Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 13 invités

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Les Tests Blu-ray 3D

Message » 10 Déc 2012 14:25

ImagePainted Skin : The Resurrection de Wuershan :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p AVC (2D) MVC (3D) [2.35].
- Pistes sonores : Mandarin Dolby TrueHD (24/96) et Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres : Chinois Traditionnel, Chinois Simplifié et Anglais.
• Image : Captée à l'aide de la Red One, l'image de ce Blu-ray Disc est d'une netteté incroyable avec des détails impressionnants, des couleurs magnifiques et bien saturées, des contrastes riches et des noirs de toute beauté.
• Audio : Une piste sonore Dolby TrueHD (la Dolby Digital 5.1 n'a pas été testée) redoutablement immersive et dynamique qui diffuse des effets agréablement nuancés sur l'ensemble des canaux et délivre un score à la présence envoûtante.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Une conversion dans la bonne moyenne qui peut se targuer de participer pleinement au rêve-éveillé procuré par cette somptueuse fresque romantico-fantastique. Dans les faits, la fenêtre de profondeur varie de moyenne (les gros plans) à bonne (les plans larges) et reste constante, le niveau de détachement est concluant et l'absence de diaphonie est plus qu'appréciable. La déception est par contre de mise du côté des débordements (seulement quatre de faible intensité au compteur dont trois dans l'avant-dernière scène d'action) et les jaillissements sont tout simplement absents alors que le film s'y serait parfaitement prêté.

Blu-ray Disc Région A, B, C Hongkongais.
Éditeur : Intercontinental Video.
Date de sortie : 11 septembre 2012.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-painted-skin-the-resurrection-113027620.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Annonce

Message par Google » 10 Déc 2012 14:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Déc 2012 0:39

ImageSexy Dance 4 : Miami Heat (Step Up Revolution) de Scott Speer :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p AVC (2D) MVC (3D) [2.40].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF), Espagnol et Portugais DTS 5.1.
- Sous-titres : Français, Espagnol et Portugais. Anglais pour malentendants.
• Image : Une précision chirurgicale, des détails à foison, une palette colorimétrique flatteuse et une gestion des contrastes tout bonnement excellente pour un transfert HD tout simplement magnifique.
• Audio : Des pistes sonores enveloppantes et percutantes dont la restitution spectaculaire de la fabuleuse BO, le coffre des basses et la présence endiablée des arrières donnent une pêche d'enfer.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Le relief de cet opus aurait pu égaler (ou même surpasser) son aîné si le film avait été présenté au format 1.78 et non 2.40 (ce qui a pour conséquence d'entraîner une petite baisse d'immersion) et si le montage avait été moins clipesque. Il n'en reste pas moins que cette 3D native est une grande réussite qui nous plonge sans forcer au cœur de l'action. La fenêtre de profondeur est phénoménale (les vues aériennes de la côte de Miami et les plans au ras du sol lors des flash-mobs), les détachements sont d'un naturel confondant, les personnages débordent très souvent du cadre et plusieurs jaillissements sont mémorables. Les grains de sables envoyés vers le spectateur et les centaines de billets qui flottent dans la pièce durant de longues secondes lors de la scène dans le hall d'immeuble en sont de parfaits exemples. Une 3D qui donne envie d'entrer dans la danse.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : Universal Pictures.
Date de sortie : 08 décembre 2012.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-sexy-dance-4-miami-heat-113297572.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

TEST BLU RAY 3D DE THE HOLE

Message » 16 Déc 2012 11:12

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : THE HOLE

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 7

C'est un petit film symphatique mais vite oublié. Il est plus destiné aux ados selon moi.

Profondeur : 7

Très bonne scène de départ avec le logo de la société de production qui dure quelques secondes. C'est vertigineux. Ensuite, on est dans la moyenne. L'image ne va pas très loin selon moi, à part quelques passages. >Par contre on a un bon placement tridimensionnel de chaque personnage et objet. Tout est bien à sa place.

