Modérateurs: Staff Personnalisation, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: midriaze et 9 invités

HP, Caisson, Filtre, Cablage, ...

Enceintes HiFi 3 voies THDG (logique cartésienne inside !)

Message » 16 Mar 2007 14:36

Préliminaire : les solutions à base de pavillons sont INTERDITES dans ce topic - merci d'avance.


Bonjour à tous (j'espère que vous trouverez la lecture intéressante, j'ai fait de mon mieux ;-) ),

Cela fait déjà un bon bout de temps que je parcours les topics de la section DIY, posant des questions par-ci, glanant des infos par-là. Et je crois que je commence maintenant à être capable au moins d'exposer clairement ma problématique et de poser les bonnes questions, afin que les experts parmi vous puissent m'aider dans ma démarche. Je lance donc ce topic-ci comme une sorte de "travail collectif" de définition d'une paire d'enceintes "idéales" à partir de mon cahier des charges de départ, qui est a priori le suivant :


Rouge : corrections faites a posteriori dans le thread et reprises dans le post initial.


1. Définition du projet :
- Construction d'une paire d'enceintes 3 voies Bass-Reflex THDG, sans filtres passifs, à vocation 100% Hi-Fi
- Tri-amplification via 6 amplis mono DIY à base de MOSFETs latéraux, de 150 W sous 8 Ohms / 300 W sous 4 Ohms / 450 W sous 2-3 Ohms, et d'une qualité à faire pâlir d'envie les ténors du commerce (juste pour info, RSB > -128dB, absolument aucun résidu 100 Hz, distorsion à la pleine puissance meilleure que -100dB à 1kHz (0,001 %), -90dB à 10 kHz et -86dB à 20 kHz, c'est bien meilleur encore à la mi-puissance où on n'arrive à mesurer la distorsion qu'à l'analyseur de spectre...)
- Filtrage actif via un PC Audio dédié avec une carte son pro 6 sorties (Lynx TWO-B), foobar2000 en lecture et 3 x Izotope Ozone (filtres paramétriques 64 bits, jusqu'à 8 filtres numériques par voie soit 24 filtres possibles simultanément)
- Enceintes en deux parties séparées chacune : deux gros caissons de grave séparés des deux parties medium-aigü
- Particularité des caissons de grave : ils seront bien plus larges que hauts ou profonds (jusqu'à 1m25 de large possible par caisson environ :o, alors que la hauteur maxi sera de moins de 60cm, et idem pour la profondeur)
- Parties medium-aigü posées sur les caissons de grave via des pointes / contre-pointes de découplage
- Budget total pour les HPs seuls : peut-être dans les 3000 € maxi ? (un peu plus si nécessaire, un peu moins si possible :mdr: )
- Pour l'ébenisterie on verra dans un deuxième temps


2. Maître-objectif pour le projet :
Obtenir une FIDELITE de restitution maximale (approche de type "monitor"). Je ne souhaite PAS avoir un système "coloré", "flatteur", ou quoi que ce soit d'autre (mettez ici l'adjectif que vous voudrez :mdr: ). Je souhaite au contraire un système neutre, transparent, analytique et par-dessus tout, fidèle à l'enregistrement original (au sens mesurable du terme). Je ne suis pas de ceux qui aiment bien "rajouter un petit (ou un gros) ampli à tubes" pour apporter plus de "rondeur", de "velouté", de "matière", de "fruité", de "musicalité"... le tout souvent au prix d'une distorsion considérable. Je respecte leur approche (j'ai d'ailleurs parmi mes amplis présents et passés un superbe Jadis Orchestra en excellent état, si cela intéresse quelqu'un ;-) ), mais je suis un cartésien qui croit avant tout en ce qu'il peut mesurer (l'objet de ce topic n'étant d'ailleurs pas de discuter de ce point, merci). Et si un jour j'ai envie d'un son "tubes" (car c'est agréable aussi de temps en temps), je le programmerai directement sur le PC Audio en quelques clics de souris : ce n'est pas bien compliqué à faire, il y a des logiciels très performants pour ça.

En résumé, je voudrais un système THDG sans compromis (ou presque), dont l'esprit redonne vraiment à l'appelation "Haute Fidélité" ses lettres de noblesse. :)


3. Fréquences de coupure :
Chose logique avec des 3 voies, je souhaite que les fréquences de coupure soient en dehors de la zone de sensibilité maximale de l'oreille (300-3000 Hz). Ce qui va nécessiter de soigner particulièrement la qualité du medium (son prix aussi sûrement :mdr: ), et de veiller aussi à ce qu'il ne fasse pas trop le grand écart.


4. Type de HPs :
C'est justement ce critère (les fréquences de coupure) qui a tendance à écarter dans mon cas les solutions HR de type "chambre de compression 1" ou 2" + pavillon". On se retrouve dans tous les cas avec une fréquence de coupure grosso modo située entre 500 Hz et 1000 Hz, et même si certains disent ne rien entendre (ce que je crois volontiers), cela me gêne quand-même un peu intellectuellement parlant d'avoir (1) un boomer qui fait le grand écart entre 30 Hz et 500 à 1000 Hz (c'est beaucoup) ou (2) un boomer + un bas-medium pour le soulager, et dans tous les cas (3) un super-tweeter car le pavillon n'arrivera généralement pas à atteindre les 20000 Hz sans atténuation notable. Enfin bref, tout ceci pour dire que je ne veux fâcher personne, il y a des réalisations superbes en la matière qui me font même un peu baver d'envie (MBON par ex., pour ne citer que lui), mais tout cela me gêne un peu sur le plan théorique (et puis les chambres TAD sont hors de prix aussi :mdr: ).
A la demande de JIM, je rajoute ceci (cela n'engage que lui) : "les compressions sont les HPs les plus solides et les plus maintenables du commerce. De plus, une compression 2" est utilisable entre 250Hz et 500Hz pour la fréquence basse et 5-10kHz pour la fréquence haute". Donc certaines compressions 2" pourraient arriver à respecter les contraintes de ce CdC (au budget près bien sûr - les 2" THDG ont un prix aussi, sans compter le prix des pavillons).

En conclusion, je me dis que si on ne recherche pas le très haut rendement à tout prix, on doit pouvoir faire aussi bien, voire mieux, avec des HP "classiques" non ? En économisant au passage potentiellement les frais de remplacement d'une membrane de chambre en beryllium, qui vaut presque aussi cher que la chambre elle-même. :o Et ça c'est important aussi, car j'ai envie d'un système dont je puisse profiter pendant au moins 10 ans sans besoin de l'entretenir/réparer.
(voir remarque en rouge ci-dessus sur la maintenabilité - chacun se fera son opinion)

5. Raccordement entre les voies :
J'imagine qu'il n'est pas gênant ici d'avoir une différence de rendement (donc de niveau sonore) aux fréquences de raccordement, puisque nous sommes en tri-amplification et que tout cela sera corrigé au niveau des filtres actifs. De toute façon ces enceintes seront toujours utilisées en filtrage actif / tri-amplification.


