Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tout sur la musique : CD, concerts, DVD musicaux, interprètes...

Pochettes disques Rock/Psyché/Folk 60's 70's

Message » 09 Aoû 2012 22:03

Parmi les vynils paternels qui m'ont marqués, outre les FZ dont We're only in it for the money déjà cité

The Rocky Horror Picture Show 1975
Image

Il s'agit certes d'une BO, mais quelle BO !!!

Steve Curry est fabuleux, Meat Loaf fait une apparition, Susan Sarandon est Délicieuse, la preuve :

hasta el campo siempre
Loug.
 
Messages: 2970
Inscription: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Aoû 2012 22:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Aoû 2012 22:11

Steve Miller Band : The Joker 1973
Image

Titre phare de l'album
hasta el campo siempre
Loug.
 
Messages: 2970
Inscription: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 09 Aoû 2012 22:18

Grateful Dead 1971
Image

L'album s'appelle Grateful Dead mais aurait du s'appeler Skull Fuck, les producteurs ont refusé...

L'album ouvert ça donne
Image
hasta el campo siempre
Loug.
 
Messages: 2970
Inscription: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 09 Aoû 2012 22:33

Grateful dead,Rocky horror picture show...Loug nous gate ce soir! :love:

Image
Dernière édition par atomheart le 09 Aoû 2012 23:14, édité 2 fois.
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
atomheart.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 940
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 09 Aoû 2012 22:36

Ca le père n'avait pas

David Bowie : Diamond Dogs 1974
Image

C'est avec ce genre de sujet qu'on se rend compte à quel point les 70's ont été une époque productive musicalement et qu'après des années 80 au fond du trou, les années 90, 2000 et suivantes sont encore très loin de ce glorieux passé :oldy:
hasta el campo siempre
Loug.
 
Messages: 2970
Inscription: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 09 Aoû 2012 22:49

Un autre "opéra rock",celui ci de Brian de Palma sorti en 1974,certainement un chouia moins connu et film absolument génial a multiples "lectures" que j'aime toujours autant:(notamment une critique de l'industrie du rock après la perte de la relative innocence,fraicheur et créativité des sixties qui annoncent comme l'écrit justement Loug des décennies a venir plus difficiles ..je trouve le label "death records" que vous pouvez voir plus bas en meme temps superbe, révélateur et d'une grande modernité graphique)

Image

Image

Swan… Il n’a pas d’autre nom… Son passé est un mystère… Son œuvre déjà une légende… Il a produit son premier disque d’or à 14 ans. Depuis, il en a tant remportés qu’il a tenté de les déposer à Fort Knox. Il a introduit le blues en Angleterre… et Liverpool en Amérique. Il a réconcilié le folk et le rock. Son groupe, les Juicy fruits, a créé de toute pièce la mode rétro. À présent, il cherche une musique interplanétaire qui inaugurera son Xanadu, son Disneyland, le Paradise, le super palais du rock. Ce film est l’histoire de cette quête, de cette musique, de l’homme qui la créa, de la fille qui la chanta, du monstre qui la vola.


Extrait: http://www.youtube.com/watch?v=2n5qVJEg3qA
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
atomheart.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 940
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 10 Aoû 2012 12:58

Bonjour à tous,

Je vois que vous avez été productifs hier en soirée avec des albums devenus cultes et passés pour la plupart à la postérité.
Ce qui est réjouissant c'est de constater que l'on est pas seul à apprécier ces classiques... 8)
Je me souviens la première fois que j'ai fait écouter "The lamb lies down on broadway", avec un sourire béat, à quelqu'un qui ne connaissait pas et en le prévenant qu'il allait écouter un chef d’œuvre...
Et bien, grande fut pas ma déception !
Je l'ai senti un poil hermétique à l'histoire de Rael et de son exploration un brin fantastique des rues de Broadway :hehe:
Il m'a lancé un regard :hein: qui, à n'en pas douter, remettait en cause ma santé mentale :oops:

Bon, Bowie, je suis fan :love: , donc Diamond Dogs avec sa pochette censurée...
"Le dessin de la pochette montre un être, mi-chien, mi-Bowie, peint par Guy Peellaert. Il a donné lieu à une controverse, car le dessin entier montre clairement les parties génitales de l'hybride. Très peu de copies de cette pochette originale ont pu être mises en circulation lors de la sortie de l'album. D'après les guides de prix de la publication de collectionneurs de disques Goldmine, ces albums sont parmi les pièces de collection les plus chères de tous les temps, une seule copie valant plusieurs milliers de dollars. Les parties génitales ont rapidement été recouvertes pour la couverture du 33 tours de 1974, bien que le dessin original ait été inclus dans les rééditions suivantes de Rykodisc/EMI."
(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Diamond_Dogs)

Bowie n'était pas à son coup d'essai car la pochette de "The Man Who Sold the World" a été éditée en plusieurs versions...
Celle d'origine le présentant en robe dans une pose alanguie sur un canapé n'a semble t-il pas été du goût de tout le monde :D

Remarquez, celle d'Aladdin Sane était pas mal non plus :mdr:

Image

Pour en revenir à Tarkus (mon post d'hier), il s'agit du deuxième album d'ELP (Emerson Lake & Palmer). Bon, il ne fait pas l'unanimité et, personnellement, mon avis est mitigé. La plage éponyme est magnifique et le reste plus anecdotique, mais j'en garde un souvenir ému car il a contribué à me faire découvrir et apprécier le Rock dit Progressif avec entre autres King Crimson, Genesis (Peter Gabriel), Yes, Gentle Giant, Jethro Tull, Van Der Graaf Generator, etc...

(Critique : http://fp.nightfall.fr/index.php?idchoix=2082)

Extrait :wink: : http://www.youtube.com/watch?v=7j8bSr8RnU4

A bientôt
macdo.
 
Messages: 283
Inscription: 19 Déc 2002 15:34
Localisation: 92
  • offline

Message » 10 Aoû 2012 17:28

Image

Deep Purple In Rock 1970

Encore une pochette célèbre (parodie du Mont Rushmore) pour un album et un groupe non moins célèbres.

http://clashdohertyrock.canalblog.com/a ... 72825.html

Extrait : http://www.youtube.com/watch?v=PfAWReBmxEs
macdo.
 
Messages: 283
Inscription: 19 Déc 2002 15:34
Localisation: 92
  • offline

Message » 10 Aoû 2012 19:24

Arfff...

Allez, une petite séquence Genesis parce que...
1) les pochettes (des premiers albums) sont originales, créatives et assez barrées (le sujet du post)
2) les albums concernés devenus des classiques, sont monstrueux d'intelligence, d'inventivité, de virtuosité, de lyrisme, d'émotion, de, de, de...
3) il n'y a quasiment rien de mineur
4) vous l'aurez compris, j'adooooooooore 8)

Image

Genesis Nurcery Cryme 1971

La pochette est l’œuvre du peintre britannique Paul Whitehead à qui l'on doit aussi celle de Foxtrot.
Il s'agit du premier album composé du line-up Peter Gabriel, Phil Collins, Mike Rutherford, Steve Hackett et Tony Banks.

Extrait : http://www.youtube.com/watch?v=7X_3yOUKSOc

Image

Genesis Foxtrot 1972

Extrait : http://www.youtube.com/watch?v=-kORf_0uVTw

Image

Genesis Selling England By The Pound 1973

L'illustration de couverture de l'album, est un tableau de Betty Swanwick intitulé Le rêve (The Dream).

Extrait : http://www.youtube.com/watch?v=SD5engyVXe0

Image

Genesis The Lamb Lies Down On Broadway 1974

http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Lamb_L ... n_Broadway

Extrait : http://www.youtube.com/watch?v=SP8rUIFE_q4

Image

Genesis A Trick Of The Tail 1976

Peter Gabriel a quitté l'Aventure Genesis pour une carrière solo mais l'esprit de Genesis est toujours présent sur cet album malgré son départ et la voix de Phil Collins rappelle celle de Peter Gabriel...

Extrait : http://www.youtube.com/watch?v=TBcnjx05a1s

Bon week-end à tous
macdo.
 
Messages: 283
Inscription: 19 Déc 2002 15:34
Localisation: 92
  • offline

Message » 10 Aoû 2012 19:46

Je me souviens la première fois que j'ai fait écouter "The lamb lies down on broadway", avec un sourire béat, à quelqu'un qui ne connaissait pas et en le prévenant qu'il allait écouter un chef d’œuvre...
Et bien, grande fut pas ma déception !
Je l'ai senti un poil hermétique à l'histoire de Rael et de son exploration un brin fantastique des rues de Broadway :hehe:
Il m'a lancé un regard :hein: qui, à n'en pas douter, remettait en cause ma santé mentale :oops:



:mdr:
Dernière édition par atomheart le 02 Juin 2014 3:09, édité 1 fois.
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
atomheart.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 940
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 11 Aoû 2012 11:40

Image

ELTON JOHN YELLOW BRICK ROAD 1973

Et Hop meme une petite place pour le père Elton ici!!


Goodbye Yellow Brick Road est le septième album studio (et le premier double album) d'Elton John, sorti en 1973. Le titre et l'illustration de la pochette renvoient au Magicien d'Oz. Il contient quatre des plus célèbres tubes d'Elton John : "Candle In The Wind" (version dédiée à Marilyn Monroe), "Bennie & The Jets", "Goodbye Yellow Brick Road" et le très rock "Saturday Night's Alright (For Fighting)". Outre ces succès planétaires, l'album s'ouvre sur "Funeral For A Friend (Love Lies Bleeding)", titre long de plus de 10 minutes et servant régulièrement d'entrée en scène à Elton John, ainsi que la ballade "Harmony", très souvent diffusée par la radio américaine encore aujourd'hui, et faisant ainsi figure de cinquième single.

De par sa richesse (l'album est double et ne contient aucun temps mort), "Goodbye Yellow brick Road" est souvent considéré comme le plus grand chef-d'œuvre d'Elton John, bien que certains fans lui préfèrent Captain Fantastic ou parfois Blue Moves (autre double album).

(Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Goodbye_Yellow_Brick_Road)

EXTRAIT MUSICAL: http://www.youtube.com/watch?v=dvu2Q4BsE2U (accompagné ici par les marionnettes du Muppet show! :) )
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
atomheart.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 940
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 11 Aoû 2012 12:28

Image

THE DOORS
1966


Certainement le groupe que j'ai le plus écouté avec Pink Floyd.Tout a été écrit a leur sujet je ne rajouterai rien de plus donc ici a part ces deux extraits de concert

EXTRAIT MUSICAL: http://www.youtube.com/watch?v=Ec7hni9wHAA "The Doors light my fire live in Europe 1968/When The Music's Over" :love: :love: :love:

http://www.youtube.com/watch?v=jLAr-Wlx ... re=related

Image
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
atomheart.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 940
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 11 Aoû 2012 15:21

Il y a une superbe édition des Doors qui sort en ce moment chez Analog productions (remaster sur double vinyle 45 rpm).
Faites-le vous-mêmes ! KTR-Zenquito-Falcons
cyberced.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1995
Inscription: 28 Sep 2001 2:00
Localisation: Nord (59)
  • offline

Message » 11 Aoû 2012 22:59

Bien le bonsoir.
J'debarque ici, invité par Atomheart, et j'compte bien y mettre mon grain d'sel!

Alors déjà, de cette période musicale, je ne peut m’empêcher de balancer un peut de ce cher Don Van Vliet - Captain Beefheart, en commençant par le commencement, et son album "Safe as Milk" (1967). L'avant-gout encore sobre, mais déjà mémorable, de ce qui nous attends par la suite.
Image
Sure 'nuff 'n Yes I do
"Safe as Milk est le premier album de Captain Beefheart & His Magic Band, sorti en 1967. Les morceaux font état d'une forte influence venue du blues, mais il contient également divers éléments comme des paroles surréalistes et une métrique biscornue, qui deviendront plus tard la marque de fabrique de Beefheart.

L'album est également notable par la participation du guitariste Ry Cooder, alors âgé de 20 ans seulement.

Malgré son caractère éminemment avant-gardiste, l'album ne reçut qu'un accueil très mitigié et ne fut réellement apprécié que par un petit nombre d'initiés2. En Europe il semble que Safe as Milk ait eu un impact légèrement supérieur ; il fut en particulier remarqué par John Lennon, alors membre des Beatles, qui lui fit une petite publicité en placardant des autocollants promotionnels de l'album dans certaines parties de sa maison3."
- Wikipédia

Ensuite, j'ajouterais le délirant et incontournable "Trout Mask Replica" (1969).
Image
Veteran's Day Poppy
"Il y retrouva son vieil ami Frank Zappa, qui lui fit la proposition d'enregistrer en totale indépendance un nouvel album et de le publier sur son nouveau label Straight Records3.
C'est ainsi que le 16 juin 1969 sortit le chef-d'œuvre incontesté de Van Vliet, Trout Mask Replica. Combinant un grand nombre d'influences (blues, rock, musique psychédélique, free jazz... ) dans une démarche iconoclaste et en rupture totale avec les conventions de la musique rock, il fut immédiatement accueilli comme un monument de musique avant-gardiste."
- Wikipédia

Deux excellentes pochettes à mon gout, chacune reflétant bien le contenu musical qui nous y attend.



Sinon, quelques années plus tard, dans un tout autre registre, voici Devo, et l'album "Q: Are We Not Men? A: We Are Devo!" (1978).
Image
La musique de Devo et leurs performances scéniques mêlaient des thèmes de science-fiction kitsch, un humour surréaliste "pince-sans-rire" et un commentaire social satirique dans des chansons pop aux synthétiseurs discordants dont les signatures rythmiques étaient souvent inhabituelles.

