Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Les Tests Blu-ray 3D

Message » 16 Avr 2012 12:13

le loup celeste a écrit:
BanditFrane a écrit:Yeah, j'ai hâte de prendre du temps pour le voir mais faut il de préférence avoir vu les différents Shrek pour mieux cerné ce film ?


Non pas du tout. :wink:


Merci à toi :wink:
Inscription Réelle: Bandit... le 24 Déc 2003 0:37
Mes Films
BanditFrane.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4406
Inscription: 05 Sep 2008 10:40
Localisation: Haussynéma

Annonce

Message par Google » 16 Avr 2012 12:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Avr 2012 16:43

Topic à jour.
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3708
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 17 Avr 2012 20:29

Bien zoué ! :thks:
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37432
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Hell Driver 3D

Message » 19 Avr 2012 20:36

Hell driver (Drive Angry)3D(UK)
Image

Configuration---> Panasonic PT5000 + Oppo 93 + Écran de 2.40m
Genre-----------> Action
Durée-----------> 1h44
Zone------------> B
Editeur---------> Lionsgate Fact
Langues--------> Anglais DTS 5.1
Sous-titres-----> Anglais

Images--------->Image
Son------------->Image
Histoire------->Image

Effets 3D IN--->Image
Effets 3D OUT->Image
Parallaxe------>Image

Explications de la légende 3D
Les effets 3D IN sont les effets de profondeur de la 3D. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux avec une impression de "point de fuite" (d'infini) à l'horizon.
Les effets 3D Out sont tous les effets qui sortent de l'écran. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux et plus ils sortent de l'écran. Je mets la note maximale quand on a eu au moins 3 fois cet effet avec la sensation de pouvoir toucher un objet ou l'impression que quelque chose arrive vers le spectateur.
Le parallaxe regroupe la gestion de la 3D dans son ensemble. Plus la note est haute et moins il y a d'effets de "ghosting" (dédoublement de l'image).


Le Blu-Ray 3D
C'est un Blu-Ray 3D qui peut servir de démonstration pour mettre en valeur son installation ou pour inaugurer son matériel fraichement acquis. La 3D est quasi parfaite, je n'ai noté que 4-5 problèmes au niveau du parallaxe, à savoir de très légers dédoublements de l'image sur les côtés ou en arrière plan.
Je pense que cela vient de mon projecteur: je ne peux pas saisir exactement la diagonale de l'écran alors que sur l'Oppo c'est possible. Sinon la 3D est très démonstrative: elle est super profonde, il y a des jaillissements très efficaces tout au long du film. À un moment, j'ai même bougé la tête pour éviter un objet qui sortait de l'écran. J'ai vraiment cru que j'allais me le prendre en pleine poire!

Les couleurs sont réalistes et vives, la luminosité est très bonne, les noirs sont profonds et le contraste est très bien géré. L'image est ciselée, on voit les détails de la peau des personnages et les mouvements de caméra sont ultra fluides. C'est un sans-faute, un Top-Démo au niveau de l'image!
La bande-son est excellente. Le caisson de grave intervient dans toutes les scènes d'action. Les coups dans les bastons nous arrivent vite et se propagent dans toute la pièce. Je n'ai pas mis la note maximale en raison d'une intégration des dialogues un peu faible par moments.

L'histoire est en revanche très décevante. L'interprétation est au ras des pâquerettes sauf pour David Morse et William Fichtner (comme d'hab quoi). La réalisation relève le niveau sur le plan formel mais c'est peu.
Je n'ai pas du tout trouvé que c'était un film décomplexé. Le genre Road movie n'est pas assumé en tant que tel. On préfère faire une longue course-poursuite qui s'étire sur plus d'une heure sans grande originalité.
Quelques répliques donnent un côté farce au film mais ça ne marche pas, les acteurs les jouant toutes au second degré avec un petit sourire en coin...

