Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

DNR & Cie :

1. Gladiator (1ère édition), La Communauté de l'Anneaux et Predator (édition 2010) en blu-ray : J'ai un LCD/Plasma et je suis satisfait (c'est pas mal, bien ou excellent, je suis content).
2
7%
2. Gladiator (1ère édition), La Communauté de l'Anneaux et Predator (édition 2010) en blu-ray : J'ai un LCD/Plasma et je ne suis pas satisfait (c'est médiocre, pas terrible ou naze, je suis déçu).
10
36%
3. Gladiator (1ère édition), La Communauté de l'Anneaux et Predator (édition 2010) en blu-ray : J'ai un Vidéoprojecteur et je suis satisfait (c'est pas mal, bien ou excellent, je suis content).
4
14%
4. Gladiator (1ère édition), La Communauté de l'Anneaux et Predator (édition 2010) en blu-ray : J'ai un Vidéoprojecteur et je ne suis pas satisfait (c'est médiocre, pas terrible ou naze, je suis déçu).
5
18%
5. Obi-Wan Kenobi
7
25%
 
Nombre total de votes : 28

[SONDAGES] Les Débats/Questions HD Hardcore

Message » 12 Juil 2010 0:33

Le grain intentionnel, perso, j'y crois pas.

C'est une façon de rationaliser le fait que parfois, les circonstances ( moyens financiers pour l'éclairage, luminosité,météo, choix de caméra, cycle jour/nuit, pellicule, humidité, Paul le Poulpe, effets spéciaux) d'un tournage provoquent ce grain.

J'vois pas un réalisateur dire à son Directeur Photo : " Et là surtout, tu me mets un gros grain dégueulasse qui souligne les tourments internes du personnage dans sa quête Campbellienne "

Avez vous déjà vu les moyens mis en œuvre dans un gros film américain pour l'éclairage ? j'avais vu des images du tournage de nuit de Terminator 3 et c'était carrément des gigantesques grues de spots de lumière qui éclairaient toute la rue.

C'est le pari de Michael Mann depuis de nombreux films avec ses caméras numériques, il cherche à capturer la lumière naturelle de la nuit (j'me comprends) d'où la présence naturelle d'un certain grain.
Han_Shot_First
 
Messages: 731
Inscription: 24 Juin 2009 16:37
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Juil 2010 0:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Juil 2010 15:33

Bob a écrit:
Cylon a écrit:
bob a écrit:L'utilisation abusive du DNR a t'elle une origine ? Je pense par exemple à un choix du public particulier avec sondage ?

Ouais, ils ont convoqué certains blogueurs/site de TF1 français pour avoir leur avis. :mdr:
(je suis mauvaise langue, ils parlent quand même tous de "une utilisation du DNR un peu trop poussé") :lol:


Il me semblait que c'était suite à de nombreuses plaintes au sujet de br comme le début en noir et blanc de casino royale, ou d'autres films avec une esthétique granuleuse. La deuxième édition dvd du soldat ryan n'avait pas été lissée ?

Ah oui je me rappelle de cette polémique sur le Blu ray de "Casino Royale" qui me fait encore halluciner à ce jour.
D'ailleurs, la plupart des messages que j'avais lu sur les forums français sur "Casino royale" ne portaient même pas sur le grain ou pas grain, mais portaient sur le début qui est en Noir et Blanc. La plupart des gens se demandaient si c'était leur télé, leur lecteur, leur connectique, ou bien le Blu ray qui était en cause,car le début était en Noir et Blanc et le reste du film est en couleur. :o
Arrivé à un tel manque de d'intellect et de bon sens, et de réflexion, comment faire comprendre du coup à ces gens le principe d'une image pellicule et d'une image numérique ?
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 12 Juil 2010 15:39

Han_Shot_First a écrit:Le grain intentionnel, perso, j'y crois pas.

C'est une façon de rationaliser le fait que parfois, les circonstances ( moyens financiers pour l'éclairage, luminosité,météo, choix de caméra, cycle jour/nuit, pellicule, humidité, Paul le Poulpe, effets spéciaux) d'un tournage provoquent ce grain.


Pourtant "300" qui a été tourné en pellicule, avec du grain donc naturel, mais en plus derrière en post prod, le réal a fait rajouté du grain artificiel pour avoir une image encore plus granuleuse.

Que dire des films de Spielberg dont tout le monde sait que c'est des choix délibérés.

