Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD3D] (La) Planète des Singes : L'affrontement

Message » 25 Mai 2015 22:32

Tout à fait d'accord avec toi. Un de mes rares coups de cœur ! :bravo:
La VO, je ne peux que te la conseiller, si jamais tu souhaitais revoir ce film. ;)
mlg33
 
Messages: 1472
Inscription: 05 Déc 2010 20:36
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Mai 2015 22:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

[BD3D & BD] (La) Planète des Singes : L'Affrontement

Message » 03 Juin 2017 14:52

...sortie de la version UHD 4K prévue en juillet...

ImageImage
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 42682
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 28 Juil 2017 14:06

Vu hier soir en partie, je n'ai en effet pas pu terminer tellement j'ai trouvé ça mauvais. Je ne coupe jamais un film en cours de route, ça doit se compter sur les doigts de la main... mais là je n'ai pas pu poursuivre. :o

Le film :

C'est juste un bon gros nanard, tout y est : des trucages ratés et affreusement mal intégrés, les singes apparaissent comme le nez au milieu de la figure, mention spéciale à César et à Andy Serkis qui a du chopper une bonne tendinite à force d'avoir cette posture grotesque avec les épaules tirées en arrière... on continue, une histoire cousue de fil blanc et appuyée de poncifs abominables (le gars qui a perdu sa femme qui rencontre la nana qui a perdu son mari avec le fils à problème qui devient pote avec un gros singe...), et pour couronner le tout un rythme affreusement lent (on a juste envie d'appuyer sur chapitre suivant !!! :lol: ).
On se croirait dans un mauvais épisode d'une série télé et le format ainsi que les conditions de visionnage sur mon téléviseur n'arrangent rien à l'affaire, à aucun moment je n'ai pu entrer dans la suspension de crédulité tant tout concours à rappeler un téléfilm, sans oublier le casting tout droit sorti de productions qui font penser à du Netflix avec des comédiens qui manquent singulièrement de charisme....

Quel grand écart entre l'excellent premier volet qui opère un formidable trait d'union entre l'histoire que l'on connait et une version plus contemporaine qui mettait l'accent sur le lien entre l'homme et l'animal, et puis ce 2ème volet totalement raté !! Mais que s'est-il donc passé ???!!! Le choix du format télévisuel explique en partie le manque de croyance dans ce produit intermédiaire, pas suffisamment bon pour être du cinéma mais suffisamment ambitieux pour passer à la télé...

Image :
Les trucages grossiers ne sont pas épargnés par la netteté de la haute définition de ce Bluray exemplaire qui les met encore d'avantage en évidence, à plusieurs reprises on a l'impression de voir une cinématique ratée d'un jeu vidéo. Dommage que le choix retenu du format 16.9 ne mette pas en valeur le gros travail sur les décors (numériques...) citadins envahis par la végétation après le départ de l'homme...

Son :
Multicanal timide si ce n'est pour quelques sorties façon Barnum... et caisson pas véritablement sollicité hormis pour deux ou trois ruades (le "run" prononcé par un singe est véritablement le tournant comique du film... :lol: )
Clairement pas le Bluray de démo.


Rien à garder. J'espère que le 3ème volet va redresser la barre...
chicken run
 
Messages: 2526
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 02 Aoû 2017 19:17

chicken run a écrit:Vu hier soir en partie, je n'ai en effet pas pu terminer tellement j'ai trouvé ça mauvais. Je ne coupe jamais un film en cours de route, ça doit se compter sur les doigts de la main... mais là je n'ai pas pu poursuivre. :o

Le film :

C'est juste un bon gros nanard, tout y est : des trucages ratés et affreusement mal intégrés, les singes apparaissent comme le nez au milieu de la figure, mention spéciale à César et à Andy Serkis qui a du chopper une bonne tendinite à force d'avoir cette posture grotesque avec les épaules tirées en arrière... on continue, une histoire cousue de fil blanc et appuyée de poncifs abominables (le gars qui a perdu sa femme qui rencontre la nana qui a perdu son mari avec le fils à problème qui devient pote avec un gros singe...), et pour couronner le tout un rythme affreusement lent (on a juste envie d'appuyer sur chapitre suivant !!! :lol: ).
On se croirait dans un mauvais épisode d'une série télé et le format ainsi que les conditions de visionnage sur mon téléviseur n'arrangent rien à l'affaire, à aucun moment je n'ai pu entrer dans la suspension de crédulité tant tout concours à rappeler un téléfilm, sans oublier le casting tout droit sorti de productions qui font penser à du Netflix avec des comédiens qui manquent singulièrement de charisme....

Quel grand écart entre l'excellent premier volet qui opère un formidable trait d'union entre l'histoire que l'on connait et une version plus contemporaine qui mettait l'accent sur le lien entre l'homme et l'animal, et puis ce 2ème volet totalement raté !! Mais que s'est-il donc passé ???!!! Le choix du format télévisuel explique en partie le manque de croyance dans ce produit intermédiaire, pas suffisamment bon pour être du cinéma mais suffisamment ambitieux pour passer à la télé...

Image :
Les trucages grossiers ne sont pas épargnés par la netteté de la haute définition de ce Bluray exemplaire qui les met encore d'avantage en évidence, à plusieurs reprises on a l'impression de voir une cinématique ratée d'un jeu vidéo. Dommage que le choix retenu du format 16.9 ne mette pas en valeur le gros travail sur les décors (numériques...) citadins envahis par la végétation après le départ de l'homme...

Son :
Multicanal timide si ce n'est pour quelques sorties façon Barnum... et caisson pas véritablement sollicité hormis pour deux ou trois ruades (le "run" prononcé par un singe est véritablement le tournant comique du film... :lol: )
Clairement pas le Bluray de démo.


Rien à garder. J'espère que le 3ème volet va redresser la barre...

Tout pareil, avec en plus l'abandon du Scope du premier opus! :bravo:
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4652
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message