Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

VO versus VF : le débat !

Message » 07 Avr 2013 17:58

Il faut aussi replacer le doublage dans une perspective historique.

La France était un des tout premiers pays au niveau de la production ciné jusqu'à l'arrivée du parlant qui a limité considérablement les "exportations", surtout après la fin du partenariat avec l'Allemagne.
Après la Seconde Guerre Mondiale, l'industrie est en ruines et les Américains ont des années de productions inédites qu'ils peuvent sortir en France. Il y a eu les fameux accords Blum-Byrnes pour négocier un écoulement progressif de ces films. Mais les termes semblent trop favorables aux Américains pour certains, et il y a eu de grosses pressions pour soutenir la production française, dont la fondation du CNC. Et le doublage est un autre moyen de permettre aux acteurs français de gagner leur croûte.

C'est aussi une des raisons pour lesquelles le doublage est répandu en France, plus qu'aux Pays-Bas ou dans d'autres pays où l'industrie cinématographique n'a jamais eu le même poids. C'est une tradition, une habitude et, de même que le sous-titrage peut être une solution majoritaire dans d'autres pays, l'une et l'autre pratique conservent une part d'arbitraire.
Sledge Hammer
 
Messages: 3094
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Avr 2013 17:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2013 18:16

Pio2001 a écrit:Mamoru Oshii, réalisateur de films d'animation japonais, conseille aux étrangers de regarder ses films en vo sans sous-titres, même s'ils ne comprennent pas un mot de l'histoire !
Puis, une seconde fois avec les sous-titres.


Pour ce qui est des japanimes, dont je suis particulièrement féru, les VF sont bien souvent de piètre qualité à tous les niveaux (traduction, voix, synchronisation...). Je les regarde systématiquement en VOST. Les doublages les plus désastreux concernent surtout les animés des années 80/90. C'était vraiment de l'amateurisme comparé au travail des comédiens japonais. Les seiyû sont considérés comme de véritables professionnels et sont même très médiatisés. Il existe des formations, dans les spécialités de certaines écoles, qui ne concernent que le doublage d'animation.
evangelion77
 
Messages: 2689
Inscription: 19 Oct 2010 23:15
Localisation: Lacanau beach
  • offline

Message » 07 Avr 2013 18:43

JCL83 a écrit:A votre avis pourquoi les studios de tous les pays font du doublage pour le cinéma, pourquoi n'imposent-t-ils pas que leurs œuvres soient présentées dans la langue d'origine????
S'ils ne le font-ils pas pour le cinéma?? Pourquoi le feraient-ils pour l'édition???


Ils font ça uniquement pour une question de pognon, parce que pour la plupart des gens, ne pas effectuer un loisir comme le cinéma ou la lecture sans sa langue maternelle s'apparente à du travail plus qu'à du loisir.
Quand t'es pas à l'aise en anglais (par exemple), et que tu passes la moitié de la journée au taf dans cette langue, quand t'arrives le soir, l'anglais, tu peux oublier. Surtout en France où on est mauvais en langues étrangères.

metallicam a écrit:on ne double pas un chanteur qui chante dans une langue étrangère.


Et la moitié du répertoire de Cloclo tiré de chansons anglophones traduites en anglais ? Et les reprises de Johnny ? Et Bob Dylan chanté par Cabrel en français dans le texte ?
Tout ça tout ça. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3777
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 07 Avr 2013 18:50

Je ne sais pas je n'écoute ni claude françois et encore moins johny 8) :D
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 07 Avr 2013 19:17

evangelion77 a écrit:
Pio2001 a écrit:Mamoru Oshii, réalisateur de films d'animation japonais, conseille aux étrangers de regarder ses films en vo sans sous-titres, même s'ils ne comprennent pas un mot de l'histoire !
Puis, une seconde fois avec les sous-titres.