6. Coupure basse :
Je suppose qu'il faudrait en théorie qu'elle soit vers 26-28 Hz, le "room gain" faisant le reste en principe (cf. D. Pétoin : "la pièce d'écoute abaisse de 6 à 8 Hz la fréquence de coupure calculée en champ libre"). Néanmoins, s'il faut faire un compromis quelque part, ce sera à ce niveau-là en remontant la coupure basse de quelques Hertz. D. Pétoin explique bien dans son site qu'en Hi-Fi on ne descend quasiment jamais sous 30 Hz contrairement au HC (à moins d'être un fan de Grandes Orgues, ce que je ne suis pas particulièrement). Et de toute façon ces deux enceintes Hi-Fi pourront être complétées ultérieurement, en utilisation HC uniquement, par un caisson de graves supplémentaire chargé de la bande 20-30 ou 20-40 Hz.

7. Calcul du "room gain" et des résonances de la pièce :
Ce calcul est quasiment impossible dans mon cas, car je voudrais designer mon système en fonction de mon futur auditorium dédié en sous-sol, et celui-ci n'est pas encore construit ni même entièrement designé. Je vais donc être obligé de ne pas tenir compte de ce critère, et d'ajuster après coup in situ si cela est possible. Je sais, ce n'est pas l'idéal... mais je n'y peux rien pour le moment.


8. Correction de phase :
Si j'ai bien compris, le déphasage entre les différents HPs pourra être corrigé aussi dans une certaine mesure par Ozone (merci aux experts de me confirmer si j'ai bon SVP).


9. Rendement de l'ensemble :
Certes mes amplis DIY ont largement assez de puissance pour driver des systèmes à bas rendement (croyez-moi - ce sont des vrais watts, pas des watts marketing ;-) ). Toutefois, j'ai cru comprendre aussi qu'un rendement élevé était préférable dans tous les cas, pour des raisons d'excursion plus faible (donc de distorsion plus faible) et de linéarité de la réponse en fonction de la puissance (cf. D. Pétoin, très clair encore une fois sur ce sujet). On préfèrera donc si j'ai bien compris, à performances comparables, des HPs avec un rendement plus élevé. Mais le but de ce topic n'est pas d'aboutir nécessairement à une paire d'enceintes 3 voies HR (comme celles qui arrachent le caleçon dans le topic d'à côté :mdr: ).
Rappel de Francis Brooke : "pour un même niveau sonore, deux HP de même diamètre auront la même excursion quels que soient leurs rendements respectifs". C'est vrai que je me suis mal exprimé. Je voulais parler de la capacité à restituer au mieux les écarts de dynamique.

10. Critères subjectifs :
Je ne sais pas si cela peut être utile vu que mon approche reste très cartésienne, mais je les mets quand-même au cas où cela pourrait servir :

- 10.1 Dans le grave : la priorité sera donnée à la rapidité/netteté du grave, sans traînage (donc BL/Mms le plus élevé possible si j'ai bien suivi), avec une grande lisibilité primordiale en écoute Hi-Fi.
La phrase est peut-être mal formulée : le BL/Mms se rapportait au terme "rapidité/netteté". Le "traînage" est un terme très subjectif, que j'ai d'ailleurs rechigné à employer. Par ailleurs, il apparaît que le BL/Mms n'est PAS le critère essentiel pour chosir un HP de grave...
Les amplis sont à la hauteur sur ce point, cela a déjà été vérifié, donc ce serait dommage de ne pas en profiter pleinement. Toujours dans le même esprit Hi-Fi, on privilégiera le réalisme de la restitution aux "sensations pures mais démesurées" qui sont plus adaptées au Home Cinema et qui ne font pas vraiment partie de ce projet.

- 10.2 Dans le medium : la priorité sera donnée encore une fois à la fidélité de restitution sur tous types de musiques, et en particulier sur les voix. Ceci dit, je ne crois pas trop aux histoires de HPs qui seraient bons uniquement sur certains types de musique et pas sur d'autres... pour moi un bon HP avec de bonnes caractéristiques doit être bon partout non ?


Au final on va donc se retrouver avec :
- 1 gros HP de grave (38 ou 46cm ?), chargé en Bass Reflex dans un volume optimal, dans la bande A-B, avec A >=26-28 Hz et B <300 Hz
- 1 ou 2 HPs de Medium (18 ou 21cm ?), dans la bande B-C avec C >3000 Hz
- 1 Tweeter classique, dans la bande C-D avec D>20000 Hz

Remarque importante : dans le cas des caissons de grave il y a aussi une 3ème possibilité : mettre 2 x 38 cm par caisson. :o On gagnerait ainsi en termes de volume d'air déplacé par rapport à un seul 46cm, on gagnerait sûrement en termes de rapidité (BL/Mms)... mais est-ce que cela ne poserait pas en retour des problèmes d'appairage entre les HPs ? Il va falloir peser le pour et le contre, donc si vous avez des infos à ce sujet... merci.
Dernière édition par Jose Hidalgo le 21 Mar 2007 13:50, édité 7 fois.
En projet : Enceintes 3 voies THDG ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29849345 )
En cours : PCHC sans concessions ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29828598 )
Réalisé : Ecran HC ( http://hidalgoj.free.fr/ecran )
Jose Hidalgo.
 
Messages: 4786
Inscription: 11 Fév 2005 0:17
Localisation: Aix-en-Provence
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Mar 2007 14:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Mar 2007 14:37

Rentrons maintenant un peu plus dans les détails :


11. Caissons de grave :

11.1 Type de charge : à la lecture du site de D. Pétoin, je m'interroge sur la possibilité d'utiliser la solution du Bass Reflex à Résonateur (n'ayons peur de rien :mdr: ). Elle est certes plus compliquée à mettre en oeuvre qu'un Bass Reflex simple, mais elle semble n'avoir que des avantages au niveau de la lisibilité du rendu (si recherchée en Hi-Fi), et aucun inconvénient :o, avec en prime un volume de charge plus faible. Y a-t-il parmi vous des personnes qui pourraient me renseigner sur le bien-fondé de cette démarche ? Est-ce que cela vaut vraiment le coup ? Quelles sont les vraies contraintes, voire ses inconvénients s'il y en a ?

11.2 Type d'accord : là j'atteins les limites de mes compétences actuelles. J'ai cru comprendre qu'il y avait plusieurs types d'accords possibles (EBS, SB4...), mais je ne sais rien de plus sur les avantages/inconvénients inhérents à chacun en fonction du type de HP choisi et du volume de charge. Toutes vos lumières seront les bienvenues à ce sujet.