BLU-RAY 3D TOP DÉMO pour l'image seulement
Dernière édition par kepassa le 02 Mai 2012 18:22, édité 2 fois.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Destination finale 5 3D

Message » 19 Avr 2012 20:40

Destination Finale 5 3D

Image

Réalisé par Steven Quale

Résumé :

Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu'un homme soit victime d'une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l'effondrement d'un pont suspendu. Ce groupe d'âmes innocentes n'était pas supposé survivre, et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d'échapper au sinistre agenda de la Mort... (merci amazon)

Suppléments :

- Le Blu-ray du film en 3D active (lecteur + téléviseur + lunettes 3D actives nécessaires)
- Le Blu-ray du film en 2D
-"Destination Finale 5 : Le cercle de la mort, votre destination finale"
-"Les effets spéciaux passés au mixeur" : l'effondrement du pont et le crash de l'avion
-"Morts alternatives"

Éditeur Blu-Ray: New Line (Warner)

Sortie du Blu-Ray: disponible

Test:

"Destination finale" est une franchise des années 2000 que je qualifierai de "Horreur-Fun". Elle totalise à ce jour près de 750 millions de dollars de recettes dans le monde (calcul fait en dollars constants). Autant dire que c'est une vraie "cash machine" comme Hollywood sait en produire.

Dans l'ordre, j'ai vu le 2 (au cinéma), le 1 (en dvd) et le 3 (sur canal+ je crois). J'ai raté le 4 et quand j'ai vu que le 5 était en 3D, je me suis dis "pourquoi pas ?" Le hic, c'est que c'est une 3D convertie, pas Re@l 3D (corrigez-moi si je me trompe). Par conséquent c'est plus une superposition de plans "à plat" qu'une vraie 3D avec des volumes. L'effet de profondeur est bien présent et quelques effets de jaillissements sont à noter. Pour résumé, je dirai que ce n'est pas une 3D immersive mais plutôt démonstrative et tout de même assez efficace.

Le volet n°5 n'était pas à mes yeux indispensable mais j'ai eu quand même un certain plaisir coupable à le voir. Je pense que ceux qui ont aimé le 1 ou le 2, aimeront certainement le dernier en date. Je ne révèlerai rien concernant l'histoire pour ne gâcher le plaisir à personne...

EDIT: une vraie 3D donc mais pas au niveau de "Sanctum", toujours selon moi...
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 20 Avr 2012 9:38

kepassa a écrit: J'ai raté le 4.


Si tu as toujours raté le 4, ne revient pas en arrière et ignore le :wink:
Inscription Réelle: Bandit... le 24 Déc 2003 0:37
Mes Films
BanditFrane.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4406
Inscription: 05 Sep 2008 10:40
Localisation: Haussynéma

Message » 20 Avr 2012 19:52

Topic à jour.
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3708
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 24 Avr 2012 23:19

ImageCaptain America: The First Avenger de Joe Johnston:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Paramount Pictures.


- Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 7.1; Français (VFF), Allemand, Espagnol et Italien Dolby Digital 5.1; Audiovision en Anglais Dolby Digital 5.1 pour malvoyants.
- Sous-titres: Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Danois, Suédois, Norvégien, Finlandais, Néerlandais. Anglais pour malentendants.


Critique support: BBBBB
-Image: Un master immaculé, une définition aiguisée, un piqué généreux, une profondeur de champ imposante, des noirs maîtrisés, des contrastes incisifs, une majestueuse palette colorimétrique enracinée dans les années 40 et un léger grain cinématographique fort appréciable, mais quelques scènes sombres sont bruitées.
-Audio: Des pistes sonores dynamiques et bien spatialisées qui ne manquent pas d'ampleur (même pour les simples Dolby Digital 5.1). Les effets sont omniprésents sur l'ensemble des enceintes et parfaitement localisés, le caisson de basses en impose véritablement, les scènes d'action offrent des sons explosifs et les dialogues sont audibles en toutes circonstances.


Qualité de la 3D: ImageImageImageImageImage
Une conversion plus que correcte qui conserve les mêmes attributs du transfert 2D (palette colorimétrique inchangée, noirs et contrastes solides, finesse des détails) et qui ne souffre quasiment pas de ghosting. Certes le relief n'est pas très impressionnant, mais la profondeur de champ est toujours visible (voire importante lors de l'entrée dans le laboratoire secret américain où lors de la course-poursuite à Brooklyn), tous les éléments semblent avoir du volume (la tête de Red Skull est remarquable) et il y a des effets fort sympathiques comme les bulles qui envahissent le salon lors de la fuite en sous-marin de Kruger où le violent jaillissement du bouclier de Captain America que l'on essaie d'éviter par réflexe.

Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-captain-america-first-avenger-104008120.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3668
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Message » 30 Avr 2012 11:42

Captain America : First Avenger3D(FR)
ImageImage

Configuration---> Panasonic PT5000 + Oppo 93 + Écran de 2.40m
Genre-----------> Action
Durée-----------> 2h04
Zone------------> B
Editeur---------> Paramount
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DD 5.1, Espagnol DD 5.1
Sous-titres-----> Français, Anglais

Images--------->Image
Son------------->Image
Histoire------->Image
Plaisir Ciné--->Image

Effets 3D IN--->Image
Effets 3D OUT->Image
Parallaxe------>Image

Explications de la légende 3D
Les effets 3D IN sont les effets de profondeur de la 3D. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux avec une impression de "point de fuite" (d'infini) à l'horizon.
Les effets 3D Out sont tous les effets qui sortent de l'écran. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux et plus ils sortent de l'écran. Je mets la note maximale quand on a eu au moins 3 fois cet effet avec la sensation de pouvoir toucher un objet ou l'impression que quelque chose arrive vers le spectateur.
Le parallaxe regroupe la gestion de la 3D dans son ensemble. Plus la note est haute et moins il y a d'effets de "ghosting" (dédoublement de l'image).


Réalisé par Joe Johnston

Résumé:
Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy Carter, il sera confronté à la diabolique organisation HYDRA dirigée par le redoutable Red Skull.

Le Film:
Le challenge était dur à relever: moderniser l'histoire d'un super-héros conçu pendant la Seconde Guerre Mondiale pour mobiliser les américains et raviver le sentiment patriotique qui sommeille en chacun d'eux. Avant de devenir Captain America, Steve Rogers est déjà un héros. Mais il est rejeté par l'armée sur des critères physiques.
Ce n'est pas Mr Nobody. Le film retranscrit très bien cela. C'est après que ça se gâte. Le scénario est d'une bêtise sans nom. L'intrigue est linéaire, on dirait du Disney des années 50. L'interprétation est moyenne. Le jeu de Tommy Lee Jones est répétitif et ressemble un peu trop à R. Lee Ermey dans "Full metal jacket". Chris Evans est aussi charismatique qu'une palourde. Le méchant verse dans le grandiloquent et un peu dans le ridicule qui tue.
Bref, c'est un plantage complet pour cette super-production Marvel. Pour moi c'est aussi nul que les "4 fantastiques", c'est dire...

Le Blu-Ray 3D:
C'est un très bon transfert HD 3D. Les décors et les effets spéciaux bénéficient d'un beau rendu tridimensionnel.
La profondeur de l'image nous donne le vertige tout au long du film. L'ambiance fantastique qu'affectionne Joe Johnston (qui appartient plus à l'école Harryhausen qu'à celle de Spielberg, ses films en témoignent) est captivante.
Il démontre qu'il est bien plus qu'un faiseur. Il a une âme d'artiste qui ne demande qu'à s'exprimer (vous me direz à 62 ans il serait temps). Il lui manque juste une exigence scénaristique équivalente à celle de Guillermo del Toro par exemple.
Les jaillissements de l'image ne sont pas aussi impressionnants que la profondeur et c'est dommage. J'ai aussi noté un peu de dédoublements d'images ici et là (pas plus de 5), mais c'est anecdotique.
La piste audio en VO est étourdissante. Les bruits des moteurs d'avions, les tirs et les explosions se propagent partout dans la pièce avec une rare furie. Les dialogues sont parfaitement restitués, les voix sont naturelles et à un bon niveau même dans les temps morts.

Avis ultime: un reboot s'il vous plait, si possible avec Nolan?
Dernière édition par kepassa le 02 Mai 2012 18:21, édité 1 fois.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 30 Avr 2012 14:05

Très bon CR, merci :)
LED Samsung 55HU8500, platine Blu-Ray 3D Panasonic BDT-320, PS4,
ampli Denon AVR-2113, enceintes Eltax, caisson de basses Focal Cub 2
manuxs.
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 13100
Inscription: 23 Mai 2005 18:28
Localisation: Paris, France
  • offline

Message » 30 Avr 2012 22:15

Topic à jour
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3708
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 02 Mai 2012 18:14

TT3D: Closer to the edge3D(UK)
ImageImage

Configuration---> Panasonic PT5000 + Oppo 93 + Écran de 2.40m
Genre-----------> Documentaire sportif
Durée-----------> 1h44
Zone------------> B (Version UK)
Editeur---------> Entertainmentone
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Anglais

Images--------->Image
Son------------->Image
Histoire------->Image
Plaisir Ciné--->Image

Effets 3D IN--->Image
Effets 3D OUT->Image
Parallaxe------>Image

Explications de la légende 3D
Les effets 3D IN sont les effets de profondeur de la 3D. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux avec une impression de "point de fuite" (d'infini) à l'horizon.
Les effets 3D Out sont tous les effets qui sortent de l'écran. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux et plus ils sortent de l'écran. Je mets la note maximale quand on a eu au moins 3 fois cet effet avec la sensation de pouvoir toucher un objet ou l'impression que quelque chose arrive vers le spectateur.
Le parallaxe regroupe la gestion de la 3D dans son ensemble. Plus la note est haute et moins il y a d'effets de "ghosting" (dédoublement de l'image).


Réalisé par Richard De Aragues

Résumé:
Le "Tourist Trophy" de l'île de Man est la plus grande course de moto de route dans le monde, le défi ultime pour le pilote et la machine. Il s'agit d'un engagement qui va bien au-delà de la simple course. Beaucoup ont fait le sacrifice ultime dans leur quête pour la victoire. "TT: Closer to the Edge" est une histoire sur la liberté de choix, la force de l'esprit humain et la volonté de gagner. C'est aussi le test ultime pour ce groupe d'élite de frères qui risquent tout pour gagner.

Le Film:
Je ne connaissais absolument pas l'univers de la course de moto sur route. Assez curieux par nature, je me suis dis pourquoi pas? En plus c'est en 3D, on verra bien...Mais plus les minutes passent et moins je suis emballé par le principe. Je deviens vraiment sceptique quand le narrateur (Jared Leto) explique qu'il y a 4 morts tous les 5 miles sur le parcours. Dès lors j'associe plus ce défi sportif à un délire collectif dont les risques encourus sont démesurés et absurdes. Dans le film, on considère que c'est un acte héroïque. Chacun se fera son propre avis.

Le Blu-Ray 3D:
Le transfert HD tridimensionnel est très moyen. J'ai vu au moins 20 plans où j'ai noté un problème de parallaxe, c'est à dire un léger dédoublement de l'image sur les contours. Un plan de 5 secondes, un zoom sur un camion en réparation, m'a aussi fait un peu loucher. Quelques photos d'archives et quelques plans en rase-motte sur le bitume sont en 2D. La luminosité est bonne et les couleurs ressortent bien.
La piste audio est un vrai régal pour tous ceux qui aiment entendre rugir les moteurs. Les motos traversent la pièce de part en part et sans le moindre commentaire. Les rares passages musicaux sont bons. L'ambiance du paddock et les clameurs de la foule sont très bien restituées.

Avis ultime: Une 3D pas top pour un sujet qui m'a laissé perplexe
Dernière édition par kepassa le 02 Mai 2012 18:19, édité 1 fois.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 02 Mai 2012 18:17

J'ai failli l'acheté étant motard mais comme il s'agit de course que je qualifierai d'imbécile, j'ai fait la passe et d'après ton avis, je pense avoir bien fait.