Pour ce qui est des japanimes, dont je suis particulièrement féru, les VF sont bien souvent de piètre qualité à tous les niveaux (traduction, voix, synchronisation...). Je les regarde systématiquement en VOST. Les doublages les plus désastreux concernent surtout les animés des années 80/90. C'était vraiment de l'amateurisme comparé au travail des comédiens japonais. Les seiyû sont considérés comme de véritables professionnels et sont même très médiatisés. Il existe des formations, dans les spécialités de certaines écoles, qui ne concernent que le doublage d'animation.


J'avoue que pour tout ce qui concerne le cinéma et les DA asiatiques et orientaux, la VOSTF s'impose pour ma part. Leurs intonations sont tellement in-transposables dans notre culture !

En revanche, tant que l'on reste dans une culture commune occidentale, les transpositions d'une langue à l'autre restent plus aisées.
syber
 
Messages: 10236
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 07 Avr 2013 20:42

tenia54 a écrit:
JCL83 a écrit:A votre avis pourquoi les studios de tous les pays font du doublage pour le cinéma, pourquoi n'imposent-t-ils pas que leurs œuvres soient présentées dans la langue d'origine????
S'ils ne le font-ils pas pour le cinéma?? Pourquoi le feraient-ils pour l'édition???


Ils font ça uniquement pour une question de pognon, parce que pour la plupart des gens, ne pas effectuer un loisir comme le cinéma ou la lecture sans sa langue maternelle s'apparente à du travail plus qu'à du loisir.
Quand t'es pas à l'aise en anglais (par exemple), et que tu passes la moitié de la journée au taf dans cette langue, quand t'arrives le soir, l'anglais, tu peux oublier. Surtout en France où on est mauvais en langues étrangères.

Oui et pour faire du pognon ils s'appuient sur le fait que la majorité des spectateurs regardent avec doublage dans leur langue....
Même si la France était bonne en langue étrangère, il resterait une majorité de personne qui souhaiteraient avoir un doublage pour diverses raisons comme l'identité, la culture du pays et le fait qu’effectivement le cinéma reste un loisir durant lequel beaucoup de personnes n'ont pas envie de devoir fait un effort linguistique....
JCL83
 
Messages: 1012
Inscription: 26 Sep 2006 19:00
Localisation: Var
  • offline

Message » 07 Avr 2013 20:59

JCL83 a écrit:
tenia54 a écrit:
JCL83 a écrit:A votre avis pourquoi les studios de tous les pays font du doublage pour le cinéma, pourquoi n'imposent-t-ils pas que leurs œuvres soient présentées dans la langue d'origine????
S'ils ne le font-ils pas pour le cinéma?? Pourquoi le feraient-ils pour l'édition???


Ils font ça uniquement pour une question de pognon, parce que pour la plupart des gens, ne pas effectuer un loisir comme le cinéma ou la lecture sans sa langue maternelle s'apparente à du travail plus qu'à du loisir.
Quand t'es pas à l'aise en anglais (par exemple), et que tu passes la moitié de la journée au taf dans cette langue, quand t'arrives le soir, l'anglais, tu peux oublier. Surtout en France où on est mauvais en langues étrangères.

Oui et pour faire du pognon ils s'appuient sur le fait que la majorité des spectateurs regardent avec doublage dans leur langue....
Même si la France était bonne en langue étrangère, il resterait une majorité de personne qui souhaiteraient avoir un doublage pour diverses raisons comme l'identité, la culture du pays et le fait qu’effectivement le cinéma reste un loisir durant lequel beaucoup de personnes n'ont pas envie de devoir fait un effort linguistique....


Ça c'est pas mal, tu regardes un film qui se passe en usa ou en Corée du sud et tu entends parler le français ... Si tu veux rester fidèle à ton identité ou à la culture du pays tu regardes des films français.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 07 Avr 2013 22:14

JCL83 a écrit:Oui et pour faire du pognon ils s'appuient sur le fait que la majorité des spectateurs regardent avec doublage dans leur langue....