Le groupe se construisit délibérément une image "pseudo-scientifique" (geeky) qui leur permettait aussi de faire des commentaires souvent provocateurs sur l'état de la société américaine. Et, comme Frank Zappa, sous l'extérieur clownesque, il y avait une musicalité sérieuse et un contenu socio-politique.

Devo étaient probablement aussi connus pour leur image que pour leur musique, mettant des uniformes qui plagiaient la culture industrielle et le consumérisme pop, tels les costumes de protection chimique jaunes durant la période Q: Are We Not Men?, l'assortiment de coiffes de plastique, de masques et des caractéristiques chapeaux « pots de fleurs » (domes d'énergie) pour Freedom of choice -- dont le but était (selon le groupe) de canaliser leur énergie sexuelle dans leur voix.

Mark Mothersbaugh portait aussi un masque pour créer son célèbre alter-ego Booji Boy (prononcé Boogie Boy), qui symbolisait la régression infantile que Devo voyait dans la plupart de la culture américaine. Ce personnage figurait dans beaucoup de prestations scéniques, tout comme le père de Booji Boy, le Général Boy (joué par le propre père de Mothersbaugh), qui satirisait les figures de l'autorité américaine.

Devo étaient des pionniers dans la vidéo musicale ; la vidéo Whip it devint une accroche des débuts de MTV, et leurs nombreux films promotionnels et clips vidéos sont devenus des repères importants dans le développement de ce genre. Ils furent aussi des pionniers dans la production de cassettes vidéo longue durée comme The Truth About De-Evolution et The Men Who Make The Music, qui mêlaient des clips video conceptuels autoproduits, des extrait de leurs concerts/performances et des parties de pseudo-documentaires. Devo ont créé et dirigé beaucoup de leurs propres vidéos et citent Beautiful World comme leur exemple favori de ce travail.

Devo étaient grandement influencés par le Krautrock allemand et la musique de groupes européens comme Neu!, Can et le travail de production de Conny Plank, et ils furent certainement l'une des rares formations américaines capables d'incorporer ces influences tout en ayant une large publicité et un succès critique. D'autres influences probables étaient les iconoclastes américains Frank Zappa, Captain Beefheart, et les Residents. Ils furent l'un des premiers groupes américains à faire appel aux services du remarquable producteur, artiste et musicien britannique Brian Eno, qui produisit quelques groupes phares de la New Wave américaine dont Talking Heads.

Dans les notes du leur album Greatest Hits figure une retranscription d'une interview des années 1970 dans laquelle le groupe décrit sa musique comme industrielle, qui implique la déshumanisation (désévolution) de leur contenu musical autant que du son réel. Dans ce contexte, le terme précède son application ultérieure au label de groupes d'avant-garde des années 1970 comme Throbbing Gristle. Leur mécanisation de la musique populaire, par les synthétiseurs et les instruments déconstruits (parfois leurs guitares cassées tombant en morceaux sur scène) inspira les formations de pop industrielles les plus modernes de la fin des années 1980 et du début des années 1990.
- Wikipédia

Come Back Jonee
Cet extrait d'un live de 1980, est un morceau joué vers la toute fin du concert. En effet, quand on le regarde dans son intégralité, ce concert suis parfaitement le concept de "désevolution" cher à Devo; le début est très froid et statique, tous bien habillé dans leur uniforme, sérieux, et stables. Et au fil du concert, tout dégringole: les tenues, le jeu de scène, le chant... Ils se lâchent, sortent de la propreté conformiste pour retourner à un état plus sauvage et spontané, la désévolution. Si y'a des motivés, vous trouverez le live entier (en qualité pas terrible malheureusement) ici -> http://www.youtube.com/watch?v=mAa0TFSEDog

Et sinon un clip, car leur clip c'était quelque chose aussi: http://www.youtube.com/watch?v=Xbt30UnzRWw

Voila, voila, je vais m’arrêter là pour le moment, j'ai déjà asse tartiner pour une première fois.
Hartou.
 
Messages: 5
Inscription: 11 Aoû 2012 21:42
  • offline

Message » 11 Aoû 2012 23:17

Hello cyberced,

merci pour l'info a propos du vinyle des Doors :) ...je n'ai plus de platine disque actuellement mais une fois mon projet de nouveau HC financé,je vais revoir ma partie hi fi de A a Z(lorgne sur kef R300 et en source une platine vinyle justement)

Bienvenue Hartou(hehe "Hartou" je saurais m'en servir tu sais ou:p) et merci pour ces chouettes contributions,de plus riches en infos.
Les pochettes de Beefheart sont en partie révélatrices quand a la nature de sa musique..J'adore :)
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
atomheart.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 940
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline


Retourner vers Musique

 
  • Articles en relation
    Dernier message