Modérateurs: Staff Image, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Tout sur les projecteurs vidéo à matrices ( LCD, DMD, DILA, ... ) 1080i/1080P

HFR: James Cameron parle des technologies de videoprojection

Message » 24 Avr 2008 12:42

Bonjour à tous,

Je vous signale la publication d'une entrevue avec James Cameron dans Variety, où il donne sa vision des technologies de projection dans les salles de cinema pour les années à venir.

http://www.variety.com/VR1117983864.html
Publication: Variety
Auteur: David S. Cohen
date : 10 avril 2008

S'il développe surtout son point de vue sur les conséquences artistiques et économiques du cinéma stéréoscopique (en "3D") qu'il utilise pour son prochain film "Avatar", il y a un passage que je trouve très intéressant pour le home cinema:


Question : I'm hearing that there are already calls to increase the frame rate to at least 30 fps for digital 3-D because certain camera moves, especially pans, look jumpy in 3-D. I saw that in the Imax 3-D "Beowulf." You've been an advocate for both 3-D and higher frame rates. Have you seen the problem and do you have any thoughts on it?


Réponse: For three-fourths of a century of 2-D cinema, we have grown accustomed to the strobing effect produced by the 24 frame per second display rate. When we see the same thing in 3-D, it stands out more, not because it is intrinsically worse, but because all other things have gotten better. Suddenly the image looks so real it's like you're standing there in the room with the characters, but when the camera pans, there is this strange motion artifact. It's like you never saw it before, when in fact it's been hiding in plain sight the whole time. Some people call it judder, others strobing. I call it annoying. It's also easily fixed, because the stereo renaissance is enabled by digital cinema, and digital cinema supplies the answer to the strobing problem.

The DLP chip in our current generation of digital projectors can currently run up to 144 frames per second, and they are still being improved. The maximum data rate currently supports stereo at 24 frames per second or 2-D at 48 frames per second. So right now, today, we could be shooting 2-D movies at 48 frames and running them at that speed. This alone would make 2-D movies look astonishingly clear and sharp, at very little extra cost, with equipment that's already installed or being installed.

Increasing the data-handling capacity of the projectors and servers is not a big deal, if there is demand. I've run tests on 48 frame per second stereo and it is stunning. The cameras can do it, the projectors can (with a small modification) do it. So why aren't we doing it, as an industry?

Because people have been asking the wrong question for years. They have been so focused on resolution, and counting pixels and lines, that they have forgotten about frame rate. Perceived resolution = pixels x replacement rate. A 2K image at 48 frames per second looks as sharp as a 4K image at 24 frames per second ... with one fundamental difference: the 4K/24 image will judder miserably during a panning shot, and the 2K/48 won't. Higher pixel counts only preserve motion artifacts like strobing with greater fidelity. They don't solve them at all.

If every single digital theater was perceived by the audience as being equivalent to Imax or Showscan in image quality, which is readily achievable with off-the-shelf technology now, running at higher frame rates, then isn't that the same kind of marketing hook as 3-D itself? Something you can't get at home. An aspect of the film that you can't pirate.


Question : Other than that, for digital 3-D, would you rather see energy going into moving from 2K to 4K, or into moving from 24 fps to 48 or 72 fps, and why?


Réponse : 4K is a concept born in fear. When the studios were looking at converting to digital cinemas, they were afraid of change, and searched for reasons not to do it. One reason they hit upon was that if people were buying HD monitors for the home, with 1080x1920 resolution, and that was virtually the same as the 2K standard being proposed, then why would people go to the cinema? Which ignores the fact that the social situation is entirely different, and that the cinema screen is 100 times larger in area. So they somehow hit on 4K, which people should remember is not twice the amount of picture data, it is four times the data. Meaning servers need to be four times the capacity, as does the delivery pipe to the theater, etc.