De plus, les courses doivent se dérouler sur circuits et nulle part ailleurs (avis perso of course :mdr: )
Inscription Réelle: Bandit... le 24 Déc 2003 0:37
Mes Films
BanditFrane.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4406
Inscription: 05 Sep 2008 10:40
Localisation: Haussynéma

Message » 02 Mai 2012 19:22

Les Immortels3D(FR)
ImageImage

Configuration---> Panasonic PT5000 + Oppo 93 + Écran de 2.40m
Genre-----------> Aventure, Épopée, Fantastique
Durée-----------> 1h50
Zone------------> B
Editeur---------> Métropolitan Vidéo
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français

Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image
Plaisir Ciné--->Image

Effets 3D IN--->Image
Effets 3D OUT->Image
Parallaxe------>Image

Explications de la légende 3D
Les effets 3D IN sont les effets de profondeur de la 3D. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux avec une impression de "point de fuite" (d'infini) à l'horizon.
Les effets 3D Out sont tous les effets qui sortent de l'écran. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux et plus ils sortent de l'écran. Je mets la note maximale quand on a eu au moins 3 fois cet effet avec la sensation de pouvoir toucher un objet ou l'impression que quelque chose arrive vers le spectateur.
Le parallaxe regroupe la gestion de la 3D dans son ensemble. Plus la note est haute et moins il y a d'effets de "ghosting" (dédoublement de l'image).


Réalisé par Tarsem Singh

Résumé:
Les armées du roi Hypérion ravagent la Grèce, détruisant chaque village sur leur passage. Le roi sanguinaire ne laissera personne l'empêcher d'atteindre son but : libérer le pouvoir des Titans endormis afin d'anéantir les dieux de l'Olympe et l'humanité tout entière. Rien ni personne ne semble pouvoir arrêter la folie destructrice d'Hypérion, jusqu'à ce qu'un jeune tailleur de pierre, Thésée, jure de venger sa mère tuée par ses soldats. Lorsque le jeune homme rencontre Phèdre, l'oracle, celle-ci est assaillie de troublantes visions. La jeune femme est désormais convaincue que Thésée est le seul qui pourra arrêter la destruction. Avec l'aide de Phèdre, Thésée rassemble une petite troupe de fidèles, et part affronter son destin dans une lutte désespérée pour préserver l'avenir de l'humanité...

Le Film: "les mythes sont des métaphores, pas la réalité"
Dans la lignée de "300" mais sans les ralentis en long, en large et en travers, "Les Immortels" est un film fantastico-épique sur la mythologie grecque qui fera date. D'abord, les ralentis sont situés au bon endroit, à savoir au moment de l'impact lors de mouvements très rapides. Ensuite, j'adhère complètement à la direction artistique choisie par Tarsem Singh en ce qui concerne les acteurs, le scénario, les décors ou les effets spéciaux. Ce film est beau, intelligent, palpitant et intriguant jusqu'à la dernière seconde. Une vraie belle surprise pour ma part...

Le Blu-Ray 3D:
Le film a été pensé pour la 3D et cela se voit. Les contrastes accentuent les effets tridimensionnels et fixent correctement les rares couleurs à l'image (le rouge essentiellement). Le film est sombre mais la luminosité permet une vision immersive. Le piqué de l'image est superbe et les noirs sont abyssaux. La grande bataille finale est tout simplement sublime.
La piste audio en VO est très efficace. Les temps forts ne présentent pas de saturation. Les dialogues dans les temps faibles sont parfaitement audibles. Le caisson est souvent actif et renforce habilement cette atmosphère très sombre et très glauque.

Avis ultime: La Grèce mythique filmée admirablement
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 12 Mai 2012 16:01

Merci Fabi ;)

Je n’avais que 3 pages de retards sur ce Topic mais c'est TOP ;) hii hii

Allez là je vais pouvoir bosser !

Topic à jour ;)
Gandalflux.
Administrateur suppléant Asso
Administrateur suppléant Asso
 
Messages: 36730
Inscription: 07 Avr 2008 23:03
Localisation: Luxembourg
  • offline


Retourner vers Blu-ray & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message