11.3 Rapports de dimensions intérieures : sur ce point il semble y avoir plusieurs méthodologies. Ainsi d'une part Francis Brooke dit sur son site, avoir choisi pour ses énormes caissons à base de Beyma 18LX60 des rapports particuliers très précis déterminés par D. Pétoin (A/C=1,202 et B/C=1,435, tout cela indépendamment du volume de charge). Mais d'autre part MBON, lorsque je l'ai interrogé, m'a répondu simplement avoir utilisé pour son caisson "des dimensions qui ne tombent pas sur les mêmes modes (des non multiples)", rien de plus. Et moi, que dois-je faire ?... :mdr: Par ailleurs, je vous rappelle une de mes contraintes de départ : les caissons de grave seront bien plus larges que hauts ou profonds (jusqu'à 1m60 de large possible par caisson, alors que la hauteur maxi sera de moins de 60cm, et idem pour la profondeur). J'espère qu'on pourra faire avec.

11.4 Type d'évent(s) : laminaire(s) ou tubulaire(s) ? Avantages ? Inconvénients ? Je suppose que tout cela sera fonction du HP choisi et du volume de charge, mais vos lumières seront ici aussi les bienvenues.


12. Enceintes medium-aigü :

12.1 Configuration des HPs : je pensais a priori à une configuration classique d'Appolito MTM, avec les baffles des deux mediums légèrement inclinés (2 à 3° environ) de façon à ce que les 3 axes des HPs convergent au point approximatif d'écoute (plus pour l'esthétique que pour l'efficacité, encore que je me dis que ça ne peut pas faire de mal). Les mediums seront aussi le plus proches possibles du tweeter, toujours dans un souci de cohérence spatiale. Les enceintes seront à peine plus larges que les mediums et arrondies aux arêtes, pour limiter les effets de bord, et elles pourront en revanche être assez profondes si cela est nécessaire.

12.2 Contrainte supplémentaire : faire en sorte que les axes des tweeters se retrouvent à 95-97cm de haut, soit une hauteur "optimale" par rapport à une position assise. Cette contrainte va dépendre directement de la hauteur du caisson de graves et du diamètre des mediums.

12.3 Type de charge : là j'avoue que je n'en sais rien : soit close, soit Bass Reflex avec évent à l'arrière de l'enceinte (pas devant, c'est moche et il n'y aura pas de place :mdr: ). Quant à la construction interne, je pensais faire 3 coffrets internes indépendants séparés par 2 cloisons internes horizontales. Qu'en pensez-vous ?

12.4 Rapports de dimensions intérieures : même problème que pour le caisson de grave, avec la contrainte supplémentaire qu'ici les dimensions de la façade seront fixées et qu'on ne pourra jouer dessus qu'à quelques millimètres près en hauteur et en largeur (par contre on peut jouer sur la profondeur tant qu'on veut, mais il y a aussi les volumes de charge à respecter).


13. Choix des différents HPs : c'est là que les choses se compliquent, et que vos suggestions vont pouvoir s'avérer précieuses !

Rappelons encore une fois que le but de ce topic est de créer une enceinte THDG, donc tous les HPs se doivent de suivre tout en respectant le budget global estimatif. Les choix devront pouvoir être justifiés techniquement, et pas uniquement par des écoutes. Si un HP donné coûte 2 fois plus cher qu'un autre a priori équivalent, il faut pouvoir le justifier.

13.1 HP de grave : il va bien falloir faire un choix entre (1er choix) 1 x 46 cm, (2ème choix) 1 x 38 cm, (3ème choix) 2 x 38 cm. Je crois qu'il ne faut pas perdre de vue le fait que le medium ne doit pas non plus trop faire le grand écart (le grave non plus bien sûr), et qu'il faudra donc choisir cette fréquence de coupure avec grand soin (entre 150 et 250 Hz disons... avez-vous des suggestions ?). Par ailleurs, cette fréquence de coupure conditionnera peut-être le type de HP de grave à employer (par ex. si on choisit 200 Hz ou plus, il est peu probable qu'un 46cm puisse monter si haut de façon performante non ?). Au final, je me dis que 2 x 38 cm seraient peut-être la solution la plus performante et avec le moins de compromis (à condition que le volume de charge total ne soit pas trop déraisonnable !). Qu'en pensez-vous ?

Pour le reste, comme le dit D. Pétoin dans son site, "il y a forcément un compromis à faire entre rapport BL/Mms élevé et fréquence de coupure basse". Si je privilégie le rapport BL/Mms élevé, j'aurais tendance à penser que les 38cm seront plus rapides que les 46cm. Reste à trouver des 38cm avec une fréquence de coupure suffisamment basse. Si ce n'est pas possible, alors il faudra s'orienter vers un 46cm avec un BL/Mms élevé (comme le RCF L18S800, dont D. Pétoin dit ceci : "Regardez de prés le RCF L18S800. Excellent dans un caisson de grave SONO, il le sera aussi en usage HI-FI et Home cinéma pour ceux qui ne demandent pas le 20 Hz à -3 dB"). Que pensez-vous de la démarche ?

- 13.2 HPs de medium : c'est sans doute là où j'ai le moins d'idées, et c'est pourtant là où il ne faut pas se planter, la qualité et la fidélité de la restitution étant ici primordiales. Etant donné qu'il faut couvrir le mieux possible une bande de fréquences plus grande que 300-3000 Hz, j'imagine qu'on se limitera à des 18 ou 21 cm : au-delà de 21cm le HP ne pourra sûrement pas monter au-delà de 3000 Hz, et en-deçà de 18 cm on risque de ne pas pouvoir descendre assez bas sans distorsion. Quels sont vos critères de choix et vos suggestions pour d'excellents HPs de medium, avec un fonctionnement optimal dans toute la bande de fréquences choisie ?

- 13.3 Tweeter : c'est peut-être là que le choix est le moins difficile. En effet, parmi les "valeurs sûres" du marché, je pensais notamment aux célèbres Scanspeak que j'ai déjà eu l'occasion d'écouter, et en particulier aux modèles Revelator R2904_700000 / 700005 / 700009 (le même en 3 couleurs en fait :mdr: ). Leur courbe de fréquence permet a priori de les utiliser à partir de 2000-3000 Hz, et ils montent bien au-delà des 20000 Hz avec une régularité qui laisse rêveur. Qu'en pensez-vous ? Y a-t-il des solutions alternatives ?


Voilà où j'en suis pour le moment. J'ai essayé d'être exhaustif, et en même temps j'ai l'impression de ne pas l'avoir été vraiment. :lol: En tout cas, le fait est que toute la problématique de ce topic est bien trop lourde pour que je puisse la porter tout seul sur mes épaules. Donc si vous voulez bien qu'on essaye de faire avancer la chose tous ensemble, je vous en serai reconnaissant à chaque fois que j'écouterai mon futur système. 8) Et si nous arrivons au bout de ce projet, je vous tiendrai bien sûr informés des différentes étapes de sa réalisation jusqu'à la finalisation, photos à l'appui. :)

Tous vos commentaires / remarques / suggestions sont les bienvenus, du moment qu'ils sont SANS considérations partisanes (pas de préférences "subjectives", que de l'objectif SVP, c'est l'objet de ce topic) et qu'ils s'inscrivent dans une démarche constructive ne remettant pas en cause l'ensemble de ce Cahier des Charges. Merci d'avance. :D
En projet : Enceintes 3 voies THDG ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29849345 )
En cours : PCHC sans concessions ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29828598 )
Réalisé : Ecran HC ( http://hidalgoj.free.fr/ecran )
Jose Hidalgo.
 