But 4K doesn't solve the curse of 24 frames per second. In fact it tends to stand in the way of the solutions to that more fundamental problem. The NBA execs made a bold decision to do the All Star Game 3-D simulcast at 60 frames per second, because they didn't like the judder. The effect of the high-frame-rate 3-D was visually astonishing, a huge crowdpleaser.

I would vastly prefer to see 2K/48 frames per second as a new display standard, than 4K/24 frames per second. This would mean shooting movies at 48 fps, which the digital cameras can easily accommodate. Film cameras can run that fast, but stock costs would go up. However, that could be offset by shooting 3-perf, or even 2-perf, because you'd get the resolution back through the higher display rate. The 48 fps negative or digital master can be skip-printed to generate a 24 fps 35mm DI negative for making release prints, so 48 is the magic number because it remains compatible with the film-based platform which will still be with us for some time, especially internationally. 30 and 60 fps are out for that reason. Anyway the benefit of 30 is not great enough to be worth the effort, especially when 48 is so easy to achieve. SMPTE tests done about 15 years ago showed that above 48 frames the returns diminish dramatically, and 60 fps is overkill. So 48 is the magic number.

Of course, the ideal format is 3-D/2K/48 fps projection. I'd love to have done "Avatar" at 48 frames. But I have to fight these battles one at a time. I'm just happy people are waking up to 3-D.

Maybe on "Avatar 2."


Pour James Cameron, c'est visiblement dans la fréquence, plutôt que dans la définition qu'il faut chercher une amélioration des qualités de projection. Du coup, est-ce que pour le home cinema, cela ne conduit-il pas à favoriser le choix de projecteurs capables d'afficher 48, voir 72 images par seconde, même si c'est pour répeter 2 à 3 fois la même image ?

Pour l'instant, je crois que les seuls films tournés véritablement en 48 fps (48 images différentes) sont certains films au format IMAX. En avez-vous vu? Avez-vous noté une différence?

Cordialement,

Supercastor.
Dernière édition par Supercastor le 09 Nov 2010 12:25, édité 1 fois.
Supercastor.
 
Messages: 88
Inscription: 12 Fév 2006 22:24
Localisation: Orléans
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Avr 2008 12:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Avr 2008 14:19

super interessant, merci Supercastor Image

c'est vrai que Lucas a fait faire des masters 4K de sa premiere trilogie y'a quelques annees.

le resultat est splendide :o

mais tjs 24fps :roll:

bcp de projos sont compatibles 48Hz, typiquement utilise pour faire du 2x24 parfait avec Reclock ;)

par contre je comprends pas trop quand il dit "A 2K image at 48 frames per second looks as sharp as a 4K image at 24 frames per second"

clairement le 4K a plus de reso, donc pourquoi pas du 4K/48 ?!

il considere peut etre que c'est de l'overkill, comme >48fps ?!

mais qd on projete sur des ecrans aussi grands que le UGC Italie, le double de reso c'est tout sauf de l'overkill ?!
leeperry.
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 18:44
  • offline

Message » 24 Avr 2008 18:19

Pour apporter quelques précision, j'ai vu il y a quelques années un film en 60 images par secondes au Futuroscope et effectivement la stabilité et la fluidité de l'image fait qu'elle est bien plus précise qu'à 24, 25 ou 30 images par secondes. J'avoue être totalement d'accord avec J. Cameron, il est vraiment temps de passer à plus de 24 images par secondes.
xCr.
 
Messages: 97
Inscription: 07 Jan 2007 13:56
Localisation: Tours
  • offline

Message » 24 Avr 2008 20:28

on peut faire du faux 48fps avec ffdshow/avisynth/windvd.....mais ca fait du blending de frames qui floute l'image dans les mouvements rapides.

par contre on trouve des videos de demos HDTV en 50FPS qui passent sur une chaine suisse.....c'est beau 8)

mais on perd le cote "cinema", ca donne un sale look reportage sur TF1.