Ce qui est sûr, c'est que ça n'aide pas à faire évoluer les habitudes. C'est un cercle vicieux, arrivé un moment.

JCL83 a écrit:Même si la France était bonne en langue étrangère, il resterait une majorité de personne qui souhaiteraient avoir un doublage pour diverses raisons comme l'identité, la culture du pays et le fait qu’effectivement le cinéma reste un loisir durant lequel beaucoup de personnes n'ont pas envie de devoir fait un effort linguistique...


Je ne suis pas sûr, comme le dit metallicam, que l'identité culturelle du pays ait quoique ce soit à voir, auquel cas c'est plus le pays d'origine du film qui entrerait en compte. Par contre, comme je l'écrivais plus haut, il est clair que pour beaucoup, l'effort linguistique semble clairement nuire à la sensation de loisirs. Mais on retombe sur l'argument n°1 : à ce moment là, faut travailler ses langues étrangères. :idee:

metallicam a écrit:Je ne sais pas je n'écoute ni claude françois et encore moins johnny 8) :D


Johnny, moi non plus, mais la version originale des Portes du pénitencier est assez connue (The Animals, mais aussi notamment Bob Dylan). Quant à Cloclo, y a notamment un paquet de reprises des Beatles, et puis, globalement, un nombre de titres à la base anglais assez improbable. D'ailleurs, les Beatles ont eux aussi enregistrés 2 chansons dans d'autres langues, notamment une version allemande assez hilarante de I want to hold your hand. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3777
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 07 Avr 2013 23:13

Parce que la langue natale ne fait pas partie de l'identité ou de la culture d'un pays, le français pour la France...ah ben ok alors.....
Les chiffres démontrent que la majorité regarde en VF en France, l'étude le montre mais vous ne voulez pas l'admettre, OK donc débat stérile.....
:adieu:
JCL83
 
Messages: 1012
Inscription: 26 Sep 2006 19:00
Localisation: Var
  • offline

Message » 08 Avr 2013 0:06

JCL83 a écrit:Parce que la langue natale ne fait pas partie de l'identité ou de la culture d'un pays, le français pour la France...ah ben ok alors.....
Les chiffres démontrent que la majorité regarde en VF en France, l'étude le montre mais vous ne voulez pas l'admettre, OK donc débat stérile.....
:adieu:


La langue oui, mais pas là.
Ce que tu dis reviendrait à dire que lire Haruki Murakami, mais en français, c'est développer l'identité culturelle française. Ca n'a rien à voir. L'identité culturelle française, c'est Baudelaire, Balzac, Hugo, et maintenant Musso, Lévy, Houellbecq (en gros).
Au cinéma, ce n'est pas parce que Kurosawa est en VF qu'il va permettre à l'identité culturelle française de se transmettre.

La VF fait peut être partie de la culture française, oui, mais le doublage, en lui même, ne favorise nullement le développement ou la transmission culturelle du pays de doublage. Au mieux, il permet, tout au contraire, de permettre à ce que le film véhicule d'être transmis.

Exemple vaseux : quand Independance Day est vu par des millions de Français car doublé en Français, c'est pas vraiment l'identité culturelle française qui est développée. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3777
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 08 Avr 2013 0:27

Argumentaire très pertinent.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 08 Avr 2013 3:00

Je ne comprends même pas qu'on ait encore ce débat.
C'est simple si on est un tant soit peu passionné ou soucieux de la fidélité d'une oeuvre, on regarde en VO. Si on est un amateur occasionnel qui s'en fout, on regarde en VF.
Après que faire ? On va pas forcer à quelqu'un de lui démontrer des évidences : en VO c'est l'authenticité du film qui prime avant tout. La VF est une reconstitution qui peut-être bonne voire très bonne mais moins authentique et crédible car forcément doublée.
Chacun ensuite fait ce qu'il veut, si la personne préfère regarder une version alternative plutôt que la vraie version authentique et fidèle, c'est son choix. Moi je ne comprends pas trop évidemment "j'aime pas lire, c'est chiant, j'arrive pas à regarder en même temps les images qui bougent", mais c'est son choix. Respectons-le.
Mais c'est clair et net la VF est forcément inférieure à la VO, car moins authentique qu'on préfère ou pas (et pourtant je suis très attaché à la VF de Retour vers le futur par exemple, l'effet nostalgie).