Et avant de tourner un film, le réal, le chef op et le caméraman discutent et testent différents types de pellicules, en même temps que les caméras, pour savoir justement ce que donnera le résultat au final.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 12 Juil 2010 16:15

Oui mais je crois pas que le grain soit l'objectif numéro un de ces choix pour Spielby et Zacky.

C'est plutôt une recherche de textures, de matières, de couleurs etc etc
Han_Shot_First
 
Messages: 731
Inscription: 24 Juin 2009 16:37
  • offline

Message » 12 Juil 2010 16:47

C'est plutôt une recherche de textures, de matières, de couleurs etc...

....et de granulosité. :mdr:
Cylon
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 7137
Inscription: 14 Mar 2008 6:23
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 12 Juil 2010 16:57

si 300 se passait en l'an 2300, il n'aurait certainement pas recherché ce grain, ça donne un certain cachet à l'image qui va ou non avec le film, et pour 300 ça va bien je trouve, pour d'autres films moins.....
laurentdelyon
 
Messages: 4077
Inscription: 30 Juil 2008 13:26
Localisation: ben lyon!
  • offline

Message » 12 Juil 2010 17:02

Han_Shot_First a écrit:Oui mais je crois pas que le grain soit l'objectif numéro un de ces choix pour Spielby et Zacky.

C'est plutôt une recherche de textures, de matières, de couleurs etc etc

Ben oui, et la quantité/densité de grains aide à obtenir la texture finale recherchée(entre autre)
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 12 Juil 2010 17:07

laurentdelyon a écrit:si 300 se passait en l'an 2300, il n'aurait certainement pas recherché ce grain, ça donne un certain cachet à l'image qui va ou non avec le film, et pour 300 ça va bien je trouve, pour d'autres films moins.....

Oui c'est clair.

Mais en même temps, faut se souvenir que les films sont faits par des artistes différents, et chacun a sa propre vision, gouts, but...Donc forcément le résultat final de chaque film dépend leur choix et préférence.
Mais certains bizarrement n'arrivent pas à saisir ce principe, quand ils réclament que tous les films sans exception, aient tous un look identique. J'ai l'impression que ceux là confondent les films avec leur model de chaussure Nike fabriquées en série et à l'identique en usine. :-?
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 12 Juil 2010 19:32

C'est pareil qu'un artiste qui choisit sa toile ou son papier, la granulométrie varie. Ce choix est délibéré en fonction du rendu désiré. Je ne comprend pas pourquoi le grain ne serait pas "voulu" à l'heure actuelle, d'autant plus quand la facilité va au tournage numérique.
Bob
 
Messages: 363
Inscription: 06 Oct 2008 13:56
  • offline

Message » 12 Juil 2010 20:12

Bob a écrit:C'est pareil qu'un artiste qui choisit sa toile ou son papier, la granulométrie varie. Ce choix est délibéré en fonction du rendu désiré. Je ne comprend pas pourquoi le grain ne serait pas "voulu" à l'heure actuelle, d'autant plus quand la facilité va au tournage numérique.

D'ailleurs certains cinéastes, malgré l'arrivée du numérique, préfèrent rester à la pellicule pour leur rendu, texture.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 13 Juil 2010 0:02

maxbond a écrit:
laurentdelyon a écrit:si 300 se passait en l'an 2300, il n'aurait certainement pas recherché ce grain, ça donne un certain cachet à l'image qui va ou non avec le film, et pour 300 ça va bien je trouve, pour d'autres films moins.....

Oui c'est clair.

Mais en même temps, faut se souvenir que les films sont faits par des artistes différents, et chacun a sa propre vision, gouts, but...Donc forcément le résultat final de chaque film dépend leur choix et préférence.

tout à fait d'accord cela sera vrai dans l'absolu, cela vaut pour des metteurs en scènes qui ont pignon sur rue ou à qui on fait un pont d'or, pourtant pour la plupart, ajoutons également une contrainte qui va influencer le choix artistique: les contraintes budgétaires qui vont influencer la qualité de la pellicule et donc le rendu cinéma
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online

Message » 13 Juil 2010 0:14

muse92 a écrit:
maxbond a écrit:
laurentdelyon a écrit:si 300 se passait en l'an 2300, il n'aurait certainement pas recherché ce grain, ça donne un certain cachet à l'image qui va ou non avec le film, et pour 300 ça va bien je trouve, pour d'autres films moins.....

Oui c'est clair.

Mais en même temps, faut se souvenir que les films sont faits par des artistes différents, et chacun a sa propre vision, gouts, but...Donc forcément le résultat final de chaque film dépend leur choix et préférence.

tout à fait d'accord cela sera vrai dans l'absolu, cela vaut pour des metteurs en scènes qui ont pignon sur rue ou à qui on fait un pont d'or, pourtant pour la plupart, ajoutons également une contrainte qui va influencer le choix artistique: les contraintes budgétaires qui vont influencer la qualité de la pellicule et donc le rendu cinéma

Les contraintes budgétaires handicapent le nombre de jours de tournage(car il faut payer l'équipe, et la location de matos). Mais ça n'influence en aucun cas le type de pellicule qu'on souhaite avoir, car la différence de prix entre les différents de pelllicule n'est pas énorme, et ce n'est pas ça qui plombe le budget d'un film.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 13 Juil 2010 0:48

maxbond a écrit:
muse92 a écrit:
maxbond a écrit:
laurentdelyon a écrit:si 300 se passait en l'an 2300, il n'aurait certainement pas recherché ce grain, ça donne un certain cachet à l'image qui va ou non avec le film, et pour 300 ça va bien je trouve, pour d'autres films moins.....

Oui c'est clair.

Mais en même temps, faut se souvenir que les films sont faits par des artistes différents, et chacun a sa propre vision, gouts, but...Donc forcément le résultat final de chaque film dépend leur choix et préférence.

tout à fait d'accord cela sera vrai dans l'absolu, cela vaut pour des metteurs en scènes qui ont pignon sur rue ou à qui on fait un pont d'or, pourtant pour la plupart, ajoutons également une contrainte qui va influencer le choix artistique: les contraintes budgétaires qui vont influencer la qualité de la pellicule et donc le rendu cinéma

Les contraintes budgétaires handicapent le nombre de jours de tournage(car il faut payer l'équipe, et la location de matos). Mais ça n'influence en aucun cas le type de pellicule qu'on souhaite avoir, car la différence de prix entre les différents de pelllicule n'est pas énorme, et ce n'est pas ça qui plombe le budget d'un film.

:o :o :o il n'y a pas que la pellicule, il y a le matos, la grue, le type de caméra, leur nombre, .... il y a quand même un gouffre entre une caméra Panasonic HDC-HS700 achetée 1000 euros à la FNAC et une Sony/Panavision HDW-F900 24P....(utilisée sur le tournage de Collatéral :wink:), je te laisse chercher son prix :wink: le budget aura forcément une incidence, tout le monde ne peut pas se procurer le budget de Michael Mann...
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online

Message » 13 Juil 2010 0:50

muse92 a écrit:
maxbond a écrit:
muse92 a écrit:
maxbond a écrit:Oui c'est clair.

Mais en même temps, faut se souvenir que les films sont faits par des artistes différents, et chacun a sa propre vision, gouts, but...Donc forcément le résultat final de chaque film dépend leur choix et préférence.

tout à fait d'accord cela sera vrai dans l'absolu, cela vaut pour des metteurs en scènes qui ont pignon sur rue ou à qui on fait un pont d'or, pourtant pour la plupart, ajoutons également une contrainte qui va influencer le choix artistique: les contraintes budgétaires qui vont influencer la qualité de la pellicule et donc le rendu cinéma

Les contraintes budgétaires handicapent le nombre de jours de tournage(car il faut payer l'équipe, et la location de matos). Mais ça n'influence en aucun cas le type de pellicule qu'on souhaite avoir, car la différence de prix entre les différents de pelllicule n'est pas énorme, et ce n'est pas ça qui plombe le budget d'un film.

:o :o :o il n'y a pas que la pellicule, il y a le matos, la grue, le type de caméra, leur nombre, .... il y a quand même un gouffre entre une caméra Panasonic HDC-HS700 achetée 1000 euros à la FNAC et une Sony/Panavision HDW-F900 24P....(utilisée sur le tournage de Collatéral :wink:), je te laisse chercher son prix :wink: le budget aura forcément une incidence, tout le monde ne peut pas se procurer le budget de Michael Mann...

OUi c"'est bien ce que je disais quand je parlais de "Location de matos" .
Mais je disais aussi que le budget n'handicapent pas le choix du type de pellicule
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 13 Juil 2010 0:56

ok le budget :D n'handicape pas le type de pellicule mais la location de matos qui lui a une influence sur le rendu visuel.
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • online


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD