (HDMI) - TV HD SFR par satellite (HDMI)
Audio : Onkyo TX-SR 508 + kit Boston Soundwave XS 5.1
TitiAien.
 
Messages: 1241
Inscription: 06 Nov 2010 2:52
Localisation: Seine-Maritime (76)
  • offline

Message » 22 Sep 2012 11:50

Attention, tu as noté Français DTS HD MA. :idee:
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Test : Les aventuriers de l'Arche perdue (VF)

Message » 22 Sep 2012 18:58

Test en VF

HD1 + LX91 sur 2m03

Image Les aventuriers de l'Arche perdue* (Paramount 2012) : A- (MPEG4/AVC) Format 2.35:1 Une belle image assez homogène dans l'ensemble, même si on échappe pas à quelques flous artistiques, et à un grain plus ou moins présent. La définition est assez bonne même si l'image manque souvent de piqué (une douceur qui ne semble pas liée à l'usage de DNR). La compression est quasi invisible et le niveau des noirs est bon la plupart du temps (quelques fois un peu bouchés) : Globalement c'est une bonne restauration, permettant d'apprécier au mieux le film.
viewtopic.php?p=176838624#p176838624

ImageImage

-Piqué/ Précision : moyen
-Définition : bonne à moyenne
-Niveau des noirs : bons dans l'ensemble, parfois bouchés
-Colorimétrie : ras
-Grain : discret mais variable
-Compression : très bonne
-DNR/EE : 0
-Banding : 0
-Homogénéité : bonne


Genre: Aventure
Durée: 115 minutes
Zone:
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1, français Dolby Digital 5.1...
Sous-titres: anglais, français...
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Bande son : La VF est un peu en dedans bien qu'elle remplisse bien son rôle, et les effets sont un poil atténués : La VO a beaucoup plus d'ampleur (les effets sont parfois trop accentués : ex les coups de poings et coups de feu).

Image

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles.

viewtopic.php?p=177111500#p177111500

...
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37414
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Titanic (2D) (FR)

Message » 22 Sep 2012 19:27

Image
Titanic (2D) - James Cameron


FOX, 2012
BD-50, Zone Free
2.40, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 23.55 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3896 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
French / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit
STF, STA, amovibles

La plongée du submersible dans l'eau au tout début du film possède un banding immanquable, l'entrée de Jack dans la salle de dîner possède une légère fluctuation de luminosité, et la chute de la cheminée du Titanic dans l'eau un rendu vidéo du à sa création SFX maintenant un peu datée...

...et le reste est tout simplement de la démonstration technique à tous les niveaux.

L'image est neutre de tout post processing, extrêmement naturel, et les SFX sont parfaitement incrustés. Le niveau de détails est fabuleux, le contraste extrêmement bien géré, les couleurs parfaitement rendues (adieu surtout l'infâme colorimétrie bleutée du DVD). C'est un travail d'orfèvre, et un vrai régal pour les yeux.

La partie sonore n'est pas en berne, avec une piste exploitant au maximum les 6 canaux. La musique de James Horner remplit régulièrement l'intégralité du volume sonore, notamment dans la 1ere moitié du film. La 2e moitié du film fait, évidemment, la part belle aux effets sonores. Si on pourra trouver un léger manque de directivité, la piste mérite de pousser le volume au-delà de son niveau habituel pour profiter au maximum du design sonore de cette moitié du film.
La marche de Rose pour retrouver Jack menotté, avec le bateau qui craque de partout, c'est particulièrement fabuleux.


Un petit point pinaillement, mais qui pourra avoir son importance pour certains : les sous-titres sont absolument minuscules. Le seul exemple équivalent serait les sous-titres présents sur le jeu Max Payne 3. C'est la plus petite police de sous-titres que j'ai pu voir, a fortiori en Blu Ray, et si elle ne m'a pas gêné, certains à la vue plus défaillante, ou au recul plus important, pourraient avoir des problèmes à les lire.

Image : 10/10
Son (VO 5.1) : 9.5/10
Film : 9/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:11, édité 1 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Test : Indiana Jones et le temple maudit (VF)

Message » 22 Sep 2012 19:44

Test en VF

HD1 + LX91 sur 2m03

Image Indiana Jones et le temple maudit*** (Paramount 2012) : A (MPEG4/AVC) Format 2.35:1 Une très belle remasterisation avec une image argentique et une compression quasi parfaite : Le niveau des noirs est excellent et la définition va de bonne à très bonne. On échappe pas non plus à de rares plans un peu en dessous (quelques flous...), mais le tout est très homogène. A noter aussi une belle palette colorimétrique.
viewtopic.php?p=176838624#p176838624

Image

-Piqué/ Précision : bon
-Définition : bonne à très bonne
-Niveau des noirs : excellent la plupart du temps
-Colorimétrie : très belle palette colorimétrique
-Grain : présent et plutôt stable
-Compression : quasi invisible
-DNR/EE : 0
-Banding : pas vu !
-Homogénéité : bonne


Genre: Aventure / Comédie
Durée: 118 minutes
Zone:
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1, français Dolby Digital 5.1...
Sous-titres: anglais, français...
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Image

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles.

viewtopic.php?p=177111500#p177111500

Pour résumer : La qualité globale du coffret est très bonne : largement meilleure que pour Jurassic Park et très loin devant StarWars.