a mon avis le cinema >30fps ne sera plus aussi magique :roll:

ca et le grain de la bobine, qui est souvent recree artificiellement(bien ou mal, genre 300...le grain sert a "lier" les CGI avec les acteurs sur fond bleu, a la facon d'une reverb generale dans un mix audio....ou Dancer In The Dark qui a ete tourne en DV et bidouille pour avoir un look bobine en post-prod :roll: )

du cinema sans grain et en 48fps, ca sera plus vraiment du cinema...j'ai bien peur :mdr:
Dernière édition par leeperry le 24 Avr 2008 20:58, édité 1 fois.
I just don't give a fuck.
leeperry.
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 18:44
  • offline

Message » 24 Avr 2008 20:49

du cinema sans grain et en 48fps, ca sera plus vraiment du cinema...j'ai bien peur


Tout l'argument de James Cameron est de dire que c'est parce que nous nous sommes habitués aux "défauts" des films en 24fps (saccades, faible fluidité), que nous supportons mal les films en 48fps. Peut-être qu'en les regardant régulièrement, nous nous accomoderons.

Je pense aussi qu'une image très fluide et très définie implique une intense réflexion artistique et économique (du même ordre que celle que mène James Cameron sur le cinema stéréoscopique) sinon, on obtient une image "naturaliste" sans savoir quoi en faire, ce qui n'a pas grand intérêt.
Supercastor.
 
Messages: 88
Inscription: 12 Fév 2006 22:24
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 24 Avr 2008 20:55

ouais OK, en faisant expres de faire du judder et en donnant un look a la Grindhouse :mdr:

le Trimension DNM de WinDVD a 2 positions, la video et la cinema.

la video peut upsampler le 23.976 en 48.000 sans souci

et la cinema fait du 44fps en 48Hz.......donc du judder intentionnel :roll:

mais deja si les gens mataient le 23.976@24fps en 24/48Hz avec Reclock, ca changerait la donne.

J.Cameron il a deja essaye Reclock ? :mdr:

car le 23.976@60Hz, y a rien de plus affreux :o
I just don't give a fuck.
leeperry.
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 18:44
  • offline

Message » 24 Avr 2008 21:12

Ce n'est pas vraiment une question d'habitude vu que la plupart des émissions télés sont tournées en 50 ou 60 i/s. Le 25 i/s sans judder correspond plutôt à un moyen esthétique de dénaturer l'image pour paradoxalement la rendre plus immersive, tout comme les éclairages artificiels et autres filtres qui tranchent avec la réalité.

Les rares fois où j'ai vu des films tourner sur des télés en mode 50 i/s j'ai trouvé ça très fluide c'est sûr, mais effectivement ça renvoie tout de suite à l'effet "reportage tf1". A ce moment-là autant tourner en amateur, ça fera plus réaliste... justement, le 25i/s renforce l'aspect fictif du film, et permet donc de s'y plonger plus facilement.
ngc1976.
 
Messages: 2094
Inscription: 28 Mar 2007 3:06
  • offline

Message » 24 Avr 2008 21:25

J'ai vu des DVD avec DNM sur WinDVD et effectivement cela donne une sensation très étrange de voir un reportage TV, et cela se mélange assez mal avec des films conçus pour le 24fps, puisqu'on ne se sent pas dans le film.
Comme je n'ai pas vu de film en "vrai" 48fps, difficile de me faire une idée plus précise.

Par contre, ce qui nous manque, c'est un vrai cinéaste qui décide d'utiliser le 48fps pour faire de l'art.
Visiblement, James Cameron a une idée assez précise de ce qu'il pourrait faire avec cette technologie. Si lui trouve cela utile, c'est qu'il y a sans doute une bonne raison.
D'ailleurs je crois qu'il a déjà tourné en 50fps pour l'attraction Terminator II 3D afin de renforcer les effets 3D du film.
Supercastor.
 