Jaillissement et débordement : 7

Quelques débordements ici et là, mais c'est loin d'être une folie. Pour les jaillissements, j'en ai compté 2, mais très sympa même si inutile. On sent bien qu'ils ont été placé dans le film pour dire "vous voyez ça jaillit".

Colorimétrie et définition : 9

TRES BON : Là c'est un sans faute. Tout est juste, je le préfère même à la version 2D.

Ma conclusion donc :

Il faut mieux le louer comme j'ai fait plutôt que de l'acheter selon moi.

TEX :wink:
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

TEST BLU RAY 3D HUGO CABRET

Message » 17 Déc 2012 17:17

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : HUGO CABRET

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 8

Très bel hommage au cinéma, la magie, Papa Georges, la belle époque. Le film respire la fraicheur. Certe, il ne sera pas apprécié de tous, car rien à voir avoir avec les films d'action et horreur et autres (que j'apprécie aussi), mais quelle bouffée d'air frais. Un enchantement.

Profondeur : 9

Pour résumé : c'est du lourd :mdr:

Jaillissement et débordement : 8

Rien de bling bling, mais tout en finesse qui se fond à merveille dans le film.

Colorimétrie et définition : 10

Un festival à tous les niveaux : colorimétrie, lumière, contraste, définition : tout est bon. Et franchement avec ce type de film d'époque, il fallait vraiment cela pour y croire... Et on y croit :thks: :lol:

Ma conclusion donc :

Nous sommes transportés dans les années 20-30, et quel plaisir tant au niveau scénaristique qu'au niveau technique : un bel hommage.

Une 3D au service d'une histoire et non pas l'inverse : ça fait du bien

TEX :wink:
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

TEST BLU RAY 3D DE REBELLE

Message » 21 Déc 2012 9:52

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : REBELLE
Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français-Anglais

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 5

Que c'est creux - Il ne se passe rien d'intéressant. Pour du Disney c'est vraiment en dessous des autres dessins animés.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 7

Profondeur intéressante mais pas non plus poussée. Certains passages sont très réussis par contre, mais cela aurait gagné à en faire plus, surtout pour une réalisation récente.

Par contre, très bonne spatialisation des objets et personnages dans l'image : une vraie immersion.

J'essai de faire la différence entre profondeur et effet tri-dimensionnel.

Jaillissement et débordement : 2

Bon ben là c'est vraiment dommage. Je n'ai quasiment rien trouvé à me mettre sous la dent.

Colorimétrie et définition : 9

C'est tout bon, là on est vraiment en face d'un dessin animé. Ca pète de partout.

Conclusion

Histoire très limite et creuse et partie technique mi figue mi raisin.

Ce qui m'a gêné durant tout le film, et ainsi limitant l'effet de profondeur, ceux sont les bandes noires en haut et en bas de l'image, cela casse l'immersion comme sur les formats 1.78.

Je dois dire que je suis bien content de l'avoir loué et non pas acheté celui-là.

TEX :wink:
Dernière édition par TEXAVERY le 27 Déc 2012 9:17, édité 2 fois.
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