Moi ce qui me chagrine par contre dans cette histoire c'est qu'en province c'est très difficile d'avoir le choix entre VF/VO au cinéma. Et ça, ça m'énerve.
J'aimerais qu'il y ait tout en VO, et c'est pas le cas. Il y a en général que de la VF. Ou alors de la VO mais pour des petites salles paumées minables.
La seule chose qui me donne envie d'habiter sur Paris c'est le cinéma. Tellement de cinémas... il y en a pour tous les goûts.
Dernière édition par Nikolai le 08 Avr 2013 10:45, édité 1 fois.
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 08 Avr 2013 7:53

tenia54 a écrit:
JCL83 a écrit:Parce que la langue natale ne fait pas partie de l'identité ou de la culture d'un pays, le français pour la France...ah ben ok alors.....
Les chiffres démontrent que la majorité regarde en VF en France, l'étude le montre mais vous ne voulez pas l'admettre, OK donc débat stérile.....
:adieu:


La VF fait peut être partie de la culture française, oui, mais le doublage, en lui même, ne favorise nullement le développement ou la transmission culturelle du pays de doublage. Au mieux, il permet, tout au contraire, de permettre à ce que le film véhicule d'être transmis.


Non mais il faudrait pas inversé ce que j'ai dit, je parle de l’identité et la culture française comme cause et non comme conséquence, je n'ai jamais dit que c'était pour "développer" la culture ou l'identité française mais parce que la langue française faisait partie de la culture et de l'identité des français que ceux-ci veulent regarder en VF....
Vous inversez mon propos....

JCL83 a écrit:Même si la France était bonne en langue étrangère, il resterait une majorité de personne qui souhaiteraient avoir un doublage pour diverses raisons comme l'identité, la culture du pays et le fait qu’effectivement le cinéma reste un loisir durant lequel beaucoup de personnes n'ont pas envie de devoir fait un effort linguistique....


C'est pourtant claire "pour diverses raisons" marque bien une cause et non une conséquence.....
C'est l'identité et la culture française qui fait que les gens veulent avoir un doublage adapté....
Expliquer une chose n'est pas la prôner, la comprendre n'est pas non plus forcement l'accepter mais aide déjà à l'admettre.... :thks:
JCL83
 
Messages: 1012
Inscription: 26 Sep 2006 19:00
Localisation: Var
  • offline

Message » 08 Avr 2013 10:39

Pour l'identité et la culture française, il y a déjà le cinéma français non ? Pourquoi vouloir ramener tous les films de tous les pays du monde à notre culture ?
L'intérêt aussi de voir en VO, c'est de découvrir une autre langue, une autre culture, une autre façon de parler, de s'exprimer, donc de voir le monde.
C'est quoi ce chauvinisme débile ?
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 08 Avr 2013 10:47

Nikolai a écrit:Pour l'identité et la culture française, il y a déjà le cinéma français non ? Pourquoi vouloir ramener tous les films de tous les pays du monde à notre culture ?
L'intérêt aussi de voir en VO, c'est de découvrir une autre langue, une autre culture, une autre façon de parler, de s'exprimer, donc de voir le monde.
C'est quoi ce chauvinisme débile ?

Cette dernière saillie montre que tu n'as pas compris ce que j'ai écris....

Expliquer une chose n'est pas la prôner, la comprendre n'est pas non plus forcement l'accepter mais aide déjà à l'admettre....

Dis moi ce que tu n'as pas compris dans ce texte au lieu de devenir insultant..... :roll:
JCL83
 
Messages: 1012
Inscription: 26 Sep 2006 19:00
Localisation: Var
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD