Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Test : The Great Dictator (vo)

Message » 17 Avr 2012 17:57

Test VO

HD1 + CII + BD85

:lol: (The) Great dictator (Le dictateur) (Criterion 2011) : A (MPEG4/AVC) Format 1.33:1 Une belle restauration, avec une image homogène la plupart du temps et une compression quasi parfaite : le seul défaut étant une baisse de régime dans la netteté de l'image pendant certaines scènes ou certains plans : on est clairement un cran en dessous de Modern Times, même si cela reste très bon.
viewtopic.php?p=174178596#p174178596

Image

Genre: comédie
Durée: 125 minutes
Zone: A
Doublage: non
Langues: anglais LPCM Mono 48k
Sous-titres: anglais SDH
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Image


--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=176654330#p176654330
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37572
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Annonce

Message par Google » 17 Avr 2012 17:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Avr 2012 20:29

Bien zoué ! :thks:
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37572
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 18 Avr 2012 12:10

ImageLes Lyonnais d'Olivier Marchal:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Gaumont.


- Pistes sonores: Français DTS-HD 5.1 et 2.0; Audiovision en Français Dolby Digital 2.0 pour malvoyants.
- Sous-titres: Anglais. Français pour malentendants.


Critique support: BBBBB
-Image: Un transfert HD globalement splendide si ce n'est lors de rares occasions où les images semblent lissées et où les noirs ne sont pas assez appuyés, mais le reste du temps l'image est parfaitement piquée et définie avec des contrastes solides et une palette colorimétrique (volontairement un peu pâle) magnifique.
-Audio: Ample, nerveuse et dynamique, la piste DTS-HD 5.1 (je n'ai pas testé les deux autres) est digne d'une grosse production hollywoodienne avec une spatialisation immersive et spectaculaire qui ne lésine pas sur les effets explosifs et démonstratifs.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-les-lyonnais-103620527.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3759
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Message » 18 Avr 2012 12:16

ImageIron Man 2 de Jon Favreau:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Paramount Pictures.


- Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF), Italien et Espagnol Dolby Digital 5.1; Audiovision en Anglais Dolby Digital 5.1 pour malvoyants.
- Sous-titres: Français, Anglais, Danois, Italien, Suédois, Norvégien, Espagnol, Finlandais, Néerlandais. Anglais pour malentendants.


Critique support: BBBBB
-Image: Proche de la perfection (les scènes en basse lumière sont un peu bruitées), voilà un transfert HD plus que convaincant qui propose des noirs d'une profondeur abyssale, des couleurs éclatantes aux tons chauds, des contrastes appuyés, une précision à toute épreuve (les textures sont magnifiques) et une profondeur de champ stupéfiante.
-Audio: Des pistes sonores vigoureuses, précises et immersives qui dépotent méchamment (même les petites DD 5.1) avec des dialogues toujours audibles, une frontale vraiment solide, des basses titanesques et des surrounds omniprésents qui en jettent un max.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-iron-man-2-103624363.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Samsung UE55HU8500 (138 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3759
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Test : Out of Africa (VF) Edition US

Message » 18 Avr 2012 20:06

Test VF

HD1 + CII + BD85

Out of Africa, édition 100ème anniversaire (US-ALL-VF) : (Universal 2012) A- (MPEG4/AVC) Format 1.85:1 Si les scènes avant l'arrivée en Afrique ainsi que le générique, sont d'une qualité très médiocre (à se demander si c'est pas du DVD par moments (flou, DNR, fourmillements et compression visible) !), le reste produit une image allant la plupart du temps de bon à excellent, même s'il arrive que certains plans semblent parfois "trop nettes"... On notera tout de même 2 ou 3 plans flous, mais heureusement très furtifs ainsi que des variations dans le piqué de l'image. Les noirs sont d'un bon niveaux, quoique parfois un peu charbonneux et la compression quasi invisible. Bref, on a l'impression qu'on aurait pu frôler le top démo, mais qu'Universal n''est malheureusement pas allé jusqu'au bout du travail...
viewtopic.php?f=1382&t=30013187

Image

Genre: Drame
Durée: 2H41
Zone:
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1 et français DTS 5.1
Sous-titres: anglais SDH, espagnol, français
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Image

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !
viewtopic.php?p=176811720#p176811720
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37572
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Légion

Message » 19 Avr 2012 20:29

Légion(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Fantastique, Thriller
Durée-----------> 1h40
Zone------------> B
Editeur---------> Sony
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1,...
Sous-titres-----> Français,...
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par Scott Stewart

Résumé:
La dernière fois que Dieu perdit la foi en l'Humanité, il provoqua un déluge. Cette fois, il envoie des Anges. Le seul espoir de la race humaine réside en l'Archange Michael qui s'est donné pour mission de protéger l'enfant que porte Charlie, susceptible de sauver l'Humanité. Un petit groupe de résistants se constitue dans un fast-food perdu au milieu du désert, tentant de survivre à la légion d'Anges dévastateurs...

Le film:
On est plus dans le registre de "La nuit des morts-vivants", à savoir un thriller en huis-clos sans le côté horreur. C'est assez maladroit de connaitre le pourquoi du comment vers la quarantième minute alors qu'on le devine aisément dès la vingtième. L'histoire pouvait faire 15 minutes de moins tant elle est simple et un peu bébête.

Le BD:
C'est un très beau transfert HD. En tout cas sur ma chaine vidéo, cela ressort magnifiquement bien. L'image regorge de détails, les couleurs sont dans les tons ocres. La photo crépusculaire est digne d'un western. La bande-son est dynamique dans les temps forts. On entend bien les dialogues également.
Dernière édition par kepassa le 19 Avr 2012 21:25, édité 1 fois.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

16 Blocs

Message » 19 Avr 2012 20:31

16 Blocs(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Policier
Durée-----------> 1h41
Zone------------> B
Editeur---------> Métropolitan
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image avec la fin alternative

Réalisé par Richard Donner

Résumé:
Tout ce qu'il voulait, c'était rentrer chez lui. Pourtant, juste à la fin de son service, l'inspecteur Jack Mosley se voit confier une petite mission. Il doit escorter Eddie Bunker jusqu'au palais de justice où, deux heures plus tard, celui-ci témoignera dans une importante affaire de meurtre. La corvée ne devait prendre que dix minutes, le temps de remonter les 16 Blocs. Mais tout va déraper car certains sont prêts à tout pour que le témoin gênant n'arrive jamais au tribunal.

Le film:
Déjà vu en DVD, j'ai voulu me faire plaisir et redécouvrir ce bon polar sur grand écran. J'ai (re-)passé un moment sympa. Morse, Willis et Def Mos jouent de façon juste. Richard Donner signe une réalisation classique mais appliquée. Je préfère la fin alternative, plus réaliste.

Le BD:
Le Blu-Ray est globalement bon mais inégal. Le piqué de l'image est correct avec des hauts et des bas. Idem pour le contraste et les noirs. La bande-son est satisfaisante. Les balles sifflent dans toute la pièce. Les dialogues dans les temps morts sont à un bon niveau.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Word Invasion

Message » 19 Avr 2012 20:32

World invasion(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Science-fiction, Guerre, Action (gros mélange de genres)
Durée-----------> 1h56
Zone------------> B
Editeur---------> Sony
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1,...
Sous-titres-----> Français,...
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par Jonathan Liebesman

Résumé:
Au camp Pendleton, base militaire située à proximité de Los Angeles, un groupe de Marines, dirigé par le sergent Michael Nantz, est appelé à riposter immédiatement à l'une des nombreuses attaques qui touchent les littoraux à travers le monde. Le sergent Nantz et ses hommes vont mener une bataille acharnée contre un ennemi mystérieux qui est déterminé à s'emparer de l'approvisionnement en eau et à détruire tout sur son passage.
Exclusivités Blu-ray :

Le film:
J'ai un gros problème avec la réalisation de ce film. Il n'y a aucune raison technique et scénaristique de bouger la caméra dans tous les sens quand l'action se déroule "tranquillou" dans un hangar (scène du briefing). On n'est pas dans la même situation que "Cloverfield", à savoir un vidéaste amateur surpris par les événements qui tente de capturer ce qu'il pense être ses derniers instants.
Vous allez me dire: "oui mais il y a plein d'action après donc c'est justifié". Je suis d'accord, Spielberg le fait très bien pendant la scène du débarquement dans "Il faut sauver le soldat Ryan" (et aussi dans les scènes de combat qui suivent) mais il pose ensuite sa caméra. Dans "World Invasion", il faut attendre des dialogues d'une platitude digne d'un soap pour que tout se calme un peu.
Vu les moyens engagés par la production pour faire ce film, j'estime que c'est un navet complet. L'univers "Alien" n'est pas pensé en profondeur. Aucune trouvaille dans les scènes d'action: pas de prise à revers par exemple alors que ce sont des Marines qui combattent. L'action s'étire en longueur et on anticipe souvent les scènes à venir.

Le BD:
Le Blu-Ray oscille entre un transfert HD parfait et moyen. Les scènes en basse lumière sont moins bien définies et souffrent d'un manque de contraste évident avec des noirs un peu délavés. J'ai noté aussi une disparité dans le piqué de l'image dans les scènes de combat quand la caméra filme comme si elle essayait de suivre le vol d'une mouche. J'ai bien aimé l'aspect cinéma de l'image avec une fluidité sans défaut.
La bande son est terrible, les explosions ont tendance à se ressembler un peu mais le caisson de grave génère de beaux infras.

PS:
Au début des années 80 "Hill street blues" amenait le réalisme à la TV. La caméra ne bougeait pas mais on avait des zooms avec des plans flous et un cadrage approximatif comme si on filmait en direct.
Cette envie de bouger la caméra de façon frénétique réapparait à la TV dans la série "NYPD Blue". C'était plus sage puisque la caméra faisait un panoramique rapide de gauche à droite (ou de droite à gauche) en "ratant" la cible puis elle revenait vers le centre de l'image en cadrant de façon plus juste.
Au cinéma des réalisateurs reprendront le style "caméra à l'épaule" pour montrer des scènes de guerre réaliste. Dans "Il faut sauver le soldat Ryan", Spielberg a voulu reproduire les reportages des journalistes qui avaient filmé la guerre à Sarajevo quelques années auparavant...
Dernière édition par kepassa le 19 Avr 2012 23:39, édité 1 fois.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Avant l'aube

Message » 19 Avr 2012 20:34

Avant l'aube(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Policier
Durée-----------> 1h44
Zone------------> B
Editeur---------> TF1 Video et son 1080p@50
Langues--------> Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par Raphaël Jacoulot

Résumé:
Frédéric, un jeune en réinsertion, travaille dans un grand hôtel à la montagne. Un client disparaît. Frédéric suspecte la famille qui l'emploie mais choisit de protéger son patron, cet homme qui le fascine. Bientôt, il est mis en danger...

Mon avis sur le film:
Très classique dans sa réalisation et dans son interprétation, "Avant l'aube" s'inscrit dans la longue lignée du polar réaliste inspiré par les faits divers. Je pense aux "Maigret" bien sûr mais pas seulement. Sur le plan formel, le petit délinquant qui tombe sous les charmes de la bourgeoisie (en gros) est filmé comme "Rosetta" des frères Dardennes. Sylvie Testud nous réveille quelque peu au milieu du film. Elle joue un inspecteur de police qui a des airs de Columbo, un vrai régal. Personnellement, je ne crois pas qu'il y avait matière pour un long au cinéma même si la fin originale se veut ouverte...

Mon avis sur le BD:
C'est un transfert HD très correct. L'image est ciselée, les contrastes et les noirs sont soignés. Les blancs de la neige ne sont pas brûlés et les couleurs sont réalistes. Le BD est en 1080p@50 mais l'image est fluide.
La bande-son est celle d'un film où l'action est minimaliste, c'est à dire plutôt sage et détaillée. J'ai bien aimé le bruit des pneus dans la neige par exemple. Les dialogues sont également bien mis en avant.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Hell Driver 3D

Message » 19 Avr 2012 20:36

Hell driver (Drive Angry)3D(UK)
Image

Configuration---> Panasonic PT5000 + Oppo 93 + Écran de 2.40m
Genre-----------> Action
Durée-----------> 1h44
Zone------------> B
Editeur---------> Lionsgate Fact
Langues--------> Anglais DTS 5.1
Sous-titres-----> Anglais

Images--------->Image
Son------------->Image
Histoire------->Image

Effets 3D IN--->Image
Effets 3D OUT->Image
Parallaxe------>Image

Explications de la légende 3D
Les effets 3D IN sont les effets de profondeur de la 3D. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux avec une impression de "point de fuite" (d'infini) à l'horizon.
Les effets 3D Out sont tous les effets qui sortent de l'écran. Plus la note est haute, plus les effets sont nombreux et plus ils sortent de l'écran. Je mets la note maximale quand on a eu au moins 3 fois cet effet avec la sensation de pouvoir toucher un objet ou l'impression que quelque chose arrive vers le spectateur.
Le parallaxe regroupe la gestion de la 3D dans son ensemble. Plus la note est haute et moins il y a d'effets de "ghosting" (dédoublement de l'image).


Le Blu-Ray 3D
C'est un Blu-Ray 3D qui peut servir de démonstration pour mettre en valeur son installation ou pour inaugurer son matériel fraichement acquis. La 3D est quasi parfaite, je n'ai noté que 4-5 problèmes au niveau du parallaxe, à savoir de très légers dédoublements de l'image sur les côtés ou en arrière plan.
Je pense que cela vient de mon projecteur: je ne peux pas saisir exactement la diagonale de l'écran alors que sur l'Oppo c'est possible. Sinon la 3D est très démonstrative: elle est super profonde, il y a des jaillissements très efficaces tout au long du film. À un moment, j'ai même bougé la tête pour éviter un objet qui sortait de l'écran. J'ai vraiment cru que j'allais me le prendre en pleine poire!

Les couleurs sont réalistes et vives, la luminosité est très bonne, les noirs sont profonds et le contraste est très bien géré. L'image est ciselée, on voit les détails de la peau des personnages et les mouvements de caméra sont ultra fluides. C'est un sans-faute, un Top-Démo au niveau de l'image!
La bande-son est excellente. Le caisson de grave intervient dans toutes les scènes d'action. Les coups dans les bastons nous arrivent vite et se propagent dans toute la pièce. Je n'ai pas mis la note maximale en raison d'une intégration des dialogues un peu faible par moments.

L'histoire est en revanche très décevante. L'interprétation est au ras des pâquerettes sauf pour David Morse et William Fichtner (comme d'hab quoi). La réalisation relève le niveau sur le plan formel mais c'est peu.
Je n'ai pas du tout trouvé que c'était un film décomplexé. Le genre Road movie n'est pas assumé en tant que tel. On préfère faire une longue course-poursuite qui s'étire sur plus d'une heure sans grande originalité.
Quelques répliques donnent un côté farce au film mais ça ne marche pas, les acteurs les jouant toutes au second degré avec un petit sourire en coin...

BLU-RAY 3D TOP DÉMO pour l'image seulement
Dernière édition par kepassa le 02 Mai 2012 18:22, édité 2 fois.
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Tête de Turc

Message » 19 Avr 2012 20:39

Tête de turc(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93
Genre-----------> Policier
Durée-----------> 1h27
Zone------------> B
Editeur---------> Warner
Langues--------> Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> Image
Scénario------->Image

Réalisé par Pascal Elbé

Résumé:
Un geste, et tout bascule. Un adolescent de 14 ans, un médecin urgentiste, un flic en quête de vengeance, une mère qui se bat pour les siens, un homme anéanti par la mort de sa femme voient leurs destins désormais liés. Alors que le médecin passe plusieurs jours entre la vie et la mort, les événements s'enchaînent et tous seront entraînés par l'onde de choc

Mon humble avis:
Dans son articulation scénaristique, ce film m'a fait penser à "Crossing Guards" de Sean Penn. Je n'en dis pas d'avantage pour ne pas révéler les ressorts de l'intrigue. Elbé est bien épaulé pour son premier film: Godeau comme producteur, Coulais à la musique et bien sûr Roschdy Zem en tête d'affiche. Le titre est un peu bizarre et simplet avec ce double sens que tout le monde devine et qui ne reflète pas vraiment le film. On ne verse jamais dans les clichés à une exception près. Il y a une scène un peu moyenne au milieu du film où Zem et Elbé confrontent leur point de vue sur la violence dans les banlieues, on frôle un peu la caricature.
Le casting est très bon, le jeu des acteurs est au-dessus de ce qui se fait habituellement dans le cinéma hexagonal. La réalisation est classique, un peu comme on faisait les films dans les années 70. En revanche, elle met bien en avant les personnages qui s'exposent et se révèlent le plus souvent dans des silences suffocants.

Le Blu-Ray est très mauvais techniquement. L'image est lisse sans détails, on n'a pas ce semblant de relief qui fait qu'on aime tant la HD. Warner se fiche de nous sur ce coup et montre que le cinéma français ne l'intéresse pas tant que ça...
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Destination finale 5 3D

Message » 19 Avr 2012 20:40

Destination Finale 5 3D

Image

Réalisé par Steven Quale

Résumé :

Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu'un homme soit victime d'une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l'effondrement d'un pont suspendu. Ce groupe d'âmes innocentes n'était pas supposé survivre, et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d'échapper au sinistre agenda de la Mort... (merci amazon)

Suppléments :

- Le Blu-ray du film en 3D active (lecteur + téléviseur + lunettes 3D actives nécessaires)
- Le Blu-ray du film en 2D
-"Destination Finale 5 : Le cercle de la mort, votre destination finale"
-"Les effets spéciaux passés au mixeur" : l'effondrement du pont et le crash de l'avion
-"Morts alternatives"

Éditeur Blu-Ray: New Line (Warner)

Sortie du Blu-Ray: disponible

Test:

"Destination finale" est une franchise des années 2000 que je qualifierai de "Horreur-Fun". Elle totalise à ce jour près de 750 millions de dollars de recettes dans le monde (calcul fait en dollars constants). Autant dire que c'est une vraie "cash machine" comme Hollywood sait en produire.

Dans l'ordre, j'ai vu le 2 (au cinéma), le 1 (en dvd) et le 3 (sur canal+ je crois). J'ai raté le 4 et quand j'ai vu que le 5 était en 3D, je me suis dis "pourquoi pas ?" Le hic, c'est que c'est une 3D convertie, pas Re@l 3D (corrigez-moi si je me trompe). Par conséquent c'est plus une superposition de plans "à plat" qu'une vraie 3D avec des volumes. L'effet de profondeur est bien présent et quelques effets de jaillissements sont à noter. Pour résumé, je dirai que ce n'est pas une 3D immersive mais plutôt démonstrative et tout de même assez efficace.

Le volet n°5 n'était pas à mes yeux indispensable mais j'ai eu quand même un certain plaisir coupable à le voir. Je pense que ceux qui ont aimé le 1 ou le 2, aimeront certainement le dernier en date. Je ne révèlerai rien concernant l'histoire pour ne gâcher le plaisir à personne...

EDIT: une vraie 3D donc mais pas au niveau de "Sanctum", toujours selon moi...
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Le casse de Central Park (Tower Heist)

Message » 19 Avr 2012 20:42

Le casse de Central Park (Tower Heist)(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93
Genre-----------> Comédie (à partir de la 41e)
Durée-----------> 1h44
Zone------------> B
Editeur---------> Universal
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> écouté au casque
Scénario------->Image

Réalisé par Brett Ratner

Suppléments:
-DVD : copie digitale offerte

Résumé:
Quand les employés d'une résidence de luxe en bordure de Central Park découvrent que le milliardaire occupant le penthouse n'est autre qu'un escroc qui les a spoliés de leur retraite, ils fomentent leur vengeance: un casse qui leur permettra de récupérer leur dû...

Mon humble avis:
Bon, pour moi le film commence à la 41ème minute, c'est à dire au moment où Eddie Murphy entre en scène. Avant c'est d'un ennui profond et je reste poli. Matthew Broderick, Alan Alda et Casey Affleck sont sous-employés. L'agent du FBI joué par Téa Leoni ne sert à rien et Ben Stiller interprète mollement un manager général qui nous laisse de marbre.
J'ai vu le film en VO et j'ai un peu tiqué sur l'accent urbain d'Eddie Murphy qui reprend presque la même voix de Donkey dans Shrek. J'aurai aimé que ce soit plus subtil, un peu comme dans "Trading places" (un fauteuil pour deux). C'est une comédie qui met beaucoup de temps pour décoller et qui nous emmène pas loin. Grosse déception pour ma part, il était possible de faire mieux avec un tel casting...

Le Blu-Ray est bon. C'est un BD Universal donc au niveau piqué, c'est sage. On peut le booster un peu mais il y aura un peu de bruit vidéo qui apparaitra aussi. Le contraste est très bon sauf sur une scène en extérieur au milieu du film (scène entre Murphy et Stiller devant la tour) où les noirs et les couleurs sont délavés. J'ai bien aimé la photo du film dans les tons chauds avec un cachet cinéma. Les couleurs sont vives et les noirs corrects. J'ai écouté le film au casque donc je ne saurai vous dire si la bande-son est bonne ou pas...
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Protégé

Message » 19 Avr 2012 20:48

Protégé(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Polar-mafia
Durée-----------> 1h52
Zone------------> B
Editeur---------> HK Vidéo
Langues--------> DTSHD-MA 5.1 Cantonnais, DTSHD-MA 5.1 Français
Sous-titres-----> Français,...
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image


Réalisé par Derek Yee

Résumé:
Flic infiltré dans un important réseau de trafique de drogue, Lik est le protégé du puissant Lam Kwan. Huit longues années lui ont été nécessaires pour gagner sa confiance et devenir son nouveau bras droit. Alors que Lik tente de réunir un maximum de preuves pour coincer Lam, ce dernier doit choisir entre la fraternité qui unit les hommes du clan et son devoir de policier. Le sort d'un couple de drogués proche de Lik va précipiter les évènements... (merci amazon)

Suppléments:
-Boîtier Blu-ray avec fourreau
-Making of
-Bandes-annonces

Sortie du Blu-Ray: disponible

Mon humble avis:
Ce film n'a rien à envier à "Requiem for a dream" en ce qui concerne la description de la vie d'un héroïnomane. Il est plus inscrit dans la réalité que "Requiem..." et dépeint avant tout la vie d'un flic infiltré dans la mafia.
C'est un très très bon film. Les acteurs jouent à la perfection. Andy Lau évite de tomber dans la caricature du parrain comme on l'a trop vu dans les films américains. La réalisation est dans la lignée des grands de Hong-Kong avec une influence de Melville comme c'est souvent le cas dans ce cinéma.

Le transfert HD est solide. Il y a un très léger fourmillement. Je n'ai pas remarqué de poussières ou une instabilité particulière de l'image. C'est presque un sans faute...
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

M. Popper et ses pingouins

Message » 19 Avr 2012 20:54

M. Popper et ses pingouins(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Comédie (pas drôle)
Durée-----------> 1h34
Zone------------> B
Editeur---------> Fox
Langues--------> DTSHD-MA 5.1 Anglais, DTS 5.1 Français
Sous-titres-----> Français,Anglais,...
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par Mark Waters

Résumé:
M. Popper est un homme riche et puissant. Mais c'est aussi un homme seul : divorcé d'Amanda, il ne voit ses enfants qu'un week-end sur deux et mène une vie triste dans son appartement ultramoderne de Park Avenue. Mais lorsqu'un matin, M. Popper reçoit comme ultime cadeau de son père décédé 6 pingouins vivants, il voit sa vie déraper. Tout va y passer : le contrat de ses rêves, ses relations, sa vie. Mais grâce à ces six pingouins, M. Popper va découvrir que le bonheur peut aussi faire boule de neige...

Suppléments:
-Contient le Blu-ray, le DVD et la copie digitale (iPod, iPad, iPhone, Android et tablette) du film
-Boîtier Blu-ray avec fourreau à effet givré
-"L'aventure de Looping et Schlingueur en Antarctique"
-Scènes coupées
-Bêtisier
-Zoom sur les pingouins
-Le théâtre des pingouins marionnettes

Sortie du Blu-Ray: disponible

Mon avis:
C'est une comédie où un adulte ne rira ou ne sourira jamais. La cible très jeune de ce film, je dirai les 4-7 ans, s'ennuiera ferme également. Les 2 idées originales (et je suis généreux) ne compenseront pas notre sentiment de frustration. Encore un film qui a été pensé en produit marketing avant toute chose...

Le BD est bon, l'image aurait pu avoir plus de piqué (on peut compenser facilement en poussant le sharpness sur sa source car la copie est sans bruit vidéo). La colorimétrie est neutre, ce qui est rare pour une comédie. Les contrastes et les noirs (peu nombreux) sont excellents. Il faut dire que le film a été tourné en studio à 90%, donc ça aide.
Par contre une VF en DTS, ça c'est franchement la honte messieurs de le Fox!
kepassa.
 
Messages: 1888
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline


Retourner vers Blu-ray & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message