Message » 23 Déc 2012 12:10

ImageAvengers de Joss Whedon :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p AVC (2D) MVC (3D) [1.78].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1; Français (VFF) DTS-HD High Resolution 7.1 et Tchèque Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres : Anglais, Français, Arabe, Croate, Néerlandais, Serbe, Slovaque et Slovène.
• Image : Le film a été essentiellement tourné en numérique HD avec l'Arri Alexa et il faut bien avouer que l'image délivrée par ce transfert est simplement parfaite. Jugez-en par vous-même ! Définition plus qu'aiguisée, piqué redoutable, profondeur de champ bluffante, couleurs plutôt naturelles restituées avec soin, contrastes solides, fluidité jamais prise en défaut, compression invisible et master immaculé. Un sans faute je vous dis.
• Audio : Des pistes sonores énergiques dont l'équilibre du mixage, la dynamique qui va crescendo jusqu'au chaos final, la présence multicanale, la scène arrière savamment exploitée, le poids des basses et la clarté des dialogues feront plaisir aux homecinémaniaques.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Si elle n'est pas dénuée de quelques défauts (légère présence de ghosting, deux-trois perspectives fausses, de rare problème de proportion et un manque de luminosité sur l'astéroïde ou lors du combat entre Iron Man et Thor), cette excellente 3D convertie en post-production par les équipes de Stereo D et qui s'affiche au format 1.78 avec un piqué ravageur n'est pas loin d'égaler celle de Titanic. Même si la fenêtre de profondeur peut varier d'un plan à l'autre, la profondeur de champ est constante et souvent très impressionnante (les sensations de vertige procurées lors du final en sont un bon exemple), la perception des volumes est saisissante, et la gestion des nombreux effets de débordement et/ou jaillissement est remarquable. L'HUD à l'intérieur de l'armure d'Iron Man déborde généreusement comme les personnages et autres éléments du décor (les moniteurs de contrôle), suite aux affrontements de nombreux débris sont projetés avec violence hors de l'écran, les vaisseaux des envahisseurs lors du titanesque final volent au milieu du salon et la gargantuesque créature extraterrestre comme le missile nucléaire font une entrée fracassante dans le cadre en jaillissement arrière. Une 3D qui assure le spectacle avec panache.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : Walt Disney France.
Date de sortie : 29 août 2012.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-avengers-113642950.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

TEST BR TRON LEGACY 3D

Message » 27 Déc 2012 9:15

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : TRON LEGACY

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français-Anglais

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 8

Histoire sympa qui suit et suit les codes de TRON 1982. On ne s'ennui pas, donc contrat remplit.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 7

Profondeur intéressante mais pas non plus poussée. En même temps le film se passe dans la pénombre quasi tout le temps, et il est donc difficle de bénéficier de la profondeur.

Ensuite, le fait d'avoir par moment ou non les bandes noires en haut et en bas de l'image fait que l'on a du mal à s'immerger complètement dans l'image.

Par contre, très bonne spatialisation des objets et personnages dans l'image : une vraie immersion.

J'essai de faire la différence entre profondeur et effet tri-dimensionnel.

Jaillissement et débordement : 2

Bon ben là c'est vraiment dommage. Je n'ai quasiment rien trouvé à me mettre sous la dent.

Colorimétrie et définition : 9

Là c'est tout bon. En même temps, il y avait intérêt avec ce type d'image. On n'est donc pas déçu un instant.

Conclusion

Un film qui se laisse découvrir en 3D, mais pas inoubliable, la version 2D suffira amplement à mon avis.

Par contre, gros point positif qui n'a rien avoir avec l'image : LE SON : Là c'est une référence pour moi, il est quasi parfait. Ca cogne, ça se ballade sur toutes les enceintes. Du très bon boulot.

TEX :wink:
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

TEST BLU RAY 3D DE GHOST RIDER : ESPRIT DE VENGEANCE

Message » 07 Jan 2013 17:10

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : GHOST RIDER : L'ESPRIT DE VENGEANCE

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 6

C'est pas bon, mais ça se laisse regarder... 1 fois

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 8

Cest du bon boulot dans l'ensemble, on est bien dans l'image. Les effets tri-dimensionnel sont bien rendu, tout est à ça place.

J'essai de faire la différence entre profondeur et effet tri-dimensionnel.

Jaillissement et débordement : 6

C'est sympa à 2-3 reprises, mais sinon c'est calme dans l'ensemble.

Colorimétrie et définition : 8

Là c'est tout bon. Malgré que le film se passe souvent dans la pénombre, le rendu est vraiment bon

Conclusion

Un film qui se laisse découvrir en 3D, mais pas inoubliable, la version 2D suffira amplement à mon avis.

TEX :wink:
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

TEST BLU RAY 3D DE MADAGASCAR 3 BONS BAISERS D'EUROPE

Message » 07 Jan 2013 17:22

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : MADAGASCAR 3 : BONS BAISERS D'EUROPE

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français-Anglais

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 3

C'est un vrai bordel désorganisé qui ne veut rien dire. Alors oui les dessins animés sont souvent destinés aux enfants, mais l'humour décallé de certains comme Madagascar, âge de glace, Shrek sont aussi destinés aux adultes. Mais autant j'ai trouvé sympa le 1er et le 2ème, autant là le 3 est à ch*er. A croire que les scénaristes on reçu une commande de scénario à faire, mais qu'il ne savait pas quoi raconté !!! ATTENTION SPOILER : et que vient faire Edith Piaf là dedans... Non vraiment c'est pas bon du tout.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 9

Là c'est du lourd : c'est un festival du début à la fin

Jaillissement et débordement : 8

Là aussi c'est très très bon. Rien à redire, c'est nickel et il y en a vraiment très très souvent.

Colorimétrie et définition : 9

Là c'est tout bon. En même temps, il y avait intérêt avec ce type d'image. On n'est donc pas déçu un instant. C'est un festival de définition et de couleur.

Conclusion

Voilà le parfait exemple de ce qu'il faut faire en 3D. Vraiment dommage que l'histoire soit si mauvaise, car du coup, je suis déchiré de devoir m'en séparer tellement la technique est bonne, mais j'ai encore un reste de cerveau qui refuse cette histoire, donc c'est avec regret qu'il dégage de ma collection.

C'est bien la 1ère fois que je suis divisé avec moi même (p*tain on dirait du Van Damme) :mdr:

TEX :wink:
Dernière édition par TEXAVERY le 07 Jan 2013 17:52, édité 1 fois.
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

The Amazing Spider-Man 3D

Message » 07 Jan 2013 19:55

ImageThe Amazing Spider-Man de Marc Webb :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p MVC [2.40].
- Pistes sonores : Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1 et Anglais Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres : Anglais, Français, Néerlandais et Arabe.
• Image : Dénué de grain, voilà un transfert HD d'une impeccable précision et d'une redoutable beauté. La définition est solide comme un roc, le piqué est d'une grande richesse, les couleurs ternes et sombres sont restituées à la perfection, les contrastes sont enchanteurs, les noirs sont profonds et la compression est idéale. Un sans faute.
• Audio : La VF (et dans une moindre mesure la VO non HD) propose un mixage incroyable. Les dialogues sont clairs, les effets directionnels fusent avec une grande efficacité, les ambiances abondent, les basses sont profondes et la dynamique est redoutable. Un must.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Une 3D native surprenante et plaisante qui évolue volontairement au fil de la narration. Lors des séquences narratives et en dehors d'un moment mémorable (l'hologramme de l'arbre de vie chez Oscorp qui donne l'impression de pouvoir interagir avec), la 3D est très discrète avec une fenêtre de profondeur peu expressive et une sensation de relief minime. Mais lors de l'apparition de Spider-Man (et plus particulièrement lors des scènes d'action), la 3D devient plus profonde et spectaculaire. Voici quelques exemples pour s'en convaincre. L'ensemble du corps de Spider-Man sort de l'écran lorsqu'il se tient en équilibre sur les mains au bord du vide, les passages en vue subjective sont très immersifs, les séquences dans les égouts ou entre les buildings de la ville délivrent une excellente profondeur de champ (la scène avec l'alignement des grues est une référence dans ce domaine) et des particules jaillissent généreusement à la fin du film. Voilà donc une 3D agréable qui sert efficacement le récit.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : Sony Pictures Entertainment.
Date de sortie : 05 novembre 2012.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-the-amazing-spider-man-114082552.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Deep Water 3D

Message » 14 Jan 2013 14:44

ImageDeep Water (Amphibious 3D) de Brian Yuzna :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p MVC [1.85].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français imposés sur la VO.
• Image : De jour, les contrastes et les noirs sont riches, alors que de nuit les premiers s'affaiblissent et les seconds sont délavés. C'est bien dommage car la définition, le piqué et les couleurs sont solides de jour comme de nuit.
• Audio : La dynamique de la frontale, la présence des surrounds, la spatialisation des effets et la clarté des dialogues sont étonnants pour une production aussi modeste.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Le début façon tournage amateur, qui semble avoir été très clairement converti à l'arrache (textures qui se chevauchent, problèmes de volumes et de distances) laisse craindre le pire, pourtant et même si plusieurs plans sont visuellement inconfortables, la faute à des arrière plans qui semblent parfois truqués et à des artefacts lumineux visibles deux-trois fois d'un œil et pas de l'autre, cette 3D en grande partie native est plaisante. La luminosité est toujours satisfaisante, l'absence quasi-totale de ghosting est appréciable, la fenêtre de profondeur oscille entre le moyen + (de nuit surtout) et le bon (les vues lointaines de la plate-forme de pêche et le final sur le ponton), la perception des volumes comme les détachements entre les personnages sont réussies et les débordements (éléments des décors et personnages) / jaillissements (bras tendus, armes/objets pointés vers le spectateur, dard et pinces du monstre géant) sont bien présents et souvent intenses (la lame du couteau qui traverse la flamme). Une mention spéciale à la toute fin du film, où le format change à la volée pour donner l'impression qu'une petite créature saute directement du bord de l'écran en passant par dessus la bande noire. L'effet est garanti et fait froid dans le dos. Cette 3D est donc hétérogène mais reste globalement immersive.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : Seven7.
Date de sortie : 02 janvier 2013.


>>> Critique complète <<<
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

John Carter 3D

Message » 14 Jan 2013 14:53

ImageJohn Carter de Andrew Stanton :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p MVC [2.40].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1; Français (VFQ) et Espagnol Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres : Anglais, Français et Espagnol.
• Image : La définition est poussée mais pas agressive, les détails s'affichent par milliers avec une belle finesse (rien ne paraît brouillon), les arrières plans sont restitués avec une précision redoutable, les couleurs sont superbes (les rouges sur la planète Mars), les contrastes sont d'une richesse éclatante (la différence entre les scènes sur Terre au 19e siècle et celles se déroulant sur la planète Mars saute aux yeux), les noirs sont profonds et le transfert ne souffre d'aucun artefact de compression. Une image HD techniquement irréprochable.
• Audio : La dynamique est redoutable, la stéréo frontale est puissante, les voies surround (4 pour la VO) sont immersives, la séparation des canaux est bien travaillée avec des effets qui semblent fuser de toutes les directions (la tempête de sable inaugurale), les basses sont appuyées et les voix sont limpides. Des pistes sonores qui assurent le spectacle.

La 3D : ImageImageImageImageImage

Une 3D convertie équilibrée et de qualité (Disney oblige) qui se veut réaliste à défaut d'en mettre plein la vue en poussant plus que de raison la fenêtre de profondeur ou en exagérant les effets pop out. Les scènes sur Mars profitent néanmoins d'un relief plus prononcé que celles sur Terre (plus douces) pour accentuer ingénieusement l'aspect fantastique du voyage. La profondeur reste dans tous les cas probante et impressionne même lors des panoramas sur Mars, les détachements sont parfaitement calibrés (les scènes de foule comme avec les Tharks en sont un parfait exemple) et à l'inverse des jaillissements, totalement absents, les débordements sont bien présents sans être trop poussés. Il n'est pas rare que les bustes, têtes et corps (le saut de John Carter dans l'arène) des protagonistes débordent du cadre, comme les parois rocheuses, les carlingues des vaisseaux et autres éléments naturels (la poussière). Et en dehors de quelques passages en basse lumière qui font apparaître une légère diaphonie (pas plus de 10 minutes en tout), il n'y a aucun autre défaut à signaler.

Blu-ray Disc multi-régions Canadien.
Éditeur : Walt Disney Studios Home Entertainment.
Date de sortie : 06 mai 2012.


>>> Critique complète <<<
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Les Immortels 3D

Message » 14 Jan 2013 15:47

ImageLes Immortels de Tarsem Singh :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p MVC [1.85].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français imposés sur la VO.
• Image : Un transfert HD époustouflant qui reproduit à la perfection les sublimes images captées à l'aide de la caméra Panavision Genesis. Les détails sont légions, le piqué est du tonnerre, la profondeur de champ est saisissante, les couleurs chaleureuses sont majestueuses, les contrastes sont très affûtés, les noirs sont abyssaux et le léger grain cinématographique est exquis. Une claque visuelle de tous les instants.
• Audio : A l'image des dieux de l'Olympe, voici des pistes sonores qui frappent fort, très fort ! La dynamique est foudroyante, l'ouverture frontale est énergique, les effets surround (omniprésents) sont immersifs et les basses sont titanesques. Que c'est jouissif !

La 3D : ImageImageImageImageImage

Une conversion 3D honorable mais plus appréciable de jour que de nuit à cause d'un manque de luminosité qui cause de la diaphonie. La fenêtre de profondeur est moyenne sur les plans rapprochés et flatteuse sur les plans larges, les contours sont bien creusés et les débordements, certes de faible intensité, sont quand même bien présents (particules, éclaboussures de sang, éléments du décor, corps des protagonistes et lames des glaives). De toute façon, l'expérience visuelle unique que nous propose le réalisateur est à découvrir de préférence en 3D, ne serait-ce que pour l'extraordinaire plan final.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : Metropolitan Vidéo.
Date de sortie : 23 mars 2012.


>>> Critique complète <<<
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

BLU RAY LA COLERE DES TITANS 3D

Message » 17 Jan 2013 17:20

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : LA COLERE DES TITANS

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français-Anglais

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 7

Un bon divertissement où je ne me suis pas ennué. En principe, je suis pas trop client de ce genre de films, mais là c'est bien construit, bien ammené.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 8

Une très bonne conversion, qui n'a rien à envié à certaines productions 3D native. C'est profond à pas mal de passage.Alors tout le film n'est pas comme ça, mais aux moments importants, les effets sont là, donc c'est tout bon.

Jaillissement et débordement : 8

Là aussi quelques passage de débordements assez sympa et des jaillissements softs mais qui servent bien au film (particules et centres notamment).

Colorimétrie et définition : 7

C'est bon, mais pas au niveau des dernières productions. Alors c'est peut être le film qui veut ça, mais je trouve la définition un peu en deça. Par contre la colorimétrie est toute belle.

Conclusion

Pour faire simple : scénario efficace et 3D efficace : je le garde celui là !!!

TEX :wink:
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

BLU RAY LES AVENTURES DE TINTINS 3D

Message » 18 Jan 2013 17:21

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : LES AVENTURES DE TINTIN ET LE SECRET DE LA LICORNE

Provenance : ZONE B - France

Image

Pistes audio : Anglais-français

Sous-titres : français-Anglais

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 6

Un bon divertissement, mais sans plus pour moi, car je suis pas fan de l'univers de Tintin. J'ai voulu essayé en pensant que la technique allait me faire oublié l'histoire, ou du moins à faire passer la pillule. Donc je confirme, je ne suis toujours pas fan de Tintin.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 7

C'est bon voir excellent par moment, mais sur l'ensemble du film ça reste dans la moyenne. C'est justement parce que c'est dans la moyenne, que l'on voit certain excellent passage.

Jaillissement et débordement : 7

Là aussi quelques passage de débordements assez sympa et des jaillissements softs mais qui ne sont pas très utile au film. Mais les amaterus de débordements/jaillissement seront content de ces 2-3 passages.

Colorimétrie et définition : 9

C'est très bon, et heureusement avec ce type d'image/animation.

Conclusion

Pour faire simple : scénario moyen et 3D efficace mais sans esbrouffe. Et le souci reste le personnage de Tintin que je trouve sans expression, visage livide, alors que les autres personnages sont "habités", j'espère que je suis clair pour vous : donc je le garde pas celui là !!!

TEX :wink:
Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???

Liste des Bug's des playeurs Zappiti
TEXAVERY.
 
Messages: 2436
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline


Retourner vers Blu-ray & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message