Messages: 4786
Inscription: 11 Fév 2005 0:17
Localisation: Aix-en-Provence
  • offline

Message » 16 Mar 2007 14:37

Et deux dernières remarques avant d'attaquer les hostilités :mdr: :

1°) Compte tenu de la longueur du Cahier des Charges ci-dessus, je l'éditerai au fur et à mesure de ses évolutions (s'il y en a), soit via des mentions de couleur s'il y a des changements, soit via des mentions de type "OK" et des commentaires (de couleur aussi) au fur et à mesure que des réponses définitives seront apportées à telle ou telle partie. De cette façon les futurs lecteurs pourront y voir plus clair dans l'avancement du projet (points déjà éclaircis, points restant en suspens, etc.).

2°) Comme vous vous en doutez, j'ai mis un certain temps à réfléchir à ce Cahier des Charges età le rédiger, alors si vous comptez vous investir dans ce topic (merci d'avance :D ), je vous demanderai simplement de bien vouloir prendre le temps de le lire tranquillement à tête reposée. Cela nous évitera à tous de perdre du temps.

Merci de votre compréhension. :)


--------------------------------------------------------------------------------


Synthèse de quelques réponses-clé données tout au long du thread :

- JIM & carapichetouille : "Type d'évents : laminaire (à surface égale, ça génère 30% de perturbations en moins) et à essayer de type tuyère"

- D. Pétoin : "Charge : que ce soit pour le grave ou le médium, je partirais sur un bass-reflex à résonateur, dimensionné par l'OPR sur le volume total"

- D. Pétoin : "partir sur un HP large-bande capable de faire l'essentiel tout seul me parrait être une bonne approche. D'autre part, entre une fréquence de coupure fixée plus ou moins arbitrairement par le cahier des charges, et les meilleurs résultats à l'écoute, il peut y avoir un écart. Le large-bande d'un coté, le filtre actif de l'autre, permettent de venir à bout facilement de ce genre de problème. "

- D. Pétoin : "[Sensibilité et linéarité en puissance -NDLR] :[...] Le haut rendement permet de faire travailler les HP a très faible puissance, là ou les problèmes sont de toutes façon limités. Mais la linéarité en puissance n'est pas l'exclusivité du haut-rendement. L'audiophile citait une enceinte Métronome, avec une sensibilité de 88 dB/2.83V/M, qui était la plus dynamique qu'ils aient écouté..."

- D. Pétoin : "Il semblerait avec le recul qu'un BL/Mms élevé ne soit nécessaire que pour monter dans le médium. Pour la reproduction du grave, le BL/Mms est toujours suffisant, au moins en HI-FI"

- haa : "Le Fountek NeoPro 5I couplé a un Supravox 215-2000 EXC avec un 38 dessous ca c'est HDG. Pour te donner une idèe le couple Fountek NeoPro 5I + Supravox 215-2000 EXC risque dans le futur de remplacer mes TAD 2001 + pavillon circulaire"

- carapichetouille : "Plus la surface d'évent est grande, plus l'évent sera long. Plus l'accord est bas, plus l'évent sera long. Plus la caisse sera petite, plus l'event sera long pour une même fréquence d'accord et une meme surface. Plus l'évent sera long, plus la première fréquence de resonnance est basse. Il n'y a aucun moyen de contourner ces phénomènes physiques avec des évents"

- JIM : "Sensibilités relatives des HPs : Essayer de rester à 5dB près dans la même fourchette de sensibilité entre grave/médium/tweeter"

- D. Pétoin qui prêche pour les large-bande : "A partir du moment ou on part sur un "vrai" médium, qui a du mal a avoir de l'énergie en dessous de 400 Hz, le grave devient un problème. En partant d'un large-bande capable de reprendre à 120 Hz avec toute l'énergie qu'il faut, le problème disparaît complètement. Et si la mise au point montre une coupure optimale plus haut, pas de soucis non plus"

- Agnostic1er qui prêche pour les medium : "Penser ou laisser croire qu'une membrane papier de 4,9 gr / 165cm2 donnera des résultas hdg en terme de distos dans la bande du CdC est illusoire, tout simplement"

- DavidP : "pour vraiment tirer parti d'un tweeter ruban, il faut choisir un medium qui accélère très fort (gros moteur, membrane ultra-light), sinon le raccordement sera bof" (il faut des caractéristiques mécano-acoustiques les plus proches possibles)

- Francis Brooke : "[Optimisation de la courbe de réponse dans le grave - NDLR] : Il n'est pas très grave d'avoir des paramètres Fs, Qts, Vas dispersés, mais il est important d'avoir une bonne cohérence des coefficients Fs/Qts et Vas.Qts^2.

1°) Si on privilégie la réponse dans les basses fréquences au détriment de la réponse transitoire :
- Si Qts est inférieur à 0,28 :
...............Fb = 0,349*Fs/Qts^1.05
...............Vb = 13,9*Vas*Qts^2,35 (s voisin de 8 )
...............F-3 = 0,3*Fs/Qts^1,11
- Si Qts est compris entre 0,28 et 0,38 :
...............Fb = Fs*(2,25 - 3,28*Qts)
...............Vb = 0,7*Vas
...............F-3 = Fs*(1,52 - 1,02*Qts)
- Si Qts est supérieur à 0,38 :
...............Fb = Fs
...............Vb = 0,7*Vas (s voisin de 5,7)
...............F-3 = 1,13*Fs

2°) Si la priorité est la réponse transitoire, on pourra viser la courbe de réponse de Bessel entre -15 et 0dB :
On obtient ainsi :
...............Fb = 0,345*Fs/Qts^0,937
...............Vb = 7,45*Vas*Qts^2,4 (s voisin de 4,5)
...............F-3 = 0,44*Fs/Qts^1,1
La conséquence de ce choix est une augmentation significative de la fréquence de coupure F-3 (+40 à +60%), mais c'est le prix à payer pour avoir une réponse transitoire correcte.

3°) Une deuxième manière d'optimiser la réponse transitoire consiste à s'intéresser au temps de propagation de groupe tau (group delay dans WinISD) :
Une faible variation de tau [...] définit notre critère d'optimisation. On obtient dans le domaine Qts 0,23 -> 0,36 :
...............Fb = Fs*(5*Qts^2 - 1,15*Qts + 0,9)
...............Vb = Vas*3,08*Qts^1,72
...............F-3 = Fs*(0,185/Qts^1,89)
...............Nous avons Fb~Fs et s voisin de 4,3.
L'optimisation du temps de propagation de groupe donne donc un résultat proche de l'optimisation de la courbe de réponse type Bessel.