Messages: 88
Inscription: 12 Fév 2006 22:24
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 24 Avr 2008 21:30

si on reste dans du divertissement OK...c'est 1000x mieux, on est OK.

y'a qu'a voir les videos HD xxx en 50FPS reelles :mdr:

mais du film artistique en 48Hz, va falloir mechamment le bricoler en post-prod pour que ca fasse pas reportage TV ;)
I just don't give a fuck.
leeperry.
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 18:44
  • offline

Message » 24 Avr 2008 21:54

Tiens, je viens d'apprendre quelque chose...
On dit toujours que le cinéma ("le vrai") est en 24fps d'où l'idée que le regarder un film en 24hz est fidèle à l'expérience d'une salle de cinema.
En réalité, les projecteurs de cinéma sont équipés d'un obturateur qui laisse apparaître 48 images fixes en une seconde.
Les films sont donc en 2*24, et le "reclock" utilisé depuis les début de l'industrie.
Supercastor.
 
Messages: 88
Inscription: 12 Fév 2006 22:24
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 24 Avr 2008 22:20

t'as un lien a ce sujet la ? :o

tu peux aussi enregistrer avec un "shutter" different du fps.

comme avoir une vitesse d'obturation sur la camera a 30fps et faire tourner la bobine a 24.

mais.....ouh, rien que d'y penser ca me donne deja mal a la tete :mdr:

mais Reclock c'est surtout utile pour ne pas drop/doubler une *seule* frame.

et 2H avec un framerate lineaire parfait.....c'est super fluide....aucun accoup....donc du 24fps dans de bonnes conditions, c'est tout a fait supportable.....meme extremement agreable :lol:

y'a qu'a voir la scene d'intro de starwars ep3 en fullHD en 48Hz 8)
I just don't give a fuck.
leeperry.
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 18:44
  • offline

Message » 24 Avr 2008 22:27

xCr a écrit:Pour apporter quelques précision, j'ai vu il y a quelques années un film en 60 images par secondes au Futuroscope et effectivement la stabilité et la fluidité de l'image fait qu'elle est bien plus précise qu'à 24, 25 ou 30 images par secondes. J'avoue être totalement d'accord avec J. Cameron, il est vraiment temps de passer à plus de 24 images par secondes.


+1 j'ai vu chez moi une séquence en 60i/s c'est nickel :wink:
On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années, on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Les années rident la peau renoncer à son idéal ride l'âme.
Douglas MacArthur.
totof66.
 
Messages: 10369
Inscription: 24 Aoû 2004 8:06
Localisation: France, sudiste
  • offline

Message » 24 Avr 2008 22:30

Wikipédia est mon ami:
et hop une source : http://www.derriere-le-hublot.com/documents/cours_projection_zinema.pdf
Le principe de l'obturateur est expliqué page douze, mais ne serait utile que pour les projecteurs puissants.
Supercastor.
 
Messages: 88
Inscription: 12 Fév 2006 22:24
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 24 Avr 2008 22:39

cool thanks, ca me fera de la lecture :mdr:

t'as pas le lien wiki par hasard ?

un gars avec un camcorder canon HD dit :

Yepp, the cam has a 24p(25 frames for the PAL version) function. (I own the NTSC model)
But you have to move VERY carefully when turned that mode on. So most of the time I don't use it. But it looks really cool, almost like a movie, especiallly if you join the 'cine mode' with it. But the sharpest way to record is still the plain 1080i mode.


des videos HD de comparaison 30 "video"/24 "cinema" dispos ici :

http://usa.canon.com/app/html/See_The_Difference/

mais bon le 24fps est encode en 30 je crois bien :roll:

EDIT : ah cool ton PDF...un projo cinema c'est exactement comme Reclock en fait :o

ca double a 48Hz pour que les mouvements soient bien lineaires :idee:
I just don't give a fuck.
leeperry.
 
Messages: 7025
Inscription: 06 Jan 2007 18:44
  • offline

Message » 24 Avr 2008 22:53

Supercastor.
 
Messages: 88
Inscription: 12 Fév 2006 22:24
Localisation: Orléans
  • offline


Retourner vers Projecteurs Full HD