(Les) Aventuriers de l'Arche perdue, ici
Indiana Jones et le temple maudit, ici
Indiana Jones et la dernière croisade, ici
Indiana Jones (Trilogie)
Indiana Jones et le royaume du Crâne de cristal, ici

...
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37414
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Appleseed (FR) vost

Message » 23 Sep 2012 19:41

Image

Image : Image
L'image présente des défauts et des qualités très marqués.
+La définition est excellente sur la quasi totalité du film. J'aurais apprécié la présence d'un compensateur de mouvement sur mon diffuseur, car du coup, les mouvements de caméra panoramiques à 24 images/seconde font pleurer les yeux.
+Les couleurs et le contraste sont top démo. Le noir est pile bien réglé, et le dessin animé exploite beaucoup les ambiances colorées, dans la lignée de pas mal de réalisations japonaises des années 2000 (Evangelion 1.11, le Roi des Ronces, Ghost in the Shell Innocence...)
-La postérisation est omniprésente. A se demander si en plus du rendering numérique, il n'y a pas des problèmes de compression avec le Blu-ray.
-L'aliasing est également très présent sur tous les plans d'ensemble, avec du moiré et du clignotement en pagaille sur la ville et sur l'océan.

Mais dans l'ensemble, c'est très beau à voir, car le film a des atouts esthétiques.

Son : Image
Les scènes d'action dépotent avec des bruitages très soignés en tout genres. Il y a de quoi se fâcher avec ses voisins ! Ecouté en stéréo, ce serait presque un top démo, si ce n'était que les scènes d'extérieur sont mixées avec une acoustique d'intérieur. Ca en met plein les oreilles, au prix d'un léger manque de réalisme, si on y prête attention.

Un mauvais point pour le Blu-ray, les bandes-annonces sont obligatoires à chaque insertion du disque dans le lecteur. Impossible de changer de chapitre, et impossible d'accéder au menu tant qu'elles n'ont pas défilé en intégralité ! Seule consolation, il est possible d'activer l'avance rapide pour chaque bande annonce.

Deux mots sur le film : sur la forme, rien à redire. C'est une splendeur. La réalisation a été faite en motion capture, avec un technique de conversion 3D->2D permettant d'obtenir un rendu d'animation en dessin traditionnel sur des modèles en volume 3D. J'ai trouvé cela très convaincant.
Sur le fond, mon avis est plus mitigé. Le film souffre de stéréotypes propres aux films d'action : les éternelles scènes où on se rattrape d'une seule main, les gentils qui passent à travers les balles des méchants, les ennemis qui s'y mettent à 10 contre 1 et puis qui ouvrent le feu chacun leur tour... La violence et les mechas sont assez lourds et n'apportent rien au scénario.
Du bon côté, la trame du scénario est plutôt bonne dans la catégorie science-fiction, les personnages, sans être psychologiquement développés, ne sont pas non plus trop stéréotypés.
Et la musique, composée par plusieurs auteurs techno et rock est excellente. Il s'agit principalement de Boom Boom Satellites, mais aussi Paul Oakenfold, Ryuchi Sakamoto, Carl Craig & Adult, Basement Jaxx, Raumschmiere, Akufen, et Atom.

Dans l'ensemble, pour un film de mechas dont je n'avais jamais entendu parler, je m'attendais à pire.

Le style est très proche de Seconde Renaissance (courts métrages faisant partie d'Animatrix). Je ne comprends absolument pas qu'il puisse s'agir de deux réalisateurs différents !
Pio2001.
 
Messages: 5170
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Lyon
  • offline

Umberto D (US)

Message » 23 Sep 2012 21:27

Image
Umberto D - Vittorio de Sica


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 34.17 Mbps
Italian / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

L'image présentée ici est globalement belle, mais clairement pas exempte de défauts : de nombreux plans ont une définition en berne, et les fondus, comme souvent pour les Blu Rays de films de cette époque, sont les plus flagrants. Aussi, la luminosité du film fluctue quasiment tout du long.
Cela étant dit, la copie est très propre, et le cadre extrêmement stable.

Le son est, de manière assez attendue, très étriqué. La piste est invariablement plate, et si elle reste propre, elle n'en reste pas moins limitée

Image : 7.5/10
Son : 6/10
Film : 7.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:12, édité 1 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54


Retourner vers Blu-ray & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message