- Francis Brooke : "Pour certains constructeurs la Fs n'a pas à être corrigée (Eminence...). D'autres constructeurs en revanche (Beyma, DAS, RCF..) donnent la Fs "unit suspend in free air" qui doit être corrigée (de -2 Hz - NDLR) afin d'avoir la Fs en baffle infini qui est entrée dans WinISD"

- Jose Hidalgo : Accord Bass Reflex : choix de Vb et de Fb, optimisation de la réponse transitoire ==> voir le long post de synthèse en page 76.


--------------------------------------------------------------------------------


Le tableau des prétendants ! (HPs de référence donnés tout au long du thread)


Larges-bande de référence :

Supravox 215-2000 ou Supravox 215-2000 EXC (1119 €)
Pour :
Contre :
Remarques : Hors budget !

Supravox 165-2000 ou Supravox 165-2000 EXC (528 €)
Pour :
Contre :
Remarques :

Supravox 165LB (192 €)
Pour :
Contre :
Remarques :

PHY HP 21LB15 (596 €)
Pour : D. Pétoin
Contre :
Remarques :
- Filtrer au dessus de 120 Hz à 18dB/octave
- En clos, il faut au moins 50 l pour avoir un QTC <=1.0
- Sensibilité 93.2 dB calculés

Fertin (20EX ou 20S ?)
Pour : D. Pétoin (mais préférence au PHY HP car le Fertin est un bicone)
Contre :
Remarques :

JBL LE8T (cité par aldo)
Pour : D. Pétoin
Contre :
Remarques :
- Plus fabriqué
- D. Pétoin : "J'aime bien l'approche de la coupure à 120 Hz d'un coté et 7000 Hz de l'autre, en multiamplification active. Certainement LE meilleur médium, unanimement reconnu"
- Sensibilité 89.4 dB calculés


Fostex FE206E
Pour :
Contre : D. Pétoin (Qts trop faible : 0,18 )
Remarques :

Visaton B200 :
Pour :
Contre : D. Pétoin (Qts trop fort)
Remarques :


Mediums de référence :

Accuton-Thiel C2-90-T6 (409 € chez lautsprechershop ou 460$ chez madisound)
Pour : Agnostic1er, aldo, JIM, cohuelaz
Contre :
Remarques :
- Agnostic1er : "indéniablement le meilleur électrodynamique du monde moderne pour une application 300-3000Hz"
- Différentes appellations (C2-90-T6, C 173N-T6-90)
- Simu d'Agnostic1er : clos en Qtc=0.50, 3,7l sans le volume du hp, 4,5l avec
- Ne peut apparemment pas descendre sous 400 Hz en clos. Autrement il faudrait le monter en BR ce qu'Agnostic1er déconseille.
- Peut finalement descendre sous 300 Hz en clos, mais uniquement en filtrage actif (simu d'Agnostic1er en p8 tenant compte d'une résistance externe de 0,20 Ohms seulement)

ATC SM75-150S (504 € chez wilmslow-audio.co.uk ou 719$ chez solen canada)
Pour : DavidP
Contre :
Remarques :
- Je n'arrive pas à trouver de revendeurs hormis ces deux-là
- Les prix chez wilmslow sont HT !!! ("excluding VAT"). Ce qui ferait 603 € TTC...
- 94dB, impédance de 16 Ohms

Audiotechnology C-Quenze 15H52 (195 € chez absolom-technology)
Pour : Aldo
Contre :
Remarques :
- Sans doute le meilleur rapport Q/P pour le DIYeur qui ne peut pas s'offrir un Accuton !
- Sensibilité un poil faible (89dB)

Davis 20TK8 (425 € à la MHP, 413$ chez Amazon)
Pour : D. Pétoin
Contre :
Remarques :
- D. Pétoin : "Excellent médium..." (bas-medium en fait)
- Dans 22 L en BR a résonateur
- Sensibilité 94.1 dB calculés


Tweeters de référence :

Audaphon/Fountek NeoPro 5I à ruban (375 € ou 305$ chez madisound)
Pour : aldo (c'est les siens ?), haa, Idefixes, J2B, Agnostic1er
Contre :
Remarques :
- Filtrer à partir de 1,5 kHz avec un filtre 12 dB
- Pour Agnostic1er, en fonction du médium retenu, si coupure (même très raide) avant ou aux alentours de 2,5Khz : choix 1 = Accuton C24-6, choix 2 = Fountek NeoPro 5I. Si coupure au-dessus, alors égalité entre les deux, devant tous les autres.

Accuton C24-6 (270$ chez madisound)
Pour : Agnostic1er
Contre :
Remarques :
- Pour Agnostic1er, en fonction du médium retenu, si coupure (même très raide) avant ou aux alentours de 2,5Khz : choix 1 = Accuton C24-6, choix 2 = Fountek NeoPro 5I. Si coupure au-dessus, alors égalité entre les deux, devant tous les autres.

ESS AMT-1 à ruban (559 €) :
Pour : JIM, toxycopathe
Contre :
Remarques :
- Plus fabriqué
- Hors budget !


ESS AMT-2 à ruban (304 €) :
Pour : JIM, toxycopathe
Contre :
Remarques :
- filtrer dès 1.2 kHz voire 1kHz avec un filtre actif à 24dB/octave et plus

Raven R2 à ruban (389$ chez e-speakers)
Pour : DavidP
Contre :
Remarques : association difficile avec des large-bande ?
J'ai fais il y a quelque temps l'essai d'un R2 avec un Supravox 165 LB. L'essai n'a pas ete reellement concluant. Le R2 ne se marie pas vraiment bien avec ce genre de HP tres dynamique. Les qualites du R2 ne sont pas en cause, il est fin .. trop peut etre..faible distorsion, se comporte tres bien dans les messages complexes genre grande formation orchestrale... En fait on avait l'impression d'une difference significative de niveau (le R2 coupe a 2k semblait avoir moins de niveau que le Supravox) Verifie avec Clio il n'en etait rien. Je pense que le Raven doit mieux s'exprimer avec de Hp plus "doux" genre ScanSpeak.


Scanspeak 2904_70000 / 70005 / 70009 :
Pour : DavidP
Contre :
Remarques :

SEAS Excel :
Pour : DavidP
Contre :
Remarques :


Graves :

2 x Beyma 15LW30 (179 € chez musicians-gear)
Pour :
Contre :
Remarques :

2 x Beyma SM115/N (115 € chez musicians-gear)
Pour :
Contre :
Remarques : caractéristiques très proches du Davis 40RCA15, pour le quart de son prix !

2 x Beyma 15G450/N (218 € chez musicians-gear)
Pour : melavi, carapichetouille
Contre :
Remarques :
- melavi : "deux 15G450/N sont mieux qu'un seul 18LX60" (deux fois plus chers aussi)

2 x Beyma 15LX60 (209 € chez musicians-gear)
Pour : melavi, carapichetouille
Contre :
Remarques :
- melavi : "deux 15LX60 sont mieux qu'un seul 18LX60" (deux fois plus chers aussi)

Beyma 18LX60 (213 € chez musicians-gear)
Pour : carapichetouille :mdr:
Contre :
Remarques :


Contre-exemples :

Fostex 126E (55 €), cité par JIM : BL/Mms de 2,04 (comme quoi le BL/Mms ne fait pas tout - mais surtout il ne faut pas oublier que le BL/Mms n'a un sens qu'entre HPs de même diamètre ! Merci JIM, mais ça je le savais tout de même... :P )
Dernière édition par Jose Hidalgo le 16 Juin 2007 1:10, édité 26 fois.
Jose Hidalgo.
 
Messages: 4786
Inscription: 11 Fév 2005 0:17
Localisation: Aix-en-Provence
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:07

Bonjour José,

Sache d'abord que beaucoup d'entre nous recherche le système idéal mais surtout son propre idéal qui diffère entre chacun d'entre nous. Moi, je suis très attaché à la capacité analytique, la dynamique et j'ai horreur d'entendre les Hps jouer séparément.


Je vais tout d'abord reprendre quelques points.

En conclusion, je me dis que si on ne recherche pas le très haut rendement à tout prix, on doit pouvoir faire aussi bien, voire mieux, avec des HP "classiques" non ?


Rien de mieux qu'un système haut rendement de qualité et bien régler.

J'imagine qu'il n'est pas gênant ici d'avoir une différence de rendement (donc de niveau sonore) aux fréquences de raccordement, puisque nous sommes en tri-amplification et que tout cela sera corrigé au niveau des filtres actifs.


Pas tout à fait, les Hps à haut rendement ont la particularité d'avoir une faible compression de dynamique à haut niveau, ce qui veut dire en clair qu'a fort niveau, le Hp à haut rendement aura plus de niveau qu'un Hp bas rendement dont la bobine elle, commence à chauffer.
C'est d'ailleurs un des problèmes avec les systèmes 2 voies HR. En gros, le système est exploitable de préférence au niveau au quel il a été réglé.

Toutefois, j'ai cru comprendre aussi qu'un rendement élevé était préférable dans tous les cas, pour des raisons d'excursion plus faible (donc de distorsion plus faible) et de linéarité de la réponse en fonction de la puissance


Faut, à déplacement égal, un hp bas ou haut rendement de même diamètre donnera le même niveau sonore et vis versa.
La différence se situe au niveau de l'énergie électrique nécessaire moindre dans le cas des Hps haut rendement -> voir plus haut l'avantage du haut rendement (moins de compression de dynamique)
Cependant, en haut rendement, les diamètres des Hps utilisés sont souvent plus gros d'où un déplacement moindre à niveau identique.

11.3 Rapports de dimensions intérieures : sur ce point il semble y avoir plusieurs méthodologies. Ainsi d'une part Francis Brooke dit sur son site, avoir choisi pour ses énormes caissons à base de Beyma 18LX60 des rapports particuliers très précis déterminés par D. Pétoin (A/C=1,202 et B/C=1,435, tout cela indépendamment du volume de charge). Mais d'autre part MBON, lorsque je l'ai interrogé, m'a répondu simplement avoir utilisé pour son caisson "des dimensions qui ne tombent pas sur les mêmes modes (des non multiples)",


Cela revient au même, il faut utiliser de préférence les chiffres d'or, j'en donnerai plus tard.
Il s'agit d'appliquer des coefficients précis dans les 3 dimensions. Tu peux aussi faire le choix de parois non //.

11.4 Type d'évent(s) : laminaire et à essayer de type tuyère.
JIM.
 
Messages: 2116
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:17

Merci JIM. :)

JIM a écrit:Rien de mieux qu'un système haut rendement de qualité et bien régler.

Ah non, pitié, ne démarrons pas ce topic sur des querelles de clocher sans argumentation. :lol: JIM, tu as peut-être raison (ou pas), mais c'est un peu comme si je disais "rien de mieux qu'un ampli à tubes de qualité et bien réglé", ça ne veut pas dire grand-chose. Par ailleurs, puisque le but de ce topic n'est pas d'aller vers les pavillons et les chambres de compression, essayons de ne pas nous focaliser dessus SVP (les HPs, eux, peuvent très bien être HR en revanche si cela se justifie). Merci d'avance.

JIM a écrit:
Jose Hidalgo a écrit:J'imagine qu'il n'est pas gênant ici d'avoir une différence de rendement (donc de niveau sonore) aux fréquences de raccordement, puisque nous sommes en tri-amplification et que tout cela sera corrigé au niveau des filtres actifs.

Pas tout à fait, les Hps à haut rendement ont la particularité d'avoir une faible compression de dynamique à haut niveau, ce qui veut dire en clair qu'a fort niveau, le Hp à haut rendement aura plus de niveau qu'un Hp bas rendement dont la bobine elle, commence à chauffer.

Je suis d'accord, mais je ne voulais pas parler de ça : je voulais juste parler de la différence éventuelle de niveau sonore aux fréquences de raccordement, qui pourra être facilement compensée par les filtres actifs je pense.

JIM a écrit:
Jose Hidalgo a écrit:Toutefois, j'ai cru comprendre aussi qu'un rendement élevé était préférable dans tous les cas, pour des raisons d'excursion plus faible (donc de distorsion plus faible) et de linéarité de la réponse en fonction de la puissance

Faux, à déplacement égal, un hp bas ou haut rendement de même diamètre donnera le même niveau sonore et vis versa.

Mais je n'ai jamais dit "à déplacement égal"... :o il me semblait évident que je parlais "à puissance égale" entre deux HPs différents.

JIM a écrit:Il s'agit d'appliquer des coefficients précis dans les 3 dimensions. Tu peux aussi faire le choix de parois non //.

Parfait, je ferai de mon mieux, en espérant que ces coefficients permettent d'avoir une des dimensions beaucoup plus grande que les deux autres.

JIM a écrit:11.4 Type d'évent(s) : laminaire et à essayer de type tuyère.

Un peu de lecture sur les évents (avantages, inconvénients...) me serait sans doute profitable. ;-)
En projet : Enceintes 3 voies THDG ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29849345 )
En cours : PCHC sans concessions ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29828598 )
Réalisé : Ecran HC ( http://hidalgoj.free.fr/ecran )
Jose Hidalgo.
 
Messages: 4786
Inscription: 11 Fév 2005 0:17
Localisation: Aix-en-Provence
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:26


Médium aigu.


Ma vision et mon prochain système "idéal" :

J'ai essayer divers médium (8m60n,6mi90, fe126e,fe206e,ff225k,sph135kep) et tous m'on déçu face aux compressions, d'où mon choix.

Le problème des fréquences de coupures et réel et le problème majeurs dans les gros systèmes est souvent l'espacement entre les voies beaucoup trop important en regard des fréquences de coupure. Il ne faut pas dépasser théoriquement la longueur d'onde de la fréquence de coupure entre chaque Hp, en pratique, même les réalisations THDG ne respecte pas toujours ce principe. Il faut en tout cas s'en rapprocher.

Je te donne donc ma vision actuelle des systèmes à pavillon.

Les moteurs 1 pouce sont bon mais je les trouve un peu limite dans l'aigu (sauf tad2001).
Le plus gros problème reste le pavillon avec lequel ils sont utilisés, dans le cas de MBON par exemple, le diamètre important du pavillon afin de pouvoir descendre bas est cause d'une forte directivité dans l'aigu. C'est également le cas du mien dans une moindre mesure mais non négligeable.
Dans les basses fréquence, ils sont à leurs limite 500-800Hz et les Hps capable de reprendre à ces fréquences et avec la même qualité ne sont pas légion.

Les moteurs 2 pouce sont eux utilisé à leur limite basse mais c'est surtout l'utilisation de super tweeter souvent mal placé qui rend difficile la fusion des registres.
Il faut savoir par exemple qu'un très bon tweeter du genre fostex T90 a assez peu d'énergie en dessous de 10-12kHz. Pas facile donc...



Mon choix se porte donc sur un moteur 2 pouce BMS 4591 utilisable dés 200Hz chargé par un grand pavillon circulaire (80cm) encastré dans le mur afin d'utiliser son bafflage. La longueur du pavillon sera ainsi raisonnable et permettra de limiter les diverses colorations.

Pour reprendre au delà de 3kHz mais pas vers 8-10kHz comme c'est souvent le cas, je dirai 4-6kHz, j'utiliserai une petite compression 1 pouce spécialisé dans l'aigu capable de reprendre avec énergie et finesse dés 3 kHz. Elle sera utilisé avec un pavillon (8 à 10cm) lui aussi circulaire et monté en coaxial dans le grand pavillon.
La compression choisie est aussi une BMS reconnu 4540nd. Sa particularité est d'utiliser une membrane plus petite (38mm) et moins soumise à fragmentation que celle utilisé couramment (44mm).

A+
JIM.
 
Messages: 2116
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:29

Jim m'a devancé sur certains points, moi qui comptais ouvrir les hostilités :D

Bon sinon,

10.1 Dans le grave : la priorité sera donnée à la rapidité/netteté du grave, sans traînage (donc BL/Mms le plus élevé possible si j'ai bien suivi),


Rapidité du grave ne veut rien dire et D. Petoin l'a déjà expliqué dans le topic sur les HP.
En outre, ce facteur ne signifie pas grand chose non plus finalement, il ne renseigne en rien, du moins théoriquement (je crois que c'est ce qui t'intéresse :) et Dominique peut te le prouver par A+B, même si en pratique j'ai remarqué que ce facteur semblait être important :D

11.3 Rapports de dimensions intérieures [....]


Mbon a aussi constaté en essayant plusieurs caisses pour le 18Lx60 que différentes formes ne changeaient rien. Entre autre, la forme cubique, censée être la pire, sonnait aussi bien qu'une caisse de forme optimisée.

Je crois que ça dépend aussi surtout de la fréquence de coupure haute.

11.4 Type d'évent(s) : laminaire(s) ou tubulaire(s) ? Avantages ? Inconvénients ? Je suppose que tout cela sera fonction du HP choisi et du volume de charge, mais vos lumières seront ici aussi les bienvenues.


Laminaire, sans aucun doute, et ça ne dépendra pas du HP. A surface égale, ça géère 30% de perturbations en moins. Apparemment les tuyères seraient encore mieux, mais je ne les connais pas, trop peu d'info là-dessus.

12.3 Type de charge : là j'avoue que je n'en sais rien : soit close, soit Bass Reflex avec évent à l'arrière de l'enceinte (pas devant, c'est moche et il n'y aura pas de place ).


L'évent frontal est pourtant celui qui provoque les meilleures sensations physiques. Pour l'évent arrière, il faut un caisson décollé du mur d'au moins 1m, ça peut-être une grosse contrainte de placement, surtout si sa place idéale était dans un angle...


Gilles
Denon AVC-A1 SE + Phonic Max 2500 (frontales) + AG Audio HCA 1.5 (Subs) + DCX2496 + Frontales DIY à base de 15mi100+DE250/H100 + 2 Subs DIY à base de 18LX60 en montage BR 200L/23Hz + 4 Kef Cresta 2 (effets).
carapichetouille.
 
Messages: 2984
Inscription: 28 Nov 2002 21:25
Localisation: Versailles
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:35

@JIM : désolé mais je crois modestement qu'avec ton approche "HR pavillons & co." tu es complètement HS par rapport à l'objet de ce topic. Merci quand-même pour ton intéressant message, mais dans ce topic on ne parlera pas (ou le moins possible) de pavillons et de chambres à compression. Merci.

@Gilles :
carapichetouille a écrit:En outre, ce facteur [BL/Mms - NDLR] ne signifie pas grand chose non plus finalement, il ne renseigne en rien, du moins théoriquement (je crois que c'est ce qui t'intéresse :) et Dominique peut te le prouver par A+B, même si en pratique j'ai remarqué que ce facteur semblait être important :D

Si on ne peut plus choisir un HP de grave avec le BL/Mms entre autres, je me demande comment on va faire... :o

carapichetouille a écrit:
Jose Hidalgo a écrit:11.4 Type d'évent(s) : laminaire(s) ou tubulaire(s) ? Avantages ? Inconvénients ? Je suppose que tout cela sera fonction du HP choisi et du volume de charge, mais vos lumières seront ici aussi les bienvenues.

Laminaire, sans aucun doute, et ça ne dépendra pas du HP. A surface égale, ça géère 30% de perturbations en moins. Apparemment les tuyères seraient encore mieux, mais je ne les connais pas, trop peu d'info là-dessus.

Excellente réponse, que je m'empresse de noter de ce pas. :D

carapichetouille a écrit:
12.3 Type de charge : là j'avoue que je n'en sais rien : soit close, soit Bass Reflex avec évent à l'arrière de l'enceinte (pas devant, c'est moche et il n'y aura pas de place ).

L'évent frontal est pourtant celui qui provoque les meilleures sensations physiques. Pour l'évent arrière, il faut un caisson décollé du mur d'au moins 1m, ça peut-être une grosse contrainte de placement, surtout si sa place idéale était dans un angle...

Gilles... je crois que tu t'es trompé là. :mdr: Relis mon CdC : lorsque je parlais de l'évent à l'arrière, on était dans la partie MTM, pas dans la partie caisson !! :lol:
En projet : Enceintes 3 voies THDG ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29849345 )
En cours : PCHC sans concessions ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29828598 )
Réalisé : Ecran HC ( http://hidalgoj.free.fr/ecran )
Jose Hidalgo.
 
Messages: 4786
Inscription: 11 Fév 2005 0:17
Localisation: Aix-en-Provence
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:41

Je suis d'accord, mais je ne voulais pas parler de ça : je voulais juste parler de la différence éventuelle de niveau sonore aux fréquences de raccordement, qui pourra être facilement compensée par les filtres actifs je pense.


Non, tu n'as pas compris.
Lorsque tu vas faire tes réglages de niveau à un volume A en corrigeant les écarts de niveau (rendement différent), tu auras à un volume B plus important une différence de niveau entre les voies soit un réglage à refaire.
Si tu faits ce réglage à un niveau important, tu auras l'écart à bas niveau.

Mais je n'ai jamais dit "à déplacement égal"... il me semblait évident que je parlais "à puissance égale" entre deux HPs différents.


Je sais mais c'était pour te dire que parler de niveau à puissance égale ne veut rien dire. C'est bien connu.

Pour les rapports de dimensions, ça a très peu d'importance pour le caisson de grave et tout dépend des dimensions mais également de la fréquence de coupure.
En fait, si ta plus faible dimension est de 34cm pour faire un calcul simple, le premier mode se situera à (340/0.34)/2 = 500Hz
En prenant une réserve d'une octave, tu peux filtrer à 250Hz sans te soucier des dimensions du caisson.

Voila
JIM.
 
Messages: 2116
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Mar 2007 15:44

@Gilles :
carapichetouille a écrit:En outre, ce facteur [BL/Mms - NDLR] ne signifie pas grand chose non plus finalement, il ne renseigne en rien, du moins théoriquement (je crois que c'est ce qui t'intéresse :) et Dominique peut te le prouver par A+B, même si en pratique j'ai remarqué que ce facteur semblait être important :D

Si on ne peut plus choisir un HP de grave avec le BL/Mms entre autres, je me demande comment on va faire... :o


Pour ma part, je consiède que c'est important. Les théoriciens fous ont démontré par le calcul qu'il ne renseignait en rien.

J'ai envie de te dire: seul l'écoute permet de trancher, mais ça ne te conviendra pas ;)


Gilles... je crois que tu t'es trompé là. :mdr: Relis mon CdC : lorsque je parlais de l'évent à l'arrière, on était dans la partie MTM, pas dans la partie caisson !! :lol:
[/quote]

Oups!! :D

Vendredi aprem au taf, la concentration se fait difficile et puis dur de faire plusieurs choses à la fois :D
Denon AVC-A1 SE + Phonic Max 2500 (frontales) + AG Audio HCA 1.5 (Subs) + DCX2496 + Frontales DIY à base de 15mi100+DE250/H100 + 2 Subs DIY à base de 18LX60 en montage BR 200L/23Hz + 4 Kef Cresta 2 (effets).
carapichetouille.
 
Messages: 2984
Inscription: 28 Nov 2002 21:25
Localisation: Versailles
  • offline

Message » 16 Mar 2007 16:10

JIM a écrit:Lorsque tu vas faire tes réglages de niveau à un volume A en corrigeant les écarts de niveau (rendement différent), tu auras à un volume B plus important une différence de niveau entre les voies soit un réglage à refaire.
Si tu faits ce réglage à un niveau important, tu auras l'écart à bas niveau.

Ca y est, j'ai compris, c'est logique. Mais cela revient à dire qu'il faudrait que les 3 HPs (grave, medium, tweeter) soient exactement de rendement identique, or on sait très bien que c'est impossible. Comment faire alors ? Le filtrage numérique ne permet pas de corriger cela en tenant compte du rendement de chacune des voies ? (va falloir que je me replonge dans la doc d'Ozone moi - lansing, help ! :mdr: ).

JIM a écrit:Pour les rapports de dimensions, ça a très peu d'importance pour le caisson de grave et tout dépend des dimensions mais également de la fréquence de coupure.
En fait, si ta plus faible dimension est de 34cm pour faire un calcul simple, le premier mode se situera à (340/0.34)/2 = 500Hz
En prenant une réserve d'une octave, tu peux filtrer à 250Hz sans te soucier des dimensions du caisson.

Oui mais si le caisson grossit, si ma plus faible dimension est de 50cm par ex., le premier mode se situerait à (340/0.5)/2 = 340 Hz. Bon, ça passe encore. Mais est-ce qu'il n'y a que le premier mode qui importe vraiment ? Je veux dire, si par ex. si mon caisson fait 1m15 de largeur intérieure, je risque d'avoir un 3ème mode à (340/1.25)/2 = 148 Hz non ? Et là c'est déjà plus juste... à moins que les 2ème et 3ème modes ne soient négligeables par rapport au premier ?
En projet : Enceintes 3 voies THDG ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29849345 )
En cours : PCHC sans concessions ( http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29828598 )
Réalisé : Ecran HC ( http://hidalgoj.free.fr/ecran )
Jose Hidalgo.
 
Messages: 4786
Inscription: 11 Fév 2005 0:17
Localisation: Aix-en-Provence
  • offline

Message » 16 Mar 2007 17:27

Voilà un projet qui promet d'être intéressant...
Rien n'est constant si ce n'est le changement.
SoulMan.
 
Messages: 1877
Inscription: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Mar 2007 18:10

j'ai fais quelque calcule sur le rapport BL/MMS. si on calcule la valeur reele du BL (il est donné pour 1 ampere) pour un niveau donné, en le multipliant par la surface du haut-parleur, on arrive a la conclusion q ce rapport est exactement le même pour tout les haut-parleur (42.8 pour 92 dB, 60.45 pour 95 dB, 85.39 pour 98 dB(BL/MMS*SD)) et quil depend uniquement du niveau sonore et de la surface d'emission.
Alex_Altea.
 
Messages: 75
Inscription: 03 Déc 2006 1:33
  • offline

Message » 16 Mar 2007 18:22

La réciproque est-elle vraie? => A surface d'emission égale, un HP ayant un BL plus élevé est capable de plus de SPL?
Denon AVC-A1 SE + Phonic Max 2500 (frontales) + AG Audio HCA 1.5 (Subs) + DCX2496 + Frontales DIY à base de 15mi100+DE250/H100 + 2 Subs DIY à base de 18LX60 en montage BR 200L/23Hz + 4 Kef Cresta 2 (effets).
carapichetouille.
 
Messages: 2984
Inscription: 28 Nov 2002 21:25
Localisation: Versailles
  • offline

Message » 16 Mar 2007 18:24

( Ce qui démontre assez efficacement que BL/Mms * Sd ne veut rien dire )
Rien n'est constant si ce n'est le changement.
SoulMan.
 
Messages: 1877
Inscription: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message